Partagez|


lars ☾blinded by your sunshine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: lars ☾blinded by your sunshine Lun 13 Avr - 7:53

Lars Justus Kühn
j'ai observé les étoiles, mais d'une certaine façon, la lune avait déjà gâché l'atmosphère
Nom kühn. avec le tréma qui marche pas sur les claviers américains et la prononciation qui marche pas dans les bouches américaines. Prénom lars justus. Date et lieu de naissance 9 novembre 1992, à munich Âge vingt-deux ans, pas encore assez pour en déprimer, mais assez pour regretter ses années d'innocence. Nationalité allemande, et en obtention de la nationalité américaine si la paperasse m'emmerde pas trop. Origines allemandes, avec les longs mots qui écorchent la gorge, les jours de pluie et les poèmes. Statut matrimonial ça ressemble à du célibat. mais si j'arrive pas à me la sortir de la tête, c'est quand même applicable? Orientation sexuelle asexuel, moi j'veux de personne dans mon lit. on ira voir les étoiles sur le toit, on fumera ensemble, mais la vue de ton corps ne déclenchera absolument rien chez moi. pas de folle passion et d'envie irrépressible. Job ou Activité étudiant en psychologie, à force de ne pas pouvoir me comprendre, je veux essayer de comprendre les autres. Groupe nous somme de ceux qui vivent, Type de perso inventé Crédits moé,  Autorisez-vous, en cas de suppression, l'utilisation de vos scénarios et/ou familles par d'autres joueurs ? oui, je crois pas avoir de raison de m'y opposer.

Quand et comment avez vous emménagé au Parking ? fraîchement parachuté en amérique. depuis un mois, peut-être deux? le temps je ne le compte pas. ce qui compte, c'est que ce pays m'a arraché ma naïveté. promesse (brisée) d'opportunités et le prix des rêves coté à la bourse. longues marches, errer dans les grandes rues à pied (et tous me dépassent dans leurs taxis jaunes). et alors tout ce qui me réconforte, c'est de me dire que sur ce toit, de cet immeuble qui chatouille la nuit, les étoiles semblent un peu plus proches de moi (mais le grondement des voitures se fait toujours aussi fort). orphelin du rêve américain.
Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ? les voisins et leurs jugements hâtifs, les voisins et le bruit indécent en plein milieu de la nuit, les voisins qui s'écroulent dans leur appartement sans prendre la peine de fermer la porte à clé, les voisins qui sentent la cendre. les voisins, on se connaît, on se connaît pas, on est de famile. les voisins et leur bout de vie, les voisins et le parking. les voisins et leur parking (l'immeuble, sans les voisins, c'est qu'un bloc de béton et probablement quelques tiges de métal).
Quelle est votre réputation au sein du quartier ? je le sais pas, je me suis pas renseigné. alors j'essaye de deviner, et je me rends compte que je ne me connais pas assez (moi-même). (le gamin coincé, les hormones à plat. celui qui utilise ses livres d'école comme oreiller sur le toit, celui qui parle avec un accent agressif, contraste avec sa bouille innocente. les traits fatigués et les mots qui se perdent dans sa gorge. le blond qui vous regarde dans les yeux comme s'il vous connaissait depuis toujours. les feuilles griffonées qui jonchent le sol de l'appartement en permanence, une ou deux qui s'envolent lorsqu'il oublie de fermer la porte).

feat valter törsleff
Lars il fume beaucoup (trop). il se brûle les narines avec la fumée, se tapisse l'intérieur de cendres. quand il va mourir, il se fera incinérer tiens. une partie du travail est déjà faite. on dit que les cigarettes ça coupe l'appétit. c'est peut-être pour ça qu'on le voit jamais en train de bouffer, pourquoi il est aussi mince. il aurait voulu faire l'école d'art, apprendre à manier les pinceaux, les crayons, déverser son être sur un bout de toile. il est doué, d'ailleurs. mais voir un modèle nu, homme ou femme, ça, ça le rend mal à l'aise, bizarre, et jamais il ne pourrait capturer la beauté de toute cette peau, vision qu'il ne comprend pas. il a appris l'anglais à l'école, mais n'a jamais atteint un niveau suffisant pour se proclamer bilingue. alors des fois, quand il parle, il invente des mots, il jure, il hésite, sa langue roule dans sa bouche et il se demande encore comme on prononce ces foutus "R" en anglais. lars il écoute de la musique classique et de la musique militaire. le premier genre le fait paraître prétentieux, mais c'est pas sa faute s'il est si sensible aux pleurs des violons, au cris des pianos, aux soupirs de la flûte. et la musique militaire, il en écoute surtout lorsqu'il étudie. ça lui permet de rester concentré, et les harmonies hasardeuses le transportent loin de tout. si seulement il apprenait à baisser le volume, histoire qu'on se croit pas tous de retour à la guerre froide. lars connaît la langue des signes. pour aucune raison particulière, il ne connaît personne qui soit sourd. mais parler avec ses doigts, parler sans sa langue, sans son, il trouve ça fascinant, à la limite de l'art. il aimerait bien rencontrer quelqu'un avec qui la pratiquer, d'ailleurs. des fois il discute avec son frère sur skype. ça commence au milieu de la nuit et ça peut durer des heures. souvent ça finit par du arschloch!! puis lars raccroche et se met à rire. c'est étonnant de la part du gamin coincé du onzième. lars dessine. il dessine beaucoup, il dessine tout le temps. ses doigts le démangent. il a toujours un carnet et des crayons dans son sac. suffit qu'on le laisse libre quelques minutes et on peut déjà entendre le bruit de la mine qui gratte contre le papier. il a le permis, mais pas la voiture. c'est peut-être mieux ainsi. il se gare n'importe comment, a défoncé le rétroviseur de la voiture de papa, rayé la portière, fait sauter les pare-chocs. on se demande comment il l'a eu son permis. en allemagne, c'était toujours son frère qui s'installait derrière le volant. ici, c'est le métro bondé, les bus ratés, le bout de chemin à pied sous la pluie et les trottoirs troués. lars est pas du tout en forme. c'est à peine s'il arrive à courir avec ses longues jambes minces pour rattraper le bus. (et même s'il y arrive, son souffle reste court tout le long du trajet). lars est intolérant au lactose et il ne fait pas confiance aux baristas quand il leur dit de mettre du lait de soja dans son café. alors se fait son café chaque matin, histoire de ne pas s'endormir dans le métro sur le chemin vers l'université. lars aime beaucoup le toit de l'immeuble. il s'y rend souvent, prétextant que c'est pour étudier. mais en fait, c'est pour partager une clope avec madame la lune. il lui arrive de s'endormir sur le toit, et des fois il attrape froid et arrête pas de tousser pendant des jours. puis il prétend que c'est à cause des cigarettes, que de toute manière il s'en fout, et s'en allume une autre.


Assis dehors, sur le petit bout de gazon devant la maison. l'herbe sèche qui pique les mains, la tête, le visage. ça fait longtemps que le soleil s'est barré sous l'horizon. la fumée que j'expire flotte au-dessus de mon visage et forme un voile fin. (il m'empêche d'aller à la chasse aux étoiles). si seulement je pouvais être brûlant comme ce petit bâton de mort. échanger des vies contre des cendres et des organes en ruines.
je passe mes journées à lutter contre le sommeil, qui tire toujours mes paupières vers le bas. et la nuit, je la gaspille à m'étendre dehors, à regarder les voitures passer. il est trois heures du matin. elles vont où? qu'est-ce qu'il y a à faire dans les parages à c't'heure? (tu le sais ce qu'ils font, lars).
et c'est un peu con, parce que je pourrais faire ça pendant le jour aussi, regarder les voitures, la lumière des phares qui gicle sur l'asphalte (mais ce ne serait pas pareil).

C'est comme cette sensation que je ne peux oublier. celle de l'alcool qui coule dans les veines, qui les réchauffe, qui fait perdre la tête. qui la fend en deux, avec tout le jugement qui s'en échappe et se mélange aux vapeurs de la boisson. la bouteille qui te tombe des mains, qui se fracasse au sol, en pleine nuit, quand tous les gens censés dorment. et y'a moi qui tente de ramasser les éclats à la main, avec la lumière de la lampe qui ne traverse pas le meuble de mélamine. le noir se brouille, mes doigts tremblent et et rencontrent la surface lisse du verre. ça coupe. (vient le lendemain, avec les bandages sur mes doigts et les cernes sous mes yeux). mais mieux vaut encore boire seul, que me retrouver à boire avec d'autres, puis inévitablement dans un lit (avec quelqu'un d'autre).


Lars, t'es bizarre.
mais non, c'est eux qui sont bizarre. je comprends pas comment des gens peuvent rêver de corps nus, de peau lisse et du soleil sur ces formes pâles. cette recherche de la proximité.
la proximité, c'est s'échanger une cigarette.
les lèvres qui se frôlent un instant.
la beauté sans la chaleur.
des éclats (de voix, de rire, de verre).
la lune et ses soupirs.

on se sent beaucoup plus proche l'un de l'autre.

la soif et la faim (d'avenir, d'opportunités, d'aventures).
c'est pour ça que j'ai quitté la bavière. l'allemagne. avec son langage trop familier, les rues qui se ressemblent toutes, une maison qui fait trop de bruit (et la pression d'un frère qui réussit tout tellement mieux, et moi qui arrive même pas à finir mon assiette).
Tu vas où? « je sais pas. partout et nulle part », j'ai envie de dire. pour pas qu'on me suive, pour que je puisse m'envoler dans le mystère. sauf que je le sais, même que mes billets et mes papiers sont soigneusement rangés dans une pochette. ça m'a pris beaucoup d'organisation, pour quelqu'un qui peine à utiliser un agenda correctement. je regarde par la fenêtre, comme si je pouvais l'apercevoir, de l'autre côté de l'océan,
l'amérique et ses vives lumières.

Et puis c'est la déception. les lumières ne brillent plus quand l'électricité est coupée. les jambes qui s'enflamment à monter onze étages chaque matin et chaque soir. un jour le bruit de la ville fait un vacarme qui engloutit tout, même mes pensées, et des fois le silence qui règne la nuit et le jour m'étouffe, comme un gaz invisible qui flotte dans l'appartement. vent de paroles cassées.
un rayon de liberté.
puis un chuchotement métallique, un rire moqueur, que je fais taire derrière la fumée des cigarettes. paquets qui incendient mes doigts et les billets verts.

parce que même quand je ferme les yeux, je me sens toujours aussi seul,
et j'arrive pas à chasser le clignotement de l'ampoule imprimé sur ma rétine.
allumée,
éteinte,
allumée,
éteinte,
en vie,
en fumée.


emma
passe ta souris !
euuuuuh bon salut moi c'est emma, 18 ans, j'habite au canada et en fait il est presque une heure du mat et je devrais aller dodo... MDR bon bref. autant dire que les présentations freestyle ça mréussit pas alors jvais me contenter de dire que je trouve que le forum TUE TOUT JVOUS AIME + une série de smiley suggestifs :PERV:  :PERV:  :PERV:  ROBERT  ROBERT  ROBERT


Dernière édition par Lars Kühn le Lun 20 Avr - 6:55, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: lars ☾blinded by your sunshine Lun 13 Avr - 10:20

Kuhn comme les cornichons UP

Bienvenue et bon courage !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: lars ☾blinded by your sunshine Lun 13 Avr - 10:25

Il est mignon ce p'tit blondinet MIAOU MIAOU
Bienvenue ici joli poussin du canada LOVE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: lars ☾blinded by your sunshine Lun 13 Avr - 11:10

Bienvenuuuue BRILLE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: lars ☾blinded by your sunshine Lun 13 Avr - 11:38

oooh valter le mec extra skinny d'YSL POTTE POTTE
j'approuve ! :PERV:
puis un perso asexuel comme cosme éhéhéhé
j'ai franchement hâte d'en lire plus et de voir ce que tu vas faire de ton Lars POTTE
bienvenue sur le forum LOVE LOVE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: lars ☾blinded by your sunshine Lun 13 Avr - 12:30

Bienvenue HEH
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: lars ☾blinded by your sunshine Lun 13 Avr - 12:42

Trop mignon le petit BRILLE Bienvenue :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: lars ☾blinded by your sunshine Lun 13 Avr - 22:08

t'es tout chou CUTE
bienvenue sur le forum :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: lars ☾blinded by your sunshine Lun 13 Avr - 22:11

bienvenue parmi nous gueule d'amour HELLO
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: lars ☾blinded by your sunshine Lun 13 Avr - 22:28

il a trop une bonne tête ton bonhomme I love you
LARS COMME LARS VON TRIER NIARK
bienvenue JAIME
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: lars ☾blinded by your sunshine Lun 13 Avr - 22:29

Bienvenue parmi nous jeune homme !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: lars ☾blinded by your sunshine Lun 13 Avr - 22:40

Bienvenue parmi nous CUTE

Est-ce que tu aimes les bananes?
Quel est ton avis sur la pénurie de patates en Irlande?

Le fait que ton personnage soit asexuel, c'est très original et intéressant. J'ai hâte de lire la suite de ta fiche et de voir comment ce cher Lars gère tout ça.

LA BISE :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: lars ☾blinded by your sunshine Lun 13 Avr - 22:56

bienvenue LOVE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: lars ☾blinded by your sunshine Lun 13 Avr - 23:13

Il est chou DE CEUX Personnage intéressant effectivement, hâte d'en lire un peu plus, Bienvenue :l: Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: lars ☾blinded by your sunshine Lun 13 Avr - 23:58

Je connais pas qui est sur ton avatar, mais j'le bouffe BLBLBLBL
Bienvenue au Parking ♥
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: lars ☾blinded by your sunshine

Revenir en haut Aller en bas

lars ☾blinded by your sunshine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» PBO/Playback Let the sunshine in
» Education des enfants: Devenez des parents zen!
» [Divertissement] Lyrics de vos chansons coup de <3.
» Liens plans sonores et texte
» Lars Levi Læstadius

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)