avatar
Invité
Invité
MessageSujet: daniel - keep the wolves from the door.   Ven 10 Fév - 1:23

   
Daniel Rhodes
   i've shaken off my chains, but I still feel those shackles living inside of me
   

   

   
(NOM) edelstein, ou peut-être rhodes. même lui s’y perd. rhodes, dans le top cinquante des noms de famille les plus courants aux etats-unis, de quoi se fondre dans la masse quand la seule chose à laquelle il aspire c’est d’être oublié.  (PRÉNOM) daniel. six lettres écrites dans la précipitation sur un bout de papier qui fait office d’acte de naissance, les six mêmes lettres que portaient son père. sans doute avec plus de prestige que lui. (ÂGE) il s'éloigne lentement des vingt-deux ans. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) berlin la belle, entre les quatre murs froids d’une chambre de bonne, à l’abri des regards indiscrets, décembre 1994. cette nuit où en un regard d’innombrables promesses ont été faites. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) de petit boulot en petit boulot, les tâches ingrates payés un salaire de misère que beaucoup refusent de faire, lui n’a pas ce luxe. (NATIONALITÉ) allemand, de ce temps où il passait devant la porte de brandebourg, il n’aurait pas trouvé meilleur endroit pour se laisser aller à quelques rêveries. (ORIGINES) allemand, et encore allemand. ou peut-être a-t-il des origines françaises, belges voire même polynésiennes, sait-on jamais. parce qu’après tout, hormis six lettres sur un bon de papier, il y a une partie de son patrimoine qui restera à jamais vide. (STATUT CIVIL) ça va, ça vient. il va, il vient. parce que la seule chose qu’il comprenne c’est cette alchimie qui unit deux corps enivrés, cette passion charnelle qui ne dure qu’une nuit. (ORIENTATION SEXUELLE) hétérosexuel, les courbes féminines, ses doigts qui effleurent leur peau, leurs lèvres et puis qui se perdent dans leur longue chevelure. assurément, jamais il ne se lassera des femmes. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) un an. une année qu’il traverse le même couloir, qu’il monte les mêmes marches, qu’il ouvre la même fenêtre pour fumer son joint. une année qu’il passe sans un regard pour ceux qui l’entourent, une silhouette sombre qui se soucie peu des autres. (GROUPE) ceux qui survivent.

   
« these are my confessions  »

   (Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) un an. un an que chaque matin il répète le même geste, un an que chaque matin il retire le bouchon de son marqueur, cochant une case de plus sur son calendrier. naïvement il y a cru. daniel, l’homme, le gamin, celui qui pensait trouver les réponses à toutes ses interrogations. et parce qu’après tout, plus rien ne le retenait en allemagne. il se souvient avoir entendu parler du parking alors qu’il était dans l’avion, assis inconfortablement à côté de cet homme stéréotype de l’américain moyen. il se souvient avoir chercher l’adresse de ce qui sera sa grotte sur internet alors qu’il était assis dans l’immensité du hall de l’aéroport américain, il se souvient de la première personne qui a fait les frais de son insouciance, de se chauffeur de taxi qui lui souhaitait bonne chance. chance, comme s’il en avait déjà eu un jour. il se souvient de ce jour précis où il a poussé pour la première fois la porte de son appartement. de son insouciance qui a foutu le camp dès lors que la porte s’est refermée en un claquement.

   (Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) une bâtisse banale couvant des personnes toutes aussi banales. du moins c’est ce qu’il pense, daniel, cet homme qui ne semble ressentir qu’une profonde indifférence pour ses voisins. il ne se soucie pas vraiment d’eux, de ces silhouettes qu’il bouscule quelques fois dans les couloirs dans la précipitation. et pourtant. il y a des visages qu’il observe quelques fois quand personne ne le voit. en réalité, en un an les personnes avec lesquelles il a pu avoir des échanges se compteraient presque sur les doigts d’une main. parfois une voisine qui vient lui demander un ingrédient pour sa recette qui embaume tout le couloir. parfois des voisins qui, dans une volonté perpétuelle d’intégration, l’invitent à une soirée. et puis, dans de rare cas il a pu se lier d’amitié avec des personnes assez folles pour venir le titiller et se rendre compte, en dépit de tous ses efforts, qu’il n’est pas que ce garçon un brin sauvage. et puis finalement, il ne méprise pas ceux qui l’entourent, peut-être les évite-t-il mais seulement parce que c’est ce qu’il y a de mieux à faire. parce que la solitude est la seule chose qu’il sache réellement gérer.

   (Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) il est celui qui traverse le couloir d’un pas assuré, celui qui n’est que de passage et qui ne s’éternise pas en amabilité. dans un monde qui n’intéresse que lui, loin de toute l’agitation qui l’entoure, écouteurs dans ses oreilles, il s’évade. il est celui qui est enveloppé d’un halo sombre, qui décoche un regard empli de noirceur à ceux qui oserait le déranger dans sa quiétude atypique. et puis d’autre fois il est celui qui plane un peu trop, ce gars dont on croit percevoir une lueur d’humanité. brève, trop brève. il est celui que l’on retrouve, une fois la nuit tombée, sur le perron de la bâtisse, son bonnet visé sur la tête tandis qu’il n’a que pour seule contemplation cette flamme qui sort de ce vieux briquet. il n’est pas méchant, il est celui qui fuit le contact humain, celui qui hiberne dans sa grotte gelée.
   

   
PSEUDO/PRENOM : deep breath, margaux. ÂGE : 19. PAYS : france. FRÉQUENCE DE CONNEXION : h24 ou h2 en fonction de mon humeur et de mon temps libre.  SADIQUE  COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : on m'a aiguillé.  EUKAY  REMISE EN JEU aucune idée honnêtement, mais je compte pas être supprimée  SADIQUE  (TYPE DE PERSO) inventé. (CRÉDITS) tumblr. COMMENTAIRE OU SUGGESTION :  GEEK  AVATAR : max irons.

   
©️ Nous sommes de ceux

   


Dernière édition par Daniel Rhodes le Dim 12 Fév - 19:41, édité 9 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: daniel - keep the wolves from the door.   Ven 10 Fév - 1:24

   
Raconte moi une histoire...
   i've shaken off my chains, but I still feel those shackles living inside of me

   
edelstein. de ces nuits où il s’amusait à croquer le portrait de cet homme, il l’a idéalisé, sans doute autant que sa mère le faisait quand elle le décrivait, quand elle lui racontait combien elle l’avait aimé et combien elle avait été heureuse à ses côtés. puis y’avait les parties qu’elle gardait sous silence, celles dont le gamin n’avait pas conscience. sauf que l’gamin a grandi, son innocence a foutu l’camp ce jour-là. il a fui. un clignement d’œil et tout refait surface, tout ce qu’il a quitté. son visage, ses doigts fins qui ont frôlé sa joue tant de fois, la douceur de sa voix, ses bras protecteurs le prenant contre elle alors qu’il n’était qu’un enfant persuadé de l’existence du monstre sous son lit. y’avait cet air triste sur son visage tandis que le gamin grandissait, semblant oublié tout ce qu’elle avait fait pour lui, oublié toutes ces nuits qu’elle avait passé à le réconforter. y’avait eu ces pleurs qu’il entendait chaque année à la même date. ces pleurs qu’il n’entendra plus jamais. colère. alors il en est là l’gamin, observant son reflet dans la cabine étroite de l’avion. un visage cerné, des yeux rougis par le poids de la culpabilité, ses mains qui se crispent autour de l’évier, mains que sa mère disait être les mêmes que celles de l’autre daniel. il a grandi dans l’ombre d’un fantôme daniel, dans l’ombre de cet homme dont il porte le nom.

puis y’a la voix de l’hôtesse qui résonne dans sa tête, elle chasse ses idées noires. zone de turbulence qu’elle lui dit et daniel sort de la cabine, un revers de manche et tout disparait, ses larmes, ses peurs. tout sauf sa culpabilité. foutu karma. c’est la première fois qu’il prend l’avion l’gamin, il pourrait presque trouver ça charmant si y’avait pas c’bébé qui faisait des vocalises dans la rangée voisine, puis si y’avait pas ce gars juste à côté de lui qui s’empiffrait avec le plateau repas aussi. alors dans un énième soupire, il tourne la tête observant les eaux à travers le hublot et enfile son casque, se laissant porter par la musique en fermant les yeux. berlin est déjà trop loin maintenant.

il sait pas trop combien de temps il a pioncé l’gamin mais à son réveil y’a une voix qui résonne dans tout l’appareil alors il retire son casque d’une oreille, comprenant dans son américain approximatif que l’avion amorce bientôt sa descendante. machinalement, il jette un coup d’œil à son voisin, regardant curieusement le magasine qu’il tient entre ses mains et s’en empare quand l’gars remarque son regard insistant et lui tend. y’a cette double page qui le passionne, y’a ce nom qui ressort plusieurs fois. rhodes. il s’amuse à le prononcer daniel, il saurait pas dire pourquoi mais il l’aime bien ce nom.

puis finalement, peut-être qu’il en a fini de vivre dans l’ombre de son fantôme de géniteur.


   
© Nous sommes de ceux
   


Dernière édition par Daniel Rhodes le Dim 12 Fév - 19:30, édité 3 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: daniel - keep the wolves from the door.   Ven 10 Fév - 1:31
PREM'S.
T BO/BEL BLBLBLBL
t'écris bien en plus damn
bienvenue ici chaton héhéhéhé hâte de pouvoir rp avec toi de nouveau :l: :l: :l:
écrit plus vite là oh Surprised
ouais nan j'ai pas signé pour le non harcèlement niark
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: daniel - keep the wolves from the door.   Ven 10 Fév - 1:42
BSR  MIAOU
oh presque autant que toi BLBLBLBL
me presse pas hé FUCK on ne bouscule pas le génie en action
ah et merci Surprised :l:
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: daniel - keep the wolves from the door.   Ven 10 Fév - 2:04
max OMG
et la plume CUTE j'ai hâte d'en lire plus HAN
bienvenue ici :l:
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: daniel - keep the wolves from the door.   Ven 10 Fév - 2:26
bienvenue parmi nous CUTE
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9399-vice-tonight-we-raise-t
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 1310
▹ INVESTISSEMENT : 1

▹ AGE : 28 ans (05/12).
▹ APPART : Hors du Parking.
▹ TAF : Guitariste et parolier principal du groupe Fakir.
▹ AVATAR : Ian Elkins.
▹ DC : Suileabhan le papa ours.

MessageSujet: Re: daniel - keep the wolves from the door.   Ven 10 Fév - 8:20
Bienvenue :)


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: daniel - keep the wolves from the door.   Ven 10 Fév - 10:33
Wilkommen Herr Rhodes ;)
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: daniel - keep the wolves from the door.   Ven 10 Fév - 10:37
Daniel, quel beau choix de pseudo HEHE
Bienvenue parmi nous, je ne vais pas répéter ô combien tu écris bien BRILLE
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: daniel - keep the wolves from the door.   Ven 10 Fév - 11:36
oh merci à vous tous c'est adorable yaaa

azur, je suis juste fan de ton pseudo ho merci à toi
promis la suite arrive vite HAN
renan, danke SMILE
avery, j'ai cru tomber de ma chaise en voyant harvey JAIME
merci tout plein HEHE
avatar
« Srpska_tigar »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 9769
▹ INVESTISSEMENT : 111

▹ AGE : 40 (12 Avril 1978)
▹ APPART : #202
▹ TAF : Co-Propriétaire du Pussybox video club porno (et bordel), gérant de la salle de Boxe le Bronx Boxing. Proxénète, trafiquant d'armes et mercenaire.
▹ AVATAR : Josh Hartnett
▹ DC : Attila Veccini



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: daniel - keep the wolves from the door.   Ven 10 Fév - 11:44
Bienvenue au Parking HELLO



Running from Babylon

I liked the way we slept
On rooftops in the summertime
.
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7649-no-pain-no-gain-yulian
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 784
▹ INVESTISSEMENT : 34

▹ AGE : 28 (26/01)
▹ APPART : #104 avec Eden (1er)
▹ TAF : Dealer
▹ AVATAR : Shiloh Fernandez
▹ DC : Luna la princesse



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: daniel - keep the wolves from the door.   Ven 10 Fév - 12:28
Bienvenue ! CUTE




Been flirtatious with death
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: daniel - keep the wolves from the door.   Ven 10 Fév - 12:41
merci à vous deux. DANCE
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9243-alessia-o-si-chacun-doi
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 402
▹ INVESTISSEMENT : 9

▹ AGE : Vingt-sept années que je foule la Terre et je ne l'ai toujours pas faite exploser.
▹ APPART : #1006/ dixième étage
▹ TAF : Pickpocket. Je vous fais les poches pour vivre. Parfois, je passe aussi dans votre appartement, si je flaire un bon coup. Je suis polyvalente, comme fille.
▹ AVATAR : Alexandra Park


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: daniel - keep the wolves from the door.   Ven 10 Fév - 13:59
Bienvenuuuuue. N'hésite pas à MPotter si jamais tu cherches des petits liens et bon courage pour ta fiche coeur


❝ living like we're renegades❞
long live the pioneers, rebels and mutineers. go forth and have no fear; come close the end is near. it's our time to make a move, it's our time to make amends, it's our time to break the rules.
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5331-aliah-vouloir-vivre-par
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 1557
▹ INVESTISSEMENT : 18

▹ AGE : Vingt cinq ans
▹ APPART : #522 elle n'est plus seule, la présence d'un homme dans l'appartement
▹ TAF : Infirmière diplômée
▹ AVATAR : Anna Speckhart
▹ DC : Lizz & Drill



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: daniel - keep the wolves from the door.   Ven 10 Fév - 14:18
Max FAN
T'es grave beau :hihi:
Bienvenue parmi nous :l:


Je t'ai dans la peau, je t'ai dans la tête mais mon cœur reste en miettes.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: daniel - keep the wolves from the door.   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.