AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: iseult ☆ i'm past saving.   Lun 6 Fév 2017 - 21:49

iseult healey
you torture saints with a single glance make them think they ever stood a chance.



(NOM) healey. matronyme d'une mère qui n'est plus qu'un corps vide, à défaut d'avoir celui d'un père qu'elle n'a jamais connu, absent depuis le jour de sa conception. (PRÉNOM) iseult. tiré de ce mythe légendaire et tragique dont sa mère était éprise, passionnée de ces histoires qu'elle ne cessait de lui conter enfant, avant sa terrible déchéance. (ÂGE) trente et un an. des années qui se sont égrainées, apportant son lot de souffrances, une douleur qui ne cesse d'empoisonner ce coeur comprimé en elle. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) elle naquit un jour de pluie, un certain douze novembre dans ce pays dont l’emblème est une feuille d'érable rougeâtre, plus précisément dans une petite ville au nom inconnu de tous, non loin de la trépidante vancouver.  (OCCUPATION OU ACTIVITÉ)  détective privée et parfois consultante, travaillant dans une agence, côtoyant des collègues qu'elle ignore la plupart du temps, préférant se concentrer sur ce boulot qui attise la passion, lui donnant ainsi quelques opportunités, comme aider les forces de l'ordre dans certaines affaires qui stagnent ou qui n'ont de débouchées. elle fouille, n'omet aucun détails, sa détermination la  poussant à dépasser bien souvent le seuil de la bienséance. (NATIONALITÉ) canadienne, de part ce pays qui l'a vu naître en son sein, qui regorge encore de mystères inexplorés. (ORIGINES) une mère irlandaise qui a vécue ses années de folie dans ce pays représenté par ce trèfle émeraude, une mère qui lui racontait les histoires de cette patrie chère à son coeur. peut-être a t'elle d'autres origines du côté de son père, mais elles lui sont totalement inconnues. (STATUT CIVIL)  elle l'a aimé avec passion, folie, déraison, ne s'étant attendue à étreindre ce sentiment, cette émotion saisissante qui s'épanouissait dans son être, qui fit de lui l'unique, cette âme de laquelle elle n'arrivait à se défaire. un amour sombrement entaché par les menaces, une famille qui ne désirait la voir dans la vie de leur fils. elle est partie, sans se retourner, délaissant ce morceau du passé pour embrasser une vie nouvelle, sans lui, restant ainsi célibataire, ne voulant s'attacher à quiconque, enfermée dans ce carcan de pierre qui ne se fissure que pour la chaleur d'une nuit éphémère.  (ORIENTATION SEXUELLE) les hommes sont les seuls à éveiller son intérêt, en des amants d'une nuit qui effleurent ses draps pour se volatiliser au petit matin, ainsi on peut dire qu'elle est hétérosexuelle. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) elle est arrivée il y a un an mais ne se préoccupe du voisinage, vivant son existence, étant tel un fantôme qui parfois dévoile sa silhouette nacrée pour ensuite à nouveau disparaître.  (GROUPE) nous sommes de ceux qui survivent.

« le passé finit toujours par te rattraper en fin de compte.  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) une année s'est écoulée depuis qu'elle a rejoint ce lieu qui est devenu sien. un bâtiment perdu au milieu d'autre, un style de vie qui n'était son habitude mais duquel elle vint à s’accommoder. Elle n'avait cherchée que peu dans les annonces, trouvant ce petit studio dans cette bâtisse exiguë, s'y installant sans chercher à déménager depuis, ce studio lui étant devenu intimiste, lui permettant ainsi de se camoufler aux yeux du monde et surtout aux yeux d'une famille qui espérait qu'elle ne soit plus qu'un mirage, la page finale d'un livre qui s'apprêtait à se refermer et à être oublier dans un recoin, une certitude qui volera en miette face à ce retour inattendu.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) elle n'a que peu d'avis sur la question, n'étant qu'une silhouette parmi d'autres, passant dans les couloirs le matin pour revenir tard dans la nuit ou même le lendemain, voire plusieurs jours après selon ses enquêtes. l'immeuble ne la dérange, s'étant habituée à la propreté qui laisse à désirer et à ces quelques voisins qui sortent de l'ordinaire, des voisins qu'elle n'a jamais pris la peine de connaître en un an, si ce n'est quelques paroles échangées rapidement pour des banalités, ignorant la présence d'autrui la plupart du temps, se faisant discrète, marchant en parallèle d'une réalité qui n'est tout à fait sienne.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) elle n'est qu'un fantôme, un visage que l'on ne mire que quelques secondes. elle est insaisissable telle une brise. le mystère qui l'entoure attise la curiosité, certaines théories naissant de son mutisme constant et de son détachement émotionnel envers autrui. il suffit d'une parole pour croiser  les deux océans empli de ce froid hivernal, un regard noir lancé pour se désintéresser ensuite de la personne face à elle, sans plus y faire attention, continuant son chemin comme si elle n'avait jamais existé. elle est donc insignifiante, attisant quelques ragots qui finissent par vite se dissiper par son ignorance, mais ce n'est qu'une façade, un moyen de se protéger, de ne plus s'attacher à une quelconque âme qui l'effleurerait de trop près.

PSEUDO/PRENOM : tine. ÂGE : vingt-sept longues années. PAYS : noyée dans les frites, les moules et la bière. FRÉQUENCE DE CONNEXION : un peu près tout les jours. COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : je le connaissais de vu mais Jaden s'est montré convaincant  SIFFLE . REMISE EN JEU non. (TYPE DE PERSO) inventé. (CRÉDITS) fykatiemcgrathtumblr. COMMENTAIRE OU SUGGESTION : il est vraiment très beau, gros coup de coeur  PITIE  OMG . AVATAR : katie mcgrath.

©️ Nous sommes de ceux



Dernière édition par Iseult Healey le Mer 8 Fév 2017 - 0:41, édité 8 fois
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: iseult ☆ i'm past saving.   Lun 6 Fév 2017 - 21:49

Raconte moi une histoire...
cause you and i, we were born to die.

Elle était si petite, si douce, si blême. Elle était son portrait craché, ce bébé qu'elle tenait serrée contre elle, cet ange né d'un amour qui n'était partagé. Un homme qu'elle avait aimée, un homme qui avait fini par la délaisser, ne voulant prendre ses responsabilités de père vis à vis de cet enfant à naître, une fille qui aurait la même chevelure ébène ainsi que quelques traits et expressions qu'elle avait tant aimé miré sur le visage de cet amour éteint, qui n'avait été qu'une illusion de plus, un souvenir amer, une blessure béante et sanguinolente. Mais il y avait elle, ce rayon de soleil qui avait apaisé les tourments de son âme déchirée, une enfant qu'elle avait appris à élever seule, sans l'aide de quiconque, une famille avec laquelle elle avait perdue contact, une vie qui n'était des plus stables, ni des plus saines, mais elle souhaitait le meilleur pour cette poupée de porcelaine à la chevelure sombre et aux prunelles océaniques et intenses. Un boulot qui lui prenait une majorité de son temps en cette détective qu'elle était, acceptant des enquêtes supplémentaires pour tenter de garder une existence correcte, pour offrir le meilleur à sa fille, une enfant qu'elle voulait voir s'épanouir, voler de ses propres ailes, vers un avenir plus glorieux que celui qui avait été jadis sien. Iseult n'avait jamais souffert de la faim ou de la solitude, malgré une mère qui pouvait s'absentée pendant plusieurs heures voire plusieurs jours, la laissant ainsi chez sa voisine de palier, une vieille dame qui pouvait s'apparenter à une grand-mère qu'elle ne connaissait, mais sa mère revenait toujours, lui faisant partagé ses histoires, une passion qui donnait envie à cet enfant, celle de suivre les traces de sa génitrice dans un univers qui vint la fasciner dès son plus jeune âge.

Elle grandissait, attisant la fierté et l'admiration, une enfance et une adolescence empruntent de tranquillité où elle excellait dans ce qu'elle entreprenait, réussissant sans aucun mal ses études pour ensuite passer deux années dans une université qu'elle finit par délaisser, peu inspirée par ces métiers qu'on ne cessait de lui servir. La médecine, le droit, le journalisme et d'autres domaines auxquels elle ne se sentait rattachée, car au fond, elle savait déjà vers quelle profession se tourner, celle d'une mère qui avait fini par tout laisser tomber pour aspirer au repos et à une vie moins tourmentée. Une mère qui au début était réticente à l'idée qu'elle puisse étreindre à son tour ce monde incertain, empli de ces enquêtes, filatures, le fait de s'immiscer dans la vie d'autrui, de dévoiler les secrets les plus enfouis et insoupçonnés de monsieur tout le monde, avant de finir par  l'encourager à suivre cette voie. Les clients n'étaient faciles à trouver, il fallait convaincre par son efficacité et obtenir la confiance de ces derniers, mais ils venaient peu à peu à elle, elle qui se montrait totalement neutre, ne se laissant découragée, la détermination étant une flamme qui se répercutait dans le turquoise de ses prunelles. Une existence paisible, mêlée d'adrénaline et de certitudes. Elle n'aurait jamais pu imaginée une seule seconde qu'une seule enquête des plus ordinaires ferait tout basculer.


Aurait-elle seulement pu imaginée que son existence entière serait bouleversée par cette simple rencontre ? Un souvenir gravé en elle, celui de son entrée dans son bureau en une silhouette disparate, un client de plus, un visage qui finirait par s'effacer une fois sa mission accomplie, pour n'être plus qu'un faciès flouté, qui perdrait de sa netteté au fil des jours écoulés. Elle avait seulement levé les yeux vers lui, mirant pendant quelques secondes cet homme portant un costume grisâtre et aux traits qui dessinait son appartenance à une autre origine, plus lointaine, sur laquelle elle ne s'était jamais attardée et pourtant...Quelque chose ressortait de ce visage aux traits fins et aux prunelles sombres, qui le rendait différent de ceux qu'elle avait pu apercevoir auparavant. Il exhalait un certain charisme, un charme qui attisait la curiosité dans son être, se surprenant à le contempler plus longuement que nécessaire, baissant les yeux vers ses notes manuscrites en feignant sa présence, attendant simplement sa requête. Sa voix était chaude, légèrement rauque, les intonations de son pays natal ressortant dans chacun de ces mots prononcés de ses lèvres charnues, le mirant à nouveau tout en l'écoutant attentivement, outrepassant cette émotion insidieuse et brûlante qui coulait dans ses veines. « Très bien je m'en occupe. » avait-elle simplement dis pour conclure, allant ainsi s'atteler à la tâche, après avoir discuter des derniers détails, mais il restait immobile, observant chacun de ses mouvements avec attention, alimentant davantage ce trouble en elle qui avait naquis dès qu'elle avait croisé son regard parsemé d'ébènes. « Autre chose ? » Elle ne s'était attendue à sa demande, celle de vouloir l'accompagner sur le terrain et tout au long de son investigation, une demande qu'aucun de ses clients n'avait jamais formulé, préférant attendre l'aboutissement final plutôt que de suivre étapes par étapes. Ressemblait-elle à une baby-sitter qui plus est ? « Non. » souffla t'-elle sèchement. « Je bosse en solo, les clients ne s'en mêlent pas. » Il avait sorti de son veston une enveloppe nacrée, soufflant qu'il augmenterait son prix si elle cédait, un argent qu'elle ne pouvait nier avoir besoin, versant la majorité à cette mère de laquelle elle s'occupait, qui restait l'unique lien stable de son tourment quotidien. Elle n'avait pas d'autres choix que de se plier à ce désir fou, prenant l'enveloppe entre ses doigts qu'elle frôlait au passage, non sans pester à son encontre, un frémissement électrisant son épiderme nacré à ce simple contact. « Très bien, mais vous écoutez tout ce que je dis sans protester et vous ne prenez pas d'initiatives stupides compris ? » glissa t'-elle fermement, un sourire subtil s'étant glissé sur les lèvres du brun, lui faisant lever les yeux au ciel devant cette situation incongrue et risquée. « Très bien allons-y. » râla t'-elle en glissant ses doigts sur sa veste qu'elle enfilait tout en sortant du bureau avec les quelques papiers qui l'aideraient dans son enquête, sans attendre qu'il la suive. Une mascarade dont elle n'était l'investigatrice, une mascarade dans laquelle elle deviendrait cependant rapidement l'actrice sans en avoir conscience.

Une filature qui avait durée des heures, des heures à le côtoyer, à s'habituer à sa présence, mais étrangement, il n'était dérangeant, restant la plupart du temps silencieux, ne laissant que quelques paroles s'échapper de temps à autres. Le temps s’égrainait, des grains de sable qui ne faisaient qu'attiser ce feu ardent dans ses entrailles. Un toucher, des bras qui s'étaient enroulés autour d'elle, un corps qui avait pressé son être contre le sien pour éviter une regard en sa direction. Un toucher qui n'avait cessé de voguer dans son esprit jusqu'à ce qu'ils trouvaient enfin la personne désirée, mettant ainsi fin à une brève évasion d'une réalité qu'elle n'avait souhaitée rejoindre de suite. Elle s'était laissée tentée par le péché, s'étant perdue dans ses bras pour une nuit passionnelle, se réveillant seule aux sentant les premiers rayons de l'astre solaire sur sa nudité. Ce n'était qu'une nuit volée, éphémère, mais il n'avait quitté son esprit, y restant gravé, effleurant ses songes une fois que ses paupières s'abaissaient. Elle n'avait compris cette attraction, cette attirance, ce sentiment qui ne cessait de la pousser vers cet inconnu dont elle ne connaissait que le visage. Il avait fallu d'une enquête pour le mettre à nouveau sur ce chemin, cet hôtel qu'elle avait pénétrée de sa démarche féline et discrète jusqu'à cette chambre où elle entra par effraction, ignorant tout simplement que c'était la sienne...Jusqu'à ce qu'il apparaissait sur le seuil, visiblement surpris de sa présence. Elle s'était immobilisée, perdant son regard dans le sien. Une discussion houleuse, qui l'avait à nouveau conduite dans ses bras, dans ce lit, dans cette chambre qui fut le témoin silencieux de ce moment intense. Et elle comprit qu'elle ne pouvait se défaire de son fantôme. Elle avait succombé à ce sentiment qui ne cessait de s'accroître dans cet organe rougeoyant. Elle était éprise de lui, jusqu'à entamer une relation, goûtant aussi aux affres d'un bonheur qui ne l'avait jamais conquise auparavant, duquel elle s'était toujours détournée en cette âme fuyante qu'elle était. Elle n'aurait jamais pensée que tout ceci serait mise en pièces par une famille qui ne voulait voir son ombre apparaître dans cet avenir qu'ils avaient déjà tracé pour leur fils, un avenir où elle n'avait de place.


Il n'était plus qu'un songe, une réminiscence d'un souvenir douloureux qui entravait son âme éclatée. La Corée avait tout changée, une Corée où elle avait décidée de le suivre après une fugace demande de sa part, une Corée sur laquelle elle ne voulait plus revenir, à laquelle elle ne voulait plus penser. Tout avait changé dès qu'elle avait effleuré de ses pas ce pays si différent du sien. Absolument tout. Une vie qui avait perdue de son éclat, amenant le désespoir, des instants détruits par une famille qui n'avait désirée que l'effacer de l'esprit de ce brun dont elle était éprise. Elle avait fini par fuir après un accident qui l'avait autant blessée physiquement que mentalement. Une fuite n'était un choix mais une nécessité, pour le préserver de la folie de ses géniteurs, de cette fiancé qui était beaucoup plus sournoise et malsaine qu'elle n'aurait pu imaginer. Elle s'était défaite de son univers pour étreindre un autre qui n'était sien. New York, une ville différente, un nouveau chapitre qui s'ouvrait, qu'elle comptait écrire pour se détacher de ce roman précédant dans lequel elle s'était brûlée les ailes. Elle n'avait plus que ce boulot auquel elle pouvait se rattacher où elle se perdait corps et âmes, n'étant qu'un fantôme dans cet immeuble où elle avait élue résidence pour se camoufler aux yeux du monde et surtout des siens, consciente de son influence, qu'il suffisait de quelques billets pour vendre la mèche et ainsi la retrouver. Mais le destin était un drôle d’énergumène, qui n'hésiterait à nouveau à jouer avec ses sentiments pour la mettre au pieds du mur, jusqu'à lui faire inventer ce mensonge pour l'empêcher de l'approcher, de l'éloigner ainsi d'elle,  tout simplement. Mais cet amour continuait de brûler en elle, des flammes incandescentes qui empoisonnaient son être, elle qui n'arrivait à outrepasser ces folles émotions qu'il lui faisait ressentir de sa simple présence. Un cercle sans fin, une malédiction qui sans aucun doute finirait par l'anéantir et l’enfoncerait dans une obscurité de laquelle elle ne pourrait plus réchapper.


© Nous sommes de ceux


Dernière édition par Iseult Healey le Dim 12 Fév 2017 - 1:05, édité 7 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5974-tony-le-principe-c-est-
avatar


▹ MESSAGES : 674
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 28 ans (28 aout)
▹ APPART : #1406 (F3)
▹ TAF : t'es cuistot dans un petit restaurant posé, t'es gouteur de nouvelles recettes potentiellement et tu fais des vidéos sur youtube en tenant un blog de voyages et lifestyle, t'es un globe-trotter dans l'âme
▹ DC : williamson, barajas et villemont



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: iseult ☆ i'm past saving.   Lun 6 Fév 2017 - 22:26
bienvenue parmi nous I love you BRILLE




Je voulais pas vraiment grandir moi, je voulais juste atteindre le placard où était planqué les bonbons.
Courir le monde de toutes les façons possibles, ce n'est pas seulement la découverte des autres, mais c'est d'abord l'exploration de soi-même, l'excitation de se voir agir et réagir. C'est le signe que l'homme moderne a pris conscience du gâchis qu'il y aurait à rendre passive une vie déjà bien courte. (Xavier Maniguet) ©️endlesslove.


Tony quand il voit Romy débarquer au mariage de Marsh et Vivi:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12927-lizz-ailes-deployees
avatar


▹ MESSAGES : 1372
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 23 ans
▹ APPART : 1203, douzieme étage
▹ TAF : étudiante en sciences anthropologiques le jour, trafiquante la nuit et serveuse les weekends
▹ DC : Aliah & Drill



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: iseult ☆ i'm past saving.   Lun 6 Fév 2017 - 22:27
Bienvenue BRILLE


▬ “FILLE LIBRE COMME L'AIR, fille aux ailes d'argent, oiseau volant. Regarde le monde cruel avec ses yeux clairs, se créer des rêves pour tenter de toucher l'univers.”
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa
avatar


▹ MESSAGES : 2331
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 45 ans
▹ APPART : 1210
▹ TAF : Médecin légiste dans le commissariat du coin
▹ DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: iseult ☆ i'm past saving.   Lun 6 Fév 2017 - 23:10
C'est vide tout ça, faut remplir un peu Surprised !
Bienvenue parmi nous HELLO !



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: iseult ☆ i'm past saving.   Lun 6 Fév 2017 - 23:54
Bienvenue! CUTE
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: iseult ☆ i'm past saving.   Mar 7 Fév 2017 - 7:50
Katie OMG JAIME Bienvenue HAN
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: iseult ☆ i'm past saving.   Mar 7 Fév 2017 - 8:03
ce pseudo !
bienvenue parmi nous LOVE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9399-vice-tonight-we-raise-t
avatar


▹ MESSAGES : 1238
▹ NOMBRE DE RP : 1

▹ AGE : 28 ans (05/12).
▹ APPART : Hors du Parking.
▹ TAF : Guitariste et parolier principal du groupe Fakir.
▹ DC : Suileabhan le papa ours.

MessageSujet: Re: iseult ☆ i'm past saving.   Mar 7 Fév 2017 - 16:33
bienvenue :l:




You let me violate you, you let me desecrate you. You let me penetrate you, you let me complicate you. Help me I broke apart my insides, help me I've got no soul to sell. Help me the only thing that works for me, help me get away from myself.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9676-samuel-black-no-cash-fo
avatar
« The Raccoon »

▹ MESSAGES : 872
▹ NOMBRE DE RP : 1

▹ AGE : 33 ans
▹ APPART : #1309
▹ TAF : Barman, Faussaire, Receleur, Pourvoyeur d'alcool, de rumeurs et d'alibi.
▹ DC : Slavenko Kovacs - Kekali Tanaka



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: iseult ☆ i'm past saving.   Mar 7 Fév 2017 - 18:11
hé salut !
je viens aussi de Vancouver, si tu veux un lien MP moi belle Iseult :l:



Enjoy Life
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: iseult ☆ i'm past saving.   Mar 7 Fév 2017 - 23:55
merci à tous pour l'accueil OMG PITIE JAIME ho

Samuel aucun souci pour le lien, je te mpotte après ma fiche  HAN chou

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
En ligne
avatar
« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »

▹ MESSAGES : 4605
▹ NOMBRE DE RP : 14

▹ AGE : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
▹ APPART : #1411 (F3) avec Badz le fagg, Lincoln le chouchou et Jacek la folle.
▹ TAF : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
▹ DC : Ekaterina, Misha et Henry



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: iseult ☆ i'm past saving.   Mer 8 Fév 2017 - 20:50
Bienvenue parmi nous HAWW
Jaden a fait du bon travail :hihi:


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: iseult ☆ i'm past saving.   Jeu 9 Fév 2017 - 12:10
merci JAIME oui il sait se montrer très convaincant :hihi:
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
En ligne
avatar


▹ MESSAGES : 5567
▹ NOMBRE DE RP : 39

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #002 (rdc) avec Slavenko
▹ TAF : Officiellement informaticienne, spécialisée dans la sécurité informatique. Officieusement cambrioleuse et hackeuse.
▹ DC : Eden & Lieven & Catalina



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: iseult ☆ i'm past saving.   Jeu 9 Fév 2017 - 15:21
Bienvenue HELLO


WALK THROUGH
HELL WITH YOU
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: iseult ☆ i'm past saving.   Jeu 9 Fév 2017 - 15:23
t'es trèèèès jolie et puis ce nom je fonds OMG
bienvenue poupée :l:
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: iseult ☆ i'm past saving.   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.