Partagez|


Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ? Sam 11 Avr - 22:54

Mitslav Vareskof Krishnent
"Tu les as aimé les coups de trique du destin? Maintenant assume, pov'con."
Nom Krishnent, Prénom Mitslav Vareskof, Date et lieu de naissance 28 mars 1974 Âge 41 ans depuis peu.  Nationalité Américaine (sur les papiers) Origines Ukraine. Ses vieux sont nés à Mikolaiv, dans le sud du Pays.  Statut matrimonial Marié avec lui-même? Après vingt années de taule, difficile d'être autre chose que célibataire. Orientation sexuelle *large sourire* "Bah alors curieux. Les prisons étaient pas mixtes, on s'adapte à tout en vingt années, et la chair fraiche est plutôt sympa sous la dent. Mais ça fait un bye que j'ai pas vu une paire de seins. Y'a que les princes qui font les difficiles. Job ou Activité Il est manutentionnaire pour chargement de poids lourd dans une entreprise de transport depuis deux semaines. Il a signé le contrat de réinsertion par le biais de sa sortie de taule, Groupe Nous sommes de ceux qui vivent, Type de perso inventé Crédits D@rian,  Autorisez-vous, en cas de suppression, l'utilisation de vos scénarios et/ou familles par d'autres joueurs ? Oui, mais bon, c'est pas prévu.

Quand et comment avez vous emménagé au Parking ? Avec son barda sur le dos, deux gros sacs de bordel, arrivé en bus. La chose qu'il retient: les portes sont trop basses dans cet immeuble pourri, mais c'est toujours mieux qu'une cellule. Rien ne lui fait plus de bien que le grand air, alors que la petite vieille qui l'a accueilli, lui et son kilos de cuir, métal et autres bizarreries typiques à son look, c'est justement l'air qui lui a manqué. Donc un peu tendu la chose, mais il n'a pas été désagréable (ce qui est un exploit), n'a poutré personne dans les couloirs (et n'est pas passé inaperçu non plus, vu la masse). Donc en résumé, plutôt bien. C'était.. y'a une semaine. Récent. Il n'a pas encore eu le temps de faire ses marques dans le voisinage.

Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ? Y'a de jolies croupes. Des briques moisies, un bloc de murs et des gens qui braillent, des pleurs de bébés, des ados qui s'engueulent, un sol dégueulasse dans les recoins, il ne veut même pas savoir ce que sont certains trucs non identifiés sur les murs, et ça ne le choque pas plus que ça après ce qu'il a vu en taule. Avec un peu de bol, au premier tremblement de terre, ce machin s'écroula et le tuera sur le coup, ça ressemble à un château de cartes, version briques de Lego pour petit, en taille XXL. Faudra qu'il pense à ne pas frapper trop fort les murs sans quoi il va dire bonjour à la midinette de l'appartement d'à coté, et se faire agresser à coup de poêle à frire. Il est sûr qu'elles sont aussi violentes ici. Pour le reste, il avisera, mais les préjugés vont couler à flot à coup sûr. "meurtrier" , "satanique", et blabla, il attend de pieds fermes ces petits malins.

Quelle est votre réputation au sein du quartier ? Il n'en a aucune. Il débarque tout droit de Rikers Island, la prison de New York, situé sur une ile du littoral, une des deux plus grandes prisons des Etats-Unis. Sa réputation là-bas, sous le nom de Behemos, n'est plus à faire, et ceux qui y ont été incarcéré un temps n'ont pas pu passé à coté. Les journaux lui gardent une réputation infernale quand il était plus jeune, et son tempérament n'est absolument pas à prendre à la légère. A Rikers Island, on savait qu'il était violent, brutal, sombre, radical, très croyants, sans détour, avec une vision du monde pire que réaliste. Reste à savoir s'il ne s'adaptait juste pas à son environnement au final. Qui peut se vanter de tenir vingt ans en taule sans jamais se faire piétiner la gueule et en ressortant indemne mentalement? Personne.

feat Tomasz Wróblewski
Son look.
Sa crête longue, son bouc, ses poils, ses piercings et ses tatouages et ses cicatrices sont sacrés!
Taille: 2m11.
Poids: 126 kilos.

C'est partie intégrante de lui depuis qu'il a quatorze ans et aussi puérile que cela puisse être, il ne peut être autrement. C'est un reflet de son intérieur et il ne ressent pas le besoin d'être "normal" comme disent beaucoup. Il n'inspire déjà pas confiance, mais avec ça c'est pire. Et alors quoi? Au moins ça fait le ménage, il n'a pas besoin de le faire. Certains seront des minets avec les cheveux en houppette et les bermudas roses, lui il est gothique. Très sérieusement, vous le voyez avec un bermuda rose? Non. Vous ne réussirez jamais à le faire passer pour un mec "normal". Pas après vingt ans de prison. Il revendique sans le dire tout ce qu'il est, et si ça déplait, hop dans la cage d'escalier. NEXT!

Son caractère: grincheux, brutal, insupportable à ses heures, sadique et masochiste, tranchant, franc, sincère, aucun tact, littéraire et littéral, artiste, relativiste, drôle quand il veut, doit apprendre vingt années de vie manquée, je m'en foutiste, aime le contact, pacifiste radical, fasciné par les oiseaux, calme, réfléchi, cultivé (20 années de taule, on a le temps d'en lire des bouquins), tolérant, narcoleptique, pervers, imaginatif, rustre et possède des proverbes et un humour de merde.

La technologie !
Hein de quoi? Où ça? Dites-lui surtout de ne pas mettre une cuillère dans le micro ondes. Le shopping il connait pas, et les écrans plats, c'est une révolution. les ordinateurs, les Iphone, tous ces trucs là, ça vole bien, mais c'est pas pratique pour ses gros doigts. Il est tout sauf délicat. Ça marche pas? Il frappe un gros coup dessus (1 chance sur 2 que le truc s’éclate). Déjà, prendre le bus avec la carte magnétique c'était assez exceptionnel. c'est là qu'on se rend compte que 20 ans en taule à l'époque moderne, c'est super long, surtout pour le progrès.

Ce qu'il aime: La pluie, le vent, le grand air, les toits, le ciel, les oiseaux, un lit énorme et chaud, de la compagnie, qu'on lui casse pas les couilles, les livres, la musique et il va se découvrir bien d'autres trucs, comme les pâtisseries (sont radins en taule...) etc.

  La religion: Mitslav est un fervent catholique. Il prie tous les jours, même s'il a baisé deux heures plus tôt. Il connait la bible sur le bout des doigts et les croix ne sont pas rares sur lui. Le premier qui critique, il se prend une baffe. Vous vous êtes déjà pris une porte dans la tête, bah ça fait le même effet.

Les trucs à ne pas faire avec lui :
L'insulter, lui donner des surnoms rétrogrades, avoir des préjugés, penser pouvoir l'intimider avec un flingue ou un couteau, le fermer à clef quelque part (il deviendrait fou et adieu votre porte ou votre fenetre), lui ordonner de faire un truc, lui faire bouffer de la nourriture avarié, le traiter de boch, de nazi, ou de sataniste, lui voler des biens, le bousculer dans le couloir, faire du mal à ceux auxquels il pourrait s'attacher, lui piquer sa bouffe, le réveiller violemment, être proxénète.

Son enfance: Brutale, bizarre. Il était laid, petit, bancale et sa mère était une hystérique pas nette, dans le quartier de Brooklyn qui fricotaient avec un autre ukrainien de son bled, à savoir son père. Ils se sont accouplés et pan, ça donne un petit Mitslav, dans une famille pauvre. Ils ont vécu dans un trou miteux pendant treize ans, et son père a fini par se foutre en l'air sous un train. Charmant portrait de famille. Sa mère faisait deux trois petits boulots pour subvenir à la vie de lui et sa sœur, qui a mal tourné et a disparu de la circulation. Aujourd'hui, elle doit plus être en vie, c'est du moins ce que croit Mitslav. Vers l'âge de quinze ans, Mitslav a commencé à fumer , à mal virer et trouver un réconfort dans son style actuellement et personnel, ce n'était pas un effet de groupe. Gentil et prévenant, il a voulu aider sa mère en bossant illégalement. Ça a marché pendant quatre années, sans embrouille, jusqu'à ce qu'un nouveau boss arrive, et ça a mal tourné.

Inculpation pour homicide involontaire.  
A 22 ans, Mitslav tombe avec deux de ses accolytes, pour meurtres sur deux personnes, ses supérieurs, des crapules multitâches: revente de biens, dealeurs et proxénètes. Mitslav a découvert que sa petite soeur faisait le trottoir pour un de ces enfoirés, il n'a pas supporter et a débarqué avec deux de ses amis pour stranguler les deux types avant de leur éclater la tête avec des barre à mines. Ils ont tourné la réalité de manière à s'être fait prendre à partie par ses mecs. Sa petite soeur ne vint même pas témoigner au procès de Mitslav et elle fut sa plus grande déception. Il avait foutu sa vie merdique en l'air et elle en avait rien à foutre.

Behemos: a la base ce surnom, c'est lui qui l'a fait circuler en taule, mais c'était son oiseau de compagnie que sa mère a tué dans une crise de folie. Une tourterelle toute blanche, récupéré et soignée. Quand on a pas de moyen et qu'on est asocial on trouve de la compagnie ou on peut. il avait douze ans, elle a été dans sa chambre, pendant 3 ans.  
Le monde extérieur. Dieu qu'il en a rêvé. Les nuages, le vent, la clarté du jour, tout ça, il le voyait quand il était en taule, mais à travers le grillage. Rien à voir avec le fait de marcher dessous sans chaine. Enfin la sortie. La lumière comme dirait d'autres. C'est tellement loin déjà, il ne sait plus, il l'a gravé sur son corps en nombreux tatouages, mais il ne sait plus ce qu'il y avait, avant tout ça. Il n'a plus de contact avec son sang, alors il est seul? Absolument. La quarantaine et libre comme l'air, sans tarés sur le dos, que rêver de plus. Un petit job pour assuré son intégration, il en trouvera d'autres plus tard, c'est pas ce qui manque quand on veut bosser. Il n'est ni rouillé, ni maigrichon, ça devrait le faire. Pour le moment, il lorgne la petite vieille qui le reluque de haut en bas, lui et sa paire de bottes qui pourraient mettre de biais le cul d'un éléphant. Elle a l'air sceptique. Mitslav, déconnecté, la fixe un sourcil haussé et crache sa clope grossièrement dans l’arbuste d'à coté. Il pense que c'est la clope. Ce ne peut être que la clope. Les deux sacs sur le dos, il n'a que deux mains. Elle voulait qu'il fasse comment? Il n'a pas de troisième bras, enfin ça dépend pour quoi, mais ça c'est une autre histoire. Et puis penser au troisième bras, avec la vieille en face, ça lui fait faire une grimace et il regarde le ciel, blasé de sa propre connerie. "Bougre de malheureux non! Mon cyprès! Vous voulez le faire flamber!?" Et elle le tutoie la mamie en plus? Quoi c'est qu'un buisson. Pourquoi elle s'excite? Il la refixe, perplexe, penchée en avant dans sa vieille robe-rideau, se disant que ça , en vingt ans, ça n'a pas changé. Les vieilles sont toujours aussi... vieilles. Bravo Mitslav pour tes déductions intellectuelles. En même temps, de là, il ne voit qu'un gros derrière à fleurs bleus. Elle se redresse et s'approche de lui, pour lui mettre le mégot éteint sous le nez. " Ne faites pas cramer mes plantations! J'ai assez des petits jeunes qui s'accouplent dedans..." râle-t-elle en jetant l'objet usé dans une poubelle. Tiens, y'a du divertissement alors la nuit? Bon à savoir. " Si vous voulez rester, il y a des règles. A commencer par ne pas tout casser." Elle fait bien de préciser. Le colosse avance, la suivant à distance raisonnable, elle dégage une odeur étrange. Les civils, il n'est plus habitué à cette odeur en fait. Des choses banales, mais la taule à son odeur masculine bien particulière. Il passe la porte lourdement et regarde vers le haut. Quelque chose lui dit que c'est un immeuble pour nains. Il inspire et se masse le nez, après avoir pris ses deux sacs dans une main et la petite vieille le regarde en coin. " Un problème?" demande-t-il avec un très fort accent slave. Elle fait un air étonné et agite la main, pour dire que non, mais il n'est pas dupe, la bonne femme a la gorge qui lui démange de lui poser des questions.

Massivement, il grimpe les marches et croise deux trois locataires qui se font bizarrement tout petits, en frôlant le mur. Il faut dire qu'il en impose le bestiau. Il leur jette un regard froid et dédaigneux et ne s'arrête même pas. Ils n'ont pas dit bonjour, il en fera de même. Les manières c'est pas pour lui, il est poli que quand cela implique de l'être. Faut dire qu'il y a peut-être quarante centimètres, voir cinquante, de différence avec la vieille qui le devance. Il y a de quoi choquer, sans compter la taille de ses mains. "Ne faites pas attention, la plupart sont des gamins qui n'ont pas eu la vie facile. Vous allez vous habitué à leur compagnie. Je l'espère du moins." La pauvre femme ne mesurait pas ce qu'était Mitslav. S'habituer à leur compagnie? Lui? Oh misère, pourquoi était-il venu ici... Il regarda de biais une trace étrange sur le mur et ça lui rappela un peu la prison. Bon, bah finalement, ça change pas tellement. Après son arrestation, aujourd'hui était bien le moment le plus marquant de sa vie, ce retour dans la réalité civile. Un chien passa en trombe sous les sacs et l'ukrainien eut juste le temps de tout lever en l'air pour laisser passer un mioche et sa petite sœur, qui courraient dans les marches. Ils avaient des ailes aux pieds ces gamins ou quoi? Le gosse ralentit après et ouvrit de grands yeux : "Woah... il est habillé comme batman!" Et là, il fait demi tour et remonte en trombe pour gueuler à sa mère par la porte : "Maman , le voisin c'est comme un Batman!" O...kay. Le géant se lorgne, sourcils froncés et se regarde, son énorme manteau de cuir noir tombant jusqu'aux chevilles. Il soupire avec un sourire en coin. Ouais non, batman, il a pas fait de prison gamin. Mais bon, quelque part, il trouve ça drôle. La petite vieille attend au tournant de l'escalier: "Vous voyez! Bon, je veux pas vous presser mais j'ai des rhumatismes. Si vous pouviez .... " Il se racle la gorge , avec un "oui" grave, et monte calmement les marches, croisant de trois autres personnes. Il ne se retourne pas, il verra tout ça plus tard. Elle s'arrête devant un numéro et sort deux trousseaux de clefs et un amas de papiers de son espèce de sac cabas plein de couleurs qui lui piquent les yeux. Tout lui pique les yeux chez cette bonne femme en fait, surtout le gros décolleté mou qu'elle lui dévoile d'un coup en se penchant. Il détourne le regard avec une tête plutôt comique, désignant sa vision quelque part traumatisante. Et ben, imprévisible la vie du dehors. Il préférait entendre le gosse le traiter de Batman que de voir ça en plat de résistance.

Elle réussit à ouvrir la porte qui lui semblait bien fragile. Il regarda derrière lui et une autre jumelle se referma. Des curieux partout apparemment. Ils les dissuaderait rapidement. C'était pas comme s'il n'avait pas vu pire en prison. Du menu fretin ici. Il se retourna et entra en baissant la tête. Trop basse cette porte, il manquait quinze centimètres. Quel est le con qui avait fixé les normes architecturales à 1m90 de haut pour une porte? En fait, il manquait même vingt centimètres. Quelle merde. Pas réveillé le matin, il allait forcément s’assommer.
"Vous êtes grand dites donc, refermez derrière vous s'il vous plait." Le slave s'exécuta et elle posa son cabas sur un mobilier déjà présent. " Bien alors voici un F2 comme nous avions convenu." Il s'approcha et lui tendit une liasse légère de billets. "Pas la peine pour la monnaie, on va dire que c'est un cadeau pour m'aider à me réinsérer " dit-il très calmement en poser sans violence le tout seul un grand lit pâle. Elle lui sourit amicalement. Savait-elle pour son passé? Bien sûr que oui elle savait. Les concierges, ça sait toujours tout... Il jeta un coup d’œil au plafond qu'il toucha de la main, mais le mobilier était classique, donc forcément un peu bas pour lui. Il s'y ferait. Plus de couchette, plus de bouffe à la con, plus de douche commune. Ah ouais tiens d'ailleurs la douche, elle... BAM. Et merde, la porte de la salle de bain aussi était trop basse et il s'était pas loupé. "Attention! Ca va ?" "Ouais ouais... hum..." Ça allait le réveiller c'était certain. Mieux que la douche, qui était d'ailleurs plutôt ... étriquée. Bon bah, il ferait avec. Il n'était pas difficile. 4 m² pour le monstre qu'il était c'était moyen quand même... très moyen.

La petite vieille sourit un peu gênée et se recula quand il revint. "C'est parfait , je le prends." "Bien. Euh dites... vous ne faites pas de trucs... enfin vous savez...." Il haussa un sourcil. Ah tiens, nous y voilà. "Des trucs....?" il fit des ronds avec sa main pour lui demander de compléter ses dires, qu'il ne comprenait pas ce qu'elle voulait dire, même s'il voyait venir ça gros comme un avion. " Oh vous mettez pas en colère hein, juste que... je tiens à mes appartements vous comprenez. Et puis .. enfin..." Il se racla la gorge. " Des trucs sataniques voilà!" Il eut un sourire en coin et se passa sa langue percée entre les dents. "Oh si si, toutes les nuits de pleine lune, je tue un mouton dans le salon. Ou un lapin, ça dépend. Les humains j'ai arrêté, ça fait trop de bruit." Elle ouvrit les yeux comme des billes et semblait toute décontenancée. Y'avait de quoi. Amusé, il finit par secouer la tête et sourire un peu , son accent toujours bien présent. "Je plaisantais. Vous avez pas à vous en faire, j'détruirai pas votre appart." " Oh mon dieu, il ne faut pas me faire des peurs pareilles mon garçon" qu'elle lui sortit en lui mettant la main sur le bras. " Non parce que vous savez, le sang, ça part mal". Ah ok. Elle s'inquiétait pour sa moquette en fait, pas pour le mouton ou même le fait qu'il sorte de taule, qu'il ait tué deux mecs, non, c'était le sang sur la moquette qui la faisait beuguer. Tout le monde a ses priorités, on dirait ça. Elle était un peu perchée la vieille quand même. C'était pas pour lui déplaire, ça lui éviterait les ennuis qu'occasionne souvent sa nature. Il la regarde loucher sur ses bracelets de cuir. Elle finit par se détacher. Il a l'impression d'être un ado avec elle, est-ce qu'elle fait ça à tout le monde?

Il baille et s'affale sur le fond du lit, s'étonnant de la profondeur. Nom de dieu, ça va être le pied de dormir la dedans... Il regrette presque de devoir aller bosser. Et dire qu'il a foiré vingt ans de sa vie pour une cause perdue.... Du gâchis. Il soupire et la petite vieille se rend compte que c'est pas le moment: "Bon, je vous laisse tout ça et un trousseau. Quand vous redescendrez, laissez moi deux exemplaires dans la boite aux lettres d'accord?" Elle n'attendit pas la réponse et sortit. Son regard se perdit sur ce plafond blanc, dans cet endroit qui puait le renfermé mais il ouvrirait les fenêtres. Il était libre. il avait beaucoup de mal à le réaliser. Pour lui, c'était un peu comme une blague de mauvais gout. Une part de son cerveau était sûr qu'on allait venir le chercher comme un bout de viande, menottes et matraque pour lui dire que c'était une erreur et qu'il devait y retourner. Et puis... à quarante ans, qu'est-ce qu'on peut espérer de la vie avec un bagage pareil... Le voilà embarquer dans une autre guerre, celle de vivre, celle d'oublier. Celle qui va autant le faire saigner, que sourire ou grogner. Il en a la certitude.
   

   
D@rian
passe ta souris !
Bon, bah c'est Lilo, la trentaine, dix ans que je rp , et j'ai fait un pause de longue durée pour me relancer y'a deux semaines. Voilà, y'a pas grand chose de plus à dire! ^^


Dernière édition par Mitslav Krishnent le Dim 12 Avr - 1:50, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ? Sam 11 Avr - 23:17

Bienvenue SIFFLE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ? Sam 11 Avr - 23:27

BIENV'NUE♥
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ? Sam 11 Avr - 23:28

Bienvenue :l: :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ? Sam 11 Avr - 23:54

Merci c'est gentil à vous trois ^^
*ramasse les coeurs et le bonhomme qui siffle, ça peut toujours servir xD*
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ? Sam 11 Avr - 23:55

Pas la peine de ramasser les coeurs, on en donne des frais tout le temps ♥
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ? Sam 11 Avr - 23:59

Si si je collectionne, faut que je rattrape vingt ans de cœurs loupés! *ramasse un autre xD*
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ? Dim 12 Avr - 0:00

OW. *hug*
On donne pleins de coeurs nous ♥
Surtout sur la CB :PERV:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ? Dim 12 Avr - 0:02

C'est une invitation? xD *en train d'écrire son histoire *
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ? Dim 12 Avr - 0:04

bienvenue parmi nous LOVE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ? Dim 12 Avr - 0:07

peut-être ? :PERV:
Bon, j'arrête de flooder ici, tu sais où me trouver ♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ? Dim 12 Avr - 0:10

Bienvenue par ici et bon courage pour ta fiche HAN
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ? Dim 12 Avr - 0:13

Des muscles partout! Partout! Partout!
Bienvenue et courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ? Dim 12 Avr - 0:15

Merci Natalia et Aleandro pour votre accueil ^^
Viviane, un peu trop, il a du mal à passer sous les portes de vos apparts j'crois XD
Lucrezia je me pointe sous peu alors.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ? Dim 12 Avr - 0:23

Bienvenue ici BRILLE
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ?

Revenir en haut Aller en bas

Mitslav Krishnent - C'est quoi un bisounours ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Code binaire : à quoi ça sert ?
» quoi faire avec des poivrons ?
» farine de riz, oui mais j'en fais quoi???
» L'imagination, c'est quoi ?
» Avec quoi fourrer une galette Vgl de sarrasin ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)