AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: ,, on a tous dans l'coeur, le rayonnement des supernovas.   Sam 28 Jan 2017 - 0:31

Rilke Roy
dans ta tête ça tourne pas rond, tes pensées sont des ellipses.



(NOM) roy, putain ça sonne classieux, ça fait bander les pauvres. pourtant c'est d'outre atlantique, c'est banal, bancal sans préciosité, d'un vieux français revisité. elle a rien d'une reine l'aristocrate déchue. (PRÉNOM) l'troublant nom d'un poète masculin. rilke qui roule sur la langue des habitués, rilke aux accents d'une europe délaissée. (ÂGE) elle tangue vers les abords de la vingtaine s'accroche au port de ses dix-neuf ans, craint de faire naufrage si la dizaine trépasse. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) les belles plages du sud, marseille et ses alentours. à l'éclosion de mai, le 1er, fleur de muguet. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) elle s'balade avec du gérard de nerval entre les mains, du charles baudelaire dans la sacoche, un skate sous le bras et des copies doubles raturées. c'est une lycéenne doublante et redoublante, une habituée des fonds de rangées, de l'école buissonnière et de la littérature française. (NATIONALITÉ) française elle a foulé les pieds d'l'amérique trop tôt. elle et son accent à couper au couteau. (ORIGINES) américaine par son père fuyant, française de sa mère qui rampe à sa poursuite. (STATUT CIVIL) éternelle rose à déflorer. vierge poupée, vierge pour se murger de l'excitation et du désir. à ses doigts fleurissent les anneaux, d'argent et d'or, de pierres ou de plastoque, mais y'a toujours celui là, celui de la cage de sa chasteté. (ORIENTATION SEXUELLE) elle aime embrasser les filles, juste pour se détourner de l'animalité masculine. pourtant ce sont eux qui la font vibrer, fantasmer. la môme s'est laissée cataloguer hétérosexuelle. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) elle avait cinq ans sa main vibrante dans celle de sa mère.  (GROUPE) de ceux qui rêvent. parce qu'elle oublie ses utopies chroniques pour les revivre chaque jour avec un peu plus de ferveur, parce qu'elle oublie la douleur en zonant parmi les planètes, s'bourrant la gueule à coup de comètes.

« j'suis pas folle putain. mes neurones ont juste pris un break sur pluton. »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) haute comme trois pommes, la robe en vichy, ces drôles de carreaux roses et blancs, en alternance sur son corps de poupée. elle avait cinq ans la jolie môme, sa petite main potelé ancrée dans celle de sa mère comme si elle craignait d'se faire faucher au premier passage piéton. consciencieusement elle saute d'une bande blanche à une autre, se laissant porter à la manière d'un poids plume, girouette instable, heureuse à la seule pensée qu'sa daronne exprime depuis qu'elles ont survolé paris. papa, papa, papa. elle va revoir son père. elle va revoir ses frères. à cinq ans, refaire noël en famille, c'est terriblement grisant. surtout quand on ne perçoit pas qu'les liens sont déjà bien déchirés et qu'les recoudre, ça pue la vanité.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) l'immeuble c'est la zone de confort. c'est l'terrain d'jeu où s'exercent ses crises, où elle peut hurler qu'elle a tout oublié, où elle peut se taire des jours durant, l'cul vissé sur le perron, les yeux rivés sur l'asphalte, où elle peut redessiner de son index engourdi les braves constellations qui bataillent ferme pour supplanter la violence des néons. l'immeuble c'est la tentation du suicide tous les jours, tous les soirs, les talons dans le vide et le gouffre derrière soi. l'immeuble c'est le gratte cul des nuages, c'est le colosse de pierre protecteur. l'immeuble c'est le labyrinthe familial où se croisent les relations, où se découpent des visages vieux, des visages jeunes. rilke dans tout ce merdier, elle fend la foule en discrétion, elle esquisse des sourires polis sur les perrons. et y'a des soirs où elle hurle à en réveiller le quartier, démente évadée.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) effacée, dérangée, folle à lier. c'est une échouée, un naufragée, une égarée. elle a la folie romantique, celle du courant, celle du mouvement, l'cul gelé sur le perron ou dans la cage d'escalier, la prétention de lire du nerval, du baudelaire ou du musset. ça lui ronge le cerveau certains murmurent. elle et ses jolies expressions françaises. parfois on la voit dégringoler, le skate au pied, se rétamer sur des rampes pour mieux se relever. s'égratigner pour se permettre d'exister. parce qu'la douleur éteint ses pleurs. ses larmes gelés qu'elle laisse couler la gueule ouverte le soir, bouffeuse d'astres, les canines étincellent. et là debout, dans l'froid, elle gobe le cosmos, elle dévore l'univers, elle braille, elle hurle, elle caille. on la laisse faire, vénus d'hiver. le lendemain plus rien, elle est repartie pour un moment, éternelle internée.  

PSEUDO/PRENOM : beautifulscar./joséphine ÂGE : 20 piges. PAYS : france. FRÉQUENCE DE CONNEXION : 5/7 COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : c'est l'astre gala qui m'a conduit Crying or Very sad REMISE EN JEU à voir. (TYPE DE PERSO) inventé. made in my cervelle. (CRÉDITS) tumblr partout. ARROWluvCharlie COMMENTAIRE OU SUGGESTION : d'la pure beauté par ici. :l: AVATAR : la fucking australienne que j'ai cherché mille ans, isabelle cornish.

©️ Nous sommes de ceux



Dernière édition par Rilke Roy le Sam 28 Jan 2017 - 15:50, édité 18 fois
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ,, on a tous dans l'coeur, le rayonnement des supernovas.   Sam 28 Jan 2017 - 0:32

ma seule étoile est morte,
— et mon luth constellé porte le soleil noir de la mélancolie.

les pieds comme un pendu. elle s’balance dans le vide, suspendu. horloge humaine accrochée aux nues. poupée tu joues, et t'as perdu. les orteils transis, y'a tes vans à quelques pas, tes chaussures trouées, trop portées. elles ont l'blason du skate, celui qui croupit depuis quelques semaines dans les tréfonds de ta chambre. celui que tu ne toucheras qu'à l'aurore, quand ton esprit jaillira de nouveau. puissant. complet. il n'aura pas l'goût amer d'la bataille, le chagrin pourpre de ton coeur que tu pourrais entendre cesser de battre rien qu'en te jetant de là haut. en dégringolant comme une comète rugissante prête enfin à vivre son dernier instant, à entrer dans ce contact pur et grisant. tu te balances encore un peu.

d'avant en arrière. et d'arrière en avant.

et quand le moment est bon. quand la faucheuse a le sourire limpide de la folie, tu t'laisses tomber. tu t'laisse chuter.

et lourdement tes pieds retombe sur l'asphalte, la terre ferme perchée en plein ciel, les talons à plats sur le toit de ce gratte-cul-de-nuages du bronx. le vent se lève. tes cheveux s'immolent. jolie môme, le ciel se couche, il a les échos carmin de tes genoux écorchés. il a la température brûlante de ta gorge qui dégueule les lendemains de soirées, d'la bile torride de l'alcool régurgité. il a l'oeil douteux d'un père qui se couche trop tôt, d'un putain d'diable qui ne peut plus veiller sur ce que la nuit apporte avec elle.

l'soleil c'est un pauvre mac qui ne peut pas veiller sur ses prostituées nocturnes. ces poupées de givre qui dansent sous la lune, qui honorent nyx et qui bouffent les astres. elles sont rebelles, elles sont fragiles, elles déploient leurs ailes de pacotilles et elles crient. elles crient.

elle crie.

elle hurle la croqueuse de lune, pour qu'on l'entende profaner dieu, qu'on l'entende jurer, qu'on l'entende pleurer. vénus et sa folie qui fait vibrer son épiderme, qui fait se taire le ciel pour écouter ses plaintes. la veine éthérée des illuminés, des écorchés, des enfermés. poupée démente, dégénérescente. la nuit déploie le décor, faisant tomber le rideau sombre, étouffant les nuages frissonnant de vapeur qui s’échappent de ses lèvres pour aller se fondre dans l’atmosphère. et quand elle ne crie plus, elle pleure, parce qu’elle ne se souvient plus, parce que les bras qui l’enserrent de leurs courbes fraternelles ont des goûts anciens, des goûts d’ailleurs.

c’est fini princesse, chuchote l’aîné.
c’est fini, on va rentrer, promet le cadet.



© Nous sommes de ceux & Mucha & Gérard de Nerval


Dernière édition par Rilke Roy le Sam 28 Jan 2017 - 20:16, édité 6 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
En ligne
avatar
« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »

▹ MESSAGES : 4725
▹ NOMBRE DE RP : 14

▹ AGE : 19 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ DC : Misha et Henry



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ,, on a tous dans l'coeur, le rayonnement des supernovas.   Sam 28 Jan 2017 - 0:42
Rebienvenue à la maison :hihi:
Pour un lien, Al est dans ta tranche d'âge aussi HUM


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ,, on a tous dans l'coeur, le rayonnement des supernovas.   Sam 28 Jan 2017 - 0:52
t'es trop belle comme ça aussi, BAVE
bon notre lien on a déjà NIARK
alors juste bienvenue
hâte de jouer avec toi chaton POTTE
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ,, on a tous dans l'coeur, le rayonnement des supernovas.   Sam 28 Jan 2017 - 1:05
rebienvenue, isabelle est un choix parfait. :l:
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8762-lincoln-it-s-morning-ag
En ligne
avatar
« Chouchou d'Al »

▹ MESSAGES : 1516
▹ NOMBRE DE RP : 6

▹ AGE : Dix-huit désillusions.
▹ APPART : #1411, les Boloss.
▹ TAF : Survivre et c'est à plein temps.
▹ DC : Maddox l'intox.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ,, on a tous dans l'coeur, le rayonnement des supernovas.   Sam 28 Jan 2017 - 1:18
Re-bienvenue ! :l:

Bon on a trouvé pour le lien du coup, alors dépêche toi de te faire valider. :l:
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ,, on a tous dans l'coeur, le rayonnement des supernovas.   Sam 28 Jan 2017 - 11:13
@al kelley merci chaton :l: Crying or Very sad avec plaisir alors je viens te harceler tout bientôt Twisted Evil

@aswell lawford merci bébou trop hâte d'exploiter ça avec toi aussi :l: UP

@olly wilkes merci beaucoup ma belle ho :l:

@lincoln moore meeerci, je fais ça vite promis Cool :l:
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ,, on a tous dans l'coeur, le rayonnement des supernovas.   Sam 28 Jan 2017 - 11:22
Re-bienvenue :)
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ,, on a tous dans l'coeur, le rayonnement des supernovas.   Sam 28 Jan 2017 - 11:23
waw, comme t'es belle CUTE
rebienvenue :l:
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ,, on a tous dans l'coeur, le rayonnement des supernovas.   Sam 28 Jan 2017 - 12:21
Rebienvenue parmi nous avec ce nouveau personnage ! :l:
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12018-drill-o-la-cadence-du-
avatar


▹ MESSAGES : 721
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : Vingt-neuf ans
▹ APPART : #910, neuvième étage
▹ TAF : Batteur au sein du groupe Fakir
▹ DC : Aliah & Lizz



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ,, on a tous dans l'coeur, le rayonnement des supernovas.   Sam 28 Jan 2017 - 13:31
Re-bienvenue parmi nous jolie demoiselle HEHE
Bon courage pour ta fiche :l:



LE COEUR EN DEUX
ANAPHORE
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ,, on a tous dans l'coeur, le rayonnement des supernovas.   Sam 28 Jan 2017 - 14:22
t'es belle.
bon retour :l:
j't'envoie un mp du coup CUTE
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ,, on a tous dans l'coeur, le rayonnement des supernovas.   Sam 28 Jan 2017 - 14:22
comment je t'aime OMG
et ta plume jpp vraiment CRY ME A RIVER
j'rep très vite à ton MP pour qu'on s'trouve un truc parfait MIAOU
re chez toi bblove CUTE :l:
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ MESSAGES : 7465
▹ NOMBRE DE RP : 58

▹ AGE : 39
▹ APPART : #202
▹ TAF : Trafiquant d'armes, proxénète et gérant d'une salle de Boxe. Mercenaire à ses heures perdues.
▹ DC : Samuel Black - Kekali Tanaka



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ,, on a tous dans l'coeur, le rayonnement des supernovas.   Sam 28 Jan 2017 - 15:02
Re bienvenue au parking ! HELLO




il est très facile de développer à tort l'impression qu'on a le contrôle


Richard K. Morgan

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7649-no-pain-no-gain-yulian
avatar


▹ MESSAGES : 548
▹ NOMBRE DE RP : 3

▹ AGE : 27
▹ APPART : #104 avec Eden
▹ TAF : Barman & dealer à ses heures perdues
▹ DC : Will le psy, Luna la princesse



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ,, on a tous dans l'coeur, le rayonnement des supernovas.   Sam 28 Jan 2017 - 15:27
Re bienvenue la belle ! chou



Du bonheur à l’état pur, brut, natif, volcanique, quel pied ! C’était mieux que tout, mieux que la drogue, mieux que l’héro, mieux que la dope, coke, crack, fitj, joint, shit, shoot, snif, pét’, ganja, marie-jeanne, cannabis, beuh, péyotl, buvard, acide, LSD, extasy. Mieux que le sexe, mieux que la fellation, soixante-neuf, partouze, masturbation, tantrisme, kama-sutra, brouette thaïlandaise. [...] Mieux que la liberté. Mieux que la vie...

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ,, on a tous dans l'coeur, le rayonnement des supernovas.   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.