avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Lieven Moltzer - Send my regards to hell   Jeu 26 Jan - 18:53

Lieven Moltzer
It's better to burn than to fade away



(NOM) Moltzer (PRÉNOM) Lieven (ÂGE) 32 ans, depuis peu (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) 17 janvier 1985 à Manhattan (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Cheffe de sécurité au Chat Noir, le cercle de jeux clandestins (NATIONALITÉ) Américaine (ORIGINES) Néerlandaises (STATUT CIVIL) Célibataire, elle tient bien trop à son indépendance pour laisser quiconque se l'approprier (ORIENTATION SEXUELLE) Une nette préférence pour les courbes féminines, mais les corps masculins sont loin de la laisser indifférente (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) En 2003, pour l'installation officielle (GROUPE) De ceux qui vivent.

« Send my regards to hell  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) La première fois, c'est lors d'une fugue en 2001, qui durera deux mois. Elle se fait héberger gracieusement par un ami jusqu'au décès de ses parents, qui la force à repartir. Elle revient finalement à sa majorité pour s'y installer définitivement, reprenant sa chambre dans l'appartement de l'ami en question. Cette fois, elle paie cependant sa part des dépenses.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Le Parking, avant même qu'elle ne s'y établisse pour de bon, a toujours été un refuge. C'est cette endroit où, malgré la misère apparente, les gens se serrent les coudes, ne vous jugent pas, et surtout ne vous font pas trop chier si vous baissez les yeux ou si vous savez les intimider correctement. Ça fait déjà une dizaine d'années qu'elle y vit, alors autant dire qu'elle s'y sent forcément bien. Certains voisins, elle les considère comme sa famille, certains l'emmerdent prodigieusement et d'autres la laissent plus ou moins indifférente. Mais malgré tout, elle ne se verrait habiter nulle part ailleurs.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Pour ceux qui n'ont fait que la croiser, Lieven est la jolie rouquine toujours parfaitement apprêtée et souvent bien accompagnée. Pour les autres, c'est plutôt la rousse incendiaire à laquelle il vaut mieux ne pas chercher des noises parce que vous vous retrouverez la figure écrasée contre le bitume avant d'avoir pu lui foutre une main aux fesses. Malgré son sale caractère, Lieven n'est pas méchante et si vous lui fichez la paix elle fera de même.

PSEUDO/PRENOM : Mylia ÂGE : Toujours le même PAYS : France FRÉQUENCE DE CONNEXION : Tout le temps, vous êtes ma vie COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : La première fois c'était en partenariat je crois... REMISE EN JEU Oui, puisque c'est un scénario (TYPE DE PERSO) Scénario de @Niilo Dahl (CRÉDITS) no idea COMMENTAIRE OU SUGGESTION : Vous aurez ma peau AVATAR : Simone Simons

© Nous sommes de ceux



Dernière édition par Lieven Moltzer le Jeu 26 Jan - 19:36, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lieven Moltzer - Send my regards to hell   Jeu 26 Jan - 18:53

Raconte moi une histoire...
Seule la dose fait le poison.

UN ▲ Lieven est née durant l'hiver 1985, à Manhattant. Ses parents, tous deux néerlandais, se sont installés aux Etats-Unis 13 ans auparavant. Le paternel, d'abord avocat aux Pays-Bas, a décidé de réinvestir ses fonds dans la promotion immobilière, bien plus florissante aux Etats-Unis. S'il verse d'abord dans le rachat de baraques à retaper pour pouvoir les revendre, il ne tarde pas à investir dans les terrains nus pour y construire les immenses résidences qui empêchent aujourd'hui votre grand-mère de se balader à poil dans son jardin, parce que le vis-à-vis est devenu insupportable. Et comme ça rapporte bien, Joanna Moltzer ne tarde pas à abandonner totalement l'idée de retrouver un boulot aux Etats-Unis, pour se concentrer uniquement sur ses petites lubies personnelles. Elles comportent, entre autres, la cuisine, le jogging matinal, et dépenser tout le fric de son mari dans des boutiques de luxe. Une parfaite femme au foyer, en somme.

DEUX ▲ Son enfance se fait dans la rébellion constante et l'opposition totale à toute forme d'autorité, parfois juste pour le principe, même quand elle est d'accord. Ses parents sont pleins aux as, pourtant ils ne lui passent rien, ne lui offrent rien. Elle est supposée apprendre à se débrouiller, à découvrir la valeur de l'argent. Son père l'indiffère, sa mère n'attire rien d'autre de sa part que de la pitié et un profond manque de respect. Elle aspire à devenir tout l'opposé de cette femme ouvertement soumise et au charisme inexistant.

TROIS ▲ Pour rester dans le thème de la crise d'adolescence difficile, Lieven décide de découvrir tôt les plaisirs de la chair. Elle réalise bien que la chaleur qui se diffuse dans ses reins quand on l'effleure n'est pas anodine, alors elle en veut plus. Mais puisqu'on lui apprend qu'on n'a rien sans rien, elle se dit qu'il serait aussi bien de ne pas le faire gratuitement. C'est ainsi qu'elle se retrouve à quatorze ans à vendre son corps. L'argent amassé lui permet de toucher du doigt la vie d'opulence à laquelle ses parents goûtent et dont ils semblent pourtant vouloir priver leur fille. C'est ainsi qu'elle rencontre Niilo, son premier client, et le premier homme avec lequel elle couchera. Rapidement, il est devenu plus que ça, ce type qui l'agace prodigieusement et dont elle n'arrive pourtant pas à se défaire. Avec lui, elle découvre cette vie à laquelle elle aspire depuis des lustres sans jamais pouvoir l'atteindre.

QUATRE ▲ Lieven aurait pu être une élève douée, mais elle n'a jamais été une étudiante appliquée. Elle sèche les cours aussi régulièrement que possible, considérant les enseignants comme la nouvelle forme d'autorité à contester. Ils prônent une société dans laquelle elle ne se reconnaît pas et qu'elle aspire seulement à fuir. Elle y préfère de loin la rue, où elle fréquente d'emblée les petites frappes qui auraient, elles, de quoi se plaindre. Le seul talent véritable qu'elle développe est celui du chant, parce qu'elle possède un don naturel qui ne nécessite pas qu'elle prenne de cours pour l'améliorer.

CINQ ▲ A seize ans, après plusieurs essais infructueux, elle parvient à fuguer de chez elle pour de bon. Elle trouve refuge chez Adam, un ami de longue date qui vit au Parking. Bercé par l'ambiance du Bronx, Adam gagne sa vie en dealant l'herbe qu'il fait pousser lui-même et en prenant part aux go-fast de certains gangs conséquents de la région. Il héberge Lieven gracieusement durant deux mois, jusqu'à ce que cette dernière soit retrouvée à la suite du décès de ses parents.

SIX ▲ Ils perdent la vie durant les attentats du World Trade Center, et la jeune-fille a du mal à déterminer quelles émotions elle ressent face à ce drame. Les conflits qui l'opposaient à ses parents n'étaient en rien apparentés à de la haine, et se retrouver orpheline reste une situation bien différente que la fugue, qui laisse toujours l'espoir et la possibilité de pouvoir rentrer un jour à la maison. Dévastée, elle n'a cela dit pas le temps de réellement faire son deuil, rapidement emportée par une nouvelle spirale de rage, cette fois tournée contre ses grands-parents, qui héritent de sa garde. Le retour à cette illusoire vie de famille est douloureux, surtout après deux mois d'indépendance.

SEPT ▲ Face à ces relations trop violentes, ils estiment ne pas être en mesure de gérer l'indiscipline de Lieven. Elle est envoyée dans un camp de redressement pour mineurs, où les façons de procéder s'apparentent à celles de l'armée. Après deux tentatives infructueuses, elle finira malgré tout par y passer neuf mois, le séjour le plus long qu'il soit possible d'y faire. Ce boot-camp est dirigé par d'anciens instructeurs de l'armée qui estiment que les résidents doivent apprendre la discipline qui leur a manqué durant leur jeunesse. Le but est de transformer les adolescents rebelles en êtres dociles et obéissants. Tous les moyens sont bons pour y parvenir : des exercices physiques militaires aux punitions, en passant par les règles militaires qui régissent le camp. Elle ressort de cette épreuve complètement traumatisée.

HUIT ▲ Malgré tout, elle sort du camp de redressement avec une estime d'elle-même qu'elle ne possédait pas auparavant. Le fait d'être une femme particulièrement douée au combat ou dans le maniement des armes la rend parfois arrogante, surtout vis-à-vis des hommes avec lesquels elle se sent en perpétuelle compétition. Néanmoins, le séjour en boot-camp rend son besoin d'indépendance plus présent encore, renforçant sa peur de voir sa liberté aliénée. Elle exige de se sortir seule de toutes les situations et peut s'avérer particulièrement désagréable si on se montre trop insistant, même si c'est seulement dans un désir de l'aider.

NEUF ▲ Le jour de sa majorité, elle quitte définitivement ses grands-parents pour retrouver le seul refuge qu'elle connaisse : le Parking. Elle récupère la chambre occupée quelques années auparavant chez Adam, dont les activités ont drastiquement baissé. Il ne deale plus que des cachetons et un peu d'herbe aux toxicos de l'immeuble, autant dire que ce n'est pas suffisant pour entretenir Lieven qui n'a de toute façon aucune envie de dépendre de lui. Utilisant le peu de talents qu'elle possède, elle se fait embaucher comme chanteuse dans un cabaret qui l'emploiera durant plusieurs années.

DIX ▲ Si Lieven ne cherche plus à faire ses preuves auprès de qui que ce soit, elle a toujours des choses à se prouver à elle-même. Elle est tout bonnement incapable de refuser un défi et réagit trop vivement à la provocation, même évidente. Ce trait de caractère couplé à son entêtement borné tend à la plonger trop souvent dans des situations délicates, pour ne pas dire carrément dangereuses, dont elle a toujours un mal fou à s'extirper.

ONZE ▲ Suite à son séjour en boot-camp, elle doit se plier à un suivi psychologique qui vise à lui permettre de vaincre son traumatisme en affrontant ses peurs en face. Incapable cependant d'accepter l'idée de rejoindre l'armée, elle se dirige peu à peu vers le métier d'agent de sécurité, grâce à diverses formations qui lui apprennent à concevoir son entraînement comme une force et non plus seulement comme une blessure. D'abord embauchés dans les boîtes de nuit de petite envergure, elle finit par accepter un poste à la Lanterne Rouge, en juillet 2016, grâce à Niilo.  


© Nous sommes de ceux


Dernière édition par Lieven Moltzer le Jeu 26 Jan - 22:38, édité 3 fois
avatar
« Soldat de la Tsarine »« Soldat de la Tsarine »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6315-niilo-kuolema-tekee-tai
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 5959
▹ INVESTISSEMENT : 75

▹ AGE : 37 ans
▹ APPART : #902
▹ TAF : Agent de sécurité du Red Light | Protecteur des meilleurs (Blackson, Coalman, Kourakine, Williamson)
▹ AVATAR : Lasse Matberg
▹ DC : Mimi, Ness, Dei.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Lieven Moltzer - Send my regards to hell   Jeu 26 Jan - 18:58
:l:


Et toi, de mes exploits glorieux instrument, mais d’un corps tout de glace inutile ornement ; fer, jadis tant à craindre, et qui, dans cette offense, m’as servi de parade, et non pas de défense.

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lieven Moltzer - Send my regards to hell   Jeu 26 Jan - 18:59
HEHE CANDICHOU
Remplis nous ça vite :l:
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7649-no-pain-no-gain-yulian
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 781
▹ INVESTISSEMENT : 34

▹ AGE : 28 (26/01)
▹ APPART : #104 avec Eden (1er)
▹ TAF : Dealer
▹ AVATAR : Shiloh Fernandez
▹ DC : Luna la princesse



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Lieven Moltzer - Send my regards to hell   Jeu 26 Jan - 19:00
Re. T'es belle quand même Surprised




Been flirtatious with death
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lieven Moltzer - Send my regards to hell   Jeu 26 Jan - 19:14
Merci, z'êtes des amours. :l:
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lieven Moltzer - Send my regards to hell   Jeu 26 Jan - 19:16
Waouh BAVE
Y aurait pas mamour, je te demande en mariage directe. :l:
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lieven Moltzer - Send my regards to hell   Jeu 26 Jan - 19:17
On peut toujours s'arranger pour qu'il en sache rien HEHE
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lieven Moltzer - Send my regards to hell   Jeu 26 Jan - 20:04
simone JAIME re :l:
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lieven Moltzer - Send my regards to hell   Jeu 26 Jan - 20:07
Ouais mais malheureusement, je suis fidèle.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lieven Moltzer - Send my regards to hell   Jeu 26 Jan - 20:09
bienvenue par ici LOVE
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lieven Moltzer - Send my regards to hell   Jeu 26 Jan - 20:10
Merci :l:
avatar
« Bitch please »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6453-alyosha-all-men-are-pig
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 4311
▹ INVESTISSEMENT : 10

▹ AGE : 26 ans
▹ APPART : #902
▹ TAF : Directeur du Chat Noir (cabaret, salle de spectacle, cabinet de curiosités) et du Nautilus (agence de voyages), stripteaser, producteur de porno
▹ AVATAR : Gaspard Ulliel
▹ DC : Aidan, Legence



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Lieven Moltzer - Send my regards to hell   Jeu 26 Jan - 20:31
Coucou toi MIAOU


avatar
« The Dog »
Voir le profil de l'utilisateur
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 1641
▹ INVESTISSEMENT : 64

▹ AGE : 37 ans
▹ TAF : Ex-taulard, Videur au Pussybox
▹ AVATAR : Tom Hardy


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Lieven Moltzer - Send my regards to hell   Jeu 26 Jan - 20:40
Rebienvenue !!! HELLO
Excellent choix de scénario, j'ai hâte de la voir à l'oeuvre à la Lanterne I love you


....
C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases.
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11347-suileabhan-maybe-i-ve-
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 2267
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 28 ans (17/05).
▹ APPART : #207 / 2ème étage. Avec ses mioches et Opale la gamine capricieuse.
▹ TAF : Tireur d'élite et tueur à gage pour le gouvernement américain. Garde du corps d'Opale.
▹ AVATAR : Billy Huxley.
▹ DC : Vice le rockeur.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Lieven Moltzer - Send my regards to hell   Jeu 26 Jan - 20:57
Re-bienvenue du coup :)


❝ Human - Rag'n'Bone Man ❞ Maybe I'm foolish, maybe I'm blind. Thinking I can see through this and see what's behind. Got no way to prove it. So maybe I'm blind. But I'm only human after all. Don't put your blame on me.

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lieven Moltzer - Send my regards to hell   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.