Répondre au sujet Partagez|


Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar

› Âge : 20 ans (13 mars 1997)
› Appart : Chez la soeur Malverti, chez Violet
› Occupation : Y'a les études qui attendent, l'odeur de pizza qui traine aussi parfois, collée aux fringues
› DC : Sloane, la bouffeuse de cigarette, Aurore le feu follet et Addison, celle qui fait tache avec ses escarpins de semelles rouge
› Messages : 156
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises. Mar 20 Déc - 18:24


   
Matteo "Matty" Malverti
   I wanna fly, can you take me far away?
   

   

   
(NOM) Malverti, quoi d'autre ? T'as le blase du père, celui qui sonne comme l'Italie. Malverti, ils sont connus dans le quartier, c'est pas des étrangers, la famille elle est grande elle est belle, c'est pas la première fois qu'on entend ce nom là dans les rues. (PRÉNOM) Matteo, parce que c'est comme ça que les parents t'ont nommé. Matteo, y'a que la Mamma qui t'appelles comme ça, les rares fois où elle t'adresse la parole du moins. Y'a tes sœur aussi parfois qu'utilisent ce titre, elles énoncent les lettres en entier, comme si ça allait faire quelque chose, comme si t'allais les écouter. Mais sur le béton, dehors, loin de la maison, c'est Matty qu'on t'appelle, parce que t'as l'impression que de suite ça va te donner de l'importance, t'as l'impression que ça va impressionner. Mais en vrai mon gars, c'est qu'une énième apparence que tu te bourres dans le crâne. (ÂGE) T'as passé 19 ans à voir la famille se déchirer sans rien pouvoir y faire, 19 ans à regarder défilés un par un les oiseaux qui quittent le nid. Et maintenant que  t'aurais pu agir, que tu peux décider pour toi même, tu t'enfonces comme le reste de la famille, tu t'enfonces et tu finis par fuir toi aussi. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) 13 mars 1997 à Albany. Alors que de l'autre côté du pays on avait peur d'une guerre avec des aliens, de ton côté du pays, y'avait la famille qui s'activait pour que la Mamma puisse atteindre l’hôpital à temps, histoire que ta petite gueule d'ange puisse voir le jour. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) u joues au roi du quartier avec ton visage d'enfant, tes yeux d'un bleu océan alors que tes poings frappent ceux qui insultent la famille. Et tu fuis les cours, tu fuis l'éducation « conventionnelle ». Tu préfères traîner avec ta bande de potes, tous plus cons que toi, pseudo-leader que tu es, tu fais genre que tu les diriges, et ça te fait du bien, ça remonte le peu d'estime que t'as de toi, ça efface les doutes du gamin en toi. Le seul travail que tu t'obliges à garder c'est celui de la pizzeria, parce que les billets verts ils sont jolis aux fonds de ta poche. A croire que le gène culinaire, il t'a pas raté.  (NATIONALITÉ) Américaine, parce que t'as été élevé par la fratrie, parce que le padre ne s'est jamais manifesté, parce que la Mamma s'est laissée coulée. Et puis aussi parce qu'Albany, c'est bien loin du soleil de l'Italie. (ORIGINES) Le pays des accents chantant où les gens parlent avec les mains, le pays du soleil et de l'huile d'olivier. Le pays où courent les vespas sur un fond de Colisée. L'Italie qui ne se lit presque pas dans tes traits. (STATUT CIVIL) Célibataire quand ça t'arranges, en couple lorsqu'il faut savoir se faire désirer. Le mensonge facile au creux de tes lèvres alors que le cœur n'est que celui d'un gamin terrifié par l'idée de s'accrocher. (ORIENTATION SEXUELLE) T'es un charmeur de princesses en détresse. T'es un gosse qui se pavane, distribuant sourires et clins d'oeil à tout va. Tu fais rougir les joues et baisser les yeux, tu joues à l'homme alors que tes ailes ne sont toujours que duvet. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Tu viens de faire crisser tes pneus sur le parvis du Parking, poser le pied à terre. T'es digne de la scène de film mon gars, t'as plus qu'à remuer le visage et replacer ta mèche brune et le tour est joué. (GROUPE) ceux qui vivent

   
« T'es au courant que lorsque j'suis né, j'étais tellement beau que des aliens ont essayé de débarquer? Manque de bol, ils sont arrivés en Arizona. »

   (Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Là, tout de suite en fait. Comme un oiseau, tu as fini par t'échapper du nid, filant sans regarder derrière toi, tu as sauté de ta branche, sans regret. Et tu as fini par t'écraser ici, guidé par ce besoin inavoué de relier des liens avec les morceaux d'un puzzle éparpillés. Ton élan, il s'est arrêté là, devant le Parking. Et tu fais le malin avec tes ailes d'enfants brûlés et ton sourire désinvolte. Mais tes yeux, bonhomme, tes yeux ils sont hantés par ces journées que tu as passé à te tenir trop près d'un soleil éteint.

   (Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Pas grand chose. T'as pas vraiment grand chose à dire à propos du Parking. Tu connais rien de ce bâtiment, de ses habitants. T'as juste la chance de pouvoir rester chez Violet, mais ça tu le savais, t'as miser tout ton départ sur ça, t'as toujours su qu'elle n'allait pas te repousser et te foutre à la porte. Elle ne l'aurait jamais fait, la sœur, la mère de substitution, non jamais. Elle avait l'air contente même, enfin, ça c'est que t'as préféré te dire lorsque t'as aperçu son sourire du coin des yeux. C'est plus facile de rester dans un endroit inconnu lorsqu'on se dit qu'on est le bienvenu.

   (Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) T'es le gamin Malverti, celui qui essaie de suivre les traces de Ruben, celui qui traîne avec un peu tout le monde sans jamais vraiment créer d'amitié particulière. T'es ce gosse qui nettoie sa moto jusqu'à ce qu'elle brille avant d'aller la faire rugir à travers les rues du Bronx. T'es le p'tit gars qu'on aperçoit parfois en train de faire l'imbécile, tout ça pour embêter les sœurs. T'es celui qu'a pas encore trouvé sa place, son rôle au sein de la famille, t'es celui qui dans le fond aimerait tout réparer.
   

   
PSEUDO/PRENOM : Luce/Lucile ÂGE : 18 PAYS : France FRÉQUENCE DE CONNEXION : Trop souvent, sérieux vous me bouffez ma vie ARROWluvCharlie COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : Grâce à Kee RIP REMISE EN JEU En cas de suppression, acceptez-vous que votre personnage soit scénarisé ? Yep (TYPE DE PERSO) scénario de @Tony Malverti (CRÉDITS) Tumblr mon ami COMMENTAIRE OU SUGGESTION : L'abus de feels est mauvais pour la santé. AVATAR : Luke Powell

   
© Nous sommes de ceux

   


Dernière édition par Matty Malverti le Mer 21 Déc - 14:47, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9050-matty-malverti-on-effac


avatar

› Âge : 20 ans (13 mars 1997)
› Appart : Chez la soeur Malverti, chez Violet
› Occupation : Y'a les études qui attendent, l'odeur de pizza qui traine aussi parfois, collée aux fringues
› DC : Sloane, la bouffeuse de cigarette, Aurore le feu follet et Addison, celle qui fait tache avec ses escarpins de semelles rouge
› Messages : 156
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises. Mar 20 Déc - 18:24


   
Raccontami una storia...
   All that you desired when you were a child was to be old.

   
Ah, elle est bien belle la p'tite frappe du quartier, les mêmes qu’embêtaient tes sœurs petites déjà. Et elles sont grosses les larmes que tu avales, elles sont acides hein, elles brûlent ta gorge alors que t'essaie de pas les laisser sortir pour pas montrer ta peur pour pas les laisser croire en ta faiblesse. Parce que toi t'es un homme maintenant, tu peux pas t'échapper maintenant parce que y'a plus que toi qui reste y'a plus que toi, Caterina, Charlotte et Mamma. Ils sont où les autres hein dis moi, ils sont parti où ? Pardon, quoi? Tu dis quoi? Que tu veux pas? Ah mais bonhomme t'as pas l'choix maintenant, t'as pas le choix, c'est comme ça que ça fonctionne chez toi, chez les Malverti. Les gosses qui désertent un par un, se passant le fardeau d'une mère dépressive et de plus jeunes à nourrir. Tes poings ils brûlent n'est ce pas ? Ils s'enflamment, ils aimeraient faire taire les rumeurs ils aimeraient bouger comme Ruben te l'as montré, mais d'ailleurs il est passé où lui ? Dis moi Matty, tes frères ils diraient quoi s'ils te voyaient? À jouer au roi du quartier avec ta mâchoire ciselé et ton anglais parfait? T'as de l'italien que sa lâcheté et la tignasse brune, cherche pas plus loin bonhomme, t'as rien hérité d'autre. Tu dis quoi là ? Que tu les déteste, que tu les hais? Mais Matty, toi et moi on sait que c'est pas vrai, on sait bien que tu les aime qu'ils te manquent même, t'es juste trop con pour leur avouer, terrifié par un rejet imaginaire.

Puzzle décomposé : Les Malverti, c'est la fratrie étrange, la famille que l'on soupçonne de planquer des squelettes au placard. Les Malverti c'est un puzzle qui s'est esquinté au fil du temps, au fur et à mesure que les pièces s'éloignaient les uns des autres. La première pièce à s'être barrée c'est l'une du centre, c'est le paternel, l'homme, le mâle. L'italien qui n'a pas su porter les gosses sur son dos préférant partir sans se retourner. Mais ça toi, tu t''en souviens pas vraiment, le départ du paternel, les cris et les pleurs de chacun. Tu te souvient des bras qui t'ont pris, ceux d'une de tes sœurs, tu te souviens que quelque chose n'allait pas, mais t'as jamais su dire quoi. C'est comme si tout s'était mélangé dans ta tête d'enfant.

Migration : Parce que souvent, souvent au printemps les hirondelles volent vers les courants d'air chaud, se rapprochant le plus rapidement possible de là où les vivres ne manqueront pas, de là où le froid ne les touchera pas. Chez les Malverti, les oiseaux quittent le nid un à un, pour des raisons différentes, certes, mais y'a personne qui reste, personne qui prends la peine de rester avec Mamma, sauf peut-être les p'tits derniers de la famille. Oisillons pas vraiment assez grand pour voler de leurs  propres ailes. Ce qui est sûr, c'est que s'il le fallait, t'attraperais tes sœurs, et tu les prendrais sur ton dos.

Quête paternel : Quand t'es gosse t'as toujours besoin de t'accrocher à quelqu'un, de t'accrocher à la mère oui, mais au père aussi. Quand t'es gamin t'as besoin de te battre avec ton père, même pour de faux, même pour rire, t'as besoin de défouler cette énergie, qu'il t'apprenne les trucs de la vie, qu'il te serre dans ses bras parfois, même si tu te convaincs ne pas en avoir besoin. Mais quand le géniteur est absent et que le premier de la fratrie décide de s'barrer, comment tu fais ? Comment tu fais quand le seul homme qui reste à la maison, c'est le second des frères, celui qui écope des gamins sans l'avoir demandé ?

Modèle aimé :
T'as pas eu le choix, n'est ce pas ? Tu t'es accroché à celui qui est resté. Et c'est pas le plus intelligent, il fait peut-être des conneries à tout va, mais au moins il est là, lui. Les magouilles tordues et les sourires en coin, c'est grâce à lui si t'en es là, si vous, les plus jeunes, ça va. Et tu t'en souviens de quand Ruben il t'emmenait avec lui, quand il te prenait sous son bras, tu te souviens la fierté que tu ressentais quand tu te disais que c'était ton frère. Il t'as appris les ficelles d'un charme à l'italienne, les ficelles nécessaires pour pouvoir se glisser entre les sirènes, petit frappe que tu es, t'avais cette impression d'invulnérabilité à ses côtés. T'étais protégé, en sécurité. Ruben, il a fait honneur à la tradition, il s'est envolé. Mais ça, toi t'as vu ça comme une réussite, celle de s'envoler, celle de pouvoir partir vivre sa vie loin d'Albany. Parce que c'est comme ça chez les Malverti, les gosses ils abandonnent le nid, des envies plein la tête, des espoirs d'une vie meilleure plein le cœur.

Rêve avorté : Après tout, c'est pour ça que l’aîné de ta famille cassée, il s'est effacé, pour « étudier », pour avoir une chance de réussir dans sa vie. Egoïsme de première que t'a jamais vraiment réussi à lui reprocher. Parce que quand Tony est parti, du haut de tes 13 ans, tu l'imaginais déjà, revenir vers sa famille, le succès au bout des doigts, ses blagues douteuses et son sourire de soleil. Dans ton esprit d'enfant, t'étais persuadé qu'il reviendrait en super-héro, qu'il vous emporterait à droite à gauche, parce que c'était son rôle parce que c'était lui l’aîné. Mais ton rêve de gamin il est bien loin maintenant, il s'est terni au fil des années, au fil des discours de chacun. Bien vite, trop vite peut-être, t'as fini par comprendre que Tony avait disparu pour de bon, que le grand frère ne reviendrait sûrement jamais, qu'il vous avait sûrement oubliés, loin d'eux, loin des enfants qu'avaient du grandir trop tôt, trop vite. Le grand frère maintenant, il doit avoir une vie, une belle, une grande, il doit avoir réussi, omettant sûrement le fait qu'il a une fratrie qui l'attend, des frères et sœurs qui ont tous plus ou moins la même hargne envers lui. Ca t'en es convaincu et à force t'as fini préférer prétendre que Tony n'est que souvenir, comme un ami imaginaire qu'était resté un peu plus longtemps que prévu. Parce que c'est plus facile pour toi de l'oublier que de continuer à espérer son retour triomphal.

Fantôme maternel  : La Mamma, paraît qu'elle était belle dans l'temps, paraît qu'elle avait des yeux doux et un sourire magnifique, à en faire tomber plus d'un. Mais Mamma, elle n'en aimait qu'un, l'Italien à l'accent chantant, il paraît que l'amour lui allait à ravir, qu'elle était radieuse, qu'elle brillait Mamma, elle brillait. Et l'Italien a décidé de tuer le soleil, il a quitté la maison en volant les étoiles qui s'étaient perdue dans les yeux de Mamma, les laissant sombres et vides. Sans vie. Toi, tu  n'as jamais connu son sourire plein de chaleur, non t'as juste eu le droit à ses larmes glacées. Pauvre gosse, trop jeune pour se souvenir de l'époque où le bonheur faisait rayonner le visage de Mamma, trop gamin pour t'en préoccuper, trop enfant pour te dire que ça ne durerait pas.

Cambouis sur le doigts : Le ronronnement d'un moteur neuf sous ton corps élancé, le bruit d'une clé tournant les rouages métalliques, l'odeur de l'huile mélangée à celle de l'essence, tant de sensations ayant la possibilité de calmer les ardeurs d'un cœur adolescent, d'occuper tes mains calleuses. La mécanique, simple passe-temps pour toi, depuis toujours, la seule chose qui fait sens à tes yeux parfois. Les chiffons dégueulassés et les après-midi passées sous les véhicules, y'a plus aucun moyen de mettre un nombre dessus, tellement y en a. Mais ça te rassure, c'est bizarre t'en ai conscient, mais c'est l'ambiance qui t'apaise. Les grincements et les cliquetis, tu les connais par cœur, et au moins tu sais que devant la moto y'aura rien pour te prendre au dépourvu, jamais. Tu sais ce que tu fais, tu connais les schémas tellement par cœur que tu pourrais tout faire les yeux fermés. C'est simple la mécanique, c'est simple et logique.

Émancipation programmée : T'as fini par te convaincre de n'avoir besoin de personne. Borné comme jamais, t'as fini par te dire qu'il mourrait seul, loin de la famille déglinguée, que de toute manière qu'ils soient là ou pas, ça ne changerait rien. Parce que dès le début, dès la naissance, l'ambiance à la maison elle était fanée, terne, noire, dès le début t'as dû apprendre à te débrouiller. Seul que t'étais. T'es qu'un gamin qui estime ne pas avoir de compte à rendre, à personne, sauf à Chuck peut-être, sauf à Cat sûrement. Mais t'as filé quand même, t'as pas attendu d'avoir l'avis de tes sœurs, t'as pris la décision comme un grand, filant sur ta moto, un sac sur le dos, le casque planté sur la tête. T'as filé droit sur la route, jusqu'à trouver le Parking, jusqu'à retrouver le frère, la sœur. Parce que c'est trop pour toi tout ça, c'est trop de supporter Mamma tout seul. Puis, toi aussi t'as des envies, toi aussi tu veux voler loin du nid. Dans le fond, tu sais très bien que tu réussiras jamais en restant coincé à Albany, simple excuse pour ne pas t'avouer que Mamma tu ne sauras jamais t'en occuper.

Cuir écorché : L'enfance elle a pas toujours été facile, pas vraiment été rose ou dorée. Y'avait Mamma, puis Ruben et y'avait Violet aussi. Les deux plus grands ont fait c'qu'ils ont pu, pour faire de vous des gosses à peu près bien, appropriés. Et ça c'est fait comme ça, peu à peu, les Malverti ont grandi comme ça, habitués aux crises maternelles, habitués au départ incessant de l'un et aux bras de l'autre. Le second a fini par partir, dernier mâle de la maison à peu près capable, à peu près au courant de ce qu'il faisait, de ce qu'il se passait. Mais maintenant il reste quoi de cette famille à moitié composée ? Y'a plus personnes sur Albany, y'a plus que des murmures sur le passage des ultimes membres, y'a plus que la p'tite et l'autre qui étudie. Y'a plus que toi, le derniers des frères, celui qui se cherche encore, celui qui sait pas c'qu'il va faire de sa carcasse, celui qui se fait bouffer par la solitude et le doute constant de ne pas être à la hauteur. T'es rien que le cliché du gars qui préfère se lancer dans des combines toutes plus stupides les unes que les autres plutôt que de devoir laisser apercevoir aux autres que dans l'fond t'es pas si mal comme gamin. Alors tu clames ton insouciance, tu défies la vie aux rythmes de tes actions. Parce que c'est plus facile de porter cette réputation de petit con plutôt que de montrer à tout le monde la peur qui rôde toujours dans ton cœur d'enfant.


   
© Nous sommes de ceux
   


Dernière édition par Matty Malverti le Mer 21 Déc - 1:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9050-matty-malverti-on-effac


avatar

› Âge : vingt six années qu'elle ne compte plus, qu'elle ne célèbre jamais. (seize avril)
› Appart : cinq cent vingt avec ce qu'il reste des williamson, aidan et arès (la belle et le cabot)
› Occupation : junkie insomniaque, amoureuse de la bouteille. (femme de ménage à l'étoile et au chat noir)
› DC : chuck malverti
› Messages : 1154
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises. Mar 20 Déc - 18:27

Et juste pour te prouver mon amur en premier deux fois :l:
(c'est ta faute, t'as juste à pas écrire aussi bien, bon) Surprised


Dernière édition par Sway Larsen le Mar 20 Déc - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6310-sway-to-the-sound-of-a-


avatar

› Âge : dix-sept ans. (03/09)
› Appart : 1406 avec tony.
› Occupation : adolescente.
› DC : sway larsen
› Messages : 333
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises. Mar 20 Déc - 18:28

MON PRINCE :l: mon frère adoré, mon petit malverti. :l:
je te n'aime, je suis tellement contente que t'aie pris Matty CANDICHOU
j'ai tellement hâte de te lire FAN tu seras parfaite.

pas bienvenue, t'es à la maison ANGE

plein de love, MALVERTI POWA SUPER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7356-chuck-easy-friend


avatar

› Âge : 28 ans (28 aout)
› Appart : #1406 (F3)
› Occupation : t'es cuistot dans un petit restaurant posé, t'es gouteur de nouvelles recettes potentiellement et tu fais des vidéos sur youtube en tenant un blog de voyages et lifestyle, t'es un globe-trotter dans l'âme
› DC : williamson, barajas et villemont
› Messages : 673
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises. Mar 20 Déc - 18:31

JE SUIS EMOI ET FIERTÉ.
PTN LES MALVERTI VOUS ETES LES BEST.
J'suis trop happy que tu sois là et j'sais pas comment exprimer toute ma joie tu vois I love you :l:




Je voulais pas vraiment grandir moi, je voulais juste atteindre le placard où était planqué les bonbons.
Courir le monde de toutes les façons possibles, ce n'est pas seulement la découverte des autres, mais c'est d'abord l'exploration de soi-même, l'excitation de se voir agir et réagir. C'est le signe que l'homme moderne a pris conscience du gâchis qu'il y aurait à rendre passive une vie déjà bien courte. (Xavier Maniguet) ©endlesslove.


Tony quand il voit Romy débarquer au mariage de Marsh et Vivi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5974-tony-le-principe-c-est-


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises. Mar 20 Déc - 18:35

AHLAJZALJDLZJADLJ JE RESERVE ET J'EDITE

EDIT : Alors déjà bonjour, ça fait 42 ans on t'attend mais on t'aime quand même Surprised genre Matty avec ta plume j'vais me suicider de feels FAN mourir dans mes pleurs, mon love et encore dans mes pleurs Emo j'ai déjà été teasée sur la fiche alors voilà, tu sais que j'adore et que j'sais que Matty est entre de très bonnes mains HEHE on va tout déchirer, t'inquiète ROBERT on m'a promit ta main, j'ai déjà acheté la bague et tout SIFFLE (non je rigole, je m'emballe pas Emo)

du coup, re chez toi CUTE et finis vite tout ça qu'on RP comme des malades FAN

love love love love JAIME JAIME BAVE2
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises. Mar 20 Déc - 18:57

T'es parfait allez ciao BAVE2

Hâte de jouer avec ton petit homme (ouais pour une fois, pas que j'aime pas rory et sloane, au contraire Surprised)

Je t'aime, la bise :l: :l: :l:
Revenir en haut Aller en bas


En ligne
avatar

« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »
› Âge : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
› Appart : #1411 (F2) avec le fantôme de sa mère la junkie, Badz Hijodealgo le fagg et Lincoln le renardeau perdu.
› Occupation : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
› DC : Ekaterina et Misha
› Messages : 4016
› Nombre de RP : 22

Message(#) Sujet: Re: Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises. Mar 20 Déc - 20:31

Rebienvenue parmi nous HAWW


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises. Mar 20 Déc - 22:05

Finalement je préfère le petit frère, adios Ruben Emo

RE-bienvenue bébé, t'es beau :l: :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : vingt-sept ans
› Appart : #1401 - 14e étage
› Occupation : je me suicide à petit feu.
› Messages : 3626
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises. Mar 20 Déc - 22:08

ReBienvenue :l:



.
Je marche dans des villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude. Que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5129-silver-o-high-all-the-t


En ligne
avatar

« BAD DECISIONS, BETTER STORIES »
› Âge : 60 années très assumées.
› Appart : #UC.
› Occupation : Médecin interdit de pratiquer, il est aujourd'hui l'empereur d'un large trafic de drogues et de médicaments.
› Messages : 186
› Nombre de RP : 4

Message(#) Sujet: Re: Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises. Mar 20 Déc - 22:19

Je connaissais pas cette bouille mais Dieu qu'il est beau CUTE Rebienvenue chez toi ! :l:


LA JEUNESSE EST
une fraction de folie
(C) KATAII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12011-sergio-je-te-frapperai


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises. Mar 20 Déc - 22:47

matty matty matty, mes feels explosent ANGE
trop pressée de le voir en action le bb chou
bon courage pour le reste de ta fiche je ne peux attendre pluuuus.
du love :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 20 ans (13 mars 1997)
› Appart : Chez la soeur Malverti, chez Violet
› Occupation : Y'a les études qui attendent, l'odeur de pizza qui traine aussi parfois, collée aux fringues
› DC : Sloane, la bouffeuse de cigarette, Aurore le feu follet et Addison, celle qui fait tache avec ses escarpins de semelles rouge
› Messages : 156
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises. Mer 21 Déc - 0:34

@Sway : Tu mérites une médaille de ninja tellement t'as été rapide Surprised :l: (d'abord, c'est toi qu'écrit bien, madame "lamborghini du rp" CUTE)
@Chuck : MA SOEUR ADOREE :l: J'te ferai faire des tours de motos et je te sauverai des grands Emo Merci de m'avoir mis le scénario sous le nez CUTE Plein de love sur toi :l: MALVERTI POWA SUPER
@Tony : ET MOI JE SUIS JOIE ET FLAQUE DE FEELS SOUS TANT D'AMOUR EUKAY. Exprime ta joie en rp, ça m'ira très bien :l: AS
@Azur: J'attends de voir la bague bonjour ARROWluvCharlie On se la jouera Roméo et Juliette des feels t'inquiète Emo Du love :l:
@Sam : Tu joues avec mon p'tit homme quand tu veux ma jolie :PERV: (Ouais d'abord, elles sont toutes gentilles Rory et Slo ho) Pis c'est toi qu'est parfaite aussi :l:
@Al : Merci Al HAWW :l:
@Raff : J'avoue, lâche Ruben, viens me voir Emo Merciii :l:
@Silver : Merci monsieur :l:
@Everett : Cette bouille est belle oui BRILLE Merci à toi :l:
@Cat : Mes feels sont déjà partout partout aussi AAAAH Du love :l:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9050-matty-malverti-on-effac


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises. Mer 21 Déc - 1:31

MAIS MAIS MAIS!!!! Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad SNIF SNIF SNIF


Mon bébé frère t'es trop beau, trop con, trop parfait!!!!! JAIME

JE T'AIME!!! VOILÀ C'EST DIT!!!!!

JE MEURS

TROP DE FEELS

JE PEUX PLUS


AU REVOIR MONDE INJUSTE

*Meurt de façon dramatique*

re bienvenue CUTE

TA FICHE EST JUSTE PARFAITE OK! TU AS PLUS QUE MON APPROBATION TU AS MA DÉVOTION!
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 23 ans
› Appart : 1203, douzieme étage
› Occupation : étudiante en sciences anthropologiques, barmaid au lumignon blanc
› DC : Aliah & Drill
› Messages : 1279
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises. Mer 21 Déc - 1:37

Viens on ken, Chaton Emo
T'es beau comme ça aussi :PERV:
Je te HOT beaucoup
Love :l:


Des fois, tu te sens sirène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5347-lizz-nager-dans-l-ombre


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises.

Revenir en haut Aller en bas

Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Matty Malverti ~ On efface pas les ardoises.
» la prière qui efface les tourments du coeur XVIIème karmapa
» Quand la peur s'efface...
» L'Islam efface les péchés qui le précèdent
» Message qui s'efface quand j'écris

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: De ceux qui ont succombé :: Les Locataires du Parking :: Les Dossiers Approuvés-
Répondre au sujet
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)