AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit. 



 

Répondre au sujet Partagez|


bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit. 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar

› Âge : 31 ans
› Appart : elle squatte chez Ario, et elle veut lui foutre la misère
› Occupation : une bouteille
› DC : williamson, barajas et malverti
› Messages : 105
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit.  Sam 26 Nov - 21:53

(Quand et comment avez-vous emménagé au Parking ?) T’as un peu honte de le dire mais tu ne fais pas vraiment partie de cette grande communauté qu’est le Parking. T’avais bien évidemment entendu parler de cette résidence – elle est connue comme le loup blanc dans les environs – mais t’avais jamais osé t’y aventurer. Et puis, la seule fois où tu as pu rencontrer des habitants – deux en fait – tu t’es retrouvée enceinte. Si c’est pas génial ça. Alors tu vas venir devant leur porte, ton sac à dos à l’épaule et cette petite chose qui grandit dans ton ventre – parce que faut pas pousser mémé dans les orties, t’es pas prête à assumer tout ça, toute seule et faut dire que c’est une bonne raison pour les revoir, ces deux-là.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) T’as pas d’opinion, si tu dois te baser sur ce que tu connais tu dirais que : ce sont deux grands bonhommes, l’un avec une gueule de rital, l’autre avec les cheveux de Jesus. Ils sont plutôt baraqués avec un beau sourire enjoleur que tu aimes admirer, surtout quand t’es bourrée. Mais t’apprécies la douceur de leur bras et de leur baiser quand vos corps ne cessent de s’appeler. Autrement, tu ne sais pas grand-chose sur les voisins. Ah ! Si ! Tu détestes déjà l’odeur quand tu rentres dans le hall de l’immeuble, t’as presqu’envie de faire le ménage mais tu te souviens que c’est vraiment pas ton truc de foutre tes doigts dans de la javel.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Tu ne sais pas mais tu appréhendes le truc. T’es la gonzesse qui est tombée enceinte et qui ne sait pas de qui. Enfin, si, tu sais, mais t’as deux options. T’es la sorte de femme de substitution pour Ario et Niilo, la lionne que les deux lions ne cessent de vouloir protéger. T’es la gonzesse un peu trop portée sur la bouteille, enceinte comme jamais, et insupportable. T’es la meuf prête à gueuler fort pour qu’on te lâche la grappe. T’es celle qui ne sait pas se contenir, qui a l’habitude d’avancer en solitaire et qui a peur de cette soudaine foule, de ces gens qui s’inquiètent pour toi. T’es celle qui a toujours voulu une famille et qui ne sait pas que tu l’as finalement trouvée.

(NOM) Villemont, ton nom est une imposture – un peu comme toi -,  t’as un air de frenchy mais tu ne comprends même pas quand on te salue dans cette langue (PRÉNOM) Ebony, comme l’ébène, comme ta triste vie que tu essaies de camoufler sous le surnom de Bonnie. Belle référence à la criminelle de la Grande Depression, ton modèle romantique qui te fait rêver malgré les balles criblées dans le corps des amants heureux.  (ÂGE) 31 ans, tu te dis que t’as arrêté de compter, qu’il vaut mieux que ce soit comme ça. A dire vrai, tu n’aurais jamais pensé vivre autant, t’aurais même pas du naitre au monde. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) 8 mai 1985, c’est ce qu’il y a de marqué sur ton acte de naissance. De simples chiffres qui te font monter la tête. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Ebony traine – ou trainait – dans les bars à la recherche d’un breuvage qui l’attire, à défaut de se trouver un boulot décent ou de pouvoir en garder un correctement (NATIONALITÉ) Américaine, seulement. (ORIGINES) T’as jamais prétendu être autre chose qu’une fille de Oncle Sam. Seulement, on voit bien dans ton nom les origines d’une France que tu n’as jamais connue et on raconte que maman caressait les origines kabyles, mais ce ne sont que des rumeurs que tu ne peux vérifier. (STATUT CIVIL) T’es célibataire, pourtant, y a un truc dans ton bide qui squatte. (ORIENTATION SEXUELLE) A l’origine, t’aimes les hommes. Les hommes et leur bras, les hommes et leur voix, les hommes et leur force. Tu ne te sens bien qu’auprès d’eux, pour une nuit ou un peu plus. Tu ne sais pas ce que t’es, t’as jamais su, surement parce que tu sais pas trop où tu vas et que parfois les demoiselles savent te charmer avec leurs jolis décolletés. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Récemment (GROUPE) De ceux qui vivent

PSEUDO/PRENOM : à l’époque j’étais blonde, du coup on m’surnommait Blondie, depuis j’suis grise, ou rouge ou brune mais appelle moi Mélie, c’est mieux ÂGE : 10+10 PAYS : Froggy FRÉQUENCE DE CONNEXION : Comme je peux les amours (c’est-à-dire tout le temps, sauf en période de Club Med intense, de révisions ou de partiels) COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : J’suis vieillesse, j’ai alzheimer (REPRISE DU PERSONNAGE) A voir avec Ario et Niilo (TYPE DE PERSO) Venue tout droit de la tête du rital adorable et de l’ours norvégien (CRÉDITS) AMIANTE TUMBLR COMMENTAIRE OU SUGGESTION : Je cherche une baby-sitter et quelqu’un pour calmer les Bartolotti AS Avatar : Jaimie Alexander
EBONY "BONNIE" VILLEMONT
Elle se sentait toujours vulnérable, il y avait toujours un défaut secret dans son armure. Elle ne savait pas elle-même en quoi il consistait. C'était le manque d'un moi robuste. Elle n'avait pas d'assurance naturelle. Il y avait en elle un terrible vide, une absence, un défaut d’existence.
Les gens qu’on aime, on ne les rencontre pas, on les reconnaît.




(ORPHELINE) Bonnie Villemont n’a pas de parents, seulement un patronyme qui lui colle au cul pour leur donner un peu de droit sur sa personne. Mais les Villemont ne sont jamais venus rechercher leur petite fille adorée, et elle a appris à vivre avec cette idée qu’elle a été abandonnée, sans jamais en connaitre la raison.  

(FOYERS) Elle était une enfant assez difficile, peut-être parce qu’elle avait cette colère, au fond d’elle, qui grondait et se nourrissait de la jalousie et du manque, de la tristesse et des regrets. Alors on la mettait de famille en famille, sans jamais trouver son bonheur car elle ne s’était jamais sentie chez elle nulle part.

(SES OURS) Ebony a eu la chance – ou le malheur – de tomber sur deux adorables bellâtres, deux soirées différentes. Des soirées qui lui semblent encore aujourd’hui tant similaires. L’alcool qui floutent l’esprit, les corps qui se dénudent et commencent une danse endiablée et un matin serein où elle découvre le corps de son amant avant de disparaitre. Mais il y a une chose qu’elle n’a pas calculé dans son plan parfait : tomber enceinte. Elle ne sait pas qui est le père et après les avoir revus, elle doit avouer qu’elle ne peut plus se passer d’eux.

(SOLITAIRE ENTOURÉE) Ebony a toujours tout fait seule : vivre, survivre, voler, manipuler, amuser… Elle n’a jamais apprécié la foule – elle pense même être claustrophobe ou agoraphobe, elle sait pas – et cherche constamment l’isolement. Cependant, depuis qu’elle connait Ario et Niilo, elle commence à penser différemment – mais reste dans le déni. Alors même si Ebony clame haut et fort qu’elle est une femme forte et indépendante, elle doit bien avouer qu’elle aime ce soutien.

(GRANDE GUEULE ADORABLE) Elle adore râler. Vous me direz, c’est une femme, c’est normal mais elle râle plus que la normale. Ebony a une grande gueule. Elle n’a pas peur de dire les choses mais elle ne les dit pas avec tact. Au contraire. Combien de fois a-t-elle provoqué une bagarre ? Elle ne les compte plus. C’est une bagareuse, une battante et elle n’hésite jamais à l’ouvrir, même quand c’est pas le moment. Pourtant, c’est une jeune femme adorable qui a le cœur sur la main, il faut seulement savoir dompter cette tigresse.

(RÊVES BRISÉS) Petite, Ebony rêvait de pouvoir faire quelque chose de bien pour les enfants. Être institutrice, ou encore sauveuse de l’Humanité. Qui sait. Mais elle n’a jamais eu l’occasion d’avoir une scolarité correcte ou bien de pouvoir aller à l’université. Elle se sent incapable de tout, bête et stupide. Alors elle feint aimer les enfants et plaider la cause de ceux qui sont abandonnés, elle dit même détester les mioches alors qu’au fond, elle souhaitait seulement leur apporter quelque chose en plus.

(LA BOUTEILLE EN RÉCONFORT) Durant ses années en solitaire, Ebony a pris la fâcheuse habitude de se confier à son ami la bouteille. Qu’elle s’appelle Vodka, Malibu ou encore Bordeaux de 2010, elle accourt vers elle, la boit goulument pour oublier ses problèmes. Autant dire que le sevrage risque d’être assez violent étant donné qu’elle a un petit être qui grandit dans son ventre et que ses deux ours ne vont pas la laisser se gâcher comme ça.

(FAUSSE ASSURANCE) Quand on la voit dans les parages, on ne peut qu’être bouche-bée par ses pas assurés, sa gueule en l’air et son regard hautain. Ebony a tout pour paraitre sûre d’elle mais il n’en est rien. Elle doute constamment de sa personne, prétextant qu’elle est une bonne à rien et se cache sous cette couverture de femme fatale que l’on peut trouver dans les bars quand les hommes broient du noir.

(LES FEMMES) Elle aime les hommes et cela se voit parce qu’ils ont toujours eu quelque chose de rassurant – et parce qu’elle cherche cet être qui pourra surement la materner un peu. Mais Ebony a cette petite attirance pour la gente féminine. Elle craque parfois pour les belles courbes et les jolis décolletés mais aussi les sourires maternels qu’elle se délecte inlassablement. Un psychiatre dirait qu’elle n’a pas pu faire son Œdipe et qu’elle le cherche constamment dans ses partenaires. Pourtant, elle n’aurait jamais cru faire cela avec les femmes, alors elle se trouve un peu perdue face à cela.

(LES LICORNES) Ceci est un secret mais : elle a une passion pour les licornes. Mieux vaut-il ne pas l’emmener dans un magasin spécialisé ou lui faire découvrir une collection qui s’inspire de cet animal mythique, sinon elle deviendrait folle et voudrait tout acheter. Elle a déjà un tee-shirt, des chaussons, des chaussettes et même une petite figurine en porte-clés qu’elle garde précieusement avec elle.

(STAR WARS) Cela pourrait en étonner plus d’un mais elle est fan de cette trilogie. Elle a découvert la saga quand elle était dans un foyer, lorsqu’elle avait dix ans – peut-être moins. Le film était déjà sorti depuis un petit bout de temps mais elle n’avait pas pu s’empêcher de rester scotcher devant l’écran de la télévision. Elle avait adoré ce concept et cet univers et voue un culte pour Harrison Ford depuis. Elle participe parfois à des conventions et s’était même surprise à se déguiser en princesse Leia pour l’une d’elles, une fois.

(TATOUAGES) Elle a quelques tatouages, un sur les côtes, et deux sur l’avant-bras. Elle se les ait fait, en même temps, lorsqu’elle avait 18 ans. Elle avait piqué l’argent à son ancienne famille pour pouvoir se les faire mais elle n’en parle jamais, prétextant que c’était une erreur de jeunesse et qu’ils ne signifient rien pour elle - alors que c'est tout le contraire.

(LES ORAGES) S’il y a bien une chose dont elle a extrêmement peur, ce sont les orages. Dès qu’il y en a, elle se faufile au fin fond de sa couette et encore maintenant à 31 ans. Elle a l’impression d’être une gamine, mais il est certain qu’elle en a horreur. Une fois, elle s’est même surprise à pleurer tant les orages étaient forts. Depuis, elle tente de se retenir, en vain.

(LES PLATS SURGELÉS) Ebony est tout sauf une femme normale (quoique de nos jours, la normalité féminine est assez subjective et relative - disons qu'elle ne correspond pas à l'image de la femme des années 50 dont les clichés restent carrément collés dans cette société). Elle n’a jamais eu l’envie de faire un plat. Elle veut pas se casser le cul, comme elle le dit, à faire la cuisine alors que l’on mange comme des porcs sans jamais rien apprécié. Alors elle préfère acheter des raviolis en boite ou du surgelé plutôt que de prendre une casserole du placard.

(DYSLEXIQUE) ça ne s’est jamais vérifié mais on a toujours pensé qu’elle était dyslexique. Dû à cela, elle s’est créée une aversion pour la lecture en général. Elle déteste lire car elle ne comprend pas tout (enfin pas aussi rapidement que la moyenne) et n’aime pas se retrouver en situation de détresse.  



Dernière édition par Bonnie Villemont le Dim 27 Nov - 18:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

› Âge : 31 ans
› Appart : elle squatte chez Ario, et elle veut lui foutre la misère
› Occupation : une bouteille
› DC : williamson, barajas et malverti
› Messages : 105
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit.  Sam 26 Nov - 21:53

Peu importe le nombre d'années que l'on a.
Quand la nuit tombe elle apporte avec elle des peurs cachées dans notre âme depuis l’enfance.
Pas de panique, ce n’était pas la première fois que tu avais du retard dans tes menstruations. Au contraire, avec ton amour pour la bibine et ton stress permanent dû à ta vie bancale, t’avais la fâcheuse tendance à ne pas être réglée comme une horloge. Mais ton instinct te disait que tu avais merdé quelque part, comme si on te poussait à vérifier – au cas où. Juste au cas où, histoire de voir la petite barre négative et recommencer à vivre ta vie pleinement, comme tu le faisais autrefois. Alors pourquoi es-tu aussi angoissée alors que tu es persuadée que tout va se dérouler comme sur des roulettes ? Alors, c’est vrai, t’avais couché avec ces deux hommes et tu ne sais plus si tu t’étais protégée, ou non. Non… T’es pas si stupide à ce point ? Même bourrée t’arrives encore à te contrôler ? Evidemment, t’avais que très peu de souvenirs de ces soirées, quoiqu’en y pensant, tu sais intérieurement que tu avais a-do-ré. Mais tout de même ? Et eux, alors ? Ils y avaient pensé ? Tu sais que tu ne devrais pas te reposer sur la volonté des hommes parce que ces égoïstes préfèrent se choper des vieilles MST pour plus de sensations que de se protéger… Et si t’avais chopé une merde, toi aussi ? Non. Du calme, chaque chose en son temps. Tu respires un bon coup avant d’enlever cette chose de son paquet. Déjà que t’avais attendu des plombes dans la file d’attente pour pouvoir te le procurer – et ça t’avais clairement emmerdé de foutre du fric dans ce truc.
Tu te hâtas à la tâche et une fois cela de fait, tu eus l’impression que ce n’était pas des minutes mais des heures qui passaient. Tu tournais en rond, le regard rivé sur le cadran qui indique la vérité. Et si c’était positif ? Tu ferais quoi ? T’es consciente que tu pouvais aller avorter… Oui, c’est ça. Tu irais de ce pas avorter. Tu prendrais ton courage à deux mains ainsi que tes responsabilités et tu irais te faire avorter. Ce doit pas être si terrible, tu ne veux pas de gosses de toute manière, tu ne pourras jamais lui offrir ce dont il a besoin parce que tu ne connais pas tout ça. Non, vraiment, c’est la merde. T’as pas envie de faire la maman, t’en as pas eu, toi… Tu ferais comment ? T’auras qui comme modèle ? Hormis les films – et encore t’as toujours trouvé les mères un brin hystériques dans les films – tu ne connaissais rien du monde des bébés et de la famille. Et t’as pas l’argent, de toute manière. T’as même pas de job et un appart’ décent et… Qu’est-ce que tu picoles, qu’est-ce que tu fumes aussi. T’es qu’une égoiste qui ne saurait même pas arrêter ça pour ce gosse.
Et puis, ce serait qui le père, surtout !? T’as pas envie d’être traité comme une salope – même si tu as agi un peu de la sorte – parce que tu ne l’es pas. T’as 31 ans, ma vieille, réveille-toi, c’est le genre de conneries qu’on fait quand on est à la fleur de l’âge par au tien d’âge… t’en peux plus, t’as l’impression que tu vas exploser, c’est réellement une sensation désagréable. Si t’avais eu un ami dans les parages, tu l’aurais surement étranglé.

Et puis finalement, tu vois le petit pictogramme apparaitre. Tu te jettes dessus, impatiente de savoir la réponse : la réponse de ta vie.
Mais tu ne ressens rien sur le moment, quand tu vois la vérité te foutre une claque dans ta gueule. Tu ne réagis pas, t’es tout simplement sur le cul, comme paralysée. Traumatisée.

T’es enceinte, ma vieille.



Dernière édition par Bonnie Villemont le Dim 27 Nov - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

› Âge : Trente-sept douilles échouées, éparpillées à terre.
› Appart : #1513/15ème, seul dans un grand appartement bien vide à présent. Et trop silencieux.
› Occupation : Officiellement, professeur particulier de langues (Suédois, Russe et Gaélique Irlandais). Officieusement, infiltré dans un grand réseau de proxénétisme pour lequel il est un informateur. En réalité ? Agent du FBI sous couverture, anciennement policier dans les moeurs puis la criminelle de L.A. après avoir été sniper au sein de la US Army.
› DC : Le guitariste Islandais au coeur arraché (Àsgeir Aylen), l'Irlandais aux poings écorchés (Aisling Ó Luain) & la catin aux couleurs mensongères (Aaliya Abelson).
› Messages : 718
› Nombre de RP : -1

Message(#) Sujet: Re: bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit.  Sam 26 Nov - 22:10

JAIMIE. OMG ho FAN (Pardon. J'aime tellement cette actrice. POTTE )
Rebienvenuuue chez toi ! CANDICHOU
Hâte de découvrir ton nouveau personnage et de le voir s'épanouir au Parking. FAN BRILLE



TIME IS RUNNING OUT

There are foundational elements  in our lives. People... that form the brick and the mortar of who we are. People that are so deeply embedded that we take their existence for granted until suddenly they're not there. And we... collapse into rubble.© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5366-lyam-o-neill-it-s-too-c


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit.  Dim 27 Nov - 0:16

J'adore cette actrice !

(re)Bienvenue, ton personnage me plait déjà I love you

J'espère qu'on se rencontrera sous cette forme aussi :PERV:
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« The Dog »
› Âge : 37 ans
› Appart : Appart #1202
› Occupation : Gérant de la maison close Le Moine
› DC : Wayland
› Messages : 1137
› Nombre de RP : 6

Message(#) Sujet: Re: bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit.  Dim 27 Nov - 1:34

JAIME coeur JAIME coeur JAIME coeur JAIME coeur JAIME coeur JAIME coeur JAIME coeur JAIME coeur JAIME coeur JAIME coeur JAIME coeur JAIME coeur JAIME coeur JAIME coeur

Dans mes bras ! Dans nos bras ! Dans nos draps ! o/
Pardon je m'emporte mais je suis tellement heureux de la voir arriver cette choupinette !! On va faire le plus beau bébé du monde ensemble ! I love you
Mille fois merci d'avoir pris ce scénario :l:


....
C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases.
Je suis un Super Héros:
 

Bartolotti For President !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t4871-nero-the-dog


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit.  Dim 27 Nov - 2:07

Genre tu fais une meuf et j'suis pas invité président Surprised

Quoi ? Comment ça j'suis casé ? (ne tapez pas ! xD) Rewelcoooome !!
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit.  Dim 27 Nov - 2:18

Encore une qui ne s'est pas lavée les mains après le pipi Sad
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« requin d'eau douce »
« requin d'eau douce »
› Âge : 56 ans.
› Appart : 142.
› Occupation : Pornographe.
› DC : Makayla la sauvage, Odalie la sirène
› Messages : 858
› Nombre de RP : 4

Message(#) Sujet: Re: bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit.  Dim 27 Nov - 4:44

Ton premier rp ce sera un cours d'éducation sexuelle avec moi, t'as pas le choix Surprised


I wonder why I don’t go to bed and go to sleep. But then it would be tomorrow, so I decide that no matter how tired, no matter how incoherent I am, I can skip on hour more of sleep and live.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5328-geert-juste-un-doigt#10


avatar

› Âge : 31 ans
› Appart : elle squatte chez Ario, et elle veut lui foutre la misère
› Occupation : une bouteille
› DC : williamson, barajas et malverti
› Messages : 105
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit.  Dim 27 Nov - 15:34

@lyam j'avoue qu'elle est toute mignonne, j'la connaissais que dans Thor CUTE merci c'est gentil, j'viendrais peut être te quémander un rp qui sait I love you
@tenn évidemment NIARK tu l'aimerais encore plus que l'autre tatouée NIARK
@bobo c'est pas parce que y a un gardien qu'on peut pas marquer de but comme disait Ghandi HEHE (quoi? j'essaie de rendre cette phrase plus crédible)
@erin et non ho j'sais pas quand est-ce que je jouerai un personnage un peu plus futé
@geert je t'attends, ô grand maitre de l'éducation sexuelle, sois mon prof LOVE PITIE

@ario ON VA FAIRE DES CHOSES MERVEILLEUSES ENSEMBLE I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you


Moi j'admire les gens qui savent parler, ceux qui savent comment dire les choses, qui ne se trompent pas de mots, qui savent comment dire adieu sans tuer. Moi j'admire les gens qui savent regarder et se laisser regarder, ceux qui savent soutenir les regards, qui ne se détournent pas, ceux qui voient les choses, ceux qui n'ont pas d'yeux défectueux. Moi j'admire les gens qui ne sont pas moi. —
et t'as merdé


Dernière édition par Bonnie Villemont le Dim 27 Nov - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« Soldat de la Tsarine »
« Soldat de la Tsarine »
› Âge : 36 ans
› Appart : #712 (7) avec Alyosha, leurs cinq chiens de l'enfer, et le p'tit noir récemment arrivé.
› Occupation : Représentant officieux du Chat Noir | Dealer
› DC : Sly, Ness, Nathan, Dei
› Messages : 3526
› Nombre de RP : 54

Message(#) Sujet: Re: bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit.  Dim 27 Nov - 15:54

Décidément Ario on a vraiment pas mauvais goût mon pote.


HOT


Nous vieillirons.
Nous aurons traversé la vie sans trop parler, sans trop rencontrer de gens. Nous ne connaîtrons que nous, que deux personnes sur terre.
Pauline Picot

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6315-niilo-kuolema-tekee-tai


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit.  Dim 27 Nov - 16:00

JAIMIIIIE :l: :l: Elle est trop belle Surprised
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Bitch please »
› Âge : 25 ans
› Appart : #712, avec son mari, ses chiens et son bébé chat
› Occupation : Gérant et figure publique du Chat Noir
› DC : Aidan, Laszlo, Legence
› Messages : 2548
› Nombre de RP : 38

Message(#) Sujet: Re: bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit.  Dim 27 Nov - 16:37

Rebienvenue toi HOT



   
   
Mais vous ne savez pas, vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6453-alyosha-all-men-are-pig


avatar

› Âge : 31 ans
› Appart : elle squatte chez Ario, et elle veut lui foutre la misère
› Occupation : une bouteille
› DC : williamson, barajas et malverti
› Messages : 105
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit.  Dim 27 Nov - 17:14

@niilo HOT HOT HOT HOT HOT
@harry toi aussi t'es beau CUTE
@alyo sans coeur Surprised HOT


Moi j'admire les gens qui savent parler, ceux qui savent comment dire les choses, qui ne se trompent pas de mots, qui savent comment dire adieu sans tuer. Moi j'admire les gens qui savent regarder et se laisser regarder, ceux qui savent soutenir les regards, qui ne se détournent pas, ceux qui voient les choses, ceux qui n'ont pas d'yeux défectueux. Moi j'admire les gens qui ne sont pas moi. —
et t'as merdé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

› Âge : vingt-six piges de sang sur les phalanges, de papier froissé sur le macadam sale
› Appart : #1111, des uns partout, un chien qui bave
› Occupation : elle se tourne les pouces derrière la caisse d'un magasin d'électronique en espérant sortir son comic book un jour. pour garder la tête hors de l'eau, elle participe à des combats clandestins
› DC : ugo le tueur fou
› Messages : 192
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit.  Dim 27 Nov - 17:35

omg tu m'as rien dit Surprised
re, pas la bienvenue
t bonne


outsider
Des fois j'me dis que j'suis pas née dans le bon sens, genre j'suis sortie d'ma mère à l'envers et les mots qu'j'entends j'les entends à l'envers, les gens que j'devrais aimer j'les hais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7759-riley-la-solitude-te-f-


avatar

› Âge : trente-et-un ans
› Appart : #306, troisième étage
› Occupation : Au chômage
› DC : Aliah & Lizz
› Messages : 501
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit.  Dim 27 Nov - 18:12

Le choix de ouf BLBLBLBL
T'es grave sexy HEHE
Re-bienvenue chou coeur


destruction ♒︎ Tu serres la main à la mort. Elle qui ricane de te voir en train de pourrir. Et tu bois pour oublier, pour te sauver. Mais ton cœur, il est moisi. Bon pour l’asphyxie.
© endlesslove. icons : comet blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7037-benjamin-corps-entache-


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit. 

Revenir en haut Aller en bas

bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit. 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» bonnie + puis on m'oublie vite aussi, j'crois que j'ai jamais marqué un esprit. 
» les symptomes de la baisse de foi
» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
» N'oublie pas les chevaux écumants du passé
» S'endormir vite et zen !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: De ceux qui ont succombé :: Les Locataires du Parking :: Les Dossiers Approuvés-
Répondre au sujet
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)