AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace...



 

Répondre au sujet Partagez|


Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
les locatairesles potins


avatar

› Âge : 36 ans
› Appart : #1402. Le quatorzième étage de quoi te rapprocher des étoiles.
› Occupation : Avocate, droite comme le I de justice.
› Messages : 62
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace... Jeu 24 Nov - 19:33

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Est-il judicieux de répondre à cette question ? Oui cela amènerait à révéler l'âge d'une dame non ? Savoir depuis quand elle est arrivée, à quel âge certainement. Heureusement, tu n'as pas de soucis avec ton âge, tu assumes complètement les années qui sont derrière toi. Peut être pas tout ce que tu as accompli mais pour toi, c'est ce qui t'a permis d'évoluer et d'être là où tu en es aujourd'hui. Cela fait donc depuis tes 21 ans que tu es là, il y a donc 15 ans.  L'âge de ton émancipation familiale, là où ton histoire a commencé. Pour faire encore plus simple et précis, c'est l'année 2001 qui t'a vu arriver à New York et plus précisément dans cet immeuble. Et comme tu es du genre à gravir les échelons, tu as déménagé pour t'élever un peu plus haut, au quatorzième étage. Tu aimes avoir une vue d'ensemble.

   (Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Est-ce que tu en penses réellement quelque chose ? Rien n'est moins sur. Tu as toujours été habituée au bruit et ne supporte que très peu le silence. Et si tu le désires réellement, tu t'enfermes dans ton bureau que tu as insonorisé pour pouvoir travailler convenablement. À côté de ça, les gens ne te dégoûtent pas plus que ça. Même si il y a quelques pommes pourries qui trainent, tu sais comment t'attirer la sympathie de tous. Ce qui ne t'empêche pas de savoir te faire respecter. Tu ne cherches pas à créer de la crainte, loin de là. Tu attends juste à ce que personne ne chie sur ton paillasson.

   (Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) La Reine des Glaces peut être ou bien celle de Pique. Celle qui est là, qui voit tout parce qu'elle est très observatrice. Qui de part son métier en connait de bien bonnes sur ses voisins. Peut être celle aussi qui a une toile d'araignée entre les cuisses car tu n'es pas du genre à afficher tes conquêtes. On t'a sorti une fois que tu étais frigide, ça t'a fait rire. Tout simplement. Les gens ne te connaissent pas au fond. Peu de personnes savent qui est Abby Donovan, d'où elle vient et ce qu'elle fait et espère pour la suite. Et toi ? Cette part de mystère te va parfaitement.  

(NOM) Même si durant un temps tu as été mariée, ton nom de jeune fille t'es revenue. Donovan, nom de papa, porté par maman ensuite et par ta petite soeur.  (PRÉNOM) On t'a attribué un prénom à ta naissance. Abigail. C'est plutôt simple et mignon mais ça ne te correspond pas. Abby ça a plus de mordant, de peps et surtout de mystère. (ÂGE) Il y a quelques mois tu as ajouté une trente-sixième bougie à ton gâteau d'anniversaire. Une de plus parmi celles à venir. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Il est loin ce pays qui t'a vu naître. L'Australie, au petit matin du onze mai mille neuf cent quatre-vingt, tu as pointé le bout de ton nez. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Tu as toujours su ce que tu voulais faire, avocate. Et tu ne te contentes pas des cas faciles, tu aimes le challenge. (NATIONALITÉ) La simplicité ne te correspondant pas, tu as la double nationalité américano-australienne. C'est bien plus intéressant ainsi. (ORIGINES) Il n'est pas évident de définir tes origines vu ta peau halée et tes yeux bruns. Lorsque tu annonces que tu es australienne, beaucoup ont de mal à te croire s'imaginant des surfeuses blondes. (STATUT CIVIL) Tu as été mariée et tu as divorcé aussi simplement que ça. Et ne cherchant pas réellement à te caser, tu es donc juste célibataire et ça te va très bien pour le moment. (ORIENTATION SEXUELLE) Question épineuse que voilà. Tu te dit hétérosexuelle. Mais au fond, est-ce réellement le cas ? (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Tu aurais pu l'oublier vu le nombre d'années s'étant écoulées depuis mais non. 15 mai 2001, quelques jours à peine après tes 21 ans. Ta renaissance. (GROUPE) Tu es de celles et de ceux qui rêvent. D'une vie meilleure, d'ambition, de surprises qui alimenteront ton existence.

PSEUDO/PRENOM : Lilou/Lilousilver ou simplement Marie : 3 ÂGE : Bientôt le 1/4 de siècle aha... PAYS : La France mais pas métropolitaine, j'viens d'une île paumée dans l'Océan Indien : D FRÉQUENCE DE CONNEXION : Actuellement en formation assez intense je dirai que je passerai 5/7 jours sur le forum au moins pour me tenir au courant de ce qu'il s'y passe huhu COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : Il me semble bien que c'est par un groupe facebook pour la dernière fois mais je le zieute depuis un moment et je ne sais plus comment j'ai atterri dessus la première fois :$ (REPRISE DU PERSONNAGE) Hum nope... Pour certains liens oui mais l'idée du caractère et l'histoire autre que familiale m'appartiennent ♥ (TYPE DE PERSO) Je dirai inventé en collaboration avec une bonne partie du forum ? xD (CRÉDITS) AMIANTE pour le codage de la fiche COMMENTAIRE OU SUGGESTION : Je n'ai rien qui me vienne en tête pour le moment Smile AVATAR : Lana Parrilla la magnifique *=*
Abigail Léa Donovan
Once upon a time in a town like this, a little girl made a great big wish. To fill the world full of happiness and be on Santa's magic list.
Le bruit d’un battement incessant, des cris, des pleurs. Une nouvelle sensation, le froid, puis le chaud. Des fourmillements au bout des doigts, des orteils. Tu ne comprenais pas ce qu’il se passait, tes yeux étant clos et tes oreilles bourdonnant encore. Une chose était sure, tu étais bien là, dans ce monde. Et tu allais devoir te l’approprier.

Abigail, prénom donné par maman, transformé bien vite en Abby par papa. La simplicité était ce qui te caractérisait étant petite. Tu ne te prenais pas la tête ni te posait beaucoup de questions. C’est peut-être un peu pour ça que tu revenais souvent chez toi avec des entorses, des foulures, des os cassés. Tu as même fini par te fendre la lèvre en voulant faire le tour de la balançoire. Ça te paraissait être une bonne idée à l’époque, toi qui rêvais de voler. La retombée fut bien plus violente et brutale. Pas une larme n’avait franchi le coin de tes yeux mais on pouvait y lire de la déception. Celle de ne pas avoir réussi ce que tu avais entrepris. Tu te promis à toi-même qu’un jour tu arriverais à faire ce fichu soleil. Une chose était sure. Lorsque tu avais quelque chose en tête, il était très difficile de te l’enlever. Plus tard, tu as fini par comprendre que le travail d’équipe était quelque chose d’essentiel à la réussite de tes projets. C’est avec l’aide d’Anton que tu réussis à faire ton soleil. Il t’avait aidé, tiré, poussé, pour te faire prendre assez d’élan et effectuer ton tour complet. Il s’en était passé des choses quand tu étais petite, mais celle-ci restait pour toi ton plus beau souvenir. Ce sentiment de liberté que tu avais goûté à cet instant-là, tu ne voulais plus le perdre. Habitée par ce nouvel élan, tu ne t’arrêtas pas en si bon chemin. À l’âge de 7 ans, tu commenças le surf. C’était peut-être un peu cliché pour une australienne mais tu t’en fichais éperdument. Seul pour toi comptait le sentiment de liberté. À nouveau tu le retrouvais sur les vagues, même si avant de tenir debout sur ta planche tu t’étais ramassée quelques gamelles. Anton n’était jamais loin. Tantôt pour t’aider, tantôt pour se foutre de ta gueule lorsque tu tombais. Mais tu le lui rendais bien. Il n’était pas invincible lui non plus et ce n’était pas rare de le voir cous l’eau se débattant avec sa planche.

Les années passèrent tu fus confronté à une sensation bien plus forte que toutes celles que tu avais connu jusqu’à lors. Celle d’être grande sœur. Becka vit le jour une bonne quinzaine d’années après toi. Ça pouvait paraître énorme, mais pas pour toi. Tu t’en occupais de la meilleure façon qu’il soit, prenant soin d’elle, la changeant, la dorlotant, lui racontant des histoires et lui chantant des chansons. Et lorsqu’elle fut plus grande, tu commenças bien évidemment à jouer avec elle. Tout cela te paraissait simple et tu en perdais même ton côté casse-cou. Tu refusais qu’il lui arrive quoique ce soit à ta petite perle. En grandissant, elle devient plus proche de ta mère, comparée à toi qui l’était plus de ton père. Ton côté garçon manqué certainement. Mais tout cela induisait un équilibre dans votre famille. Malgré tout il restait bancal sur certains points mais lorsque tu étais plus jeune, tu ne le remarquais pas encore. En grandissant, tu compris bien vite que l’éducation stricte que tu avais pu avoir n’était en rien un avantage. Lorsque tes copains sortaient, allaient s’amuser, toi tu devais rester chez toi à travailler. Bien évidemment, être l’une des meilleures de ta classe ne te dérangeait pas, loin de là. Mais tu avais besoin d’évasion, de retrouver cette liberté qu’il te manquait. Anton venait souvent frapper à ta fenêtre en pleine nuit et c’est avec lui que tu partais surfer sous le regard de la lune. Ça vous arrivait de plus en plus fréquemment et l’adrénaline à l’idée de se faire prendre prenait place sur tout le reste. Tu t’enivrais de cette sensation, ne te préoccupant que peu du sommeil que tu perdais. Tu le rattrapais le week end au plus grand dam de ta mère qui désespérait à te voir encore au lit à midi. Mais tu savais rattraper le coup en préparant à manger pour le soir ou bien en conduisant ta petite sœur là où elle le souhaitait.

Passé l’adolescence, tout devient plus compliqué. Le lycée finit, il fallait décider de ce que tu allais faire de ta vie. Et même si pour toi ça te paraissait évident, pour tes parents ce fut tout autre chose. Le droit, voilà la voie que tu avais choisie. Une noble cause pour tout être normal mais tes parents refusaient que tu sois avocate. La raison la plus stupide que tu aies entendu était que si tu défendais un criminel et qu’il allait en prison, lorsqu’il en sortirait il te retrouverait et te tuerait. Ce à quoi tu avais rétorqué que tu pouvais très bien mourir écrasée par un bus en sortant de chez toi mais que ce n’était pas pour autant que tu n’allais plus mettre un pied dehors. Cela t’avait valu la première claque de ta vie mais aussi la dernière. Après trois ans passés en école d’infirmière pour leur faire plaisir, tu avais tout plaqué pour partir loin. Loin de l’Australie et de l’oppression que tu subissais. Te voilà donc à New York. Une nouvelle aventure commençait. Tu avais 21 ans, tes économies en poche et des rêves plein la tête. Ta première décision avait été d’aller t’inscrire à Columbia. Tu ne doutais pas de tes capacités. Le seul point noir à ton dossier était ta digression par ton école d’infirmière. Il te serait facile d’expliquer cela lors d’un entretient oral, mais sur le papier c’était étrange, tu devais bien le reconnaître. Que diable cette étudiante infirmière venait-elle faire en droit ? Cette question tu n’y avais pas échappé. Et comme toutes les fois où elle te fut posée, tu te contentas de sourire et de ne répondre que cette phrase simple et qui pourtant voulait tout dire. « Il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis. » Généralement on te foutait la paix après ça. Anton avait fini par te rejoindre, fiévreux de découvrir un nouveau pays. Tu ne savais pas combien de temps il allait rester à tes côtés mais tu prendrais ce qu’il te donnerait. Avoir un bout de chez toi par ici, ça te plaisait. Vous aviez loué un petit appart en colocation dans un immeuble de 15 étages, autant dire qu’il y avait de quoi avoir le vertige. Lui dormait sur le canapé, toi sur un matelas dans l’unique chambre présente. Mais ça vous suffisait.

Il y a des choses auxquelles on ne s’attend pas. Des rencontres, des aventures, des mésaventures. Ces petites choses qui pimentent la vie de tout être humain. Et toi, ta nouvelle dose de piment s’appelait Slavenko. La rencontre fut rapide, le mariage tout autant. Oui, à 23 ans, te voilà mariée. Qui l’aurait cru, toi, la grande défenderesse de la liberté, enchaînée à un homme. Tu aurais pu tomber sur pire, tu devais bien l’avouer. Mais les tenants et les aboutissants de la situation te laissaient perplexe. Oh, tu y trouvais ton compte toi aussi. Tes parents voulant te marier à un mec de ton enfance, il en était hors de question. Lui aussi y voyait ses avantages. Et il n’était pas chiant à vivre non plus. Tu avais déménagé dans un petit appart un peu plus loin pour être plus tranquille et puis commencer votre vie à deux. Plus ou moins d’ailleurs car il n’était pas très présent. Mais vous aviez trouvé un équilibre avec le temps. Toi tu continuais tes études, te plaisant dans le droit. T’avais même trouvé un allié, James. Ton double au masculin à peu de choses près. Tu te plaisais en droit, il n'y avait rien à redire là dessus. Tu t'épanouissais, tu aimais apprendre. Et là où d'autres râlaient parce que c'était rébarbatif, ennuyeux, juste impossible de retenir toutes ces lois, toi tu t'éclatais.

Trois ans après ton mariage, ce fut l'heure du divorce. Tu n'étais pas triste non. Peut être un peu de devoir quitter cette routine avec Slavenko, mais les choses étaient claires entre vous depuis le début. Ta vie continuait, tes études aussi. Tu n'étais peut être pas la nana la plus sociable du monde mais tu avais réussis à te faire des amis. Des amitiés solides, durables. Avec le temps certains s'éloignaient, d'autres revenaient. C'était ça la vie tu en avais l'habitude. Puis y'a eu Elinor, là ce fut d'un tout autre ressort. Tu ne savais pas. Où plutôt ne savait plus. Cette amitié fut autant intense que déroutante. Et pourtant tu le savais. Oui, tu le savais qu'elle avait marqué ta vie. Ta vie était pleine de ce genre de personnes, arrivant et partant, laissant derrière elles des douleurs parfois mais surtout de doux souvenirs. Elinor et puis même Slavenko. La prison ça change un homme disait on. Ce n'était pas totalement vrai ni totalement faux. Certes, vous aviez gardé plus ou moins contact mais c'était compliqué. La vie en elle même était compliquée. En si peu de temps passé à New York, on pouvait dire que tu n'avais pas chômé. Mariée, divorcée, amitiés gâchées, amitiés perdues, amitiés retrouvées. Tu n'étais pas artiste de cirque mais tu jonglais plutôt bien avec ta vie. Il manquait encore un détail important à celle ci. Becka. Oh, vous continuiez à vous parler par les lettres, les mails, les appels, les réseaux sociaux. Oui tu étais devenue "connectée" pour elle n'aimant pas forcément tout ce qui touchait à la nouvelle technologie. Jusqu'au moment où elle disparut de la circulation. Vraiment d'un seul coup sans plus donner aucune nouvelle. Tu avais passé des heures avec tes parents à les engueuler plus qu'autre chose. Comment avaient ils pu la laisser partir ? Ce n'était pas possible de laisser la chair de sa chair disparaitre dans la nature. Pour toi c'était inconcevable. Mais heureusement, elle était revenue. Elle semblait avoir quelque peu changer mais elle était en vie et c'était tout ce qui t'importait.

Maintenant, au jour d'aujourd'hui, tu es bel et bien avocate. Tu te lèves, tu manges, tu dors pour ça. Tu vibres pour ça. Mais tu n'es pas dupe, la vie n'a pas fini de te réserver des surprises. Et du haut de ta tour d'ivoire, tu contemplais le futur, attendant de voir ce qui allait se passer. Drôles ou mauvaises ? L'avenir nous le dira.

   



« Queen of Spade »

 
Abby Donovan ♦ Sometimes, you just gotta stay silent cause no words can explain the shit that's going on in your mind and your heart.


Dernière édition par Abby Donovan le Jeu 1 Déc - 21:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8554-abby-donovan-lorsque-le


avatar

› Âge : Trente-quatre années au compteur, bien trop passées à être une autre, pour finalement n'être plus personne.
› Appart : #1105/11ème étage - seule entre des murs froids qu'elle tente vainement de colorer d'une personnalité qui ne cesse de lui échapper.
› Occupation : Palefrenière la journée, les bottes dans la paille et le crottin, à en avoir des cloques aux mains de manier le balai et la fourche, mais le bonheur indiscutable d'oeuvrer au bien-être des chevaux pour quelques heures de monte comme rémunération qui persiste dans son coeur. Fille de joie, catin des beaux quartiers New-Yorkais une fois que la nuit a enveloppé la ville -et son âme.
› DC : L'agent du FBI sous couverture (Lyam O'Neill), le guitariste Islandais au coeur arraché (Àsgeir Aylen) & l'Irlandais aux poings écorchés (Aisling Ó Luain).
› Messages : 76
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace... Jeu 24 Nov - 19:43

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuue jolie dame ! BRILLE FAN
Hâte de découvrir ta belle et de la voir évoluer au Parking, l'esquisse que tu en as fait dans la partie invité est très intéressante. BRILLE (Oui, j'ai stalké mais pas répondu par manque d'illumination sur l'instant, sorry. maisheu ) Quel début de fichette alléchant. MIAOU J'espère qu'on pourra se trouver un lien. :l: (Et j'ai vu que tu avais un lien avec Eli-jolie NIARK ) (Ce choix de vava. OMG )
Bon courage pour la suite de ta fichette and have fuuuun here ! FAN
(Si mon post dérange parce que tu veux faire un second post n'hésite pas hein. :l: )


WHO AM I ?
Do you mean where I’m from ? What I one day might become ? What I do ? What I’ve done ? What I dream ? Do you mean… What you see or what I’ve seen ? What I fear or what I dream ? Do you mean who I love ? Do you mean what I’ve lost ? Who am I ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7519-aaliya-abelson-and-for-


avatar

« CRUELLA D'ENFER »
« CRUELLA D'ENFER »
› Âge : 34 ans
› Appart : #1403, avec princesse Shalimar.
› Occupation : Etudiante en droit le jour | Administratrice d'une boîte de nuit-maison close, Le Lumignon Blanc, la nuit. | Chimiste de drogues dures et faussaire à ses heures perdues.
› DC : Sly / Niilo / Nathan / Dei
› Messages : 852
› Nombre de RP : 5

Message(#) Sujet: Re: Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace... Jeu 24 Nov - 19:46

Ouiiii les rangs de la justice s'agrandissent ! FAN


Pas d'espoir.
Tout passe. Tout périt. Tout pâlit. Ma pensée s'éloigne avec un sourire meurtrier et laisse la discordante anxiété rugir dans mon âme.  
Sarah Kane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6880-ness-ness-presso-what-e


avatar

› Âge : 36 ans
› Appart : #1402. Le quatorzième étage de quoi te rapprocher des étoiles.
› Occupation : Avocate, droite comme le I de justice.
› Messages : 62
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace... Jeu 24 Nov - 19:50

@Aaliya Abelson Ton post ne me dérange pas ♥ Je ne pense pas avoir besoin d'un second post je vais tenter de pas faire mes romans habituels pour ne pas vous décourager HIDE
Je suis certaine qu'on pourra se trouver un lien oui SUPER Déjà parce que Priyanka cette déesse PITIE  Et puis par Eli je pense aussi Smile Et parce que je vais surement aller stalker ta fiche INTELLO Et en tout cas merci ♥ ♥ ♥

@Neslihan Özel Et oui dans le droit chemin moi SADIQUE Je fais le bon choix j'espère ? NIARK


« Queen of Spade »

 
Abby Donovan ♦ Sometimes, you just gotta stay silent cause no words can explain the shit that's going on in your mind and your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8554-abby-donovan-lorsque-le


avatar

« du sang et des larmes »
› Âge : thirty-seven yo – december, 1st.
› Appart : #1510 / 15th floor, entre des murs pas encore décorés, un appartement vide qui ne lui ressemble pas.
› Occupation : seal à la retraite, cherche un but à sa vie sacrifiée.
› DC : les prunelles céruléennes (oreste) la princesse aux arcs-en-ciel (flora) la chair mutilée (celso) & l’étoile morte (solal).
› Messages : 85
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace... Jeu 24 Nov - 20:01


Tu es bien belle, mademoiselle. NIARK
Bienvenuuue parmi nous ! FAN Je suis bien contente de te voir par là. CANDICHOU DE CEUX J'espère qu'on fera de belles choses together. COOKIE
Hâte de lire la fichette et de RP avec toi ma douce. CUTE BRILLE

Bon courage pour la rédaction de cette merveille. SUPER (PS – J'ai déjà dit que tu étais belle ? NIARK)




i can’t drown my demons
they know how to swim


Dernière édition par Elinor Browning le Ven 2 Déc - 11:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tinyurl.com/jfe2gfq


avatar

› Âge : 36 ans
› Appart : #1402. Le quatorzième étage de quoi te rapprocher des étoiles.
› Occupation : Avocate, droite comme le I de justice.
› Messages : 62
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace... Jeu 24 Nov - 20:27

@Elinor Browning Tu sais parler aux femmes toi HEHE Merci merci ♥♥♥ Et oui on va en faire de belles choses JEREM LE HERISSON
J'ai hâte aussi de lire ma fiche OMG ça voudra dire que je l'aurai finie MDR


« Queen of Spade »

 
Abby Donovan ♦ Sometimes, you just gotta stay silent cause no words can explain the shit that's going on in your mind and your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8554-abby-donovan-lorsque-le


avatar

« Le Loup »
« Le Loup »
› Âge : 26 ans (12 novembre)
› Appart : #520 (F4) avec les orphelins Williamson et l'orpheline de la vie
› Occupation : en taule
› DC : la tatouée espagnole, le cuistot italien et l'hystérique enceinte
› Messages : 3033
› Nombre de RP : 13

Message(#) Sujet: Re: Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace... Jeu 24 Nov - 20:44

officiellement bienvenue parmi nous avec la merveilleuse et amazing et maravillosa (oui je peux continuer longtemps comme ça) Lana (je suis fan de cette femme, je la trouve superbe).
j'aurais aimé avoir des idées pour un lien mais si jamais tu veux un rp, moi j'suis toujours opé même si j'me noie :hihi: BRILLE



monsters are in your head
williamson ⊹ mais j’passerais pas ma vie à m’demander quand elle commence. (by anaëlle)

PERSONNAGE EN PRISON. ho
(mais possibilité de rp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t1711-avery-un-coeur-c-est-lo


avatar

› Âge : 36 ans
› Appart : #1402. Le quatorzième étage de quoi te rapprocher des étoiles.
› Occupation : Avocate, droite comme le I de justice.
› Messages : 62
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace... Jeu 24 Nov - 20:50

@Avery Williamson Il n'y a pas assez d'adjectifs pour la définir je crois BANANE
Je ne veux pas t'aider à te noyer mais bon j'aime les rps en fait HELLO Et vu que t'as trois persos (de ce que je lis xD), même si là, trouver une idée est compliquée je suis sure qu'après ce sera plus simple héhé ♥
En tout cas merciiiiiiiiiii CANDICHOU


« Queen of Spade »

 
Abby Donovan ♦ Sometimes, you just gotta stay silent cause no words can explain the shit that's going on in your mind and your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8554-abby-donovan-lorsque-le


avatar

› Âge : 45 ans
› Appart : 1210
› Occupation : Médecin légiste dans le commissariat du coin
› DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie
› Messages : 2163
› Nombre de RP : 2

Message(#) Sujet: Re: Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace... Jeu 24 Nov - 20:59

Content de voir que tu t'es inscrite ROBERT ! Le début de la fiche est intéressant, j'ai hâte de lire la suite HAWW !

Bienvenue parmi nous :l:



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa


avatar

› Âge : 36 ans
› Appart : #1402. Le quatorzième étage de quoi te rapprocher des étoiles.
› Occupation : Avocate, droite comme le I de justice.
› Messages : 62
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace... Jeu 24 Nov - 21:04

@Makayla Jefferson Oui j'ai craqué aha ! Taraji cette beauté BAVE2 BAVE2 BAVE2 J'veux que tu me gardes un lien hein SLIP

Et merciiiiiiiiii :l:


« Queen of Spade »

 
Abby Donovan ♦ Sometimes, you just gotta stay silent cause no words can explain the shit that's going on in your mind and your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8554-abby-donovan-lorsque-le


avatar

› Âge : trente-et-un ans
› Appart : #306, troisième étage
› Occupation : Au chômage
› DC : Aliah & Lizz
› Messages : 493
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace... Jeu 24 Nov - 21:07

Bienvenue parmi nous MIAOU
Aussi jolie que la petite sœur :hihi:


destruction ♒︎ Tu serres la main à la mort. Elle qui ricane de te voir en train de pourrir. Et tu bois pour oublier, pour te sauver. Mais ton cœur, il est moisi. Bon pour l’asphyxie.
© endlesslove. icons : comet blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7037-benjamin-corps-entache-


avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #002 / rdc
› Occupation : Mercenaire freelance (mafia)
› DC : Samuel Black & Maaike Ortega
› Messages : 4813
› Nombre de RP : 178

Message(#) Sujet: Re: Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace... Jeu 24 Nov - 21:08

Bienvenue officiellement ! HELLO



"Nous avons vraiment apporté l'enfer, ou le paradis, sur terre."

Richard Morgan

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


avatar

› Âge : 36 ans
› Appart : #1402. Le quatorzième étage de quoi te rapprocher des étoiles.
› Occupation : Avocate, droite comme le I de justice.
› Messages : 62
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace... Jeu 24 Nov - 21:10

@Benjamin Murray Merciii ♥ Oh c'est gentil mais ma petite soeur c'est la plus belle de toutes BANANE

@Slavenko Kovacs Merci mon cher ex-mari SUPER coeur


« Queen of Spade »

 
Abby Donovan ♦ Sometimes, you just gotta stay silent cause no words can explain the shit that's going on in your mind and your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8554-abby-donovan-lorsque-le


avatar

› Âge : 28 ans
› Appart : #609 (F3)
› Occupation : Chanteur du groupe Fakir.
› DC : Nate Hemington
› Messages : 362
› Nombre de RP : 2

Message(#) Sujet: Re: Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace... Jeu 24 Nov - 21:14

Ce drama ici FAN

Personnage qui a l'air de déchirer, j'ai suivi le post dans les invités JEREM LE HERISSON

Bienvenue :l: Des bisous et du courage coeur


GOOD STORIES always come from bad ideas
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10051-cam-whole-lotta-love


avatar

› Âge : 36 ans
› Appart : #1402. Le quatorzième étage de quoi te rapprocher des étoiles.
› Occupation : Avocate, droite comme le I de justice.
› Messages : 62
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace... Jeu 24 Nov - 21:21

@Aileen Donnelly Quand je vois le niveau qu'il y a ici j'avoue que je flippe léééééééééééééééégèèèèèèèèèèèrement mais bon xD Si certains peuvent voir du potentiel dans mon perso moi je suis plus que ravie CANDICHOU CANDICHOU CANDICHOU

Merciiiiiii coeur coeur coeur


« Queen of Spade »

 
Abby Donovan ♦ Sometimes, you just gotta stay silent cause no words can explain the shit that's going on in your mind and your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8554-abby-donovan-lorsque-le


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace...

Revenir en haut Aller en bas

Abby Donovan ♦ Lorsque le feu rencontre la glace...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Lorsque la tristesse vous envahit
» Des taches de glace sur le plus gros anneau de Saturne
» Lorsque Dieu créa le monde
» glace maison sans sorbetière
» Glace au lait de riz

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: De ceux qui ont succombé :: Les Locataires du Parking :: Les Dossiers Approuvés-
Répondre au sujet
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Killian est perdu Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe)