AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: ludmila | les échoués   Mer 2 Nov - 13:51
(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) t'as débarqué comme ça, un jour en semaine, avec simplement ton sac en guise de valise et en guise de meuble. T'as tes affaires dedans et t'as de l'argent pour te racheter des fringues si l'envie te dit. Après tout, c'est eux qui t'ont payés le billet d'avion, alors t'as encore tes économies dans ta boîte à sourire. Tes économies que tu t'appliques à garder précieusement parce que tu sais que l'argent c'est pas facile à avoir, t'as les filles faciles qui l'obtiennent facilement, puis y'a toi, qui trime pour te faire un peu de blé. Et tu sais qu'en arrivant ici si tu réussis ta mission, tu l'auras l'oseille.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) t'en penses rien, des fois tu trouves ça bruyant, puis des fois, t'aimes bien le bruit. Ca te donne une sensation de confort, parce que t'avais l'habitude d'entendre du bruit, alors ça te rappelle chez toi. T'as croisé deux-trois personnes aussi, elles te paraissent sympathiques, mais t'as pas encore eu le temps de bien les connaître, et peut-être que tu le feras. Ou peut-être pas, t'en sais rien.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) t'es la nouvelle, celle qui débarque d'ailleurs, t'es la femme de Niki. T'es celle qui frôle les murs, mais que t'as pas envie d'emmerder parce que tu sais pas de quoi elle est capable sous ses airs d'ange. T'es la fille qu'on connaît pas trop, qu'on dit angélique et chétive, mais qu'on sait que tu peux être pire, que t'es sûrement la pire des garces de la terre, mais tant qu'on t'emmerde pas, c'est bien. T'es la petite nouvelle que personne connaît.  

(NOM) Salkov, quand on entend ton nom on se dit directement que t'es russe toi, ou des pays de l'est. Mais t'aurais pu être la fille paumé qui s'est mariée au premier abruti qui passait la porte de chez tes parents, tu t'es bien mariée oui, puis t'en a eu marre en fait, t'as cru que le mariage c'était pour la vie mais tu le vois qui s'effrite qui s'ébrèche à chaque putain de seconde qui passe, alors tu te demandes si un jour tu reprendras ton nom de jeune fille, Vassilievykh, c'est long, trop long, puis trop imprononçable.  (PRÉNOM) Ludmila, tu l'aimes ton prénom, mais ce que t'aimes pas c'est quand les gens l'écorchent, se trompent dans la prononciation, c'est pas compliqué, alors quand tu vois qu'ils galèrent, tu leur dis de t'appeler Mila, c'est plus simple, plus court, puis tu préfères nettement mieux.  (ÂGE) vingt-cinq années de lumière qui clignote, qui vacille, vingt-cinq années à tenter d'occuper l'espace par ta présence trop imposante, ta présence  que tu veux qu'on voit. D'une vie entre les murs crasses de l'appartement trop petit de Russie, entre deux soeurs plus jeune et un frère plus vieux et des parents qui se haïssent et qui se réconcilient sur l'oreiller toutes les semaines.  (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) ta mère te raconte toujours qu'il neigeait quand t'es venue au monde, que la route était impraticable et qu'elle a failli accouché entre les murs sales. Mais non, finalement, elle a réussi à aller à temps à l'hôpital, un vingt-deux décembre. Et t'as vu le jour dans la chambre défraîchi de l'hôpital de Moscou, alors que t'as failli naître dans un de ces quartiers mal famés entre une prostituée et un vieux toxico si ton père n'avait pas réussi à se frayer un chemin dans la neige.(OCCUPATION OU ACTIVITÉ) A Moscou, tu regardais les filles au regard vides qui passaient devant la petite boutique que tu tenais, la petite épicerie de quartier, tu regardais les garçons qui essayaient de draguer le plus lourdement les demoiselles trop court vêtus. Puis surtout, tu te tournais les pouces et tu feignais un sourire quand un client daignait pousser la porte, toi t'aimais pas ton boulot, mais ça te rapportais de l'argent. Aujourd'hui, du moins, actuellement, tu fais rien. Enfin si, tu le surveilles, discrètement, tu le guettes, tu le files.  (NATIONALITÉ) T'es russe, la vodka, les chapkas, tu viens de l'autre bout de la terre. (ORIGINES) t'es russe pur sang, on pourrait croire que tu te crois dans Harry Potter avec ces conneries de différents types de personne, mais non, toi t'es russe, t'as que du sang russe et t'es plutôt fière de le dire.(STATUT CIVIL) t'es mariée, la bague au doigt, la robe et la cérémonie. T'es mariée, mais t'es la mariée oublié, la mariée qu'on laisse sur le côté parce qu'elle est trop jalouse,  parce que tu fais des crises, tu les enchaîne. Mais tu le sais que c'était trop rapide, que c'était sûrement irréfléchi mais toi, on t'oublie pas, on t'oublies pas comme ça.  (ORIENTATION SEXUELLE) t'aimes les garçons, ça n'a jamais été une question pour toi mais t'es pas du genre à rejeter les gens, alors ceux qui aiment les personnes de même sexe, tu t'en fous. Mais toi, c'est les garçons et leurs muscles bien dessinés. C'est les garçons et les mots inavoués qui font rêver.(DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) t'es là depuis à peine quelques jours,  pas plus d'une semaine, tu te souviens plus quand l'avion s'est posé sur le tarmac, t'es bien ici alors tu ne comptes pas les jours tu ne comptes pas le temps, tu le laisses défiler à l'allure qu'il veut.  (GROUPE)de ceux qui survivent

PSEUDO/PRENOM : harleen. / Marion ÂGE : 22 yo.  23 dans sept jours  CANDICHOU  PAYS : france FRÉQUENCE DE CONNEXION : sept sur sept COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : je ne sais plus (REPRISE DU PERSONNAGE) vu que c'est un scénario oui(TYPE DE PERSO) scénario de nikita Salkov(CRÉDITS) AMIANTE pour le codage de la fiche COMMENTAIRE OU SUGGESTION :  JEREM LE HERISSON  JEREM LE HERISSON  JEREM LE HERISSON i AVATAR : mathilda bernmark
LUDMILA RAISA SALKOV
Un jour tu sais tu reviendras, pour un café ou quoi que ce soit.


(FAMILLE) › Mila viens ici ! tu traînes ton corps frêle jusqu'au salon où l'homme qui te sert de père est installé dans le canapé défoncé, sa clope au bec et une feuille devant lui. Il te la tend et toi, tu la saisis du bout des doigts et tes yeux caressent le papier jusqu'à la fin. Il t'a déniché un contrat et toi t'as pas ton mot à dire. Toi, tu le regardes et tu secoues négativement la tête. Mais il te fixe, son regard pourrait avoir des balles qu'il te tuerait. Mais tu lui balances la feuille au visage et tu saisis ton sac, ton paquet de clopes et tes converses défoncées. T'es trop courte vêtue, ton short trop court, ton tee-shirt au dessus de ton nombril en dessous d'une chemise  bien trop large. Toi t'es la ratée de la famille Vassilievykh, tu le sais, tu le sens quand ta mère te regarde avec son air trop haut, son air de dédain qui ne sied qu'à elle. Ton père lui, il pourrait te mettre sur le trottoir qu'il le ferait parce que ça ramènerait de l'argent. Mais t'as dix-sept ans, et tu sais que les hommes d'affaires, ils toucheraient pas une fille de ton âge. Alors tu te plais à croire que les garçons s'intéressent à toi. Alors tu les rejoins, tu flirtes avec eux, tu les laisse te toucher avec leurs mains qui ont touchés d'autres corps avant, les garçons qui te font te sentir misérables au lieu de te sentir misérable. Mais tu le fais juste pour faire chier ton père. Parce que ton père à part hurler comme un pauvre attardé sur ta mère qui ne sait pas lui dire non quand il a envie de la baiser. Ta mère qui vient se plaindre de ton père mais qui ne peut pas se résoudre à le quitter parce qu'elle retournerait dans la misère des quartiers dégueulasses de l'Ukraine. Ta mère c'était une pauvre fille avant qu'elle ne rencontre ton père. Maintenant, elle est devenue une loque, et ton père est devenu l'homme le plus imbu de sa personne qui t'es permis de connaître.

(MARIAGE) › t'es assise devant la coiffeuse, tes jambes se croisent et se décroisent au fur et à mesure que les secondes s'écoulent, las. Tu te demandes si c'est bien ce que tu fais, t'as dix-huit ans et tu vas te marier. Tu revois encore ton père qui te dit que tu vas te marier avec un Salkov. Tu le connaissais pas, tu savais même pas qu'il existait y'a encore un an, quand tu traînais dans le quartier en quête d'interdit, en quête de tu ne sais quoi. T'avais toujours ta clope au bec, et tes tenues trop indécentes quand il t'a abordé. Puis tu sais pas ce qu'il t'a pris de lui dire oui quand il t'a demandé de l'épouser, t'étais encore une enfant, t'étais encore chétive, ou du moins c'est ce que tout le monde croyait. Mais t'es là, à attendre qu'on vienne te chercher pour que tu te plantes devant lui, ton sourire aux lèvres, et ton maquillage trop simple pour toi. Puis quand c'est le moment, t'y vas, ton frère qui t'accompagne devant l'autel qui te dit qu'il est fier de toi. Tu sais pas à quoi tu penses, tu penses à tout et à rien, mais t'es contente d'être la femme de la journée. T'es même pas encore une vraie adulte, t'as passé la majorité il y a quelques mois à peine et voilà qu'on va t'appeler madame. Mais tu sais que les choses vont changer, tu vas devoir quitter cet appartement que tu détestes, tu vas pouvoir avoir une vie un peu plus confortable, même si ça ne sera pas ce dont tu rêvais. T'avais d'autres projets en tête, d'autres choses, tu voulais voir de l'ailleurs, mais désormais ton monde il tourne autour de lui, et ça ne te déplaît pas plus que ça. Quand tu prononces le mot à trois lettres, tu sens ton coeur qui s'accélère. Quand il dépose ses lèvres sur les tiennes, t'as l'impression que ton cœur va exploser. tu croyais à la durée, mais tout les bonnes choses ont une fin, t'aurais dû le savoir.

(SEPARATION) › pourquoi tu regardes cette fille ? que ça cingle dans l'air, le ton trop sec, ton regard assassin qui se pose sur son visage et t'as ton cœur de poupée qui se sert. Tu te mordilles la lèvre et tu le laisse te répondre, кретин (crétin) que tu prononces d'une manière que tu penses inaudible. Mais non, ce n'est pas inaudible, ta voix est trop aiguë, et quand tu l'entends qui te répond, tu soupires. Tu ne supportes pas cela, les crises de jalousies, tout ça. Tu tentes de rester calme, tu tentes de calmer les ardeurs qui te montent quand tu sens ses regards lubriques vers d'autres filles. Mais quand tu le vois faire, tu sens la corde qui s'effile peu à peu, qui devient plus fine, plus fragile et tu sais que d'un jour à l'autre, tu risques de le voir partir. Rien de que d'y penser, ça te donne envie de crier, de hurler, de pleurer. Mais non, t'es pas comme ça, tu ne montres pas tes émotions, t'as pas envie de lui montrer que t'es faible. Non pas toi, t'es pas faible comme il le pense. Tu le fais croire, tu le fais penser, mais t'as le diable qui s'active sous ton épiderme. Et tu pensais pas que la corde casserait si vite, qu'elle se briserait aussi rapidement. je dois partir, j'ai fait une promesse que je ne peux pas briser tu le fixes, ton regard mauvais et tu restes là, dans le canapé. Et le mariage ? Mais il ne te répond rien, il prend son sac, ses affaires et il se tire avec un morceau de ton coeur. Toi tu t'allumes une cancéreuse et tu tire dessus en fixant les lignes du plafond que tu comptes, un, deux, trois. Et tu envoies balader le contenu de la table basse « tu fais chier ! » que tu hurles, folle. la vengeance dans la peau.

(DEPART INATTENDU) ›
ludmila salkov ? tu te tournes les pouces derrière ta caisse dans cette boutique qui survit par tu ne sais quel moyen. Tu sursautes un peu avant de regarder les trois hommes à la carure imposante qui te fixe de toute leur hauteur, tes yeux azurs qui les détaille, la balafre de l'un sur sa joue et les mains écorchés de l'autre. Tu t'humidifies les lèvre, sentant ton coeur qui s'affole c'est bien moi. que tu répond d'une voix tremblante. Tu ne fais pas la fière. Et tu le regardes qui te balance une liasse de billet sur le comptoir, tu n'y touches pas, tu as trop peur de te faire couper les doigts. ça c'est le premier versement, il y a 2000 roubles. Et si tu retrouves le mec qui te sers de mari, tu pourras quintupler ce versement, voir plus. Tu calcules dans ta tête et tu te rends compte que t'aurais besoin de cet argent. T'en a besoin, c'est même sûr, peut-être que tu pourrais arrêter de travailler pendant un temps. Peut-être. Mais la Brava ne veut pas qu'il soit au courant. La Brava, tu rechignes un peu parce que c'est à cause d'eux que la corde s'est coupée, en quelques sortes. Tu t'humidifies une fois de plus les lèvres et l'homme enfouit l'enveloppe dans sa poche. Et toi, tu ne sais pas quoi faire. Est-ce que tu acceptes, peut-être. Sûrement. Il attend et toi tu sais pas quoi faire j'accepte. que tu prononces d'une voix hésitante, ta voix tremble et tu sais que tu as sûrement eu tort, mais t'as besoin de cet argent et tu vas pouvoir te venger. Tu fermes alors la boutique, serrant le billet d'avion dans tes mains et une semaine plus tard, tu parcours l'allée de l'aéroport, ton sac de sport sur l'épaule et une adresse dans l'autre. Le parking, dans le bronx. Niki, j'arrive et prépare toi que tu penses. pour le meilleur et pour le pire.




Dernière édition par Ludmila Salkov le Ven 11 Nov - 22:49, édité 12 fois
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ludmila | les échoués   Mer 2 Nov - 14:04
La plus belle des salope Emo
Bienvenue bébé, t'es belle, j'me souviens pourquoi j't'ai épousé MDR :l: :l: HOT

Finis moi vite cette fiche GNOE :l:
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ludmila | les échoués   Mer 2 Nov - 14:06
tu m'attendais hein Emo
t'inquiète plus rapide que la lumière je suis :l:
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12927-lizz-ailes-deployees
avatar


▹ MESSAGES : 1372
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 23 ans
▹ APPART : 1203, douzieme étage
▹ TAF : étudiante en sciences anthropologiques le jour, trafiquante la nuit et serveuse les weekends
▹ DC : Aliah & Drill



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ludmila | les échoués   Mer 2 Nov - 14:27
Re-bienvenue HAWW
T'es belle BRILLE


▬ “FILLE LIBRE COMME L'AIR, fille aux ailes d'argent, oiseau volant. Regarde le monde cruel avec ses yeux clairs, se créer des rêves pour tenter de toucher l'univers.”
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ludmila | les échoués   Mer 2 Nov - 16:50
Je suis amoureuse de Mathilda depuis...............Alalala,des années.

Bref, re bienvenue et super choix de scénario, je vais vous stalker à mort babies :l: :l:
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
En ligne
avatar
« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »

▹ MESSAGES : 4605
▹ NOMBRE DE RP : 14

▹ AGE : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
▹ APPART : #1411 (F3) avec Badz le fagg, Lincoln le chouchou et Jacek la folle.
▹ TAF : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
▹ DC : Ekaterina, Misha et Henry



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ludmila | les échoués   Mer 2 Nov - 19:31
Rebienvenue à la maison HEH
Mathilda, de plus en plus connue celle là et pour cause SIFFLE


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ludmila | les échoués   Jeu 3 Nov - 11:32
@Lizz Moen a écrit:
Re-bienvenue HAWW
T'es belle BRILLE

c'toi qui est belle JAIME merci :l:

Vito Bartolotti a écrit:
Je suis amoureuse de Mathilda depuis...............Alalala,des années.

Bref, re bienvenue et super choix de scénario, je vais vous stalker à mort babies :l: :l:

j'avoue je la connaissais pas moi CANDICHOU, je vais encore me sentir stalker OMG HEU merci :l:

@Al Kelley a écrit:
Rebienvenue à la maison HEH
Mathilda, de plus en plus connue celle là et pour cause SIFFLE

Merci toi :l:
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
En ligne
avatar
« Balkanski tigar »

▹ MESSAGES : 7134
▹ NOMBRE DE RP : 30

▹ AGE : 39
▹ APPART : #002 (#402)
▹ TAF : Trafiquant d'armes, mercenaire et gérant d'une salle de Boxe et Muscu
▹ DC : Samuel Black - Kekali Tanaka



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ludmila | les échoués   Ven 4 Nov - 0:57
(re) Bienvenue (dire bienvenue à une Russe, ça m'écorche un brin quand même... SMILE )




il est très facile de développer à tort l'impression qu'on a le contrôle


Richard K. Morgan

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa
avatar


▹ MESSAGES : 2331
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 45 ans
▹ APPART : 1210
▹ TAF : Médecin légiste dans le commissariat du coin
▹ DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ludmila | les échoués   Sam 5 Nov - 14:46
Bonne chance avec la petite Ludmila :l: !



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ludmila | les échoués   Sam 5 Nov - 17:57
Bienvenue miss ^^
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7400-eden-c-est-dans-ses-rev
avatar
« Babydoll »

▹ MESSAGES : 1912
▹ NOMBRE DE RP : 1

▹ AGE : 23 ans
▹ APPART : #104 avec Yulian
▹ TAF : Danseuse de rue / Serveuse chez Pépé (pizzeria) / Serveuse au Rabbit Hole (salon de thé)
▹ DC : Nina, Lieven & Catalina



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ludmila | les échoués   Dim 6 Nov - 14:37
Ce début de fiche est déjà tellement bien. CUTE
Rebienvenue chez toi :l:




avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ludmila | les échoués   Dim 6 Nov - 19:00
t'es belle, bienvenue NIARK
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ludmila | les échoués   Mar 8 Nov - 19:35
    merci bande de gens :l:
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ludmila | les échoués   Mar 8 Nov - 22:17
Re ma Fam ROBERT ma que tou é bella MIAOU
Finis cte fiche stp Emo qu'on se trouve un lien :hihi:
et j'te HOT puisque ton mari veut plus de toi Emo l'est moche en plus Emo
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6310-sway-to-the-sound-of-a-
En ligne
avatar


▹ MESSAGES : 1324
▹ NOMBRE DE RP : 6

▹ AGE : vingt six années qu'elle ne compte plus, qu'elle ne célèbre jamais. (seize avril)
▹ APPART : cinq cent vingt avec ce qu'il reste des williamson, aidan et arès (la belle et le cabot)
▹ TAF : junkie insomniaque, amoureuse de la bouteille. (femme de ménage à l'étoile et au chat noir)
▹ DC : chuck malverti



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: ludmila | les échoués   Mar 8 Nov - 22:35
la perfection :l:
(plein de love, bon courage pour ta fiche) CANDICHOU
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ludmila | les échoués   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.