Partagez|


Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ? Sam 15 Oct - 22:29

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Cela fait maintenant 3 ans que je connais le Parking et que j’y vogue plus ou moins à temps déterminé on va dire ... J’y passe quelque mois et finit toujours par manque de blé ou j’ai tout simplement envie de voir autre chose et je pars pour finalement toujours revenir alors bon ... Pour l’instant je suis pour combien de temps, j’en sais rien !

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Et bien je dirais que je regarde mon cul et que je n’aime pas qu’on s’occupe de mes affaires, alors j’en fais de même pour les autres ! Je suis du genre à préférer mettre la musique plus fort si j’entends mes voisins s’engueuler plutôt que d’aller vérifier sous tout à bien. Je vois suffisamment de cas dans mes journées de taff pour être social au Parking.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Je ne suis pas du genre a faire attention au « on dit » en réalité, mais c’est clair que si cela me revient aux oreilles et que c’est négatif, je suis du genre à donnée une bonne raison à cette personne de mal me voir ... Alors non je ne sais pas trop comment mes voisins me voient, mais je pense malgré tout qu’ils savent qu’il est mieux pour eux de regarde leurs fessiers !

(NOM) Arzophe (PRÉNOM) Blake (ÂGE) 24 ans (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Bronx le 8 janvier 1992 (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Serveur quand j’arrive à garder mon taff (NATIONALITÉ) Américain (ORIGINES) Américain (STATUT CIVIL) C’est compliqué ? (ORIENTATION SEXUELLE) Bi à penchant majoritairement Gay (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Y a 3 ans depuis je vais est viens  (GROUPE) De ceux qui rêve

PSEUDO/PRENOM : Matty ÂGE : 22 ans PAYS : France FRÉQUENCE DE CONNEXION : quotidien, avec des postes le plus fréquent possible ! COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : Pub FB par Milo (REPRISE DU PERSONNAGE) écrire ici (TYPE DE PERSO) pré-lien de Milo (CRÉDITS) AMIANTE pour le codage de la fiche COMMENTAIRE OU SUGGESTION : écrire ici AVATAR : Dominic Sherwood
Blake Arzophe
Je suis né sous cette étoile qui ne brillera jamais assez pour m’offrir la lumière de la vie

On dit toujours qu’on a le choix, le choix de faire des conneries, de s’en sortir, de faire si ou cela et moi je vais vous répondre que non, on n’a pas le choix parfois on est juste condamné quoi qu’on fasse !
Je suis né sous cette étoile qui ne brillera jamais assez pour m’offrir la lumière de la vie.

La naissance est à ce qui parait un traumatisme pour l'enfant à naitre, je peux vous affirmer que pour certains ce ne sera rien par apport à ce que le destin leur réserve pour le Futur ! Je suis né dans le Bronx, dans le petit appartement où mes parents vivaient. Ma mère travaillait à cette époque en tant que serveuse dans un petit bar ou mon père était lui le gérant, un homme tel qu'on peut en faire un clicher, jaloux, possessif, violent et macho. Ma mère était assez libre avant de tomber enceinte de moi, mais mon père dans sa paranoïa ne voulait pas croire que c'était lui le père, il a toujours pensé qu'elle l'avait trompé, alors depuis ce jour sa liberté fut perdue, plus le droit de travailler même si les finances furent alors de plus en plus compliquées, car le bar du daron n'était quand même pas des plus coté, ce qui le rendais des plus agressif... Mais je suis arrivé malgré tout dans cette atmosphère des plus particulières, dès les premières heures de ma vie je fus baigné dans les hurlements de mes parents, leur auras violente et le stress constant de ma mère...

Beaucoup de pédopsychiatres auraient essayé de faire comprendre à mes parents qu'un mauvais environnement est très mauvais pour le développement de l'enfant que j'étais à l'époque, car dans ce contexte autant vous dire que j'étais loin d'être un bébé agréable, je pleurais pour la moindre petite onde négative qui passait près de moi... J'étais donc loin d'arranger les choses entre mes parents...

Mais j'étais bien là et ma mère était de toute façon enfermée dans l'appartement avec moi... Donc fallait bien qu'elle s'occupe et donc qu'elle s'occupe de moi... Et j'étais plutôt calme en journée seul avec elle, mais dès mon père rentrait le stress de ma mère remontait en flèche et je devenais bien moins calme. Je ne me souviens de rien, mais je suis sûr que je pourrais vous dire qu'elle me suppliait de rester tranquille, de ne pas pleurer... Car elle me l'a toujours répété...

Malgré tout ça, j'ai grandi et avec un père qui avait que peu de considération pour moi, moins il me voyait mieux c'était alors autant dire qu'il m'a foutu à l'école dès que j'en ai eu l'âge ! Mais dès mon arrivée dans cette société je me suis senti, perdu, agresser... Je ne me sentais pas comme les autres enfants, j'étais colérique, violent dès qu'une frustration m'arrivait en pleine poire, on m'a vite renvoyé d'où je venais. Et ça n'a pas plus à mon Daron forcément. Je crois que les violences auraient pu commencer à ce moment-là pour moi, mais ma mère a préféré prendre pour moi, car comme elle me l'a répété je ne sais combien de fois « Ne t'inquiète pas j'ai l'habitude... ».

J’ai été dans une autre école, les mêmes problèmes se sont posés, mais on m’a gardé, j’ai essayé de m’intégrer à cette société si étrange pour moi qui vivais enfermé constamment avec ma mère. J’ai grandi, mais pas comme les petits garçons qui m’entouraient, j’étais capable de comprendre beaucoup de choses et en même temps de m’enfermer dans des colères d’enfant incontrôlable...

Je devais avoir 6 ou 7 ans, une nouvelle colère a eu lieu à l’école, j’ai envoyé un de mes camarades aux urgences, ce fut la colère de trop, je fus encore renvoyer et une fois chez moi ma mère n’a rien pu faire pour me protéger, j’ai mangé les premiers vrais coups de mon père... Mes pleurs furent accompagnés par ceux de ma mère, mes cris se sont calmés dans ses bras pendant qu’elle me murmurait que mon père m’aimait malgré tout. Il a fallu trouver une nouvelle école, cette fois mon père m’a envoyé dans une école ou il y avait d’autres cas comme moi, mais je crois qu’il a très rapidement pris gout à me violenter, les premières années le même scénario se produisit, ma mère me berçant et me rassurant sur l’amour de mon père...

C'est à l'âge de 11/12 ans que j'ai compris comment les choses fonctionnés, la violence n'était pas quelque chose de mal. Quand j'étais sage mon père m'ignorait clairement, il ne m'aimait pas... Quand je faisais quelque chose de « mal » il me frappait, il me portait de l'attention, il m'aimait... J'ai alors appris à aimer cette douleur, à aimer ce corps qui se marquait au fil des coups... Et c'est un jeu malsain qui s'est mis en place entre nous ... Ma mère prit une place presque tout autre dans ma vie à ce moment-là, mon père l'a frappé toujours, ce qui me rassurais, car cela signifiait qu'il l'aimait toujours, même si son attention s'était tournée vers moi.

Malgré l'ouverture de ce jeu entre lui et moi, j'ai continué à être violent à l'école, car au final j'étais bon cas ça, les cours ce n'était vraiment pas mon truc, j'étais loin d'être une tête ! Et j'ai fini par me faire virer d'un autre établissement et ainsi de suite... C'est à l'âge de 15 ans où on capitula, je n'étais pas fait pour le système scolaire, je n'étais pas fait pour une vie en société cloitrée dans une classe ! À la maison les violences étaient quasiment quotidienne, et elle était de plus en plus violente, j'avais l'âge de me défendre, c'était de vrai rapport de force jusqu'à parfois des accidents assez graves pour lui et moi, mais on ne s'en ait jamais plein, ma mère se transformait en infirmière sous les ordres de mon Daron.

Pour ne pas rester à rien, faire mon père me faisait travailler dans son bar en tant que serveur, j’avais 16 ans à tout péter. Mais au final ça me plaisait déjà bien plus que de rester le cul sur une chaise ! Bon, j’avais toujours une forte tendance à me battre dès que l’occasion m’en était donnée ! Mais le soir mon père aimait me donner une « leçon ».

Les années passèrent et je n’étais bon qu’en tant que serveur au final, mais l’établissement de mon père finit par couler... Autant dire se retrouver tous les trois H24 dans l’appartement c’était bien plus électrique qu’une prise 220volt ! J’ai finalement trouvé un autre boulot, en tant que serveur bien évidemment, j’avais mes 19 ans, pas encore assez pour me tirer, car bon je m’étais habitué a cette vie, mais en réalité comment voulez-vous que j’avance dans la vie avec ma famille... Vous voulez que je ramène ma copine chez moi ? Ça semple quand même compliquer, en sachant que je me bats quasiment quotidiennement avec mon Daron, bonjour l’ambiance ! Et puis mon vieux se fait vieux... Un jour ou l’autre si on continue comme ça il va clamser lors de nos chamailleries !

Enfin, il se fait vieux, il se fait vieux... Un soir en rentrant du taff ma mère a réussi à m’apprendre qu’elle était enceinte... Bah oui forcement maintenant qu’il a plus rien n’a glandé le papy, il décide de faire un gosse, après tout il se dit toujours que je ne suis pas son fils légitime fallait bien qu’il se réveille !

Le lendemain de mes 21 ans, je peux assurer que je n’étais plus domicilié chez mes parents ! J’aurais pu partir avant c’est sur, mais non... Enfin n’allais pas chercher le pourquoi du comment, je crois que je ne suis vraiment pas le mec le plus stable au monde alors bon ! J’ai posé mes valises au Parking, je bossais en tant que serveur donc pas de soucis. Bizarrement, j’ai eu du mal à m’acclimater à la vie seule... Mais du coup j’ai aussi découvert pas mal de choses, oui tardivement faut pas le nier, mais en quelques mois je me suis très vite rattrapé ! J’ai tout essayé en peu de temps, mais je m’épanouissais toujours dans cette violence... Les coups pour moi c’était juste se sentir vivant, important... Mon corps est marqué à vie par ce mode de vie, j’ai de nombreuses cicatrices, mais je les aime...

J'ai donc beaucoup de difficultés à garder un boulot, heureusement pour moi serveur y a toujours du taff, mais j'ai des mois à vide et donc je vais et viens au Parking, mais cela fait presque un an que je suis dans le même appartement... Car qu'on le veuille ou non une rencontre m'a perturbé... Quand j'ai rencontré Milo, j'ai d'abord juste voulu tendre la main à quelqu'un, enfin y avait un truc chez ce type qui à tout de suite fait que quelque chose en moi était bouleversé... J'ai alors réussi à garder mon taff pour pouvoir me loger moi, mais surtout lui. Mais un truc chez lui m'attirer et à la fois m'énerver, je ne sais pas pourquoi. Je pouvais l'aimer et le détester dans la même minute... J'arrivais pourtant à lui montrer que je l'aimais, que je m'intéressais à lui par mon éternelle violence... Mais apparemment ça n'a pas suffi...

Cela fait maintenant 2 mois que je ne sais plus comment gérer ma vie... Milo est parti, est j'ai l'impression d'avoir perdu une partie de moi, je passe mon temps à me battre avec pour essayer de remplir ce vide, boire pour oublier ou toute autre chose... J'ai tellement besoin de lui dans ma vie que j'essaye de le récupérer, mais à chaque fois que je le vois je perds pied... Encore et encore...




Dernière édition par Blake Arzophe le Lun 17 Oct - 22:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Artiste des âmes »
« Artiste des âmes »
› Âge : 25 ans (13 avril)
› Appart : #703 avec mini sam et son perroquet
› Occupation : le soir, elle sert des verres aux âmes esseulées, la journée, la plupart du temps, elle s'retrouve à piquer des peaux de son imaginaire
› DC : avery le truand torturé qui torture, bonnie la mère aux deux amants et tony le cuistot au doux soleil d'Italie
› Messages : 1718
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ? Sam 15 Oct - 23:18

DOMINIC SHERWOOD
DOMINIC SHERWOOD
DOMINIC SHERWOOOOOOOD HAN
j'arrête là le fangirlisme
bienvenue HELLO


whore machine
Et j’fume l’amour, j’fume la haine, j’fume le temps même, juste pour pouvoir vous tousser mon bonheur en fumée, celui qui s’est fait carboniser par le mégot de mon coeur brisé.
Viens on se fait la guerre pour mieux se faire l’amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2119-siobhan-je-suis-travers


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ? Sam 15 Oct - 23:26

Bienvenue ici. CANDICHOU
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #522 avec son homme, pas loin de la famille
› Occupation : Infirmière diplômée
› DC : Lizz & Drill
› Messages : 1345
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ? Dim 16 Oct - 0:04

Bienvenue :l:


❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2061-aliah-vouloir-vivre-par


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ? Dim 16 Oct - 9:34

* Tend un seau à Siobhan *

Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ? Dim 16 Oct - 13:42

Dom quoi ! je bave !
Bienvenue par ici ! Et j'adore le titre, au passage !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ? Dim 16 Oct - 13:49

* prévois la réserve de seau, en prend un pour l'offrir à Bird *
Merci, et merci pour le titre j'aime bien trouver des petit phrase comme ça, ça s'impose souvent à moi quand j'écris les bio ^^
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ? Dim 16 Oct - 14:03

Pumba il dit que c'est des boules de gaz les étoiles. Surprised

Bienvenue ! :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ? Dim 16 Oct - 14:16

Non elle ne brillera plus parce que je vais te casser la gueule Surprised
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ? Dim 16 Oct - 14:21

Merci Alban !
Bob, pour ne plus briller faudrait déjà qu'elle est brillé un jour XD
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Babydoll »
› Âge : 23 ans
› Appart : #104 avec Yulian
› Occupation : Danseuse de rue / Bosse à mi-temps dans une pizzeria parce qu'il faut bien payer le loyer
› DC : Nina & Lieven
› Messages : 1781
› Nombre de RP : 6

Message(#) Sujet: Re: Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ? Dim 16 Oct - 14:47

Bienvenue CUTE




I couldn't sleep last night, how you look like my daughter it's burnt in my mind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7400-eden-c-est-dans-ses-rev


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ? Dim 16 Oct - 14:54

Bienvenue beau monsieur :l:
Revenir en haut Aller en bas


En ligne
avatar

« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »
› Âge : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
› Appart : #1411 (F2) avec le fantôme de sa mère la junkie, Badz Hijodealgo le fagg et Lincoln le renardeau perdu.
› Occupation : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
› DC : Ekaterina et Misha
› Messages : 4033
› Nombre de RP : 32

Message(#) Sujet: Re: Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ? Dim 16 Oct - 15:30

Dom, je me demandais bien quand il sera prit, le BG là HAWW
Bienvenue parmi nous HEH


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ? Dim 16 Oct - 20:07

Merci tout le monde :)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ? Dim 16 Oct - 20:24

Welcome BG MIAOU
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ?

Revenir en haut Aller en bas

Blake Arzophe - L'étoile brillera-t-elle un jour ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Va-t-elle revenir?
» Quelle est cette étoile ?
» Comment la nuit est-elle apparue ?
» Elle brille l’ETOILE (chanson)
» Elle brille l’ETOILE (chanson)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)