Partagez|


LIBRE ♦ TRICK OR TREAT ♦ Baush/Nielsen // Joyce/Blackson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: LIBRE ♦ TRICK OR TREAT ♦ Baush/Nielsen // Joyce/Blackson Mar 25 Oct - 14:18

Heureusement que notre Bob national est de bonne humeur, sinin le gamin n'aurait pas fait long feu dans son appartement. Il hait ces intrusions d'inconnus, même si cd dit inconnu se révèle être un gamin de dix piges. Bob est parano, il serait cap de fouiller un nourrisson a la recherche de micro dans ses crises. Le rire de Bob finit par se taire, mais son sourire reste tout autant étincelant. Il pose un regard tendre sur Jude, étant quasiment au même niveau que Yann sur l'échelle de la gagatude.
« - On se soigne, bonhomme. »
Il lui tapote les mèches blondes avant de le voir disparaître avec le gamin mal poli. Bob sourit à Yann, saluant les adultes restant avant de disparaître de nouveau dans son appartement. Neslihan fait baleine échouée, avec son saladier de bonbons entre les cuisses. Bob se remet à glousser bêtement en repensant au poulpe, retournant derrière ses ordinateurs.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Moelleux comme un Pitch »
› Âge : 35 ans
› Appart : #802 avec la tribu féline Pōhirihiri, Nani, Oki, Flor et Mar
› Occupation : flic corrompu de l'état de new york ; combattant dans des combats de rue illégaux ; ancien professeur de yoga
› DC : Franz ; Bianca ; Apolline
› Messages : 1253
› Nombre de RP : 4

Message(#) Sujet: Re: LIBRE ♦ TRICK OR TREAT ♦ Baush/Nielsen // Joyce/Blackson Dim 30 Oct - 9:21


Tu restes ébahis devant le comportement de ton beau-fils. Déjà que de base, ce gamin est plein de surprise, mais alors là, c’est à n’y rien comprendre. Tu te demandes un bref instant si c’est l’effet multiplication des bonbons dans son sac citrouille, ou si c’est la présence de son meilleur ami, mais en tout cas, Anselme ne s’est clairement jamais montré aussi sociable, et tu le regardes faire un bisou à la jeune femme d’un air ébahis. Vu le regard que te lance Cornélia, ce n’est pas grâce à elle qu’il la connait, mais ce n’est pas non plus grâce à toi. Et si tu ne te trompes pas, tu as entendu le mot “papa” sortir de la bouche de bambin. Tu viens à l’oreille de ta douce: ” Ton ex a un meilleur ami au Parking… Il la connait peut-être par l’intermédiaire d’Eléazar non? “ Tu ne vois de toute façon, aucune autre explication plausible sachant qu’Anselme n’est pas un grand explorateur qui déambule seul dans les couloirs de la bâtisse.


Mais déjà, le duo bébé poulpe/ dragon est en train de monter un plan pour sonner à une porte, et demande dans un éclat de rire commun à une vieille dame de leur donner des bonbons. Et vu le regard qu’elle plante sur leurs bouilles adorables, quelque chose te dit qu’elle va probablement être généreuse. ” Qu’est-ce qu’on dit?” Les deux gamins se tournent vers toi et balancent leurs grands yeux de merlan fris à la petite vieille: ” S’il vous plaiiiiit.” Ouai, elle a l’air vieille école, alors autant la flatter dans le sens du poil.
 


sucker for pain
Walk slow through the fire, Like, who gon' try us ? Feeling the world go against us, So we put the world on our shoulders.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9353-rauera-less-than-fuckin


avatar

« Captain Baise »
› Âge : 31 ans, et je suis poli, ta mère en string !
› Appart : 1502
› Occupation : Chirurgien traumato
› DC : Wyatt, Julian et Deva
› Messages : 613
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: LIBRE ♦ TRICK OR TREAT ♦ Baush/Nielsen // Joyce/Blackson Sam 5 Nov - 8:00

Un sort ? Oh oh ! Non je suis trop vieille pour subir un sort !

Victoria plaqua une main sur son cœur, faisant mine d’avoir peur. C’était une piètre actrice, pour être honnête, sauf quand il s’agissait, évidemment de chercher à obtenir ce qu’elle voulait de son fils. Là, elle y mettait tout son cœur et toute son ardeur de mère même si, malheureusement, ça échouait bien souvent.

Pitié, je me rends !

Elle leva une main, l’autre servant à tenir la canne et elle fit demi tour lentement parce que sa robe était quand même relativement lourde pour son pauvre gabarit. Victoria eut un sourire en coin en entendant l’homme – le poulpe était assexué, décréta-t-elle, ne préférant rien savoir de ce qui pouvait bien se passer là-dessous, les jeunes gens manquant, hélas, dans cette génération, de la pudeur la plus élémentaire – s’assurer que les enfants étaient polis. Elle avait un vague espoir que cette génération-là ne soit pas forcément aussi pourrie gâtée que celle d’avant et qu’elle apprenne davantage le respect, notamment celui dû aux anciens. Oui, oui, elle se sentait prioritaire sur les autres. Elle était comme ça.

Elle revint donc avec une énorme citrouille en papier, remplie à ras bord ou presque de bonbons. Elle avait fait des mélanges, choisi chaque bonbon avec soin. Par exemple, aucun n’était bleu. Parce que le colorant bleu était toxique et cancérigène et qu’il était hors de question qu’elle empoisonne des bambins dès leur plus jeune âge. Par ailleurs, il n’y en avait aucun trop petit. Parce qu’elle ne voulait pas non plus qu’un petit s’étouffe avec dans un accès de gourmandise incontrôlé.

Allez y les enfants ! On se sert ! Ensuite vous pourrez rendre allégeance à l’Empire Britannique, Empire où le soleil ne se couche jamais.

Elle savait qu’ils étaient beaucoup trop petits pour comprendre, mais les grands, avec son accent londonien si caractéristique (et parfois franchement incompréhensible quand elle parlait exactement comme dans l’East End), pourraient aisément l’identifier comme anglaise. C’était important. Pour qu’ils sachent qu’elle était quand même un peu supérieure à eux déjà.

Peut-être que les grands en veulent aussi ? J’ai fait des cookies d’Halloween. Au chocolat noir. Mais la décoration est d’Halloween hein !

Il y avait des tombes, des fantômes, des citrouilles. Elle avait fait différentes formes et glaçages dessus, s’amusant beaucoup. La Donnelly avait eu raison de décréter qu’il fallait qu’elle fasse encore des choses qui nécessitait de se concentrer. Ça l’aidait beaucoup.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: LIBRE ♦ TRICK OR TREAT ♦ Baush/Nielsen // Joyce/Blackson Dim 6 Nov - 23:36


Tu n'as pas le temps de t'appesantir sur le malaise provoqué chez toi par la question innocente de Jude, puisque le petit trottine déjà jusqu'à la première sonnette qui attire son attention. Et tu te dépêches de le suivre par quelques pas mesurés, ton amant derrière toi. On sait jamais, y'a peut-être un psychopathe derrière la porte... ou on sait jamais que Jude tombe parce qu'Anselme s'amuse à le soulever. Mais il n'y a pas de chute et en termes de psychopathe, c'est la reine d'Angleterre en personne qui ouvre, et vous regarde comme si vous étiez les plus gros demeurés de la planète. Ça n'a pas l'air d'être un jeu d'actrice, mais fuck it, votre méga poulpe il plaît à ton bébé pieuvre et en plus il fait rire Bob, alors... ça ne peut être que le meilleur costume du monde !
Les gamins réclament en coeur, avant de demander plus poliment sur l'impulsion de Tucker (il gagne des points, d'ailleurs), et tu souris en regardant la vieille anglaise tout à tour fondre devant leurs minois puis feindre la peur, avant d'aller chercher son panier à bonbons. Elle ne se départit pas de son rôle en parlant d'allégeance à l'empire britannique (comment ça elle ne plaisante pas ??), et tu fais signe à Jude d'y aller mollo quand tu le vois plonger ses deux mains dans la citrouille.

« Doucement Jude, laisse-en pour les autres enfants... »

L'intéressé tourne alors la tête vers toi avec un petit regard du genre Les autres ils avaient qu'à être là avant, tout en transvasant autant de cochonneries qu'il le peut dans son propre panier. Et comme la dame demande si vous désirez des gâteaux, tu encourages le petit à choisir ceux qu'il préfère parmi les différentes décorations proposées.

« Merci ! Tu nous prends trois cookies, Jude ? »

Un chacun, ça te semble logique mais il en choisit quatre ou cinq qu'il met dans son panier avec entrain, et tu murmures à ton amant que vous ne le nourrissez apparemment pas assez.... C'est une horreur cette fête, en fait.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: LIBRE ♦ TRICK OR TREAT ♦ Baush/Nielsen // Joyce/Blackson

Revenir en haut Aller en bas

LIBRE ♦ TRICK OR TREAT ♦ Baush/Nielsen // Joyce/Blackson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Atteinte au libre-choix en matière de fin de vie.
» 5/2,libre ou la fac?
» Jonas poésie : FEMME LIBRE
» nouvelle à chute du XIXe (ou plus récente mais libre de droits)
» en chute libre !!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Events Terminés-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)