AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
riley + la solitude te f'ra des cernes.



 

Répondre au sujet Partagez|


riley + la solitude te f'ra des cernes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar

› Âge : vingt-six piges de sang sur les phalanges, de papier froissé sur le macadam sale
› Appart : #1111, des uns partout, un chien qui bave
› Occupation : elle se tourne les pouces derrière la caisse d'un magasin d'électronique en espérant sortir son comic book un jour. pour garder la tête hors de l'eau, elle participe à des combats clandestins
› DC : ugo le tueur fou
› Messages : 188
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: riley + la solitude te f'ra des cernes. Mar 27 Sep - 0:46


Riley King
on ne meurt pas des coups, on meurt de douleur et d'ennui



(NOM) King, mais elle a rien d'un roi, ni d'une reine d'ailleurs (PRÉNOM) Riley, c'est dégeulasse, ça pue l'mensonge et la rancune (ÂGE) vingt-six ans de révolte et de péchés (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) seize juillet mille neuf cent quatre-vingt dix dans la ville du péché, Las Vegas et sa folie des grandeurs (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) elle se tourne les pouces derrière la caisse d'un magasin d'électronique dans l'espoir de sortir son comic book un jour. Pour garder la tête hors de l'eau, elle aime se frotter aux plaisirs des combats clandestins (NATIONALITÉ) américaine (ORIGINES) américaines, rien de bien glorieux pourtant elle l'aime quand même ce pays (STATUT CIVIL) célibataire, livrée aux plaisirs charnels, sans lendemain. Qui voudrait d'une nana toxicomane qui rentre tous les soirs les bras piqués et l'nez en sang ? (ORIENTATION SEXUELLE) lesbienne, elle n'a toujours aimé que les femmes. C'était comme une évidence. Quand on le sait, on le sait. C'est tout (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) il y a cinq ans et des poussières, cinq ans et des rêves envolés (GROUPE) elle survit, Ry'

« parfois j'me demande c'que je fous là, puis j'me souviens que j'ai nul part où aller »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Elle est arrivée ici il y a maintenant cinq ans. Cinq ans de descente infernale vers les Enfers et d'héroïne en guise de rêves. Le fantôme tatoué n'avait que sa misérable vie entre les doigts comme bagage et le sourire stupide qui décore ses lèvres. Foutue à la porte dès que l'accident fatal eu lieu, responsable de la mort de son frère. Elle a trouvé de quoi crécher ici, dans le Bronx. Comme si se tenir loin de sa ville natale pouvait faire oublier à la toxicomane ce qu'elle a fait.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Une belle procession de cons mais certains sortent du lot. Des gens biens, des gens droits. Le genre de personne qui n'a rien à foutre dans toutes ces vermines de taulards, de dealer, de putes. Ce genre de personnes qu'on a envie de connaître, de garder tout près de soi pour les protéger de la dure réalité. Y'a des jolies filles sur lesquelles Ry' se retourne, mais comment se comporter quand on fait partie à part entière des vermines de ce Parking ?

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Riley c'est la meuf bizarre qu'on prend souvent pour un mec avec ses cheveux trop courts et ses tatouages partout. Une petite racaille au sang chaud à ce qu'on dit. Une fille solitaire qu'on croise souvent avec un vieux carnet de dessins morbides. C'est la meuf du magasin d'électronique qui parle mal aux clients, celle au caractère de merde qui dit non quand les autres disent oui, qui dit oui quand ils disent non. On la voit aussi traîner avec des gens louches, et des traces indélébiles de piqures sur ses doigts, des traces de poudre sur son nez tout cabossé. Elle est pas très différente des gens d'ici. Elle a dit merde à la vie et elle s'est cassée la gueule. Rien de bien glorieux.

PSEUDO/PRENOM : hurricanee ou Nora ÂGE : des années lumières PAYS : Belgique, des frites, de la bière et du chocolat FRÉQUENCE DE CONNEXION : 3/7j COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : je cherchais une musique REMISE EN JEU non les coupains CUTE (TYPE DE PERSO) inventé (CRÉDITS) ucucuc COMMENTAIRE OU SUGGESTION : luv :l: AVATAR : ruby rose

© Nous sommes de ceux




Raconte moi une histoire...
fichue nostalgie, du passé mort à jamais

Riley, elle n'avait que quelques mois quand on l'a foutue dehors pour la première fois et qu'on l'a déposée dans les bras d'inconnus. Elle était seule. Elle avait personne. Aujourd'hui, elle sait même pas pourquoi on lui a fait ça. Ses parents adoptifs parlaient de toxicomanes, disparus tragiquement à cause des effets néfastes de cette saloperie qu'est la drogue. L'un gisant dans sa gerbe et l'autre pendu au ventilo. Tout ça dans un décor macabre de seringues mortes et de cocaïne gaspillée. Une belle histoire à raconter aux enfants quand ils vous écoutent pas. Mais Riley, elle a jamais réellement su ce qu'il s'était passé. Elle a juste atterri à Las Vegas, la ville de tous les vices, dans une famille qui lui apportait l'amour nécessaire pour qu'elle se sente bien. Personne n'avait cessé de l'aimer. Même quand elle déchirait ses vêtements de princesse pour enfiler la tenue de baseball de son grand frère. Même quand elle se battait dans la cour de récréation avec des garçons qui embêtaient le plus petit de la fratrie. Ouais, Riley c'était un mec. Un p'tit gars casse-cou qui jouait au baseball et qui tabassait les gens avec sa batte quand ils l'ennuyaient. Ils ont jamais cessé de l'aimer. De toute leur âme, de tout leur cœur. Et Riley leur rendait bien.

Elle a toujours aimé le dessin, depuis qu'elle est gamine. Il ne se passe pas un jour ou son crayon ne rencontre pas son carnet, ou le papier ne se froisse pas sous la pression de son poing dévastateur et s'écrase sur le macadam sale. Elle aime la sensation dionysiaque qui la transporte lorsqu'elle commence à triper sur ses dessins toujours plus morbides. Toujours plus fous. Y'a pas de mot pour décrire sa fascination pour tout cet univers à construire à sa manière. Comme si dessiner allait changer le cours du destin, ouvrait d'autres portes. Tout ce qu'elle ressent, c'est ce vide immense qui rend tout plus beau. Cette attraction folle qui fait exploser son cerveau en plein de coups de crayons comme arme. Elle c'est avec ça qu'elle lutte contre la dure réalité. La fatalité qui la poursuit.

Riley rêve de sortir son comic book et prouver aux gens que ses dessins ne sont pas bon qu'à décorer le sol et les murs de son appart. Tout est une question de temps, de confiance. Elle leur montrera qu'elle peut aussi faire quelque chose de sa misérable vie. Un truc bien. Un truc vrai.

Sa relation avec les garçons ne s'est toujours limitée qu'à un bisou volé sur la joue de son meilleur ami de l'époque et quelques parties de jambes en l'air pour persuader ses copines qu'elle était une digne traînée hétérosexuelle. Tout ça parce qu'elle voulait pas qu'on la regarde autrement. Mais jamais son cœur n'a battu autant que pour les jolis cheveux, les poitrines douces et les fleurs vierges. Elle n'a jamais rien ressenti pour les tablettes de chocolat et les poils sous les bras. C'est pas faute d'avoir essayé. Mais quand la fatalité nous frappe, on ne peut rien y changer. Quand on le sait, on le sait. Et Riley, elle n'a jamais été plus heureuse qu'en présence d'une jolie blonde à qui voler des baisers dans les toilettes de l'école, à qui roucouler des mots d'amour au creux de l'oreille en déposant des mains volages sur les jolies courbes. C'est quand même bien plus vrai, bien plus beau. Malgré l'évidence, Riley a toujours eu des relations destructrices plus violentes les unes que les autres. C'était à l'amour à la haine, des tromperies et de la violence. Elle a jamais su contrôler ses mains, toujours à vouloir donner des coups ou chopper des fesses. C'est que parfois, tout le monde n'a pas le droit au bonheur. Peut-être que Riley, elle en fait partie de ces cons.

Tout le monde a ses secrets. Des plus monstrueux aux plus insignifiants. Et les gens doivent vivre avec ça. Toute leur vie. Riley, elle, porte le poids insoutenable d'une erreur irréparable. Il faisait nuit, ils étaient tous les deux saouls, dans la voiture, et le paysage tremblait sous les yeux irradiés d'alcool de l'américaine. Ces cris, cette musique, tout s'est passé à une vitesse effroyable. Un chien qui traversait la route à suffit pour que Riley se braque sur la gauche et que la voiture finisse dans le fossé qui bordait la route. Il a fallut cinq heures pour que les secours arrivent à les sortir de là. Cinq putains d'heures qui ont suffit à la mort pour venir enlever Elly de ses mains osseuses et répugnantes, traînant derrière elle sa longue faux impitoyable. Cinq heures durant lesquelles la gamine criait à la mort de son frère, de son meilleur ami. Riley, elle, est restée bien là, sur terre. Egoïstement vivante malgré ses nombreuses tentatives de suicide. Elle sait que c'est elle qui aurait dû y passer. Elle sait qu'elle aurait dû prendre la place de son frère. Quel destin horrible que de devoir supporter la mort d'un être sur la conscience. Sa jambe décorée de cicatrices reste le vestige d'un passé douloureux, irrévocable et tabou à jamais.

Elle fût mise à la porte, envoyée aux oubliettes après l'accident tragique qui coûta la mort d'un frère, d'un fils, d'un amour de jeunesse. "Tu n'es plus des nôtres. D'ailleurs tu n'as jamais réellement fait partie de la famille." Sorti des lèvres et des sanglots d'une mère en colère, d'une mère brisée. Et Riley n'a pas laisser le temps faire les choses. Elle est partie, elle s'est tirée. Loin d'eux, loin des pleurs, loin de cette vie qu'elle aurait tant voulu garder si tout ça. Toute cette merde ne lui était pas tombée dessus. C'est comme ça qu'elle a atterri de l'autre côté des Etats-Unis après avoir dégoté un job dans une boutique d'informatique et un appart assez spacieux pour y foutre tout son bordel. C'est là qu'elle comptait commencer une nouvelle vie. Un départ à zéro. Après tout, on a tous droit à une deuxième chance.

Depuis l'accident, Riley n'a pas trouvé plus excitant que de s'entourer de médocs contre l'insomnie et a fini par perdre contre l'addiction ardente que ses véritables parents lui ont laissé comme seul souvenir. Elle a sombré dans le vice et les méfaits. Dans la colère et les rêves artificiels. Elle se dit que c'est le seul moyen de rêver aujourd'hui, de se dire que rien n'a vraiment d'importance et qu'elle peut arrêter. Arrêter de se cramponner à la vie, au passé. Grâce à ces petites pilules et la poudre blanche qu'elle oublie parfois d'essuyer sur son nez tout pété. Riley, elle est devenue la femme qu'elle voulait pas être. Un fantôme que tout le monde peut voir. Elle se grille la cervelle à coup de seringues et de morphine pour mieux bousiller sa vie. Apres tout, c'est injuste qu'une meurtrière ait le droit d'être heureuse.

Elle s'est laissée entraîner dans le cercle vicieux et illégal des combats clandestins, bercée par tout ce fric qu'elle peut gagner rien qu'en mettant KO un adversaire. C'est c'type un peu louche qui l'a recrutée alors qu'elle claquait des poings contre un sale types à la libido incontrôlable. Il lui a tout appris. C'est grâce à lui qu'aujourd'hui, cette gamine est en bon état. Riley, elle aime éclater des mâchoires, casser des dents avec ses coups d'sang, ses poings serrés et le cœur au bord des lèvres. Elle aime sentir la rage fondre dans ses veines et se déverser sur quelqu'un. Elle n'a aucun contrôle, perte totale de la raison. Elle laisse juste le sang et la violence ravager son corps et celui des autres, comme une douce mélodie qu'on écoute quand on est assez grand pour comprendre les choses. Pour voir que tout n'est pas toujours rose.

Diagnostiquée officiellement bipolaire depuis ses vingt-et-un ans, Riley doit se nourrir de médocs fréquemment pour pas devenir tarée. Entre la morphine, les antipsychotique et cette fichue paranoïa constante, elle devient plus folle que d'emblée. Pourtant Riley, elle essaye de se battre. De se dire que tout ça ira mieux, un jour. Mais c'est pas facile quand on perd espoir, quand on broie du noir.


© Nous sommes de ceux


Dernière édition par Riley King le Mar 4 Avr - 14:41, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7759-riley-la-solitude-te-f-


avatar

› Âge : 28 ans (28 aout)
› Appart : #1406 (F3)
› Occupation : t'es cuistot dans un petit restaurant posé, t'es gouteur de nouvelles recettes potentiellement et tu fais des vidéos sur youtube en tenant un blog de voyages et lifestyle, t'es un globe-trotter dans l'âme
› DC : williamson, barajas et villemont
› Messages : 661
› Nombre de RP : 12

Message(#) Sujet: Re: riley + la solitude te f'ra des cernes. Mar 27 Sep - 0:49

pfff, j'voulais mettre j'te baise mais j'suis pas sous Siobhan Surprised (de toute manière, Siobhan aime pas les femmes, sauf Sway JAIME )
re-bienvenue, sale moche HOT




Je voulais pas vraiment grandir moi, je voulais juste atteindre le placard où était planqué les bonbons.
Courir le monde de toutes les façons possibles, ce n'est pas seulement la découverte des autres, mais c'est d'abord l'exploration de soi-même, l'excitation de se voir agir et réagir. C'est le signe que l'homme moderne a pris conscience du gâchis qu'il y aurait à rendre passive une vie déjà bien courte. (Xavier Maniguet) ©endlesslove.


Tony quand il voit Romy débarquer au mariage de Marsh et Vivi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5974-tony-le-principe-c-est-


avatar

› Âge : vingt-six piges de sang sur les phalanges, de papier froissé sur le macadam sale
› Appart : #1111, des uns partout, un chien qui bave
› Occupation : elle se tourne les pouces derrière la caisse d'un magasin d'électronique en espérant sortir son comic book un jour. pour garder la tête hors de l'eau, elle participe à des combats clandestins
› DC : ugo le tueur fou
› Messages : 188
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: riley + la solitude te f'ra des cernes. Mar 27 Sep - 0:53

non elle m'aimera moi aussi Surprised Surprised
merci gros pd NIARK


outsider
Des fois j'me dis que j'suis pas née dans le bon sens, genre j'suis sortie d'ma mère à l'envers et les mots qu'j'entends j'les entends à l'envers, les gens que j'devrais aimer j'les hais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7759-riley-la-solitude-te-f-


avatar

› Âge : dix-sept ans.
› Appart : 1406 avec tony.
› Occupation : adolescente.
› DC : sway larsen
› Messages : 317
› Nombre de RP : 14

Message(#) Sujet: Re: riley + la solitude te f'ra des cernes. Mar 27 Sep - 0:57

@Tony Malverti a écrit:
Siobhan aime pas les femmes, sauf Sway JAIME

CANDICHOU :l: je me sens spéciale.

ENCORE UN PERSO QUI TUE OMG faut que t'arrêtes. je vais trop vouloir t'aimer BON AAAAH DE CEUX

pas bienvenue, t'es à la maison :l:

edit : on va faire comme si j'avais posté avec Sway MDR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7356-chuck-easy-friend


avatar

› Âge : vingt-six piges de sang sur les phalanges, de papier froissé sur le macadam sale
› Appart : #1111, des uns partout, un chien qui bave
› Occupation : elle se tourne les pouces derrière la caisse d'un magasin d'électronique en espérant sortir son comic book un jour. pour garder la tête hors de l'eau, elle participe à des combats clandestins
› DC : ugo le tueur fou
› Messages : 188
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: riley + la solitude te f'ra des cernes. Mar 27 Sep - 1:01

haaaan JAIME
je veux un lien avec Sway et Chuck pour la peine NIARK
merci, full love :l:


outsider
Des fois j'me dis que j'suis pas née dans le bon sens, genre j'suis sortie d'ma mère à l'envers et les mots qu'j'entends j'les entends à l'envers, les gens que j'devrais aimer j'les hais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7759-riley-la-solitude-te-f-


avatar

› Âge : 26 ans, ma biche
› Appart : #519
› Occupation : Sexologue, elle travaille comme recherchiste au musée du Sexe
› Messages : 265
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: riley + la solitude te f'ra des cernes. Mar 27 Sep - 1:08

T'es belle comme ça MIAOU


J'aime ce que tu as déjà d'écrit CANDICHOU


Teeeeyy bellleeeeee bon OMG



   
   
What I would do to take away this fear of being loved; Allegiance to the pain. I would give anything to change this fickle-minded heart, that loves fake shiny things. Stop looking at me with those eyes like I could disappear and you wouldn't care why.  — Flume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7399-violet-i-m-not-just-one


En ligne
avatar

› Âge : trente-et-un ans
› Appart : #306, troisième étage
› Occupation : Au chômage
› DC : Aliah & Lizz
› Messages : 493
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: riley + la solitude te f'ra des cernes. Mar 27 Sep - 1:09

T'es belle, mademoiselle HEHE
J'suis poète rien que pour toi :l:


destruction ♒︎ Tu serres la main à la mort. Elle qui ricane de te voir en train de pourrir. Et tu bois pour oublier, pour te sauver. Mais ton cœur, il est moisi. Bon pour l’asphyxie.
© endlesslove. icons : comet blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7037-benjamin-corps-entache-


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: riley + la solitude te f'ra des cernes. Mar 27 Sep - 1:17

comment t'es bonne JAIME fais moi la mort BAVE
re chez toi MIAOU :l:
Revenir en haut Aller en bas


En ligne
avatar

› Âge : 22 conneries
› Appart : #1411 avec ''son mec'' et le gamin
› Occupation : Petit dealer et brocanteur, parasite.
› DC : le zombie, la pétasse nationale et le fdp de riche.
› Messages : 1040
› Nombre de RP : 10

Message(#) Sujet: Re: riley + la solitude te f'ra des cernes. Mar 27 Sep - 7:02

Bébé JAIME
Reeeee HOT NIARK


i’m sick of my pain being
an art museum of broken things.
i’m so sick of writing about my heart as if it’s this beaten up, bloody thing. i’m so sick of it being something i’m ashamed to look at. i’m so sick of throwing it against the pavement, breaking it open for everyone to see, opening up my wounds for entertainment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5504-badzz-represento-a-mis-


avatar

› Âge : vingt-six piges de sang sur les phalanges, de papier froissé sur le macadam sale
› Appart : #1111, des uns partout, un chien qui bave
› Occupation : elle se tourne les pouces derrière la caisse d'un magasin d'électronique en espérant sortir son comic book un jour. pour garder la tête hors de l'eau, elle participe à des combats clandestins
› DC : ugo le tueur fou
› Messages : 188
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: riley + la solitude te f'ra des cernes. Mar 27 Sep - 11:24

violet + toi aussi t'es belle HOT
merciiii :l:

ben + sois mon poète pour le restant de mes jours JAIME

vivi + je te fais tout ce que tu veux ROBERT

badz + BEBEEE jte ken NIARK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7759-riley-la-solitude-te-f-


avatar

› Âge : Inconnu
› Appart : New York
› Occupation : Colporter les ragots
› Messages : 368
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: riley + la solitude te f'ra des cernes. Mar 27 Sep - 16:52

Une nouvelle copine pour Rika et Gillian, c'est merveilleux... T'abimes pas trop le nez poupée, c'est difficile pour sniffer après.
Bienvenue NIARK


Des ragots croustillants ?
Envie d'embêter quelqu'un par sms ?
Envoie nous un message, on ne mord pas. Pas trop...

Et y'a le TUMBLR là ! CLIQUE CLIQUE CLIQUE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

« Jolene »
› Âge : Elle s'amuse à dire vingt deux ans, mais en vérité ce n'est que seize (14 février)
› Appart : #805 Dans l'appart de la famille, avec sa mère et ses frères et sœurs
› Occupation : Lycéenne même si on ne la voit pas souvent dans la classe, elle préfère faire des magouilles par ci par là et s'entraîner aux arts martiaux et autres sports de combats
› DC : Sam, princesse des nuages & Romy, prisonnière de ses démons
› Messages : 372
› Nombre de RP : 2

Message(#) Sujet: Re: riley + la solitude te f'ra des cernes. Mar 27 Sep - 18:45

Enfin le TC qui est là , depuis le temps BLBLBLBL

Garde moi une place chère amie :l: Re bienv, du coup, t'es à la maison AS



☆☆☆ Prendre un avion, prendre le train. Prendre un bateau ou bien ta main. Mais partir très loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10995-jascha-des-poings-a-la


avatar

« Babydoll »
› Âge : 23 ans
› Appart : #105
› Occupation : Danseuse de rue / Bosse à mi-temps dans une pizzeria parce qu'il faut bien payer le loyer
› DC : Nina, Lieven & Daisy
› Messages : 1711
› Nombre de RP : 29

Message(#) Sujet: Re: riley + la solitude te f'ra des cernes. Mar 27 Sep - 18:45

Mon dieu, Ruby Rose JAIME JAIME

Et puis j'aime c'que t'as déjà écrit, aussi.

Rebienvenue chez toi coeur




I couldn't sleep last night, how you look like my daughter it's burnt in my mind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7400-eden-c-est-dans-ses-rev


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: riley + la solitude te f'ra des cernes. Mar 27 Sep - 19:26

Je suis fan de la bouille que tu as choisi BAVE
Bienvenue JAIME
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Balkanski tigar »
› Âge : 39
› Appart : #002 / rdc
› Occupation : Mercenaire freelance (mafia)
› DC : Samuel Black & Maaike Ortega
› Messages : 4836
› Nombre de RP : 196

Message(#) Sujet: Re: riley + la solitude te f'ra des cernes. Mar 27 Sep - 19:28

Bienvenue avec ce nouveau perso HELLO



"il est très facile de développer à tort l'impression qu'on a le contrôle."

Richard Morgan

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: riley + la solitude te f'ra des cernes.

Revenir en haut Aller en bas

riley + la solitude te f'ra des cernes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» demande d aide contre la solitude
» O Bienheureuse Solitude ! (SAINTES PRIERES ET DEVOTIONS)
» la solitude
» Solitude dernière
» Comment faites vous face à la solitude ?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: De ceux qui ont succombé :: Les Locataires du Parking :: Les Dossiers Approuvés-
Répondre au sujet
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Killian est perdu Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe)