AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Azur (+) echoes of silence   Sam 27 Aoû - 17:45
(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Parents morts, babioles vite vendus pour recommencer ailleurs, loin des quartiers de ces bourges qui dilapident leur fric aussi vite qui rentre. Az qui a pas eu le choix de suivre son frère et de s'enterrer dans le Bronx, de se voir déjà mourir là bas  et de voir le décor changer. Les briques trop rouges, les murs trop délabrés. Bronx qu'elle aime pas, Bronx qu’elle vomit, Bronx qu'elle veut pas et qui veut pas d'elle.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Az qui déteste ce quartier, cet immeuble, qui le cache pas vraiment, grimace quand quelque chose est pas assez dans le luxe pour elle, a honte de la vie qu'elle mène maintenant, elle parle pas vraiment à ce qu'elle croise, baisse la tête et fonce dans ses rêves, qu'elle préfère à la réalité. Expose un sourire quand la tête lui plait, rien de plus. Elle apprécie peu les airs de ghetto, les ruines qu'elle foule de ses pieds qui tremblent, n'a pas l'habitude des murs aussi fins que du papiers, n'aime pas les têts de ces mecs à l'air dangereux, peur que ça se passe encore ici, qu'on vienne la buter, elle, son frère, que ça se finisse ici, encore.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Azur aux yeux trop bleus, Azur au sourire qui brille, rarement, mais ça éclaire les journées des gens les plus tristes. Azur à l'air de Reine, lève un peu trop le menton pour faire croire que rien ne l'atteint. Celle qui ne parle pas, dont le timbre de voix est inconnue, peut-être rien qu'un soupire où on entend l’aiguë agaçant. Celle qui a les mains bandées, qui baisse les yeux, les fermes pour ne rien voir, celle qu'on croit marier, déjà maquer à un gars, qui ne détrompe pas les rumeurs, n'a pas le temps pour ça. La blonde qui s'accroche toujours à Alix, toujours elle, qui traîne à son bras comme un pot de colle, qui ne sourit qu'à elle, qui lui murmure plus rien. Azur la bourge, la connasse qui te regarde de haut alors qu'elle est plus rien.

(NOM) Ca a l'odeur de la mort, la déchéance d'une famille qui brillait trop, Efstathios, y'a plus rien que des murmures sur leur dos, les hurlements qui ont résonné une dernière fois le jour où leur tombe s'est creusée. A plus l'air d'une malédiction pour Az qui s'évertue à l'oublier, grimace quand on le répète un peu trop devant elle. (PRÉNOM)  Azur, loue la passion d'une artiste pour une couleur, allégorie de solitude, caresse les langues les plus innocentes, n'a aucune signification pour elle, rien qu'un bleu fade qui tombe  en lambeau.(ÂGE) seulement 17 années à se noyer dans une cage au vieux relent de billets, aspirateur à la place du nez, vulgarité au bord des lèvres, provocation sur l'épiderme. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) 15 septembre 1999 à New York(OCCUPATION OU ACTIVITÉ) fermer sa gueule, observer, tout, s'en foutre, branler le papier d'un crayon, trembler, cacher la peur, ignorer les cauchemars, les cours dans l'fond de la classe, les oublier, les mecs qu'elle prend pas, la fermer encore, hurler dans le silence, faire face à sa laideur. (NATIONALITÉ) américaine depuis toujours, fière ou non ça ne l'intéresse pas vraiment (ORIGINES) la mer est trop bleue et les maisons trop blanche, Grèce qu'elle n'a jamais vu, dont elle se fiche un peu trop..(STATUT CIVIL) Az qui n'aime personne, aimerait pourtant, a peur du contact trop rapproché, crise panique, cœur qui s'affole quand elle pense ne plus avoir le contrôle, handicape ses relations. Rien qu'un seul gars, une fois dans sa vie, il l'a vite lâché, aucune symbiose. (ORIENTATION SEXUELLE) se cherche encore, n'a pas encore déterminée si le rire de ces filles un peu perdues, si les corps qu'elles dévoilent lui tordent l'estomac, y'a eu que des mecs, toujours qu'eux et leur connerie. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) y'a une semaine à peine, connait personne, son frère qui prend déjà ses aises, son regard nerveux qui l'intrigue  (GROUPE) de ceux qui survivent

PSEUDO/PRENOM : VILAINE. - WhitneyÂGE : 19 ans PAYS : France FRÉQUENCE DE CONNEXION : tout le temps, non stop normalement COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : on va dire que ça passe Rolling Eyes (REPRISE DU PERSONNAGE) nope. (TYPE DE PERSO) inventé. (CRÉDITS) AMIANTE pour le codage de la fiche COMMENTAIRE OU SUGGESTION : fuck. AVATAR : Scarlett Leithold
Azur Efstathios
JE SUIS BRISÉE ET LE RESTERAI TOUJOURS. JE RÉARRANGE CES BOUTS DE MOI POUR DEVENIR QUI J’AI BESOIN D’ÊTRE TEL OU TEL JOUR. JE PEUX ÊTRE DES TAS DE FILLES DIFFÉRENTES, MAIS AUCUNE D’ENTRE ELLES NE SERA JAMAIS MOI.


(+) SILENCE. Il ne reste rien qu'un vide, dans sa gorge, le néant. Tout s'est éteint depuis cette nuit où elle a trop hurlé, où elle a fait saigner son cœur, où y'a plus rien eu d'autres que les craquements sinistres, que le carmin qui tapissait le sol, comme les corolles qu'aimait peindre sa mère. Az perdue dans sa bêtise, sa culpabilité, voit son monde s'écrouler pour devenir un tableau noir, aveugle de douleur, d'innocence déchirée, elle a plus rien qui marche normalement, même pas sa voix, écrit parfois quelques mots sur un carnet pour se faire comprendre, fait pas beaucoup d'efforts, se fait passer pour muette, folle, handicapée, ça n'a plus d'importance, elle greffe ses maux sur le papier, espère qu'on la comprendra, comme l'enfant en manque d'attention, parce que personne ne voit, qu'elle tombe, chute, trébuche, jusqu'à se fracasser le crâne, pour oublier, effacer, recommencer.

(+) MÉLODIE MELANCOLIQUE Endormie en son sein, la passion morte née, la création d'une mélodie sortit du cœur lorsqu'elle pouvait encore frôler les touches d'un piano, pas un prodige, juste une droguée d'un instrument qui laissait libre cours à ses envies. Jeune innocente qui divaguait dans la musique trop douce, qui crevait de ne jamais être assez bonne. Les nuits à saigner contre un piano, à frapper sa frustration contre le clavier, sans jamais relâcher, à inquiéter ses parents, à gronder contre sa faiblesse, la passionnée impuissante face au mur, tente sans cesse de l'achever, jouer sa haine, sa colère, sa joie. Ne fait plus rien de plus que de chialer sur un rêve qu'elle n'atteindra plus. Mains détruites, encore insensibles à certains endroits, ne reste rien des doigts qu'elle a aimé faire courir sur le piano, plus rien que des os fracassés et des muscles déchirés, témoins des hurlements qu’elle a poussé sans cesse, des gémissements épuisés et l'odeur du sang qui persiste, qu'elle a encore l'impression d'avoir la bouche, les mots trop flous de son frère, les deux coups de feu, balle dans la tête, plus rien d'autres que des cadavres qui pèsent sur ses ambitions.

(+) JAY, Jay qu'elle aime trop, pas assez, jamais, tout le temps. Symbiose imparfaite, branlante, comme ce qu'elle ressent. N'a jamais compris sa violence, froide, presque douce envers elle, comme une poupée qu'il peut casser, reconstruire puis briser encore sous le poids de ses mots, de ses mains qui s'aventurent trop loin. Az qui veut s'éloigner, revenir quand y'en a trop qui traîne autour de lui, l'amour qui prend trop le pas sur tout. Agaçante, elle est celle qui s'accroche à lui, cherche à le faire exploser, joue l'insolente pour voir la colère apparaître, glacée, mordre la peau des mains qu'ils posent trop sur elle, expose comme des douceurs aux autres, Azur qui perd toujours le contrôle quand elle la sent mordre, la jalousie mal placée, celle qui n'a rien à foutre là, qui n'a presque plus rien de simplement fraternel. Ambiguïté contre nature qu'elle chasse parfois, se force plus quand elle est épuisée de lutter, de voir qu'elle a aucun pouvoir. Az qui s'énerve en silence du pouvoir qu'il exerce toujours sur elle, de la possessivité qui l'étouffe, lui donne l'envie de toujours jouer, à voir jusqu'où il ira, rien qu'une gamine qui cherche son frère en surface, le jeu qui est devenue malsain, Azur qui détrompe plus les allusions douteuses, Az qui ne voit même pas ce qui se trame chez sa meilleure amie pour son frère, Az qui ignore toujours tout, pour que ça fasse moins mal, repousse sa colère jusqu'à ce qu'elle explose en lambeaux.  

(+) PRINCESSE d'un royaume en ruine, elle croit encore trôner en reine, l'insolence personnifiée même dans le silence, les regards qui méprisent, les caprices qu'elle ne hurle plus, fait savoir de gros mots gribouillés sur le carnet qu’elle tient toujours, de pieds qui frappent le sol, claquement de portes. Azur qui se croit encore la jolie blonde que tout le monde aimait trop, n'aime plus les murs qu'elle arpente qui jure avec ses vêtements qui coûtent trop cher, inconsciente de ce qu'elle trimballe sur elle, de l'attention qu'elle attire un peu trop, pas pour ce qu'elle veut, jeune naïve qui cherche encore l'obscurité pour s'y perdre, qui crache son fric à qui le veut bien, méprise ces gars fringués en bon marché, ces filles aux styles inexistants. Ne laisse plus un mot s'échapper, son regard qui parle pour elle, attire les foudres de certaines, jeune précieuse qui croit que tout lui est dû, qu’elle aura tout, encore, tout de suite. Princesse ghetto qui s'y croit toujours trop, clope au coin des lèvres, rien qu'une alliance en or qui persiste à son doigt en guise de bijoux et ce collier à la perle topaze qui se perd entre ses seins, ses jupes trop courtes et ses yeux toujours cernés de noir, elle tente de s'intégrer et de mépriser, d'attirer l'attention comme une enfant qui en manque, qui se ment à elle-même, n'a plus aucun sens des limites, perd pieds sans que personne la rattrape.

(+) NUITS FAUVES Y'a déjà eu trop de sang qui a coulé, rien qu'une soirée trop normale aux allures de familles parfaites. Rien qu'une Azur aux anges qui finit par vriller, plonger dans un cauchemar. Parents au crâne troués, le carmin qui s'écoule sur leur visage qui ne souriront plus. Azur, plus qu'une masse blonde tâché par l'odeur de la mort, le corps qui tremble et les hurlements qui ont cessés depuis longtemps. Az qui n'est plus, morte ce soir là où ça a basculé, où elle a plus eu aucun contrôle et que les bottines ont martyrisées ses doigts délicats. Elle l'a plus sentit son frère près d'elle, amorphe de douleur, plus morte que vive, rien d'autre que la douleur, l'envie d'hurler mais plus la force. Azur qui a oublié, pourquoi eux, qui ne reconnaît plus les visages de ses bourreaux aux airs trop sombres, leur visage trop flous dans son esprit, persiste rien de plus que quelques bribes de phrases et les supplications.

(+)  LE CARNET  Il traîne toujours entre ses mains cassées ; sous son bras, brasser l'air de son marqueur noir pour y déposer des mots, quand le regard ne suffit plus, qu'on la comprend plus alors Az écrit quelques bribes de phrases, dessine parfois, c'est plus simple pour s'exprimer, elle aime les regards intrigués, moins ceux qu jugent alors elle fait semblant, semblant d'être débile, d'être folle, laisse le sifflement de la pointe de son marqueur noir glisser sur le papier pour qu'elle puisse hurler, aussi, sans se forcer à ouvrir la bouche. Plus l'envie de parler, juste qu'on la comprenne. Elle a trop hurlée, trop criée, trop jurée, ne dit plus rien pour tenter de forcer son frère, les autres, tous à la comprendre sans qu'elle est à l'ouvrir. Juste fermer sa bouche, croiser un regard et qu'on y voit sa douleur, le poids qu'elle traîne et qui la trébucher, manque toujours de tomber pour jamais se relever.

(+) LES MECS Az qui les aiment trop, qui les aiment de loin, de trop près, toujours son frère pas loin, qui guette pour repousser. Elle qui se fait plus subtil, ne jette que des regards, des sourires faussement timides, ils l'ont toujours aimés pour son fric, pour ce qu'elle dévoile trop, jamais pour elle. La fille aux billets pleins les poches, la catin dans sa prison dorée, ça murmure encore derrière elle au lycée, elle fait rien pour arrêter les rumeurs, n'en a pas envie. Qu'ils parlent, elle n'écoute plus. Les mecs viennent, tous, intrigués, joueurs, juste cons. Y'en a eu qu'un seul, elle l'a même pas aimé, ne sait pas ce que ça fait ça, il a fui, vite, voyant que ça collait pas, l'a lâché avec respect mais l'a lâché quand même. La symbiose pas présente, l'alchimie inexistante, elle s'est sentie sale, mal, bête. N4a plus eu envie de relation sérieuse, espère malgré tout que ça finira par lui arriver, cherche le bonheur, fouille, creuse, sans jamais rien trouver.

(+) L'ANGOISSE Toujours, les cauchemars. Deux âmes qui errent dans leur appart avec le même secret, l'odeur de la mort qui colle à la peau et les esprits de leur parents qui planent encore. Azur qui s'est pas remise, encore cabossée par ce qu'elle a vu, cauchemar digne de ces films qui la faisait trop kiffer. Elle aime plus ce genre de violence Az, devenu peureuse, idiote, sursaute au moindre bruit trop violent, ne trouve refuge que près de Jay, Jay qui comprend, qui voit les mêmes, qui ressent la même chose, qui hurle pas toujours qu'il est hanté lui aussi. Az qui s'éveille souvent la nuit, qui s'étouffe, ça pèse sur sa poitrine, appuie et appuie encore jusqu'à ce qu'elle est plus possibilité d'hurler, comme ce soir là. Elle pleure en silence, jamais trop de bruits pour pas qu'on voit que ça fait encore mal, qu'elle est pas si invincible, qu'elle est plus rien depuis leur mort.



Dernière édition par Azur Efstathios le Mar 30 Aoû - 12:44, édité 4 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6310-sway-to-the-sound-of-a-
avatar


▹ MESSAGES : 1324
▹ NOMBRE DE RP : 6

▹ AGE : vingt six années qu'elle ne compte plus, qu'elle ne célèbre jamais. (seize avril)
▹ APPART : cinq cent vingt avec ce qu'il reste des williamson, aidan et arès (la belle et le cabot)
▹ TAF : junkie insomniaque, amoureuse de la bouteille. (femme de ménage à l'étoile et au chat noir)
▹ DC : chuck malverti



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Azur (+) echoes of silence   Sam 27 Aoû - 18:08
hello :l: t'es belle.

ce perso promets ANGE

pas bienvenue, t'es chez toi FAN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
En ligne
avatar
« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »

▹ MESSAGES : 4604
▹ NOMBRE DE RP : 14

▹ AGE : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
▹ APPART : #1411 (F3) avec Badz le fagg, Lincoln le chouchou et Jacek la folle.
▹ TAF : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
▹ DC : Ekaterina, Misha et Henry



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Azur (+) echoes of silence   Sam 27 Aoû - 18:28
Salut, jte : HOT .
La bise FUME


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5504-badzz-represento-a-mis-
avatar


▹ MESSAGES : 1190
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 22 conneries
▹ APPART : #1411 avec la gay pride.
▹ TAF : Petit dealer et brocanteur, parasite.
▹ DC : le zombie, la pétasse nationale et le fdp de riche.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Azur (+) echoes of silence   Sam 27 Aoû - 18:33
Moi aussi jte HOT
ROBERT
Re JAIME


But you fucked me up
so good.
Never will I see the sun again. Where were you Monday? I was not missing I was dead.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
En ligne
avatar
« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »

▹ MESSAGES : 4604
▹ NOMBRE DE RP : 14

▹ AGE : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
▹ APPART : #1411 (F3) avec Badz le fagg, Lincoln le chouchou et Jacek la folle.
▹ TAF : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
▹ DC : Ekaterina, Misha et Henry



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Azur (+) echoes of silence   Sam 27 Aoû - 18:34
Non toi pas Surprised


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5504-badzz-represento-a-mis-
avatar


▹ MESSAGES : 1190
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 22 conneries
▹ APPART : #1411 avec la gay pride.
▹ TAF : Petit dealer et brocanteur, parasite.
▹ DC : le zombie, la pétasse nationale et le fdp de riche.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Azur (+) echoes of silence   Sam 27 Aoû - 18:54
Oui Emo
J'fais ce que je veux Emo


But you fucked me up
so good.
Never will I see the sun again. Where were you Monday? I was not missing I was dead.
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Azur (+) echoes of silence   Sam 27 Aoû - 19:58
Je suis le mouvement et je te HOT aussi Surprised :l:
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa
avatar


▹ MESSAGES : 2331
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 45 ans
▹ APPART : 1210
▹ TAF : Médecin légiste dans le commissariat du coin
▹ DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Azur (+) echoes of silence   Sam 27 Aoû - 20:11
Bon allez, du coup je te HOT aussi NIARK
Rebienvenue JAIME



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12018-drill-o-la-cadence-du-
avatar


▹ MESSAGES : 697
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : Vingt-neuf ans
▹ APPART : #910, neuvième étage
▹ TAF : Batteur au sein du groupe Fakir
▹ DC : Aliah & Lizz



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Azur (+) echoes of silence   Sam 27 Aoû - 22:17
C'est surfait le HOT Surprised
Moi, je te HUG HUG2


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
quote
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Azur (+) echoes of silence   Sam 27 Aoû - 22:30
tout le monde me fait des bb, je suis au paradis FAN  

Sway moh ho toi aussi t'es belle Surprised merci coeur

Al owi HOT garde moi un lien au lieu de faire le thug Emo

Badz j'te HOT aussi MIAOU vous battez pas les deux, j'pref quand vous vous roulez des pelles MIAOU

Lola trop d'amour sur cette fiche OMG faisons pleins de bb entre blondes HOT coeur

Guan MDR j'te HOT aussi, soyons fous Emo merci ho

Ben tant de douceur dans toute cette tension sexuelle ho je te HUG2 aussi ! Du love :l: :l:
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Azur (+) echoes of silence   Sam 27 Aoû - 23:23
Bienvenue belle demoiselle Shocked
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Azur (+) echoes of silence   Dim 28 Aoû - 7:14
Merci Aodhan JAIME
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5395-leo-ses-baisers-laissai
avatar


▹ MESSAGES : 1847
▹ NOMBRE DE RP : 2

▹ AGE : vingt et un ans, toujours pas adulte.
▹ APPART : #1014, le F4 de papa. L'appart trop grand, trop vide.
▹ TAF : Elle a trouvé ce petit job à la supérette du quartier, derrière le bip abrutissant de la caisse enregistreuse. Elle vole encore, de temps en temps, des relent d'argent facile.
▹ DC : Marshall le branleur, Carl le taulard & Kosta l'enfoiré



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Azur (+) echoes of silence   Dim 28 Aoû - 11:15
T'es bien belle MIAOU

Re-bienvenue HOT HOT :l:



Rien. Rien d'important. J'te disais juste que j'allais pas bien et que je partais en couille ces derniers temps, que j'avais un peu envie de crever et beaucoup envie de chialer mais tu sais c'est pas important tout ça, ça vas passer, ça finit toujours par passer.
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Azur (+) echoes of silence   Dim 28 Aoû - 13:10
viens dans mes bras que je te fasse un câlin et que je te protège de tous ces pervers Surprised
bienvenue ! ho CUTE
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Azur (+) echoes of silence   Dim 28 Aoû - 18:28
la jolie Scarlett coeur bienvenuuue :hihi:
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Azur (+) echoes of silence   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.