Partagez|


luis - the prayer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: luis - the prayer. Ven 27 Mar - 18:59

Luis Miguel Escobar
let's die together, mi amor
Nom escobar, Prénom luis, Date et lieu de naissance 12 aout 1989 à Rionegro (COLOMBIE), Âge 25 ans, Nationalité colombienne-américaine, Origines colombien, Statut matrimonial haineux Orientation sexuelle hétérosexuel, Job ou Activité dealer, briseur de genoux professionnel Groupe de ceux qui vivent, Crédits ninetofive.  

Quand et comment avez vous emménagé au Parking ? t'avais dix neuf ans quant t'as débarqué au parking. avec tes soeurs, dans un appartement relativement grand. ça fait six ans, six ans que tu as franchis les portes de cet immeuble du Bronx. en tant que chef de famille, t'a décidé de ramener les seules femmes de ta vie loin de la colombie, loin du danger environnant. vous vous êtes plantés en plein Bronx, où les hommes qui dealent au coin des rues sont de véritable enfants de chœur.
Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ? tu connais presque tout le monde, ou plutôt tout le monde te connait. tu n'es pas souriant, alors tu trouves ques tes voisins sont de parfait imbéciles. inutiles. tu ne les détestes pas, tu les acceptes. tu les supportes. l'immeuble est agréable, bruyant, mais agréable. il y fait bon vivre quand tu n'es pas dans les parages.
Quelle est votre réputation au sein du quartier ? t'es le mec à pas bousculer. celui qui a tout le temps la mâchoire serrée, prêt à décocher un coup de poing au premier connard qui t'aura mal regarder. t'es le gars qui fou le bordel à quatre du matin, parce que dans ton appartement les gens ils piaillent trop fort, parce que chez toi y'a toujours quelqu'un, que ce soit un de tes gars, ou une de tes conquêtes qui sait pas fermer sa gueule. personne ose venir frapper à ta porte, même pas pour te ramener du courrier égarer.
c'est toi qui marche dans la rue la tête haute, le regard haineux, et le sourire fier. torse bombé, indestructible. c'est sans doute lui qui a pété le genoux de votre frère, coucher avec votre sœur dans le local poubelle, ou insulter votre père.
luis, le colombien.
luis, l'assassin.
luis, l’escroc, la raclure. fils de chien.



feat micky ayoub
luis il connait pas l'amour. il connait seulement la haine. cette chose qui vous prends aux entrailles. luis il sait pas comment parler, il préfère hurler, insulter dans sa langue maternelle pour vous rabaisser. il cherche pas l'amitié, il cherche pas l'amour. il veut seulement détruire, toutes les choses qui osent se poser entres ses mains rongées. il est issus d'une famille pauvre luis, une famille de quatre enfants. deux fils, deux filles. le frère de luis s'est fait abattre. une balle dans la tête, sous ses yeux, luis avait douze ans, son frère seize. il n'oubliera jamais cette image, gravée à jamais dans sa mémoire. le sang qui gicle sur son t-shirt trop blanc, la cervelle qui se repend. l'odeur âcre de l'hémoglobine. une histoire de drogue, une histoire de fille. il n'a jamais su.   luis il a déjà tué des gens. de sang-froid, sans état d'âme. la première fois, il avait treize ans. il a été élevé au sein d'un cartel colombien. son père était l'un des bras droit du dirigeant. organisme d'une violence incomparable. trafics en tout genre, drogue, extorsions, meurtres, kidnapping, trafic d'arme, corruption. luis baigne dans la violence et le mensonge depuis son plus jeune âge.   on ne touche pas aux sœurs de luis. on ne les regarde même pas. ce sont les reines, placées sur un piédestal dont elles ne descendront jamais. les seules femmes qu'il respecte un tant soit peu.   monsieur escobar est possessif. et quand il estime que quelque chose ou quelqu'un lui appartient, il n'en sera pas autrement. luis c'est le clébard qui s'accroche à son os, le rognant jusqu'à la moelle. luis, il a pleuré deux fois dans sa vie. le jour de l'enterrement de son frère. et il y a un an, quand sa mère a lever pour la première fois la main sur lui. quand elle lui a dit qu'il lui faisait honte. luis n'a peur de rien, ni de personne. c'est sans doute ce que finira par lui coûter la vie. même le flingue qu'il trimbale à l'arrière de son jean ne lui servira à rien, le jour où la mort viendra prendre possession de son âme. c'est un macho. un homme qui ne comprends pas les femmes, et ne les comprendra sans doute jamais. elles lui sont diamétralement opposées. c'est un mauvais dragueur, mais son visage abîmé par la drogue, la mort et la haine lui donne un certain charme. il ne drague pas, mais quand il veut, il obtient. c'est de cette façon qu'on l'a élevé.  

T'as le cul enfoncé dans ton canapé, clope au bec, tu fumes comme un barbare. Les mecs sont là aussi, la fumée de vos cigarette embaume l'appartement, et vous parlez de choses inintéressantes. Y'a la télé en fond sonore, seule lumière de la pièce. Éclairant le salon de façon bleutée. C'est un joint que t'as entre les lèvres maintenant, tu t'enfonces un peu plus dans le fauteuil inconfortable, écoutant les conversations salaces de ceux que tu appelles meilleurs amis. Tu observes tes mains, jointures abîmées, encore ensanglantées. Aujourd'hui vous avez régler le compte à un type qui avait essayé de te la mettre à l'envers. Les mauvais payeurs tu les retrouves sans problème. Tu n'as fais qu'une bouchée de lui quand tu l'as eu en face de toi, mâchoire pétée. Genoux brisés, rêves de Baseball envolés. Tu passes une main sur ton visage à moitié endormi, secouant la tête pour retrouver le peu d'esprit qu'il te reste. Alejandro bombe le torse en racontant ses aventures d'un soir, avec des filles plus sublimes les unes que les autres -selon ses dires. Marco l'écoute d'une oreille, et toi, toi tu fumes yeux rivés sur l'écran plasma qui t'hypnotise. Tu choppes le verre de tequila sur la table basse remplie de mégots et de reste de cocaïne. L'alcool te brûle la gorge agréablement. Tes sœurs sont en Colombie pour une semaine, tu n'as pas de nouvelle depuis deux jours et t'as l'impression de devenir fou. Mais tu sais qu'elles sont choyées. luis ! tu grognes avant de tourner le regard vers anlejandro qui semble réclamer ton attention. Il rit comme un détraqué, et tu fronces les sourcils ne demandant qu'à comprendre son état. si j'te dis que j'ai sauté Natalia, tu l'prends comment ? t'écarquilles les yeux. Comment ça ? Un rire nerveux t'échappe alors que tes neurones sont en train de faire la connexion. La scène arrive rapidement à ton cerveau, et tes mâchoires se serrent instinctivement. Tel un loup tu montres les crocs, on pourrait presque croire que tu es en train de lui sourire. Natalia, on y touche pas. Et ceux qui te connaissent ont appris cette règle par cœur. Tu te redresses tout en terminant ton verre de tequila. j'espère pour toi que tu te fous de ma gueule. l'air sérieux, ton sang palpite alors que tu fais craques les doigts de ta main droite. Cette main droite qui se transforme petit à petit en un poing solide. Tu penches la tête sur le côté, attendant une réponse. c'est bon. tout le monde lui passe dessus. tu devrais le savoir. La réplique de trop. L'hémorragie dans ton cerveau détraqué. Sans que Marco n'est le temps de t'en empêcher, tu le saisis par le col de son sweatshirt miteux. Tu l'envois valser sur le sol avant de t'emparer du flingue à l'arrière de ton pantalon. Tu lui pointes dessus, visant l'entre jambe. Nouveau rire, sadique. comme toi et moi on était amis, je vais t'épargner. lances-tu. Tu t'avances d'un pas, avant de lui cracher littéralement au visage. maintenant, tu vas ramasser tes couilles, et sortir en vitesse d'ici. je ne veux plus voir ta sale gueule de crevard traîner dans les parages. sinon j'ferais de toi une gonzesse. siffles-tu entre tes dents. T'es haineux, prêt à commettre l'irréparable. Mais l'homme déguerpis sans demander son reste, et tu reprends calmement place sur le canapé, ton gun posé sur la table basse. Comme une menace.

fëanor
passe ta souris !
j'ai 22 ans, et je vous aimes déjà  OMG


Dernière édition par Luis Escobar le Mar 31 Mar - 23:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: luis - the prayer. Ven 27 Mar - 19:11

J'approuve le prénom HEHE Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: luis - the prayer. Ven 27 Mar - 20:51

Welcome au Parking joli croyant HEHE HEHE MDR
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: luis - the prayer. Ven 27 Mar - 20:54

T'es à peine pas canon toi :PERV:

Bienvenue à la maison HEH
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: luis - the prayer. Ven 27 Mar - 21:23

mais c'est monsieur-douze-minutes HAN
bienvenue ! :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: luis - the prayer. Ven 27 Mar - 23:45

TOI. voilà voilà, t'as zieuté, t'as craquééééé. la livraison express :hihi: bienvenuuuuue amor. coeur
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: luis - the prayer. Sam 28 Mar - 1:09

MIAOU HOT

tu me vends du rêve avec ce que t'as déjà écrit t'imagines pas JAIME vite la suite RAH

et pis, t'es parfait (même si t'es le roi des connards Surprised) et jotem pour avoir choisi mon scéna jte le dirais jamais assez je crois POTTE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: luis - the prayer. Sam 28 Mar - 9:41

Citation :
briseur de genoux professionnel

ENORME What a Face bienvenue BRILLE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: luis - the prayer. Sam 28 Mar - 11:33

daaa, je ne connaissais pas ce jeune homme, mais wah. JAIME BAVE2
bienvenue ici ! HEHE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: luis - the prayer. Sam 28 Mar - 18:09

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: luis - the prayer. Sam 28 Mar - 20:15

bienvenue BRILLE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: luis - the prayer. Lun 30 Mar - 0:21

merci à vous tous pour cet accueil !
je m'empresse de terminer ma fiche, j'ai hâte de commencer à jouer avec vous. ho ho

natalia ce scénario est juste parfaitement parfait OMG CUTE Twisted Evil I love you
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: luis - the prayer. Lun 30 Mar - 14:45

le scénario de fouuuu Twisted Evil
micky est tellement parfait, bienvenue POTTE LOVE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: luis - the prayer. Lun 30 Mar - 20:21

Micky Ayoub, ce choix de fou OMG

Bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: luis - the prayer. Lun 30 Mar - 22:49

ce que vous êtes belles toutes les deux OMG
merci pour l'accueil ! :l:
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: luis - the prayer.

Revenir en haut Aller en bas

luis - the prayer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Luis Pieton Piemale
» [Help] Que pensez du tarot "Le Labyrinthe", de Luis Royo
» programme salat "prayer times" sur portable
» Atelier pratique musicale : des collégiens reprennent "Prayer in C"
» Kandroma "prayer to an angel" (la prière du diamant Ange)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)