Partagez|


Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


En ligne
avatar

« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »
› Âge : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
› Appart : #1411 (F2) avec le fantôme de sa mère la junkie, Badz Hijodealgo le fagg et Lincoln le renardeau perdu.
› Occupation : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
› DC : Ekaterina et Misha
› Messages : 4036
› Nombre de RP : 34

Message(#) Sujet: Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE) Dim 14 Aoû - 20:28

Le drive, c’était quand même une putain de bonne idée…si seulement le film ne se déroulait pas SUR votre immeuble à la con. Toi, tu ne risquais pas d’y voir grand chose de là où tu étais, mais tu pouvais toujours faire le con depuis la fenêtre du couloir, regarder tous ces bouffons mater un film débile que le streaming lui-même ne voulait pas jouer. Des films plus vieux que toi sur un futur complètement foireux. Non clairement, tu ne perdais rien. C’était du moins ce que tu avais décidé. Puis après ça, t’avais aussi décidé de jouer au crevard, te postant à l’une des fenêtres de la façade, au niveau du huitième étage, assis de biais à travers la fenêtre, dos contre le cadre, une jambe battant dans le vide. T’étais sans doute pas sur l’image, en fait tu devais faire à peu près le même effet qu’une saloperie de mouche pile au dessus de l’écran plat. C’est pas comme si t’étais gênant en soi mais en fait si, tu l’étais. Et ensuite ? Ils pouvaient bien râler, t’étais trop loin pour les entendre, trop haut pour qu’ils puisse te jeter quoique ce soit. Un vrai roi, le roi des cons certes, mais un roi quand même et posé comme t’étais, ta clope coincée entre tes dents, tu profitais à ta manière de la chaleur d’aout.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE) Mar 16 Aoû - 12:53



Ok, c'est super de passer des films en plein air. Ca met l'ambiance, c'est sympa, c'est rétro, les gens font des rencontres, bref, c'est socialement parfait. Ce qui est un peu plus casse-couille, c'est que, concrètement, ils n'aient pas fait ça ailleurs que sur notre immeuble. Et qu'accessoirement, c'est tout les soirs. J'en ai regardé quelques uns hein, juste par curiosité. Mais quand on n'est pas du bon côté de l'écran, ça reste chiant comme la lune.
Quand je reviens de l'épicerie, ce soir, c'est pour trouver le film déjà lancé. Je m'arrête quelques secondes et lève les yeux. C'est moi ou y'a un type qui serait bien tenté par un petit saut de l'ange ? Je compte les étages, rapidement, et y grimpe sans non plus trop me presser. Il semblait quand même sacrément tranquille pour un futur mort. J'arrive dans le couloir. Je m'approche. Je reconnais le gamin, je l'ai croisé quelques fois depuis son emménagement.
-Tu comptes sauter ? C'est vrai que ça mettrait un peu d'action si quelqu'un se défenestrait pendant qu'ils passent cette daube. ai-je dit tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas


En ligne
avatar

« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »
› Âge : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
› Appart : #1411 (F2) avec le fantôme de sa mère la junkie, Badz Hijodealgo le fagg et Lincoln le renardeau perdu.
› Occupation : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
› DC : Ekaterina et Misha
› Messages : 4036
› Nombre de RP : 34

Message(#) Sujet: Re: Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE) Jeu 18 Aoû - 21:23

A en juger la bande son, le film n’avait rien de transcendant. Ce n’était du moins pas ton genre et tu n’avais même pas besoin de l’image pour le deviner. De toute manière, tu n’avais ni la culture ni le recul nécessaires pour apprécier les vieux films alors au fond, il valait mieux pas que tu le regardes. Mais tu pouvais toujours emmerder les autres, pas vrai ? C’était du moins en partie ton intention alors que tu t’étais posté à la façade, une jambe dans le vide, la clope au bec. En vrai, ça te gonflait carrément de voir tous ces gens dehors quand toi t’étais pris au piège à l’intérieur, attaché à ta niche comme un chien. Soufflant la fumée vers l’extérieur, tu sortis ton portable histoire de faire passer le temps quand tu remarquais les bruits de pas. Quelqu’un qui venait te faire bouger ? Quelqu’un d’autre qui ne verrait pas le film ? Quelqu’un qui rentrait chez lui ? Les possibilités étaient multiples et dans le doute, tu ne bougeais pas d’un poil, continuant ton jeu débile. L’arrivée de l’homme te fit à peine lever les yeux, du moins jusqu’à ce qu’il t’adresse la parole. Hein ? Sauter ? Et puis quoi encore ? Tu jetais un œil en bas, histoire d’évaluer la distance entre toi et le sol. Mouais, de quoi t’écraser comme une merde, pas tes projets donc « J’ai l’air con au point de vouloir sauter ? Vas y toi si tu veux faire du spectacle. Ils regardent quoi d’ailleurs ? ça à l’air nul »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE) Ven 19 Aoû - 0:11

Comme c'est beau, les lumières qui éclairent le mur du Parking. Ca rend les choses tout de suite plus jolies quand elles sont colorées. Là, c'est le visage d'une femme qui se noie dans la couleur du mur pour laisser place à un plan beaucoup plus large. Le mur fait office d'écran pour les gens et des enceintes sont installées un peu partout (stratégiquement, elle n'en doute pas, Mai) pour permettre aux gens - même les plus vieux - d'entendre le grand classique de 1987. Dirty Dancing, c'est bien dans le top trois de ses films préférés, à la blonde. Les histoires d'amour, c'est ce qu'il y a de plus beau. Elle aussi, elle voudrait une histoire d'amour digne de celle de Johnny et Bébé. Du coup, elle attend. Sagement. Qu'un jour le prince se pointe, avec ses jolis mots. Une gêne à l'écran, comme une mouche qui persiste. Mai fronce les sourcils, plisse les yeux jusqu'à apercevoir la silhouette qui obstrue une partie du visage de l'un des protagonistes, Johnny. Un large soupir s'étend jusqu'à l'entrée de l'immeuble. Elle gravit les marches, sûre de savoir tenir tête suffisamment longtemps à l'individu pour qu'il s'éloigne de la fenêtre. Lorsqu'elle arrive, Mai constate qu'il y a un autre homme, bien plus âgé que le premier. Elle bondit lorsqu'elle entend parler du film d'un mauvais œil. "Dirty Dancing et vous vous trompez. C'est une merveille." Elle croise les bras comme pour approuver ses propre mots "Et toi si tu comptes sauter, tu le fais pendant le générique. Ca se gâche pas un film de ce genre." Elle blague doucement, détend l'atmosphère. C'est peut-être pas une bonne idée, elle est pas drôle Mai. "Pourquoi vous n'êtes pas en bas ? Avec tout le monde."

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE) Sam 20 Aoû - 10:24



Il a une certaine répartie, le gamin. Je jette un oeil par la fenêtre à mon tour.
-Non, ce n'est pas dans mes projets immédiats. En plus, je ne suis pas sûr qu'en sautant du huitième je réussirais mon coup. Ce n'est pas un bon plan.
C'est haut, huit étages. Mais il suffit qu'on ait un peu trop de chance -ou de malchance, tout dépend du point de vue- et nous voilà simplement paraplégique, au lieu de s'amuser à contempler les racines des pissenlits.
Je me retourne en entendant une jeune femme donner le titre du film. Je ne l'avais pas vraiment entendu arriver.
-Je déteste Patrick Swayze, et je connais le film par coeur. Je crois que c'est suffisant pour prendre la fuite.
Ah ça, j'en ai bouffé du Dirty Dancing quand ma femme était encore en vie. Elle avait la mauvaise manie de toujours choisir ce film pour les longues soirées d'hiver, et même en tirant à pile ou face entre ça et n'importe quoi d'autre d'un peu moins guimauve.... Elle finissait toujours par gagner. J'ai jamais eu de chance avec les pièces.
-Ok, c'est vrai, y'a pire que Dirty Dancing. Mais de là à dire que c'est une merveille....
Revenir en haut Aller en bas


En ligne
avatar

« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »
› Âge : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
› Appart : #1411 (F2) avec le fantôme de sa mère la junkie, Badz Hijodealgo le fagg et Lincoln le renardeau perdu.
› Occupation : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
› DC : Ekaterina et Misha
› Messages : 4036
› Nombre de RP : 34

Message(#) Sujet: Re: Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE) Sam 20 Aoû - 23:59

Définitivement, tu ne comptais pas te jeter de la fenêtre, parce que t’étais pas du genre suicidaire et puis, c’était trop bidon comme mort, à venir s’écraser au sol comme une crêpe pendant que tout le monde regardait, peut-être même que la chute coïnciderait avec le gag du film, genre mort débile, il n’y avait pas mieux. Le type sorti de nul part non plus ne semblait pas motivé, annonçant d’autant plus qu’il y avait des chances de se louper. « Putain avec la veine que j’ai, ça pourrait m’arriver ça…la misère » T’étais du genre à rater ta vie alors rater ta mort, ce serait bien toi ça…La conversation fut pourtant bien vite ramenée au film de la projection quand une blonde s’approcha de vous, l’air très sure d’elle, plantée devant vous, les bras croisés devant la poitrine. Tu ne l’avais pas entendue venir et tu te pris deux secondes pour la dévisager, histoire de voir si elle était du genre à vous exploser à la tronche pour avoir osé critiquer le film ou si elle allait être cool. Des emmerdeuses, t’en avais déjà assez dans ta vie. Elle était plutôt jolie en plus, la blonde. Elle t’arracha même un rire alors qu’elle te demandait d’attendre le générique. L’homme fut plus rapide à réagir, annonçant connaître le film, toi non évidemment. T’avais une culture proche du néant. « C’est quoi ce film, on dirait un nom de film de boules. » Toujours le petit mot pour provoquer. Mais c’était vrai, tu ne l’avais jamais vu et la bande son ne t’inspirait rien. Reprenant une taffe sur ta cigarette, tu soufflais la fumée dehors avant de tirer légèrement ton jean pour montrer ton boîtier électronique accroché à ta cheville. « Parce que je suis attaché à la niche. Et toi, pourquoi t’es là s’il est si bien que ça le film ? » Ton regard passa de la jolie blonde à l’homme, curieux d’avoir sa réponse à lui. Sérieusement, même si le film était pourri, dans le fond t’aurais bien voulu pouvoir sortir t’installer dehors.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE) Lun 22 Aoû - 13:43

Mai elle fait un peu tâche entre les deux types qui se tapent discussion contre le film qu'elle admire avec tant de hargne que ça fait un peu peur, parfois. Elle s'insurge face au commentaire du plus âgé quant à Patrick Swayze. Elle fait la moue en déposant ses omoplates contre le mur derrière elle. "Comment détester un type pareil ? Vous devriez regarder Ghost, vous allez tomber amoureux de lui." Elle regarde l'homme, l'air assuré et le petit sourire qui fait tout le charme, certaine qu'elle va faire changer les choses. Y'en a qui mènent des combats contre le racisme, l'homophobie. Mai, elle revendique les films de Swayze comme une véritable guerre. C'est peut-être même un peu exagérer, toujours dans l'extrême. "C’est quoi ce film, on dirait un nom de film de boules." Elle balaye sa phrase d'un petit sourire. "C'que t'es bête." Mais elle oublie pas c'qu'elle vient faire là. Et elle demande même pourquoi eux, ils sont pas dehors, comme tout le monde. Et de là haut, on dirait un troupeau de moutons, ceux d'en bas. Elle avance quand elle voit c'que le plus jeune porte à la cheville. Un bracelet électronique. Une barrière. Une entrave à la liberté. Mai, elle peut pas s'empêcher de vouloir savoir ce qu'il a fait. Le crime qu'il a osé commettre pour se prendre ce fardeau en pleine face. Du coup, elle s'imagine plein de scénarios. Du plus gros criminel à la petite frappe qui a voulu suivre le groupe. Puis il lui demande pourquoi elle est là. Alors la blonde se redresse, hausse les épaules. "Je voulais voir la mouche qui fait tâche à l'écran de plus près. Et t'es une très belle mouche, je te rassure. Même si t'es un criminel." En espérant qu'il le prenne pas mal. Ni l'un, ni l'autre. Ce serait cool de retourner voir le film en un seul morceau après tout.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE) Jeu 25 Aoû - 10:59



Ah oui, quand même, il a capté le message. Il parait un peu blasé quand même... Il en a trop pris dans la gueule ? Certainement. Ou pas, je n'en sais rien.
Dirty Dancing, un film de boules... J'ai un sourire amusé en entendant le môme. Ouais, remarque, il n'a pas tort, en fait. Je soupire. Okay, la jeune fille, elle, est fan de Patrick Swayze depuis la nuit des temps à l'entendre. Donc c'est même pas la peine d'essayer d'expliquer mon point de vu sur la question.
-Déjà vu aussi, et ça m'a saoulé. Sans vouloir te vexer.
Ghost, le film où on en arrive à trouver quelque chose de sensuel à avoir les mains pleines de glaise. C'est beau, ça. C'est un coup de maitre de réussir à rendre une scène de poterie sexy.
Je reste un peu interdit en voyant le bracelet du gamin. Ca fout les boules pour un môme de devoir rester cloîtré chez lui. Même s'il y a une raison valable aux yeux de la loi et des autorités.
-Je pense que ça reste mieux de porter un bracelet elec' que de se retrouver en taule, surtout à ton âge. Quoique. Je crois que je tournerais psychopathe si je ne pouvais pas quitter l'immeuble.
Ouais, j'en arriverais probablement à tuer mes voisins et à les cuisiner au barbecue ou en daube histoire de mettre un peu de piment dans ma triste vie. Bon, faut que j'arrête de fréquenter des détenus ou je risque de me mettre à penser comme eux.
Revenir en haut Aller en bas


En ligne
avatar

« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »
› Âge : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
› Appart : #1411 (F2) avec le fantôme de sa mère la junkie, Badz Hijodealgo le fagg et Lincoln le renardeau perdu.
› Occupation : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
› DC : Ekaterina et Misha
› Messages : 4036
› Nombre de RP : 34

Message(#) Sujet: Re: Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE) Sam 27 Aoû - 12:37

Ta culture musicale et cinématographique n’étaient pas franchement au point, ta culture tout court en fait alors leur débat, tu n’y comprenais pas grand chose si ce n’est qu’elle adorait et lui, pas du tout. L’autre film dont ils discutèrent ne te parlait pas davantage alors autant te taire. T’en profitais pour tirer une dernière taffe de ta clope avant de la jeter par la fenêtre, sans respect, en profitant pour lancer une petite remarque à la con. La réaction de la blonde ne se fit pas tarder mais au moins, elle n’explosa pas littéralement, juste un constat. Ouaip, elle n’avait pas tord, t’étais sans doute un peu bête ! Puis sans trop te gêner, tu montrais ton superbe ornement de cheville dont la petite led clignotait en vert. Vert safe. Tout allait bien, t’étais un bon petit gars. Ça faisait toujours son petit effet, surtout sur les filles, et plus encore lorsqu’elles étaient du genre romantique, à s’imaginer mille scenarios sur le comment du pourquoi. La réflexion du type te fit sourire, t’avais aussi cru que la maison serait mieux que la taule mais au final, c’était tout aussi frustrant. Ici au moins tu pouvais aller pisser comme bon te semblait. Tu haussais des épaules « T’inquiète, c’est pas la première ni la dernière fois que j’aurais des emmerdes, ils m’aiment bien j’crois. » A toujours te courir après comme une go amoureuse. Quand la blonde reprit, tu ris un peu à sa manière de se rattraper. « Et de près, j’ai aussi l’air d’une belle mouche ? » tu dis, un sourire aux lèvres, amusé par sa spontanéité, non sans échanger un petit coup d’œil au type.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE) Lun 5 Sep - 21:51

"Déjà vu aussi, et ça m'a saoulé. Sans vouloir te vexer." Elle fait la moue, impossible de rivaliser avec un type pareil. La blondinette, elle a bien compris que cet homme ne supporte pas Swayze. Alors elle hausse les épaules en guise de nouvelle remarque, las et résignée. Ce qu'il y a de plus beau chez les hommes, c'est la différence. Le fait qu'ils ne soient pas tous des robots la conforte dans son idée d'être unique. Et si Mai doit être le seul être sur cette maudite planète à idolâtrer Swayze, qu'il en soit ainsi. "D'acc. J'insiste plus." qu'elle lui rend en tirant un joli sourire sur son visage. Un visage qui fait un peu tâche dans un endroit pareil, avec des gens pareils. Mais Mai n'a rien contre eux, ils sont simplement différents de ceux qu'elle a pu croiser lors de tous ses voyages. Et ça c'est magnifique.
La blonde s'approche du criminel, interloquée par le bracelet électrique qui décore sa cheville. Elle trouve ça trop cool, la vie de gangsta. Voler des trucs, jouer avec des couteux et se foutre complètement de ce que peut amener la vie. Comme un majeur levé droit vers le destin. Mai acquiesce à la remarque de Ian. Elle aussi elle en deviendrait dingue - plus que ce qu'elle ne l'est déjà - si elle devait laisser ses fesses au Parking. Rien qu'au Parking. Mais Mai, elle reste dans son monde enfant, à fantasmer sur ce bracelet électrique et les actes de ce garçon aux yeux magnifiques. « Et de près, j’ai aussi l’air d’une belle mouche ? » Elle se pince la lèvre, plisse les yeux. Bien sûr qu'il est beau. Même canon avec ses longs cils et ce sourire de voyou. Mais les mecs quand il le savent, ils deviennent souvent les plus cons jamais connus. Sans rire. "Potable." qu'elle rit, avant de reprendre son sérieux. La gamine se retourne vers les deux hommes, croise les bras contre sa poitrine. "Vous voulez vraiment pas essayer de regarder ce film ?" Peut-être qu'elle insiste trop, peut-être qu'elle devrait y aller seule. Finalement.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE) Jeu 8 Sep - 11:21



Je rends son sourire surprenant à la petite blonde. Je suis soulagé qu'elle ne tente pas plus de nous convertir à sa religieuse vénération de Patrick Swayze,comme je pensais qu'elle le ferait. Et pour le coup, je suis bien content de m'être trompé, parce que passer la soirée à l'écouter déblatérer sur cet acteur qui semble être son dieu vivant -enfin, un peu mort depuis sept ans quand même- aurait été insupportable.
Je m'appuie contre le mur, près du garçon, bras croisés, peut être en signe inconscient de désapprobation.
-Ils t'aiment bien." je répète machinalement.
La jeune fille semble gênée par la question qu'il a posé. Sa réponse m'arrache un grand sourire, aussi incontrôlé qu'inattendu. Le gamin me lance un regard, certainement fier de sa réponse.
Eh merde, la voilà qui nous relance sur le film.
-Euh, non, vraiment pas merci.
Outre le fait que je ne l'aime pas et que je le connais par coeur, il y a les souvenirs qui vont avec. Et si je peux éviter d'avoir le cafard ce soir, c'est mieux, merci au revoir.
Je viens finalement m'asseoir à côté du prisonnier maison. Y'a juste suffisamment de place.
-Qu'est ce que tu as fais pour mériter ce magnifique bracelet de cheville au look futuriste ?
Voilà, ça y est, la question gênante est posée. J'y vais pas par quatre chemins. Je n'ai pas envie de m'encombrer de formules, de retenus et compagnie ce soir. De toute façon je préfère quand même jouer la franchise, de manière générale.
Revenir en haut Aller en bas


En ligne
avatar

« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »
› Âge : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
› Appart : #1411 (F2) avec le fantôme de sa mère la junkie, Badz Hijodealgo le fagg et Lincoln le renardeau perdu.
› Occupation : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
› DC : Ekaterina et Misha
› Messages : 4036
› Nombre de RP : 34

Message(#) Sujet: Re: Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE) Dim 11 Sep - 15:46

Tu ne participes pas à la conversation sur le réalisateur du film parce que tu ne le connaissais pas et puis il ne t’intéressait pas non plus. Tu n’avais finalement pas tant de curiosité que ça, les vieux films tout ça…ce n’était pas ton truc, tu laissais ça aux quarantenaires nostalgiques…et aux gamines rêveuses. Une chance qu’ils laissèrent finalement tomber le sujet, ne trouvant terrain d’entente. De toute manière, les goûts et les couleurs, c’était difficile à débattre là dessus et ça aurait été bien dommage de se disputer pour si peu. A tes yeux du moins, ça n’en valait vraiment pas la peine. Le sujet dévia tout naturellement sur ton interdiction de sortie que t’exhibait sans gêne, en faisant même un sujet de discussion aussi banal que celui sur le réalisateur. Tu ne te sentais pas spécialement embarrassé par ton mouchard, tu avais même fait en sorte d’en faire une attraction. Sans doute ta manière d’attirer l’attention, pas de la manière la plus intelligente qui soit mais au moins, tu attisais la curiosité de ton auditoire. Si la blonde semblait subjuguée par tes airs de gangster en carton, l’homme en revanche semblait tout de suite moins à l’aise. En même temps, c’était pas lui que tu cherchais à épater hein.
T’enchainais néanmoins sur la remarque de la fille te comparant à une mouche. C’était un peu le but là, d’emmerder le monde, de les déranger dans leur petite soirée tranquille tandis que t’étais enfermé. Son appréciation t’arracha pourtant un rire même si tu aurais pu te vexer. T’étais pas à ça près en réalité. Tu hausses simplement des épaules en la désignant vaguement du pouce à l’intention de l’homme. « Elle me cherche ». Sauf qu’elle semblait avant tout chercher des gens pour voir son fichu film que t’avais presque oublié. « J’t’ai dit que je ne pouvais pas sortir, j’verrais rien » tu réponds à l’unisson avec Ian qui refusa également, s’installant à tes côtés. Apparemment, il semblait davantage intéressé par ton mouchard que tout le reste. T’haussais simplement des épaules. « Rien de spécial, j’me suis pris la tête avec quelqu’un et cette pussy est allée aux flics »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE) Mer 21 Sep - 17:28

Elle rougit quand le garçon aux yeux bleus rétorque une réflexion à la sienne. Elle esquisse même un sourire sincère à l'encontre de l'inconnu assis à la fenêtre. Ce même individu sur qui elle comptait taper sur les doigts y'a pas dix minutes de ça. Mais les plans changent, surtout quand il s'avère que la compagnie des deux inconnus est bien plus agréable et distrayante que celle de la foule. Elle aurait juste aimé partager son amour pour Swayze et même les initier à son fan club (bon elle ne fait partie d'aucun fan club, elle est juste complètement folle de cet acteur). Mais c'est pas grave, elle s'en remettra. Même si elle devient vraiment relou avec ça, elle s'en rend compte lorsque les deux hommes répondent en cœur. "Bon, c'est vrai. Je suis désolée, j'arrête de vous emmerder." Qu'elle souffle, le rictus moqueur et légèrement mal à l'aise. Elle devrait réfléchir avant de parler, Mai. Puis elle s'approche encore, le regard vissé sur le bracelet électronique qui décore la cheville du blond. "Ca devait être une dispute vachement importante pour qu'on te foute ça." Encore une fois, elle réfléchit pas. Puis elle baisse la tête, consciente que tout ça ne la regarde pas. Alors elle change rapidement de sujet, sans demander. "Moi je m'appelle Mai. Pas de blagues débiles, sinon c'est moi qui me jette par la fenêtre." Faisant allusion au fait qu'elle pensait que le voyou allait sauter quelques minutes auparavant.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE) Sam 24 Sep - 10:18


Je ne peux retenir un léger rire face au garçon et j'acquiesce.
-On dirait oui.
Ouais, emmerder, c'est le terme. Au moins, elle lâche prise pour de bon cette fois. Elle semble gêné d'ailleurs, un peu comme si elle n'avait pas du tout envie de faire ressortir son côté gamine, mais qu'il avait transparu malgré elle avec cette discussion et sa tentative de conversion insistante -hum, j'exagère un poil la situation mais ça se ressent comme ça.
-Le genre de dispute pas paisible du tout quoi...
Si tant est qu'une dispute puisse être calme. Je ne sais pas jusqu'où ça a été, s'il a cogné la fille, ou quoi, mais après tout, ce ne sont pas mes oignons. Des gars comme ça, ça court les rues en toute impunité.
Je souris quand Mai se présente.
-Pour si peu ?
Je me retourne légèrement et jette un oeil en bas.
-Moi c'est Ian.
Prénom passe partout et banal, contrairement à celui de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas


En ligne
avatar

« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »
› Âge : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
› Appart : #1411 (F2) avec le fantôme de sa mère la junkie, Badz Hijodealgo le fagg et Lincoln le renardeau perdu.
› Occupation : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
› DC : Ekaterina et Misha
› Messages : 4036
› Nombre de RP : 34

Message(#) Sujet: Re: Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE) Sam 24 Sep - 20:09

C’était ça qui était bon avec le Parking, tu avais beau les voir passer tous les jours devant toi sur le perron, tu étais encore loin de connaître tous les locataires personnellement. Evidemment, à force de traîner dans leurs pattes, tu en apprenais beaucoup sur eux mais tu ne les connaissais pas réellement et malgré les apparences, t’aimais bien apprendre à les connaître. Cette soirée cinéma s’avérait finalement plus sympa que prévu ! C’était sympa, le genre de soirée sans prise de tête et durant laquelle il y avait moyen de rencontrer de chouettes personnes. T’avais beau avoir établi une épaisse muraille autour de toi, quand on ne venait pas bête avec toi, tu savais rester cool. Puis comme d’habitude, tu racontais évasivement ce qui avait conduit à ton arrestation. A vrai dire, c’était plus compliqué que ça, forcément, tu avais simplement accumulé les faux-pas et la juge avait-cru bon que t’attacher à la niche t’aiderait à te calmer un peu. Pas trop non, ça ne faisait que monter la pression et un jour ou l’autre, ça pèterait. T’haussais les épaules devant l’air dubitatif de la blonde. « Non même pas, c’est juste que le mec c’était une chochotte c’est tout. » La réplique de l’homme te fit ricaner, il semblait bien moins naïf qu’elle. Puis quand ce fut au tour des présentations, tu rigoles un peu à sa menace, jetant un coup d’œil en bas de l’immeuble, te penchant un peu dans le vide en prenant appui contre le rebord pour ne pas tomber. « On avait dit pas avant le générique ! Moi c’est Al. Vous êtes locataires depuis longtemps au Parking ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE)

Revenir en haut Aller en bas

Roi des cons mais roi quand même. (LIBRE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Apprendre à manger plus lentement
» Defi debile mais defi quand meme.
» le printemps avant l'heure!! mais printemps quand même!!!!
» Pas juif mais juif quand même ?
» Quand la pseudo libre pensée veut interdire les crèches

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Events Terminés-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)