avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12018-drill-o-la-cadence-du-
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 820
▹ INVESTISSEMENT : 14

▹ AGE : Trente ans
▹ APPART : #910, neuvième étage
▹ TAF : Batteur au sein du groupe Fakir
▹ AVATAR : Ben Dahlhaus
▹ DC : Aliah & Lizz



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Benjamin ♠ Corps entaché, cœur explosé.    Sam 13 Aoû - 16:09

Benjamin, Nathan Murray
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.



(NOM) Murray (PRÉNOM) Benjamin, Nathan. (ÂGE) Trente années dont sept difficiles à vivre. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Vingt juin 1986, Perth, Australie. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) En reconversion professionnelle, du moins tu essaies. Pour l’instant, t’es juste au chômage. (NATIONALITÉ) Australienne et tu n’as pas vraiment l’intention de faire les démarches pour devenir américain. (ORIGINES) Australiennes. (STATUT CIVIL) Célibataire, tu ne t’attaches pas, tu prends et tu jettes tel un bon connard. (ORIENTATION SEXUELLE) Les courbes féminines, elles ondulent devant toi et tu craques à chaque fois. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Un an et demi, t’as fui ton pays pour tenter d’oublier le passé.  (GROUPE) De ceux qui survivent.

« Une petite phrase dite par votre personnage  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Difficile de répondre pour toi, l’asocial du parking. Tu ne fais pas vraiment attention à ce qu’il se passe dans l’immeuble et tu t’intéresses encore moins aux petites histoires de tes voisins. Des fois, tu entends que ça gueule, des cris d’hommes, des cris de femmes, tu te doutes que c’est encore une scène de ménage. Quant à l’immeuble en lui, il n’est pas spécialement avenant, besoin de rénovations malgré celles qui ont été faites suite à l’explosion. Tu ne t’y sens pas vraiment comme chez toi et pourtant, tu fais avec. T’essaies de vivre.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Difficile de répondre pour toi, l’asocial du parking. Tu ne fais pas vraiment attention à ce qu’il se passe dans l’immeuble et tu t’intéresses encore moins aux petites histoires de tes voisins. Des fois, tu entends que ça gueule, des cris d’hommes, des cris de femmes, tu te doutes que c’est encore une scène de ménage. Quant à l’immeuble en lui, il n’est pas spécialement avenant, besoin de rénovations malgré celles qui ont été faites suite à l’explosion. Tu ne t’y sens pas vraiment comme chez toi et pourtant, tu fais avec. T’essaies de vivre.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Celui qui erre dans les couloirs de l’immeuble durant la nuit (un fantôme, tu deviens) et qui s’enferme dans son antre au petit jour. Ours qui grogne au lieu de dire bonjour, ignore les sourires. T’es l’asocial du parking. L’ignorant du monde qui l’entoure. Seulement une âme qui cherche à vivre.


Corps déchiré, peau émiettée

Unie a toujours été ta famille. Des parents aimants, des jumelles comme sœurs. Toujours présents pour toi, même s’ils ont du mal à accepter ton métier. Surtout ton père qui aurait aimé que tu te retrouves médecin ou architecte mais ce n’était pas pour toi. Alors ton paternel t’a regardé partir avec ton sac à dos et ton appareil photo croisant les doigts pour que tu reviennes en un seul morceau.
(ta) Nation, c’est l’Australie. Ile qui fait rêver les touristes et les vacanciers. Et toi, t’es là, rêveur sur la plage après avoir passé ton aprem’ à faire du surf, ta deuxième passion. Pays qui t’inspire, pays adoré.  
Enfant, tu étais le gamin turbulent. Celui qui fait des conneries et qui se barre en courant. Mais tu avais aussi cette facilité de charmer pour te faire pardonner. Petit enfoiré. Ado, tu étais le dragueur de service, celui qui charmait pour ensuite briser des cœurs. Et aujourd’hui, t’es l’homme calme, l’abîmé de la vie. Celui essaie de survivre.

Passionné par ce huitième art qu’est la photographie. Besoin perpétuel de prendre des choses ou des personnes en photos. Tu veux raconter des histoires. Tu décides d’en faire ton métier, de montrer la réalité. Tu deviens photographe de guerre, reporter.  
(des) Hommes et des femmes, tu en rencontres au cours de tes missions, tous perturbés, déstabilisés par le feu et le sang qui les entourent mais à chaque fois, tu vois une lueur d’espoir dans leur regard. Alors tu leur proposes de toucher à ton appareil, qu’ils prennent eux-mêmes la vie qu’ils mènent.
Onze missions et ça t’a suffi pour en revenir déprimé, abîmé. Onze missions sur sept ans, ce n’est pas énorme diraient certains. Mais toi, tu les as trouvé plus longues les unes que les autres. T’as fait l’Afghanistan avant de faire le Printemps arabe. Toujours tu as essayé de rendre ça poétique mais à la fin, ça devenait bien chaotique.
Trois, c’était le nombre de gars avec qui tu formais une équipe de journalistes. Chacun pour un journal différent mais soudés comme si vous vous connaissiez depuis enfants. Tous les quatre, vous en avez connus des galères.
O, initiale de la jeune femme qui s’est rajoutée a votre quatuor. Difficile de l’accepter, peut-être un peu trop macho sur les bords. Vous lui en avez fait baver. Et pourtant, à la fin vous avez fini par l’accepter. Pour toi, tu en es même venu à la protéger. Et à vous deux, vous tentiez survivre.  
Guerre, maître mot de ton métier. Tu t’es retrouvé face à ça sans vraiment y être préparé. Alors t’as fait le mec, tu as fait le fort, du moins tu as essayé. En te retrouvant face à toutes ces images, cela t’a fait mal. Parce que tu en as vu des choses pas belles, du sang, des blessés, des mutilés. Des corps atrophiés.
Rien ne fait pour t’enlever ces images de la tête, depuis que tu es revenu, ça t’es difficile de t’en remettre. Tu entends encore les cris des gens, les sifflements dans tes oreilles après que cela ait explosé.  
Attentat. Difficile de croire à cela quand on n’y était pas. Et pourtant… Attentat à la bombe. Aujourd’hui, tu te dis que tu aurais pu crever comme certain et le destin en a décidé autrement. Tu t’es retrouvé avec le corps bousillé, marqué. Tu avais vingt-sept ans et tu étais toujours vivant.
Pénibles ont été les an et demi après l’explosion. Six mois de coma artificiel pour un an de rééducation. Et ça n’a pas été assez pour te redonner le sourire. T’as perdu ta joie de vivre, tu flippes pour un rien. Tu ramènes tout ce que tu vois à ce que tu as vécu là-bas.  
Horribles sont les cauchemars. Surtout un, tu revois la petite brune marcher devant toi alors qu’elle te posait encore des questions. Petite curieuse qui arrivait à te faire sourire malgré l’enfer qui vous entourait. Et puis d’un coup, elle disparaît avant de revenir vers toi, le visage ensanglanté. Souvenir impossible à effacer. Tu ne l’as pas vue en vrai mais tu te l’es imagé après que tu sois sorti de l’hôpital et tu t’es dit que c’était peut-être fini, qu’elle n’était plus envie.
Insomniaque, tu es devenu. Impossible de ne pas revivre ce foutu passé. Alors tu dors deux, trois heures pas plus avant d’aller errer dans les couloirs ou sur le toit si ce n’est pas pour aller te saouler au bar.
(l’) Espoir, tu essaies de le garder. Tu t’obliges à dire que tu iras mieux, que tu tireras un trait sur tout ça


PSEUDO/PRENOM : Smoking cat alias Flo' ÂGE : 20 ans PAYS : France FRÉQUENCE DE CONNEXION : Tous les jours COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : J'y étais déjà avant REMISE EN JEU Non, désolée (TYPE DE PERSO) inventé (CRÉDITS) écrire ici COMMENTAIRE OU SUGGESTION : écrire ici AVATAR : André Hamann

© Nous sommes de ceux



Dernière édition par Benjamin Murray le Dim 11 Juin - 13:07, édité 11 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Benjamin ♠ Corps entaché, cœur explosé.    Sam 13 Aoû - 16:32
Salut toi que t'es beau HAN HAN HOT

Re bienvenue :l: :l:

Comme je t'ai dis faudra se trouver un lien ROBERT
avatar
« révolé sa mère. »« révolé sa mère. »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 5433
▹ INVESTISSEMENT : 78

▹ AGE : 20 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ AVATAR : Callum
▹ DC : Henry et Elliot



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Benjamin ♠ Corps entaché, cœur explosé.    Sam 13 Aoû - 20:15
Rebienvenue à la maison !
Avec un peu de testostérone cette fois :hihi:


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Benjamin ♠ Corps entaché, cœur explosé.    Sam 13 Aoû - 20:16
André Hamman mon dieu OMG

Re-bienvenue, tu fais un sacré bon choix ! :l: :l:
J'adore JAIME
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5366-lyam-o-neill-it-s-too-c
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 827
▹ INVESTISSEMENT : 14

▹ AGE : Trente-cinq années au compteur, bien trop passées à être une autre, pour finalement n'être plus personne.
▹ APPART : #1105/11ème étage - seule entre des murs froids qu'elle tente vainement de colorer d'une personnalité qui ne cesse de lui échapper.
▹ TAF : Palefrenière la journée, les bottes dans la paille et le crottin, à en avoir des cloques aux mains de manier le balai et la fourche, mais le bonheur indiscutable d'oeuvrer au bien-être des chevaux pour quelques heures de monte comme rémunération qui persiste dans son coeur. Fille de joie, catin des beaux quartiers New-Yorkais une fois que la nuit a enveloppé la ville -et son âme. En recherche d'autres horizons, pour se défaire de la prostitution.
▹ AVATAR : Priyanka Chopra.
▹ DC : L'Irlandais aux poings écorchés (Aisling Ó Luain). (yet to come)



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Benjamin ♠ Corps entaché, cœur explosé.    Dim 14 Aoû - 11:53
Rebienvenuuue BRILLE
Un ancien photographe de guerre. FAN C'est original et super intéressant. CANDICHOU Hâte de le voir évoluer au Parking sous ta plume. BRILLE (Je ne connaissais pas le monsieur, mais il envoie OMG )
Have fun avec ton nouveau bébé :l:


WHO AM I ?
Do you mean where I’m from ? What I one day might become ? What I do ? What I’ve done ? What I dream ? Do you mean… What you see or what I’ve seen ? What I fear or what I dream ? Do you mean who I love ? Do you mean what I’ve lost ? Who am I ?
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Benjamin ♠ Corps entaché, cœur explosé.    Dim 14 Aoû - 16:01
j'aime déjà le perso :l: rebienvenue coeur
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8449-thomas-o-l-heure-du-cha
▹ MESSAGES : 327
▹ INVESTISSEMENT : 6

▹ AGE : 38 ans.
▹ APPART : ici et là. il n'a pas d'adresse fixe pour le moment.
▹ TAF : dealeur et vendeur d'armes.
▹ AVATAR : Charlie Hunnam.
▹ DC : aucun.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Benjamin ♠ Corps entaché, cœur explosé.    Dim 14 Aoû - 19:20
re bienvenue HEH
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Benjamin ♠ Corps entaché, cœur explosé.    Lun 15 Aoû - 19:44
    re-bienvenue sur DC ! :l:
    Bonne chance pour ta fiche Crying or Very sad
avatar
« révolé sa mère. »« révolé sa mère. »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 5433
▹ INVESTISSEMENT : 78

▹ AGE : 20 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ AVATAR : Callum
▹ DC : Henry et Elliot



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Benjamin ♠ Corps entaché, cœur explosé.    Lun 15 Aoû - 19:51
TU ES VALIDÉ ! BIENVENUE !


Il en a vécu des choses POTTE !

Félicitations ! Ton dossier a été approuvé par la Concierge ! Tu peux dès à présent prendre tes aises et faire la connaissance avec tes nouveaux voisins sur le flood, la Chat-Box ou directement via les RP Libres si tu es un thug.

Si tu es perdu, n'hésite pas à t'inscrire à la session de parrainage ! Quoiqu'il en soit, pense à remplir ton profil (sans oublier d'indiquer ta réputation) et te recenser sur nos divers listings:




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Benjamin ♠ Corps entaché, cœur explosé.    
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.