avatar
Invité
Invité
MessageSujet: maddie ☆ les sentiers de la gloire    Ven 12 Aoû - 14:02
(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) une feuille déchirée gît sur le sol, enterrée sous des cendres plus ou moins froides et des débris de verre, de bois, de porcelaine. les rideaux sont tirés, les portes fermées ; la nuit règne dans la pièce malgré la matinée bien avancée. on la distingue à peine, la petite silhouette tordue qui repose au centre du champ de bataille, tranquille et immobile, fatiguée sans doute. elle respire lentement pour ne pas trop bouger, pour ne pas déranger le doux chaos qui l'enveloppe.
timidement, la porte s'ouvre et un rai de lumière se glisse jusque dans son dos. il faut y aller maintenant mademoiselle, lui glisse une petite voix craintive. il faut rendre l'appartement mademoiselle. il faut quitter manhattan, elle finit dans sa tête.

*


elle est arrivée un dimanche sans aucun bagage, il y a deux mois, juste après la messe. l'appartement l'attendait depuis quelques jours déjà, décoré selon ses ordres, sans qu'elle n'y ait jamais mis les pieds. la concierge se souvient encore de son grand manteau noir, du foulard qu'elle avait passé sur sa tête et des immenses lunettes teintées qui cachaient la moitié de son visage à elles seules. elle avait entendu ses talons claquer sur le trottoir deux rues plus loin, déjà, et l'avait observée discrètement jusqu'à ce qu'elle s'arrête devant la porte. là, elle s'était retournée, avait observé la bonne femme une dizaine de secondes et lui avait souri -glaçante-, puis elle avait ouvert la porte et avait disparu dans l'ascenseur.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) c'est tous des gens qu'elle n'a jamais fréquenté, et qu'elle ne pensait pas fréquenter un jour. ils l'intimident autant qu'ils l'intrigue et elle a du mal à s'y faire, à leur présence, à ce mode de vie si différent de ce qu'elle a toujours connu. elle aimerait s'intégrer, se faire des amis, être invitée à boire un coup dans le salon du voisin un jour, mais en même temps elle aurait un peu peur qu'il ne verse de la drogue dans son verre.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) elle marche en talons hauts et la tête baissée, la petite femme au manteau noir. quand elle sort, elle se fait toute petite, parce qu'elle a encore un peu peur du Bronx, elle, l'enfant de Manhattan. et ses talons claquent, nuit et jour, sur le trottoir, dans l'ascenseur -elle ne prend jamais l'escalier-, et dans son appartement, aussi. ses voisins la diront bruyante et inconvenante, car il lui arrive d'écouter de la musique en plein milieu de la nuit, le volume au maximum, et tous les coups de balai du monde ne sont d'aucun effet. elle sourit aux gens quand elle va chercher son courrier mais sans jamais dire un mot, et parfois, elle disparaît pendant des jours, soit qu'elle s'enferme chez elle, soit qu'elle quitte le quartier pour un moment.
elle agit bizarrement, le petite femme au manteau noir. d'autant plus bizarrement pour qui l'a reconnue, malgré ses cheveux teints et les caprices de son âge.

(NOM) Geller la très américaine, qu'on s'attend à voir sur la boîte aux lettres d'une maison perdue parmi des centaines d'autres dans un lotissement aux propriétaires américains, et qui, au lieu de ça, se retrouve entre un italien immigré et un russe sorti de taule (PRÉNOM) Madison, mais aux yeux du monde c'est juste Maddie avec un coeur sur le i (ÂGE) 36 ans (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) un 24 janvier 1980, à Staten Island (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) ex-popstar au chômage, entretenue par ce qui reste de sa gloire et des économies de papa-maman (NATIONALITÉ) américaine (ORIGINES) ses ancêtres devaient sans doute faire partie des premiers colons (STATUT CIVIL) célibataire  (ORIENTATION SEXUELLE) ça a toujours été les hommes, sans qu'elle ait à se poser de question (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) il y a deux mois  (GROUPE) de ceux qui vivent

PSEUDO/PRENOM : dowe c'est moi, ou Adèle si tu préfères ÂGE : je les ai les 16 ans  PAYS : la France FRÉQUENCE DE CONNEXION : quatre à cinq fois par semaine en moyenne, j'ai tendance à surveiller beaucoup ce qui se passe même si je suis un peu timide et sue du coup je dis rien hohohoCOMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : je l'avais déjà vu il y a un an je crois puis ça m'était sorti de la tête, et va savoir pourquoi j'y ai repensé récemment et j'ai vu que je pouvais venir légalement alors je suis venue (REPRISE DU PERSONNAGE) voui (TYPE DE PERSO) inventé (CRÉDITS) AMIANTE pour le codage de la fiche COMMENTAIRE OU SUGGESTION : la vie vous avez l'air d'être des kikidoux  FAN  AVATAR : carey mulligan
MADDIE
As I'm getting older, chip up on my shoulder
Rolling through life, to roll over and die
  Maddie a commencé les concours de beauté à l'âge de 5 ans, et jusqu'à ses 11 ans. Elle en a gagné une bonne dizaine, et c'est sur une défaite qu'elle a arrêté, mauvaise perdante. À 16 ans, elle a participé à un casting afin d'enregistrer un album. Elle en est sortie avec un contrat sous le bras, et sept mois plus tard se vendaient ses premiers cd. Quelques mois après ses débuts, et devant le succès grandissant qu'elle connaissait, Maddie a arrêté ses études, avec l'accord plus ou moins enthousiaste de ses parents. Aujourd'hui, elle n'a aucun diplôme. Elle n'a jamais écrit une seule de ses chansons, mais elle aidait parfois à la composition des morceaux. Maddie joue de la guitare, de la batterie et un peu de piano. Pourtant, ça fait dix ans qu'elle refuse de toucher au moindre instrument de musique. La deuxième chambre de son appartement est un véritable temple à elle-même et à sa gloire passée. Des posters en couvrent les murs aux côtés de disques d'or, et un placard est rempli de ses anciennes tenues de scène ou de soirée. Maddie mange très peu -il lui arrive de passer des journées entières sans rien avaler, sinon des compléments alimentaires. Elle lutte pour garder sa ligne d'adolescente et se rend malade à chaque kilo qu'elle prend. Son combat contre l'âge trouve aussi sa place dans sa salle de bain, ou les étagères sont remplies de crèmes diverses et autres sérums anti-âge, dans lesquels elle dépense une fortune chaque mois. Elle a l'air d'avoir dix ans, voire quinze de moins, malgré son teint terni par la cigarette, qu'elle couvre de fond de teint chaque matin. Personne ne peut se vanter de l'avoir vue un jour sans maquillage. De toute façon, Maddie n'a pas d'ami. Même si elle a abandonné l'idée de son voeu de silence, elle parle peu et évite les contacts humains. Pourtant elle voudrait bien être sociable ; mais pour peu qu'on croise son regard, elle perd ses moyens et s'esquive en bredouillant. Son renvoi de sa maison de disque l'a laissée perdue, seule et dépressive. Dans les dix années qui ont suivi, elle n'a pas pu garder un appartement plus de six mois et n'a jamais cherché à retrouver un travail. Elle est insomniaque. La nuit, elle se replonge dans ses concerts à travers les enregistrements qu'elle en a gardé, ou fume à la fenêtre pendant des heures. Maddie est vierge. La plupart des histoires qu'elle a connu servaient principalement à alimenter les ragots afin qu'elle ne se fasse pas oublier, et elle en a toujours été consciente, alors elle a toujours refusé toute approche un peu trop intime. Son adolescence dorée l'a laissée un peu diva et terriblement égoïste, encore aujourd'hui. Elle s'aime, Maddie ; ce qu'elle craint, c'est que les autres ne l'aiment pas. Les lunettes noires qu'elle porte dès qu'elle franchit le seuil de l'immeuble la protègent du monde ; cachée derrière les verres teintés, elle retrouve un peu de sa confiance en elle, rassurée à l'idée que personne ne voit son regard perdu ou ses joues rouges. Maddie écoute aux portes. Quand elle entend ses voisins se disputer, se toucher ou simplement discuter, elle s'assied et ferme les yeux en s'imaginant à leur place, en essayant de retenir ce qui constitue une interaction sociale normale. Elle vit par procuration, à travers l'existence des autres. Les livres et les films qui l'intéressent finissent tous bien -et tant pis si les cinéphiles et autres littéraires grimacent en voyant les titres qui ornent les étagères de son salon.



Dernière édition par Madison Geller le Mar 16 Aoû - 23:19, édité 16 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: maddie ☆ les sentiers de la gloire    Ven 12 Aoû - 14:03
shooting star
Too fast for freedom Sometimes it all falls down
These chains never leave me I keep dragging them around
Son visage sur papier glacé. Sa lèvre rose qui ne sourit pas, ses cheveux bruns qu'elle avait si bien coiffés, le matin, mais qu'une tempête avait décidé de déranger, sa peau à la fois plus pâle et plus rouge que d'habitude et son air fou, figés pour toujours. Elle n'arrive pas à quitter des yeux l'image qui a surgi devant elle sans prévenir. Maddie, un coeur brisé sur le i.
C'est qui maman, avait crié le gamin après que sa mère l'ait reconnue en gloussant, dans la rue. Personne mon chéri, avait répondu maman. Personne, mon chéri. Alors elle s'était arrêtée, et elle avait disjoncté. Moi, vois-tu, mon grand, je suis une grande star qui a fait dansé ta mère, sûrement, pendant plus de dix ans. Moi, j'ai chanté dans tous les grandes villes des États-Unis, et même au Canada, et au Mexique aussi. Moi, j'ai fait rêver toute une génération sur tout le continent, tu comprends. Moi je suis quelqu'un, je suis connue, je suis Maddie, avait-elle craché. Et elle avait ramassé ses affaires, elle avait fui sous le regard abasourdi d'une dizaine de personnes -et, visiblement, sous l’œil affûté d'un paparazzi. Depuis quelques temps, on ne la reconnaissait plus, dans la rue. Depuis quelques temps, elle n'était personne.
Maddie, starlette grandement oubliée annonce le magazine. Elle a envie de vomir, de crier et de pleurer en même temps. Elle a mal au coeur. Pourtant, ça fait déjà deux ans.
Elle n'avait pas compris, au début. Tu as perdu, Maddie, lui avait dit son agent en mettant fin à son contrat. Et il avait raison -elle avait perdu. Elle avait perdu l'amour de ses fans, les rendez-vous célèbres et la musique. Elle avait perdu l'argent, la gloire, le bonheur. Elle avait perdu.

Son visage sur papier glacé. Un foulard autour de son crâne chauve et de ses joues creusées, ses lèvres pâles et pincées, et son regard noir rivé dans l'oeil de la caméra, figés pour toujours. Elle les déteste.
Son téléphone n'avait pas arrêté de sonner de la journée. Des messages de papa, des messages de maman. Bon anniversaire Maddie, j'espère que tu vas bien, tu ne donnes plus beaucoup de nouvelles, ça nous inquiète, rappelles-nous, on t'embrasse. Le rasoir dans la main, les yeux dans les yeux avec son reflet, elle avait écouté sans rien dire. Sa main avait tremblé quand elle avait passé la lame sur son crâne. Elle s'était coupée.
Maddie, plus malade qu'on ne le croit ? La question est à double sens. Elle n'a pas brillé, ces derniers temps. Ça fait cinq ans qu'elle ne brille plus.
De retour chez elle, elle enfile un de ses vieux costumes et elle a un sourire -elle rentre encore dedans. Ça la soulage. Les strass qui couvrent le tissu la rassurent, et elle se revoit acclamée, adorée par un public adolescent. Elle n'essaie plus de retrouver la scène, elle a compris, maintenant, qu'on ne voulait plus d'elle. Elle l'a accepté.

Son visage sur papier glacé. Des cheveux blonds, des lunettes noires, et un petit sourire rêveur sur un visage fatigué, alors qu'elle porte un sac de courses. Un article au milieu d'un magazine -Que sont-ils devenus ? spécial stars des années 2000.
Elle était contente, ce jour-là. Une femme, un peu plus jeune qu'elle, l'avait accostée dans la queue jusqu'à la caisse et lui avait demandé timidement si c'était bien elle, la Maddie qui avait bercé son enfance. Ça lui avait fait chaud au coeur. Puis elle avait bredouillé un au revoir quand elle était partie, et était retournée à ses courgettes. La caissière avait rougi en comprenant qu'une célébrité, aussi inconnue lui soit-elle, passait devant elle, et en rentrant chez elle, Maddie avait le coeur plus léger. Dans le hall de son vieil immeuble, elle avait lancé un joyeux bonsoir à son voisin de palier -celui qui passait ses journées devant des séries étrangères.
Après des années difficiles, Maddie, l'amie de notre enfance, semble avoir retrouvé ses esprits commente le journaliste. Rapidement, elle referme le magazine. Elle ne veut pas en lire plus, elle ne veut pas être déçue.
L'atmosphère sale de l'appartement calme un peu sa bonne humeur, sans la faire disparaître tout à fait. Des cartons remplissent chaque coin de la pièce, qui n'est plus décorée que d'un cendrier et d'un matelas posé à même le sol, imprégné de l'odeur des cigarettes. Elle fume trop. Elle s'en fiche. Un regard sur l'ordinateur, et son sourire lui revient. Elle existe. Maddie au cœur flétri.



Dernière édition par Madison Geller le Lun 15 Aoû - 23:09, édité 4 fois
avatar
« The Dog »
Voir le profil de l'utilisateur
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 1643
▹ INVESTISSEMENT : 65

▹ AGE : 37 ans
▹ TAF : Ex-taulard, Videur au Pussybox
▹ AVATAR : Tom Hardy


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: maddie ☆ les sentiers de la gloire    Ven 12 Aoû - 14:11
Bienvenue et excellent choix de personnage !!! J'ai hâte de lire sa fiche, bon courage pour la rédaction ^^


....
C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: maddie ☆ les sentiers de la gloire    Ven 12 Aoû - 14:17

Carey Mulligan, cette cuie pie, jô l'aime tellement. CANDICHOU Je la trouve absolument superbe. BRILLE
Tu as fait de supers choix, j'ai hâte de voir ce personnage s'épanouir sur le forum ! :l:

Si je trouve quelque chose d'intéressant à te proposer, je viendrai peut-être te demander un lien pour une de mes têtes. CUTE
Bonne rédaction de fiche, et puis bienvenue sur DC of course. FAN

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: maddie ☆ les sentiers de la gloire    Ven 12 Aoû - 15:30
Bienvenue et bon courage pour ta fiche DE CEUX J'ai hâte de voir ce que tu en fais de cette belle jeune femme. CANDICHOU
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6310-sway-to-the-sound-of-a-
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 1448
▹ INVESTISSEMENT : 8

▹ AGE : vingt sept ans de béton et d'abus, jamais comptés, jamais célébrés. que des cases sur le calendrier (seize avril)
▹ APPART : homeless, partie le coeur au ventre, des monstres à ses chevilles, revenue avec des morceaux de vérité qu'il faudra recoller.
▹ TAF : rien d'autre que la médiocrité sous les ongles, des doigts maintenant saignés d'avoir trop gratté les cordes de fer d'un instrument-béquille.
▹ AVATAR : freja beha erichsen


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: maddie ☆ les sentiers de la gloire    Ven 12 Aoû - 15:58
Le pseudo + l'avatar :l: CANDICHOU

Bon courage pour le reste, hâte de voir comment elle sera la demoiselle ANGE
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: maddie ☆ les sentiers de la gloire    Ven 12 Aoû - 19:25
vous êtes trop des mignons, merci beaucoup ❤
avatar
« Ta future BM »« Ta future BM »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 2376
▹ INVESTISSEMENT : 21

▹ AGE : 45 ans
▹ APPART : 1210
▹ TAF : Médecin légiste dans le commissariat du coin
▹ AVATAR : Taraji P. Henson
▹ DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: maddie ☆ les sentiers de la gloire    Ven 12 Aoû - 23:14
Carey OMG Elle est tellement magnifique JAIME !
Bienvenue parmi nous :l: !



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: maddie ☆ les sentiers de la gloire    Sam 13 Aoû - 0:41
carey FAN elle est tellement belle et rare BAVE2
bienvenuuuuue JAIME
avatar
« révolé sa mère. »« révolé sa mère. »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 5433
▹ INVESTISSEMENT : 78

▹ AGE : 20 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ AVATAR : Callum
▹ DC : Henry et Elliot



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: maddie ☆ les sentiers de la gloire    Sam 13 Aoû - 20:18
Bienvenue parmi nous officiellement HAWW


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: maddie ☆ les sentiers de la gloire    Sam 13 Aoû - 21:53
coeur merci tout plein
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: maddie ☆ les sentiers de la gloire    Lun 15 Aoû - 2:15
Ils n'en font plus, des beautés pareilles. OMG
Bienvenue parmi nous, hâte d'en lire plus. GNOE :l:
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12927-lizz-ailes-deployees
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 1524
▹ INVESTISSEMENT : 14

▹ AGE : 24 ans
▹ APPART : 1203, douzieme étage
▹ TAF : étudiante en sciences anthropologiques le jour, trafiquante la nuit et serveuse les weekends
▹ AVATAR : Melina Martin
▹ DC : Aliah & Drill



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: maddie ☆ les sentiers de la gloire    Lun 15 Aoû - 19:39
Bienvenue HAWW
T'es belle BRILLE



( FILLE LIBRE COMME L'AIR )
fille aux ailes d'argent, oiseau volant. Regarde le monde cruel avec ses yeux clairs, se créer des rêves pour tenter de toucher l'univers.


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: maddie ☆ les sentiers de la gloire    Lun 15 Aoû - 19:47
    Bienvenue sur DC ! :l:
    Bonne chance pour ta fiche Crying or Very sad
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: maddie ☆ les sentiers de la gloire    Lun 15 Aoû - 20:31
HAWW merci ♥️
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: maddie ☆ les sentiers de la gloire    
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.