Partagez|


Dakota | We're falling on each other like we're always in the dark.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Dakota | We're falling on each other like we're always in the dark. Sam 9 Juil - 21:41

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Cela doit faire bien quelques jours que tu as emménagé au Parking. Pourquoi tu es partie de ton Irlande natale? Tu as fais ce que tu savais faire de mieux : fuir. Tu avais peur de ta relation avec Livaï. Et cela a toujours été ainsi, tu fuis toujours ceux qui t'aiment, parce que tu as peur d'être blessée. C'est pour cette simple et stupide raison que tu as fuis le ranch familial.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Tu n'es pas présente au Parking depuis assez longtemps pour savoir comment sont tes voisins ou autres, mais ce doit être comme partout. Il y a des personnes sympathiques, et d'autre qui ne le sont pas. Des pêcheurs, et des saints. Des pauvres, et des riches. Qu'est-ce que ça pourrait bien te faire? C'est pas comme si tu vivais au Parking parce que tu le voulais vraiment, tu déteste la ville. Tu fais ce que tu peux, et tu feras pareil avec tes voisins.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) T'es nouvelle, et tu crois déjà avoir une réputation? T'as bien de la chance d'être mignonne, sinon je sais pas ce que tu ferais. Si les gens t'aiment pas, tu les forcera pas à t'aimer, parce que ce sera réciproque. Si les gens t'aiment, tant mieux. Il y aura toujours des gens sur ton chemin. Leurs opinions à ton égard ne changera pas. Mais plutôt que de devenir comme eux, tu te battras. Au moins tu seras une personne sincère. Ainsi soit-il.

(NOM) Ton nom est Hoolahan, celui dont tu as hérité de ta famille au sang purement gaélique. (PRÉNOM) Tu portes depuis ta naissance le prénom Dakota Hansie. Dakota, comme l'état Américain, mais en vérité, ta mère t'as donné ce prénom en l'honneur de son premier cheval, Dakota. Très glamour, hein? Ton second prénom te vient non pas du chat de ton père cette fois, mais du prénom que ton père voulait te donner. (ÂGE) Tu as jusqu'à ce jour 29 printemps. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Tu naquis une nuit d'hiver le 26 janvier 1987 à Drogheda, en Irlande. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Tu suis la lignée de la famille, en travaillant avec les chevaux en tant que monitrice et éducatrice de chevaux dans un centre équestre dans un coin reculé du Bronx. (NATIONALITÉ) Tu es d'origine Irlandaise. (ORIGINES) Ta lignée de descendants sont aussi purs que du cristal, faisant de toi une Irlandaise à cent pour cent. (STATUT CIVIL) Tu est toujours en couple avec Livaï, du moins à ses yeux. Tu n'as fais que fuir, tu ne lui a pas proprement dit que tu souhaites rompre, pas encore. On peut donc te considérer tout de même comme célibataire. (ORIENTATION SEXUELLE) Tu ne t'es jamais sentie attirée par les femmes, mais bel et bien par les hommes. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Tu es présente sur les lieux depuis peu, plus précisément tu es arrivée ici le jeudi 7 juillet 2016. (REPRISE DU PERSONNAGE)Tu es d'accord. (GROUPE) Tu es de ceux qui rêvent. (TYPE DE PERSO) Tu es purement le fruit d'une invention. (CRÉDITS) AMIANTE & Tumblr ( Je n'ai pas les pseudos précis, désolée. )

PSEUDO : SnowSwan. PRÉNOM : Tatiana. ÂGE : 16 ans. PAYS : France. FRÉQUENCE DE CONNEXION : Autant que je peux? COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : J'y étais un peu avant. COMMENTAIRE OU SUGGESTION : Le phoque : Le retour pour prendre le contrôle du monde. DAFUQ AVATAR : Jennifer Morrisorgasmn.
DAKOTA HANSIE HOOLAHAN
You want people to look at you differently? Make them! You want to change things, you're gonna have to go out there and change them yourself, because there are no fairy godmothers in this world.
N

ous sommes le 26 aujourd'hui. Celui d'un janvier, lors de l'année 1987. C'était ce jour ci, lorsque le soleil était à peine levé que tu avais décidé de sortir pour laisser ton empreinte sur le monde. On te reconnaissait déjà à ta pauvre petite tignasse blonde platine et tes yeux d'un vert émeraude, avec un léger penchant vers le
saphir. Tu l'avais déjà, cette lueur d'assurance, celle que tu as conservé jusqu'à aujourd'hui dans tes meilleurs moments.

Tu as grandis paisiblement, hors de la ville, dans un ranch à proximité mais toujours dans Drogheda. Tu avais une mère et un père aimant. Tu te souviens de ta mère sous un saule dans un des prés, un livre en mains. Elle était magnifique, ta mère. Ton père était beau, dans le genre barbu tel un bûcheron, les cheveux bouclés et blonds. Ceux de ta mère étaient lisses naturellement, mais elle était brune. Tu es le parfait mélange des deux, le brassage génique t'ayant donné des cheveux ondulés et blonds. Tu avais grandit avec un rythme de vie passionnant, revigorant comme on ne pourrait l'imaginer.

Chaque jour une nouvelle famille ou groupe d'inconnus arrivaient au ranch. A peine du haut de tes 10 ans, tu guidais déjà les clients à travers les chemins les plus escarpés à cheval. Tu n'étais jamais seule, parmi les employés du ranch. Dès ton plus jeune âge, tu prenais déjà part aux activités. Tu te souviens des chansons que vous chantiez au près d'un feu, et que ton père t'apprenais à gratter la guitare, ou les fins de soirée devant le piano. Vous défendiez vos terres, et il n'était pas rare que des animaux venaient empiétez sur votre propriété ou bien vous alliez simplement chasser, alors à 10 ans déjà tu savais tirer avec un fusil.

En soit tu étais entourée de personnes, mais tu ne le voyais pas comme ça. Tu étais la seule enfant, et tu n'étais pas prise au sérieux. C'était la raison pour laquelle tu passais ton temps généralement avec les chevaux, ce qui explique ta relation si fusionnelle avec ces animaux si gracieux. Tu détestais et déteste toujours les " Tu ne penses pas ce que tu dis, Dakota. ", " Tu verras plus tard ". De plus d'être une enfant, tu est née en tant que femme, dans ce monde où beaucoup d'hommes se croient supérieurs au sexe qui leur est opposé. Et tu voulais prouver le contraire, prouver qu'une femme pouvait être plus forte qu'un homme. Tu est frêle, et ton corps est fragile. Ta peau, trop sensible. Ton touché, une bénédiction. Mais tu ne voulais pas être vu comme cela. C'est pour ça que depuis petite tu pratiques de la boxe, et du tir.

Tu étais du genre à te révolter et c'était dans tes gènes. En grandissant, tes relations avec ton père s'empiraient, parce que vous étiez pareils au fond. L'un cri, l'autre hausse le ton. Tant tu aimais mettre tout sans dessus dessous, tu remporta le titre de la Tempête. Tu avais alors 16 ans quand ta mère quitta ce monde. C'est en emmenant des visiteurs aux tipis pour la soirée que son corps avait été retrouvé à la lisière de la foret, son corps jeté dans une rivière,  depuis un bon moment car tu reconnais les rides sur ses mains dû à trop de temps passer dans de l'eau, son regard vide dans le néant, ses vêtements collant à sa fine silhouette. N'importe qui aurait pensé à une attaque d'un quelconque animal, mais vous n'alliez jamais en forêt sans arme, et elle se serait défendue. C'est en examinant son corps de plus près que vous retrouviez un impact de balle dans l'arrière de sa tête, sa boîte crânienne brisée, et la balle clairement toujours logée dans son crâne. C'est ce qui fit basculer ta vie. Ta mère était toujours présente pour prendre un parti neutre quand ton père et toi vous battiez, mais elle n'est plus là. Ton père ne cessait plus de boire, comme si il était le plus impacté dans l'histoire. Il arrivait que tu ne veuille plus rentrer dans la maison et que tu dorme dans les écuries pour éviter que ton père ne te frappe en rentrant. Tu avais beau avoir de la force et la volonté de te battre, ta carrure était bien trop petite aux côtés de la carrure large et élancée de ton père.

Et finalement, tu étais toujours un peu comme lui. Tu rencontra ce garçon, Victor au lycée. Qu'est-ce que tu ne ferais pas pour lui? Vous aviez passé au moins 3 ans ensemble. Vous vouliez vous fiancer un jour, vivre ensemble jusqu'à la mort, vous étiez jeunes et brûliez les étapes, alliez trop vite, vous enchaîniez les shots, écouliez les meilleures bouteilles de scotch cachées dans la maison, et il t’entraîna doucement mais sûrement sur le chemin de la drogue. Ça commençait par un peu, et puis c'était juste pour vous détendre. Puis après on passe par l'ecstasy. Mais pour ton pauvre corps, c'en était déjà trop. Tu as prit un moment pour le comprendre, mais au moins tu as réussi à arrêter à temps. Tu as fui Victor, tu ne pouvais plus suivre son chemin, à moins que tu ne veuille signer ton arrêt de mort pour une pauvre dose de drogue. Ça t'as prit du temps, de pouvoir t'en séparer, mais la volonté était la. Ton père ne l'était plus, il s'était trouvé une nouvelle petit amie, sans doute, et t'as abandonnée avec un bel héritage pour que tu puisses continuer à prendre soin du ranch familial, puisque tu en avais l'âge, et largement la capacité.

Passer tes journées avec les chevaux te faisait le plus grand bien, et tu te demande comment tu avais pu passer les trois dernières années à les oublier pour un petit plaisir de courte durée qui coûtait aussi cher qu'un cheval? Tu avais embauché de nouveaux employés, et parmi eux, tu rencontra cet homme qui bouleversa pas mal ta vie. Livaï. Un Irlandais lui aussi, avec un bel accent qui te faisait frémir lorsque ton prénom roulait sensuellement sur sa langue, les cheveux en bataille qui te donnait toujours envie de passer ta main dedans, avec sa petite barbe de trois jours qui frôlait ta peau sensible à chaque baiser enivrant, le souvenir de ses lèvres de soie pressées sur les tiennes. Tu as mit du temps à reconnaître que tu l'aimais, mais il était patient, et tu l'aimais pour ça. Son humour, sa manière de savoir quoi dire quand la situation était gênante, mais aussi pour ses démons. Son regard sombre de la couleur aigue-marine sur ton corps, il ne suffisait que cela pour te distraire de la vie. Et tu y a cédé. Vous avez vécu un bon moment ensemble, voila bien 9 ans que vous êtes en concubinage. Les choses étaient sérieuses entre vous, et ça te faisait peur. Tu avais peur de devoir renoncer à ton enfance, a l'innocence, et être libre. Et vint le jour où il demanda ta main. Mais tu l'avais vu venir, après une si longue relation.

Et telle une proie, tu as prit peur, te braqua, et prit fuite. Tu n'avais pas de temps à perdre, tu ne pouvais pas continuer à le blesser à chaque fois que vos regards se croisaient, toujours à le rejeter. C'est en laissant la propriété à Livaï jusqu'à ton retour indéterminé que tu pris ta voiture, Buckley, et un van pour emmener tes trois chevaux que tu embarquas sur le premier ferry venu, ayant avant fait des recherches de destination. Le Bronx. Ta mère avait toujours voulu visiter New York, mais tu n'avais jamais compris pourquoi, vous n'étiez pas habitués à la ville. Et tu voulais réaliser un de ses rêves qui étaient restés inachevés, suite à sa mort bien trop précoce. Tu avais trouvé une collocation avec une femme sympathique aux premiers abords. Tu trouva bien rapidement une pension pour tes amis à quatre pattes, qui s'avéra peu de temps après être ton lieu de travail.

Un nouveau départ, après avoir fuit ta vie.




Et si ça t'amuse, apprend les petites anecdotes stupides sur 'Kota.

• Aussi stupide que cela puisse paraître, tu as horreur des culottes, alors tu ne portes que des strings, au plus grand bonheur des hommes.
• Tu ne portes rien quand tu dors. Pourquoi porter une barrière de vêtements inutiles, hein? Néanmoins, quand tu as vraiment froid, tu traînes tout de même avec un string et un tee-shirt bien trop grand pour toi qui t'arrive en dessous des fesses que tu avais piqué à Livaï. Sentimentale que tu es, tu ne sais pas dire au revoir à son odeur.
• Tes goûts de glace préférés  sont la fleur d'oranger, le chocolat, la noix de coco, ou une bonne glace au cookie de Ben & Jerry's. Par contre, tu déteste la glace au citron.
• Ton alcool préféré est la vodka noire. ( Dédicace à Bérénice, hein. ) Mais tu sais aussi apprécier un bon rhum ou un whisky.
• Tu déteste les cigarettes, et encore plus les personnes qui fument irrespectueusement devant les enfants ou les animaux.
• En plus de pratiquer de l'équitation, logiquement, tu pratiques de la boxe, de l'athlétisme et de la musculation.
• Tu possèdes trois chevaux et un poney qui sont en pension sur ton lieu de travail, les trois premiers étant Vega, Swan et Scorsone, et le dernier se nommant Indiana.
• Dans votre appartement à toi et Bérénice, vous avez un chien - le tiens - et un chat - à Bérénice. Ton chien est un labrador à poils court noir du nom de Buckley.
• Tu possèdes toujours le ranch familial à Drogheda, qui est géré par des employés du ranch, dont Livaï.
• Tu te dis tous les jours que tu te coucheras tôt pour ne pas être fatiguée le matin, mais tu peux pas t'empêcher de regarder tous les épisodes de ta série favorite sur Netflix toute la nuit.
• Tu es végétarienne, mais que quand ça t'arrange. Par exemple, pas au KFC, parce que c'est juste pas humain de résister à l'appel du poulet.
• Tu as la fâcheuse tendance d'être bordélique, mais pourtant, quand tu te mets à ranger, il faut que tout soit carré.
• Tu es passionnée d'instrument et pratique à la perfection de la guitare, et tu avais appris de la clarinette et du piano quand tu étais enfant, et dans ton ranch tu as ton piano, où tu prétend savoir encore en jouer.
• Tu es cette personne. Celle qui poste tout sur Snapchat, Facebook, Twitter, Tumblr et Instagram. Tes applications sont tellement cruciales que tu te dois de toujours avoir le dernier iPhone de sorti.
• Tu adores lire et tu dévore chaque nouveau livre que tu achètes dans les semaines ou jours qui suivent.
• Ayant grandit en compagnie d'animaux toute ta vie, tu t'entends incroyablement bien avec eux, voir même mieux qu'avec les humains.
• Tu ne portes que des parfums pour hommes, tu trouves que les parfums pour femmes sont trop doux et clichés de la femme sensuelle et féminine.
• Toi et la cannelle, c'est une histoire d'amour. Tu te douche avec un shampoing à la cannelle, tu mets de la cannelle dans quasiment chaque gâteau...
• S'en prendre à ta dose quotidienne de deux café, c'est comme te retirer ton enfant. Tu est horriblement grognonne sans ta bonne dose de mocha au lait avec ton petit nuage crémeux dessus avec de la cannelle en poudre et un bâton de cannelle qui se promène dedans. Tu vis uniquement pour Starbucks.
• Tu as quelques cicatrices par-ci, par-là. Une cicatrice au coin de l'oeil droit, tu avais huit ans, quand Leroy, le vieux cheval de ton père t'avais balancé sans hésiter contre un arbre, te valant une pauvre petite commotion. Une autre sur ta poitrine, tu avais quatorze ans, et une de tes meilleures amies pensait que ça pourrait être sympa de jeter un spray anti-moustique dans le feu de camp. Une sur ton avant bras droit, une catastrophe en cuisine. Plusieurs entre tes cuisses, un désaccord avec un fil barbelé qui n'appréciait pas que tu l'enjambe. De nombreuses sur tes genoux et tibias, en faisait du vélo, du cheval, en courant, en sautant, en tombant - les risques de l'enfance. Tu en as une petite dernière au niveau du pied, un vieux clou rouillé quand tu avais grimpé dans le grenier à foin les pieds nus.
• Le tatouage représentant une fleur qui arbore ton poignet, tu l'as acquis quelques jours après que Livaï t'ai apporté un bouquet de tes fleurs favorites, une espèce d'orchidée.



Dernière édition par Dakota Hoolahan le Mar 26 Juil - 6:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« la cicatrice. »
› Âge : à peine dix-neuf ans, déjà un pied dans la tombe.
› Appart : #1505, tout en haut près des étoiles et du vide. sûrement plus pour longtemps, l'appartement ne se paye pas tout seul, et coma l'est. seul.
› Occupation : lycéen en proie au redoublement. passeur de drogues en voie de reconversion sans parvenir à revenir dans le droit chemin. ancien petit protégé du clan. ninja pro qui boîte un peu. en formation dans le garage de tatie deirdre quand il n'est pas trop occupé à ne rien faire. songe à devenir pute, pour que le suçage de bites devienne rentable. sans avenir notoire, il va sûrement finir dans le caniveau.
› DC : /
› Messages : 1719
› Nombre de RP : 6

Message(#) Sujet: Re: Dakota | We're falling on each other like we're always in the dark. Dim 10 Juil - 0:54

j'attendais que tu postes CUTE
bienvenue ma belle !


(personnage à l'hôpital #teamboulet)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5324-coma-les-soupirs-et-les


avatar

› Âge : 45 ans
› Appart : 1210
› Occupation : Médecin légiste dans le commissariat du coin
› DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie
› Messages : 2299
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Dakota | We're falling on each other like we're always in the dark. Dim 10 Juil - 4:27

Bienvenue parmi nous HELLO !



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa


avatar

« Chouchou d'Al »
› Âge : Dix-sept désillusions.
› Appart : De retour à la rue.
› Occupation : Survivre et c'est à plein temps.
› DC : Donald le gentleman.
› Messages : 1280
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Dakota | We're falling on each other like we're always in the dark. Dim 10 Juil - 18:00

Bienvenue Nebraskaaaaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t8762-lincoln-it-s-morning-ag


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Dakota | We're falling on each other like we're always in the dark. Dim 10 Juil - 18:02

Bienvenue ! HELLO

Hâte de lire la suite après cette petite mise en bouche !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Dakota | We're falling on each other like we're always in the dark. Dim 10 Juil - 20:03

Bienvenue, copine de tatouage sur le poignet HEHE :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Dakota | We're falling on each other like we're always in the dark. Mar 12 Juil - 12:07

Bennett Rose a écrit:
Bienvenue ! HELLO

Hâte de lire la suite après cette petite mise en bouche !

J'avoue. FAN
En tout cas, bienvenue, et bonne chance pour la suite ! :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Dakota | We're falling on each other like we're always in the dark. Mer 13 Juil - 2:34

Bienvenue ici CANDICHOU
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Dakota | We're falling on each other like we're always in the dark. Ven 15 Juil - 8:10

Merci, tout le monde. La fin devrait être postée dans la journée. DAFUQ

Ensuite je pourrais enfin contrôler le monde.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : vingt-six années rongées par sa folie meurtrière
› Appart : #717 la frangine envolée, éclatée dans les rues du Bronx ou ailleurs et lui seul dans un trop grand appart
› Occupation : il a abandonné la drogue, les contrats sanglants, traqué par les gros poissons qui veulent écraser la vermine
› DC : Riley la camée aux dessins morbides
› Messages : 1530
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Dakota | We're falling on each other like we're always in the dark. Mer 20 Juil - 11:05

bienvenue toi BLBLBLBL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5441-ugo-de-ceux-qui-prennen


avatar

« NITROMÉTHANE »
« NITROMÉTHANE »
› Âge : 31 ans
› Appart : Loue le 106 pour son fils et Art mais dort dans son garage.
› Occupation : Transporteur / Garagiste / Combattante et pilote clandestine
› DC : Sly, Nathan, Niilo, Neslihan
› Messages : 4068
› Nombre de RP : 17

Message(#) Sujet: Re: Dakota | We're falling on each other like we're always in the dark. Ven 22 Juil - 2:45

Hello !

Malheureusement le délai pour rédigé ta fiche est écoulé, tu passes donc dans les dossiers litigieux. Pas de panique, tu peux toujours l'éditer, jusqu'au 29 Juillet ou demander un délai ! Mais attention, passée cette date sans nouvelles de ta part, ton dossier sera classé.


La femme est vouée à l'immortalité
parce que la morale consiste pour elle à incarner une inhumaine entité: la femme forte, la mère admirable, l'honnête femme.
Simone de Beauvoir



#JE SUIS TETON !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11073-deirdre-priscillia-fol


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Dakota | We're falling on each other like we're always in the dark. Mar 26 Juil - 6:33

Boooon. Après avoir fait face à un éclair qui était tombé dans mon jardin qui avait complètement fait sauter mon Internet, j'ai eu le temps de tout écrire sur mon téléphone, parce que il y a pas grand chose à faire sans Internet, on va pas se mentir.

Du coup j'ai survécu sans Internet ( Sisi, juré. Surprised ) et je poste!
Revenir en haut Aller en bas


En ligne
avatar

« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »
› Âge : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
› Appart : #1411 (F2) avec le fantôme de sa mère la junkie, Badz Hijodealgo le fagg et Lincoln le renardeau perdu.
› Occupation : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
› DC : Ekaterina et Misha
› Messages : 4033
› Nombre de RP : 32

Message(#) Sujet: Re: Dakota | We're falling on each other like we're always in the dark. Mar 26 Juil - 11:03

TU ES VALIDÉ(E) ! BIENVENUE !


ta mère t'as donné ce prénom en l'honneur de son premier cheval, Dakota. Très glamour, hein? Ton second prénom te vient non pas du chat de ton père cette fois, mais du prénom que ton père voulait te donner.>>> Ce passage m'a trop fait rire ! Laughing

Félicitations ! Ton dossier a été approuvé par la Concierge ! Tu peux dès à présent prendre tes aises et faire la connaissance avec tes nouveaux voisins sur le flood, la Chat-Box ou directement via les RP Libres si tu es un thug.

Si tu es perdu, n'hésite pas à t'inscrire à la session de parrainage ! Quoiqu'il en soit, pense à remplir ton profil (sans oublier d'indiquer ta réputation) et te recenser sur nos divers listings:




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Dakota | We're falling on each other like we're always in the dark.

Revenir en haut Aller en bas

Dakota | We're falling on each other like we're always in the dark.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (1968) L'observation de Minot (Dakota du Nord)
» (1953) Le cas radar visuel multiple de Ellsworth AFB.
» Authorities Baffled in California and Switzerland As Cattle Fall Off Cliffs and Die
» Dakota + des astres, désastre.
» POEME DES NATIFS AMERICAINS DES TRIBUS DAKOTA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)