Partagez|


Seamus O'Cearnaigh * Le scalpel à la main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Seamus O'Cearnaigh * Le scalpel à la main Ven 24 Juin - 20:42

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Seamus a emménagé au Parking, il y a maintenant 5 ans. Au début ça partait bien et puis tout a dérapé. On comprend jamais bien où ça dérape. On connait juste la date précise de la chute. Celle qui vous fait quitter votre appart de 200m² dans le coeur de Manhattan avec les menottes aux poignets. Le Parking, c'était juste un abri, c'est devenu la maison. Avant prisonnier de ces murs froids, l'immeuble a finalement réussi à l'apprivoiser.

   (Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) On ne va pas se mentir, cet immeuble c'est quand même pas la grande classe. Ça manque clairement de luminosité et puis on entend ce que font les voisins. Après, maintenant, c'est chez lui. Seamus est un voisin discret qui s'entend pas toujours avec les voisins. Lorsqu'il y a quelque chose qui ne lui plait pas, il s'en occupe personnellement et il vous reprend glacialement, sans un sourire, sans une politesse. Les politesses c'était avant, il a bien trop fait semblant dans sa vie pour s'encombrer aujourd'hui de ce genre de futilités. Cependant, le but est de ne pas se faire trop remarquer non plus. Lorsqu'il parle avec les voisins, la plupart du temps pour parler business, le reste du temps c'est un taiseux qui vous regarde de travers.

   (Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) On l'appelle le Doc' irlandais ou juste le Doc'. Un peu bourru, toujours de mauvaise humeur, on parle d'une femme qui lui aurait brisé le coeur lorsqu'il était jeune, mais ce ne sont que des rumeurs. La plupart des gens savent qu'il trempe dans des affaires louches mais personne n'ouvre la bouche. Pour les mafias du coin, le Groupe, ou le Clan, c'est l'homme a aller voir en cas de problèmes graves. Ancien chirurgien, on ne sait pas trop pourquoi il est là, ni comment il en est arrivé à errer ainsi dans les bas-fonds du Parking. Cependant, tous ceux qui en ont besoin savent le contacter.

Pour ce qui est de son ancienne réputation en tant que Raffael Alvarez c'est autre chose. C'était le meilleur médecin chirugien de son temps. Sa réputation est tachée par des mots comme pedophilie, inceste, extortions de fond, fraudes fiscales, violences... Certaines sont vraies d'autres complètement infondées. On dit qu'il s'est échappé avant de se suicider la veille de son procès.

(NOM) Né Alvarez, il s'est orienté vers ses origines irlandaises lorsqu'il a choisi le nom O'Cearnaig. Ce nom lui a valu le surnom de l'Irlandais. (PRÉNOM) Né Raffael, il a pris le nom de Seamus lorsqu'il a changé d'identité. Aujourd'hui, plus personne ne l'appelle par son ancien prénom. Cette personne est décédée depuis longtemps. (ÂGE) Les années passent et les rides s'imposent, bientôt 45 années qu'il sillonne la ville et il n'a pas l'intention de s'arrêter. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE)  Il est né un 4 octobre 1971 à Manhattan. Il a beaucoup voyagé mais cette ville est sa maison, même si maintenant elle se situe dans le Bronx. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Il était chirurgien plastique, aujourd'hui, il s'occupe de tous les petits petits bobos des gens qui lui demandent de l'aide... Contre forte rémunération naturellement. Pendant les trois premières années en tant que Saemus, il a été livreur de colis, aujourd'hui, il l'exerce à mi-temps seulement car ce job alimentaire à l'origine est devenu une simple couverture. (NATIONALITÉ) Américaine (ORIGINES) Irlandaises du côté de sa mère dont il a hérité le physique très british, italiennes du côté de son père. Deux vieilles familles très riches dont le patrimoine appartient aujourd'hui à ses deux fils. Il a un lien de sang éloigné avec les Barttoloti. (STATUT CIVIL) Y'a-t-il un statut pour un homme qui est officiellement mort avant d'avoir signé son divorce ? De toutes façons aujourd'hui sa femme est décédée, donc veuf semble être le terme approprié. (ORIENTATION SEXUELLE) Il a des préférences pour tout ce qui est jeune et possédant un petit cul bien moulé dans un jean. Il se définit lui-même simplement comme libertin. Il est déjà tombé amoureux d'un homme mais c'était il y a très longtemps. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) 6 août 2011, jour officiel de la mort de Raffael Alvarez. (REPRISE DU PERSONNAGE) En cas de suppression, acceptez-vous que votre personnage soit scénarisé ? Oui (GROUPE) Il est de ceux qui vivent, cela semblait impossible il y a quelques années mais il a trouvé son quotidien et se sent bien.(TYPE DE PERSO) Inventé (CRÉDITS) Tumblr et moi

PSEUDO : Chez les papous - Matsy PRÉNOM : Mathilde ÂGE : 23 printemps PAYS : France FRÉQUENCE DE CONNEXION : Cela dépend du boulot COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : Grace à Dinosaure (Alban) qui est un ami COMMENTAIRE OU SUGGESTION : L'ambiance "sujet libre" a su me séduire AVATAR : David Fuckin' Tennant
Saemus Raffael O'Cearnaigh
Je vous le dis, l'idée du bonheur  c'est surfait, ce qui compte c'est le pouvoir.


- Qui es-tu ? Réponds bordel !
- Tu crois que tu me fais peur avec ton couteau de boucher ? Tu crois que moi je peux avoir peur de Raffael Alvarez ? L'ancien chirurgien plastique ? Le fils du millionaire Tony Alvarez ? Le cousin des Bartolloti ?
- Parle !
Il asséna un coup de poing violent dans le visage du jeune homme qui cracha du sang par terre.

"Tu es né parmi les élites de la société New Yorkaise. Tu avais tout a portée de main. L'argent, le succès, l'intelligence, les femmes... Ton premier coup, ton père te l'a acheté. Tu avais treize ans. Depuis longtemps déjà tu savais déjà que tout s'achetait. Tu as tout essayé et tu as tout aimé. Tu n'as jamais fait attention à qui tu blessais. Rien n'as jamais pu t'atteindre, n'est-ce pas ? Tu as profité de la vie, tu as mordu dedans comme on croque une pomme.
Tu as détruit tout ceux que tu as aimé. Jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien d'eux. Tu te lassais et tu passais à autre chose. Ca t'a fait mal parfois mais tu as ignoré la peine.
Tu as fait des hautes études, tu en avais les moyens. Tu es devenu chirurgien plastique. Tu préférais les urgences, mais ça ne comptait pas. Ce qui a toujours compté c'était l'argent. Tu as eu une femme. Elle était douce et elle t'aimait. Elle venait d'une bonne famille. Il fallait te marier. Tu l'as battue le soir de sa nuit de noce pour lui faire comprendre qui commandait. Tu as recommencé de nombreuses fois quand tu buvais trop. Tu l'as humiliée en publique dès que tu pouvais. Elle le méritait. Quand elle ne s'habillait pas correctement, elle te faisait honte, quand elle s'habillait trop bien tu la traitais de putain.
Tu as eu des enfants, deux, que tu ne connaissais pas. Tu les trouvais insignifiants.  Tu avais des doutes et tu as testé mais ils étaient bien de toi. Tu te souviens encore à quel point tu avais été déçu.
Tu as déménagé pour être loin d'eux. Tu les revoyais aux événements quand tu avais une famille à exposer. Tes enfants t'ont aimé et on été déçus. Ils ont réussi chacun cherchant à t'épater. Tu ne t'es jamais intéressé à eux.
Tu as gagné très vite en renommée. Tu as rencontré les plus grandes stars, tu as accédé à leur desirs les plus fantasques. Tu as couché avec tes patients les plus fragiles et tu as aimé la sensation de supériorité que tu avais sur eux à ce moment là. Tu as recueilli leur secrets sur l'oreiller et tu as fait chanter leurs proches. Tu as gagné encore plus d'argent et cela te grisait. Tu as placé ton argent dans des entreprises d'avenir, tu as racheté des entreprises juste pour pouvoir les demonter ensuite.
Quand ton père s'est mis à la retraite, il t'a laissé prendre sa place comme expert corrompu lors de procès concernant des affaires de mafia. Tu l'as fait sans te poser de questions. Tu aimais l'argent et tu aimais le pouvoir que tu avais sur les gens. Tu as rendu ton père fier de toi. Quelque que chose que tu n'avais jamais cru possible.
Un jour, ta femme a demandé le divorce. Tu as refusé, tu t'es moqué d'elle. Cela faisait longtemps qu'elle buvait. Personne ne lui donnerai le moindre sous selon toi. Tu l'as frappée devant tes enfants, une fois de plus.
Elle t'a fait suivre, une semaine seulement a suffit pour qu'elle trouve des choses compromettantes sur toi. Tu te tapais ce jeune homme. Tu l'avais croisé dans une rue, il semblait perdu. Tu lui as trouvé de quoi dormir. Tu as profité de lui. Ils t'ont vu. Ils ont tout photographié. Dix-sept ans, il avait.
Elle t'a tout pris cette garce. Tu es allé au tribunal. Tu as fait les choux gras de la presse pendant des semaines : attouchements sur mineur puis découverte des fraudes fiscales, des violences conjugales. Tes clients ont profité du scandale pour te denoncer. Ils t'ont descendu. Tu étais foutu.
Tes enfants ont été monté dans les tabloïds comme quoi tu les avais touchés eux aussi. Eux qui avaient dix-sept ans. C'est sans doute la seule chose dont on t'accusait que tu n'as pas fait.
Mais tu avais encore quelques amis. Tu remerciais ton père de t'avoir integré parmis eux. On t'a donné une nouvelle identité, une porte de sortie et tu as disparu de la surface de la terre."


- J'ai rien à te dire !
- Qui es-tu bordel ? Tu bosses pour les flics ? T'es bien loin de ton district...
- Tu sais vraiment pas qui je suis ? Tu ne vois pas qui peut te reconnaître habillé comme ça comme un vulgaire clodo ? Je suis ton fils ! Je suis ton putain de connard de fils orphelin ! Quoi tu vas me tuer c'est ça ? Tu vas encore me frapper ?
- Je n'ai pas de fils, je ne connais pas de Raffael. Tu te trompes de personne.
- Je pensais que t'étais mort tu sais. C'est ce que les journaux ont dit. Que tu t'etais jeté d'un pont... Comment t'as pu nous faire ça ?
- Combien de fois je t'ai dit de ne pas lire ces conneries ?
- Qu'est-ce qui s'est passé ?

"Je me suis retrouvé sans rien dans ce bus crasseux qui m'emennait loin de chez moi. Je crois que c'est la première fois de ma vie que j'ai ressenti le vide. Le vrai. Il m'aspirait de toute sa force et la peur qu'il inspirait me rendait presque euphorique. J'étais au dessus des lois. Je disparaissais. Il me reste environ 3000$ en cash. C'est tout, moi qui en 10 ans avait fait fructifier des millions. Plus de carte gold, plus de compte aux Caïmans. De quoi m'installer quelque part et de recommencer ma vie. On m'a parlé du Parking, on m'a dit que là-bas je pourrais me faire discret.
J'aimerais la buter cette garce qui m'a volé ma vie. Parfois je rêve, je lui enfonce un couteau dans le ventre et je la vois se vider de son sang. Ces rêves me permettent de rester serein.
Les Bartolotti, je ne les remercierai jamais assez pour ce qu'ils ont fait pour moi. Ils ont ma confiance et je suis devenu leur obligé.
En surface, je suis Seamus O'Cearnaigh. Seamus O'Cearnaigh est né dans les bas fonds de Brooklyn. Seamus O'Cearnaigh est un raté qui a 40 ans enchaîne encore les petits boulots. Seamus O'Cearnaigh n'a jamais rien fait de ses dix doigts. Seamus O'Cearnaigh ne saura jamais faire la différence entre un drap de soie et de satin, parce que Seamus O'Cearnaigh n'aura jamais l'occasion d'en toucher. Et surtout Seamus O'Cearnaigh ne devra jamais rien faire qui touche à la médecine. J'ai été Seamus O'Cearnaigh 24h/24 pendant 3 ans pour me faire oublier.
L'appartement était austère, la vue, minable. Mais c'est suffisant. J'avais trouvé un emploi de livreur. J'était invisible et cela convient à Seamus O'Cearnaigh. Seamus O'Cearnaigh n'a jamais attiré l'attention sur lui de toutes façons et quand il attire l'attention, Seamus O'Cearnaigh se moque, méprise et revient dans son univers solitaire.
Puis un jour j'ai vu débarquer chez moi un mec qui avait pris une balle dans le bide. C'était méchant. Il venait des Bartolloti, c'est tout ce qu'il a eu le temps de me dire avant de tomber dans les pommes. Je l'ai installé sur la table de ma cuisine. Il fallait agir vite. J'avais gardé du matériel chirurgical chez moi une fois que je m'étais ouvert la main avec un couteau. Je l'ai stabilisé. C'était moins moche que prévu. Pendant la nuit, ça a sonné, un paquet était devant ma porte. Il contenait des antibios, des antidouleurs, une perf. Tout ce dont j'avais besoin. Il s'est réveillé deux jours après. Il est resté deux jours de plus et il est reparti en boitillant. Le lendemain, un deuxième paquet m'attendait rempli de billets avec un mot sur lequel était écrit "Tu es embauché".
Deux ans plus tard, tout le monde a mon numéro, tout le monde sait à qui s'adresser et tout le monde se tait. Balancer un médecin ce n'est bon pour les affaires de personne. J'ai installé une salle d'opération dans une des caves de l'immeuble. Je ne sais pas d'où viens l'argent. Je le soupçonne même de venir de gangs différents. Tant qu'on me paie grassement, je ne pose pas de questions. Je continue de m'offrir un F2, je ne veux pas attirer l'attention. Pendant ce temps, Raffael Alvarez a son argent et Seamus O'Cearnaigh s'enterre un peu plus profondément dans sa médiocrité."


- Rien. Je te dois rien du tout ! Casse-toi, j'ai à faire.
- Alors c'est ça que tu es devenu ? Un clodo ? Un pantin de la mafia ?
- Comment oses-tu me parler sur ce ton ! Barre-toi ! J'ai autre chose à faire que d'écouter tes conneries de père disparu. Raffael Alvarez est mort tu m'entends ? Tu crois connaître ma vie ? Tu connais rien ! Va-t'en tu n'as pas ta place ici. Va rejoindre ta mère.
- Elle est morte y'a trois mois Maman ! Okay ? L'alcool, les médicaments, elle s'est butée tu comprends ? Et tout ça c'est à cause de toi !
- Ta mère était une trainée, elle est morte en trainée, ça ne m'étonne pas. Tu crois qu'elle était toute blanche ? Tu crois que je voyais pas la drogue qui circulait à la maison ? Tu crois qu'elle venait pas ramener son petit cul dès qu'elle devait des sous à ses créanciers ? Tu crois que je ne la récupérais pas le soir en rentrant du boulot les cuisses encore rouges de tous les mecs qu'elle venait de se taper dans la journée ? Elle méritait tout ce qui lui est arrivé. Je me suis baré parce que c'était ce qu'il y avait de mieux à faire.
- Comment as-tu pu la laisser avec nous alors que tu savais tout ça ? Comment tu as pu disparaître comme ça ? On avait besoin de toi !
- Dans la vie, mon fils, on a que ce qu'on mérite. Le reste n'existe pas. Maintenant casse-toi.

~

• Sa mère a disparu lorsqu'il avait 2-3 ans. Fils unique, il a été élevé par une bonne. Son père couchait avec elle régulièrement sans forcément lui demander son consentement. Elle se vengeait sur l'enfant. Son père était constamment absent, même quand il rentrait son fils ne le voyait jamais. Même s'il était riche à souhait, il n'a pas eu une enfance heureuse. Une adolescence non plus d'ailleurs mais pour différentes raisons.
• Il a été témoin d'un massacre entre bandes rivales lorsqu'il avait une dizaine d'années, il a été blessé et est resté pendant des mois muet après cet incident.
• Son père était un homme très influent, Raffael a toujours voulu être à la hauteur et il s'est donné les moyens de l'être même si cela signifiait ne s'attacher à personne. Le père de Raffael est décédé il y a six ans.
• Il n'a jamais cherché à retrouver sa mère, mais c'est elle qui est venue à lui. Les retrouvailles ne se sont pas vraiment bien passées. Sa mère est une connasse qui l'a abandonnée, il n'a pas vraiment de respect pour les femmes pour lui, elles sont les dignes égales des hommes dans leur bêtise et leur stupidité.
• Il parle anglais et italien grâce à son père. Il a également de bonnes bases d'espagnol et connait quelques mots ou bouts de phrases en russe et en français.
• S'il pratique de nouveau la médecine depuis deux ans, il reste tout de même constamment sur ses gardes d'être reconnu. Seuls les italiens connaissent sa vraie identité, et encore pas tous. Une peine de prison à vie l'attend de l'autre côté du miroir, il préfère rester discret. Ce n'est pas quelqu'un de très expansif dans ses sentiments, sa voix ou dans ses actes. Il ne supporte pas le contact physique autre que sexuel.
• Ce n'est pas parce que c'est un connard dans la vie de tous les jours qu'il ne ressent rien. Il a juste pris l'habitude de ne pas faire attention à ses émotions et à ce qu'il peut ressentir. C'est aussi pour cela qu'il essaie de trouver de l'adrénaline où il peut pour se sentir vivre, lui qui n'a ni tronc, ni racines.
• Même si au début il a fait médecine pour son père, il se plait vraiment dans ce métier. Ne pas l'exercer pendant les années où il s'est caché ont été cauchemardesques pour lui. L'adrénaline, la précision, tout cela le rend presque euphorique. C'est seulement lorsqu'il est entrain de bosser qu'il est fier de lui et qu'il a à l'impression d'avoir trouvé sa place. Il ne laissera jamais personne mourir devant ses yeux s'il peut y faire quelque chose. Il n'avouera jamais que c'est par compassion, il le fait par fierté.
• Il n'aime pas son prochain, il n'a aucun respect pour l'espèce humaine. Il n'aime que le pouvoir. L'argent est juste un moyen d'avoir du pouvoir. Il ne s'aime pas lui-même non plus si ça peut vous rassurer.
• Il a deux ans, une voisine particulièrement énervante enfermait son chien et ce dernier passait son temps à hurler à la mort pendant la journée. Un jour qu'elle était partie, il est rentré chez elle et il a tué le chien de sa voisine à coup de couteau. Elle est partie depuis.
• Oui, il battait sa femme. Elle le cherchait jusqu'à ce qu'il craque pour attirer son attention. Elle avait raison puisqu'il finissait toujours par craquer. Il n'a jamais touché à ses deux fils par contre. C'est quelqu'un d'impulsif, une baffe est rapidement partie, de même que les coups de poings, mais il ne sait pas très bien se battre alors il évite contre des adversaires plus fort que lui. Il n'a pas honte de laisser courir lorsqu'il sent que le combat est perdu d'avance.
• Seamus boit et fume beaucoup trop. Il fréquentait des clubs de strip-tease à l'époque où il était Raffael Alvarez. Aujourd'hui, il est plus calme, cependant il lui arrive de se taper des prostitués encore.
• Il a deux téléphones, un perso et un pour ses affaires, mais il n'a pas la télévision. Lorsqu'il est seul, il joue du piano avec son casque pour ne gêner personne. Il jouait aussi du violon mais il n'y a pas touché depuis des années. Il pratiquait également l'équitation à l'époque, cela fait longtemps qu'il n'a pas vu un cheval cependant.
• S'il n'aime pas la race humaine, il ne touchera jamais aux enfants. Il y a quelque chose de sacré dans ces petits hommes en devenir pour lui. Ce n'est pas pour autant qu'il sera sympathique avec eux.
• Lorsqu'il a disparu, la mafia italienne a simulé son suicide pour que personne ne le trouve. A la suite de cela, il a disparu pendant 3 ans. Locataire du Parking parmi d'autres. Puis, il s'est remis à la chirurgie grâce à la mafia. Deux années après, il s'est fait une belle réputation dans les sous-terrains.
• Il a une salle d'opération personnelle dans une cave. L'ensemble des murs est carrelée. Tandis que son appart est à l'image du personnage qu'il continue de jouer, cette salle est d'une blancheur immaculée fournie de médicaments de bonne qualité et d'outils toujours parfaitement stérilisés.
• Il accepte n'importe quel boulot tant qu'il est payé : surveillance médicale des prostitué(e)s, soin des blessures, dealer de médicament, torture...
• Si vous voulez toucher son cœur, il va falloir s'accrocher parce que ce n'est pas un organe qu'il utilise souvent, ou même qu'il sait comment utiliser.
   



Dernière édition par Seamus O'Cearnaigh le Sam 25 Juin - 12:09, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Seamus O'Cearnaigh * Le scalpel à la main Ven 24 Juin - 21:10

Love et tout le reste. :l:

J'aurai aimé être prévenu de cette inscription ! Surprised

J'te pardonne si tu me donnes Tennant. :l:
Revenir en haut Aller en bas


En ligne
avatar

› Âge : 45 ans
› Appart : 1210
› Occupation : Médecin légiste dans le commissariat du coin
› DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie
› Messages : 2299
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Seamus O'Cearnaigh * Le scalpel à la main Ven 24 Juin - 21:14

Bienvenue parmi nous JAIME !



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa


avatar

« La Demoiselle Inconnue »
› Âge : 36 y.o
› Appart : #1208 (dixième)
› Occupation : Magnétiseuse et commissaire priseur
› DC : Rau / Franz / Popi / Nikita
› Messages : 1676
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: Seamus O'Cearnaigh * Le scalpel à la main Ven 24 Juin - 21:17

Bienvenu!
OMG DAVID TENNANT QUOI FUH FUH BRILLE
JOTEM DÉJÀ JE VEUX DÉJÀ TOUT PLEIN DE LIENS :l:


+ BONNIE AND CLYDE +
Moi lorsque j'ai connu Clyde, autrefois, c'était un gars loyal, honnête et droit. Il faut croire que c'est la société qui m'a définitivement abîmé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11295-apolline-mille-bouches


avatar

« The Dog »
› Âge : 37 ans
› Appart : Appart #1202
› Occupation : Gérant de la maison close Le Moine, Parrain de la mafia Bartolotti
› DC : Jefferson
› Messages : 1239
› Nombre de RP : 8

Message(#) Sujet: Re: Seamus O'Cearnaigh * Le scalpel à la main Ven 24 Juin - 21:43

Bienvenue !!!! o/
Mais quel choix d'avatar je l'adooooore ! Tu vas tout déchirer avec ça ! J'ai hâte de te voir au parking ^^

Bonne chance pour la fin de ta fiche :l:


....
C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases.
Je suis un Super Héros:
 

Bartolotti For President !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t4871-nero-the-dog


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Seamus O'Cearnaigh * Le scalpel à la main Ven 24 Juin - 23:34

Merci à touuuuus !!!! JAIME JAIME JAIME
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Seamus O'Cearnaigh * Le scalpel à la main Ven 24 Juin - 23:40

J'ai été prévenu de ton arrivée avec le moche d'Elliot, Poulet. Surprised
Il va mettre de la bave partout maintenant. Déjà que c'est insupportable de l'entendre parler de son David tout le temps au téléphone ... HEIN

Bienvenue parmi nous quand même. NIARK Et il nous faudra un lien comme dit sur le message que tu as posté dans la zone d'invités. ROBERT

P.S : J'oubliais que toi aussi tu lui voues un culte. Bon... Surprised Les goûts et les couleurs. (Moi c'est surtout l'autre débile qui m'en a dégoûté HEU)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #522 avec son homme, pas loin de la famille
› Occupation : Infirmière diplômée
› DC : Lizz & Drill
› Messages : 1345
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Seamus O'Cearnaigh * Le scalpel à la main Sam 25 Juin - 0:15

Bienvenue parmi nous CUTE


❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2061-aliah-vouloir-vivre-par


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Seamus O'Cearnaigh * Le scalpel à la main Sam 25 Juin - 11:26

Alban -> Je ne te donne pas Tennant Surprised Tu te tapes déjà Matt !!

Guan-Yin -> Merciiiiiiiii

Ézéchiel -> Avec plaiiisir <3

Nero -> Le lien avec les Bartolotti te convient ? Seam serait un cousin éloigné et aurait été aidé par la mafia pour disparaitre.

Merlin -> Ca y est mon surnom est déjà découvert Surprised !! Mais toutafé pour le lien, MP-moi ou je te MPerai ;)

Aliah -> Merciiiii
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Seamus O'Cearnaigh * Le scalpel à la main Sam 25 Juin - 12:34

ok à mon passage de ce matin, j'pensais que c'était Elliot alors j'comprenais pas pourquoi il se disait bienvenue.
*boulet*
Je viens de comprendre que c'est pas lui en fait Surprised
Bienvenue et compte sur moi pour venir t'embêter avec mes bobos Emo
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Seamus O'Cearnaigh * Le scalpel à la main Sam 25 Juin - 13:08

DAVID TENNANT FAN OMG. EPOUSE MOI. MOI QUE MOIIIIIIIIIIII FAN FAN

Bref, bienvenue, attend toi à ce que je vienne te faire l'amour avec Frédéric Surprised
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Seamus O'Cearnaigh * Le scalpel à la main Sam 25 Juin - 13:21

Bienvenue ici :hihi: :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Seamus O'Cearnaigh * Le scalpel à la main Sam 25 Juin - 16:30

Freddie -> Avec plaisir pour les bobos ;) et oui je suis un être dissocié de Poupougne ^^

Fidelio -> Tu peux toujours essayer :P commence par taper à la porte ;)

Vito -> Merci beaucoup Smile
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »
› Âge : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
› Appart : #1411 (F2) avec le fantôme de sa mère la junkie, Badz Hijodealgo le fagg et Lincoln le renardeau perdu.
› Occupation : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
› DC : Ekaterina et Misha
› Messages : 4015
› Nombre de RP : 22

Message(#) Sujet: Re: Seamus O'Cearnaigh * Le scalpel à la main Sam 25 Juin - 17:11

TU ES VALIDÉ! BIENVENUE !


Un petit coup de bistouri et on repart comme l'an quarante MIAOU !

Félicitations ! Ton dossier a été approuvé par la Concierge ! Tu peux dès à présent prendre tes aises et faire la connaissance avec tes nouveaux voisins sur le flood, la Chat-Box ou directement via les RP Libres si tu es un thug.

Si tu es perdu, n'hésite pas à t'inscrire à la session de parrainage ! Quoiqu'il en soit, pense à remplir ton profil (sans oublier d'indiquer ta réputation) et te recenser sur nos divers listings:




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Seamus O'Cearnaigh * Le scalpel à la main

Revenir en haut Aller en bas

Seamus O'Cearnaigh * Le scalpel à la main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Calcul à la main d'une ACM [RESOLU]
» Moïse a traversé la mer avec un coup de main de la nature
» comment aider quelqu'un qui souffre et refuse la main Tendue ?
» MAIN ON OR
» Communion dans la main

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)