Partagez|


Alema + Ta débauche ne leurre qu'un instant ton désespoir caché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Alema + Ta débauche ne leurre qu'un instant ton désespoir caché Dim 19 Juin - 15:37

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) J’ai couru. Vite, aussi vite que j’ai pu. Il faisait nuit. J’ai tourné dans une rue, à gauche je crois. D’habitude je choisis toujours la droite quand je sais pas où aller. Y’avait un immeuble. Alors j’ai couru vers là. J’ai poussé la porte d’entrée et je me suis cachée dans un coin. Là y a une vieille femme qui m’a regardée et qui m’a demandé si j’avais besoin d’un endroit où rester. J’ai rien dit. Elle m’a dit que le loyer coûtait pas cher. Et je me suis dit que j’aurais besoin d’un appart maintenant que mon mec m’avait viré. Du coup j’ai payé pour un mois. C’était y’a trois jours.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Pour l’instant je suis restée cachée chez moi pour me faire un peu oublier. J’ai pas vu grand monde du coup. Mais la vieille elle est sympa. Après les endroits du genre je les connais, il y a des trucs bizarres qui s’y passent. Mais si tu mets pas ton nez là où tu dois pas, t’es plutôt tranquille, les gens vont être cool. Le problème c’est que je me connais, je vais aller me mêler des fesses des autres et je vais encore devoir partir pronto. Juré je vais faire un effort

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Ce quartier-là, j’en ai pas encore. Pour le reste ça dépend à qui on parle. Certains vous diront que je suis une bête de soirée, d’autres que je suis la meilleure amie possible d’autres encore que je suis qu’une sale voleuse. Et une poignée de gars vous diront que je suis le meilleur coup qu’ils se soient payé. Mes parents vous diront qu’ils savent pas qui je suis, ou que je suis morte. Oui, leur petite fille chérie est morte.  

(NOM) Teshome, la dernière chose qui me rattache à mon père, à l'homme que j'aurais aimé le plus au monde (PRÉNOM) Alemayehu « J’ai vu le monde ». Il paraît qu’on doit être fiers de ses origines, si c’est pour avoir un nom comme ça, non merci ça va. On m’appelle Alema, ou Ale (ÂGE) 20 ans, je suis même pas officiellement censée boire de l’alcool. Haha. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) 4 août 1997 à Addis-Abeba en Ethiopie. C’est la seule chose que je pourrais vous dire sur ce pays parce que j’étais à peine née qu’on partais aux Etats-Unis avec ma famille (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) touche à tout, dès qu’on me propose un boulot je prends, légal ou pas. En général serveuse (NATIONALITÉ) Double nationalité Ethiopienne-Américaine (ORIGINES) Ethiopienne, à part ma couleur de peau, je vois pas trop ce qui le prouve mais bon, il paraît (STATUT CIVIL) récemment célibataire, mon dernier mec à pas trop apprécié que je lui vole sa came pour la revendre de mon côté. Désolée ? (ORIENTATION SEXUELLE) J’ai définitivement eu plus de relations avec des gars mais je suis pas contre des filles dans mon lit (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) 16 juin 2016 (REPRISE DU PERSONNAGE) aucun soucis (GROUPE) de ceux qui vivent (TYPE DE PERSO) inventé dans ma petite tête (CRÉDITS) @d.picard +  annabeth.co.vu + hungergasmes.tumblr

PSEUDO : gé(haine) jeu de mots avec géhenne et haine, t’as compris ? huhu PRÉNOM : chloé ÂGE : 16 années de vie PAYS : le pays du fromage (beurk) FRÉQUENCE DE CONNEXION : 4/7 COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : ça fait un moment que je connais le fo’ et que je voulais faire un personnage ici mais j’avais pas encore l’âge   COMMENTAIRE OU SUGGESTION : continuez de gérer !   AVATAR : Senait Gidey
Alema Teshome
Ma vie est un lendemain de cuite perpétuel @MsieurLeProf

Il paraît que c’est doux les femmes. Je viens de naître. Ma mère dit à mon père « Regarde comme elle est frêle » Mon père lui répond en riant « Ne te laisse pas avoir, ça va être une dure à cuire ! » Si tu savais, mon p’tit papa, comme je vais t’en faire baver. Si j’avais su parler au moment où t’as prononcé ces mots je t’aurais dit à quel point je suis désolée que toi qui voulait une vie meilleure pour ta famille, tu te retrouve à élever un gamine pourrie gâtée et turbulente. Je t'aurais demandé pardon pour toutes les convocations chez le directeur parce que je me suis battu avec une de ces gosses de riche blonde aux yeux bleus qui se croit tout permis. Surtout pour la fois où j’ai coupé les cheveux d’une d’entre elle parce qu’elle arrêtait pas de les mettre sur ma table. Je t'aurais demandé pardon pour avoir détesté maman. Je t'aurais demandé pardon pour avoir trahi ta confiance et t’avoir déçu à ce point. T’es l’homme de ma vie papa, mais j’aurais jamais le courage de te l’avouer.

Il paraît que c’est beau les femmes rondes. J’ai 10 ans. Ma mère devient obèse petit à petit. Les médecins disent que c’est à cause du stress, que je suis trop turbulente et que le travail la fatigue. Je sais que ça fait du mal à entendre mais je commence à avoir honte d’elle, j‘en viens même à être dégoûtée d’elle. Je ne veux plus qu’elle m’accompagne à l’école, qu’on aille faire les courses ensemble, je ne veux pas qu’on me voie avec elle. Mon père a fini par la tromper. Au début c’était l’histoire d’un soir. Et puis, c’est devenu régulier. Je le sais parce que c’est avec la voisine d’en face, j’ai une vue directe sur sa cuisine depuis ma chambre et je le vois régulièrement aller boire des verres chez elle. Hier soir c’est allé plus loin. Et j’ai facilement deviné que c’était habituel.  Il a toujours pas quitté ma mère pourtant. Je sais pas si c’est par pitié ou par amour. En tout cas il a plus aucun désir pour elle, plus aucun geste tendre envers elle. Et puis, petit à petit, il commence à s’éloigner de moi aussi. J’ai compris. Moi aussi je deviens grosse. Je ne suis plus jolie. Plus personne ne m’aimera plus jamais de toute ma vie.

Il paraît que c’est beau les femmes maigres. J’ai 14 ans. Il ne faut surtout pas que je mange. Je ne veux pas être comme ma mère. Je veux que mon père recommence à m’aimer. Je ne veux plus qu’il aille chez la voisine. Il faut que je perde le plus de poids que possible. Il faut que je sois plus désirable que toutes ces blondasses. Les garçons doivent me regarder moi, pas elles. Depuis que j’ai arrêté de mangé, j’ai déjà perdu 12 kilos. Je suis trop contente, mais il faut que je continue si je veux être parfaite. Papa dit que j’ai un problème mais c’est faux, je me sens très bien, mieux que jamais. Bon, j’ai du mal à suivre en cours mais je sais que les gens commencent à me regarder de plus en plus. Et puis, papa s’intéresse de nouveau à moi. J’ai réussi. Je me suis évanouie en rentrant à la maison et quand je me suis réveillée j’étais dans une chambre d’hôpital. Une femme brune vient me parler tous les deux jours. C’est ma psy. Les infirmières me forcent à manger. Je les déteste. Les visites c’est le dimanche. Je ne veux pas que ma mère vienne. Je la déteste encore plus. C’est de sa faute tout ça. Mais papa m’aime de nouveau je crois.

Il paraît que c’est beau les femmes. J’ai 17 ans. Il a trouvé mon argent et mon carnet d’adresse. Il me déteste. Il y a tellement de rage dans ses yeux. J’ai presque peur. Je n’ai jamais vu mon père aussi déçu et en colère contre moi. Il sait ce que j’ai fait. J’ai couché avec des mecs pour de l’argent. Je l’ai pas fait souvent mais je l’ai fait. Et maintenant il ne veut plus de moi sous son toit. Maman est pas là pour me défendre, elle est en cure d’amaigrissement. La voisine d’en face à déménagé. Je crois qu’ils reprennent leur vie en main. Et se débarrasser de moi est la dernière étape. Je fais ma valise. Cette fois il y aura pas de retour en arrière. Mon père me prend dans ses bras avant que je parte. Je pourrais lui dire que je suis désolée pour tout et que je l’aime, là, maintenant, mais je le fais pas. Parce que même si je fais la fille forte qui a peur de rien, les trucs vrais et qui ont de l’importance me terrifient.

Il paraît que c’est fort les femmes. J’ai vingt ans. Il m’aime, je crois. Au début c’était un client et puis il s’est attaché. Au bout de deux mois il m’invite à vivre avec lui. Je sais pas pourquoi mais j’accepte. Je sais que je l’aime pas. Il n’a rien de rassurant, rien de stable, rien du tout. Et pourtant j’accepte. On passe pas mal de temps ensemble. Dans son lit, à des soirées, dans le squat de ses potes. Parfois je l’accompagne quand il va vendre sa marchandise. Je fais le guet. Et puis un jour, il me fait garder sa came pendant qu’il est avec un client. Je me casse avec. Je me mets à courir. Je crois même pas qu’il me poursuit. Il s’est pas encore rendu compte que je suis partie. Il va s’en rendre compte. Il va avoir le cœur brisé.
Désolée.




Dernière édition par Alema Teshome le Sam 25 Juin - 14:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« la cicatrice. »
› Âge : à peine dix-neuf ans, déjà un pied dans la tombe.
› Appart : #1505, tout en haut près des étoiles et du vide. sûrement plus pour longtemps, l'appartement ne se paye pas tout seul, et coma l'est. seul.
› Occupation : lycéen en proie au redoublement. passeur de drogues en voie de reconversion sans parvenir à revenir dans le droit chemin. ancien petit protégé du clan. ninja pro qui boîte un peu. en formation dans le garage de tatie deirdre quand il n'est pas trop occupé à ne rien faire. songe à devenir pute, pour que le suçage de bites devienne rentable. sans avenir notoire, il va sûrement finir dans le caniveau.
› DC : /
› Messages : 1730
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: Alema + Ta débauche ne leurre qu'un instant ton désespoir caché Dim 19 Juin - 16:37

Citation :
COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : ça fait un moment que je connais le fo’ et que je voulais faire un personnage ici mais j’avais pas encore l’âge

c'est archi mignon MDR
bienvenue parmi nous p'tit bout. tu vas voir on mord pas (ou si peu). NIARK


(personnage à l'hôpital #teamboulet)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5324-coma-les-soupirs-et-les


En ligne
avatar

› Âge : 23 ans
› Appart : 1203, douzieme étage
› Occupation : étudiante en sciences anthropologiques, barmaid au lumignon blanc
› DC : Aliah & Drill
› Messages : 1309
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Alema + Ta débauche ne leurre qu'un instant ton désespoir caché Dim 19 Juin - 17:17

Bienvenue coeur


Des fois, tu te sens sirène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5347-lizz-nager-dans-l-ombre


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Alema + Ta débauche ne leurre qu'un instant ton désespoir caché Dim 19 Juin - 17:22

Bienvenue parmi nous HAWW
Qu'est-ce que tu peux être belle dis donc BAVE
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« The Dog »
› Âge : 37 ans
› Appart : Appart #1202
› Occupation : Gérant de la maison close Le Moine, Parrain de la mafia Bartolotti
› DC : Jefferson
› Messages : 1373
› Nombre de RP : 5

Message(#) Sujet: Re: Alema + Ta débauche ne leurre qu'un instant ton désespoir caché Dim 19 Juin - 19:45

Bienvenue parmi nous ! Dis donc, cet avatar, c'est la grande classe, tu es absolument superbe ! J'ai hâte de voir ce que ton personnage va donner sur le forum ^^


....
C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases.
Je suis un Super Héros:
 

Bartolotti For President !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t4871-nero-the-dog


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Alema + Ta débauche ne leurre qu'un instant ton désespoir caché Dim 19 Juin - 21:24

ptdrrrr à croire t'es mon clone, t'as mon age, t'as mon prénom wesh j'accepte pas Surprised
bienvenue renoie :l:

mdr énorme, toi aussi t'as attendu d'avoir l'âge ? ptn jme sens moins seule starfalah jtm UP

Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : vingt-sept ans
› Appart : #1401 - 14e étage
› Occupation : je me suicide à petit feu.
› Messages : 3631
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: Alema + Ta débauche ne leurre qu'un instant ton désespoir caché Dim 19 Juin - 21:29

Bienvenue :l:



.
Je marche dans des villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude. Que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5129-silver-o-high-all-the-t


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Alema + Ta débauche ne leurre qu'un instant ton désespoir caché Dim 19 Juin - 22:21

Bienvenue bella CUTE
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 45 ans
› Appart : 1210
› Occupation : Médecin légiste dans le commissariat du coin
› DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie
› Messages : 2313
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Alema + Ta débauche ne leurre qu'un instant ton désespoir caché Dim 19 Juin - 23:45

Je connaissais pas ton avatar mais j'aime beaucoup HAWW ! Bienvenue parmi nous :l:



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa


avatar

« Artiste des âmes »
« Artiste des âmes »
› Âge : 25 ans (13 avril)
› Appart : #703 avec mini sam et son perroquet
› Occupation : le soir, elle sert des verres aux âmes esseulées, la journée, la plupart du temps, elle s'retrouve à piquer des peaux de son imaginaire
› DC : avery le truand torturé qui torture, bonnie la mère aux deux amants et tony le cuistot au doux soleil d'Italie
› Messages : 1718
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Alema + Ta débauche ne leurre qu'un instant ton désespoir caché Lun 20 Juin - 13:36

bienvenue parmi nous avec cette jolie jeune femme BRILLE
et c'est bien de respecter les règles, on t'aime déjà NIARK


whore machine
Et j’fume l’amour, j’fume la haine, j’fume le temps même, juste pour pouvoir vous tousser mon bonheur en fumée, celui qui s’est fait carboniser par le mégot de mon coeur brisé.
Viens on se fait la guerre pour mieux se faire l’amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2119-siobhan-je-suis-travers


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Alema + Ta débauche ne leurre qu'un instant ton désespoir caché Lun 20 Juin - 14:06

Coma, quand j'assume pas d'être encore un bébé mdrr MDR merci CUTE

Lizz, Silver, merci DE CEUX

Deva, rosie est vraiment trop cute  JAIME merci beaucoup :l:

Nero, haan merci beaucoup Mr. Hardy CANDICHOU Ta signature me tue MDR

Vivi, ptn c'est vrai FAN non mais j'ai volé ta vie en fait HUM
c'est parce qu'on est trop sage, on respecte les règle nous Smile
merci babtoue COOKIE

Vito, ta signature c'est la vie ho merci :l:

Guan-Yin, je connaissais pas non plus le tien mais Wow quoi AS merci DE CEUX

Siobhan, je vais me faire traiter de fayote INTELLO merci beaucoup coeur
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 45 ans
› Appart : 1210
› Occupation : Médecin légiste dans le commissariat du coin
› DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie
› Messages : 2313
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Alema + Ta débauche ne leurre qu'un instant ton désespoir caché Mar 21 Juin - 14:39

TU ES VALIDÉE ! BIENVENUE !


Si tu veux te cacher il y a de la place dans mon lit ne t'inquiète pas HEHE ! Très joli personnage, hâte de le croiser en rp !

Félicitations ! Ton dossier a été approuvé par la Concierge ! Tu peux dès à présent prendre tes aises et faire la connaissance avec tes nouveaux voisins sur le flood, la Chat-Box ou directement via les RP Libres si tu es un thug.

Si tu es perdu, n'hésite pas à t'inscrire à la session de parrainage ! Quoiqu'il en soit, pense à remplir ton profil (sans oublier d'indiquer ta réputation) et te recenser sur nos divers listings:





It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Alema + Ta débauche ne leurre qu'un instant ton désespoir caché

Revenir en haut Aller en bas

Alema + Ta débauche ne leurre qu'un instant ton désespoir caché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (1) Cérès, ébauche de carte
» Leurre (de chasse)
» changer chiffres combinaison surb un coffre fichet bauche barsa42
» ROSWELL : un leurre ?
» Ecclésiastiques en débauche, de Myriam Deniel-Ternant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Azur fête ses 30 balais pity party (groupe)