Partagez|


Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face Sam 11 Juin - 2:54

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Il y a tout juste quelques jours encore, Eoin flirtait avec son Irlande natale et ses prairies vertes. Ici, il débarque tout juste, découvre la vie à quinze étages entre les familles nombreuses et les cadavres qui s'empilent dans les cages d'escalier. Ça ne le change pas vraiment des barreaux froids et des lits durs de la prison, mais il aurait presque pu prier ce Dieu auquel il ne croit pas pour ne pas retourner dans un endroit aussi sinistre... Mais quand Meredith a dit « Je l'ai retrouvé. », le sang d'Eoin n'a fait qu'un tour. Alors adieu les doutes et le reste, et le voilà, tâche brune au milieu du béton, errant dans les couloirs à chercher un visage qui ressemblerait au sien. Un souvenir. Un lâche.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Des cafards, des ombres mourantes, des visages trop pâles de ne pas avoir la chance de connaître le soleil et le bonheur qui va avec. Eoin se moque bien de la plupart d'entre eux, ils ne sont rien, ne comptent pas. De la chair à canon, tout juste bonne à faire vivre son business, tirer son coup et faire passer le temps. Le Parking n'est d'ailleurs qu'un pied à terre, une nécessité pour le retrouver, rien de plus. Et puis il y a ces quelques personnes qui sont là, qui rayonnent pour une raison ou pour une autre. Elles ont presque le goût d'une bonne bière, le goût de la maison.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Eoin n'est pas encore un nom qui résonne, un nom qui a du sens. Trop jeune, il n'est qu'un embryon dans ce monde en déclin. Mais il aspire à s'y faire une place comme partout où il va, à prendre du galon, exploiter, utiliser, meurtrir, baiser, duper. Si le quartier n'est pas encore sien, c'est qu'il n'a pas eu le temps d'y apposer son poing. Et malgré sa cinquantaine d'années derrière lui, Eoin n'a rien perdu de ce qu'il sait faire de mieux : se battre pour ce qu'il désire.

(NOM) O'Connor (PRÉNOM) Eoin (ÂGE) 56 ans(DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Eoin est né le 14 Février 1960, ironie de Cupidon certainement, pour un homme qui ne sait pas ce que signifie "aimer", à An Daingean (Dingle) en Irlande. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Avant, il avait un destin tracé, une vie déjà écrite, remplie de paperasses et de billets qui dégoulinent comme le métal brûlant qu'il se devait d'observer jour et nuit. Mais depuis sa descente aux enfers, il ne fait plus que danser avec l'espoir des clients d'obtenir ce qu'ils chérissent. Préteur sur gage, trafiquant, escroc. Les termes sont presque aussi variés que ce qu'il propose de se procurer pour vous. Car ce que Eoin veut, Eoin l'obtient. (NATIONALITÉ) Irlandais. (ORIGINES) Irlandaises. (STATUT CIVIL) Père divorcé. (ORIENTATION SEXUELLE) Hétérosexuel. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Il vient seulement d'y poser le pied. (REPRISE DU PERSONNAGE) C'est déjà un scénario ! (GROUPE) De ceux qui vivent. (TYPE DE PERSO) Scénario de Bob ♥ (CRÉDITS) AMIANTE ; images et gif trouvés sur google, aucun pseudo définis ! 

PSEUDO : Callipyge PRÉNOM : Lisa ÂGE : 24 ans PAYS : Le Sud 8D FRÉQUENCE DE CONNEXION : Sûrement à peu près tous les jours COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : Il y a un enfant qui ne fait qu'en parler COMMENTAIRE OU SUGGESTION : Je t'aime, Bob ♥ AVATAR : Hugh Laurie
EOIN O'CONNOR
EVERYBODY LIES
L'Irlande dans les années 60 et 70, l'Irlande déchirée en deux, encore trop soumise au Royaume-Uni, et enfant déjà, Eoin n'aime pas ces sales british qui veulent voler son paradis. Il crache sur ceux qui passent dans la rue, se moque en compagnie d'Angus et Dagan Donnelly. Il passe ses journées à reconstruire le monde, ou plutôt à le détruire. Moira, sa sœur, elle n'aimait pas ça. Elle a toujours été la douceur des O'Connor, l'espoir d'une belle descendance, humble et respectable. Mais c'était Eoin l'aîné, celui qui était destiné à reprendre les rennes, et on lui a fait comprendre bien rapidement. Sans trop de réelles explications si ce n'est une éducation stricte à coup de ceinturon qui ne laissait pas de place au choix, cette liberté pourtant essentielle, Eoin s'est tourné vers le seul moyen qu'il a trouvé pour extérioriser. Celui que son père utilisait sur lui, cette violence exacerbée entraînée par la haine, le sentiment le plus fort. Tout ce qui était étiqueté "minorité" était tout juste bon à se prouver qu'il était le plus puissant. Il s'est forgé ce caractère de dur, de celui qu'il ne fallait pas emmerder, de celui qui avait gagné le droit de choisir.

De mois en années, ce n'est pas un homme qui s'est construit mais un monstre. De tous les péchés, il n'y a peut-être que la gourmandise avec qui il ne batifole pas, mais pour les autres il les dévore pour mieux en absorber chaque recoin. C'est sa haine qui le dirige plus que tout autre chose, elle qui gouverne toutes ces décisions et a donné lieu à des trahisons plus horribles encore que tout ce qu'il a pu vivre. Car Eoin ne pense pas à l'avenir, aux conséquences de ses actes et au regret qui pourrait le ronger. Il est celui qui a tué le frère Donnelly, Shia, le paria, le pédé. Ses mains n'ont pas effleuré sa peau, mais c'est bien sa voix qui jurait et hurlait à qui voulait l'entendre qu'un ou deux coups dans les reins lui feraient peut-être comprendre que la douceur d'une femme n'était pas à jeter par terre. C'est aussi lui qui trompait sans vergogne les femmes qui venaient à ses bras. Mais pour quoi ? Ce nom. Cet héritage dont il ne voulait pas, car il serait synonyme de planifier sa vie, de ne plus être libre de choisir, et il en était hors de question.

Quand Aina lui dit qu'elle était enceinte alors qu'ils avaient 23 ans, il y a eu cette douceur qui est venue se loger dans son cœur. Elle y est toujours, enterrée sous tout le reste. Un amour particulier, qu'il ne pensait pas connaître un jour. Ambroise. Le nom venait de lui, il lui rappelait le repas des Dieux, celui de la vie éternelle et de tous les rêves, que Tantale n'a pas réussi à dérober. Car personne ne lui déroberait Ambroise, il était son fils. Son sang. Et le mariage semblait être une bonne idée, jusqu'à ce que les autres s'en mêlent. « Tu as une image à tenir Eoin, essaye de garder ton calme » ou « Tu n'as pas honte de t'abaisser à la violence ? », comme si tous les crimes du monde reposaient sur ses épaules. Alors il prit l'enfant, de l'argent et son nom, qu'il garderait pour lui, et il traversa l'océan. Adieu le poids d'une lignée, et bonjour à la liberté. Il compta sur la ville de Chicago pour effacer d'un revers le goût amer qui lui restait sur les lèvres. Tout quitter, c'est à ce moment là qu'il a commencé à regretter. Puis Ambroise n'était pas un fils comme il aurait aimé. Il n'était qu'un nouveau choix qu'on lui volait, quelque chose qu'il ne pourrait pas contrôler. Alors les coups partaient, comme des remèdes à cette maladie dont Ambroise souffrait, l'incapacité à être comme il le devait. Fort. Grand. Puissant.

Mais il ne se débat pas cet enfant, il ne se passe rien. A aucun instant Eoin n'aurait imaginé cette soudaine rébellion, cette force. Il ne lui a pas fallu beaucoup de temps pour comprendre que son fils se jouait de lui, qu'il mettait en marche une vengeance plus ou moins planifiée qui ferait souffrir Eoin jusqu'à la moelle. Disparaître, se faire passer pour mort, et se débrouiller pour accuser le père violent ; même le vieil homme devait l'avouer, c'était particulièrement ingénieux. Seulement, extérieurement Eoin agissait comme un coupable sans même s'en rendre compte. Un père indigne à qui mettre les menottes n'était qu'un plaisir. C'est donc naturellement qu'il fut condamné. 25 ans de vie à jeter en l'air, 25 ans à préparer ce qu'il ferait à Ambroise quand il le retrouverait. Traîné de prison en prison pendant ses longues années, le père O'Connor se retrouva vite à New-York, où il resta un certain temps. Rikers Island avait cette odeur de mort subite, rance, celle du temps qui s'arrête mais ne repart jamais en arrière. Ce ne fut ps simple d'y survivre, mais Eoin avait plus d'un tour dans sa manche et se fit un nom, et un grand. Le même qu'il avait fuit, celui qu'il avait hait. Ici, il était pourtant fier de cet héritage.

Grâce aux bons contacts, à la débrouille, Eoin s'en sortait, caché derrière le physique peu rassurant du jeune Meredith. Il lui rappelait Ambroise, d'une certaine façon ; il lui faisait confiance comme à un second enfant, un qui n'aurait pas trop mal tourné si on oubliait cette attirance déviante pour les hommes. C'est peut-être d'ailleurs pour ça qu'il lui confia la tâche de retrouver l'enfant qui n'était jamais vraiment mort - et c'est définitivement pour ça que Meredith réussit parfaitement. Toujours est-il que plus les années passaient, plus l'amertume de la trahison grandissait. Eoin optait pour une attitude irréprochable pour sortir plus vite, tout en dissimulant ses organisation mafieuse de trafics divers. La prison n'est pas juste bonne à faire réfléchir les délinquants, c'est bien connu, elle forme. Et Eoin se nourrit de cette science de la magouille sans laisser s'échapper une seule once de savoir. Mais pourtant, au milieu de cette haine et de cette rancœur, quelques espoirs d'amour et d'affection brillaient. Il se demandait souvent comment ce pauvre gamin pouvait survivre alors qu'il ne vivait que le nez dans ses livres, ou comment Moira s'en sortait là-haut, avec les Donnelly.

C'est guidé par ce manque, ce besoin de savoir, qu'il se précipita retrouver ses racines, une fois qu'il en eu l'opportunité. De 25 années enfermées, il passa à 21. Disculpé, innocenté. Un miracle, en somme, comme ceux que le Dieu qu'il rejette toujours réalisent ; mais Eoin se persuade que c'est le destin. La karma. Ou peut-être la chance. Ce n'est qu''ne fois dans les bras de sa sœur qu'il comprit. Eoin n'était pas rancunier, ou triste, ni énervé. Non. Eoin était impatient. Il voulait le retrouver, le revoir, comprendre. Entouré par ceux qui étaient partie intégrante de sa famille, il prit le temps de se remettre sur pied, de retrouver ses habitudes, sa routine agréable, agrémentée des nombreux contacts gardés derrière les barres froides des cellules. Exploiter, utiliser, meurtrir, baiser, duper. Toujours la même rengaine. Puis il y eut ce coup de téléphone, un Meredith fier au bout du fil d'avoir trouvé l'enfant, qui pensait que ce serait la fin de leur arrangement, qu'il serait libre. Mais lorsque Eoin a la main sur quelque chose d'aussi précieux qu'un homme comme lui, il ne le laisse pas partir. Le pacte reste intact. Meredith reste sien.

Et Eoin embarque dans un avion, et retourne dans cet endroit miteux qu'il a fuit dès qu'il a pu. Il n'a qu'une chose en tête : retrouver son Ambroise pour lui offrir l'amour qu'il n'a pas su donner, celui qu'il a emmagasiné pendant 21 ans, seul dans sa cellule à rôtir et attendre.
A moins que... ?


• Eoin est gaucher. L'incarnation du mal. • Il a souvent eu des nouvelles de Aina, notamment à son retour en Irlande il y a peu. Mais il est pour lui hors de question de partager son Ambroise. Il ne donnera jamais aucune information concernant son fils à son ex-femme. • L'industrie dont il était héritier tourne toujours aujourd'hui, sous son nom, mais il n'en est pas à la tête. Cela reste un problème avec lequel il devra découdre un jour, la passation de pouvoir. Mais cela reviendrait à ce que les O'Connor ne soient plus qu'un souvenir irlandais de plus, et il refuse de faire subir cela à Moira. • Eoin déteste profondément les chiens, les chats, et à peu près tous les autres animaux. Il les trouve sales, stupides et tout juste bons à finir dans une assiette. • Depuis sa virée en prison, Eoin pourrait être qualifié de toxicomane. Il consomme de faibles doses d'amphétamines et parfois du crack, il dit ne pas en être dépendant mais serait particulièrement mal s'il en venait au sevrage. Il est également un gros fumeur, et consommateur d'alcool régulier. • Eoin est "allergique" à quelques fruits, comme les pommes ou les poires. Il en aime le goût mais la texture et l'acidité lui fait gonfler la gorge. • Il supporte difficilement la vue du sang. Cette sorte de phobie explique d'ailleurs pourquoi il préfère s'entourer de plusieurs personnes pour accomplir ses sales besognes plutôt que de les faire lui-même. • Ses racines irlandaise font qu'il parle évidemment la langue particulière de son pays. Son accent lorsqu'il s'exprime en anglais est particulièrement fort, et il parle irlandais lorsqu'il est énervé. • Eoin a l'insupportable manie de siffler partout où il va. Des airs de chansons, ou les femmes, selon ce qu'il a à se mettre sous la dent. • A cause des vingt-cinq années qu'il a perdues, Eoin est un profond handicapé de la technologie. Il ne sait pas se servir d'un ordinateur ni d'un téléphone portable un peu évolué et déteste particulièrement qu'on lui rappelle que pour toutes ces choses, il n'est qu'un gros assisté. • Enfin, jamais, au grand jamais, il n’appellera son fils Bob.



Dernière édition par Eoin O'Connor le Dim 12 Juin - 22:35, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face Sam 11 Juin - 3:00

PREUM'S !

WESH MOUSTACHE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face Sam 11 Juin - 3:06

Je connais ton surnom. Mais je peux te donner le surnom que je donne à Eliott en retour. ARROWluvCharlie
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face Sam 11 Juin - 3:09

Moi aussi je t'aime papa.
(Non.)
(OK, un peu.)
(Loin.)
(Dans le brouillard.)
(De dos.)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face Sam 11 Juin - 3:10

Welcooome here ! Hâte que tu finisses ta fiche pour que nous puissions nous détester en rp :hihi: SUPER
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face Sam 11 Juin - 3:16

Amir, je connais le tiens aussi ♥ (et si tu écris Elliot n'importe comment, tu vas subir le COURROUX suprême - enfin de toute façon tu le mérites déjà pour jouer l'horrible Xavier Dolan, mais je ferais comme si j'avais rien vu coeur)

Merci beaucoup à tous en tout cas !
Je vais essayer de faire bien proprement cette fiche, j'ai trop de gens à haïr pour pas tout préparer minutieusement HEHE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face Sam 11 Juin - 3:25

Bienvenue papa O'Connor CANDICHOU

Sois gentil avec mon bro de coeur sinon je t'arrache la tête (dès que j'ai retrouvé la mienne)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face Sam 11 Juin - 3:40

C'est fait exprès pour se rapprocher du surnom, tu ne peux pas test.
Mais je sais qu'il m'en voudra à mort si je le dévoile donc je reste sage, ma mousse. ROBERT
Et franchement, t'as des goûts de caca si t'aimes pas Xavier, et puis voilà. Surprised (Même si je connais plein de gens qui l'aiment pas.)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face Sam 11 Juin - 13:10

Yann > Merci, merci ! Mais je ne peux rien promettre :hihi:

Amir > Namého, on n'insulte pas un nouveau venu comme ça :bouh: (puis c'est le petit côté pédant de 25 ans qui passe mal, j'y peux rien ♥)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #522 avec son homme, pas loin de la famille
› Occupation : Infirmière diplômée
› DC : Lizz & Drill
› Messages : 1345
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face Sam 11 Juin - 14:34

Bienvenue parmi nous CUTE


❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2061-aliah-vouloir-vivre-par


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face Sam 11 Juin - 16:28

Yo parrain ! J'espère que t'as de la thune, parce que j'vais t'faire rattraper tout les anniversaires/noel/samhain/solstice/equinoxe que t'as loupé depuis que j'suis môme Surprised

Bienvenue ici tonton ! On va s'éclater FAN
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Artiste des âmes »
« Artiste des âmes »
› Âge : 25 ans (13 avril)
› Appart : #703 avec mini sam et son perroquet
› Occupation : le soir, elle sert des verres aux âmes esseulées, la journée, la plupart du temps, elle s'retrouve à piquer des peaux de son imaginaire
› DC : avery le truand torturé qui torture, bonnie la mère aux deux amants et tony le cuistot au doux soleil d'Italie
› Messages : 1718
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face Sam 11 Juin - 20:45

salut toi, tu vas nous vendre du rêve j'le sens :hihi:
(et vive le sud DANCE )


whore machine
Et j’fume l’amour, j’fume la haine, j’fume le temps même, juste pour pouvoir vous tousser mon bonheur en fumée, celui qui s’est fait carboniser par le mégot de mon coeur brisé.
Viens on se fait la guerre pour mieux se faire l’amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2119-siobhan-je-suis-travers


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face Dim 12 Juin - 22:40

Merci beaucoup à vous ♥

Haha, mon petit Bowen, je vais te couvrir de cadô 8D !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face Dim 12 Juin - 23:06

Papa tu es parfait OMG
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Artiste des âmes »
« Artiste des âmes »
› Âge : 25 ans (13 avril)
› Appart : #703 avec mini sam et son perroquet
› Occupation : le soir, elle sert des verres aux âmes esseulées, la journée, la plupart du temps, elle s'retrouve à piquer des peaux de son imaginaire
› DC : avery le truand torturé qui torture, bonnie la mère aux deux amants et tony le cuistot au doux soleil d'Italie
› Messages : 1718
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face Dim 12 Juin - 23:27

TU ES VALIDÉ(E) ! BIENVENUE !


je proteste, les gauchers sont le bien ROBERT :hihi:

Félicitations ! Ton dossier a été approuvé par la Concierge ! Tu peux dès à présent prendre tes aises et faire la connaissance avec tes nouveaux voisins sur le flood, la Chat-Box ou directement via les RP Libres si tu es un thug.

Si tu es perdu, n'hésite pas à t'inscrire à la session de parrainage ! Quoiqu'il en soit, pense à remplir ton profil (sans oublier d'indiquer ta réputation) et te recenser sur nos divers listings:




whore machine
Et j’fume l’amour, j’fume la haine, j’fume le temps même, juste pour pouvoir vous tousser mon bonheur en fumée, celui qui s’est fait carboniser par le mégot de mon coeur brisé.
Viens on se fait la guerre pour mieux se faire l’amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2119-siobhan-je-suis-travers


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face

Revenir en haut Aller en bas

Eoin | Just because I'm smiling doesn't mean I don't want to hit you in the face

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Prophétie de Marie-Anne de Jésus Torres
» doudoute
» (1997) BOEING SUISSE FACE A UN OVNI
» anatomie os frontal
» Haine collegue de travail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)