AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: jax (nobody said it was easy)   Ven 3 Juin - 13:39
(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) J'emménage tout juste, j'pose à peine mes valises, j'suis l'mec qui a passé le week-end dernier à vous faire chier toute la journée avec sa musique dans la poche, à faire des aller-retours entre le RDC et l'10ème pour aménager son p'tit studio. C'est moi le nouveau. J'ai pas de famille ici, peut-être des amis cachés sur lesquels j'vais tomber dans la cache d'escaliers, aller savoir. Mais pourquoi le Parking alors ? Pour elle. Elle ne le sait pas encore mais c'est pour elle. Pour la retrouver. Elle que j'ai laissé partir et qui m'manque bien plus que ce que je n'aurais pu l'imaginer.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) J'dirai spécial. Atypique. Unique. Etrange mais à la fois tellement attirant. Attirant par sa singularité, par sa diversité, par sa tolérance. Chacun vit sa vie ici. Chacun raconte la vie des autres, bien sur, mais au fond, j'ai l'impression que tout l'monde s'en fout. Chacun avance comme bon lui semble, interpelle son voisin de trois étages en-dessous par le balcon, vire ses poubelles par la fenêtre, deale dans le hall et couche dans la cave, mais on s'en fout. Au Parking, on vit, tout simplement. Et c'est exactement ce dont j'avais besoin.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Pour l'instant, c'est surement le nouveau. Le tatoué du 10ème - enfin un des tatoués, j'vais avoir de la concurrence apparemment -. Le solitaire. Celui qui parle pas, qui rentre avec un cocard tous les deux soirs et qui bosse en c'moment au tabac du coin. Le nouveau. Le mec qui vient du Queens. " Tu t'es perdu, belle gueule ? " Non, au contraire, j'essaye de m'retrouver, connard.

(NOM) Abalhajj, imprononçable pour les occidentaux, insupportable pour l'type que j'suis. Ce nom m'vient bien sur de mon père et je pense que je haïs autant le nom que la personne. (PRÉNOM) Officiellement ? Jamal. Mais plus personne ne m'appelle comme ça depuis que j'ai posé un pied aux Etats-Unis et je n'vous conseille pas de vous y risquer. Mon prénom c'est Jax. Juste Jax. (ÂGE) 25 ans, un quart de siècle comme diraient les désireux de vivre éternellement. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) LE 7 Mai 1991, en Arabie Saoudite. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) J'ai pas d'occupation fixe, d'activité fixe, de routine bien cadrée, tout simplement parce que je n'suis ni un mec fixe, ni un mec cadré. J'vis au jour le jour, j'fais des boulot à droite à gauche et je m'en sors plutôt bien. De toute façon, je n'ai rien à perdre et rien à gagner. Ah si, la boxe. C'est une occupation fixe et fidèle, la boxe. (NATIONALITÉ) Double nationalité américaine et saoudienne. (ORIGINES) Bah saoudiennes, du coup. (STATUT CIVIL) Librement seul. Ou solitairement libre. Comme vous préférez. (ORIENTATION SEXUELLE) Hétérosexuel, et pas très curieux, désolé messieurs. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) 3 Juin 2016. Oui, vous êtes observateur, je pose tout juste mes bagages. (REPRISE DU PERSONNAGE) Etant donné que c'est déjà un scénario, je dirai oui bien sur ! (GROUPE) De ceux qui vivent. (TYPE DE PERSO) Scénario de la magnifique Essie ! (CRÉDITS) Tumblr est mon ami.

PSEUDO : écrire ici PRÉNOM : Laurie ÂGE : 20 ans et toutes mes dents. PAYS : France FRÉQUENCE DE CONNEXION : Je passerai surement au moins faire un coucou une fois par jour - sauf parfois le week-end - COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : Sur Bazzart ! COMMENTAIRE OU SUGGESTION : Hm, ne changez rien ! AVATAR : Zayn Malik
Jax Mohend Abalhall
Oh, take me back to the start.


1 • Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite. Capitale qui a entendu mon premier cri et qui a subi pendant huit ans tous les autres. Capitale qui m’a fait naitre dans un couple forcé, dans un mariage arrangé, avec des parents bien trop jeunes pour savoir eux même s’élever. 16 ans. Deux ados encore trop inconscients pour savoir qu’ils pouvaient procréer et pourtant, je suis arrivé. Ce n’est pas faute d’avoir tenté de m’faire disparaitre avant de m’laisser le pousser, ce premier cri, mais rien n’y a fait. Jamal a bien vu le jour de Riyad se lever ce fameux 7 Mai.

2 • Les coups, la peur, les pleurs. Voilà dans quel contexte j’ai grandi, dans quel contexte mes grands-parents m’ont fait naitre pour de l’argent, pour une réputation ou pour je n’sais quelle fausse bonne raison. L’instinct maternel fait qu’elle voulait m’garder, l’instinct paternel visiblement porté disparu a fait qu’il voulait m’tuer. Littéralement. Concrètement. Réellement.

3 • Bien avant l’heure et ma lubie des tatouages, mon corps était déjà largement marqué par la vie, et ce depuis mon plus jeune âge. Des cicatrices, des lacérations, des brûlures ornaient mon corps d’une telle façon qu’on me cachait. Pas de piscine ou d’plage pour l’petit Abalhajj, pas question de le montrer, cet enfant de malheur. Et pourtant, j’étais joyeux, et je respirais la bonne humeur. Mon rayon de soleil, qu’elle m’appelait, ma mère. A croire que se battre contre la mort aide à prendre la vie d’un meilleur côté.

4 • Aout 1999. C’est avec ironie que l’été fut la dernière saison que je vis en Arabie Saoudite. Ironie parce que je n’voyais jamais le soleil et c’est pourtant lui que j’ai vu pour la dernière fois avec mon sac de gosse sur le dos, mes larmes sur les joues et un paquet d’cartes dans la poche. Parce que ma mère aimait les cartes. Parce que ma mère sortait d’chez nous au moins aussi souvent que moi et que du coup, on jouait aux cartes. Souvent. Très souvent. On parlait peu mais on se comprenait, elle et moi. Je savais ce qu’il ne fallait pas dire, ce qu’il ne fallait pas faire. Joue aux cartes et tais-toi, Jamal. Ne fais pas de bêtises Jamal. Ne pleure pas, Jamal. Et c’est donc dans cet avion qui m’enleva des bras de ma mère que j’ai enfin pu laisser tomber mes larmes.

5 • La famille. Qu’est-ce que la famille dans le fond ? Ceux qui t’ont crée ? Ceux qui se sont occupés de toi ? Ceux qui t’ont élevé, donné à manger, recueilli ? Ou ceux que tu as choisi ? Pour moi, encore à cet âge là, à 8 ans, quand j’ai posé mes maigres valises à l’aéroport, la famille m’a été imposée. Tonton, Tata, et on va s’occuper de toi. Dans notre appartement. Avec tes cousins et cousines. Avec tes six cousins et cousines…

6 • Comment s'est passé le reste de mon enfance et le début de mon adolescence ? Mieux. En même temps, cela ne pouvait pas être pire. Mais elle me manquait, constamment. Jour et nuit. Cauchemars qui me hantaient et me hantent encore aujourd'hui. Et je n'étais pas heureux. Je n'ai jamais été heureux. Je n'étais plus battu mais je n'étais toujours pas heureux. Parce que je n'ai toujours été que le cousin d'Arabie. Pas le frère. Pas même le demi-frère ou le frère d'adoption. L'cousin bizarre, l'cousin froid, l'cousin bagarreur et l'cousin rebelle. L'gamin qui ramenait pas des bonnes notes, qui répondait en tapant du poing et qui pleurait l'soir tout seul sous sa couette. Parce qu'il fallait faire bonne figure, parce qu'il fallait paraître fort. Parce que j'avais 10 ans et j'portais un vécu de deux fois mon âge sur les épaules.

7 • La boxe. C'est à cet âge là que je suis tombée dedans. 10 ans. L'âge où les p'tits américains rêvent de Superbowl et de NBA, moi j'rêvais de boxe. Pas pour devenir comme lui, loin de là. Mais pour pouvoir me défendre, contre les gens comme lui. Pour n'plus jamais laisser des femmes et des gosses s'faire traiter comme il m'a traité. Comme il nous a traité... Et puis la boxe, c'était l'échappatoire. L'entraineur, c'était la solution de secours pour mon oncle et ma tante. L'entraineur, c'était le mentor dont j'avais besoin. Le ring ? Le seul et unique endroit où j'pouvais hurler et frapper sans passer pour l'fou, ou l'méchant. Le seul et unique endroit où on ne me jugeait pas.

8 • Les filles ? L'amour ? Les sentiments ? Comment j'ai vécu la découverte de tout ce monde que je ne connaissais pas encore ? Disons que je l'ai vécu de loin. Je n'ai jamais été très à l'aise avec la gente féminine, avec la drague, la séduction, que ça soit pour de l'amour ou des coups d'un soir. Les sentiments, ça n'est pas pour moi. J'sais pas comment on fait, j'sais pas comment on plait. Pourtant, j'suis du genre plutôt à l'aise en règle générale mais pour ce qui est de nouer une relation sérieuse, de confiance et affective avec quelqu'un, on repassera dans une autre vie. Surement.

9 • Parlons un peu des études, parce qu'il faut bien y venir un jour, apparemment. Mais rassurez-vous, cela devrait aller assez vite étant donné que je n'ai jamais mis les pieds au lycée. J'me suis arrêté avant, j'ai rien d'beau dans mon dossier, aucun beau diplôme encadré chez moi. Et pourtant, j'suis pas plus con qu'un autre, n'est-ce pas ?

10 •  Si je n'parle pas d'école, faut que j'parle de boulot, c'est ça ? Et bien les boulots, je les enchaine. Depuis 10 ans, je les enchaine. Serveur, barman, station service, livreur de pizza, tatoueur. Apprenti tatoueur. Ce boulot m'a plu. M'a vraiment plu. Et a déclenché une sorte de passion chez moi, légèrement visible à l'heure actuelle - mais c'est le sujet du petit 11, bande d'impatients -. Actuellement, j'fais l'vendeur de clope au tabac du coin. Justement parce qu'il est dans l'coin. Justement, parce qu'il est à coté du Parking. Justement, pour m'rapprocher d'ici. Qui est-ce qui signera ma paye dans deux, trois mois ? Je n'en ai pas la moindre idée mais je le vis plutôt bien.

11 • Ah, les tatouages, parlons-en enfin ! Ce qui ressemblent à de simples graffiti ou mutilations corporelles pour certains est une réelle marque de fabrique pour moi. Une envie au départ. Une tentation. Une sensation de liberté de pouvoir enfin faire ce que je veux de mon corps, surement. Et puis un besoin maintenant. Un besoin d'en rajouter. Un besoin d'exprimer tout c'que j'parviens pas à dire en l'gravant à l'indélébile sur mon corps. Le premier ? L'prénom d'ma mère en arabe sur la clavicule. Le second ? Une carte à joueur sur les cotes. Pas la peine de vous faire un dessin pour que vous compreniez ce que ces " dessins " représentent pour moi ?

12 • D'autres manies ? D'autres signes distinctifs ? D'autres trucs qui font que j'suis pas juste l'nouveau du coin ? Je fume, beaucoup trop. Des clopes en règle général, d'autres substances bien moins licites en temps de crises - c'est la bonne excuse les temps de crise -. J'suis accroc à la caféine aussi. Parce qu'un vrai stressé, perturbé, sans tabac et café, ça colle pas. J'suis rarement vêtu d'autre chose qu'un jean troué et une veste en cuir et j'ai un attrait tout particulier pour les lunettes de soleil qui m'protègent de rayon UV mais avant tout, des autres.

13 • J'dors pas. Pas assez du moins. Pas souvent non plus. J'suis un insomniaque victime de son passé, victime de ses cauchemars. Ils me hantent chaque nuit, m'font faire des bons, m'réveillent en sueur et m'empêchent de m'rendormir. Alors ne vous inquiétez pas si vous m'croisez ou m'entendez en pleine nuit déambuler dans les escaliers ou autour de l'immeuble. J'arrive juste plus à fermer l'œil et j'supporte pas d'tourner en rond dans mon 20 mètre carré.

14 • Mes projets d'avenir sont aussi flous que mon passé, pour passer du coté philosophe. Je n'vois pas plus loin que l'bout de mon nez, que l'heure d'après, que le lendemain pour les jours de grande motivation. J'vis au jour le jour parce que j'vois pas l'intérêt de prévoir plus loin sans savoir si la voiture devant l'entrée va pas t'renverser et changer tous tes beaux plans sur la comète. Vis dans l'présent mon grand et tu seras jamais déçu.

15 • Essie. Essie O'Cahan. Parce que je n'pouvais pas écrire tout ça sans parler d'elle. Parce qu'on dit que l'meilleur est à la fin. Parce qu'Essie est peut-être la meilleure partie d'ma vie. Elle ne l'sait pas, elle n'en a surement pas conscience - moi non plus d'ailleurs -. Je l'ai aidé, je l'ai sorti du trou, elle m'a aidé sans l'savoir et m'a tenu la tête hors de l'eau. Elle m'a donné une raison d'me battre tous les jours pour ressembler à quelqu'un de bien. Pour elle. Et puis je l'ai laissé partir, reprendre son envol, retourner d'où elle vient. Elle avait besoin de moi, je l'ai aidé, et elle est partie. Mais maintenant j'ai besoin d'elle. Complètement besoin d'elle. Comment lui faire comprendre et comment va-t-elle prendre mon retour ? Voilà une question que je me pose au moins autant que vous...



Dernière édition par Jax Abalhajj le Dim 5 Juin - 23:22, édité 7 fois
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jax (nobody said it was easy)   Ven 3 Juin - 13:45
Mon magnifique, mon parfait ange gardien BRILLE
Même si je te l'ai déjà dit en CB mais BIENVENUUUUUUUE :l:
Je te réserve une fontaine de chocolat et une place dans mon lit MIAOU
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jax (nobody said it was easy)   Ven 3 Juin - 14:19
Bienvenue avec Zayn FAN :l:
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jax (nobody said it was easy)   Ven 3 Juin - 14:39
wesh NIARK
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jax (nobody said it was easy)   Ven 3 Juin - 14:41
Bienvenue sur DC ARGH BANANE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5129-silver-o-high-all-the-t
avatar


▹ MESSAGES : 3635
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : vingt-sept ans
▹ APPART : #1401 - 14e étage
▹ TAF : je me suicide à petit feu.


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: jax (nobody said it was easy)   Ven 3 Juin - 14:50
Bienvenue BRILLE



.
Je marche dans des villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude. Que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12927-lizz-ailes-deployees
avatar


▹ MESSAGES : 1372
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 23 ans
▹ APPART : 1203, douzieme étage
▹ TAF : étudiante en sciences anthropologiques le jour, trafiquante la nuit et serveuse les weekends
▹ DC : Aliah & Drill



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: jax (nobody said it was easy)   Ven 3 Juin - 14:55
Ton arrivée va faire un jaloux SIFFLE
Bienvenue CUTE


▬ “FILLE LIBRE COMME L'AIR, fille aux ailes d'argent, oiseau volant. Regarde le monde cruel avec ses yeux clairs, se créer des rêves pour tenter de toucher l'univers.”
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jax (nobody said it was easy)   Ven 3 Juin - 15:03
Merci à tous ! SUPER SUPER SUPER

Hâte d'avoir une place dans ton lit ma Essie PERV

Je suis au courant Lizz mais j'ai comme idée d'en faire un ami, ça sera encore plus drôle HEHE
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jax (nobody said it was easy)   Ven 3 Juin - 19:08
J'approuve le choix de prénom UP

Bienvenue et bon courage pour ta fiche :l:
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t1711-avery-un-coeur-c-est-lo
avatar
« Le Loup »
« Le Loup »

▹ MESSAGES : 3078
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 26 ans (12 novembre)
▹ APPART : #520 (F4) avec les orphelins Williamson et l'orpheline de la vie
▹ TAF : ex-taulard, se retrouve infantiliser par une inspectrice sociale qui ne le lâche pas d'une semelle et souhaite continuer à emprunter le mauvais chemin. il se retrouve à la tête de l'armurerie de Deirdre auprès de Niilo, tout en continuant son trafic d'armes mais abandonnant le métier de tueur à gages.
▹ DC : la tatouée espagnole, le cuistot italien et l'hystérique enceinte



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: jax (nobody said it was easy)   Ven 3 Juin - 20:55
Oh, en plus Gigi et Zayn viennent de se séparer, j'ai vu ARROWluvCharlie
Bienvenue parmi nous ROBERT



monsters are in your head
williamson ⊹ mais j’passerais pas ma vie à m’demander quand elle commence. (by anaëlle)

PERSONNAGE EN PRISON. ho
(mais possibilité de rp)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa
avatar


▹ MESSAGES : 2331
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 45 ans
▹ APPART : 1210
▹ TAF : Médecin légiste dans le commissariat du coin
▹ DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: jax (nobody said it was easy)   Sam 4 Juin - 12:19
Salut beau gosse HEHE !
Bienvenue par ici :l:



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jax (nobody said it was easy)   Dim 5 Juin - 23:24
Merci merci et merci ! CUTE coeur

Avery, tu vas voir qu'Essie et Jax sont encore mieux que Gigi et Zayn SIFFLE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11073-deirdre-priscillia-fol
avatar
« NITROMÉTHANE »
« NITROMÉTHANE »

▹ MESSAGES : 4800
▹ NOMBRE DE RP : 1

▹ AGE : 31 ans
▹ APPART : Au 903 avec Ulala, mais traîne surtout au 520.
▹ TAF : Transporteur / Garagiste / Combattante et pilote clandestine
▹ DC : Sly, Niilo, Neslihan, Sinaï.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: jax (nobody said it was easy)   Dim 5 Juin - 23:37
Essie bb il nous faut ta validation et c'est bon :PERV:


La tristesse de mon humeur habituelle s'accrut jusqu'à la haine de toutes choses et de toute humanité ; cependant ma femme, qui ne se plaignait jamais, hélas ! était mon souffre-douleur ordinaire.
EA Poe - Le Chat Noir


Introuvable du 7 au 21/12.
#JE SUIS TETON !
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jax (nobody said it was easy)   Dim 5 Juin - 23:41
Je valide ! Il est parfait ! :l: @Lhaar Baush
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11073-deirdre-priscillia-fol
avatar
« NITROMÉTHANE »
« NITROMÉTHANE »

▹ MESSAGES : 4800
▹ NOMBRE DE RP : 1

▹ AGE : 31 ans
▹ APPART : Au 903 avec Ulala, mais traîne surtout au 520.
▹ TAF : Transporteur / Garagiste / Combattante et pilote clandestine
▹ DC : Sly, Niilo, Neslihan, Sinaï.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: jax (nobody said it was easy)   Lun 6 Juin - 2:23
TU ES VALIDÉ ! BIENVENUE !


Mais si t'es curieux, on l'est tous NIARK

Félicitations ! Ton dossier a été approuvé par la Concierge ! Tu peux dès à présent prendre tes aises et faire la connaissance avec tes nouveaux voisins sur le flood, la Chat-Box ou directement via les RP Libres si tu es un thug.

Si tu es perdu, n'hésite pas à t'inscrire à la session de parrainage ! Quoiqu'il en soit, pense à remplir ton profil (sans oublier d'indiquer ta réputation) et te recenser sur nos divers listings:




La tristesse de mon humeur habituelle s'accrut jusqu'à la haine de toutes choses et de toute humanité ; cependant ma femme, qui ne se plaignait jamais, hélas ! était mon souffre-douleur ordinaire.
EA Poe - Le Chat Noir


Introuvable du 7 au 21/12.
#JE SUIS TETON !
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: jax (nobody said it was easy)   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.