avatar
Invité
Invité
MessageSujet: mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort, ça te dérange- abbie   Sam 21 Mai - 12:48
(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Je suis arrivée au Parking il y a moins d'une semaine. A vrai dire cela fait tout juste quatre jours et je ne suis pas venue ici pour rien... J'ai passé des examens médicaux il y a peu. Ceux-ci avaient simplement pour but d'aider ma mère, de lui fournir le rein dont elle avait besoin. Il s'est avéré qu'elle n'était pas ma mère. En tout cas, pas ma mère biologique. Vingt-quatre ans de mensonge. Vingt quatre-année durant lesquelles j'aurais déjà pu entamer mes recherches pour retrouver ma véritable famille. Je me suis sentie trahie, plus bas que terre et même si je peux comprendre leur geste, je ne leur pardonne pas d'avoir garder ce secret si longtemps. J'ai fais ce que j'ai pu pour retrouver les traces de ma famille, la seule trace que j'ai actuellement est celle de mon père biologique qui est censé vivre dans cet immeuble.(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Ça ne fait que quatre petits jours que je suis là, j'ai à peine eu le temps de monter tous mes meubles ikéa. Tout ça pour dire que j'ai pas encore eu l'occasion de voir beaucoup de monde. J'espère juste que les habitants de l'immeuble ne sont pas tous des petits vieux mangeant des cracottes et buvant une tisane pour finalement se coucher à vingt heures. Je suis jeune, j'ai besoin de bouger, danser, chanter, respirer et surtout, vivre. (Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Je suppose que j'ai simplement la réputation de petite nouvelle. Celle qui vient d'arriver et qui déjà, pense que l'immeuble lui appartient. Celle qui écoute de la musique jusque tard dans la nuit, qui boit un peu trop de mojitos parce que certains m'ont déjà croisé éméchée dans la cage d'escalier. Une fille un peu trop euphorique. Un peu trop ailleurs, si bien qu'elle en oublie parfois d'enfiler un pantalon pour sortir dans le couloir de l'immeuble.  

(NOM) Stevens, le nom de famille de son père adoptif. (PRÉNOM) Lorsqu'ils ont acceuillis l'enfant, celle-ci s'appelait Spencer. C'était le prénom donné par l'une des sages-femme l'ayant mise au monde étant donné que sa mère biologique n'avait pas souhaité faire un choix. Ce prénom sonnant trop masculin, ses parents l'ont donc rebaptisée Abigail. Elle, elle préfère Abbie. Juste Abbie. (ÂGE) Elle a vingt-cinq ans et n'a pas encore accepté d'avoir passé le quart de siècle alors elle raconte encore qu'elle a 24 ans. Peut-être bien qu'elle a vingt-quatre ans à vie Abbie. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Elle est née à New-York, la grosse pomme. C'était un vingt-huit janvier, il neigeait sur la ville. Il neigeait dans le coeur de sa mère.(OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Rien de très stable. Abbie, elle n'aime pas faire tous les jours la même chose. Elle déteste la routine alors aller de petit boulot en petit boulot, ça lui convient. Hier, elle était hôtesse de caisse dans une grande surface. Aujourd'hui, elle est serveuse. Demain elle sera femme d'ouvrage. Elle dépanne, elle ne reste jamais bien longtemps.(NATIONALITÉ) Elle est américaine pure souche. Du moins, de ce qu'elle sait. (ORIGINES) Fillette abandonnée, fillette adoptée, elle ne connait rien de ses véritables origines. Que des noms, des prénoms sur des bouts de papier. (STATUT CIVIL) Elle est célibataire. Le coeur libre, le coeur un peu cassé. (ORIENTATION SEXUELLE) Libre-sexuel, si ça existe. Aucune contrainte.(DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Elle est arrivée le 20 mai 2016.(REPRISE DU PERSONNAGE) Oui, pourquoi pas. (GROUPE) ceux qui rêvent(TYPE DE PERSO) Inventé (CRÉDITS) tumblr.

PSEUDO : Turnip Head PRÉNOM : AudreyÂGE : 23 ans PAYS : Belgique FRÉQUENCE DE CONNEXION : 5/7, rarement le we  COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : par partenariat COMMENTAIRE OU SUGGESTION :  aucun commentaire, tout est beau. vous avez l'air cools. AVATAR : Elizabeth Olsen
ABIGAIL SPENCER STEVENS
Tu as un regard à carboniser un croque-monsieur à distance.

(1)Abbie, c'est une histoire à elle toute seule. L'histoire d'un bébé de 2 kilos 750, l'histoire d'un bébé dont on ne voulait pas. Sa mère biologique n'en voulait pas, c'était une danseuse, elle ne voulait pas s'encombrer, elle ne voulait pas couler à cause d'un bébé. Elle a laissé un mot, elle s'explique, demande à Abbie de la pardonner et y a laissé le nom du géniteur. Depuis qu'Abbie sait qu'elle a été abandonnée, elle se dit que ses parents n'avaient sans doute pas assez d'amour non plus. Comment aurait-il pu la laisser sinon ? On abandonne pas les gens qu'on aime. Elle leur en veut, elle est blessée mais elle a besoin de savoir.• (2)Adoptée par une riche famille new-yorkaise, Abbie a grandit dans l'ignorance, dans le mensonge. "On ne peut pas avoir d'autres enfants, tu es notre miracle" lui répétaient sans arrêt ses parents sans jamais mentionné la vérité. Ils ne l'ont jamais sous-entendu, jamais évoqué.• (3)Abbie, elle n'a jamais compris pourquoi ils étaient toujours sur son dos. Elle ne sais pas pourquoi ils prenaient soin d'elle jusqu'à l'en étouffer. Ils ont fait de leur mieux mais ce n'était pas de la bonne façon. Abbie, elle a besoin  de respirer, elle a besoin de souffler et eux, s'évertuaient à la couver, à l'emprisonner.• (4) En grandissant, Abbie a mit de la distance. Entre elle et eux. Entre elle et le monde.  Elle voulait voler toute seule Abbie, qu'on arête de s'inquièter pour elle. Elle voulait montrer qu'elle était la meilleure personne capable de prendre des décisions pour elle-même et petit à petit, elle s'est éloignée de la gamine idéale qu'ils auraient aimé avoir.• (5) Doucement, Abbie est devenue une adolescente qui ne se laissait rien dicter. Celle que certains regardaient avec admiration, considérant qu'il s'agissait d'une héroïne ayant su s'affirmer, ayant su dire "merde" à ses parents. D'autres la regardaient avec mépris, la trouvant égoïste, trop grande gueule. Certainement trop différente des gosses de riches qu'elle était obligée de côtoyer dans son école privée.• (6)Abbie, c'est celle qui a seulement quinze ans s'est vue attribuer la réputation de fille un peu trop facile. Celle qui laissait les garçon fouiller dans sa culotte entre deux cours, qui embrassait des filles et qui s'affichait sans doute un peu trop librement. Il parait que ça n'est pas recommandé de raconter ça à cet age-là. Il parait que les filles ne sont pas censées coucher avec plusieurs garçon, qu'elles doivent gentiment attendre le prince charmant. Mais abbie, elle est pas patiente. Chanceuse comme elle est, elle est certaine que son prince charmant se balade à dos de tortue et qu'il n'est donc pas prêt d'arriver.  • (7)  Abbie, elle ne veut pas se prendre la tête. Elle ne veut pas vivre trop sérieusement, elle veut profiter de la vie. C'est une bonne vivante et l'idée de se poser ne lui a jamais vraiment effleuré l'esprit. Elle veut pas devenir comme ces filles un peu trop chiantes qui ne vivent plus que pour leurs gosses et leur mari. Avant tout, elle veut vivre pour elle-même.• (8.) Elle a regardé le film "Into the wild" un million de fois. Elle a envié ce Christopher, elle l'a trouvé courageux et fort. Elle aurait aimé faire preuve d'autant de liberté mais n'a jamais pu se résoudre à laisser tomber ses parents, même si le fossé entre eux est énorme. • (9)  Il y a à peu près deux ans de cela, les médecins ont diagnostiqué une insuffisance rénale à la mère de Abbie. Généreuse, cherchant à éviter les dialyses à sa mère, Abbie a fait des test de compatibilité afin de donner l'un de ses reins à celle qui l'avait élevée. Les médecins n'ayant pas connaissance du secret familiale, lui ont révélé la vérité • (10)  Abbie en a voulu à ses parents. Elle les a même détesté pour lui avoir menti durant la totalité de sa vie. Et pourtant, même si elle ne tolère pas ce mensonge, même si il y a un fossé entre elle et eux, elle continue de les considérer comme ses véritables parents. C'est vrai, c'est eux qui ont eu à supporter ses crises et ses caprices. • (11) Même si elle doit énormément à sa famille adoptive, elle Abbie a entrepris des recherches pour retrouver sa famille biologique. Sa mère ayant laissé une trace écrite lors de son abandon à l’hôpital, cela lui a cependant permis de retrouver la trace de son père, Guernica(12)Ce que cherche Abbie auprès de sa famille biologique est très simple, elle ne veut pas que l'on ai pitié d'elle. Elle ne demande pas qu'on l’accueille à bras ouverts. Elle veut juste comprendre.  • (13)  Cela fait cinq ans que Abbie a quitté le domicile familiale pour prendre sa liberté. Elle vit dans des endroit bien moins classe que ce qu'elle connait, faute de moyens mais ça lui convient parfaitement. Elle se débrouille, elle est autonome et rien ne lui ai imposé •(14)Sur les traces de son père, elle a emménagé au Parking tout comme lui. Elle ne l'a pas encore contacté et envisage, dans un premier temps de l'observer avant d'agir •(15) Elle est tombée amoureuse une fois Abbie. Puis elle a eu peur. Peur de trop s'attacher, peur de devenir dépendante comme on le devient de la cigarette. Peur de perdre sa liberté. Peur de tout. Alors elle l'a quitté, lui a demandé pardon de ne pas savoir aimé correctement.



Dernière édition par Abbie Stevens le Dim 12 Juin - 0:32, édité 12 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort, ça te dérange- abbie   Sam 21 Mai - 12:48
+1, au cas où.
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t4947-bambi-o-ne-jamais-cesse
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 871
▹ INVESTISSEMENT : 0

▹ AGE : 23 ans
▹ APPART : #008 (rdc)
▹ TAF : gogo-danseur
▹ AVATAR : Harry fucking Styles
▹ DC : Kyllien le bisounours, Iris la rêveuse



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort, ça te dérange- abbie   Sam 21 Mai - 12:51
Alors déjà, t'es juste magnifique.
Ensuite le titre... mon dieu Aaron, c'est toute ma vie, je suis. CRY ME A RIVER

En tout cas je te souhaite bienvenue et bon courage pour ta fiche. Je t'aime déjà JAIME




Love is love:
 
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort, ça te dérange- abbie   Sam 21 Mai - 12:54
Bienvenue.

Va nous falloir un lien puisqu'on porte le même nom de famille lol
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort, ça te dérange- abbie   Sam 21 Mai - 12:54
*met en pls le gosse*
Bienvenue NIARK
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort, ça te dérange- abbie   Sam 21 Mai - 14:16
Merci Bambi t'es juste trop gentil LOVE
On pourra se trouver un lien si tu veux mon beau I love you
Riley, je n'avais pas vu. Si tu préfères, je change de nom.
Sinon on peut envisager qu'elles soient cousines ? Et définir les affinités en fonction des deux caractères.
Mu, merci I love you
Je vais peut être paraître bête mais ça veut dire quoi ton message entre * ?
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort, ça te dérange- abbie   Sam 21 Mai - 14:20
Ah mais moi j'ai pas de soucis avec ton nom de famille. Et une cousine oui ça pourrait être quelque chose de sympa AAAAH
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort, ça te dérange- abbie   Sam 21 Mai - 14:27
Bienvenue :l: 

Si tu prends Olsen ça serait magique  HAN
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort, ça te dérange- abbie   Sam 21 Mai - 14:55
Bienvenue parmi nous Abbie JAIME je plussoie, Olsen est trop BAVE ... (et elle ressemble à Jared Leto là, hein @Solal Netchaïev :hihi: ? )

et se mettre en PLS c'est en Position Latérale de Sécurité, en clair, Mü est en mode position foetale pour dire que t'es trop choupinette ROBERT
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12927-lizz-ailes-deployees
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 1524
▹ INVESTISSEMENT : 14

▹ AGE : 24 ans
▹ APPART : 1203, douzieme étage
▹ TAF : étudiante en sciences anthropologiques le jour, trafiquante la nuit et serveuse les weekends
▹ AVATAR : Melina Martin
▹ DC : Aliah & Drill



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort, ça te dérange- abbie   Sam 21 Mai - 15:02
T'ES TROP BELLE BRILLE



( FILLE LIBRE COMME L'AIR )
fille aux ailes d'argent, oiseau volant. Regarde le monde cruel avec ses yeux clairs, se créer des rêves pour tenter de toucher l'univers.


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort, ça te dérange- abbie   Sam 21 Mai - 16:33
Olsen omg mais je l'aime tellement OMG bienvenue, je viendrai te harceler pour un lien BLBLBLBL
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort, ça te dérange- abbie   Sam 21 Mai - 20:13
Bienvenuuuuuuue DE CEUX
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort, ça te dérange- abbie   Sam 21 Mai - 20:16
Bienvenue ici mademoiselle CUTE
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort, ça te dérange- abbie   Sam 21 Mai - 20:41
haaaaaaan la sorcière rouge BRILLE *fangirl*
Bienvenuuuuue :l:
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort, ça te dérange- abbie   Dim 22 Mai - 14:18
Bienvenue :l: :l:
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: mes rêves se brisent sur tes phalanges, je t'aime trop fort, ça te dérange- abbie   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.