Partagez|


Event: La Panne [Topic Commun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
les locatairesles potins


avatar

› Âge : On ne demande pas son âge à une dame !
› Appart : Local de la Concierge, rez-de-chaussée.
› Occupation : Concierge au Parking.
› Messages : 1836
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Event: La Panne [Topic Commun] Ven 13 Mar - 19:22

Event: La Panne
Topic Commun


Des pannes généralisées dans l’immeuble, il y en avait déjà eu à la pelle et si ces dernières étaient rapidement prises en charge, lorsqu’elles tombaient en plein week-end, l’affaire prenait un tour quelque peu plus embêtant. De nature gaie, la concierge vit pourtant en cette panne une véritable aubaine : et pourquoi ne pas organiser une petite veillée au sein de la chaufferie aménagée en grand salon ? Ne serait-ce pas l’occasion de faire la connaissance des derniers locataires arrivés ? Resserrer les liens entre voisins et plus subtilement, apaiser les tensions laissées par l’hiver. Oui, voilà ce à quoi la concierge pensait lorsqu’elle place la petite note sur le panneau d’affichage, avec un peu de chance, chacun ramènerait de quoi grignoter ? Des bougies, ça elle en avait encore mais elle en était certaine, si chacun apportait un petit quelque chose, la soirée serait réussie !

Hors-jeu: Comme annoncé, ce topic est commun à tous ceux qui le souhaitent, il n'y a pas d'ordre ni de longueur imposée, faites ce qui vous plait mais laissez aux autres le temps de participer ! En cas de duo trop prononcé, n'hésitez pas à créer un topic dans la section réservée à l'Event, ça déchargera le topic commun :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Event: La Panne [Topic Commun] Sam 14 Mar - 8:34

Tu connais cette envie oppressante de prendre une longue douche chaude après une journée de dur labeur ? De t'allonger dans ton canapé, et de sentir le chauffage vrombir comme si tu étais à l'intérieur des tuyaux bouillants ? Ou simplement de te poser comme un sac de farine sur ton fauteuil, le regard rivé sur un écran, devant Beverly Hills, ou, mieux .... "DALLLAAAAAAAS" ? Et beh, mon pote, au Parking, les rêves on te les fout dans un cagibis, et on les enferme le temps d'une panne générale de la chaufferie ! C'est pas sympathique ça ? Cadeau de bienvenue, Welcome to the Pole Nord et les années 1867 ! J'ai une gueule à me trainer des bougies dans les poches ? A manger des plats déshydratés ? Regarde moi bien… NON. Bordel d'immeuble. Alors, oui, je suis bel et bien entrain de descendre pour cette petite soirée entre voisins, (où l'idée de croiser Casey ET Nemo dans la même pièce me rend presque mal à l'aise...Presque j'ai dis.) mais non, ce n'est pas du tout pour aller taper causette et me présenter en tant que nouveau du quartier (bien que… entre nous, tous savent déjà qui je suis, la faute à internet.) Si je me rend à cette veillée, qui pourrait être une veillée funèbre en passant, c'est simplement pour aller picorer quelques trucs à manger, voler une lampe de poche et éviter l'accident de table dans mon appartement. Egoiste ? Non. Mais humain en manque d'une douche, oui !
Mes pieds foulent les escaliers, et j'entends déjà quelques murmures montés de la chaufferie. De dieu, je sens le piège… J'aurais peut-être du rester là haut au final. Quitte à dormir, et à finir frigorifier, autant être seul qu'entouré de personnes qui te jugent à ta queue et non à ta gueule. Bien, bien bien. Je pousse la lourde porte de métal et m'engouffre dans la pièce. Merde y'a personne. "Bonsoir…?" Combien de temps il me faut pour comprendre que ce n'est pas la BONNE salle ? Oh, bien deux minutes… Je rebrousse chemin et quelques pas plus tard, me voici arriver au lieu saint, une bouteille de rhum à la main. Humain, oui, mais pas con non plus. "Je suis le seul con qui s'est gouré de pièce en venant ici ?" Un peu d'humour n'a jamais fait de mal à personne…. Surtout quand on est là pour dérober une lampe de poche !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Event: La Panne [Topic Commun] Sam 14 Mar - 9:32

Elle n’aime pas ce genre d’ambiance où plus rien ne fonctionne, où on ne peut plus rien faire à part un jeu en famille près des bougies – et ça, il en est hors de question, avec leurs personnalités différentes et explosives, ça tourne vite à la guerre et chacun finit par bouder dans son coin. Alors quand elle a vu qu’il y avait une veillée organisée par la concierge, Emy a décidé qu’elle se sociabiliserait un peu plus, ce soir. Elle espère que tout le monde n’aura pas la même idée qu’elle, parce qu’il y a des gens dans l’immeuble qu’elle n’a pas tellement envie de voir, mais elle se dit que ça peut être sympathique de voir de nouvelles têtes ou de papoter avec ses amis. Api viendra certainement. Elle attrape donc des paquets de chips, des cacahuètes, et une grande bouteille de coca – elle ne boit pas d’alcool, alors elle pense d’abord à elle en particulier, parce qu’elle se doute bien que tout le monde au Parking a une descente d’enfer – et descend en trombe les escaliers pour se rendre au sous-sol, dans la chaufferie, croisant les doigts pour arriver un peu avant tout le monde. Elle déteste être à l’heure, et pire encore, arriver après les autres, c’est presque psychologique. Elle est donc contente de voir qu’il n’y a pas grand-monde encore, que la table des vivres est encore plutôt vide. Elle salue donc ses voisins et donne un petit sourire à la concierge, et pose les paquets et la bouteille sur la table, et se sert déjà à boire, histoire d’avoir quelque chose à faire avant que la chaufferie ne se remplisse. Alors qu’elle fait couler son coca dans un gobelet en plastique, quelqu’un arrive, les saluant tous. Elle lève les yeux en souriant, prête à accueillir ce voisin qui ose venir les rejoindre, mais elle retourne vite à son coca, se craquant presque la nuque au passage : c’est Caïn, elle en est sûre. Son cœur bat la chamade. Bonsoir, elle murmure en même temps que la concierge, et elle reste là, près de la table, faisant mine d’arranger les snacks et obnubilée par son verre de coca. Elle l’attrape finalement et va s’assoir dans un coin, lui jetant un petit sourire à sa petite anecdote, mais ne sachant absolument ce qu’elle doit faire. Elle opte finalement pour l’ignorance. Oui, elle dit, fataliste, en posant son cul sur une chaise et en priant le ciel pour qu’une connaissance vienne vite la sauver.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Event: La Panne [Topic Commun] Sam 14 Mar - 10:43

t'as franchement pas envie d'y aller, à cette soirée, tu préférerais mille fois mieux te prélasser sous la douche plutôt que devoir sourire à tous tes voisins, en bas, là où il fait sans doute froid, voire même glacial. mais la seule idée que nikita s'y rende, ça te réchauffe le bout des pieds, et ça te motive un peu pour y aller, tu l'avoues. hésitant encore, tu saisis une bouteille de champagne, une de celles que tu boiras jamais, et tu te décides à sortir de ton appartement. tu jettes un coup d’œil vers le plafond; ceux qui vivent là-haut n'ont pas de chance, tout ça à descendre, c'est du sport.
alors que tu dévales les escalier avec la motivation et la grâce d'un légume bouilli, tu te dis que tu dois bien être le seul naïf à accepter de descendre jusqu'à la chaufferie, pour une soi-disant petite fête. tu secoues la tête, réfutant l'idée saugrenue que ce soit un piège, un escroquerie. t'as pas besoin d'aimer et de regarder du cinéma d'horreur pour te faire des films dans ta tête... tu frissonnes alors que tu entres dans les sous-sol, cet endroit te fait flipper et c'est bien la première fois que tu y mets les pieds. tu cherches la porte des yeux, te demandant vraiment ce qu'il t'a pris de descendre ici, serrant la bouteille dans une main et l'autre poussant le battant... tu balaies la pièce du regard, elle est vide... ouais, t'es donc le seul con à être tombé dans le panneau.
tu entends soudain des voix qui proviennent de la pièce d'à côté; intrigué tu refermes la porte derrière toi et tu te diriges vers les éclats de voix. quand tu découvres le spectacle qui s'offre à tes yeux, tu n'en reviens pas, parce que tu ne pensais vraiment pas, ce matin, passer ta soirée avec des gens comme ça.
c'est pas ceux que tu croyais rencontrer ici tous les jours. c'est pas les cons qui crachent du haut du toit, ou qui essaient de dresser les pigeons pour la postérité. c'est juste des gens, normaux, qui boivent, qui mangent, qui discutent timidement. c'est juste des personnes comme toi, naïves mais paumées, libres mais enfermées. c'est juste des oiseaux sans ailes, des anges déchus, des faucons en cage.
tu regardes l'homme qui se tient de dos, devant toi, les mains vides. tu souris à son anecdote, parce que tu viens de vivre exactement la même chose... en soupirant, tu secoues la tête, jouant le jeu, et contredisant la jeune blonde qui vient de s'asseoir non loin.
"non." tu t'avances un peu, te disant que la soirée ne va pas être si terrible que ça. tu cherches nicky du regard, mais tu peines à la trouver et tu préfères penser à autre chose. tu lèves alors ta bouteille et demande :
"champagne ?" parce que quand même, t'es là pour ça.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Event: La Panne [Topic Commun] Sam 14 Mar - 12:10

Je le vois au loin le Parking. Un pote de la caserne m’a déposé non loin en voiture et je marche les derniers mètres qui me séparent de mon immeuble. Cette journée de boulot a été horrible. Je suis fatigué et un peu tourmenté pour être honnête. Je veux juste une douche et me mater un disney pour me changer les idées correctement. Je n’ai pas la force de sortir en ville pour me trouver un mec et me distraire avec. Quoi que, je dis ça, il doit y en avoir plein au Parking des mecs. Faut juste les trouver. Je ne m’imagine pas faire du porte à porte. Alors à moins qu’ils soient devant, ou sur le toit, ou autre, ça va être compliqué. Non mais en fait je crois que même ça je n’aurai pas la force de draguer correctement. Enfin, si on peut appeler ma technique « draguer » parce que je suis du genre direct à ce propos.

J’entre dans le hall et je vois des gens devant le panneau d’affichage, alors je vais voir aussi.

« Oh non… »

Pas d’électricité. Il manquait plus que ça pour terminer ma journée. Je vois qu’il y a un truc organisé à la chaufferie. Comme son nom l’indique, il doit sûrement faire chaud là bas, non? Je commence quand même à avoir faim alors je monte rapidement chez moi pour voir ce que je peux apporter à la chaufferie. Je trouve un énorme paquet de chips et une bouteille de limonade sans sucre. Je prends ça avec moi en repartant.

C’est donc affublé de mes habits de pompiers (pantalon bleu marine et polo/veste à l’effigie des pompiers) que j’entre dans la chaufferie. Il y a quelques personnes déjà. Je connais personne à première vue… Me faire de nouvelles connaissance ça va me changer les idées ça. Il y a deux types debout non loin, on dirait qu’ils viennent d’arriver eux aussi.

« Hey… Bonsoir. J’étais jamais venu dans le coin avant. C’est sympa… C’est ouvert à tout le monde tout le temps ? Et hem… Moi c’est Aaron. Je crois que je connais personne… »

Je parle déjà pas mal, faudrait peut être que je me taise. De toute façon vu mon état de fatigue, je vais pas faire le mariole bien longtemps. Je vais poser ce que j’ai apporté sur la grande table où il y a déjà quelques trucs. Je fais un sourire à une jeune fille blonde qui est là. Je suis surpris de voir que quelqu’un a apporté du champagne.

« Non merci pour le champagne, mais j’aime l’idée. »

J’ouvre ma bouteille de limonade et je m’en sers un verre.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Connasse »
« Connasse »
› Âge : 34 ans
› Appart : Manhattan
› Occupation : Maquerelle
› DC : Al Kelley et Misha Azarov
› Messages : 2567
› Nombre de RP : 3

Message(#) Sujet: Re: Event: La Panne [Topic Commun] Sam 14 Mar - 16:35

Des pannes, ça arrivait de temps en temps dans l’immeuble, ce n’était pas très surprenant pour un bâtiment de cet âge mais tu n’étais pas de ceux qui se mettaient en panique dès que les lumières s’éteignaient. A la rigueur, le seul risque était de te faire marcher dessus mais ça, c’était une autre histoire. L’idée de passer la soirée dans la chaufferie ne te déplaisait pas, même si la concierge était parfois un peu casse-pieds, tu ne doutais pas de sa volonté de bien faire alors rien que pour lui faire plaisir, tu ouvris le frigidaire en vue de ramener quelque chose à grignoter. Dommage que vous ne pouviez pas faire de café ou un truc du genre en revanche, ton regard fut attiré par une bouteille de Bacardi. D’accord, ce n’était pas un butin de fou mais ça ferait l’affaire pour une soirée improvisée, non ? La prenant sous le bras, tu attrapais des mains de Samia un paquet de chips, non sans récolter quelques cris tandis que tu te marrais comme un gamin. « Allez fais pas la gueule et descend ! NEMO ? J’y vais ! » Gueulais-tu à travers l’appartement avant de t’arrêter sur le pas de porte et retourner sur tes pas. Et maman ? Te dirigeant vers sa chambre tu frappais deux coups avant d’entrer : « Tu viens ? Il y a une veillée dans la chaufferie. Il y fera meilleur qu’ici ! » Plus tard, je descendrais peut-être. C’est ce qu’elle te répondit avec un petit sourire mais tu savais qu’elle ne viendrait pas. Poussant un petit soupire, tu lui laissais les chips en lui adressant un petit soupire « Comme ça tu ne viendras pas les mains libres ! » lui dis-tu d’un sourire faussement enjoué avant de tourner les talons et dévaler les marches de tes longues enjambées. Avec un peu de chance, tu croiserais la fille aux cheveux rouge ? Ou Joyce ? ça faisait un moment que tu ne l’avais plus vu, peut-être avait-elle déménagé ? Les gens ne se devaient rien ici, ils allaient et venaient sans prévenir personne. Mais c’était chiant quand même.
Poussant finalement la porte de la chaufferie, tu fus surpris de voir si peu de monde. Ceci-dit, un bref coup d’œil sur ton téléphone t’informait de l’heure. Ouais bon, il n’était pas encore l’heure. A vrai dire tu n’étais pas un modèle de ponctualité mais quand il faisait cinq degrés à l’appart et qu’il n’y avait ni télé ni internet…ben ça limitait vachement les occupations. Fidèle à toi-même, tu te contentais d’un laconique Yo en guise de salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10589-ekat-o-letal-blonde


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Event: La Panne [Topic Commun] Sam 14 Mar - 17:16

Emy accueille le jeune homme qui vient d’arriver avec un grand sourire, il est jeune, elle peut peut-être aller discuter avec lui et échapper à l’attraction inconsciente qu’exerce Caïn sur elle. Et puis un autre arrive encore, la soirée s’annonce prometteuse, elle ne le connaît pas non plus et faire de nouvelles rencontres lui plaît bien, surtout que ce type ne peut être qu’un type bien : il est habillé en tenue de pompier. Il se présente, il s’appelle Aaron, et Emy lui sourit lorsqu’il se tourne vers elle. Peut-être qu’elle pourrait discuter avec lui plutôt… ? Elle ne sait plus vraiment où donner de la tête, elle fuit les soirées organisées par ses amies au lycée, elle n’est pas très douée quand il y a beaucoup de monde. L’autre garçon leur propose du champagne. Non merci, j’ai mon coca, dit-elle en levant son verre. Je ne bois pas d’alcool. Aaron se sert un verre de sa propre bouteille de limonade. Emy se rapproche de lui, voyant un moyen de lancer la conversation. Toi non plus tu ne bois pas d’alcool ? On peut t’appeler à tout moment ? elle demande en désignant sa tenue de pompier. Emy a toujours été curieuse et bavarde de nature, elle n’a pas de mal avec ça, mais elle se sent toujours surpassée quand il y a trop de monde autour d’elle, c’est pourquoi elle préfère arriver plus tôt aux soirées : ça lui permet de faire connaissance avec les premiers arrivants et de s’assurer une soirée agréable. En tout cas c’est bon de savoir qu’il y a un pompier dans l’immeuble, ça peut toujours servir ! Elle lui fait un clin d’œil et attrape des cacahuètes. Un garçon arrive au même moment : Emy l’a déjà vu de loin et ne l’a jamais trouvé très commode, il fait un peu peur avec ses gros muscles, et sa manière désintéressée de les saluer ne la met pas très à l’aise, mais elle lui sourit quand même et le salue. Je te sers quelque chose à boire ? Après tout, le seul moyen de casser les préjugés c’est de briser la glace !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Event: La Panne [Topic Commun] Sam 14 Mar - 17:58

Je commençais à trop m'amuser dans ma partie, c'était évident. Y'a trop longtemps que j'avais pas jouée aux jeux vidéos, c'était cousu d'avance que j'allais perdre. Et pourtant, mon casque sur les oreilles, la manette dans les mains (moites soit dit en passant), j'étais en halène. J'allais gagner cette foutu course et je pourrais m'en vanter à moi-même pendant une bonne vingtaine de minutes. Enfin, ça c'était avant que les plombs lâchent. « QUEUWA?!» Je me retrouve seule, dans le noir, à lever les bras au ciel attendant un miracle. Miracle qui ne vient pas au bout de cinq minutes, donc qui ne viendra jamais. Premier reflexe : Savoir si je suis la seule ainsi. Faux, en ouvrant la porte, je vois que l'immeuble est devenu un film d'horreur des années cinquante. So sexy. Je vais aller chercher Ju', parce que sinon ce mongole, il va flipper je suis sûre. Je prends un gilet, parce que j'ai froid sans chauffage et je prends aussi une bougie, parce que je me souviens plus où j'ai mis ma lampe torche. Super, je me retrouve à déhambuler dans les couloirs, seule, cherchant à la bougie l'appartement de celui qui trouvera mon réconfort, et dont j'avais besoin du sien.

Je frappe, personne, fuck it. Il est où ? J'entends du bruit en bas. Je fais tomber ma bougie, je flippe trop des films d'horreur. Je cherche mon briquet et me voilà partie à m'éclairer avec ça. Génial. Je croise personne. Je rentre dans une salle encore inconnue au bataillon. Quelques personnes sont là. « Ju?.. » J'ose pas trop m'avancer, même si j'ai la trouille. J'entends des voix inconnues. Je suis pas rassurée, fuck my life. J'espère qu'il est là. J'avance et je me cogne à quelqu'un, zut. « PARDON. » Oui, quand j'ai peur, je hurle. Qui aurait cru que cette panne me ferait tant peur. Et puis je me souviens qu'on m'avait dit de se retrouver ici, je sais plus pourquoi, avec les locataires. Je m'en souviens maintenant, alors je respire un peu mieux et va dans un coin de la pièce.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Event: La Panne [Topic Commun] Sam 14 Mar - 21:19

Un pompier, une folle qui vient de hurler, un black, un mec avec son champagne, un acteur porno et… Oh ça j'm'y attendais pas… La petite Emy. C'est donc elle qui m'a répondu que j'étais l'unique trou du cil à m'être gouré de salle. Toujours aussi joueuse la gamine. Mais vu comment elle m'ignore, j'imagine que nos secrets ne doivent dépasser les portes de l'église et je me pare du même mystère, allant prêt d'une table pour y… Non pas pour y déposer ma bouteille de rhum, mais juste pour y trouver une putain de lampe de poche. J'attrape un verre malgré tout, et l'inonde de mon alcool, qui lui n'a rien du champagne cheap qu'un inconnu propose. J'me tourne vers la jolie black (Nikita) qui vient d'entrer, celle qui a hurlé au lieu de parler et lui tend ma bouteille. Pas que je suis serviable, juste qu'elle a la gueule de celles qui font des crises de paniques facilement. Et je suis plus à l'aise face aux alcooliques, qu'aux siphonnées. "Vous en voulez ?"

PS:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Event: La Panne [Topic Commun] Dim 15 Mar - 2:34

J'avais pensé un moment passé la soirée à nous éclairer Cee et moi avec la seule lumière de nos joints en train de brûler. Parce qu'une soirée paisible à fumer des joints paraît plutôt une bonne solution en cas d'apocalypse. Et qu'est-ce qu'une panne d'électricité sinon une apocalypse? La glace fondue qui suinte du freezer est là pour en témoigner. Mais ma colocataire que j'aime pourtant d'un amour fou a décidé de revenir avec une collection de bougies qui puent. Bon, dans le principe, ce ne sont que des bougies parfumées tout ce qu'il y a de plus normal. Si je voulais être tout à fait juste, je dirais même qu'elle n'a pas fait les pires choix d'odeur. Lavande et Sapin, ça se supporte. Mais je déteste les bougies parfumées. Alors quand elle m'annonce qu'il y a un mot dans le hall pour nous inviter à "un truc glauque dans la chaufferie" ("je suis sûre que c'est un traquenard pour nous voler nos reins" a-t-elle d'ailleurs ajouté), j'ai sauté sur l'occasion. Cette soirée impromptue expliquait d'ailleurs surement le passage éclair du pompier qui ne m'a même pas laissé le temps de sortir de ma chambre pour le saluer. J'ai calé mes clopes et mon nécessaire pour rouler mes joints dans la poche arrière de mon jean trop grand, j'ai enfilé le plus gros pull trouvable dans l'appart pour éviter une pneumonie, j'ai fouillé ma chambre à la recherche d'un paquet de curly pas ouvert et j'ai récupéré deux bières au frigo. Avant de sortir de l'appart, j'ai regardé mon butin et puis j'ai décidé que ça allait. Ça ne faisait pas trop rapiat. Et s'ils insistaient, je n'aurais qu'à leur rouler un joint pour détendre l'ambiance. Je gueulais alors à Cee que j'allais fidéliser la clientèle avant de dévaler les marches quatre par quatre.

Et j'entre dans la chaufferie pour découvrir avec satisfaction que je ne suis pas si en retard que ça. Ou que je ne suis pas le dernier. Enfin peut-être, allez savoir, j'ai pas checké l'heure. J'ai failli me perdre dans cet endroit. Cee avait raison. C'est un bon endroit pour attirer les gens dans des traquenards et leur voler leurs organes. Il manque juste la baignoire à glaçons où les abandonner. Mais ça va. Les gens présents ne sont que d'honnêtes résidents. Ou si je me trompe et qu'ils essaient de s'en prendre à moi, Aaron devrait pouvoir me sauver. Il est pas flic, il est pompier, mais c'est pas grave. Ça sert dans les même situations. Dans tous les cas, je suis sage, je ne laisse pas paraître mes doutes quant à l'honnêteté des autres personnes ici présentes et je me contente d'afficher mon sourire le plus normal possible. Même si j'suis pas doué pour faire dans le normal. « Hello! Reese! J'espère que vous aimez les curlys. » Je pose lesdits curlys sur une table, les deux bières en vrac à côté. Je crois bien que je ne connais le prénom de personne si ce n'est celui de mon récent colocataire, alors il faut bien se présenter. C'est comme ça qu'on fait, non? Faut dire que je suis pas un habitué des veillées. Je repère du coin de l’œil une bouteille de champagne dans les mains d'un jeune innocent et je m'attrape un verre avant de venir quémander de la boisson à bulle en lui faisant des yeux de chiot perdu. « Du champagne à une veillée, ça a un peu la classe. Parce que je croyais que ce genre de truc c'était que quand les gens crevaient. A moins qu'on fasse le deuil du système électrique de l'immeuble. » Ce serait pas si étonnant que ça, finalement. Le tas de béton doit être bien assez vieux pour que le système électrique soit en train de nous claquer entre les doigts. Faut croire que les bâtiments aussi ont une espérance de vie limitée.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Event: La Panne [Topic Commun] Dim 15 Mar - 12:19

La jeune fille à côté de moi à la table de la bouffe (que je risque de clamer comme étant mon territoire sous peu) se rapproche de moi et elle a remarqué que je bois pas d’alcool. Je fais un sourire parce que ouais c’est souvent rare les gens qui boivent pas, mais elle enchaîne tout de suite me parlant de mon boulot de pompier et ça m’amuse. Je baisse les yeux vers ma tenue brièvement, lisant mon nom noté au niveau de ma poitrine sur la veste. Tout le monde devrait avoir son nom noté, ça serait plus simple.

« Ouais non… Je préfère pas. » Je ris un peu. « Mais si vraiment y’a un truc oui bien sûr. Mais tout seul sans mon équipe c’est pas pareil. »

Et aussi quand je bosse pas, généralement je me fais des belles petites soirées juste avant, donc je suis pas en état d’être clair non plus. Je la vois choper des cacahuètes et je fais de même. J’ai la dalle. D’ailleurs après avoir mangé cette poignée, j’ouvre le paquet de chips que j’ai apporté et je commence à en manger. Je me dis que j’aurai du aller me prendre un bon kebab sur la route en venant. Maintenant j’ai la flemme pour être honnête, mais j’ai envie d’un truc bon à manger.

Nikita entre dans la pièce et se cogne à quelqu’un, ça me fait sourire. Je lui fais un signe de la main pour montrer ma présence. Elle est la première personne que je connais dans le coin. Le type avec un super tattoo dans le cou propose de l'alcool à Niki. Je sais pas pourquoi je l'imagine en train d'essayer de la bourrer pour la ramener chez lui plus facilement.

Moi je reste à la limonade et limonade zéro en plus, sans sucre ! Je souris quand je vois Reese entrer. Je ne l’avais pas entendu quand je suis allé rapidement à l’appart’. Je savais pas qu’il était là. J’adore les curlys. Je les avais vu dans le placards mais comme c’était pas moi qui les avait acheté, je ne les ai pas pris.

« J’avoue que c’est classe le champagne à la veillé… »

Je connais pas tout le monde alors je me retiens de dire qu’il manque plus que quelques rails de coc’. Avec mon paquet de chips et mon verre de limonade, je vais m’installer dans le canapé non loin. J’ai envie d’être à l’aise. On est pas trop mal ici.

« Je risque de m’endormir, ce canapé il est parfait mon dieu. »

Je m’étire un peu et je lâche un soupire. Je suis clairement mort de ma journée de boulot. Je regarde les gens autour, je continue de me nourrir aux chips. Ca fait du bien de manger, même de la merde.

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Event: La Panne [Topic Commun] Dim 15 Mar - 15:01

Parfois, il y vraiment des journées que l'on aurait préféré ne jamais vivre. Celle que je vivais en ce moment en était un parfait exemple. Ca avait commencé dès le matin, quand je m'étais réveillé en retard à cause de se foutu réveil qui avait décidé de me foutre dans la merde. Ensuite, mon rendez-vous avec mon père, se faisant un malin plaisir de me rabaisser, pour un oui ou pour un non. J'avais de plus en plus de mal à encaisser ses critiques sans bronché, sans sciller une seconde. En même temps, je ne pouvais m'empêcher de me dire qu'il serait sans doute différent avec moi si il savait que j'allais pas tarder à crever. Sans doute. Sauf que je ne voulais pas de sa pitié, ni de son fric. Je ne voulait plus rien venant de lui. Alors, qu'il ne sache rien, c'était très bien comme ça.

Puis, il y a eu mon éditeur, à qui j'aurais bien arracher les yeux à coup de petite cuillère. Plus j'évoluais dans le milieu, plus il s'amusait à me rappeler que sans lui, je n'étais rien, et que donc, il fallait que je me bouge le cul pour écrire la suite de ce foutu roman. Heureusement, j'avais réussi à couper court, prétextant une visite à l'hosto. Ca marchais à chaque fois. S'aurait été dommage de perdre la poule aux œufs d'or, non ?

Finalement, j'étais rentré au Parking, avec pour seule envie celle de me changer les idées. Sauf que j'avais pas prévu cette foutue panne d'électricité. Journée de merde, du début à la fin. Néanmoins, l'invitation de la concierge me titillait. C'était ça ou bien plonger dans mon lit et hiberner pendant quelques mois. J'ai préféré la première solution. Sauf que je pouvais pas arriver les mains vide, ça se faisait pas. En plus, je commençais à sévèrement avoir la dalle. Grave. Je savais pas vraiment combien de personnes seraient là, aussi, j'ai commandé des pizzas. Parce que tout le monde aime les pizzas, et que si ils n'en voulait pas, ça en ferait juste plus pour moi. Je suis vite remonter à mon appart, histoire de me changer et de choper une lampe de poche. Le temps de réceptionner ma commande, et je descendais à la chaufferie.

Bientôt, quelques éclats de voix me parvinrent aux oreilles, si bien que je n'eu aucun mal à me retrouver dans le labyrinthe que pouvait être le sous-sol. J'entrais d'un bon pas, tout sourire, ravi de constater que je ne connaissais personne. Enfin, si, Aaron. C'était le seul. Je ne manquait pas de lui envoyer un sourire malicieux avant de me présenter enfin.

« Hellow vous tous ! Moi c'est Light. J'espère que vous avez faim ! »

M'avançant dans la pièce, j'ai été déposer les pizzas sur la table, m'asseyant rapidement sur l'accoudoir du canapé avant de prendre une part de pizza que j'enfournais dans ma bouche sans attendre, trop heureux de pouvoir enfin manger.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Event: La Panne [Topic Commun] Dim 15 Mar - 15:44

tu te dis que finalement t'aurais mieux fait de ranger cette bouteille au fond d'un placard, parce que apparemment les gens, là, préfèrent un truc sans alcool. c'est sûr que du champagne, c'est pas vraiment ce qu'on apporte à une petite fête cosy dans la chaufferie, mais t'avais pas grand-chose d'autre et c'est toujours mieux que rien. tu repères alors nikita et tu la salues de la main, mais elle ne te remarque pas et tu baisses les yeux, déçu.
tu regardes le champagne que tu tiens à la main, lorsque quelqu'un débarque et te prend la bouteille des mains pour se servir un coup. trop surpris pour protester, tu le laisses faire, répondant même.
"ouais. c'est ce qui arrive quand un pauvre mec attrape la première bouteille qu'il voit dans le noir."
c'est certainement un reproche, mais tous ces gens n'y sont pour rien alors il vaut mieux faire de l'humour que donner mauvaise impression. tu quittes l'homme des yeux et te retourne vers le petit tas de gens qui sont là, certains sur le canapé, d'autres en train de discuter ou même d'arriver. quelqu'un dépose une pizza sur la table et tu te rues dessus, parce que personne ne dit non à une part de pizza quand même. tu mords dedans et repère une nouvelle fois nicky. tu lui souris pas - parce que t'as jamais daigné le faire -, mais tu t'avances vers elle, t'asseyant à ses côtés.
"salut. on s'amuse fort ici."
l'ironie perce dans ta voix mais tu n'en as cure; après tout ce n'est pas comme si tu étais volontairement venu ici...
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Event: La Panne [Topic Commun] Lun 16 Mar - 20:37

La p'tite black (Nikita), elle m'abandonne surement pour l'un de ses copains, mais j'men balance, j'ui pas là pour me faire des amis moi. Je regarde à droite, à gauche, j'en vois des nouveaux arriver et surtout… Un nouveau arriver (Light Memoria) avec des putains de pizza qui sentent la graisse à plein nez. Bouteille de rhum dans la main, j'hésite à la poser sur la table, me rapprochant un peu trop de la petite Emy et aller choper une part. J'ai dis que je n'étais pas là pour me faire des amis, mais pas non plus pour rendre mal à l'aise les seuls que j'peux mettre dans ce panier. Alors j'abandonne le coin pique nique ( et la pizza, mais avant de partir, j'irais piquer une tranche à ce gentil p'tit gars du bout de la pièce (Light)) et me dirige vers le canapé pour aller demander au mec qui a une tenue de pompier (Aaron) s'il n'aurait pas une lampe de poche à me filer. Au pire, je vais prétexter que j'ai ma voisine, la vieille grand-mère, a soucis pour descendre, et que je me sens mal de la laisser seule… Aux grands problèmes, les grands moyens ! Je m'approche avec ma bouteille, retire le bouchon et en prendre une gorgée, avant de me poser sur l'accoudoir du canapé. Le pompier (Aaron Dickens), il a une bonne gueule, il a l'air un peu benêt, un peu chelou, mais une bonne tête, alors je me décide de me la jouer civilisé. "Salut…" Et j'm'étouffe avec mon propre alcool en lisant le nom cousu sur sa veste. Bordel de merde, les surprises, y'en a encore combien dans ce foutu immeuble ?! Dickens. Non, ça doit être un homonyme. Ou alors… Noooon… Elle m'aurait dit si elle était mariée quand même… Pas que ça me dérange, mais bon, si je pouvais être préparé à me prendre un coup de boule, ce serait sympathique. "Dickens…Euh…Vous auriez une lampe de poche à me passer ? Vu que vous êtes pompier, vous devez avoir le… parfait outillage pour ce genre de situation, non?" Outillage… Les bons mots Caïn, toujours les bons mots. Et évitons de lui causer de sa fiancée que j'ai fais crier le soir dernier hein… Pas envie d'être défiguré sans savoir à quoi je ressemble avec un oeil au beurre noir. Mais y'aurait pas eu cette panne, peut-être que j'aurais entamé la conversation "j'ai baisé ta femme et elle me branche bien, un coup de rhum ?"
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Event: La Panne [Topic Commun] Lun 16 Mar - 22:07

Elles sont rares les crises de nerfs chez toi, normalement tu es plutôt quelqu'un de calme mais là, alors que les plombs viennent de sauter, tu balances ton cahier de dessins à travers la pièce agacé par cette soudaine coupure « LES GENS ONT RIEN D'AUTRES A FOUTRE QUE COUPER L'ELECTRICITE PENDANT QUE JE DESSINE ?! ». Il faut dire que tu bosses sur ce dessin depuis des semaines pour une échéance qui se termine juste demain et tu n'es pas prêt du tout. C'est le téléphone dans la main pour t'éclairer que tu récupères ton pauvre cahier pas trop amoché pour le coup. Dans une tentative désespéré de finir ce travail, tu coinces ton téléphone entre tes dents et continue tant bien que mal celui-ci. Mais tu finis par t'avouer vaincu après une cinquième perdition de sources lumineuses. Tu te décides alors à sortir, peut-être qu'un café-bar est encore ouvert à cette heure et tu pourras alors te poser tranquillement sans avoir trop de risques d'avoir une autre coupure, ou un tsunami, ou une explosion nucléaire, ou une tornade venant te perturber.

Descendant les escaliers, ton matériel sous le bras, c'est à ce moment-là que tu remarques le billet accroché au panneau d'affichage. Miracle ! Pas besoin de sortir, là-bas il y aura sûrement de la lumière ou au pire, un gamin qui se fera chier qui voudra bien être ton porteur de lumière. Flemmard comme tu es, tu ne prends même pas la peine de remonter au studio chercher de quoi manger ou boire, si tu peux leur donner éventuellement quelque chose c'est des cigarettes... Ils feront avec. Connaissant pas forcément les pièces à cet étage tu décides de te guider par rapport à la provenance des voix et tu déboules alors sans trop de difficultés à la réunion improvisée étonnamment peuplée. « Woh... heu... salut le monde... », il te semblait habiter au Parking depuis un moment maintenant et pourtant mis à part Aaron et Light personne ne te revient dans cette pièce. « J'ai pas de bouffe ou à boire mais j'ai des cigarettes, c'est bien aussi hum... » étant un peu gêné de connaître si peu de personnes ou alors de manière un peu différente que d'habitue, c'est-à-dire pas dans un lit, tu te planques vite dans un coin plus ou moins bien éclairé avec ton cahier de dessin, t'isolant pas totalement cependant.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Event: La Panne [Topic Commun]

Revenir en haut Aller en bas

Event: La Panne [Topic Commun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Il faut stopper le socle commun des... conneries !
» Topic de filles ! ^^
» Panne de feux
» En quête d'un "dénominateur commun" pour "le machin"
» Topic grammaire : "Il travaille"... et "son bureau"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Events Terminés-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)