Partagez|


Sidney – she's like the wind.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Sidney – she's like the wind. Mar 26 Avr - 23:59

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) «À vrai dire, tu ne sais pas trop où tu te situes. Depuis maintenant deux ans, tu flottes entre la réalité et l'imaginaire. Tes parents t'en veulent toujours du décès de leur fils et te considère plus comme leur fille, du moins c'est comme ça que tu te sens lorsque tu croises leurs regards comme le vilain mouton noir. Du coup, t'as fait tes valises et t'as décidée de partir de chez toi ou plutôt, ils t'ont foutu carrément à la rue. Tu t'es promenée un peu squattant différents endroits crasseux tout et essayant de te trouver des petits boulots pour te faire un peu de frics et après ça, puis lorsque t'as eu assez en poches, t'as quittée l'Angleterre et t'as pris un vol dans la classe économique pour te retrouver à New-York. Ne roulant pas sur l'or, t'as chercher un endroit où tu pourrais t'arrêter et  tu t'es trouvé au Parking, dans le Bronx.» Après un temps, t'es repartie, t'as refais tes bagages et t'as décidée d'aller revoir tes parents, tenter d'arranger les choses de te sortir de cette douleur qui te pourrissait la vie. Les retrouvailles avec tes parents ont été remplis d'émotions, tu t'y attendais et malgré tout ça avec le temps, t'as pu reprendre contact avec eux. Évidemment la douleur de la perte de leur fils est toujours présente, mais ils t'ont pardonnés. T'as profité un peu de ta ville natale, t'as bossée, t'as repris ta vie en mains en allant consulter aussi. Pour finalement, prendre conscience que le Bronx te manquait, plutôt drôle non? Toi qui disait en gueulant que le Bronx était un endroit pourri. T'as pris conscience que c'était chez toi, t'as longuement réfléchis, hésité, puis après un an à Bristol t'as refais tes valises et te revoilà au Parking.
(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) «T'es ici depuis quelques mois seulement, tu ne connais pas beaucoup les voisins dans l'immeuble, t'es plutôt discrète la seule personne que tu connais un peu jusqu'à maintenant, c'est ton colocataire Aaron Dickens. Il semble sympa, à vrai dire vous êtes assez discret l'un envers l'autre et honnêtement cela te plaît. Une chose est sûr, t'aimes bien son caractère et l'ambiance dans l'appartement est correct. Étant légèrement chieuse sur les bords, tu aimes bien le charrier un peu tout en gardant une certaine limite pour ne pas te retrouver à la rue encore une fois.» Aujourd'hui, quand tu marches dans ces rues, tu réalises que rien n'a véritablement changé. Sauf des nouveaux visages qui sont là, parmi ces visages familiers que tu retrouves. Les retrouvailles, ça te fait extrêmement peur de revoir ces gens; mais en même temps tu te questionnes à savoir ce qu'ils sont devenus après ce temps. Tu t'es trouvé un appartement sympa et tes voisins sont plutôt gentils aussi. Ce sont d'ailleurs une vieille femme avec son fils, ils ne te dérange pas vraiment.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) «Honnêtement, tu ne sais pas trop quelle réputation tu as au sein du quartier. T'essaies de ne pas trop faire de vagues, même si parfois ton côté impulsif et la rage intérieure que tu as, peuvent te créer des soucis comme te battre à la sortie des bars ou encore te faire embarquer par les flics pour passer la nuit au poste parce que t'as fait des conneries comme déranger les gens alors que tu gueulais en chantant complètement ivre morte dans les rues du quartier aux petites heures du matin. Tu te fous un peu de ce que les gens peuvent penser de toi à vrai dire.» Ça c'était avant, maintenant un an c'est écoulé et t'as changée. T'as grandis, t'as maturée c'est drôle, t'es plus du tout la même fille. Évidemment, t'as toujours cette fougue en toi, les emmerdes te collent encore à la peau parfois, mais t'as appris à canaliser tout ça, à tenter de panser tes blessures et ça semble porter fruits.

(NOM) Moriarthy. (PRÉNOM) Sidney. (ÂGE) vingt ans. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) 22/10/1996 à Bristol en Angleterre. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Elle donnait des cours de musique dans l'école de son quartier à Bristol, elle aimerait refaire ça ici. Sinon, elle a donné son nom comme dj dans un club. (NATIONALITÉ) Américaines. (ORIGINES) Anglaises. (STATUT CIVIL) Son coeur est toujours à prendre. (ORIENTATION SEXUELLE) Bisexuelle. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Elle y était, elle est partie pour finalement y revenir il y a de ça quelques semaines; après un an d'absence. (REPRISE DU PERSONNAGE) Non. (GROUPE) Nous sommes de ceux qui rêvent. (TYPE DE PERSO) inventé par mes soins. (CRÉDITS) tumblr

PSEUDO : NO NAME. PRÉNOM : m. ÂGE :  23 ans. PAYS : Au royaume de la poutine. FRÉQUENCE DE CONNEXION : les weekends et les soirs. COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : par bazzart, il me semble. COMMENTAIRE OU SUGGESTION : De ceux c'est la vie, ça me manquait tout ça, du coup je fais mon comeback.  AVATAR : l'unique magdalena zalejska.   
Sidney "Sid" Moriarthy
Que mon corps t'appartienne bien au delà des mots.
 
AVANT
Spoiler:
 

MAINTENANT; UN AN PLUS TARD...

Les choses avaient grandement changées depuis que tu avais quittée le Parking pour retourner auprès de tes parents. Une décision que tu avais prise sur un coup de tête dans l'optique d'arranger les choses avec eux. Angoisse, appréhension de leurs réactions, tu espérais pouvoir réussir à discuter avec eux, alors que ceux-ci t'avais mis à la porte. Tu avais pris tout ton petit courage pour aller frapper à leur porte et les revoir. Les retrouvailles furent douloureuses, difficiles, mais malgré cela ils désirèrent te garder auprès d'eux et tu pris conscience que durant ton absence eux aussi avaient réussis à cheminer. Ils prirent conscience en te retrouvant sous leur toit que tu souffrais énormément de la perte de ton frère et du fait d'avoir été accusée de sa mort. Les premiers jours furent maladroits, silencieux aussi durant les repas, mais tranquillement la vie semblait vouloir faire en sorte que vous, vous apprivoisés à nouveau. Les premiers jours, tu as l'impression d'être une étrangère dans la maison de ton enfance, mais rapidement quand tu retrouves ta chambre qui n'a pas bougé, toi qui pensais que tes parents allaient se débarrasser de tes affaires après t'avoir mise dehors, tu t'étais trompée. T'as osée entrer dans la chambre qui appartenait jadis à ton frère, tu constates que certaines choses n'ont pas bougés non plus, mais que des cartons trônent dans la pièce signe que tes parents ont commencés à emballer des choses à faire des boîtes, tranquillement faire leurs deuils. Quant à toi, t'as enfin décidée à aller consulter un psychologue pour parler de la mort de ton frère, cette mort qui t'as tellement envahie durant un temps que tu n'étais plus l'ombre de toi-même. Encore une fois, les séances furent difficiles au début et tranquillement toi aussi tu commenças à réaliser et à faire ton deuil de façon plus clair. En plus de ça, t'as recommencée à jouer du violoncelle cet instrument que tu adorais plus que tout, mais que tu avais cessée de jouer après la mort de Tommy. T'as revue tes anciens potes, t'as pris conscience qu'ils ne t'avaient abandonnés, mais que c'était toi qui avais pris tes distances. D'ailleurs plusieurs d'entres eux, venaient demandés de tes nouvelles quand tu étais partie de Bristol. Tranquillement, la jeune femme perdue qui noyait sa peine dans l'alcool, la drogue et la rage est devenue une femme plus forte encore.

« Putain Moriarthy, je pensais jamais te revoir.» Lance une voix masculine à ton attention, prenant place sur le tabouret à tes côtés. Ton pote est là, celui qui l'a toujours été malgré la distance et le fait que tu te sois éloignée de lui. « J'pensais pas que je reviendrais non plus.» Dis-tu simplement avec un doux sourire alors que tu fais signe au barman d'apporter une bière pour ton ami. Comme toi, lui aussi il a souffert de la mort de ton frère, vraiment beaucoup. Alors qu'il reçoit sa bière, il te demande avec ce sourire aux lèvres; « Alors, raconte-moi c'était comment le Parking?» T'affiches un petit sourire laissant planer le suspense, puis tes yeux azur se posent sur ta bière, alors que tranquillement tu sembles te replonger dans tes souvenirs. Tes visages te reviennent en tête; Aaron, ce mec survolté qui fut jadis ton colocataire, Elvis, ta bonne copine cette blonde que t'adores plus que ta propre vie, puis y'a lui; Raffaele. Ce français qui t'as tellement fait baver, mais qui en même temps t'as fait ressentir des choses insoupçonnées. D'ailleurs, ton esprit s'attarde beaucoup trop sur lui et t'as l'impression d'encore sentir ses bras autour de ton corps frêle, ses lèvres tièdes dans ton cou. Tu te reprends te rendant compte que ton pote est toujours là, à attendre que tu lui racontes ton histoire. T'en profites pour prendre une gorgée de ta bière et tu dis; « J'espère que tu as ta soirée de libre...» Puis voilà que tu enchaînes en racontant tout ce que t'as pu vivre là-bas. Ça te fait drôle de raconter ça comme si tu racontais une histoire qui est pourtant la tienne. Vous passez la majorité de la soirée au bar et finalement on vous met dehors au last-call. T'invites donc ton chez toi, pour continuer la discussion comme si tu ne pouvais plus t'arrêter alors que t'as ouvert la bouche. Ça te fait du bien, puis tu réalises que t'as vraiment fait beaucoup de chemins, t'as évoluée. « Du coup, il se passait quelque chose entre vous?» Tu rigoles légèrement, alors que tu reviens t'asseoir sur le canapé avec deux bières que tu lui tends. Tu sais qu'il parle de Raffaele et honnêtement t'as jamais mis de mot sur ce que c'était entre vous. « Ouais...» Avoues-tu enfin simplement, tu ne sais pas trop si ça aurait pu débouler sur autre chose, mais vous avez passer cette nuit là ensemble. Après cette tempête de tensions et d'engueulades, vous aviez écoutés vos envies et partager ce moment à deux. Ce moment qui flotte encore dans un coin de ton esprit après tout ce temps. « Mais, je pense pas qu'on aurait pu bâtir un truc lui et moi.» Déclares-tu en buvant une gorgée de ta bière. En même temps, tu ne sais pas trop si t'aurais été prête pour ça. Au final, tu ne le sauras jamais puisque t'es partie quelque temps après pour rentrer chez toi, c'est ce que tu avais vitalement besoin à ce moment là. « Pourquoi ça?» Tu replaces une mèche de tes cheveux à présent plus pâle qu'autrefois, mais toujours de cette longueur extravagante, puis tu réponds; « Parce que l'important pour moi, c'était de panser mes blessures.» Il sourit en continuant d'observer sa pote, puis il demande; « Et tu y arrives Sid?» Doucement, un sourire s'affiche au coin de tes lèvres et tu lances; « Je crois oui, une journée à la fois.» Respecter le rythme, c'est ce que ton psy n'arrête pas de te répéter durant les séances. Élément que tu tentes de mettre en pratique. Doucement, il s'avance et te prend par les épaules alors que tu viens te blottir contre lui.

Le temps passe et tu te trouves un boulot comme prof de musique pour les jeunes à l'école du quartier, tu renoues avec ta passion et tu as l'impression de te sentir revivre littéralement. La musique a toujours fait partie de ta vie, même si tu tentais de la garder à distance, elle était toujours là comme une continuité de toi-même. Tu ne passes plus ton temps-libre à déprimer comme autrefois, bien que des moments de nostalgie puissent t'envahir, tu réalises que ces mêmes moments t'ont fait grandir. Évidemment, tu n'oublies pas de passer le voir lui-aussi, ton grand frère l'homme de ta vie. Tu prends même soin de lui apporter des fleurs pour mettre un peu de couleurs sur sa tombe, puis tu t'assis et tu y fais la discussion lui parlant de tout. Son absence est toujours vive, mais tranquillement la peine que tu pouvais ressentir s'estompe et tu prends conscience qu'il est avec toi, partout. Tu lui racontes ce que t'as vécu au Parking, les gens que tu y a rencontrée et ce que tu fais ici dans votre ville natale, tu lui fais par de tes projets, tes ambitions choses que tu n'avais plus suite à son décès. « C'est dingue Tom', mais cette ville pourrie me manque parfois...» Lui confies-tu alors que tes yeux se posent au sol, comme si tu venais de dire la pire des choses. « Je sais que papa et maman commencent à ce faire à l'idée que je sois rentrée, mais parfois j'ai juste envie de reprendre un billet; un simple allé et repartir là-bas.» Tes lèvres se pincent et tu pousses un faible soupir replaçant une mèche de tes cheveux. Cette idée te traverse l'esprit de plus en plus souvent, mais tu la chasse continuant ta petite vie tranquille. Puis après un an, alors que tu faites ton vingtième anniversaire, tu prends la décision de repartir là-bas. Tes parents et tes potes t'accompagnent à l'aéroport, puis tu leurs jures de leurs téléphoner à tout les jours. Cette fois-ci, le départ est plus douloureux que la première fois, mais ça te fait du bien parce que tu réalises que les choses s'arrangent finalement.



Dernière édition par Sidney Moriarthy le Mer 27 Avr - 2:38, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Sidney – she's like the wind. Mar 26 Avr - 23:59

Surprised
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Sidney – she's like the wind. Mer 27 Avr - 0:14

Salut à toi, jumelle de prénom et de surnom HELLO
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Sidney – she's like the wind. Mer 27 Avr - 2:54

Merci ma belle, ouais en effet. MDR

Zoey est magnifique. OMG
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Sidney – she's like the wind. Mer 27 Avr - 6:09

Meuf faut qu'on parle Surprised Surprised

Je suis contente de te revoir de retour, vraiment :potte:
Jte mpotte dans la journée ROBERT
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Sidney – she's like the wind. Mer 27 Avr - 6:36

Bon retour HEHE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Sidney – she's like the wind. Mer 27 Avr - 9:35

Bienvenue ici jolie poupée LOVE
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : vingt-sept ans
› Appart : #1401 - 14e étage
› Occupation : je me suicide à petit feu.
› Messages : 3626
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Sidney – she's like the wind. Mer 27 Avr - 11:21

Bienvenue au Parking :l:



.
Je marche dans des villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude. Que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5129-silver-o-high-all-the-t


avatar

« Artiste des âmes »
« Artiste des âmes »
› Âge : 25 ans (13 avril)
› Appart : #703 avec mini sam et son perroquet
› Occupation : le soir, elle sert des verres aux âmes esseulées, la journée, la plupart du temps, elle s'retrouve à piquer des peaux de son imaginaire
› DC : avery le truand torturé qui torture, bonnie la mère aux deux amants et tony le cuistot au doux soleil d'Italie
› Messages : 1718
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Sidney – she's like the wind. Mer 27 Avr - 13:13

Raffaele Mercier a écrit:
Meuf faut qu'on parle Surprised Surprised

Je suis contente de te revoir de retour, vraiment :potte:
Jte mpotte dans la journée ROBERT

Omg, dis toi qu'avec Raff on parlait de toi y a même pas 2 jours BRILLE BRILLE BRILLE
Je suis contente que tu reviennes et que tu sois, surtout, de retour avec la jolie Sid I love you
Re-bienvenue I love you


whore machine
Et j’fume l’amour, j’fume la haine, j’fume le temps même, juste pour pouvoir vous tousser mon bonheur en fumée, celui qui s’est fait carboniser par le mégot de mon coeur brisé.
Viens on se fait la guerre pour mieux se faire l’amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2119-siobhan-je-suis-travers


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Sidney – she's like the wind. Mer 27 Avr - 16:09

merci beaucoup à vous. :l: :l:

raff, ah ouais? Surprised d'accord, j'attend ton mp alors. JAIME je suis contente d'être de retour aussi. CUTE

siobhan, t'es toujours aussi belle toi. :l: ah ouais? vous parliez de moi, en bien j'espère. ARROWluvCharlie merci pour ton accueil, ça me fait vraiment plaisir. OMG POTTE
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Connasse »
« Connasse »
› Âge : 34 ans
› Appart : Manhattan
› Occupation : Maquerelle
› DC : Al Kelley et Misha Azarov
› Messages : 2567
› Nombre de RP : 3

Message(#) Sujet: Re: Sidney – she's like the wind. Mer 27 Avr - 18:28

Rebienvenue parmi nous belle plante ROBERT
Tu nous as manqué tu sais Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10589-ekat-o-letal-blonde


avatar

« NITROMÉTHANE »
« NITROMÉTHANE »
› Âge : 31 ans
› Appart : Loue le 106 pour son fils et Art mais dort dans son garage.
› Occupation : Transporteur / Garagiste / Combattante et pilote clandestine
› DC : Sly, Nathan, Niilo, Neslihan
› Messages : 4068
› Nombre de RP : 17

Message(#) Sujet: Re: Sidney – she's like the wind. Mer 27 Avr - 19:57

TU ES VALIDÉ(E) ! BIENVENUE !


On ne quitte jamais vraiment la famille ♥

Félicitations ! Ton dossier a été approuvé par la Concierge ! Tu peux dès à présent prendre tes aises et faire la connaissance avec tes nouveaux voisins sur le flood, la Chat-Box ou directement via les RP Libres si tu es un thug.

Si tu es perdu, n'hésite pas à t'inscrire à la session de parrainage ! Quoiqu'il en soit, pense à remplir ton profil (sans oublier d'indiquer ta réputation) et te recenser sur nos divers listings:




La femme est vouée à l'immortalité
parce que la morale consiste pour elle à incarner une inhumaine entité: la femme forte, la mère admirable, l'honnête femme.
Simone de Beauvoir



#JE SUIS TETON !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11073-deirdre-priscillia-fol


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Sidney – she's like the wind.

Revenir en haut Aller en bas

Sidney – she's like the wind.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jésus à Bonnie (Sidney) 1er septembre 2013 : Bientôt le voile sera levé
» Maurice White, le fondateur d'Earth, Wind and Fire
» Un bide ou un flop ???
» Apparition de la Vierge Marie en Australie?
» World Wide Telescope

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)