Partagez|


AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS Ven 15 Avr 2016 - 17:32

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) c'était pas dans ses plans, à la Rivera. elle voulait pas allez dans c't'endroit qui craint, qui pue. pue les magouilles, ça pue la pisse dans l'coin d'la rue, ça pue le sang et parfois même, ça pue les chattes humides. et puis, c'est pas propre aussi. c'est pas propre, les gens s'baignent, prennent leur bain dans du sang, dans des trucs à attraper une putain d'maladie incurable.
elle hait ces endroits pas clean. qui pue et qui sont pas fiable pour une mère de vingt-quatres vieilles années & une gamine à jeunes trois années.
mais la thune, ça fait toute la diff'
cinq balles et ça fait déjà un sachet de bonbon à la boulangerie pourrie du coin,
dix balles, ça fait un truc de plus dans l'assiette, même si c'est pas énorme, c'est déjà ça.
la thune, ça la ronge, ça la tue pour sa fille.
alors elle s'en fou royalement d'la puanteur, elle se bouche le nez. que ça soit moche, elle ferme les yeux sur tout ça. sauf sur avery.
juste avery et c'est fini.
alors elle a prit sa bagnole et elle s'est cassée avec sa môme. en lui achetant quelques bricoles sur la route. mais pas trop. parce qu'elle y vieille à son porte-monnaie la rivera.
un mois qu'elle est là, surement. un peu plus, ou un peu moins.

   (Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) ça gueule, ça crie, ça rigole, ça parle, ça pleure. c'est un gros bordel. un beau bordel, le Bronx.
le Bronx, c'est pour les anges (pas trop ange) déchus. c'est pour des gens qui se sont ramassés, qui sont prit une grande et belle claque par la vie et ils n'ont jamais osé s'relever. ou, tout simplement, des gens qui n'ose même pas s'attarder sur la vie active. argents faciles. job faciles. ça deale dans les coins d'la rue. y'a même du sang, elle l’aperçoit par fois, ça vient d'la ruelle d'à côté, mais elle ose pas vraiment s'y aventurer. bah ouais, faudra pas qu'elle rentre avec du sang sur elle ou un bras en moins.
des sauvages.
parfois des beaux. parfois, des sauvage assez doux, ça la rassure.
tu crois vraiment que le Bronx lui fait peur ? bah t'as un peu raison. c'est surtout pour sa fille qu'elle a peur. on sait jamais, y'a des gens un peu fou par ici, qui c'est, un gars pourrait la chopper, alors, elle serre fort la main de sa fille. même si elle en transpire.
le Bronx & ses rues qui craint, ses immeubles en carton avec quelques des balcons, quand ils ont voulu se surpasser.


   (Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) amel, elle est belle et un peu rebelle. amel, elle a toujours la main de sa fille dans sa main. elle la tien fort, parce qu’apparemment elle a peur qu'on la lui choppe. puis si on la choppe, apparemment, elle part dans une crise d'angoisse interminable. apparemment, amel c'était la belle du loup. la belle du bâtard. un enculé caché, papa qui s'avoue pas. amel, appart sa fille, elle a le chant, une voix de muse. on entend parfois sa voix, sur du blues ou dl'a soul qui met du soleil et d'la chaleur dans les ruelles sombes et amochés du Bronx. mais en vrai, on la voit plus entrain de vendre des kebabs.

(NOM) rivera, c'est pas d'ici. rivera, c'est pas un truc qui vient des sales rues du Bronx. rivera, c'est trop beau, c'est trop chaleur pour le Bronx. rivera ça fait rêver au soleil. rivera, c'est loin d'ici. (PRÉNOM) amel, c'est pas du vrai. amel, c'que du bluff. amel la rebelle qui a supprimé deux pauvres lettres. amelia. amelia c'est réservée pour les bouche du sud et les bouches du nord, ça claque pas fort. ça claque bien dans bouches qui viennent du soleil. ça claque mal dans les bouches qui viennent d'la neige. mais elle se dit amel, surement pour qu'on la trouve rebelle, mère rebelle qui fait bouger un peu sa sale vie de mère célibataire. (ÂGE) un corps différent des autres. une fin comme les autres. elle la craind, c'te fin. c'te fin où on sera si elle a été conne de croire à Dieu ou pas. son corps, il est comme le vôtre. une putain de bombe à l'envers. son corps, on l'a activé il y a maintenant, vingt-quatre ans. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) un jour qu'elle hait. beaucoup de chose qu'elle hait, enfaite. mais ce jour qui l'avance un peu plus de la mort, elle en crève. vingt juillet. à NY, maman, elle l'a bénit c'te ville. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) et maman s'est promis d'avoir toujours les mains cleans. pour sa môme. pour sa chair. les mains cleans, pour pas la salir sa poupée en porcelaine. de ses mains, elle sert les tacos et les kebabs chauds qui dégagent une odeur charmante pour attirer les méchants. les méchants du Bronx. mais des fois, maman elle se désinfecte les mains avant de prendre sa diva dans les bras. maman, elle veut que le bien pour sa fille, alors, amel la belle, elle accepte. de temps en temps, magouilles & mains sales. mais vite fait. (NATIONALITÉ) ça s'voit. ça s'sent. pas d'ici amel la belle. enfin à moitié. la moitié d'un coeur qui a nagé dans les douze étoiles du drapeau américain & l'autre moitié, qui s'est inspiré de la Grosse Etoile de l'univers. américaine et brésilienne. (ORIGINES) elle y rêve, parfois. parfois, derière sa putain d'fenêtre du Bronx, elle l'imagine, son Afrique. Afrique qui est en elle, l'Afrique dans les gènes. quand elle bouge sur un rythme à la soul y'a comme le pays qui surgit aussi. (STATUT CIVIL) la gamine Zoila et voilà. Zoila c'est sa foi, c'est c'qui la fait encore vivre. c'est l'seul Etre qu'elle aime encore. sa môme et personne d'autre. elle est maman, avec la tête haute et le cœur qui a d'la rancœur. (ORIENTATION SEXUELLE) elle n'a jamais été intéressé par une fille. Dieu l'interdit, un peu. Dieu a crée la femme pour aller avec l'homme. l'homme avec la femme. c'est l'évidence. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) les jours, elle arrive même plus à les compter sur les doigts d'la main. (REPRISE DU PERSONNAGE) bah c'est déjà un scénario enfaite Rolling Eyes  (GROUPE) elle rêve, des fois. elle vit, des fois. mais son truc à elle, malgré elle, c'est la survie. (TYPE DE PERSO) scénario de Avery (CRÉDITS) AMIANTE Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis.

PSEUDO : j'suis une thug, j'en ai pas lol Cool  PRÉNOM : chloé (l'originalité des parents dedans, tqt)  ÂGE : jveux pasvous foutre un coup d'vieux les gars SADIQUE PAYS : j'suis japonaise FRÉQUENCE DE CONNEXION : plus possible, i swear  COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : dans un bazzart (lol) COMMENTAIRE OU SUGGESTION : *orgasme* (eh oé et UN GROS BIG UP AUX KASSOS ROBERT )AVATAR : st bertram rose DE CEUX  
"AMEL" AMELIA RIVERA
J'SUIS UNE NANA QUI DÉCHIRE.


    elle griffonne. elle dessine, avec son crayon noir, un peu charbon sur ses écritures maudites. des chiffres, parfois. des rappels à l'ordre parfois. des chiffres, des lettres maudites qu'elle essaye d'embellir. elle sauve les lettres maudites que personnes aiment avoir dans sa boite aux lettres. trop lâche, trop occupée pour aider les autres. parce qu'elle y tient à sa croix sur son poignet. la croix du Chris. Chris, elle lui a dit merci, pour les repas à midi, les repas à huit heure du soir.
Chris, elle lui a dit pardon, lui a demandé de faire bénir les enfants d'Afrique. de son Afrique qui crèvent la faim. maintenant, des fois, ça lui arrive de faire la prière.
Amel, elle demande au Chris de bénir sa fille et que, chaque jour elles manquent de rien. son pluriel, elle y tient. âme mal-aimée. âme abandonnée. âme de la fin d'la dizaine qui s'devait accueillir un bébé. maman, elle est tombée sur le test de grossesse. tristesse. maman, elle lui a donné une claque, ses cliques & ses claques, une porte qui claque. le bébé d'un enculé. d'un enculé caché. avery, il était joli. avery & ses textos qui s'faisaient plaisir. avery & ses visites qui donnaient envie. avery, il avait pas une jolie caisse, comme sa gueule. mais elle s'en foutait, avery il faisait l'reste. la tienne, pas très belle non plus, mais il s'en foutait, il t'avait. après une soirée mortelle, fallait un motel. un bon motel, qui calmait vos faims de loup. tantôt des restos avec une étoile dans l'plat. et puis, des snack, parfois. Puis y'a eu avery & l'Bronx. Bronx qu'elle cracherait bien dessus. avery & l'amour éphémère. avec avery, elle est pas sortie. avery, il lui a gâché la vie. y'a des néons. néons qui défoncent les yeux. y'a la musique, musique électrique & son tempos qui bouffe la cadence de son cœur. ça crie, ça chante, ça danse, ça s'éclate. c'est bon ça. amel, elle trouve ça mortelle. alors amel & son 18 éternelle en rêve, elle s'empresse d'aller se coller aux gens et de danser, un moment. un long moment. amel, la belle danseuse à l'éternelle. elle chante, des fois. quand ça lui prend. mais pas tout le temps. elle chante sur un rythme de blues, ou un rythme qui bouge comme la soul. princesse aux airs R'n'B à la voix d'afrique qui enchaine, dans des bars qui craint, ses sons à la soul musique. l'ange au démonique. amel, c'est l'ange. l'ange qu'on aurait pas cru. l'ange africain qui apporte un peu d'son soleil, d'sa bonne humeur à la rivera. elle chante, elle danse, elle sourit. c'est un ange, c'est pas des mensonges. l'ange tombée, autrefois du ciel des rivera. l'ange tombée, aujourd'hui, de haut pour aller plus pas qu'terre. alors amel, elle est un peu cruelle. quand tu la cherches. un peu beaucoup, il tu lui veux l'enfer. chaude à l'ange. froid au démon. l'habitude du Queens. la nouveauté du Bronx. ça fou un coup. c'est pas pareil. c'est pas l'même délire. Amel, elle était habitué à son Queens, son Queens & ses classes moyennes. le Queens & son guetto un peu chaud. le Queens & ses rues dangereuses qu'elle aimait, qui la rendait bizzarement heureuses. Puis, ta l'Bronx. Bronx c'est pas d'bronze. Bronx, c'est l'guetto, les racailles, les voyous, et j't'en passe. le Bronx, ça a le gout d'la gerbe de ses escapades finies. elle se tue. mais vite fait, chaque jour. une clope mentholée entre les lèvres. parce que ça passe mieux, parce qu'elle se voile en face de c'te clope à la menthe. elle te dira que ça à moins d'tabac parce qu'apparament, y'a d'la menthe. cherche pas à comprendre, c'est amel qui veut pas passer mauvaise mère. elle dit qu'elle arrêtera demain, y'a déjà quatre ans. amel, elle dit, elle dit et puis rien au final. sa fille, c'est sa vie. Zoila. sa fraîcheur, sa douceur qui vient s'coller au cœur fracasser comme pour réanimer et sa joie de vivre, pour la faire vivre.  ça la ronge. elle veut en finir. elle veut en finir de ces âges à montagne russe. ça monte, monte, monte pour tout r'dessendre d'un coup. un coup. appartement c'est la mort. les anniversaires, pour amel, c'est juste pour t'faire garder un smile malgré que tu commences à avoir une/deux rides que t'essayes de cacher avec une crème anti-age à cinquante balles, croyant que, comme par magie, elle va fuir parce que cinquante, c'est la moitié d'un nombre à trois chiffres. non, amel. c'est trop gentil. elle est clean, la rivera. des mains clean. elles sont clean pour pas salir sa beauté. en vrai, amel elle aurait pas fait la rebelle. amel, elle aurait apprit à tremper les mains dans les trucs qui craint. mais c'est une maman. y'a une gosse derrière qui t'vois comme une étoile brillante. alors, tu fais la Bonne Etoiles dans le Ciel Sale. parce que tu sais qu'elle ne suivra que toi. Amel la Bonne Etoile. Avery et son entourage, la Ciel Sale. Zoila, elle suivra sa mère. point. c'est tout. se sera comme ça. alors, Amel, elle vend des kebabs dans le kebab du coin, en bougeant ses hanches entre les tables pour se sentir encore "jeune" malgré que sa fille lui a piqué sa jeunesse. elle essaye de voir une vie façon Lac des Cygnes. Lac des Cygnes, à la façon 2016. façon contemporaine. y'a jamais que du mal dans une vie, y'a la lumière, Dieu est pas cruel. alors elle essaye de voir la lumière à sa manière, à la manière d'la féerie. du poème, du théâtre où tout est parfait. parfait parce que derrière, y'a la blinde de répétition. sa vie c'est un putain d'jeu. c'est comme si on avait posé un échec sur une table. une partie qui s'termine pas. enfin si, quand quelqu'un aura du cran dans les artères pour faire un putain d'échec et mat. mais en attendant, elle, elle est pion. parfois, reine tombant sous l'charme du roi. de temps en temps, elle prend l'role du fou. ou alors, elle se fait poupée de cire, poupée de son, elle devient tour. elle y vieille à son porte-monnaie, la môme. elle aimerait bien avoir des thunes, à chaque tour. comme le monopoly. de l'argent. un peu. un peu à chaque tour. se serait trop beau. alors, amel, elle y veille. elle regarde chaque jour, si son putain d'billet d'vingt est toujours dans la deuxième poche à droite du porte-monnaie sinon, elle pète un câble. elle crie. elle pleure un bon coup en fumant une clope à la menthe, dehors pour pas qu'la fumée arrive dans les bronches encore fragile de sa beauté. puis elle rentre, calmée et elle dit des trucs cons, comme: "c'est pas grave, demain, j'croiserai avery et j'lui demanderai du fric."
   



Dernière édition par Amel Rivera le Sam 16 Avr 2016 - 22:25, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS Ven 15 Avr 2016 - 17:33

on verra,
si j'ai la foi MIAOU

AH OE
ET JVEUX DES LIENS
BCP DE LIENS
je bouffe vos knacki HOT HOT HOT HOT
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS Ven 15 Avr 2016 - 17:34

OLALALALA FAN
alors de un, t'es trop belle CANDICHOU et de deux, ce trop bon choix de scénario HAN HAN
j'ai super hâte de lire ta fiche et de vous voir à l’œuvre avec avery, ça va donner :hihi: ROBERT BLBLBLBL
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : vingt six années qu'elle ne compte plus, qu'elle ne célèbre jamais. (seize avril)
› Appart : cinq cent vingt avec ce qu'il reste des williamson, aidan et arès (la belle et le cabot)
› Occupation : junkie insomniaque, amoureuse de la bouteille. (femme de ménage à l'étoile et au chat noir)
› DC : chuck malverti
› Messages : 1154
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS Ven 15 Avr 2016 - 17:36

hello princesse, t'es belle :l:

on peut partir un club anti-avery, si tu veux :hihi: SADIQUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6310-sway-to-the-sound-of-a-


avatar

› Âge : vingt trois ans, l'heure de devenir un homme
› Appart : Au #1101, avec Mily, quand elle est la
› Occupation : C'est celui qui vous fait chier le soir avec sa mob', celui qui crache dans vos calzones, et secoue vos canettes de soda... Ouais, et des fois, il est aussi celui qui livre vos pizzas, un sourire enjôleur aux lèvres
› DC : Leo l'italienne & Carl le taulard
› Messages : 1154
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS Ven 15 Avr 2016 - 17:39

@Sway Larsen a écrit:
hello princesse, t'es belle :l:

on peut partir un club anti-avery, si tu veux :hihi: SADIQUE

Ma Leo voudra faire partie du club :hihi:

Par contre moi j'veux bien que tu me bouffe ma knacki UP
Bienvenue bella ROBERT




Chère Vivi, je t'écris cette lettre plein de solitude, l'âme en peine comme d'habitude. Depuis que t'es partie depuis que t'es plus là c'est plus la même j'ai perdu ma Reine et d'un coup mon royaume tout entier s'est vidé mon visage aussi s'est ridé, mon coeur lui s'est bridé un truc en moi ce matin-là s'est brisé et même si je réponds ça va merci j'ai dans la bouche comme un mauvais goût d'inertie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5399-marshall-vous-n-pouvez-


avatar

› Âge : vingt six années qu'elle ne compte plus, qu'elle ne célèbre jamais. (seize avril)
› Appart : cinq cent vingt avec ce qu'il reste des williamson, aidan et arès (la belle et le cabot)
› Occupation : junkie insomniaque, amoureuse de la bouteille. (femme de ménage à l'étoile et au chat noir)
› DC : chuck malverti
› Messages : 1154
› Nombre de RP : 1

Message(#) Sujet: Re: AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS Ven 15 Avr 2016 - 17:42

@Marshall Butler a écrit:
@Sway Larsen a écrit:
hello princesse, t'es belle :l:

on peut partir un club anti-avery, si tu veux :hihi: SADIQUE

Ma Leo voudra faire partie du club :hihi:

Je prends les inscriptions MIAOU SADIQUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6310-sway-to-the-sound-of-a-


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #522 avec son homme, pas loin de la famille
› Occupation : Infirmière diplômée
› DC : Lizz & Drill
› Messages : 1345
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS Ven 15 Avr 2016 - 18:14

Je suis contre ce club anti-Avery, laissez mon grand frère tranquille ANGRY
Après toi, je t'aime pas trop, trop Surprised
Pas touche à mon frère Mad
Et t'es pas la bienvenue dans la famille TSS

parcequelajoueuseestquandmêmecivilisé Bienvenue parmi nous BLBLBLBL



❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2061-aliah-vouloir-vivre-par


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS Ven 15 Avr 2016 - 18:31

Bonjour, t'es belle, te bz HOT HOT
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS Ven 15 Avr 2016 - 19:46

tommy le zizi JE VEUX TOUCHER TES TATOU, FATOU(mata NIARK )
t'es trop kiki toi :hihi: :hihi:
merci, t'es trop choupi ROBERT

sway la swagay (ok c'est à chier Surprised ) SA MERE LA PUTE. FRAJAA MA VIDAAAAA FAN FAN
anti-avery ? ZERTYUIOIHG OKAY. J'SUIS LA PATRONE BALEK HEHE coeur

marshall qui bosse à La halle ZERTYUIOIKJUHYGTFGHJ. T'ES BEAU NAN?
ton knacki, j'me ferai un plaisir dle tater BLBLBLBL
merci mon chéri ROBERT

aliah le rat (j'ai rien contre toi bb, mais les rimes avant tout Emo )
LOL
le club anti-avery, c'est la vie Emo (en plus ça rime héhé :hihi: )
abadakeur. inshallah vous êtes pas une grande famille, les williamson (j'suis une gentille meuf tu comprends ? HUM )
MDRRR, t'inquiète, ton frère, je te le laisses baby YO DE CEUX
SCUSE MADAME ELLE EST AIMABLE. SADIQUE
merci, j'suis polie Cool

esmeralda la diva (j'espère que ça t'touches dans les sentiments ma rime PERV )
merci HOT HOT HOT HOT
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : vingt-sept ans
› Appart : #1401 - 14e étage
› Occupation : je me suicide à petit feu.
› Messages : 3626
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS Ven 15 Avr 2016 - 19:48

Bienvenue au Parking :l: :l:



.
Je marche dans des villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude. Que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5129-silver-o-high-all-the-t


avatar

› Âge : Inconnu
› Appart : New York
› Occupation : Colporter les ragots
› Messages : 368
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS Ven 15 Avr 2016 - 19:50

Avec Avery t'es pas sortie.

(ET BIIIIM TU LA VEUX LA RIME TU LA VEUX ?!)

Hm.

Bienvenue.


Des ragots croustillants ?
Envie d'embêter quelqu'un par sms ?
Envoie nous un message, on ne mord pas. Pas trop...

Et y'a le TUMBLR là ! CLIQUE CLIQUE CLIQUE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS Ven 15 Avr 2016 - 19:55

silver il connait bien l'heure (panne d'inspi, sorry) merci, t'es chou :l: :l:

les commères c'est des sales mégères Surprised Surprised Surprised et encore j'suis gentille là Surprised
mais mes chères, amel elle est rebelle Cool
allez, slt, j'vous ai défoncé Cool
mais merci bien ! coeur
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS Ven 15 Avr 2016 - 19:56

Amel Rivera a écrit:
je bouffe vos knacki HOT HOT HOT HOT

JE. VEUX. UN. LIEN. Surprised
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS Ven 15 Avr 2016 - 20:05

bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : vingt-six années rongées par sa folie meurtrière
› Appart : #717 la frangine envolée, éclatée dans les rues du Bronx ou ailleurs et lui seul dans un trop grand appart
› Occupation : il a abandonné la drogue, les contrats sanglants, traqué par les gros poissons qui veulent écraser la vermine
› DC : Riley la camée aux dessins morbides
› Messages : 1530
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS Ven 15 Avr 2016 - 20:27

ptn t'es trop bonne oesh HOT jveux un lien NIARK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5441-ugo-de-ceux-qui-prennen


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS

Revenir en haut Aller en bas

AMEL - DEUX CONNARDS DANS UN ABRIBUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Deux LUNES dans le Ciel !
» discussion entre deux jumeaux dans le ventre de leur maman
» LILOU [trou dans le palais apres op ??]
» Comparaison de deux variables dans un même échantillon
» ESAÏE 34:14 Deux femme dans la vie d'un seul homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)