Partagez|


JOAQUIN - the dope show.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: JOAQUIN - the dope show. Jeu 14 Avr - 23:38

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?)  l'hôpital qui ferme ses portes derrière lui, Papa qui se propose de l'héberger, lui, son fils indigne, son putain de bâtard qui n'est même pas le sien. Le Parking, c'est une façon de le remettre sur le droit chemin. Il n'y a que son père pour être capable de ça. Son regard suffit à terroriser le gamin, même après toutes ces années, même avec un compte en banque plein à craquer.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) les filles sont belles mais pas autant que la coke qui traîne dans les couloirs. Pas autant que cette douce héroïne que les garçons sortent de leur poche en échange de quelques billets. Joaquin voit le parking comme le paradis des camés. Les menaces de son père ne suffiront pas à tuer tous les dealers du coin.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Le gosse qu'on rêverait de voir en concert, le petit con qui enchaîne les scandales, le camé même pas foutu de tenir une tournée. Le pété de thunes à qui on aimerait casser la gueule pour lui faire les poches. Le fantasme des filles, l'idoles des gosses. Ce putain de sourire des pubs de dentifrice. Celui qui possède tout pour réussir mais qui se gâche dans la came. Sa vie est sur internet ou dans les magazines people.

(NOM) Bondurant même s'il n'a rien de bon ou de solide. Clampin éphémère qu'on éclaire des projecteurs pour lui donner de la consistance. (PRÉNOM) Wah-keen le beau, le grand , le magnifique. Gamin déjà bourré de fric au point de ne plus savoir quoi en faire. Arsène, vestiges de sa vie tendre auprès de sa douce mère. (ÂGE)  vingt huit ans de paroles échouées sur le papier, à gratter sa guitare et atteindre le septième ciel musical. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) douze septembre à Memphis, petit paradis perdu, belle maison de banlieue à la pelouse parfaitement entretenue.   (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) rockstar préférée des magazines people et des scandales médiatiques. Gamin coké un peu trop présent sur nos télévisions. Casseur de mâchoire des paparazzis. (NATIONALITÉ) amer(loque) (ORIGINES) des traces françaises dans sa génétique suprême. (STATUT CIVIL) la drogue avant l'amour. (ORIENTATION SEXUELLE) les jolies filles qui hurlent son prénom dans la fosse, les groupies qui s'arrachent la gueule pour avoir un simple regard de lui. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) tout juste une semaine. (REPRISE DU PERSONNAGE) En cas de suppression, acceptez-vous que votre personnage soit scénarisé ? non (GROUPE) de ceux qui vivent (TYPE DE PERSO) inventé. (CRÉDITS) AMIANTE & tumblr

PSEUDO : FAKIR PRÉNOM : Gab ÂGE : nopPAYS : monde FRÉQUENCE DE CONNEXION : 24/24 7/7 COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : sur le netCOMMENTAIRE OU SUGGESTION : hihi AVATAR : Johnny Depp
JOAQUIN ARSÈNE BONDURANT
CARICATURE DE L’HYPOCONDRIAQUE SUICIDAIRE CAPABLE DE ROULER À 200 SUR LE PÉRIPH’ BRAS EN L’AIR ET DE NE PAS DORMIR LA NUIT QUI SUIT CROYANT QU’J’AVAIS LE CANCER.
(i wanna use you and abuse you) Joaquin est né de l'union foireuse entre sa mère et un taré. Violée trop jeune, elle l'a quand même gardé même si ce gamin n'était pas invité dans son ventre. Ce doit être de son géniteur que le gosse possède ses vices. (i'm a creep, i'm a weirdo) Il y a eu ce grand type, imposant et terriblement charismatique. Sa mère lui bouffait dans les mains, adoptant Joaquin et faisant de lui un Bondurant à son tour. Son amour pour la guitare n'était pas de l'avis du nouveau père. Le gamin se souvient de cette fois où sa guitare s'est retrouvée brisée sous sa colère. Honte de la famille Bondurant. (it ain't me baby) il aime ça, lorsque les filles hurlent son nom dans la fosse, lorsqu'elles se tapent sur la gueule pour effleurer sa main ou obtenir un simple regard de lui. La vie de rockstar est une tentation au quotidien. Depuis que Joaquin monte sur scène, tout est plus facile ; le sexe, la vie, la drogue, les amis. Il en use et abuse, quitte à se perdre au plus profond des ténèbres. (baby, did you forget to take your meds ?) Et ces ténèbres, ce sont la came qu'il s'envoie à longueur de temps dans le corps. Joaquin se défonce les sinus à la coke, se détruit les veines à l'héro. Toxico haut de gamme que l'on a vu tomber plus bas que terre dans nos écrans de télévision. (some say love it's like a razor) il y a cette fille qui n'a jamais voulu de lui malgré ses propositions à longueur de temps. Il l'aurait payé une fortune pour qu'elle le laisse la toucher mais même cela n'aurait pas suffit à la faire changer d'avis. Alors, frustrée, la rockstar s'est chargée de la détruire par les mots et les conneries à répétition. (A heartbreak) Arsène était à deux doigts de se marier, mais il a abandonné sa promise une semaine avant le mariage, préférant tomber sous le charme d'une danseuse à son enterrement de vie de garçon que retourner dans les draps de la future mariée. (lose yourself) Quelques mois derrière les barreaux pour possession de stupéfiants. Juste de quoi montrer à ses fans qu'il n'est pas seulement une diva des projecteurs. Petit con accro à l'adrénaline et aux conneries. Rien ne l'arrête. Joaquin n'a jamais vraiment eu conscience du bien et du mal. Hyperactif, on le droguait aux cachetons lorsqu'il était gamin. (diamonds are forever) Il aime ce qui est beau  ; les filles, les voitures, les vêtements, les garçons. Et le Parking est beau pour la came qu'il renferme. Rien de plus. (What is lost might just come back) Sa douce mère était toute sa vie, son point d'ancrage, les épaules sur qui pleurer et la douce oreille à qui on raconte ses pêchés. Mais il y a un an, un accident de la route lui a enlevé la vie. Et depuis, Joaquin ne sait plus quoi faire pour trouver le chemin à suivre. C'est un peu comme s'il était devenu aveugle en la perdant. (Sky is womb and she's the moon) Furieux contre le monde entier, le petit con est devenu intenable. Bouffant des pilules comme on s'acharne sur les chips à l'apéritif, les médias se sont empressés d'annoncer l'overdose du célèbre chanteur aux informations. Pauvre gamin, s'étouffant presque dans son vomi. Il y serait passé si son agent n'était pas entré dans sa loge en défonçant la porte. (save me, save me) On l'a soupçonné de vouloir se suicider suite à son overdose et c'était peut-être ça, au fond, on en sait rien. Il crachera jamais le morceau. (walk the line) il est arrivé au parking à reculons, l'idée de vivre avec son père l'a foutu en l'air mais il n'avait pas le choix. C'était ça ou finir en désintox. Ingérable, il n'y a qu'avec le père Bondurant que Joaquin sait se tenir.  (the bad moon rising) Le père Bondurant, ce monstre qui l'a adopté et élevé à la façon militaire. Ce type incapable d'être heureux pour son fils, même pas foutu de se déplacer pour assister à l'un de ses concerts ou le féliciter. Arsène le déteste mais se sent incapable de se rebeller face à lui ; persuadé de lui devoir la vie. (no light, no light) En plus d'être une star dans le déclin, Joaquin est une taupe du trafic de drogues. Il se défonce les veines pour apporter des informations à son fameux père dieu tout puissant, lui, agent de pénétration dans les trafics de stupéfiant depuis des mois. (bleeding out) Hémophile, son corps n'en fait qu'à sa tête, un peu comme lui.  

Revenir en haut Aller en bas

JOAQUIN - the dope show.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Menton Figurines Show 2015
» Historiquement Show : Les Cent-Jours
» (1995) « Après-midi show » : les OVNI
» la pub de Joaquin Phoenix pour peta, c'est ici :
» Recettes Végétarienne et Végan sur Le Martha stewart show

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)