Partagez|


Sydney Castelano - Ça craint ce trou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Sydney Castelano - Ça craint ce trou Jeu 14 Avr - 2:49

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Sydney s’est fait mettre à la porte à 15 ans de chez son père. Bien sûr, cette histoire est plus longue qu’une simple phrase, mais cela impliquerait de creuser dans le secret qu’elle garde bien enfouie et elle ne me le permettrait pas. La belle enragée a ensuite sonné à la porte de sa Nonna, ces grands-mères italiennes comme on les voit dans les films, qui lui a appris à vivre en société. C’était de belles années, dures, les plus dures que l’adolescente ait jamais connu jusqu’à date, mais jamais elle ne viendrait à les regretter. Elle termina ses études au public et se mit à avoir de petits jobs ici et là pour aider à payer les factures. Sa grand-mère était très radine, c’était le moins que l’on puisse dire. Puis, la vieille est tombée malade lorsque Sydney avait 18 ans, et Nonna ne s’en est jamais remise. Avec la force des choses, elles ont dû se séparer, la vieille dans un hospice minable, et Sydney dans ce trou que l’on appelle Parking. Comme sa grand-mère était sur le bail, ça allait, elle n’a pas trop eut de problème à emménager. Mais c’était dégringoler de haut quand elle atterrit ici. Quand Nonna est morte à ses 21 ans, elle a repris le bail, et un petit héritage.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Sydney ne se le cache pas, c’est un trou. Un trou à rats. Mais même si elle se prend parfois pour la souris blanche, elle sait qu’il y a quelques perles dans ce tas de débris. Dans gens qui ont vécu bien pire qu’elle et qui le cache bien mieux. Bien sûr, ce n’est pas tout le monde qui peut la sentir, la petite italienne, mais elle ne cherche pas à être aimer de tous non plus. Seulement de quelques-uns… Ça fait quoi, 5 ans qu’elle est ici ? Et y’en a peut-être qu’une dizaine qu’elle aimerait bien jeter en bas du balcon du douzième, quoi. Enfin, elle sait bien que ce n’est qu’un moment éphémère de sa vie. Une fois qu’elle aura son diplôme… et qu’elle saura ce qu’elle fera de sa vie… Mais pour l’instant, ce n’est pas si mal. Et le loyer n’est pas trop cher. (Parce que Syd, c'est une radine, moi j'vous le dis).


(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) La petite bavarde. Celle qui en dit toujours trop. Elle ne sait pas s'arrêter. Et elle ne s'en rend même pas compte, si ça se trouve. Il lui faudrait quelqu'un en permanence pour lui dire de se la fermer. Au moins, elle est clean. De drogue, en tout cas. Et depuis un mois ou deux, de l'alcool aussi. Elle bosse, elle va en cours. C'est une bonne fille quoi, cette petite Italienne. Elle rie fort comme si la vie était belle et parfois ça l'embête ceux qui veulent mourir en paix. Elle bouscule, secoue et tourbillonne. Un vrai papillon de nuit près d'une lanterne, cette fille.

(NOM) Castelano (PRÉNOM) Sydney (ÂGE) 23 ans (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) New York: 15 mai 1991 (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Étudiante en littérature + travaille à temps partiel dans une librairie (NATIONALITÉ) New yorkaise et Italienne (ORIGINES) Américaine et Italienne (STATUT CIVIL) Célib (ORIENTATION SEXUELLE) Hétéro (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Il y a 5 ans (REPRISE DU PERSONNAGE) Non (GROUPE) De ceux qui rêvent (TYPE DE PERSO) inventé (CRÉDITS) AMIANTE

PSEUDO : Kloger PRÉNOM : Chloé ÂGE : 22 PAYS : Québec (Canada) FRÉQUENCE DE CONNEXION : 6.8/10 COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : Rita/Siiu COMMENTAIRE OU SUGGESTION : écrire ici AVATAR : Zoey Deutch
SYDNEY CASTELANO
We always hurt who we love most
Sydney, c’est une petite bouillante. Le sang chaud, la tête en l’air, la bouche grande ouverte (pas pour attraper les mouches, non), s’assurant de vous convaincre qu’elle n’a pas la langue dans sa poche. Sydney dérange un peu parce qu’elle n’arrivera jamais à passer incognito dans le parking. C’est peut-être son côté princesse ou alors ces arguments poignants de féminismes, ou simplement sa tête lorsqu’elle porte ses lunettes… on ne le saura jamais. Je pense surtout que c'est parce qu'elle n'a pas peur d'être qui elle est, de prendre ce qu'elle veut et de bousculer un peu les petits pois dans son assiette. Elle rigole comme c’est pas permis et parfois, on préférerait qu’elle se la boucle au lieu de nous faire la morale ou de nous critiquer. C’est qu’elle se donne le droit, la petite italienne, de nous passer des sermons, alors que ce n’est souvent pas le moment. Et qui a envie de ça? Ça lui attire toute sortes d’ennuie sa grande bouche. Personne ne lui a jamais dit de se la fermer ou quoi? J’comprends maintenant pourquoi son père l'a foutu à la porte. J’imagine que sa Nonna lui a bien dit, une fois ou deux, de se la boucler. Elle a un don inexplicable de faire déborder tous les vases (au sens métaphorique), de pousser bien des gens à bout, mais qu’avec les mots. C’est une grande passionnée, et si elle en se foutait de vous, elle ne se donnerait pas cette peine, croyez-moi ! Mais ce n’est pas nécessairement un cadeau non plus.

Elle est jolie, mince, coquette et j’imagine qu’elle l’a eu un peu facile dans sa vie, pour le moment. Elle a perdu sa mère vers 10 ans, il est vrai ; vu son père se remarier avec une autre, puis elle s’est fait chasser vers 15 ans. Ah oui, mais j’vous ai pas dit. C’était une gosse de riche, celle-là. D’où ses manières un peu trop princières pour le Parking. L’Upper East Side, vous connaissez ? Sydney n’en parle jamais, bien sûr, et elle garde le nom de famille de son père bien secret. Elle ne désire pas attirer l’attention sur ce point brillant de sa vie. Elle a mis une croix sur ce monde quand elle s’est fait mettre à la porte. Elle s’habille maintenant sans hésiter dans des Thrift Shop et n’a jamais été une grande dépensière. Depuis qu’elle a reçu son héritage, elle préfère le mettre en Banque pour quand elle saura ce qu’elle veut faire de sa vie. Elle a des bonnes valeurs, bien sûr, mais si elle arrivait à se la fermer des fois…

Ses grandes boucles brunes qui rebondissent en cadence avec ses pas, c’est toujours agréable à voir. Autant que son joli petit cul, sinon presque. Si elle n’est pas tout à fait bilingue, elle se débrouille pas mal en Italien, après avoir passée plusieurs années avec sa grand-mère et s’il lui arrive de jurer, ça sera dans cette langue. Sydney est étourdissante, c’est à vous de voir si vous aimez avoir le tournis ou si vous vous précipiterez pour gerber dans la plus proche poubelle.

Revenir en haut Aller en bas

Sydney Castelano - Ça craint ce trou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sydney Castelano - Ça craint ce trou
» LILOU [trou dans le palais apres op ??]
» trou noirs et champs electriques...
» Les chiffres des JMJ de Sydney
» Un trou dans l'univers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)