avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Lucjan - Tu payes, j'achète.   Jeu 31 Mar - 18:57
Lucjan Fryderyk Brezisky
I'm just a gigolo
Nom Brezisky, Prénom Lucjan Fryderyk, Date et lieu de naissance Varsovie, 30 août 1974, Âge 42 ans, Nationalité Américaine depuis peu, Origines Polonaises, Statut matrimonial Célibataire, Orientation sexuelle Bisexuel, Job ou Activité Faussaire et fier de l'être, Date d'arrivée au Parking Il y a trois mois, il a dû se barrer de sa dernière planque en vitesse avant que les flics ne viennent s'emparer de son matériel. le Parking, c'est typiquement le genre d'endroit où les flics se pointent rarement et où il ne risque pas grand-chose, En cas de suppression, acceptez-vous que votre personnage soit scénarisé Non, Groupe Il est de Ceux qui rêvent, Crédits Schizophrenic.  


   
avatar Adrien Brody
Quand et comment avez vous emménagé au Parking ? Coup de bol, coup de hasard : un de ses clients lui en avait parlé il y avait quelques mois quand les flics commençaient déjà à mettre leur nez dans ses affaires. Passant outre l'impression d'être 'mis au garage' en venant s'installer ici, Lucjan a débarqué il y a trois mois avec deux valises pleines et l'assurance de pouvoir faire son nid ici sans trop de problèmes. Le loyer est correct, les voisins peu regardants et l'atmosphère suffisamment polluée pour qu'il ait l'impression d'être resté chez lui !  

   Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ? Joli patchwork social ! On croise de tout, on voit de tout et on entend de tout, et Lucjan aime cette ambiance feutrée où les uns laissent éclater des mots sans importance et d'autres retiennent les plus pertinents. L'endroit est calme, c'est aussi sale que partout ailleurs à New-York et aussi enthousiasmant qu'une bouteille de vin vide. Mais ça fera l'affaire, comme toujours : Lucjan a tendance à voir le verre à moitié plein, quoi qu'il arrive.

   Quelle est votre réputation au sein du quartier ? L'olibrius qui traîne ses guêtres avec l'élégance du chat errant, le Lord des bas-fond qui parle aux prostituées comme il parle aux dames, lâchant des 'Milady' avec un accent étrange qui lui donne des airs de bouffon moderne.

   
   

Principal trait de caractère : Filou ! Et hors-compétition, toute catégories confondues. Lucjan serait capable de vendre de l’eau minérale aux habitants d’Evian : prose dithyrambique, ton de la confidence et regard espiègle, il a toutes les armes nécessaires pour réussir en beauté les meilleurs coups pendables et imaginables. Il ne souffre aucune morale handicapante, poursuit un seul but, le sien, et fait fi des obstacles avec un panache élégant. Et s’il est prêt à tout, c’est qu’il est capable de tout, à tel point qu’il est devenu le couteau-suisse des âmes damnées en mal d’inspiration.

Principale qualité : l’intelligence. Ce n’est pas un cerveau qui se cache sous sa tignasse échevelée, mais un robot capable des calculs les plus inimaginables. Lucjan ne se contente jamais de regarder mais il analyse en permanence : inhumain pour certains, génie pour d’autres, esbroufe pour les plus revanchards, il sait qu’on lui colle énormément d’étiquettes pour arriver à catégoriser l’olibrius qu’il est, mais en joue afin de dissimuler ses véritables faiblesses.

Principal défaut : la lâcheté. Vous voyez le type qui s’enfuit, la queue entre les jambes, au moindre bruit de travers ? Lucjan était parti bien avant lui. Alors pour se protéger et enrayer cette peur incessante de l’inconnu et de l’imprévisible, Lucjan se pare de tous les déguisements possibles et de tous les masques envisageables. Il change d’identité, court de réfugier dans des endroits improbables, adopte un accent différent à chaque rencontre et s’amuse à s’inventer une vie nouvelle via ordinateurs et internet. Il est l’homme aux 1000 visages, celui qui n’existe pas réellement pour lui-même et se complaît dans le changement permanent. Cela sied à son cerveau sans cesse en ébullition et rassure son besoin obsessionnel de sécurité, même si dans le fond, il s’oublie un peu lui-même à travers tous ces déguisements saugrenus.

Hobby : le cluedo ! Et le révérend Olive reste son personnage préféré, méprisé de tous et oublié de la plupart. Or il est parfaitement au courant que contrairement au Colonel Moutarde, qui est vraisemblablement le plus innocent de tous, le révérend Olive est le véritable meurtrier dans l’histoire. Qui irait soupçonner un pasteur et homme de foi ? Qui irait soupçonner l’adorable rondouillard qui a encore son missel entre les mains ? Personne n’a encore battu Lucjan au cluedo, et personne ne le battra jamais, parce qu’il a lui-même personnellement orchestré le meurtre de la victime avant même de distribuer les cartes. Il n’a jamais poussé le vice jusqu’à se travestir lui-même en révérend pour cacher ses propres crimes, mais l’idée sera à creuser un jour, quand il aura épuisé sa réserve d’identités…

Peur : l’illogique, l’incohérent, le sans raison. Tout ce qui sort du schéma mental qu’il avait de la situation. Chez lui, c’est synonyme de virus pour son ordinateur de cerveau : au moindre bug, il pète les plombs et disjoncte. C’est généralement peu violent et peu expressif : une grimace, un rictus au coin de la bouche et un clignement intempestif des cils comme s’il cherchait à embrayer sur un nouveau logiciel intégrant les nouvelles données. Mais son cœur bat alors à cent à l’heure et il sent des sueurs froides courir le long de sa colonne vertébrale…

Mauvaise Habitude : le flirt. Sibyllin, aérien et aussi rafraîchissant que la brise au printemps, cela vous effleure sans vous toucher. Vous savez pertinemment que ce n’est pas vrai et que tout cela ne rime à rien, mais c’est comme quelques vers de Baudelaire : vous succombez au charme éphémère et vous laissez emporter, rêvant quelques instants de ces perles dorées coulant sur votre peau et de ces lèvres envoûtantes. Puis vous secouez la tête et vous lui décochez un petit sourire entendu : vous avez mordu à l’hameçon mais il ne vous tirera jamais hors de l’eau, et l’un comme l’autre, vous en êtes parfaitement conscients. C’est là tout le charme de la chose…

Manie : Egoïsme. Lucjan ne pense et ne vit que pour lui-même. Sa pomme passe avant les autres, et détrônera de loin tous les autres intérêts susceptibles d’entrer en ligne de compte. Aucun plan, aucun crime ne sera jamais envisagé sans qu’une porte de sortie ne soit prévu pour lui : porte de sortie anticipée, avant même qu’il ne délivre le plan ou rencontre le client. Chez lui, il a un bol, une cuillère et un verre. Et vous pourrez toujours courir pour qu’il vous propose quoi que ce soit : ce n’est ni un manque de savoir-vivre ni une volonté pernicieuse de vous remettre à votre place, mais c’est du Lucjan tout craché. Si tu es capable de te lever et de te faire cuire ton œuf, alors pourquoi exiger qu’un autre le fasse pour toi ?

Chat errant : Lucjan a l’élégance de ces matous mal rasés qui semblent être chez eux partout où ils passent. Ils s’approprient votre espace vital, y étalent leurs fourrures et leurs pattes comme des pachas avant de ronronner d’aise, emplissant totalement votre champ de vision. Il est pourtant mince comme un fil de fer, et aussi décharné que tout corbeau doit l’être : mais il a cette classe un peu trop décalée, cette aisance dans le mouvement qui trahit le prince. Vos yeux le suivent, incapables de vous détacher de ce sourire furtif et un peu trop malin pour vous, et vous ne savez jamais sur quel pied danser avec lui : joue-t-il ou bien est-il sérieux ?

Passé : Lucjan s’est appliqué à le faire disparaître. Les visages sur les photographies sont ceux de mannequins de pub, les anecdotes qu’il raconte pour meubler la conversation sont issus de soap opera et son regard s’ancre dans le vôtre avec une assurance déstabilisante alors qu’il vous assomme d’un mensonge énormissime. Lucjan n’existe pas réellement et c’est sa véritable force, celle qui le rend insaisissable.

Métier : Parce qu’il faut bien gagner sa vie, Lucjan occupe son cerveau en imaginant les crimes les plus parfaits, ceux qui vous feront échapper à la chaise électrique jusqu’à la fin de votre vie, et occupe ses dix doigts dans des activités de faussaire qui ne rapportent rien mais l’amusent énormément. Il n’a pas son pareil pour vous créer une carte d’identité plus vraie que les vraies, vous sortir un passeport en quelques heures et vous permettre d’émettre des chèques d’une banque où vous n’avez jamais ouvert aucun compte. Il est extrêmement doué mais exige des prix tellement grands que la plupart de ses clients y réfléchissent à deux fois avant d’opter pour la solution définitive.

Fibre paternelle : ça, c’est tout récent, et c’est quelque chose qu’il ne comprend qu’à moitié. Il s’aime trop pour ne pas laisser une partie de lui sur Terre quand il sera mort (ou du moins fera semblant de l’être). Il veut passer à la postérité, il veut survivre, encore et toujours. Et comme son corps n’est pas éternel, son esprit peut le devenir grâce à ces chatons qu’il récupère parfois et apprivoise. Le dernier, le petit Louis, est une perle en la matière : pour un peu, il croirait presque avoir laissé un de ses spermatozoïdes gagner le paradis pour lui avoir pondu une copie presque conforme, un cerveau presque aussi ingénieux et machiavélique que le sien ! Tel un scientifique le nez collé à son microscope, il détaille l'adorable bambin, se régalant de le voir évoluer, déplorant qu'il ne soit pas encore tout à fait prêt, se promettant de l'amener là où il le désire afin d'en faire son digne héritier.

Origines : Polonaises avant toute chose. Lucjan n'a pas de passé mais il a un accent à couper au couteau, entre rocher qui dévale la pente et vague qui effleure le grain de sable déjà trop poli. C'est assez étrange et il en joue comme personne, déstabilisant encore et encore, oscillant entre bouffon et dandy.

Amour : par curiosité intellectuelle, Lucjan se demande encore et toujours si cette sublime illusion existe... Par curiosité intellectuelle, il aimerait ressentir ce frisson que décrivent tous les écrivains, et qu'il n'a jamais ressenti, même au plus fort de l'acte.

Sexe : dessus, dessous, hommes, femmes, vieux, jeunes... Là encore, tout n'est que curiosité intellectuelle et besoin hygiénique. Il refuse de mourir en se disant qu'il a raté l'orgasme ultime par pudeur ou morale trop étriquée. Il veut vivre, il veut jouir, et peu importe comment et avec qui.  

   

   
ton pseudo
passe ta souris !
Pas grand-chose à dire sinon que j'ai hâte de jouer parmi vous et de découvrir l'univers mystérieux du Parking ^^


Dernière édition par Lucjan Brezisky le Lun 4 Avr - 20:02, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucjan - Tu payes, j'achète.   Jeu 31 Mar - 19:09
ADRIEEEEN HOT
(T'as pris le pv de Louis, non ? Tu vas l'adorer en tout cas JAIME )
Je te fais des gamins autant que t'en voudras, bienvenue sur le forum HEHE
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucjan - Tu payes, j'achète.   Jeu 31 Mar - 19:16
Bienvenue ici =)
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucjan - Tu payes, j'achète.   Jeu 31 Mar - 19:31
Un PV ? Non pas du tout....
Ah zut, y a un PV avec Adrien Brody ? J'ai gaffé !
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucjan - Tu payes, j'achète.   Jeu 31 Mar - 19:47
Pas du tout ! Les avatars ne sont pas réservés :) T'inquiète pas. (mais allez je fais de la pub, tu peux toujours aller le zieuter il est vraiment pas mal et ça pourrait peut-être coller avec ton perso HEHE )
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucjan - Tu payes, j'achète.   Jeu 31 Mar - 19:58
Je suis aller zieuter et j'ai envoyé un mp ma jolie, merci de m'avoir orienté vers lui ^^
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucjan - Tu payes, j'achète.   Jeu 31 Mar - 20:14
Bienvenue avec le beau Brody I love you


Dernière édition par Avery Williamson le Jeu 31 Mar - 20:24, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucjan - Tu payes, j'achète.   Jeu 31 Mar - 20:21
Bienvenue :l:
Un faussaire sous Adrien, tu me fais penser à un de mes anciens persos :hihi:
Hâte de lire la suite !
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucjan - Tu payes, j'achète.   Jeu 31 Mar - 20:28
Bienvenuuuue coeur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucjan - Tu payes, j'achète.   Jeu 31 Mar - 20:54
Bienvenue mon beau :l:
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12927-lizz-ailes-deployees
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 1524
▹ INVESTISSEMENT : 14

▹ AGE : 24 ans
▹ APPART : 1203, douzieme étage
▹ TAF : étudiante en sciences anthropologiques le jour, trafiquante la nuit et serveuse les weekends
▹ AVATAR : Melina Martin
▹ DC : Aliah & Drill



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Lucjan - Tu payes, j'achète.   Jeu 31 Mar - 21:06
Cet avatar BRILLE
Bienvenue parmi nous coeur



( FILLE LIBRE COMME L'AIR )
fille aux ailes d'argent, oiseau volant. Regarde le monde cruel avec ses yeux clairs, se créer des rêves pour tenter de toucher l'univers.


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucjan - Tu payes, j'achète.   Jeu 31 Mar - 22:01
Bienvenue au Parking :l: :l:
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucjan - Tu payes, j'achète.   Jeu 31 Mar - 23:47
"le Parking, c'est typiquement le genre d'endroit où les flics se pointent rarement et où il ne risque pas grand-chose" MDR ouais ils y habitent aussi mouhaha :YEAH: ROBERT

Bienvenue petit monstre :l:
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucjan - Tu payes, j'achète.   Ven 1 Avr - 0:08
Publicité mensongère !! Je fous le camp d'ici alors !

Merci petit flic :l:
Et merci à vous tous !
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lucjan - Tu payes, j'achète.   Ven 1 Avr - 0:10
je suis pas original mais adrien quoi. En plus je viens de tomber sur un film où il joue Surprised (bon il fait du mal à mon perso préféré mais je le pardonne)
non, sérieusement, bienvenue par ici :l: je sens que tu vas nous surprendre JAIME
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lucjan - Tu payes, j'achète.   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.