Partagez|


(caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: (caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir. Mar 8 Mar - 22:58

Caleb  Trevon Winsley
let's die together, mi amor
Nom Winsley, c'est simple, ça n'a pas de grande histoire, mais tu t'y est habitué au fil du temps. Prénom Caleb, il te rend fier. Caleb c'est imposant, mais doux quand il est susurré par les femmes. Ça claque sur la langue, ça te donne de la prestance. Trevon, le prénom de ton père que tu gardes pour toi. Date et lieu de naissance Le 8 décembre 1988 à New-York, la ville qui ne dort jamais. Âge Vingt-sept ans, tu admires tellement le club maudis des 27 que tu es persuadé que tu en feras partie, alors tu profites de chaque jour. Nationalité Tu es américain depuis toujours. Origines Du sang espagnol coule dans tes veines du côté de ta mère, ta grand-mère paternelle étcolombienneait . Job ou Activité Il parait que tu es policier pour les services fédéraux et que tu abuses parfois de ton pouvoir. Tu n'assumes pas vraiment ton métier, tu le tais et change de sujet quand on te demande. Date d'arrivée au Parking Il y a quatre ans maintenant que tu as débarqué ici à la recherche de l'histoire de ta famille, friand d'action. Statut matrimonial Célibataire, tu méprises les bourreaux des cœurs. Toi, tu aimes toutes les femmes à la fois. Orientation sexuelle Rien ne remplace la chair ferme des femmes, leur façon de t’ensorceler et te faire perdre tout tes moyens. En cas de suppression, acceptez-vous que votre personnage soit scénarisé Non. Groupe Nous sommes de ceux qui vivent. Crédits jukebox


   
feat Anthony Gastelier
Quand et comment avez vous emménagé au Parking ? Tu as appris que ton père a fait un passage ici entre deux missions militaires. Pourquoi ici et pas à la maison ? Tu l'ignores, c'est la grande question qui t'as hantée pendant des années. Tromperie, drogue, tu ne sais pas où il a pu tomber, mais ça ne t'inspires rien de bon. Tu t'es décidée à venir ici pour en savoir plus sur lui, le venger s'il le faut.

   Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ? Tu as du mal à te sentir réellement à ta place ici, au milieu de jeunes à peine majeurs qui se prennent pour des adultes. Tu te fais même un malin plaisir à distribuer des contraventions sans raisons, abus de pouvoir qu'ils disent. Et puis il y a les autres, ceux qui sortent du lot, ceux que tu estimes et dont tu couvres même les pires agissements. Il vaut mieux être de ton côté et le rester.

   Quelle est votre réputation au sein du quartier ? On ne connait pas ton métier avant d'y avoir été confrontés. Tu as le regard partout, tu as cet air de mépris sur le visage. Les gens te savent malin, intelligent, tu analyses tout. Il parait que tu te ballades avec un flingue à l'intérieur de ta veste, juste au cas où. Tu es celui qui squatte les rings de boxe, celui qui manipule et qui veut imposer sa propre loi au parking. Tu n'es pas une bonne personne, c'est sûrement pour ça que tu es ici.

   
   


T'étais censé avoir une vie parfaite, t'es né sous une bonne étoile, t'as grandis comme n'importe quel enfant rêve de grandir. T'avais deux parents aimants, qui s'aimaient, qui se disputaient jamais. T'avais des jouets et des copains, vous vous racontiez des histoires effrayantes sur les différentes rues du petit village proche de New-York, sur l'église abandonnée que vous disiez hantée. Vous faisiez des paris stupides, comme entrer dans cette vieille maison délabrée le soir d'Halloween alors qu'il se racontait qu'un meurtre y avait été commis. Vous en ressortiez terrifiés, mais remplies d'adrénaline, prêts à effondrer le monde entier comme si vous étiez des supers héros. Et puis un jour tout s'écroule. Papa s'en va. Toi, t'es là, en haut des escaliers et du haut de tes quatorze printemps, tu comprends pas vraiment. Papa crie, Maman aussi et toi, t'as peur. Est-ce-que c'est de ta faute ? Est-ce-que c'est parce que t'as fais le mur deux jours avant pour retrouver Juliette, ton béguin de l'époque ? Et puis tu comprends que non, t'entends des mots bizarres comme "combat", "folie" et même "tuer". Oh, tu les connais ces mots, c'est pas la première fois que tu les entends. Tu comprends, difficilement mais tu comprends. Tu comprends que ton papa, celui qui te faisait des bisous magiques à chaque fois que tu te faisais un petit bobo quand t'étais petit, veut repartir combattre, maman dis que c'est son métier. T'as quatorze ans, tu joues au grand mais tout d'un coup, tu te sens comme un enfant de sept ans qui vient de découvrir que le Père Noël n'existe pas. Tu remontes les escaliers, tu pars consoler ton petit frère qui a aussi tout entendu.

Un mois plus tard, ça y est, c'est fini. Tu vois Maman partir dans à l'abri des regard, téléphone à la main. Et puis tu la vois s'approcher de vous, faire la forte, et tu sais que c'est pour toi. La nouvelle tombe, les mots comme des couteaux. Papa, mort dans l'exercice de ses fonctions, armée. Quelqu'un a amené ton père à la mort et tu réclames un coupable, un visage à haïr, une personne à maudir, quelqu'un sur qui déverser ta haine, ta peine et ta colère. Alors tu te fais des promesses, tu te promets de réussir à l'école, de décrocher une bourse pour pouvoir aller à l'université. Tu te promets de devenir policier comme lui. Tu te promets de gagner assez d'argent pour partir de ce village et emmener ta mère avec toi. Ta mère qui, après le divorce, a tout sacrifiée pour que vous soyez heureux. Elle s'est tuée à la tâche au travail afin de ramener assez d'argent à la maison pour que Stan et toi ne manquiez de rien et tu te fais la promesse de lui rendre la pareil un jour. Bientôt.

Alors soudainement, les sorties entre copains, les soirées délurées, tu oublies tout. Tu t'enfermes dans ton travail scolaire, tu bosses d'arrache pied, tu obtiens des notes excellentes dans quasiment toutes les matières. Ton diplôme tu l'obtiens haut la main, ta bourse aussi. T'es pris dans des écoles excellente mais toi, tu choisis la plus proche de New-York, celle qui te permets de rester près de ta mère et ton frère. Finalement, t'as choisi des études pour rentrer dans la police, ça te plaît, tu aimes ça et tu rêves d'être à la hauteur de ton père, tu vois déjà des médailles sur ton uniforme. Tu as enfouis le souvenir de ton père bien loin ainsi que la douleur de sa perte, même si le manque resurgit parfois. Ta vie semble avoir retrouver un minimum de stabilité.

Et puis un jour, tout dégringole à nouveau. Tu vois le ciel te tomber sur la tête, tu sens le sol s'ouvrir sous tes pieds et tu t'effondres. Tu as bientôt vingt ans et Jazz, ta copine de l'époque vient se se barrer. Tu sais pas trop comment, ni comment. Mais elle est plus là, elle aussi elle t'as laissé seul dans cet appartement sans un mot, sans un au revoir. T'as commencé à lâcher un peu tes cours pour le sport et les sensations fortes. La boxe surtout, tu images l'assassin de ton père à la place du sac de frappe et tu y passes des heures, jusqu'à ce que tes phalanges soient à vif. Et puis il y a eu la moto, tu as tenté de te tuer plusieurs fois en roulant les yeux fermés, pour le rejoindre ou au moins le revoir. Tu t'en es sorti avec plusieurs fractures, un traumatisme crânien, mais pas de mort, pas d'images de ton père. La mort n'a pas voulu de toi, mais elle t'as laissée des indices. Ta mère s'est confiée, elle a dit que ton père a vécu quelque part dans le Bronx avant de mourir. Bronx. C'est tout ce que tu retiens. Tu bosses encore, juste pour monter de grade et avoir assez de pouvoir pour faire ce qui te passe par la tête. A peine rentré dans les services fédéraux, tu fais tes au revoir à ta mère et Stan, valises à la main. Direction le Bronx.

En arrivant au parking, tu tombes une nouvelle fois. Ce monde n'est pas le tien. Tu fais les mauvaises rencontres, tu dégringoles à nouveau. Tu te fais les mauvais amis il parait, tu rentres dans un groupe et tu couvres leurs actions pas vraiment recommandables. S'il faut effacer un braquage, un meurtre des dossiers tu le fais, sans remords. Et puis il y a les autres, ceux qui sont plus jeunes. Les délinquants avec qui tu prends un malin plaisir à contraventionner. Il n'y a pas forcement de raisons, tu es juste à double face. Soit on est de ton côté et tout se passe bien, soit tu te révèles être un grand manipulateur. On dit de toi que tu es malin, intelligent, cruel parfois. Ça te plait bien, tu laisses les mots couler puisque la seule chose qui t'intéresse ici, c'est retrouver les traces perdues de ton père.
   

   
ziggy stardust
passe ta souris !
promis c'est le dernier  :YEAH:  :YEAH:


Dernière édition par Caleb Winsley le Jeu 10 Mar - 11:56, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas


En ligne
avatar

› Âge : vingt et un ans, toujours pas adulte.
› Appart : #1014, le F4 de papa. L'appart trop grand, trop vide.
› Occupation : Elle a trouvé ce petit job à la supérette du quartier, derrière le bip abrutissant de la caisse enregistreuse. Elle vole encore, de temps en temps, des relent d'argent facile.
› DC : Marshall le branleur, Carl le taulard
› Messages : 1788
› Nombre de RP : 6

Message(#) Sujet: Re: (caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir. Mar 8 Mar - 23:04

"promis c'est le dernier", moi aussi je le dit souvent :YEAH: :YEAH: ME GUSTA

Toi NIARK SALIVE
Tu sais déjà ce que je pense de ce perso (A)

Bref, re-bienvenue amore mio :l: :l:



Rien. Rien d'important. J'te disais juste que j'allais pas bien et que je partais en couille ces derniers temps, que j'avais un peu envie de crever et beaucoup envie de chialer mais tu sais c'est pas important tout ça, ça vas passer, ça finit toujours par passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5395-leo-ses-baisers-laissai


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: (caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir. Mar 8 Mar - 23:09

Caleb, j'aime ce nom. Caleb.
(Rere)Bienvenu :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : vingt-sept ans
› Appart : #1401 - 14e étage
› Occupation : je me suicide à petit feu.
› Messages : 3626
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: (caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir. Mar 8 Mar - 23:14

Moi aussi j'aime bien le prénom OMG
& ton choix d'avatar aussi BRILLE rebienvenue :l:



.
Je marche dans des villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude. Que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5129-silver-o-high-all-the-t


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #522 avec son homme, pas loin de la famille
› Occupation : Infirmière diplômée
› DC : Lizz & Drill
› Messages : 1345
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: (caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir. Mar 8 Mar - 23:15

T'es bien potable niveau sexytude, toi NIARK
Re-bienvenue parmi nous :l:


❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2061-aliah-vouloir-vivre-par


avatar

« Artiste des âmes »
« Artiste des âmes »
› Âge : 25 ans (13 avril)
› Appart : #703 avec mini sam et son perroquet
› Occupation : le soir, elle sert des verres aux âmes esseulées, la journée, la plupart du temps, elle s'retrouve à piquer des peaux de son imaginaire
› DC : avery le truand torturé qui torture, bonnie la mère aux deux amants et tony le cuistot au doux soleil d'Italie
› Messages : 1718
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: (caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir. Mar 8 Mar - 23:20

HAWW HAWW HOT HOT HOT HOT BLBLBLBL BLBLBLBL BLBLBLBL SALIVE SALIVE SALIVE
RE-BIENVENUE AVEC MR SEXITUDE AS


whore machine
Et j’fume l’amour, j’fume la haine, j’fume le temps même, juste pour pouvoir vous tousser mon bonheur en fumée, celui qui s’est fait carboniser par le mégot de mon coeur brisé.
Viens on se fait la guerre pour mieux se faire l’amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2119-siobhan-je-suis-travers


avatar

› Âge : 45 ans
› Appart : 1210
› Occupation : Médecin légiste dans le commissariat du coin
› DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie
› Messages : 2299
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: (caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir. Mar 8 Mar - 23:25

Ok j'avoue y'a du level de sexytude là :hihi: ! Re-bienvenue parmi nous :l:



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa


avatar

« NITROMÉTHANE »
« NITROMÉTHANE »
› Âge : 31 ans
› Appart : Loue le 106 pour son fils et Art mais dort dans son garage.
› Occupation : Transporteur / Garagiste / Combattante et pilote clandestine
› DC : Sly, Nathan, Niilo, Neslihan
› Messages : 4063
› Nombre de RP : 13

Message(#) Sujet: Re: (caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir. Mar 8 Mar - 23:31

T'as encore une place alors ne dis pas ça =p

Rebienv NIARK


La femme est vouée à l'immortalité
parce que la morale consiste pour elle à incarner une inhumaine entité: la femme forte, la mère admirable, l'honnête femme.
Simone de Beauvoir



#JE SUIS TETON !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11073-deirdre-priscillia-fol


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: (caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir. Mer 9 Mar - 0:14

Re-bienvenue HELLO
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: (caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir. Mer 9 Mar - 10:47

Leo ; j'me demande bien qui m'a donné l'idée de Caleb d'ailleurs NIARK garde moi un lien au chaud avec tes persos mia bella HEHE

Auguste ; héhé, merci ! ce sera peut-être bien un pion utile pour le clan SIFFLE

Silver ; non mais c'est toi qui dit ça avec ton pseudo de dingue, je parle même pas de l'avatar OMG

Aliah ; ça tombe bien toi aussi, on fait des bébés ? NIARK

Siobhan ; merciii o/ conseillère officielle pour les noms Cool

Guan ; avoue que tu le préfères à Ruben Surprised merci bien :l:

Lhaar ; mais me dis pas çaaa MDR non mais trois c'est déjà pas mal hein, faut pas abuser des bonnes choses et j'ai même pas d'idées après lui SIFFLE

Kiara ; ce pseudo de dingue que t'as HEHE merci ma belle, garde moi un lien BLBLBLBL
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: (caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir. Mer 9 Mar - 11:44

Pour le Clan, pour le Clan... Peut-être pour les ennemis du Clan ? :hihi:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: (caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir. Mer 9 Mar - 13:32

Re-Bienvenue joli monsieur ♥
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: (caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir. Mer 9 Mar - 16:27

Le Clan dégage ! Caleb est à nous Surprised

Welcome my dear NIARK
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: (caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir. Mer 9 Mar - 17:04

Bob ; je vais me faire un plaisir de foutre le bordel dans le clan ouais NIARK

Phénix ; merci jolie madame HEHE :l:

Cahal ; à ton service, on va bien s'amuser ensemble MIAOU SUPER
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: (caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir. Mer 9 Mar - 17:54

Seigneur que tu es beau comme ça! AAAAH

C'est un re-bienvenue si j'ai bien compris! HEHE
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: (caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir.

Revenir en haut Aller en bas

(caleb) et si ta main tremble, dis toi qu'il faut juste partir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Quel sont vos impréssions ?
» Calcul à la main d'une ACM [RESOLU]
» Moïse a traversé la mer avec un coup de main de la nature
» comment aider quelqu'un qui souffre et refuse la main Tendue ?
» MAIN ON OR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)