Partagez|


Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours. Ven 4 Mar - 17:05

ALEXIS ROSE OBLONSKI
sans contrefaçon
Nom Oblonski, Prénom Alexis  Rose, Date et lieu de naissance le 13 novembre 1989 à Krasnoïarsk, Âge 26 ans, Nationalité Russe Origines Russes Statut matrimonial Objectivement célibataire,  Orientation sexuelle Hétéro,  Job ou Activité Pianiste dans un bar enfumé, Date d'arrivée au Parking il y a un peu plus d'un an, En cas de suppression, acceptez-vous que votre personnage soit scénarisé si le cœur vous en dit, avec plaisir,  Groupe Elle est de ceux qui vivent, Crédits avatar (moi), tronche (TBAGG) signature (CréativeAttitude)  

feat Marine Vacth

Carapace de chair Ras | du haut de son mètre 83, elle est l'une des premières à recevoir des gouttes quand la pluie tombe. Dva | filiforme, presque maigre, elle assume et revendique son buste « planche de surf ». Tri | c'est un contraste ambulant, savant mélange de masculin/féminin, joues creusées et bouche pulpeuse. Tchetyre | Ses cheveux bruns mi-longs ne sont jamais coiffés. Piatt | Toujours emmitouflée dans de grands vêtements, parmi lesquels elle compte ses manteaux oversize et ses nombreux vêtements d'homme. Chest | ses yeux vert clair sont étrangement mélancoliques, et son expression blasée quand sa bouche n'est pas tordue d'un rictus. Siem | clope au bec, toujours. Elle aime l'odeur du tabac froid. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle en a fait son parfum, et qu'elle en a embaumé son appartement. Vosiem | rarement maquillée, souvent cernée.

Métaphysique Ras | observatrice. Dva | parle, rit, se moque fort. Elle intimide. Tri | sans la moindre pudeur, elle peut se balader dans les couloirs en chemise XXL et culotte, tant qu'elle est habillée de fumée de cigarette. Tcheytre | elle n'est pas gracieuse, elle est nonchalante. Piatt | aime les hommes plus âgés et le whisky. Chest | une grande dose de cynisme ne peut faire de mal à personne. Ou presque. Siem | elle a un sens aigü de la justice, ça peut la rendre féroce. Vosiem | n'a jamais eu beaucoup d'amis, encore moins d'amies femmes. Dieviats | lui arrive d'être vulgaire, quand elle refoule profondément sa féminité. Dieciats | très bonne pianiste.

        Les volutes de fumée dansent et se déploient sans pudeur dans la pièce étroite du bar, où se chevauchent presque les quelques dizaines de tables en bois. Son expression espiègle trahit l'intention de son discours. « A Krasnoïarsk. Au Nord Ouest de la Russie. » Une fratrie de cendres mourantes vient creuser une énième tombe dans le cendrier d'acier. « J'ai jamais eu beaucoup d'amis. Imagine, tu grandis avant tout le monde au primaire, et au collège, ta poitrine te dit merde. » Elle rit et balance son corps en avant. Douce caresse, douce ivresse. La solitude n'est plus un fardeau, c'est une main tendue. « Mais au lycée, leur putain de regard a changé. J'traînais avec une bande de plus vieux, le genre de bande que tes parents coincés des parties redoutent. » Son sourire s'élargit à la pensée de tous ceux qui se sont mis à cloper juste parce qu'ils l'ont vue s'en griller une avec cette classe qu'ont ceux qui sont nés pour finir enfumés. Elle ne le dit pas, mais elle le pense ; il y avait une certaine dose de fascination dans ces yeux insatisfaits. Ironie du sort.

        Ce n'était en rien le fruit d'un caprice gonflé d'égo – la société elle-même avait fait son choix. Et elle l'avait accepté. « J'te raconte ça mais j'en ai rien à foutre en fait, mon rêve, à la base, c'était de devenir flic. » Pour mettre un terme à cette plaie qu'est la corruption, à cet enculé de cercle vicieux dégoulinant de profit égoïste dans lequel baignent la plupart des hommes d'affaire russes. Très jeune, elle avait compris les rouages de ce système. Son père – un mec bien, au fond. Mais pas moins pourri que les autres, avec son putain d'hôtel et son réseau de corbeaux. Elle souffle sur une mèche de cheveux qui lui creuse l'équivalent d'un Nil en plein visage. La mèche retombe au même endroit. Elle rit et écrase son mégot avec la violence poignante du géant. « Tu m'en remets un, s'teuplaît. » Un pur malt. « Ouais mais non, parce qu'il a fallu que l'autre débarque là, avec ses conneries de mannequinat et ses putains de promesses à la con. » Le craquement du briquet s'impose, et la flamme vient réchauffer son visage fatigué. La clope se consume à nouveau, elle inspire profondément et plisse les yeux, comblée d'un bonheur ridiculement nocif. « Mannequinat, t'entends ou pas ? » Elle éclate de rire. « Non mais je te jure, que des conneries. » Ce qu'elle survole avec cette légèreté apparente n'est, en fait, pas anodin. Thoby, elle l'a aimé – comme les photographes l'ont aimée, elle, d'ailleurs. Parce qu'alors qu'elle y croyait pas, qu'elle abandonnait tout par amour, qu'elle quittait sa Russie, et qu'elle tirait une croix sur sa prometteuse carrière de flic, les projecteurs l'avaient accueillie à New York. C'est drôle, non ? Les créateurs l'ont admirée. Elle. L'imposture.

        Mais au fond, elle n'en avait rien à foutre de tout ça, rien à foutre de cette gloire sans valeur. Elle l'avait aimé, c'est tout. « En fait, la vie s'est foutue de ma gueule, je crois. Putain. C'est ça, fais pas l'mec, ça t'arrive à toi aussi. » Elle n'a pas le ton tragique. Elle déteste le tragique, c'est rien qu'un putain de prétexte de frustré, comme elle dit. Elle est amusée –  nostalgique, peut-être. « Par contre, tu m'diras, j'me suis rendue compte que j'pouvais être bonne. » L'ivresse échauffe sa vulgarité. Elle lève son verre en pensant « connard ». Elle sait pas exactement à qui s'adresse cette insulte, parce qu'elle a trop de destinataires potentiels. C'est la première fois depuis son installation dans le Bronx qu'elle parle autant d'elle, autant de sa vie d'avant. La première fois qu'elle se fissure, qu'elle se montre un peu faible. « Tu m'vois là, maintenant, à quel point j'ai l'air conne à te raconter ma vie ? Ben putain dis-toi que Thoby c'était pire. Le pire putain de faible que je connaisse, et je pèse mes mots. C'est pas ses vingt ans de plus qui ont fait de lui quelqu'un de plus intelligent, putain ça non, hein. » Emporté par l'opium, arraché à la réalité. « Je me suis cassée. T'as déjà quitté la personne que t'aime parce qu'elle est trop faible pour continuer à t'aimer ? » Ça traduit ce qu'elle ressent avec exactitude, même si, dans la vraie vie de l'individu sobre, ça n'a aucun sens. « Ouais, j'habite là, maintenant. Flic ? Tu me fais rire toi, faut être citoyenne américaine pour faire flic, ici. » Puis derrière son hypocrite inquiétude, Jo a bien trop besoin d'elle et de sa musique pour la laisser partir. « Et non j'vais pas retourner en Russie tout de suite. Parce que. » Elle aspire une dernière latte, brûlant le filtre au passage. Fait chier, lui, avec ses questions.

Cucurbitacée
passe ta souris !
Salut :hihi: Vous pouvez m'appeler NJ. J'ai bientôt 21 ans, je crois encore au Père Noël, et j'aime le vin rouge. Je suis tombée dans la marmite du Roleplay étant petite (arfarf référence trolol) et le jeu de rôle est devenu un vrai passe-temps (forum, table, GN). Je vais essayer d'être le plus active possible, même si faut que je me limite pour pas rater ma vie IRL. AAAAH (fac, concours, coupains, CDI, #crottedebique.) Ce fo a l'air carrément cool. Vous aussi, vous avez l'air cool. Soyons amis. CUTE


Dernière édition par Alexis-Rose Oblonski le Dim 6 Mar - 3:55, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Artiste des âmes »
« Artiste des âmes »
› Âge : 25 ans (13 avril)
› Appart : #703 avec mini sam et son perroquet
› Occupation : le soir, elle sert des verres aux âmes esseulées, la journée, la plupart du temps, elle s'retrouve à piquer des peaux de son imaginaire
› DC : avery le truand torturé qui torture, bonnie la mère aux deux amants et tony le cuistot au doux soleil d'Italie
› Messages : 1718
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours. Ven 4 Mar - 17:10

Je connaissais pas la da-dame mais elle est chou :hihi:
Par contre, pourrais-tu enlever l'initial dans ton pseudo? ho


whore machine
Et j’fume l’amour, j’fume la haine, j’fume le temps même, juste pour pouvoir vous tousser mon bonheur en fumée, celui qui s’est fait carboniser par le mégot de mon coeur brisé.
Viens on se fait la guerre pour mieux se faire l’amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2119-siobhan-je-suis-travers


avatar

« NITROMÉTHANE »
« NITROMÉTHANE »
› Âge : 31 ans
› Appart : Loue le 106 pour son fils et Art mais dort dans son garage.
› Occupation : Transporteur / Garagiste / Combattante et pilote clandestine
› DC : Sly, Nathan, Niilo, Neslihan
› Messages : 4063
› Nombre de RP : 13

Message(#) Sujet: Re: Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours. Ven 4 Mar - 17:28

Tu vas être une grande copine de ma Deirdre toi MOUSTACHE On va porter nos couilles toutes les deux tu vas voir ça va être drôle on sera bien MOUSTACHE

Bienvenue et bon courage pour la fiche, si t'as des questions hésite pas, et viens faire coucou en CB on est chauds MIAOU


La femme est vouée à l'immortalité
parce que la morale consiste pour elle à incarner une inhumaine entité: la femme forte, la mère admirable, l'honnête femme.
Simone de Beauvoir



#JE SUIS TETON !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11073-deirdre-priscillia-fol


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours. Ven 4 Mar - 18:11

Bienvenue sur le forum Alexis !
Bon courage pour le reste.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours. Ven 4 Mar - 18:43

@ Siobhan : Merci bien HAWW (C'est la dadame qui a joué, entre autres, dans le film Jeune et Jolie, et qui a été l'égérie de La Parisienne de YSL.) Sinon, je suis désolée pour l'initiale, je savais pas que c'était proscrit! Je peux garder Rose dans le pseudo ou pas? C'est un clin d’œil au masculin/féminin. CUTE

@ Lhaar : Hanlala oui, ça sent le lien bien couillu comme on les aime. ME GUSTA J'ai hâte, ça va être ô poil. Et oui, je manquerai pas de venir chatouiller la CB de temps à autres. HELLO

@ Alban : Merci à toi!
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours. Ven 4 Mar - 18:55

MARIIIIIIIIIINE. Cette fille, mon dieu, je l'aime tellement OMG
Bienvenue, j'ai hâte de voir la suite AS :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours. Ven 4 Mar - 19:08

Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : vingt-six années rongées par sa folie meurtrière
› Appart : #717 la frangine envolée, éclatée dans les rues du Bronx ou ailleurs et lui seul dans un trop grand appart
› Occupation : il a abandonné la drogue, les contrats sanglants, traqué par les gros poissons qui veulent écraser la vermine
› DC : Riley la camée aux dessins morbides
› Messages : 1530
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours. Ven 4 Mar - 20:03

Hanlalalalal comment elle est trop belle BLBLBLBL Bienvenue ! NIARK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5441-ugo-de-ceux-qui-prennen


avatar

› Âge : vingt-sept ans
› Appart : #1401 - 14e étage
› Occupation : je me suicide à petit feu.
› Messages : 3626
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours. Ven 4 Mar - 20:46

Elle est superbe OMG
Bienvenue & bon courage pour ta fiche :l: BRILLE



.
Je marche dans des villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude. Que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5129-silver-o-high-all-the-t


avatar

« Artiste des âmes »
« Artiste des âmes »
› Âge : 25 ans (13 avril)
› Appart : #703 avec mini sam et son perroquet
› Occupation : le soir, elle sert des verres aux âmes esseulées, la journée, la plupart du temps, elle s'retrouve à piquer des peaux de son imaginaire
› DC : avery le truand torturé qui torture, bonnie la mère aux deux amants et tony le cuistot au doux soleil d'Italie
› Messages : 1718
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours. Ven 4 Mar - 20:59

Bien sûr pas de soucis peut être en rajoutant un trait d'union :hihi:


whore machine
Et j’fume l’amour, j’fume la haine, j’fume le temps même, juste pour pouvoir vous tousser mon bonheur en fumée, celui qui s’est fait carboniser par le mégot de mon coeur brisé.
Viens on se fait la guerre pour mieux se faire l’amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2119-siobhan-je-suis-travers


En ligne
avatar

› Âge : 45 ans
› Appart : 1210
› Occupation : Médecin légiste dans le commissariat du coin
› DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie
› Messages : 2299
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours. Sam 5 Mar - 1:25

Oh Marine Vatch JAIME ! On la voit pas souvent, ça fait plaisir ! N'hésites pas si tu as la moindre question, ou à passer en CB pour faire connaissance ;) !



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours. Sam 5 Mar - 10:04

Ce regard de braise BAVE

Bienvenue parmi nous HEH
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours. Sam 5 Mar - 12:56

bienvenue sur DC
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 23 ans
› Appart : 1203, douzieme étage
› Occupation : étudiante en sciences anthropologiques, barmaid au lumignon blanc
› DC : Aliah & Drill
› Messages : 1279
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours. Sam 5 Mar - 13:34

Bienvenue BRILLE
Cet avatar BAVE


Des fois, tu te sens sirène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5347-lizz-nager-dans-l-ombre


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours. Dim 6 Mar - 0:11

J'adore ton vava BAVE2 BAVE2 JAIME BAVE2
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours.

Revenir en haut Aller en bas

Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Alexis Rose - Comme un mégot sur du velours.
» Vidéo Chant : Jésus comme une rose tu as vécu pour donner ta vie....
» ROSEMARY ALTEA "Une longue échelle vers le ciel" "libre comme l'esprit"
» Comment évaluer la lecture d'Oscar et la dame rose ?
» Vivre comme un roi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)