AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Maya Paulson - I think I'll just let the mystery be    Ven 15 Jan - 16:04
Maya Paulson
I believe in love
Nom Paulson, c'est plutôt banal. Ta famille est pas bien grande aussi, en fait, vous n'êtes que deux. Toi et ton père. Prénom Maya, c'est doux comme prénom, ça te va bien. Date et lieu de naissance Un beau matin ensoleillé qui tombait le 19 avril 1992. C'était le premier jour de beau temps depuis plus d'une semaine.Âge 23 ans.Nationalité Américaine Origines Toi tu n'en as pas directement. Ton père non plus d'ailleurs. Mais il paraît que si on remonte loin, très loin dans ton arbre généalogique, on trouve des membres de tribus indiennes. Statut matrimonial Tu es seule Maya, et ça te va bien! Orientation sexuelle Hétérosexuelle. Job ou Activié La plupart du temps tu es barmaid, mais tu as déjà été femme de chambre, commis, bibliothécaire, livreuse, serveuse, fleuriste, vendeuse, ouvrière en tout genre et même secrétaire. En fait, tu prends tout ce qu'on te donne, du moment qu'on ne te séquestre pas. GroupeJe te vois chaque jours et j'en suis persuadé, tu es de ceux qui vivent. Ni plus, ni moins.Crédits the leftovers hbo


feat avatar
Quand et comment avez vous emménagé au Parking ? Tu revenait d'un énième roadtrip que t'as décidé d'arrêter dans cette ville, arbitrairement. Il faisait beau, tu te promenait comme ça, sans t'attendre à quoi que ce soit. Tu ne cherchait rien et pourtant tu l'as trouvé. Le Parking t'as plu, t'as pas cherché à comprendre. Toi aussi t'as voulu y habiter, entourée de tous ces gens. T'es certaine que tu vas t'y plaire, que tu vas faire des rencontres. Rien n'est moins sûr en effet, ça m'étonnerait du contraire.

Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ? Toi ma petite Maya, tout te plait, les habitants et leurs commérages, la ville, ton studio, tout. Tu te dis que des soirées interminables t'attendent, que la ville te tend les bras, que tu vivras sans doute des trucs forts ici, qu'au moins un ou deux voisins t'accepteront dans leur vie. T'es persuadée que tu vas t'amuser, rire, pleurer, courir, chanter, t'essouffler. Tu veux tout vivre, avec tout le monde, partout, toujours.

Quelle est votre réputation au sein du quartier ? T'es celle qui intrigue. Celle qui sourit même à ceux qui ne le font pas. Celle qu'on aime, celle qu'on déteste, celle qui ne laisse pas indifférent. Celle qui met la musique trop fort, celle qui arrive à mettre un pauvre petit studio sans dessus dessous juste comme ça, celle qui laisse traîner ses chaussures devant la porte d'entrée, celle qui déclenche l'alarme incendie une fois pas semaine au moins parce que t'as oublié que t'en avait une. Celle qui parle à tout le monde, celle qui chante à tue-tête sous les fenêtres des autres, celle qui se dispute au téléphone aussi de temps en temps. T'es pas la depuis longtemps et pourtant tu vois, tout le monde te connais déjà.


Il fait nuit et toi t'es là, marchant gaiement au clair de lune dans cette ruelle qui sent le vice et l'alcool. Tu te préoccupes pas de ce type là-bas, qui te déshabille du regard, ou bien encore du clochard là, qui pourrait te planter et te piquer les deux pauvres billets que t'as épargné ce soir. Il pourrait t'arriver n'importe quoi, mais ça ne t'inquiète pas, rien ne t'inquiète, ou du moins pas ce genre de choses. Tu t'es droguée cette nuit, sans savoir ce que c'était, juste parce que t'en avais envie. T'as pas posé de question.
Tes cheveux et ta robe sentent le whisky aussi, à cause de ce type qui t'as littéralement aspergé avec son verre. T'as fini par déserter les lieux parce que t'avais trop mal aux pieds pour danser davantage, maintenant t'es pieds nus. Tes cheveux sont fous, décoiffés comme si t'étais pas sortie de ton plumard depuis des jours. Mais t'arrive quand même à être belle. T'es belle dans tes émotions. C'est elles qui donnent cet éclat à tes yeux. C'est ça qui te fait danser tes soirs de débauche. C'est ça qui te fait courir sans raison apparente. T'as des expressions bizarres aussi, des répliques étranges, un visage d'abord inexpressif, trahissant tes rêveries, qui s'éveille immédiatement lorsque l'on t'en sort.
Il y a des moments aussi où t'es blessante, quand ton regard devient soudainement froid, quand  quand tu t'enfuis sans un mot. Généralement, c'est parce que tu te sens trahie, qu'on t'as fait du mal. Parfois c'est parce que tu te lasses, comme ça, sans crier gare.
Ton téléphone sonne, encore... T'as manqué six appels depuis le début de la soirée. Tu réponds finalement. C'est un ami avec qui t'as couché quelques fois quand tu étais à Long Beach il y a de ça deux mois à peu près. Tu lui manques, il dit. Il t'en veux de t'être envolée comme ça, sans rien dire, de l'avoir "abandonné" comme il dit. Tu essaies de lui parler, mais il ne veut rien entendre. Vous vous disputez, il pleure, toi aussi. Tu t'endors dans ta petite voiture d'occasion un peu miteuse que ton père t'as offert il y a quelques années. Ton ticket pour partir. Puis tu te réveilles au petit matin, le visage tout engourdi, avec une soif d'enfer. Le temps d'attraper une bouteille d'eau qui traîne et t'es repartie.
Tu affiches ce sourire sans même te forcer, un de ces sourire qui rendrait fou n'importe qui tellement il est sincère, comme tout ce que tu fais ou ce que tu dis, d'ailleurs. Tu sais pas faire autrement que d'être vraie je crois. Tu aimes ta vie, tu aimes tes choix, tu t'aimes et tu aimes les autres.
Mais toi qui t'aimes ? Plus personne. Tu leur laisse pas le temps faut dire. Tu débarques dans leur vie puis tu t'envoles sans préavis. C'est comme ça à chaque fois. Tu veux profiter, alors tu t'endors pas, tu cours. Les autres n'arrivent pas à te suivre. Ils comprennent pas. Ils t'en veulent d'être comme ça, d'avoir choisi d'être comme ça.
T'es capable de tout. T'appréhende rien. T'as peur de rien, sauf peut-être que tout ça s'arrête subitement, que ton rêve de tout s'évanouisse.
T'arrive toujours à te mettre volontairement ou involontairement dans des situations incroyables. Sur un coup de tête, tu te retrouves au bout du monde. Un jour, tu seras à Londres pour partager les rêves de cinémas de certains, le lendemain on te retrouvera en Inde en train de parler avec un cornac et puis tu reviendras sur tes pas en te demandant ce que tu pourrais faire encore, pour changer.  Quand tout le monde flippe pour toi, tu t'en sors toujours. On sait pas trop comment. T'es incroyable.
Tu allumes une cigarette que tu tires violemment. Tu penses à ton père qui te manque, à qui tu manques aussi sûrement. Puis ça passe.
Y a pas longtemps, t'as décidé de te reposer un peu. T'étais là où t'es maintenant. T'as vu cet immeuble, ces gens qui allaient et venaient, tous différents, puis tu t'es dit que ça pourrait être sympa d'y vivre, toi aussi. C'est c'que t'as fait, sans vraiment savoir pourquoi. T'as prit ce qu'on t'offrait, un petit studio. T'as vidé ta caisse de toutes les merdes que t'y a entassé, puis tu t'es installée avec l'aide d'un type basané que t'as remercié d'un de tes fameux bisou sur le front. Puis tu t'es pointée au premier bar que t'as trouvé, à l'angle d'une petite rue un peu sombre. Sans grand effort, tu t'es trouvée une place de barmaid. Rien de bien fou, mais ça te suffit largement pour ta nouvelle demeure, avoir de quoi manger, boire de temps en temps, t'acheter un ou deux paquets de clopes et faire quelques économies pour tes prochaines envies.
Comment t'en es arrivée là d'ailleurs ? Un jour t'en as eu marre d'être assise le cul sur une chaise à écouter des gens insipides te dire que plus tard tu ferais une bonne architecte ou tout autre chose d'ailleurs, qu'il te fallait une vie bien pénarde, avec un compte en banque bien gonflé et des fringues de marques sur le dos pour être bien vue en société et passer devant les bouseux. T'en a eu marre aussi de voir ton père avec ses yeux tristes et cette grande maison que tu trouves étouffante à chaque fois que tu rentres au bercail. Alors tu t'es dit qu'après tout, tu faisais bien ce que tu voulais et que tu n'essaierais pas de faire comme les autres, que tu ferais ce qu'il te plairais de faire. Et tu t'es demandée alors ce que, justement, tu voulais faire. C'est comme ça que t'as décidé de partir à l'aventure.
Le temps d'embrasser ton père, de prendre quelques affaires et te voilà déjà sur la route à destination de... De quoi au juste ? T'en savais rien et peu importait.
Cette première escapade t'as fait rencontrer des gens chaleureux dont tu as oublié le nom. Ils t'ont accueillie chez eux, t'ont fait partager leur vie pendant quelques jours. Un soir, vous avez joué aux cartes jusqu'à plus d'heures en buvant des cocktails délirants et en riant gorges déployées jusqu'à tomber de fatigue. Tu t'es sentie tellement vivante et heureuse ce soir là. C'est à ce moment là que t'as comprit ce que tu voulais faire de ta vie : continuer à découvrir des gens, des lieux, écouter des histoires, en raconter un peu aussi, apprendre d'eux, puis repartir pour recommencer ailleurs.

ton pseudo
passe ta souris !
En bref ? Tu t'appelle Léa, t'as une vingtaine d'année toi aussi et t'as abandonné ton métier pour un autre, y a pas longtemps. T'es plutôt discrète au final, mais tu ressembles pas mal à Maya par certains côtés. Tu dis jamais non à un bon thé chaud avec des gâteaux. T'as toujours su que t'étais un chat dans l'âme. Tu aimes t'emmitoufler dans une couverture ou n'importe quoi d'autres, te prélasser au soleil et compter les nuages dans le ciel.


Dernière édition par Maya Paulson le Mar 19 Jan - 19:24, édité 4 fois
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Maya Paulson - I think I'll just let the mystery be    Ven 15 Jan - 16:04
Bienvenue sur DC HAN
Ton avatar me dit trop quelque chose mais je sais plus ou je l'ai vu HUM
Dans tous les cas, bon courage pour ta fiche :l:
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Maya Paulson - I think I'll just let the mystery be    Ven 15 Jan - 16:05
Merci bien ! :)
Tu l'as peut être vue dans la série The Leftovers ! C'est Jill Garvey ! ♥️
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Maya Paulson - I think I'll just let the mystery be    Ven 15 Jan - 16:22
Oh, deux fois en deux jours qu'on me parle de Margaret OMG  Bienvenue parmi nooous CANDICHOU :l:
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5129-silver-o-high-all-the-t
avatar


▹ MESSAGES : 3635
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : vingt-sept ans
▹ APPART : #1401 - 14e étage
▹ TAF : je me suicide à petit feu.


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Maya Paulson - I think I'll just let the mystery be    Ven 15 Jan - 16:28
Bienvenue au Parking ma jolie :l:
Bon courage pour ta fiche BRILLE



.
Je marche dans des villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude. Que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2061-aliah-vouloir-vivre-par
avatar


▹ MESSAGES : 1403
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 24 ans
▹ APPART : #522 seule à broyer du noir, pas loin de la famille
▹ TAF : Infirmière diplômée
▹ DC : Lizz & Drill



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Maya Paulson - I think I'll just let the mystery be    Ven 15 Jan - 19:15
Bienvenue parmi nous BRILLE
Bon courage pour ta fiche CUTE


« Just smile »
Je vais bien. Ne t'en fais pas...
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Maya Paulson - I think I'll just let the mystery be    Ven 15 Jan - 19:36
Merci à tous ! C'est chaleureux ici dites moi ! CUTE
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Maya Paulson - I think I'll just let the mystery be    Ven 15 Jan - 21:11
Bienvenuuue! HELLO
Bon courage pour ta fiche DE CEUX
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Maya Paulson - I think I'll just let the mystery be    Ven 15 Jan - 21:23
bienvenue à toi =)
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Maya Paulson - I think I'll just let the mystery be    Sam 16 Jan - 1:41
bienvenue par ici et bon courage pour ta fiche CUTE :l:
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Maya Paulson - I think I'll just let the mystery be    Sam 16 Jan - 16:25
Bienvenue au Parking! DAFUQ
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t1711-avery-un-coeur-c-est-lo
avatar
« Le Loup »
« Le Loup »

▹ MESSAGES : 3078
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 26 ans (12 novembre)
▹ APPART : #520 (F4) avec les orphelins Williamson et l'orpheline de la vie
▹ TAF : ex-taulard, se retrouve infantiliser par une inspectrice sociale qui ne le lâche pas d'une semelle et souhaite continuer à emprunter le mauvais chemin. il se retrouve à la tête de l'armurerie de Deirdre auprès de Niilo, tout en continuant son trafic d'armes mais abandonnant le métier de tueur à gages.
▹ DC : la tatouée espagnole, le cuistot italien et l'hystérique enceinte



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Maya Paulson - I think I'll just let the mystery be    Sam 16 Jan - 20:20
bienvenue parmi nous CUTE



monsters are in your head
williamson ⊹ mais j’passerais pas ma vie à m’demander quand elle commence. (by anaëlle)

PERSONNAGE EN PRISON. ho
(mais possibilité de rp)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
En ligne
avatar
« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »

▹ MESSAGES : 4604
▹ NOMBRE DE RP : 14

▹ AGE : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
▹ APPART : #1411 (F3) avec Badz le fagg, Lincoln le chouchou et Jacek la folle.
▹ TAF : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
▹ DC : Ekaterina, Misha et Henry



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Maya Paulson - I think I'll just let the mystery be    Dim 17 Jan - 1:19
Bienvenue parmi nous HAWW

Origines indiennes ! JEREM LE HERISSON


Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▹ MESSAGES : 368
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : Inconnu
▹ APPART : New York
▹ TAF : Colporter les ragots
MessageSujet: Re: Maya Paulson - I think I'll just let the mystery be    Dim 17 Jan - 1:43
Tu prends tout ce qu'on te donne ? NIARK Intéressant.

Bienvenue.


Des ragots croustillants ?
Envie d'embêter quelqu'un par sms ?
Envoie nous un message, on ne mord pas. Pas trop...

Et y'a le TUMBLR là ! CLIQUE CLIQUE CLIQUE !
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa
avatar


▹ MESSAGES : 2331
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 45 ans
▹ APPART : 1210
▹ TAF : Médecin légiste dans le commissariat du coin
▹ DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Maya Paulson - I think I'll just let the mystery be    Dim 17 Jan - 15:53
Bienvenue parmi nous HELLO !



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Maya Paulson - I think I'll just let the mystery be    
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.