Partagez|


Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là. Ven 1 Jan - 22:37

Rosalinda Rosa Giacomo
A giovine cuor tutto è giuoco
Nom Giacomo, le nom de ton père tu portes comme une médaille mais aussi comme preuve irréfutable de ton allégeance pour lui, Prénom Rosalinda mais tout le monde t’appelles Rosa, Rosie, Rosita ou Linda, des raccourcis amicaux, intimes que tu ne déteste pas pour autant, Date et lieu de naissance t’es née un vingt-trois juillet sur les terres de Rome, en Italie mais t’as vite changée de cap pour Venise, la ville des amoureux puante la mer des poissons et résonnante de sérénades sur gondoles, Âge t’as seize ans, tu les maudits pour ne pas pouvoir choisir de rester sur tes terres mères mais tu attends la majorité pour t’enfuir dans les bras de ton padré, Nationalité tu parles pas beaucoup l’américain, langue étrangère pour toi que t’as apprit sur les bancs de l’école, t’as toujours ton fort accent italien parce que t’es italienne, Origines ton père est un italien pur souche, ta mère, non. Ta mère c’est l’italienne qui fut croisée avec le mexicain américanisé, Statut matrimonial t’es lycéenne, tu as ta vie devant toi. Tu tombes amoureuse mais tu te poses pas, c’est futile au vu de ton prochain départ, Orientation sexuelle t’as souvent admirée les hommes mais embrasser une fille, ça, tu l’as déjà fait et tu as aimée. T’es incertaine, tu ne te prononces pas, Job ou Activié tu bosses comme lycéenne, t’apportes les bonnes notes et t’es la fierté de ta mama, mais ta nonna veut que tu bosses et tu ne vas pas tarder à mettre la main à la pâte comme serveuse dans cette pizzeria au coin de la rue, Groupe de ceux qui vivent, Crédits lovebug


feat gigi hadid
Quand et comment avez vous emménagé au Parking ? c’était quand ? le divorce de tes parents ? ah oui, c’était il y a deux semaines et ton déménagement s’en suivit la semaine d’après. t’es au Parking depuis une semaine tout rond. Tu avais cette obligation de suivre ta mère après le divorce scellé. T’avais pas envie de venir dans le Bronx, au Parking et vivre chez ta grand-mère (nonna), cette femme qui ne t’as jamais envoyée une carte pour les fêtes. Tu voulais rester auprès de ton père mais la loi a décidée que tu suivrais ta pauvre mère.  T’es arrivée au parking parce que ton père allait se faire emprisonner pour fraudes fiscales. Ta mère enchaîna deux boulots rapidement : elle est serveuse dans ce pub ouvert à tous et elle chante dans un pauvre bar-cabaret. Ta grand-mère a honte d’elle depuis qu’elle était enceinte de toi, à l’âge de dix-neuf ans. Depuis qu’elle a suivit cet italien au charme envoutant, ton père adoré. Bref, t’es là, c’est à cause du divorce de tes parents.

Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ? tu ne te fixe pas trop d'idées là-dessus. les voisins, tu les vois mais tu les entends très bien aussi. ta grand-mère gueule souvent contre les voisins du pallier et les jeunes lui chipant l'ascenseur. en tout cas, tu ne te mêles pas à eux, c'est trop tôt. t'observes et tu dis d'eux que ce sont des cas différents de l'Italie connue autrefois. les habitants sont aussi délabrés qu'est l'immeuble.

Quelle est votre réputation au sein du quartier ? t'es la petite nouvelle, tu viens de débarquer avec un camion de déménagement, sans nul doute t'a-t-on vu par les fenêtres. ta mère, cette bombe atomique brune, devait en attirer plus d'un oeil. un croupion de rêve qu'on rêve cravacher. toi, par contre, t'es silencieuse, bien qu'avec ce joli minois, tu fermes ta bouche et tu feins de ne pas comprendre. t'insultes en italien et une fois sur deux on te comprends. t'es dite comme la petite-fille de la vieille folle. tu l'avoues, c'est ta grand-mère et tu affirmes ne pas l'avoir choisie.

t'as jamais eu l'envie de tout effacer ? Comme si ta vie était écrite sur du papier que tu pourras gommer. Je rêve comme Martin Luther King et je poses mes fesses sur les escaliers comme Rosa Parks dans le bus.  J'attends, un jour, ma vie s'écrira comme je le veux.

(UN) t'es fille unique, t'as personne avec qui tu peux te battre. T'es parents t'ont faite à leurs 19 et 22 ans,  jeunes, amoureux, t'étais un fruit de leur amour aussi passionnel fut-il. • (DEUX) jeune fille, tu aimes le rose, les princesses de ces contes féeriques,  t'as alors voulu faire de la danse classique et savoir jouer quelques notes de violon, afin que, toi aussi, tu deviennes l'une d'entre elles. • (TROIS) t'as la voix portante,  merci à la chorale de l'église.  Chrétienne de sang, tu participes à tous ces trucs religieux.  Tu vénères le Pape comme les anglais vénèrent Elizabeth • (QUATRE) On t'as toujours appris à vivre avec l'idée en tête que ta virginité était une chose sacrée, à offrir qu'à ton mari et c'est tout. Tu restes vierge, t'as toujours cette idée.  • (CINQ) t'es vierge mais pas moche ! t'as déjà eu des tas de petits-amis dont ton voisin à Venise, un riche gamin de ton âge environ. Il est partit suite à la mort de son père et il est parti sans rien te dire. t'as le cœur en miette, t'essaies de le recomposer. • (SIX) t'es pas gouine, mais t'as déjà goûtée à la bouche d'une femme, une amie, juste pour voir. tu te surprends à aimer ça. • (SEPT) t'as vécu dans le petit luxe. papa était le chef de la comptabilité d'une assez grosse entreprise. tu vivais pas dans une maison mais dans un grand appartement luxueux. puis, un jour, tout s’écroula.  • (HUIT) ton père, ton héro, n'en est pas un. depuis toujours, il tire son fric d'un réseau de trafic, du hackage sur les finances en prenant le réseau international de l'entreprise, usant de brouilleurs et autres. il s'est fait choper et les accusations colportées envers lui à déclenché le divorce entre tes parents ; ta mère se sentant bafouée par son unique amour.  • (NEUF) t'étais présente pour la sentence finale du divorce et du jugement de ton père. sentence irrévocable pour toi ; tu suivras ta mère partout où elle veut. quant à ton père, la même chose, irrévocable ; un an et demi de prison et six mois de TIG, ainsi que l'enlèvement de ta garde. • (DIX) tu pars pour le Bronx, nouveau chapitre de ta vie. t'abandonnes ton Italie aimante et charmante, ton lycée et ton club de danse, tu deviens l'étrangère. mais tu tiens en tête qu'à l'arrivé de tes vingt et un ans, tu pourras partir loin d'ici. • (ONZE) bien que de famille catholique, tes parents ne le sont pas, enfin ton père y croit mais ta mère, elle a arrêtée. trop prise depuis son enfance par sa propre mère, ta maman a décidée de tout foutre en l'air mais de garder la foie et les prières à la messe du Dimanche. ta mère, c'est la femme brune de trente-cinq ans, belle comme un camion, couguar s'il le faut, amatrice d'hommes.  • (DOUZE) tu es au Parking, mais ton hébergement tient de ta grand-mère maternelle, ta mère aussi n'est pas fière d'y aller, mais pas le choix. ta grand-mère, c'est le genre très italienne dans sa langue et très aigrie également très chrétienne, comme la mère dans ce film que tu aimes regarder "la vengeance de Carrie".  • (TREIZE) les films, un de tes dadas premiers. tu aimes les films romantiques, cul-cul s'il le faut mais par-dessus tout, t'adores tout le surnaturel. t'es passionnée par la magie, les vampires, les démons. tu y crois. ta chambre le montre bien avec ces livres en style dictionnaire ou encyclopédie.  • (QUATORZE) tu vis avec ta cousine, Sybil Blake, la fille de ton oncle veuf, ici pour des études universitaires. tu partages sa chambre, enfin la chambre d'amis qui est devenue tienne. tu l'apprécie, elle est très américaine bien qu'elle parle l'italien et l'espagnol de par son côté paternel -puisque ta grand-mère est italienne et ton grand-père mexicain et américain par son père- mais t'as du mal à te faire à cette ville, elle est là pour t'aider. • (QUINZE) t'aimes les animaux, mais mamie n'en veut aucun chez elle. alors bon, tu aides à la fourrière d'à-côté. • (SEIZE) tu parles également l'espagnol plus que tu ne parles l'américain, tu fais ton étrangère perdue quand un inconnu te parles en anglais, mais en fait, tu comprends très bien. • (DIX-SEPT) tu es le genre qu'on pourrait croire timide, parce que tu ne parles pas des masses. Mais en fait, t'as du répondant, tu joues -beaucoup- avec le feu -les gens-, tu ne connais pas les limites et tu risques de t'en mordre les doigts. t'es un peu rêveuse mais loin d'être une grande idiote. tu t'emportes, facilement, surtout si on te cherches. Mais bon, tu restes une gentille fille, fidèle à sa famille et tu couvres parfois les arrières de ta mère vis à vis de ta mamie.


***

Tu te réveilles, comme chaque matins, à cette même heure. Le soleil ne frappe pas comme en Italie. Non, ici, c'est la pluie qui frappe à tes fenêtres de si bon matin. T'es encore dans ton pyjama en forme d'animal, un hamster orange, que les gamins appellent "Hamtaro", un cadeau de ta cousine. Sybil, ta cousine, adore les choses mignonnes, c'est une vraie fille, une princesse, jolie avec des tas de prétendants. Tu la jalouse, mais tu l'adore. Tu te réveille et tu remarques que dans le lit au-dessus du tien, personne n'y dort. Sybil est probablement déjà à l'école. Tu te prends les pieds dans ses vêtements au sol. Oui, différente de toi, c'est une boutentrain bordélique. Tu soupire, tu souris et tu passes par-dessus les vêtements pour atteindre le salon de cet appartement, un F4 et tu occupes une chambre près de l'entrée. Ta grand-mère occupes la plus grande des chambres et ta mère, la plus petite, mais c'était déjà la sienne depuis des lustres. Tu remarques qu'il n'y a personne et que la porte de la cuisine était ouverte, oui, t'as une seule salle-de-bains, petite en plus mais bon. Tu t'y avances d'un pas léger, pas de loup, tentant de découvrir qui s'y cache sans te faire voir. Tu passe ta tête dans la cuisine, tu te tiens aux parois de la porte et tu découvre ta grand-mère aux fourneaux. Dos à toi, son ventre rond se voyait largement dans sa robe vieillotte bleue foncée à fleurs jaunes, avec un tablier rose à carreaux blancs. Elle a le dos vouté, la vieillesse et tu souris en t'approchant d'elle. « - Nonna. » Que tu t’avances en italien de ta petite voix matinale. Nonna, veut dire grand-mère en italien. « Qu’est-ce que tu fais ? » Traines-tu toujours dans ta langue maternelle. Un peu surprise, ta grand-mère se tourne vers toi en te présentant une poêle avec un œuf dedans. « - Je fais le petit-déjeuner de ta mère qui cuve encore ! » Ronchonna-t-elle, toujours en italien, en se remettant aux fourneaux. Tu soupire, tu connais ta maman, aussi bien que sa propre mère ! En ce moment, ta mère adore boire après le service avec des hommes qui ne finissent pas la nuit. Tu les surprends en train de partir à pas de souris, seulement avec leur pantalon, parfois sans. Tu ne disais jamais rien mais s’ils croisaient ta Nonna, gare à leurs fesses ! Tu prends une biscotte dans le placard, tu tends un peu les bras, avec ton petit un mètre soixante-dix, pas si petit mais bon, pour prendre un bol avec ça.
« Tu peux me passer une assiette ? » Comment dire non à ta grand-mère ? Pas qu’elle soit mignonne, mais bien parce qu’elle est exécrable et maniaque de tout. Ce n’est pas rare qu’elle engueule Sybil pour son manque de propreté.  Tu attrapes alors une assiette que tu déposes près de la gazinière. Tu t’approches du frigo, tu l’ouvres, forçant un peu, il est vieux ce pauvre frigidaire ! Sa couleur un peu brun cramoisie en témoigne ! Tu attrapes une brique de lait et tu en verse dans le bol très rapidement pour pouvoir fermer le frigo avant que ta mamie ne te crie dessus. Tu t’avances en dehors de la cuisine pour t’assoir sur le petit canapé trois places, en face de la télévision des années 2000. Tu poses tes pieds sur la petite table en bois, tant que mamie ne te voit pas. Tu allumes l’appareil, tu regardes un programme juste pour passer le temps.
Tu rejoins ta chambre et tu t’habilles dans un style très normal pour les jeunes de ton âge ; un sweat-shirt gris, un leggings et une paire de baskets blanche. Tu t’occupes de tes cheveux rapidement, une simple queue-de-cheval fera l’affaire. T’empoignes ton sac, parmi les autres et tu quittes l’appartement. En chemin pour la porte de l’appartement, tu croises le regard de ta mère qui sort de sa chambre, les cheveux en bataille et la nuisette en soie libérant son épaule. Tu la regardes, elle te sourit et tu soupires en souriant avant de partir pour le lycée. (tenue)


elise
passe ta souris !
salut enfin re, pour certain  :l:
on me connaissait peut-être, sous les traits d'une blonde atomique, qui je cite, avait une queue et une paire de boules, mais je ne reviens plus avec elle, même si elle marchait bien, je n'aime pas refaire des personnages.  TABLE
Je m'appelle Elise, j'ai dix-huit ans, je viens de terminé la première partie de mon bac pro -enfiiiiiiiiin- et sans me vanter, j'ai bien réussit  KING Je vis en Alsace, pas très loin de Strasbourg -complètement loin mais c'est plus simple- et j'ai décidée de revenir car vous me manquiez de fou et aussi parce que, je m'ennuie et faire du rp me retire cette pression du bac et de ma vie personnelle.  INTELLO  RESTONS ZEN Je suis en internat, encore, du coup j'aurais une présence de 2/7j  MIAOU  


Dernière édition par Rosalinda Giacomo le Sam 9 Jan - 0:07, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là. Ven 1 Jan - 22:42

Rebienvenue alors ;)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là. Ven 1 Jan - 22:54

Merci mon beau Yann DE CEUX
Je m'excuses de ne pas la reprendre d'ailleurs. Neutral


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là. Ven 1 Jan - 23:09

Ne t'inquiète pas ! :l: J'ai bidouillé un truc pas trop mal (enfin je pense), du coup ça aurait plus cassé le bigniou qu'autre chose, donc ^^
Et puis ton italienne est cool MIAOU

A bientôt en rp DE CEUX
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là. Ven 1 Jan - 23:16

Rebienvenue donc !
Puis j'adore le prénom, presque le même que le mien IRL CUTE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là. Sam 2 Jan - 11:17

queen gigi. FAN
re-bienvenue dans le secteur si j'comprend bien. NIARK
bonne chance pour ta fiche. JAIME et j'adore ta plume au passage. HEU
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là. Sam 2 Jan - 13:06

Bienvenue a toi ')
Revenir en haut Aller en bas


En ligne
avatar

› Âge : 45 ans
› Appart : 1210
› Occupation : Médecin légiste dans le commissariat du coin
› DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie
› Messages : 2299
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là. Sam 2 Jan - 14:07

Dommage qu'Alessandra n'ai que 16 ans HEHE
Rebienvenue ma petite Isa :l:



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa


avatar

› Âge : vingt-six années rongées par sa folie meurtrière
› Appart : #717 la frangine envolée, éclatée dans les rues du Bronx ou ailleurs et lui seul dans un trop grand appart
› Occupation : il a abandonné la drogue, les contrats sanglants, traqué par les gros poissons qui veulent écraser la vermine
› DC : Riley la camée aux dessins morbides
› Messages : 1530
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là. Sam 2 Jan - 14:45

rebienvenue à la maison ma belle :l:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5441-ugo-de-ceux-qui-prennen


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là. Sam 2 Jan - 20:17

Rebienvenue parmi nous :)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Chaton sauvage »
› Âge : 24 années à survivre.
› Appart : #1202, le squat du Parking.
› Occupation : Fonctionnaire. Agent d'accueil au service des impôts.
› DC : Narcisse le snob, Eros le rustre
› Messages : 1235
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là. Dim 3 Jan - 13:29

Rebienvenue par ici ! JAIME


Drama never ends

by Wiise


Parce qu'on le vaut bien:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t6268-angelo-you-re-gonna-hea


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là. Dim 3 Jan - 20:20

Gigi I love you

Reienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : vingt-sept ans
› Appart : #1401 - 14e étage
› Occupation : je me suicide à petit feu.
› Messages : 3626
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là. Dim 3 Jan - 20:30

ReBienvenue au Parking :l:
Bon courage pour ta fiche BRILLE



.
Je marche dans des villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude. Que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5129-silver-o-high-all-the-t


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là. Mar 5 Jan - 22:18

Gigi ce choix de fifou
Rewelcome blondy MIAOU
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »
› Âge : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
› Appart : #1411 (F2) avec le fantôme de sa mère la junkie, Badz Hijodealgo le fagg et Lincoln le renardeau perdu.
› Occupation : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
› DC : Ekaterina et Misha
› Messages : 4015
› Nombre de RP : 22

Message(#) Sujet: Re: Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là. Mer 6 Jan - 15:34

Rebienvenue parmi nous :)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là.

Revenir en haut Aller en bas

Rosalinda - tu respires par le nez ? alors fais-le et fermes-là.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Salam alykoum ,pouvons nous faire des rappels aux gens alors que
» Alors, tu fais quoi ? Tu choisis quoi ? On choisit Jésus ensemble ?
» Seigneur, fais de moi ton apôtre
» Super! Je me fais inspecter 10 jours avant l'agreg interne!
» Je fais une dépression et ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)