avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Noah Blackburn - Life sucks   Dim 6 Déc - 22:12
Noah Jonathan Blackburn
rock your life
Nom Blackburn, Prénom Noah, Date et lieu de naissance 25 juillet, Âge 35 ans, Nationalité Américain, Origines Américain, Statut matrimonial Célibataire, Orientation sexuelle Hétéro, Job ou Activié Agent d'entretien à l'hôpital, Date d'arrivée au parking ? novembre 2015, Groupe Nous sommes de ceux qui vivent, Scenario ou inventé InventéCrédits @myself.  En cas de suppression, autorisez-vous l'utilisation de votre personnage et/ou scénarios par d'autres joueurs concernés ? non.

   Quand et comment avez vous emménagé au Parking ? Noah bouge beaucoup, allant là où il peut trouver du travail sans avoir peur de traverser le pays pour ça. C'est comme ça qu'il a atterrit au parking au mois de novembre car c'est l'immeuble le plus proche avec des loyers dans son budget de l'hôpital où il travail depuis peu.
   Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?Il a déjà vu mieux, certes, mais aussi bien pire et tant qu'il à un toit au-dessus de la tête, Noah n'est pas du genre à faire son difficile. Tant qu'aucun voisin ne cherche à le tuer, ça lui convient.
   Quelle est votre réputation au sein du quartier ? C'est le type un peu lunatique généralement sympa qui accepte facilement de donner un coup de main mais qui, en même temps, n'hésitera pas à frapper violemment au mur ou à la porte de son voisin si ce dernier fait trop de bruit.


   
feat Eric Balfour
Le plus souvent, Noah est un type assez sympa avec de l'humour Par contre, sa patience est assez limitée et quand il s'énerve, il ne vaut mieux pas rester dans les parages Quand il est de mauvaise humeur, le remède magique qui marche dans 99% des cas, c'est de l'approcher doucement armé... d'une tasse de café ! Il a quitté l'école à 16 ans et depuis, aligne tout les boulots possible et imaginable ce qui fait de lui quelqu'un d'assez débrouillard dans plusieurs domaines Il a été retiré de la garde de sa mère lorsqu'il était enfant et a passé son enfance et son adolescence ballotté d'un foyer d'accueil à un autre jusqu'à ce qu'il fugue à l'âge de 16 ans en volant la voiture de son dernier foyer A 17 ans, il a eu une fille mais il n'a pas revu cette dernière depuis ses 3 ans, sa mère s'étant enfuie avec elle. Elle lui manque terriblement mais après 15 ans sans nouvelles, il s'est résigné à l'idée de ne jamais la revoir Lorsqu'il avait 19 ans, il a joué dans un film X de seconde zone pour se faire de l'argent. Expérience qu'il préfère oublier. Il n'a pas voyagé qu'à travers le pays pour trouver du boulot mais également à travers le monde ayant vécu sur les continents européen, asiatique et africain Il collectionne les crânes décoratifs Il adore dessiner, il a d'ailleurs un véritable talent pour le dessin et la peinture, mais garde généralement ça pour lui et n'a jamais cherché à en faire une carrière
   
   
Développe en un minimum de 400 mots l’histoire ou une anecdote déterminante dans la vie de ton personnage.

   Il y a ceux qui pensent avoir une vie qui craint. Et il y a ceux qui ont vraiment une vie qui craint ! Noah c'est toujours estimé comme étant dans la seconde catégorie et a apprit à faire avec.

Il est né en Floride dans un foyer considéré comme pauvre. Sa mère était une jeune fille mariée à l'âge de 17 ans en découvrant sa grossesse et son père un type volage de 19 ans dont la principale occupation était de se vanter dans les bars de ses origines amérindiennes. Il ne fallut pas 2 ans pour que le couple vole en éclat et divorce. Restée seule avec un enfant en bas âge, la mère de Noah se retrouva vite débordée et commença à se montrer négligente et violente avec son fils. Noah avait 7 ans lorsqu'il fut placer en famille d'accueil.

Ce n'était pas si terrible. La famille accumulait clairement les enfants placés pour toucher les allocations mais ils n'étaient pas violents. Ce fut à peu près pareil avec toutes les familles qui suivirent tout au long des années.

Très vite, Noah développa un esprit de rébellion. Élève dissipé, il passait plus de temps à chiper les déjeuné de ses camarades qu'à étudier. L'école l'ennuyait, il ne rêvait que d'aventures et de liberté. Ainsi, ce ne fut pas vraiment une surprise pour qui que ce soit lorsque, à 16 ans, il vola la voiture de sa dernière famille d'accueil pour fuguer.

A partir de là, la vie de Noah fut pour ainsi dire toute tracée. Il commença à aligner les petits boulots là où il en trouvait, vivait dans des squattes ou des foyers pour SDF. Il ne lui fallut pas un an pour mettre enceinte sa petite-amie de l'époque mais malgré leur situation précaire, Noah se donna à 100% pour sa fille. Il trouva un appartement, un travail et s'occupait d'elle autant que possible, se promettant de ne pas faire les mêmes erreurs que ses propres parents. Mais le destin en décida autrement. Le jeune couple n'étaient pas vraiment assorti. Noah tentait d'agir de la manière la plus mature qui soit ce qui n'était de loin pas le cas de sa moitié. Résultat, 3 ans après la naissance de leur fille, Noah rentra un soir du travail pour découvrir l'appartement vide. Il appela la police, porta plainte mais la justice ne se décarcassa pas vraiment pour ce gamin aux revenus misérables qui venait de se faire larguer par sa copine et ce, même si cela s'accompagnait de l'enlèvement de sa fille. De plus, Noah n'avait pas les moyens financiers de lancer des recherches de son côtés.

Les premières années, il resta à Los Angeles, là où il avait vécu avec sa copine et sa fille, dans l'espoir qu'elles réapparaissent mais les années passant, il se résolut à l'idée de ne pas revoir sa gamine et quitta le pays pour « repartir à zéro ». Il s'envola d'abord pour Pékin, où il travailla 6 mois à la maintenance d'un hôtel. Ensuite, il prit la direction de l'Afrique et, durant 2 ans, travailla au petit bonheur la chance entre l'Afrique du Sud, le Cameroun, l’Algérie remontant ainsi jusqu'en Europe où il passa 4 années supplémentaires dans divers pays.

Ce fut à l'âge de 29 ans qu'il revînt sur le continent. Arrivé d'abord au Mexique, il repassa la frontière américaine un an plus tard.

Ainsi, depuis 5 ans, c'est à travers les Etats-Unis qu'il voyage régulièrement d'un boulot à un autre. Durant l'automne 2015, un de ses potes lui parla d'un boulot d'agent d'entretien dans un hôpital du Bronx et c'est ainsi que Noah arriva au Parking, venu tout droit de la Nouvelle-Orléans.  

   
Cy
passe ta souris !
Hum... Et bien que dire. je suis majeure, je bosse (enfin du moins c'est comme ça que mon esclavagiste de patron appel ça) et je fais du rp depuis des années parce que j'adore ça en fait. J'aime écrire et j'aime le côté interactif du rp. Et je vois pas trop quoi ajouter de plus à vrai dire, je parle rarement de moi XD


Dernière édition par Noah Blackburn le Dim 6 Déc - 22:59, édité 3 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noah Blackburn - Life sucks   Dim 6 Déc - 22:21
SALIVE coucou toi, je t'aime déjà :l: Bienvenue !
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noah Blackburn - Life sucks   Dim 6 Déc - 22:22
Bonsoir, toi MIAOU
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noah Blackburn - Life sucks   Dim 6 Déc - 22:28
Hello Bonsoir !

Merci pour l'accueil, j'aime quand on m'aime au premier coup d'oeil XD
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noah Blackburn - Life sucks   Dim 6 Déc - 22:59
Bienvenue au Parking :l:
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noah Blackburn - Life sucks   Dim 6 Déc - 23:00
Bienvenuuuuue NIARK :l:
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noah Blackburn - Life sucks   Dim 6 Déc - 23:01
Merci beaucoup !!!
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noah Blackburn - Life sucks   Dim 6 Déc - 23:16
Bienvenue. :l: ho
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noah Blackburn - Life sucks   Dim 6 Déc - 23:17
Merci Miss !
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noah Blackburn - Life sucks   Dim 6 Déc - 23:30
Bienvenue petit poulet! DE CEUX Il est trop chouette ton vava! BAVE
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noah Blackburn - Life sucks   Dim 6 Déc - 23:34
Merci... grand coq ? MDR
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noah Blackburn - Life sucks   Dim 6 Déc - 23:35
Bienvenue à la maison JAIME
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noah Blackburn - Life sucks   Dim 6 Déc - 23:37
Bienvenuuuuuuuuuue beau gosse ! ^^
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noah Blackburn - Life sucks   Dim 6 Déc - 23:39
Merci beaucoup pour ce super accueil !
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noah Blackburn - Life sucks   Dim 6 Déc - 23:41
De rien, c'est gratuit.
Par contre les rp, c'est payant !
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Noah Blackburn - Life sucks   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.