Partagez|


J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité. Sam 21 Nov - 9:53

Thomas Darren Mounger
j'me suis perdu, j'ai bu la tasse.
Nom Mounger, la variante américaine du nom anglais Monger, qui désigne un marchand. Prénom Thomas, banal à en faire peur, je crois que ma mère appréciait bien Edison, va savoir pourquoi. Date et lieu de naissance 21 décembre 1973, Âge Bientôt 42 ans. Nationalité Américaine, comme mon père et son père avant lui. Origines Américaine, rien de bien folichon par ici, mais j'ai toujours vécu là où ma famille et mes ancêtres on vécu, je suis le premier à changer de direction dans mon boulot. Statut matrimonial Divorcé, et j'ai perdu foi en l'amour. Orientation sexuelle Hétérosexuel. Job ou Activité Banquier, Date d'arrivée au Parking Novembre 2015,  Groupe Nous sommes de ceux qui survivent, Type de perso inventé en fonction de Jules Crédits Schizophrenic,  Autorisez-vous, en cas de suppression, l'utilisation de vos scénarios et/ou familles par d'autres joueurs ? oui.

Quand et comment avez vous emménagé au Parking ? J'ai déménagé avant-hier, je viens tout juste d'arriver. J'ai perdu ma fille alors j'ai choisi un appartement loin de tout ce qui pouvait me ramener à elle. J'ai assez d'argent pour me payer des déménageurs et ne pas faire moi-même mes affaires, malheureusement, ils n'ouvrent pas les cartons pour ranger les bibelots. Je suis donc perdu dans mes cartons clos qui sillonnent l'appartement. Je suis plutôt propre, je n'ai pas fait beaucoup parler de moi, j'étais discret et efficace. Il n'y a que ma voisine de pallier qui a vu quelques affaires traîner.
Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ? Je les aime pas vraiment. Dans mon ancienne résidence, je ne connaissais pas mes voisins, je vivais ma vie et eux la leur. J'ai déménagé pour des raisons pratiques et je le regrette souvent. Pourquoi ceux-ci s'intéressent à ma vie ? Pourquoi se trompent-ils de porte quand ils rentrent chez eux ? Pourquoi me saluent-ils dans l'escalier ? Je veux juste être seul et tranquille, je n'ai pas besoin de compagnie. Mais sinon l'immeuble est agréables, les pièces sont grandes et belles, les pièces communes sont bien nettoyées grâce à chacun, la concierge a l'air de bien faire son boulot, non, rien à redire négativement sur les locaux.
Quelle est votre réputation au sein du quartier ? Je pourrais être pire, je pourrais râler quand c'est sale, m'énerver quand on me salue, mais je ne dis rien. Je me fonds et j'espère qu'on m'oubliera. Je boue littéralement à l'intérieur, mais d'extérieur, je réponds au signe de tête, je fais mine de sourire, je ne dois pas tromper grand monde, mais au moins j'essaie.



feat edward norton
jedna Je viens d'une famille pauvre, une famille de marchand comme mon nom l'indique depuis des siècles. Je suis le premier à avoir fait des études pour quitter ce monde de voleurs ou de trop honnêtes marchants, si je n'avais pas coupé les ponts avec mes parents, ç'aurait été eux qui m'aurait renié.
dva J'ai beaucoup voyagé en Europe pour mes études et me suis retrouvé trois ans en République Tchèque, je parle couramment leur langue maintenant. Et même si j'aime ce pays, je préfère largement vivre en Amérique du Nord.
tři Je me suis marié jeune, elle avait l'air d'une belle promesse d'amour, mais elle m'a fait tellement vivre un enfer, elle en voulait tellement à mon argent, que j'ai fini par demander le divorce. Cela fait sept ans que je suis divorcé maintenant et rien ne me fait plus plaisir.
čtyři   J'ai une fille. Du moins, j'en avais une. Elle s'appelle Ella et je rêve de la serrer dans mes bras, de l'embrasser sur le front, de lui raconter une histoire pour qu'elle s'endorme. Mais je sais que tout cela n'est qu'un rêve.
pět J'ai un tatouage au bas du dos. Histoire débile, j'étais jeune et amoureux, je voulais lui faire plaisir... maintenant je le regrette plus que tout au monde, mais je n'arrive pas à demander à quelqu'un de l'effacer, je suis peureux j'ai besoin d'avoir encore quelque chose qui me retienne à mon ancienne vie.
šest Je bois plus souvent de la bière que de l'eau. C'est à cause de la République Tchèque, là-bas la bière coûte moins que l'eau et en plus, elle est bonne.
sedm Je déteste la neige et le soleil, j'aime la pluie qui coule le long des vêtements, la pluie qui rend noires mes idées déjà sombres. J'aime être seul, assis sur le toit, à regarder la pluie tomber sur les pauvres personnes qui courent pour s'en échapper.
osm Je pense que je ne connaîtrais plus jamais le bonheur, parce que je ne crois plus en cette félicité. Je pense que j'ai passé les belles années de ma vie à espérer et que maintenant c'est fini.
devět Je déteste les pizzas, les olives et les cornichons. Je ne mange jamais de plat tout fait, c'est grâce à Ella que je me suis mise aux fourneaux et que j'ai tout fait pour être un bon père.
deset Je ne crois en rien qu'en moi-même.
Le passé s'embellit des ennuis du présent. 'Goswin de Stassart'



Elle est partie, les larmes aux yeux, une boule dans le cœur et un sourire d’excuse qui m’était destiné. Moi, son père qui l’élève depuis plus de sept ans. Elle était ma joie de vivre, mon but, ma motivation. Ella était une petite fille hors du commun qui m’avait redonné goût à la vie, après que cette affreuse femme que j’avais épousée eut décidé de me mener la vie dure. Quand je l’ai chassée de chez moi, elle a juré qu’elle se vengerait, elle m’a juré que j’aurai mal, au moins autant qu’elle. Sauf qu’elle mentait, je ne lui avais jamais fait mal et qu'elle m'a brisé le cœur, je l’avais chérie, nourrit, logée, payée. Elle avait de l’argent, beaucoup d’argent pour une jeune femme qui ne venait de nulle part. Elle était heureuse au début, puis elle voulut toujours plus et c’est cela qui m’a tué à petit feu. Elle m’en demandait trop, alors je l’ai quitté. C’est à ce moment-là qu’elle m’a dit qu’elle était enceinte, à ce moment-là qu’elle m’a promis qu’elle avorterait. Je l’ai gardée avec moi neuf mois de plus, j’ai été présent tout le long de sa grossesse alors que ses injures contre moi augmentait avec le temps, mais je n’ai rien dit, j'ai tout supporté en silence. Quand Ella est née, je l’ai prise avec moi, j’ai viré ma femme et j’ai recommencé à vivre. Elle ne voulait pas de l’enfant comme je la désirais. Alors je l’ai aimée, chérie, adorée. J’étais de nouveau heureux. Et un jour, la salope est revenue. Elle m’a enlevée le bien le plus cher que j’avais. Ma fille, mon Ella. La justice américaine se veut féministe et donne des droits aux femmes, mais la justice ne sait pas ce que cette connasse m’a fait vivre, les enfants sont pour les femmes. Quelle connerie. Les enfants sont pour ceux qui s’en occupent le mieux, un point c’est tout. Alors, j’ai décidé de refaire ma vie, de recommencer tout à zéro, loin, là où la bitchasse ne pourra pas me retrouver. Je sais que je ne pourrais jamais récupérer mon bien le plus précieux, mon Ella, c’est trop tard. La Justice Américaine a tranché. Alors je m’éloigne des beaux quartiers que j’ai jadis fréquentés, des belles maisons que j’ai jadis occupées, des services dont j’ai abusé, comme Nienor Yslet qui faisait le ménage chez moi pendant que nos deux filles jouaient. Non, je devais quitter tout ce monde, retomber dans le bas fond et recommencer une nouvelle vie. Or cela n'allait pas être facile parce que je n'avais ni armes ni courage. Je suis trop vieux pour me prendre pour un jeune étudiant, j'ai de l'argent qui attirent les filles, mais ça ne m'intéresse plus, la seule personne que je veux voir dans ma vie, c'est Ella. J'évite tout le monde, alors choisir une résidence si grande m'a tenté, j'aurais dû avoir le loisir de me perdre et de me faire oublier. Quand il y a trop de monde, on ne peut pas vraiment savoir sur qui on va tomber, si le voisin d'en face va nous pourrir la vie, ou nous redonner envie de rire. Je crois que ma bonne étoile avait décidée de me remettre sur le droit chemin.



Le passé est un fleuve qu'on ne remonte jamais. 'Henry Bataille'



Avant tout cela, avant ce drame causé par l'arrivée de la plus grande connasse dans l'histoire de ma vie, j'ai été heureux. J'ai été banquier, prospère. J'ai été cuisinier, pour ma fille. J'ai été sportif, pour mon corps. Avant, je me bougeais les fesses pour plaire, avant j'étais sérieux dans mes relations. Enfin, sérieux dans le sens où je prévenais toujours que j'avais une fille, que je cherchais juste une amourette de passage, que je ne voulais pas m'engager si mon Ella ne donnait pas son accord, que je ne cherchais pas un remplacement de sa mère. Maintenant, je ne sais pas ce que cela va donner. Vais-je redevenir le connard prétentieux que j'étais dans mon école de commerce ? Celui qui se fichait de tout sinon de lui ? Avant, j'étais beau et séducteur. Cela plaisait, cela me suffisait. C'est Ella qui m'a transformé en quelque de bien. Tenez, écoutez cette anecdote. C'était une soir de juin, la grosse fête de fin d'année, on célébrait nos diplômes, on était tous bourrés, je revenais de six mois de stage en République Tchèque, mon meilleur pote revenait de Shangaï et alors que dans toute cette porcherie, on couchait tous avec tout le monde, un gars est arrivé et il a commencé à frapper une fille. Pour une histoire de téton mal léché, on n'a rien compris. Et moi j'ai regardé. J'ai ri. J'ai ri avec mes potes, ri de cette fille qui n'avait rien demandé. Elle était en sein, elle hurlait, mais personne n'a rien fait. J'étais un con. Un lâche. Un peureux. Je ne voulais pas aider quelqu'un d'autre que moi. J'avais des tas d'excuses dans ma tête 'c'est de sa faute', 'elle n'avait qu'à mieux lui faire plaisir', mais non. C'était juste de la bêtise. Car la lâcheté m'aurait fait détourner les yeux. Là, j'ai ri. Et j'en ai encore honte. Puis, après cette scène, je suis rentré chez moi. Je vivais avec la demoiselle que j'allais épouser dans quelques jours, on était ensemble, on était heureux, on avait remis nos parents à leur place. On était jeunes et le monde était à notre portée. Je n'ai que des regrets, ce qui prouve que je suis vieux.


BouLott
passe ta souris !
BouLott aka Héloïse. J'ai découvert le forum sur bazzart et j'en ai à peine parlé à Jules qu'elle s'est inscrite, m'entraînant dans sa suite. Je suis asseeeez dispo, je me connecte beaucoup trop souvent sur l'ordi, mais bon, j'ai du temps, autant l'utiliser.


Dernière édition par Thomas Mounger le Lun 23 Nov - 13:41, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité. Sam 21 Nov - 10:06

Bienvenue parmi nous. Très bon choix de célébrité !
Bonne continuation pour la suite de ta fiche ;)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité. Sam 21 Nov - 10:27

bienvenue monsieur =)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : Inconnu
› Appart : New York
› Occupation : Colporter les ragots
› Messages : 368
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité. Sam 21 Nov - 11:08

Bienvenue petit chou HAN :l:

Il y a juste un problème, on a déjà un James Mcavoy.

N'hésite pas à nous contacter, en tout cas, si t'as des questions, tout ça tout ça ! :l: On t'aime déjà :l:


Des ragots croustillants ?
Envie d'embêter quelqu'un par sms ?
Envoie nous un message, on ne mord pas. Pas trop...

Et y'a le TUMBLR là ! CLIQUE CLIQUE CLIQUE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité. Sam 21 Nov - 14:29

je me devais, même pas encore validée, de venir laisser ma petite trace sur ta fiche, ouais parce que j'aime trop polluer l'espace qui m'entoure. SADIQUE
Bienvenue à toi en tout cas, j'ai hâte de lire ta fiche si tu savais. CUTE LECHE
je t'aime coeur
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité. Sam 21 Nov - 14:39

Bienvenue et bon courage pour la rédaction de ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité. Sam 21 Nov - 14:44

Yep, sorry, j'me suis accaparée Mcavoy pour le coup xD

Cela dit, welcome here, courage pour ta fichette et j'ai hâte d'en lire plus sur toi :l:

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité. Sam 21 Nov - 14:57

Bienvenuuuue :l: dis nous si t'as besoin d'aide pour un autre vava CUTE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité. Sam 21 Nov - 17:12

banquier, c'est original comme métier j'adhère :hihi:
bienvenue parmi nous! LOVE
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : Inconnu
› Appart : New York
› Occupation : Colporter les ragots
› Messages : 368
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité. Sam 21 Nov - 19:11

Qui aurait cru qu'un mec avec un nom de chat de gouttière brasserait du fric.

Bienvenue beau garçon.


Des ragots croustillants ?
Envie d'embêter quelqu'un par sms ?
Envoie nous un message, on ne mord pas. Pas trop...

Et y'a le TUMBLR là ! CLIQUE CLIQUE CLIQUE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


En ligne
avatar

« arnaqueur d’étoiles »
› Âge : twenty-eight yo – march, 21st.
› Appart : #603 / 6th floor – avec son âme-sœur. de retour au sixième, avec un sale goût d’abandon au fond de la gorge.
› Occupation : mon corps appartient à ceux qui en ont les moyens, mon âme est damnée, mon cœur ne cesse d’espérer – la catin du quartier.
› DC : la princesse aux arcs-en-ciel (flora) la chair mutilée (celso) la seal noyée (elinor) & l’étoile morte (solal).
› Messages : 1134
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité. Sam 21 Nov - 21:18


MON N'AMOUUUUR N'A MOI. :l: :l: :l:

God, comment ça fait du bien de te retrouver par là. BRILLE Tu sais que je pense beaucoup aux Numéo ? POTTE Ils me manquent ces deux grands fous. RIP Il faudrait essayer de convaincre de ramener Lolo now. :hihi: On reformerait la bande héhé. MIAOU (LA BANDE DU ROI LION FTW, TMTC. FAN)

En tout cas, je sais que ce personnage va être superbe et j'ai hâte de le voir évoluer sur le fofo. Je viendrai évidemment violer la fichette de liens tout ça tout ça, je sais pas encore avec quelle tête. :hihi: (Ouais si j'étais pas schizo, je serais pas totalement moi hein ? :hihi:) Je vais carrément stalker tes RPs avec la jolie Jules. :hihi: (GOD, Jude me manque aussi. Talie aussi. ILS ME MANQUENT TOUS QUAND MÊME. POTTE)

Sinon, ouiii tu me manques trop trop trop. C'nul qu'on ait pas pu se voir. POTTE C'est trop long ! ON SE VOYAIT UNE FOIS PAR SEMAINE ! OMG
Bon je te fais tout pleins de mamours sessuelles itout. :hihi: PIS T'ES CANON. CANON. CANON. FAN



« in the eye abides the heart »


kiss kiss bang bang :l: :
 



Dernière édition par Oreste Eliot le Dim 22 Nov - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tinyurl.com/gmals6m


avatar

› Âge : vingt-sept ans
› Appart : #1401 - 14e étage
› Occupation : je me suicide à petit feu.
› Messages : 3626
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité. Sam 21 Nov - 21:43

Bienvenue au Parking :l: Bon courage pour ta fiche BRILLE



.
Je marche dans des villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude. Que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5129-silver-o-high-all-the-t


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité. Dim 22 Nov - 0:51

ouh t'es bien mignon toi HEHE bienvenue chez toi :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #522 avec son homme, pas loin de la famille
› Occupation : Infirmière diplômée
› DC : Lizz & Drill
› Messages : 1345
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité. Dim 22 Nov - 1:48

Bienvenue CUTE


❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2061-aliah-vouloir-vivre-par


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité. Dim 22 Nov - 10:27

Oh comment j'ai honte. Sad Je ne sais même pas ce qui m'a pris, j'ai juste pas vérifié quoi. Rolling Eyes J'ai vu que Calloway aussi était déjà pris, non mais la boulette de base. Je change tout ça, très vite, promis. Je suis vraiment désolée d'arriver comme une boulette. SLIP Promis je me rattraperai. PITIE

Doug, ah ah, merci mais du coup c'était un fail total. HEU mais j'approuve Taylor moi HELLO

Merci Dante, Jed, Aaron (et t'inquiète j'avais déjà plusieurs idées!), Silver, Skylar et Aliah  coeur

Jules, mon amour d'amour JAIME j'ai hâte hâte hâte de reprendre le RP avec toi. HELLO

Cahal, et tu as très bien fait ! McAvoy BAVE2

Natalia, oui j'ai tenté autre chose, surtout que le forum a l'air bien déjanté et le métiers sont plutôt moins

Les commères, vous m'avez reprises sur McAvoy, mais pas sûr Calloway Smile Va falloir vous remettre d'actualité si des choses comme ça vous échappent. PERV (oui je file vite avant de me faire noter comme cible à abattre ARROWluvCharlie)

Oreste, moooh, j'attends ton mot d'amour ma Jess JAIME Clairement toi aussi, pourquoi t'es pas rester à lille CRY ME A RIVER

Et sinon pour l'avatar : Edward Norton ou Jude Law ? GEU
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité.

Revenir en haut Aller en bas

J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» J'veux m'en aller mais je veux pas crever dans cette inhumanité.
» Demain c'est la rentrée: veux pas y aller!!!!
» J'veux pas y aller demain
» Je suis prêt, mais je veux en savoir d'avantage
» [grammaire] J'ai honte, mais je veux bien vos avis (participe passé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)