Partagez|


ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné. Mer 21 Oct - 22:15

Roby Christopher Gruenberg
jour et nuit je traque les épiphanies avec la rage d'un mercenaire sous crack
Nom Gruenberg, seul et unique héritage. Seul et unique trésor d'une famille perdue. Prénom Robin, un prénom commun un peu donné à la rache parce qu'on trouvait rien de mieux dans les bouquins. Pis rapidement ça s'est transformé, ça a changé. Roby a remplacé Robin, et c'est ainsi qu'il se présente aujourd'hui. Date et lieu de naissance Il était bien à Pittsford même s'il en a été arraché trop vite, mais il le sais, ça pouvait pas durer. Pis il peut continuer à remercier le ciel d'être arrivé ce 16 février 1994 sous le déluge qui faisait grincer tout l'hôpital. Âge 21 ans d'existence, à galérer et   à observer la foule grandissante. Nationalité Son nom peut poser le doute mais il n'y a rien à redire, c'est un bon petit américain que voilà.Origines Terrien, rien de plus.Statut matrimonial Célibataire Orientation sexuelle Le problème c'est pas de savoir qu'est ce qu'on aime, c'est de savoir qu'est ce qui peut nous aimer. Alors il prend tout, il prend tout ce qui peut lui apporter une quelconque tendresse, passagère ou plus persistante. Job ou Activité Disquaire. Date d'arrivée au Parking C'était bon de partir on ne sait où, de regarder à droite et à gauche tout en se demander où on allait bien pouvoir crécher ce soir. Mais avoir un toit c'est tout de même pratique, et il a trouvé le sien il y a maintenant 3 ans. Groupe Nous sommes de ceux qui vivent Type de perso inventé Crédits Acid Lemon  Autorisez-vous, en cas de suppression, l'utilisation de vos scénarios et/ou familles par d'autres joueurs ? oui.

Quand et comment avez vous emménagé au Parking ? répondre ici en un minimum de 5 lignes.
Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ? répondre ici en un minimum de 5 lignes.
Quelle est votre réputation au sein du quartier ? répondre ici en un minimum de 5 lignes.



feat Ash Stymest
Raconte 10 points cruciaux sur ton personnage, sa marque de dentifrice habituelle ou encore la pointure de ses chaussures, ce genre d’éléments indispensables quoi ! Raconte 10 points cruciaux sur ton personnage, sa marque de dentifrice habituelle ou encore la pointure de ses chaussures, ce genre d’éléments indispensables quoi ! Raconte 10 points cruciaux sur ton personnage, sa marque de dentifrice habituelle ou encore la pointure de ses chaussures, ce genre d’éléments indispensables quoi ! Raconte 10 points cruciaux sur ton personnage, sa marque de dentifrice habituelle ou encore la pointure de ses chaussures, ce genre d’éléments indispensables quoi ! Raconte 10 points cruciaux sur ton personnage, sa marque de dentifrice habituelle ou encore la pointure de ses chaussures, ce genre d’éléments indispensables quoi ! Raconte 10 points cruciaux sur ton personnage, sa marque de dentifrice habituelle ou encore la pointure de ses chaussures, ce genre d’éléments indispensables quoi ! Raconte 10 points cruciaux sur ton personnage, sa marque de dentifrice habituelle ou encore la pointure de ses chaussures, ce genre d’éléments indispensables quoi ! Raconte 10 points cruciaux sur ton personnage, sa marque de dentifrice habituelle ou encore la pointure de ses chaussures, ce genre d’éléments indispensables quoi ! Raconte 10 points cruciaux sur ton personnage, sa marque de dentifrice habituelle ou encore la pointure de ses chaussures, ce genre d’éléments indispensables quoi ! Raconte 10 points cruciaux sur ton personnage, sa marque de dentifrice habituelle ou encore la pointure de ses chaussures, ce genre d’éléments indispensables quoi !


« Papa, pourquoi tu habites pas chez moi ? »

Robin, les yeux remplis d'une curiosité vive et d'une pureté enfantine, lorgnait chaque expression qui se dessinait sur le visage de son paternel. Ses lèvres entrouvertes savouraient le suspense qui s'installait peu à peu. Le temps avait arrêté son interminable ascension l'espace d'un instant, un instant où un jeune père se retrouvait confronté à la réalité, une dure réalité, celle qui vous torture, qui brise un à un les os de votre corps si fragile. Dans son regard on ne pouvait lire que la souffrance, ce bleu qui par nature illuminait le paysage c'était soudain assombri pour laisser place au tourment. Ne sachant que répondre face à cette question des plus perturbantes il saisit le bras de son fils pour le serrer contre le lui. Des perles salées commencèrent à envahir sa peau laiteuse. La peau d'un adolescent qui a grandi trop vite.
Lorsqu'on est jeune on est inconscient, le monde et chaque parcelle du temps nous appartiens. Robin est le fruit de cette même jeunesse, celle qui s'évapore plus vite qu'on ne le pense, celle qui ne devient plus qu'illusion. Certains pensent qu'il suffit d'aimer, le jeune garçon est né pour démentir cette utopie. Sa naissance n'a pas été une peine, non. Bien qu'il ne fût pas attendu si tôt il n'a pas été pris pour une erreur en premier lieu. Mais les problèmes surgissent, et il est déjà trop tard lorsqu'on se rend compte que nos responsabilités son bien plus grandes que ce qu'on l'on s'imaginait. Une mère perdue, tourmentée par ses décisions prises sans réflexion.
« C'est pas une solution, on peut l'élever, je ferais de mon mieux pour subvenir à nos besoin.. A ses besoins à lui, je t'aime, ne fais pas ça.. »

Mais aucune discussion, aucune parole aussi douce soit-elle aurait pu atténuer la souffrance de la jeune femme. Pour elle avoir eu enfant à 19 ans était synonyme de déception, sa famille refusait de reconnaître cette grossesse qui apparaissait comme prématurée, reniée, sans soutien et sans argent, un gouffre béant s'ouvrait à ses pieds. Le jeune homme se tenait alors face à elle, la main tendue vers ce corps trop proche du vide, ce corps qui peu à peu se mélangeait entre les rideaux. Son visage ne reflétait aucune tristesse, a vrai dire, aucun sentiment n'était perceptible sur la face froide qu'elle affichait. Un comportement calme, trop calme. Cason s'était habitué à la colère, à la haine, à la violence. Cason supportait, il supportait toujours, comme un soldat exécutant son devoir. Pour la première fois il ressentait un sentiment se rapprochant de l'impuissance, il ne pouvait que subir la scène et aucun contrôle n'était envisageable. Et il suppliait, il suppliait encore et encore, répétant inlassablement les mots ; je t'aime.
« Je ne peux pas »

Alors, elle partit, elle partit pour rejoindre le souffle qui caressait délicatement sa chevelure, puis, elle partit pour rejoindre le sol froid, rejoindre les pavés qui commencèrent à se teindre d'une rouge profond. Lui, il hurlait, il hurlait comme si le son strident de sa voix pouvait lui ramener celle qu'il aimait. Mais ce ne fut pas le cas. Rien ne ramène à la vie. Rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné. Ne pouvant assumer pleinement son rôle de mère Leah a préféré abandonner la vie qu'on lui avait offerte, une vie qu'elle avait pourtant transmise il y a 4 ans.

Le jeune Robin s'est rapidement vu privé de l'amour de son père pour se balader de famille en famille, tantôt les Browing, tantôt les Richards, et même une fois les Mccarthy. La cour avait jugé Cason inapte à s'occuper de sa progéniture après le drame. En effet, le jeune homme était désemparé, torturé par la perte de la femme qui devait devenir son épouse, mais rassuré par le visage angélique de son fils. Malheureusement ce soutien enfantin ne fut que de courte durée.
À chaque changement le jeune père faisait de son mieux en s'arrangeant avec les familles pour retrouver son tendre réconfort. Certaines étaient compatissantes, d'autres ne voyaient en lui qu'un être dénué de bon sens. Il ne pouvait se résoudre à abandonner la seule chose qui lui permettait encore de vivre quelques instants heureux, éloigné de cette merde qu'il appelait la vie. Robin lui ne comprenait pas. Les mêmes questions revenaient sans cesse, comme s'il s'agissait d'une obsession.
«  Papa, pourquoi tu habites pas chez moi ? Pourquoi ma maison elle change tout le temps ? Je suis riche alors on me donne des domestiques ? Je dois jouer au papa et à la maman avec les grands ? … Et elle est où ma vraie maman ? »

Sur ces mots ses proches s'énervaient, ne sachant que lui dire, ne sachant comment lui expliquer. Alors ils criaient en lui disant que ce n'était pas bien d'être si curieux. Mais, que voulait dire bien ? Et dans le même sens, que voulait dire mal ?
Robin regardait les paysages défilaient, les décors changeaient, il se pensait dans une pièce de théâtre géante où il était à la fois spectateur et acteur. Puis, les Actes commencèrent à durer dans le temps, à devenir plus long, et dans le même mouvement les déplacements se faisaient de plus en plus grands. Alors que les kilomètres augmentaient Cason lui ne faisait que régressait financièrement, peinant à économiser pour ses visites. Il devait se résoudre à s'éloigner progressivement, pour ne devenir qu'un fantôme du passé. Mais un fantôme doté de mots.
« C'est difficile pour moi de venir te voir, tu es trop loin maintenant, mais je te promets d'être là pour ton anniversaire. Je fais de mon mieux pour que tu puisses revenir avec Papa. Un jour on ne pourra plus nous séparer. »

_________


« Moi j'suis juste un terrien »

uc

Luxury
passe ta souris !
Luttons contre la disparition des crottes de nez!  DAFUQ
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné. Mer 21 Oct - 22:18

BAVE Ash ! C'est un super choix ! *fan* coeur

Bienvenue et bon courage pour ta fiche !

Je veux trop un lien avec toi ! *Cara sera souvent dans ta boutique en plus!*
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné. Mer 21 Oct - 22:21

Merci merci Cool SLIP

Mais y'a pas de soucis moi j'aime tout le monde,
et tout le monde y s'aime YOUPI YOUPI
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné. Mer 21 Oct - 22:23

Robyyy Rooooood JEREM LE HERISSON
Pardon.
Bienvenu :l:

EDIT : Je plussoie la citation, et ce début de fiche m'est bien prometteuse !


Dernière édition par Marius de La Rochelle le Mer 21 Oct - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné. Mer 21 Oct - 22:24

Bienvenue :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné. Mer 21 Oct - 22:26

Ouuuh Ash GNOE et j'adore le pseudo héhé :l: bienvenue au Parking, bon courage pour la fiche CUTE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné. Mer 21 Oct - 22:29

comment t'es trop canon OMG
et le début de l'histoire est signée par une jolie plume HEHE
bienvenue parmi nous AS
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné. Mer 21 Oct - 22:33

Merci à vous tous pour cet accueil CUTE I love you

Marius & Bébé, merci beaucoup pour le début de la fiche,
ça me fait vraiment plaisir que ça vous plaise SLURP SLIP

Earl, hehehehe, merci pour le pseudo Cool
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné. Mer 21 Oct - 22:33

Ashhhh ! OMG OMG
Bienvenue à la maison ! HELLO
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné. Mer 21 Oct - 22:42

Merci Louise! HEHE coeur
Revenir en haut Aller en bas


En ligne
avatar

› Âge : vingt et un ans, toujours pas adulte.
› Appart : #1014, le F4 de papa. L'appart trop grand, trop vide.
› Occupation : Elle a trouvé ce petit job à la supérette du quartier, derrière le bip abrutissant de la caisse enregistreuse. Elle vole encore, de temps en temps, des relent d'argent facile.
› DC : Marshall le branleur, Carl le taulard
› Messages : 1792
› Nombre de RP : 9

Message(#) Sujet: Re: ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné. Mer 21 Oct - 22:46

Ash, le beau Ash OMG

Nous faudra un lien, soit avec Leo, soit avec Marsh HEHE
Bienvenue, bon courage pour ta fiche :l:



Rien. Rien d'important. J'te disais juste que j'allais pas bien et que je partais en couille ces derniers temps, que j'avais un peu envie de crever et beaucoup envie de chialer mais tu sais c'est pas important tout ça, ça vas passer, ça finit toujours par passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5395-leo-ses-baisers-laissai


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné. Mer 21 Oct - 22:58

Décision unanime : Ash est trop sex Cool

Merci beaucoup Leo coeur

Roby Gruenberg a écrit:

Mais y'a pas de soucis moi j'aime tout le monde,
et tout le monde y s'aime YOUPI YOUPI

Ceci est toujours valable,
c'est quand tu veux avec qui tu veux HEHE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné. Mer 21 Oct - 23:04

Non mais Aaaaaaaaash HAN

Bienvenue à la maison jeune homme ROBERT
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné. Mer 21 Oct - 23:22

Je me suis dis qu'en prenant Ash j'allais être has been,
vu qu'on le voit plus trop sur les forums,
mais finalement tout le monde l'aime,
ça a l'air d'aller FESSE YOUPI

Et bien sûr,
Merci Lilah coeur
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 45 ans
› Appart : 1210
› Occupation : Médecin légiste dans le commissariat du coin
› DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie
› Messages : 2299
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné. Jeu 22 Oct - 0:05

Ca faisait longtemps que je n'avais pas vu le petit Ash sur un rpg PERV !
Bienvenue parmi nous !



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné.

Revenir en haut Aller en bas

ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» ROBY •• rien ne ramène à la vie, rien ne vole à la mort ce qu'elle a durement gagné.
» JNSR Message 12 février 2007 Dieu ne fait rien sans avertir
» Psaumes (chanson)
» Tao Te King de Lao Tseu
» Passer un contrôle à tâtons avec un système de correction ''X''

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)