Partagez|


AL • La bombe à retardement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar

« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »
› Âge : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
› Appart : #1411 (F2) avec le fantôme de sa mère la junkie, Badz Hijodealgo le fagg et Lincoln le renardeau perdu.
› Occupation : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
› DC : Ekaterina et Misha
› Messages : 4042
› Nombre de RP : 36

Message(#) Sujet: AL • La bombe à retardement Ven 2 Oct - 15:29

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Vous avez toujours été du Bronx, toi et ta mère mais ça ne fait que six mois que vous vous êtes installés dans l’immeuble. A vrai dire, ce n’était pas vraiment un choix car la vie était devenue infernale dans votre ancien immeuble et tu n’y étais pas étranger. Pour votre bien et sans doute pour éviter un meurtre, vous avez décidé de repartir à zéro mais de toute évidence, vos bonnes résolutions se sont déjà envolées.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Franchement, tu t’en fous complètement. Ce n’est pas comme si tu avais eu le temps de les rencontrer ou de faire leur connaissance, c’était à peine si tu avais mis les pieds à l’appartement ces derniers mois. Ta vie, c’est dans les maisons d’arrêts que tu l’as passée, là où dans leurs centres sociaux à la con. Comme si ça changerait quoi que ce soit. De toute manière, la tapisserie est tout aussi moche ici qu’ailleurs.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Ici, on ne te connaît pas vraiment encore, on ne sait pas encore ce que t’as dans le ventre mais ils peuvent être certains qu’ils ne vont pas être déçu du voyage ! Enfant sauvage, tu te comportes comme un fauve en captivité, prêt à attraper quiconque qui oserait glisser ses doigts entre les barreaux de ta cage. Impulsif et violent, tu es incapable de gérer ton émotivité et comme un animal blessé, ta meilleure défense reste encore l’attaque. Alors t'es qui au juste ? Un sale gosse mal-élevé ou un gamin incompris ?

(NOM) Tu portes le nom de ta mère, Kelley, parce que de père il n'y en a jamais eu dans ta vie, ni père ni repère. (PRÉNOM) T'es pas commun toi, les autres Alexander se font surnommer Alex mais toi non, toi c'est Al. C'est pas joli pourtant, ça à un goût désagréable d'inachevé dans la bouche mais c'est comme ça.(ÂGE) Avec tes 17 ans, t'as encore du lait au bord des lèvres mais du haut de ton jeune âge, t'as déjà flingué une à une toutes tes chances d'avenir. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) Tu es né le 18 mars 1998 ici à New-York, dans un hôpital public comme tout le monde ici. En fait, t'as jamais vraiment quitté le Bronx quoi. (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) Tu ne sais rien faire de tes mains et en plus de ça, t’as rien du tout dans le crâne. Complètement déscolarisé, tu n’as aucun diplôme en poche et pire encore, tu n’as aucun intérêt dans la vie. Pas de passion, pas d’avenir. Les services sociaux ont depuis longtemps laissé tombé avec toi. (NATIONALITÉ) T'es Américain, tu manges Américain, tu fumes Américain, tu baises américain...ouais peut-être bien mais ça ne fait pas de toi un bon citoyen pour autant. (ORIGINES) Tu es né dans le Bronx et tu vas sans doute y crever aussi, y'a pas d'exotisme en toi, pur produit local. (STATUT CIVIL) Célibataire ? Marié ? Périmé ? T’es pas le genre à te laisser sagement coller une étiquette sur le front et puis, t’as tendance à ne pas suivre ce qu’on attend de toi de toute manière. (ORIENTATION SEXUELLE) Tu n’as jamais été un tendre, le romantisme et les attentions mignonnes ce n’est pas toi. Tu n’es d’ailleurs pas très doué pour obtenir ce que tu veux, trop impatient, trop vif, trop brutal, tu finis souvent par leur faire peur, aux jolies filles. Et pour les jolis garçons ? C’est plus fort que toi, ils t’énervent, trop. (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Ta mère s’est installée au Parking il y a six mois environ mais toi, tu n’y as passé que peu de temps alors dans les parages, on ne te connaît pas trop encore.(REPRISE DU PERSONNAGE) lol nope (GROUPE) Ceux qui vivent (TYPE DE PERSO) inventé. (CRÉDITS) AMIANTE

PSEUDO : imnohuman PRÉNOM : Tiphanie ÂGE : 26 ans PAYS : France FRÉQUENCE DE CONNEXION : Quotidienne COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : Je l'ai fondé CAÏN LE CAÏN COMMENTAIRE OU SUGGESTION : écrire ici AVATAR : Callum Wilson
ALEXANDER "AL" KELLEY
Il avait la gueule d'ange mais le diable au corps
« Alex ?! »
Le bourdonnement de la nuit s’élevait quelques centaines de mètres sous tes pieds, attirant, séduisant. Tu l’aimais, ce chant des sirènes qui se confondait à celui des voitures de patrouilles furieuses, les crissements des pneus en folie quelque part dans la ville et parfois, le bruit assourdissant d’un coup de feu. Certains disaient qu’on finissait par s’y habituer mais toi, t’avais toujours encore les poils qui se dressaient dans ta nuque quand l’un d’entre eux venait résonner au loin, résonnant jusque dans ta tête. Relevant ta tête du creux de ton coude, tu ramenais d’un geste machinal ta clope aux lèvres, creusant tes joues pour aspirer le poison avant de sentir l’odeur âcre du filtre qui se consumait. Sans plus de cérémonie, tu la jetais au pied de l’immeuble, sans même songer un seul instant au local des poubelles placés quelques étages plus bas. Ton intention n’était pourtant pas de provoquer un incendie mais au fond, ça n’aurait rien de surprenant de ta part, tu tenais simplement à éviter les ennuis, pour un temps du moins. Sentant un frisson te parcourir l’échine, tu frissonnais en ramenant tes jambes qui pendaient jusqu’à alors dans le vide. Clairement, les nuits se faisaient plus fraîches, les journées se raccourcissaient et la tentation de la nuit ne cessait de te tourmenter. Tout comme l’ennui et pourtant, cela ne faisait que quelques jours que tu étais revenu à la maison.
Remontant ton genou jusqu’à ton menton, tu passais ton doigt sur le petit boîtier attaché à ta cheville, jouant un instant avec la petite led verte, fermant un œil pour essayer de voir la lumière à travers ton doigt. Il s’illuminait tout juste dans la nuit. Quand le chien était vilain, quand il aboyait trop fort, on l’attachait et on lui collait un collier électrique. Exactement comme toi. Tu savais pourtant que tu l’avais mérité mais ça avait été plus fort que toi, tu n’avais pas su résister à la colère qui t’avait envahie. C’était toujours la même histoire de toute manière, ils faisaient tout pour te provoquer et après, ils s’étonnaient que tu leurs exploses à la ta figure putain. Tu pousses un soupire et envisage de t’allumer une nouvelle clope.
« Aleeeeeeex ! »
Tu fermes les yeux un moment, tentant de te persuader qu’elle se lasserait avant toi mais tu savais qu’à ce petit jeu, c’était elle la plus forte. Tu soupirais avant de t’appuyer au sol pour te relever, le corps ankylosé par ta position statique. Poussant la porte-fenêtre, l’odeur du tabac te prit aussitôt les narines mais tu savais que ce qui t’attendait serait pire encore. D’une certaine manière, elle parvenait toujours à repousser les limites de l’horreur mais qu’est-ce que tu pouvais y faire ? C’était ta mère, tu ne pouvais tout de même pas la laisser tomber, pas vrai ? Elle ne t’avait jamais laissé tomber, elle non-plus. Elle avait toujours été te chercher quand les flics t’avaient pincés et même quand les services sociaux venaient s’en mêler, elle faisait des efforts pour te récupérer. Elle n’avait pas abandonné avant l’heure comme l’homme qui l’avait engrossé, non elle avait assumé tes erreurs tout au long de ton enfance alors pas question de la laisser tomber quand c’était à son tour de partir en vrille.
« Quoi ?! Qu’est-ce que tu veux ? » ta voix claque comme un fouet dans l’obscurité de sa chambre. Au fond, tu n’es pas mécontent de la pénombre. Tu as beau jouer au dur, au grand, c’est toujours dur de la voir dans cet état et toi, tu es là, impuissant. T’approchant malgré tout de son lit, tu t’y installais en te prenant le visage entre les mains, reniflant un coup avant de poser tes grands yeux bleus sur elle.
« Alors ? »  tu demandes d’une voix impatiente. « Il faut que tu m’en cherches bébé, je n’en ai plus. »
« Nan ! C’est mort ! Faut que t’arrêtes ça putain ! » tu t’emportes et ta voix s’élève mais qu’est-ce que tu peux y faire ? Tu essaies de lutter mais tu sais très bien que tu n’as pas le choix, si tu veux fermer l’œil cette nuit, tu n’avais pas d’autre alternative que de lui donner ce qu’elle te réclamait. Tu n’avais pas les épaules pour subir une crise de manque. « S’il te plait ! Vas-y ! » fait-elle en se relevant légèrement de sa couche, laissant apparaître sous les rayons de lune son joli visage complètement ravagé. « Hein Hein ! » tu secoues la tête frénétiquement et t’aimerais que ça suffise mais au fond de toi, tu savais que tu cèderais le premier. « VA M’EN CHERCHER PUTAIN DE PETIT CON ! AVEC TOUT CE QUE J’AI FAIT POUR TOI TU PEUX FAIRE CA POUR MOI ! » Elle explosait toujours comme ça si tu refusais de t’exécuter et tu avais beau te boucher les oreilles quand elle te hurlait dessus de la sorte de sa voix cassée par les années d’excès finissaient toujours par prendre le dessus. Bondissant sur tes pieds, tu fis les cent pas dans sa chambre, les paumes toujours collées sur tes oreilles. « Arrête de gueuler comme ça putain ! » ça y’est, toi aussi tu t’y mets, à gueuler à en réveiller les morts. Puis montrant des mains ton bracelet électronique, tu relevais les yeux sur elle. « Tu crois qu’ils m’attendent au bas de la rue tes dealers de merde ? Tu veux que je retourne là bas c’est ça ? Tu veux vraiment qu’ils reviennent me chercher encore ?! »
Sauf qu’au final, tu savais que t’irais, que tu fouillerais chaque recoins de l’immeuble quitte à toquer à toutes les portes. Vous étiez dans le Bronx après tout, non ?


(INUTILE) Tu ne sais rien faire de tes mains, tu n’es pas bricoleur, ni artiste, ni intellectuel. En fait, tu ne sers à rien. C’est ce dont tu es persuadé du moins et tu ne fais plus aucun effort pour améliorer ta situation. Ça fait longtemps que tu as baissé les bras.

(DELINQUANT) C’est plus fort que toi. Tu sais que c’est mal de voler, de casser des trucs et de faire du mal aux gens qui te regardent de travers mais après qu’est-ce que t’y peux aussi si on te cherche ? Tu ne vas pas non plus les laisser te marcher dessus !

(EDUCATION) Ta mère, elle n’a pas remporté le prix de la mère de l’année et y’en a pas mal pour penser que tu aurais mieux fait de te prendre quelques claques dans ta vie. Sans doute. Sauf que maintenant c’est trop tard et tu ne te laisses plus rien dire, ni par elle ni par les juges.

(DROGUE) La drogue, ça n’a jamais été ton truc et pourtant, tu connais tous les dealers de ton secteur. Pas pour toi non, pour elle, ta mère. Voilà des années que ça dure, des années qu’elle décline pour n’être plus que l’ombre d’elle-même mais ce n’est pas une raison pour la laisser tomber, pas vrai ?

(VIOLENCE) Tu as un sérieux problème de violence, le truc c’est tu ne sais pas du tout te gérer. La moindre contrariété et t’exploses littéralement puis, tu ne sais pas gérer tes émotions non plus. Tu as peut-être des airs doux mais tu ne sais pas ce que ça veut dire.

(TRIBUNAL) Tu as souvent déconné dans ta vie et tu as passé plus de temps en centres sociaux qu’à l’école, le tribunal pour mineurs, tu le connais par cœur déjà. Des peines, tu en as déjà purgées mais de là à te mettre du plomb dans le crâne, apparemment ça ne fonctionne pas.

(PUNI) Ta dernière connerie n’était pas bien terrible, pas plus que les autres en fait mais accumulé le tout…de quoi rendre fou n’importe quel juge. T’as eu le choix entre l’incarcération et l’assignation à domicile. Tu commences à regretter ton choix.

(EMOTIF) Tu joues au dur, tu tapes comme un grand mais dans le fond, t’es pas aussi mauvais qu’il n’y paraît. En fait, tu es même vachement plus sensible qu’il n’y parait et même si tu préfèrerais t’arracher chaque ongle plutôt que de l’avouer, tu pleures facilement.

(PROTECTEUR) Tu fais semblant de ne t’intéresser à personne mais au fond, tu es loin de t’en foutre, de ce qu’il se passe autour de toi. Il n’y a qu’à voir ta manière de t’occuper de ta mère. Tu pourrais la laisser tomber, tu pourrais arrêter de t’occuper d’elle mais non, tu l’aimes.

(GAMIN) Tu es violent, déscolarisé, fiché, détesté, désespéré…mais malgré tous les mauvais pas que tu as fait dans ta vie, tu n’en restes pas moins un gamin. Tu as beau croire ta vie déjà gâchée, tu en oublies parfois que tu n’es même pas encore majeur, tu es encore à l’aube de ta vie.  



   


Dernière édition par Al Kelley le Mar 14 Juin - 0:13, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: AL • La bombe à retardement Ven 2 Oct - 15:40

PUUUUUUUUUTAIN de merde (en vrai j'ai dit ça et je me suis étouffée UP MDR) j'avais oublié comment Callum est trop beau BAVE
Je te dis pas bienvenue hein :hihi: mais bon courage pour ta fiche HAN hâte de te lire !
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 24 ans
› Appart : #522 avec son homme, pas loin de la famille
› Occupation : Infirmière diplômée
› DC : Lizz & Drill
› Messages : 1345
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: AL • La bombe à retardement Ven 2 Oct - 16:41

Dans ma p'tite tête, je suis comme ça : FAN HAN BAVE2 Parce que Callum, voilà, quoi :hihi:
Re-bienvenue par ici BRILLE Et bon courage pour ta fiche :l:


❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2061-aliah-vouloir-vivre-par


En ligne
avatar

› Âge : vingt trois ans, l'heure de devenir un homme
› Appart : Au #1101, avec Mily, quand elle est la
› Occupation : C'est celui qui vous fait chier le soir avec sa mob', celui qui crache dans vos calzones, et secoue vos canettes de soda... Ouais, et des fois, il est aussi celui qui livre vos pizzas, un sourire enjôleur aux lèvres
› DC : Leo l'italienne & Carl le taulard
› Messages : 1158
› Nombre de RP : 3

Message(#) Sujet: Re: AL • La bombe à retardement Ven 2 Oct - 18:29

J'adore le pseudo ! Bienvenue, bon courage pour ta fiche :l:




Chère Vivi, je t'écris cette lettre plein de solitude, l'âme en peine comme d'habitude. Depuis que t'es partie depuis que t'es plus là c'est plus la même j'ai perdu ma Reine et d'un coup mon royaume tout entier s'est vidé mon visage aussi s'est ridé, mon coeur lui s'est bridé un truc en moi ce matin-là s'est brisé et même si je réponds ça va merci j'ai dans la bouche comme un mauvais goût d'inertie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5399-marshall-vous-n-pouvez-


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: AL • La bombe à retardement Ven 2 Oct - 18:35

re-bienvenue mon beau LOVE


Dernière édition par Dasha Sedov le Ven 2 Oct - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: AL • La bombe à retardement Ven 2 Oct - 18:37

Bwihihi rebienvenue :hihi: GNOE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: AL • La bombe à retardement Ven 2 Oct - 18:57

JTEBAYZE BLBLBLBL
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: AL • La bombe à retardement Ven 2 Oct - 19:33

Bienvenue :YEAH: t'es bien mignon BAVE2 si t'as besoin de quoi que ce soit, hésite pas :hihi: surtout si c'est d'ordre sesouel NIARK

Coupon:
 

Sur ce je sors ARROWluvCharlie
Jotem Dani :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: AL • La bombe à retardement Ven 2 Oct - 21:41

callum c'est un tel beau gosse !
je bave, rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: AL • La bombe à retardement Ven 2 Oct - 22:31

Hem encore un psychopathe c'est ça ? CUTE
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : 45 ans
› Appart : 1210
› Occupation : Médecin légiste dans le commissariat du coin
› DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie
› Messages : 2301
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: AL • La bombe à retardement Ven 2 Oct - 22:34

(Re)bienvenue alors ME GUSTA



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa


avatar

« révolé sa mère. »
« révolé sa mère. »
› Âge : Tantôt gamin, tantôt blasé comme un homme âgé, il vient d'atteindre le 19 ans et on s'en fout.
› Appart : #1411 (F2) avec le fantôme de sa mère la junkie, Badz Hijodealgo le fagg et Lincoln le renardeau perdu.
› Occupation : Saboteur, Al passe sa vie à se griller lui-même. Devenir dealer n'était sans doute pas sa plus riche idée...quoique, ça lui a rapporté pas mal, t'as pas vu ses Nike neuves ? Bah voila. Puis sinon, on le trouve au garage de Deirdre aussi.
› DC : Ekaterina et Misha
› Messages : 4042
› Nombre de RP : 36

Message(#) Sujet: Re: AL • La bombe à retardement Sam 3 Oct - 0:45

Merci vous tous, vous êtes géniaux ! HAN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: AL • La bombe à retardement Sam 3 Oct - 15:18

Le prénom, il a le feu. Twisted Evil L'avatar, il a le feu. Twisted Evil Ton perso, il a le feu. Twisted Evil Re-bienvenue chez toi. coeur
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : vingt-sept ans
› Appart : #1401 - 14e étage
› Occupation : je me suicide à petit feu.
› Messages : 3626
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: AL • La bombe à retardement Sam 3 Oct - 15:43

ReBienvenue chez toi :l: BRILLE



.
Je marche dans des villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude. Que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5129-silver-o-high-all-the-t


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: AL • La bombe à retardement Sam 3 Oct - 15:43

Rebienvenuuuueeeee ! CUTE :l:
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: AL • La bombe à retardement

Revenir en haut Aller en bas

AL • La bombe à retardement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Cette bombe à retardement du Pacifique qui inquiète les scientifiques
» L’hépatite virale: une vraie bombe à retardement
» scenario de la bombe a retardement
» AL • La bombe à retardement
» Donald Trump, une bombe à retardement ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)