AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Cara S. Garcià   Mer 30 Sep - 21:10
Cara Sage Garcià
La musique peut rendre les hommes Libres. [Bob Marley]
Nom Garcià, Prénom Cara Sage, Date et lieu de naissance Quelque part dans le Bronx, le 12 avril 1995, Âge 20 ans, Nationalité Américaine, Origines Américano-Colombienne, Statut matrimonial Célibataire, Orientation sexuelle HétérosexuelleJob ou Activité étudiante en musicologie et animatrice de radio (parce qu'il faut bien de l'argent pour vivre) Date d'arrivée au Parking Début septembre  Groupe nous sommes de ceux qui rêvent, Type de perso scénario d'Ugo Garcià Crédits Rei Autorisez-vous, en cas de suppression, l'utilisation de vos scénarios et/ou familles par d'autres joueurs ? oui, vu que je suis déjà un prédefini de base o/

Quand et comment avez vous emménagé au Parking ? J'ai emménagé au parking juste avant ma rentrée en troisième année de fac en musicologie. (ça fait une quinzaine de jours quoi). J'avais besoin d'un toit après ma rupture j'en avais marre d'être prise pour une conne par ce gars, alors j'ai pris mes clics et mes clacs et je me suis pointé ici pour avoir un toit, mon job d'animatrice radio me permet de vivre ici sans trop de soucis... Enfin, je dois quand même faire attention ! Du coup, c'est tout récent et j'espère pas avoir trop d'emmerdes, j'tiens à pouvoir bosser pour mes cours sans trop de soucis !
Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ? Pour le moment, je les ai évité un maximum, préférant d'abod bien prendre le temps d'être installer, de trouver mon rythme et avoir mes petites habitudes avant de penser à faire connaissances avec les voisins. Mais là, j'ai pu entendre qu'il y avait des gens bruyants... Bref, je sens que certains soir, je vais avoir du mal à me concentrer pour étudier mes cours... Enfin, c'est pas ça qui va me faire lâcher prise, j'compte bien réussir quoi qu'il arrive !
Quelle est votre réputation au sein du quartier ? Ce qu'on dit de moi ici ? Je ne sais pas trop, je n'ai jamais trop prêter attention à ce que les gens pouvaient bien penser à mon sujet... Mais je suppose qu'ils doivent me voir comme une fille calme et ambitieuse, une étudiante qui veut réussir... Enfin, je sais pas trop, mais en tout cas, ils ne me voient sûrement pas comme une pauvre petite conne trahis par son copain ou encore la pauvre petite qui a perdu ses parents, comme c'était le cas de mes anciens voisins. J'compte bien ne pas avoir me faire voir de cette façon ici !



feat Bridget Satterlee
Je suis née dans le Bronx, mais peu de temps avant ma naissance, mon père est partit, alors, je ne le connais pas et je n'ai jamais vu une seule photo de lui. J'avais quatorze ans quand ma mère a décidé de se suicider, je ne comprends toujours pas son geste, même aujourd'hui, huit ans plus tard et je lui en veux de nous avoir abandonné comme ça, moi qui déjà n'avait pas connu mon père... Et j'en avait seize quand mon frère s'est fait arrêter par la police. Alors que ça faisait des mois que je le suppliais d'arrêter ses conneries. On aurait très bien pu s'en sortir autrement ! Il n'était pas obligé de faire ça. Je lui en veux, mais en même temps, je m'en veux aussi de ne pas avoir été assez forte pour l'empêcher, pour le forcer à arrêter... Je suis resté deux ans à l'orphelinat, jusqu'à ma majorité. J'ai réussi à obtenir une bourse à la fac et j'ai trouvé un petit job dans une radio locale pour me faire de l'argent. Même si j'ai coupé tout contact avec mon frère, je pense encore à lui. Il me manque et influence encore mes choix. Comme mon choix d'étude... Je me souviens encore du son de sa guitare quand il jouait le soir. J'ai aussi conservé l'ancienne planche de skate de mon frangin. C'est un moyen de penser encore à lui et  de me dire que même s'il a mal tourné et que j'ai coupé les ponts avec lui, il est toujours un peu à mes côtés. Je ne peux pas le renier au final, même si je le déteste pour ce qu'ils nous à fait à tout les deux. Je fais d'ailleurs un peu de skate aussi, faut dire qu'il a jouer le rôle d'un grand-frère, mais aussi d'un père pour moi, alors, avant ses conneries, il était un peu comme un modèle pour moi J'ai des rêves, des projets et je me bats pour les réaliser. Je compte bien sortir de cette vie, aller plus loin, plus haut. Je vais montre à mon frère, même si on ne se voit plus que l'on peut toujours s'en sortir et alors, je répondrais probablement aux lettres qu'il m'a envoyer avant que je ne déménage et le fasse encore plus disparaître de ma vie.  Je suis sérieuse, dans mes cours, faut dire, j'ai obtenu une bourse grâce à mes bonnes notes, alors je peux pas me permettre de rater. Du coup, je suis qualifiable de filles coincée, mais ce n'est pas tout le temps le cas. Je sais m'amuser, boire avec modération. Je ne fume d'ailleurs pas. J'ai essayé, pour me donner un style pour faire comme les autres, sauf que j'ai manqué de m'étouffer à la première taf alors je n'ai plus jamais touché une clope et l'odeur de la cigarette me fait tousser assez facilement maintenant parce qu'elle me prend à la gorge. Je suis du genre garçon manqué, alors avec le maquillage, ça fait deux, je me maquille très - trop - rarement, résultat, il me faut super longtemps pour me préparer pour les occasions spécials. Je ne suis d'ailleurs pas douée pour marcher avec des talons, je préfères de loin mes vieux baskets  
T’as rêvé. T’as cru en ce gars, en ses paroles, son pseudo-amour. Tu l’as suivi, alors que t’avais plus nulle part où aller, parce que tu avais maintenant dix-huit ans et à dix-huit ans, on n’est plus considéré comme des enfants, alors orphelin ou pas, tu dois faire ta vie. C’est cela qu’ils t’avaient dit à l’orphelinat pour te faire comprendre que tu n’y avais plus ta place, alors tu t’es accrochée à cette main tendue, à ce beau-sourire, ce mensonge, cet hypocrite. Tu t’es accroché à lui comme à une bouée de sauvetage. T’as été conne et ça tu le sais maintenant alors que valise en main, tu quittes cet appartement que t’as occupé avec lui pendant presque deux ans. C’était ton premier copain, ton premier baiser, ton premier rapport charnel. Il avait eu toute tes premières fois. Mais il t’a aussi rendu cocu pour la première fois. Pour la première fois aussi, on a joué avec tes sentiments, avec tes pieds. Et pour la seconde fois, on t’avait pris pour une conne et on te retirait ce qui t’était le plus cher à cet instant-là. T’avais perdu ton frère parce que t’avais été trop conne pour le protégé pour lui faire comprendre d’arrêter ses conneries. Et là, tu venais de perdre ton copain parce que t’avais été trop bonne, trop quiche. Il te trompait depuis des mois, tu le savais, mais tu fermais les yeux. Priant, espérant pour que ça ne soit qu’une passe, parce qu’il t’avait fait des promesses, t’avais parlé de grand projet, de voyage à l’étranger, d’une belle vie… Mais il s’était foutu de toi et ce soir, ça avait été le mensonge de trop, la trahison de trop. Il te prenait pour une conne et toi, tu t’étais laissée faire, parce que tu ne voulais pas encore une fois ne plus rien avoir, sauf que là, ça passait plus. C’était votre appartement, votre lit… T’étais d’accord qu’il couche ailleurs, tu pouvais le tolérer, mais tu ne pouvais pas supporter qu’il ramène ses maîtresses chez vous et qu’ils le fassent dans votre lit… Alors ouais, ce soir, t’as craqué en le voyant au pieu avec cette pute, tu l’as foutue dehors alors qu’elle portait que son string et lui, lui, tu lui as fait la peau, tu lui as dit tout ce que tu lui reprochais depuis le début. T’as craqué, mais fortes comme tu es, t’as pas pleuré devant lui, t’es une femme forte, une battante alors non, ce n’est pas un petit richard prétentieux comme lui qui va te détruire alors tu lui as craché ses défauts en pleine gueule avant de le planter-là, prenant tes affaires et c’est une fois à cet abris-bus que t’as pleuré, que t’as versé ces larmes que tu retiens depuis des années. Tu savais ce que les gens disaient de toi, que t’étais la pauvre fille qui a perdu ses parents, la pauvre idiote qui se fait tromper dans son propre lit. Tu le savais tout ça, mais tu voulais croire au bonheur, croire qu’il pouvait être sincère. Sauf que t’as déchanté et maintenant, encore une fois, comme il y a deux ans, t’as plus rien ou presque. T’as toujours tes cours, tu les reprends dans pas longtemps, t’as aussi tes affaires, pas grand-chose, t’as repris que le strict minimum. T’en avait rien à faire de tous les affaires que ce pauvre type t’avait offert, des sacs Dior, des escarpins Gucci, t’avais pas besoin de ça pour vivre, mais pour lui, pour son univers, t’avais fait des efforts, t’avais essayé d’être féminine, pour lui plaire encore plus… Sauf que t’étais pas assez bien au final et tu regrettes, oui, tu regrettes d’avoir fait des efforts pour un mec comme ça. Tu regrettes aussi l’absence de ton frère, il aurait été là, il t’aurait protégé, il t’aurait sûrement dit que ce n’était pas un mec pour toi, que les contes de fées sont magique, juste parce que c’est dans des livres, que ça n’existe pas en vrai… Mais toi, tu voulais croire, tu voulais changer de vie et c’est toujours ce que tu veux… Sauf que là, tu retournes au point de départ, tu retournes là où t’as grandi, dans le Bronx, parce que là, tu sais que t’arriveras à retomber sur tes pattes, sauf que si tu rêves d’un avenir meilleur, tu ne rêves plus de trouver l’amour. Il t’a blessé.  Alors ouais, quand le bus est arrivé ce soir-là, t’es repartie d’où tu étais venue avec le skate de ton frère et ton sac à dos. T’es retourné dans le Bronx et t’as repris ta vie en main. Tu changeras plus pour un mec, tu feras plus d’effort pour personne sauf pour toi et tu ne pardonneras plus rien. T’es décidé, alors oui, tu vas remonter cette pente, vivre dans cet appart’ miteux aux septième étages et montrer à tous que t’es pas juste cette pauvre fille qui se fait tromper et qui a perdu ses parents. Tu vas leur montrer à tous, que ce soit ton frère avec qui tu parles plus, à tes prétendus camarades de fac, ton ex de merde ou encore à tes voisins de maintenant, que toi, tu vas aller loin et qu’un jour tu seras quelqu’un !


Rei
passe ta souris !
Bonsoir ! Alors j'm'appelle Kelly, j'ai 22 ans o/ J'viens du sud de la france et niveau connexion, ça dépend des périodes, mais comme dirait les gens qui m'entourent "Kelly, c'est une accroc du pc!" Comprenez par là que je serais souvent là, que j'peux passer des heures sur un fo quand j'ai du temps libre. Il est très rare de pas me voir me co en fait (ça signifie problème de co ou de pc donc c'est la loose quoi) Côté rp, je m'adapte aux personnes en face de moi, donc j'peux aussi bien faire 200 mots que 1000 mots. Je suis malléable en gros et non, me prenez pas pour un morceau de plasticine non plus èé Bref, je déteste être à jour, donc je laisse la plus part du temps un rp trainé quelque part (je préfère prévenir o/) Sinon, j'espère me plaire parmi vous itout itout !  HELLO


Dernière édition par Cara Garcià le Mer 30 Sep - 23:39, édité 5 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9352-sly-c-est-l-histoire-d-
avatar
« Infected Mushroom »
« Infected Mushroom »

▹ MESSAGES : 2407
▹ NOMBRE DE RP : 39

▹ AGE : 18 ans (26)
▹ APPART : #1313 avec Tom-Tom & Nana (Tom & Iris)
▹ TAF : Pute & Camgirl
▹ DC : Niilo, Ness, Dei, Sinaï.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Cara S. Garcià   Mer 30 Sep - 21:12
Bienvenue à toi !

Jte dis pas viens sur la CB xD Bon courage pour la fiche !


Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5399-marshall-vous-n-pouvez-
En ligne
avatar
« Sujet brûlant »

▹ MESSAGES : 1221
▹ NOMBRE DE RP : 2

▹ AGE : vingt trois ans, l'heure de devenir un homme
▹ APPART : Au #1101, avec Mily, quand elle est la
▹ TAF : C'est celui qui vous fait chier le soir avec sa mob', celui qui crache dans vos calzones, et secoue vos canettes de soda... Ouais, et des fois, il est aussi celui qui livre vos pizzas, un sourire enjôleur aux lèvres
▹ DC : Leo l'italienne & Carl le taulard



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Cara S. Garcià   Mer 30 Sep - 21:19
Elle est bien bonne BLBLBLBL

Bienvenue, bon courage pour ta fiche !




Les femmes et leur beauté sont l'origine de tout c'que j'fais m'ont pas épargné, il reste des cicatrices de leurs menottes sur mes poignets, des tâches oui car j'en ai bavé, j'ai un parcours en dents de scie. J'ai craché mon dentier sur les pavés, boxant le monde entier
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cara S. Garcià   Mer 30 Sep - 21:24
Bienvenuuuuuuue :l: :l: :l:
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cara S. Garcià   Mer 30 Sep - 21:27
Merci à vous trois ! coeur

Nathan, ouais, c'est sur Smile
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5129-silver-o-high-all-the-t
avatar


▹ MESSAGES : 3635
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : vingt-sept ans
▹ APPART : #1401 - 14e étage
▹ TAF : je me suicide à petit feu.


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Cara S. Garcià   Mer 30 Sep - 21:51
Superbe BRILLE
Bienvenue au Parking :l: Bon courage pour ta fiche BRILLE



.
Je marche dans des villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude. Que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7580-makayla-hunt-all-you-wa
avatar


▹ MESSAGES : 2331
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : 45 ans
▹ APPART : 1210
▹ TAF : Médecin légiste dans le commissariat du coin
▹ DC : Geert Grote Lul, Ô dada lie



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Cara S. Garcià   Mer 30 Sep - 22:10
Bienvenue parmi nous :YEAH: !



It’s like when you hear a serial killer say they feel no regret, no remorse for all the people they killed. I was like that. Loved it. I didn’t care how long it took either because I was in no hurry. I’d wait until they were totally in love with me. Till the big saucer eyes were looking at me. I loved the shock on their faces. Then the glaze as they tried to hide how much I was hurting them.  And it was legal. I think I killed a few of them. Their souls I mean.
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cara S. Garcià   Mer 30 Sep - 22:17
Merci beaucoup I love you
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cara S. Garcià   Mer 30 Sep - 22:19
Bienvenue LOVE
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cara S. Garcià   Mer 30 Sep - 22:22
Bienvenue ma sœur d'amouuuur ! (Même si je t'ai déjà mpotter) Ta fiche est parfaite BAVE
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cara S. Garcià   Mer 30 Sep - 22:47
super choix de scéna héhé NIARK bienvenuuuuue :l:
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cara S. Garcià   Mer 30 Sep - 22:53
Merciii JAIME

Frangin ! I love you

Earl, j'avoue ! Cara est géniale !
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cara S. Garcià   Mer 30 Sep - 23:36
Bienvenue à toi Smile
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cara S. Garcià   Jeu 1 Oct - 0:37
Merci coeur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cara S. Garcià   Jeu 1 Oct - 9:11
Moi c'est la phrase au début de ta fiche que j'admire, que j'adulte, que j'aime. Bienvenue ici. DE CEUX
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cara S. Garcià   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.