AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: jimmy + et bah si on t'dérange, tu t'casses.   Dim 16 Aoû - 12:49
Jimmy Alexander Peters
j'suis un voyou, c'est comme ça qu'on dit, tout simplement.
Nom Peters, Prénom Jimmy, Date et lieu de naissance 20 Janvier 1990 au fin fond du Bronx, Âge Un quart de siècle, Nationalité Américaine, Origines Américaines avec une petite touche d'Irish Pub qui coule par-ci par-là, Statut matrimonial En couple avec moi-même, Orientation sexuelle Désolé messieurs, je préfère les jolies blondinettes en mini-jupe, qu'on prend, qu'on jette Job ou Activité Branleur à temps plein. Oups, c'est vrai qu'il faut faire bonne impression dans une présentation... Disons alors que j'enchaine les petits boulots, me fais virer au bout de quelques semaines - grand max - et préfère de loin de faire des ronds par mes petits business persos. En ce moment, je squatte chez le disquaire du coin. Je crois... Je ne me suis pas déjà fait mettre dehors, n'est-ce pas ? Date d'arrivée au Parking C'était il y a cinq ou six ans, avec Banks, mon meilleur ami. Je ne me rappelle plus exactement de la date d'arrivée mais j'me rappelle bien de la blonde qui vivait à coté à cette époque-là...  Groupe nous sommes de ceux qui vivent, Type de perso Sublime pré-lien de Charlotte auquel je n'ai pu résister, Crédits Kettricken,  Autorisez-vous, en cas de suppression, l'utilisation de vos scénarios et/ou familles par d'autres joueurs ? Oui, si ça peut les aider pour leur histoire.

   Quand et comment avez vous emménagé au Parking ? Qui n'a pas eu marre à 20 ans de vivre sous le même toit que sa mère - d'autant plus quand elle est tarée et déséquilibrée affective - ? Aucun jeune, et pour une fois, je n'ai pas dérogé à la règle. C'est donc à cet âge là que j'ai pris mes clics, mes clacs, mes quelques tunes, mon meilleur ami pour m'installer au troisième étage du Parking. Cette colocation a été comme une nouvelle vie pour ma petite personne, une libération miraculeuse, et même si les fins de mois ne sont pas évidentes depuis ce jour-là, pour rien au monde je ne ferai demi-tour. Le Parking, j'y suis, j'y reste, que ça plaise, ou pas.
   Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ? Cet immeuble n'est pas l'endroit rêvé sur papier pour commencer sa vie d'adulte, mais croyez-moi ou non, c'est bel et bien le paradis. Certes, ça ne ressemble pas au monde de Bisounours d'Adam et Eve mais c'est mon paradis. Banks dans la chambre d'à coté, les mini-moi quatre étages au dessus, des voisins tous plus déjantés les uns que les autres, et surtout aucune limite. Le paradis je vous dis. Alors oui, il ne faut pas craindre de croiser deux hommes s'envoyer en l'air dans la cage d'escalier, une fille entre plusieurs mecs dans la cave ou des débris de bouteilles de vodka dans chaque recoin. Mais à partir de là, c'est cool !
   Quelle est votre réputation au sein du quartier ? L'emmerdeur, le rebelle, le je-m'en-foutiste, le branleur, la tête à claque, celui qu'on déteste mais qui fait partie intégrante du paysage et duquel on ne pourrait pas se passer. Je fais chier le monde et je vous emmerde. Je jette des canettes de bière par la fenêtre, je ramène une fille différente tous les soirs, oubliant même qu'une squatte déjà mes draps, je fais fumer les plus jeunes, j'insulte mes voisins, je vous toise du regard en riant, pique votre caisse si la mienne est très loin, fais pleurer les jeunes filles en fleurs et pisse dans l'ascenseur si l'envie me prend. Et alors ? Qu'est-ce qu'on vous allez faire ? Virer Peters et Banks ? Bon courage les amis, vous partirez avant moi.


   
feat Luke Grimes
Jim, c'est le frangin du milieu, ni l'aîné qui doit montrer l'exemple, ni le plus jeune qui doit être protégé, ni la fille. Jim, c'est Jim. Celui qui n'a jamais eu de place prédéfinie, celui qui n'a jamais eu de rôle précis, celui qui a une tête à claque et qui fait chier le monde justement parce qu'il ne trouve rien de mieux à faire. Jim, c'était toujours de sa faute, toujours lui le coupable, et même si neuf fois sur dix c'était justifié, il a fini par se dire que tant qu'à faire, il allait vraiment faire ces conneries à chaque fois. Il l'aime bien son statut de rebelle en fin de compte.

Jim est un bagarreur. Il est peut-être né comme ça, il n'en sait rien. Il a toujours été comme ça. Grand, petit, adulte, enfant, il n'a jamais hésité à se servir de ses poings pour s'en sortir. Il n'est pas le plus musclé, le plus impressionnant physiquement mais il a la rage Jim. Il a la rage et il sait faire mal. Il a appris à faire mal. C'était le petit gamin chiant qu'on frappait dans le Bronx. Il a souffert, il en a les marques. Mais du coup il a appris. Demandez à ses "camarades" de classe, aux mecs qui tournent autour de Charlotte, ou à ses pseudos demi-frères d'une saison quand leur père avait retourné les hormones de leur mère. Ils ont tous pris dans la face. il frappe Jim.

Inconscient. Il l'est totalement. Mais il le sait. Et oui, paradoxale je sais. Il est conscient de son inconscience le garçon. Il vit sans se poser de questions, il agit sans réfléchir, et il ne regrette rien. A quoi bon regretter ? A quoi bon se torturer l'esprit avec des bonnes manières alors que personne ne s'en fera jamais pour lui ? Etant donné qu'il n'a jamais trouvé de réponse à ces questions - surement par rapport à son passé familial -, il est devenu ainsi. L'alcool, la drogue, les soirées, les filles, les excès, tout y passe, sans regret ni remord.

Il est aussi sarcastique Jimmy. Il est intelligent, il a de la répartie, il a un bon oeil critique sur le monde qui l'entoure et beaucoup de recul de part sa nonchalance maladive. Ainsi, il n'a aucun mal à envoyer à qui veut bien le recevoir - ou pas - tous ses sarcasmes, répliques ironiques et mesquines. Il est narquois et sa proie préférée est surement le petit bout de femme qui lui sert de soeur. Charlotte. Il la cherche à longueur de temps, il lui rend la vie impossible, il la maltraite à sa façon. Mais si vous voulez un conseil, n'essayez pas de la maltraiter à votre tour. C'est sa soeur, sa petite proie fragile.

On en arrive donc enfin à parler des Peters. Les quatre Peters. Les frères et soeurs Peters. Aussi inséparables qu'insupportables. Mettez les quatre dans la même pièce et vous vous assurez un feu d'artifice dans la soirée. Soit parce qu'ils auront mis le feu ensemble, soit parce qu'ils se seront mutuellement mis le feu. Et Jim dans tout ça ? Autant dire que c'est généralement lui qui allume la mèche. Mais ils l'aiment comme ça, non ? En tout cas, lui, il les aime ses frangins. Il n'y a surement qu'eux qu'il aime d'ailleurs. Eux et Tommy. Le leur dire ? Même pas en rêve !

Indisposé sentimental. Voilà une autre façon de décrire Jim. Il ne connait pas l'amour. Le vrai. Il n'a jamais eu d'exemple. Ses parents ont été un véritable désastre, ses beaux-pères n'ont pas rattrapé la chute, et même les parents de son meilleur ami sont à classer sous les siens dans le livre des pires géniteurs. Du coup, il ne connait pas, il ne comprend pas et il ne veut pas y avoir à faire. Le sexe il connait. Bien. Très bien. Il a eu l'exemple et il a appris. Tôt.Trop tôt. Mais l'amour reste un mystère et le restera tant que personne n'aura réussi à prendre Peters par le bon bout pour le lui apprendre.

J.I.M. Joueur, inaccessible, manipulateur. Comme quoi, les prénoms ne sont pas toujours choisi au pif. Jimmy s'amuse de tout et surtout de tout le monde. Il aime jouer, et se jouer des autres. Il se sert du monde qui l'entoure pour faire de ses journées ce qui lui chante. Exactement ce qui lui chante. C'est un manipulateur né. Il n'a pas une tête d'ange, c'est clair, mais il n'est pas non plus effrayant. Il a plutot cette tête de bad boy qui plait aux demoiselles. Alors il en joue. Il s'attire la confiance de ses proies, prend ce qu'il a à prendre - physiquement et matériellement - et les lâche. Inaccessible ? Bah oui inaccessible. Essayez de toucher le coeur du cadet Peters, ou même de lui provoquer une quelconque émotion et on en reparle.

Le véritable problème de Jimmy ? Il n'a pas de rêve d'avenir. Il se définit comme un épicurien pour faire bonne figure mais la réalité c'est surtout qu'il ne se voit nulle part dans dix ans. Il ne se voit pas en couple avec des gamins, il ne se voit plus au Parking, mais il ne se voit pas non plus vivre ailleurs. Pas d'études, pas de diplômes, pas de rêves ni de projets. C'est comme un chien errant Jimmy. Il avance, il se prend des murs, il prend des petites ruelles qui mènent à d'autres petites ruelles qui le mèneront soit à une impasse soit à un grand boulevard. Mais seul l'avenir le lui dira.

Sa mauvaise habitude ? Enfin, je devrais plutôt dire son addiction, parce que des mauvaises habitudes il en a revendre. Donc, il a une véritable addiction à la cigarette. Un accroc au tabac pur et dur. Il ne peut pas passer une heure s'en sans griller une. Il devient très vite agressif, méchant et incontrôlable si le stade des trois heures est dépassé. Il en a réellement besoin pour calmer toute cette rage qui fourmille en lui. C'est un rebelle, tête à claque, emmerdeur, mais il en a gros sur la patate comme on dit. Il encaisse, il garde tout, il éponge les problèmes familiaux et en crée même de nouveau pour ne pas penser au désastre dans lequel il patauge depuis toujours. Et du coup, il fume.

Dernier détail à savoir sur le garçon ? Il ne dort pas. Du moins, très peu. Quarante-huit heures sans dormir ne l'effraie pas. Trois heures de sommeil par nuit lui suffise. On ne peut même pas dire qu'il vive la nuit, étant donné qu'il ne dort même pas le jour. Jim, il vit. Il erre peut-être mais il vit. Il boit, il fume, il se drogue, il vit mais ne dort pas. C'est ça, sa philosophie. La vie est trop précieuse pour la gâcher avec de l'amour futile, du sommeil inutile ou des règles à la con. Il profite. Vous voyez, il n'a pas totalement un mauvais fond, Jimmy Peters.
   
   

Barre toi ! Casse toi, j't'ai dit, qu'est-ce qu'il t'faut d'plus? T'en as pas vu assez ? Et arrête de m'regarder comme ça, t'as rien écouté, t'as rien compris. Comment j'dois te l'dire pour qu'ça imprime ? Écoute pov´ conne, j'suis pas quelqu'un d'bien, j'suis pas une belle personne. J'suis une sale bête, une bouteille de gaz dans une cheminée, et j'vais finir par t'sauter au visage si tu t'approches trop. Comme ça t'es avec les autres !

Voilà le genre de discours que je peux sans problème tenir quand l'alcool m'a un peu trop monté à la tête et qu'une demoiselle en détresse s'accroche à mes basques. J'suis pas une belle personne, j'suis une sale bête mais tout ça a une explication, n'est-ce pas ? Tout a toujours une explication. Sentez-vous privilégiés, vous allez en savoir un peu plus sur moi mais ça sera belle et bien la seule et unique fois.

J'ai vu le jour dans un appartement miteux du Bronx, trois ans après Carl, deux ans avant Teddy et trois avant Charlotte. Bref une future bonne équipe de bras cassés est née là-dedans, avec un père qui s'est barré après avoir conçue la dernière recrue. Vous ajoutez à ça une mère noyée entre l'alcool, les couches, la dépression, et ses amants tous plus tarés les uns que les autres. Et vous obtenez la famille Peters et le magnifique cadre qu'elle offre à ses membres. Bref, autant vous dire que je ne suis pas né avec une cuillère d'argent dans la bouche, et que je n'ai eu aucune chance de l'avoir en grandissant. Les rares points positifs de cette situation cataclysmique à retenir ? Je n'ai aucun souvenir de mon géniteur, ce qui me permet de ne pas avoir sa gueule sur une cible accrochée dans ma chambre, un homme de moins à tuer sur cette Terre. Et je suis lié à jamais à ma fratrie. Je ne leur dis pas, je ne leur montre pas, je leur fais des crasses dès que j'en ai l'occasion et ils vous diront surement vivre un enfer avec moi sous le même toit, mais rien ni personne ne pourra nous séparer. Notre mère ? Elle ne compte pas dans les points positifs.

Mais évidemment, comme dans toutes les belles histoires de famille pauvre au grand coeur, tout finit bien. Sérieusement ? Vous croyez encore à ce genre de mensonges qu'on sort aux gamins pour les endormir ? Laissez-moi vous expliquer comme ça se passe par la suite. En réalité, le mioche turbulent, rebelle, qui prend des coups et qui en donne, il ne fait pas d'études, il ne rend pas fier la pauvre mère au foyer, il ne devient pas un homme bien et respectable. Il fume, se drogue, deale, baise - et surtout pas fait l'amour, parce que l'amour c'est pour les pédés et je vais arrêter de citer Fauve, promis. - Il traine dans des affaires pas nettes, fait face à la police, à la justice. Sauf qu'arrivé au collège, il fait la rencontre de sa vie, un garçon bien, un garçon perturbé mais plus calme que lui. Quelqu'un qui pourrait l'aider à se remettre dans le doit chemin. Est-ce qu'il le fait ? Et bien non, encore une fois, ça ne marche pas comme dans les films ! Ce mioche insupportable c'était moi - pour ceux qui ne suivaient plus - et l'autre gars, c'est Tommy, mon meilleur ami, mon acolyte, mon quatrième frère. Sauf que c'est moi qui l'ai tiré dans mes galères et pas lui dans sa sagesse. Il a plongé droit avec moi dans le fin fond de mon monde sombre. Le coté obscure de la force, vous voyez. Il a tellement plongé Tommy qu'il a pris goût à ma vie au point de vouloir faire une colocation avec le démon sur pattes que je suis. Il suffisait de demander ! Ni une ni deux, nous nous sommes retrouvés propulsés à vingt ans au troisième étage du Parking, avec la ferme idée de vivre notre vie comme on l'entendait. A la manière junkie.com.

C'est ainsi que j'ai commencé ma petite vie d'adulte, avec bien encré dans ma tête le fait que maintenant que mon indépendance était acquise, j'étais un homme et n'avais plus besoin de personne. Connerie numéro trois bonjour ! Je pouvais croire ça jusqu'à ce fameux soir. Ce fameux soir où j'ai eu l'idée brillante d'attirer une fois de plus Tommy dans mes conneries. Je devais couché avec cette riche blondinette - ce qui n'a pas été le plus compliqué de la soirée - pendant que Tommy était censé récupérer tout ce qui pouvait être de valeurs dans les autres pièces. Problème ? Elle n'était pas si conne que ça pour une blonde, a compris le piège dans lequel elle tombait à plein nez et a appelé les flics. Et qui a été là pour sortir,  la tête à claque de son trou ? Et bien c'est Carl. Encore. Toujours. Comme depuis 25 ans. Sauf que cette fois-ci, je n'ai pas fait une connerie d'ado de 15 ans mais belle et bien une adaptée à mon âge et aux conséquences qui s'y prêtent. J'ai donc fini en prison. Et bien non ! C'est Carl. Parce que Carl c'est le père que je n'ai pas eu, c'est le frère qui joue ce rôle, c'est l'homme à qui je dois tout sans m'en rendre compte, c'est l'homme que j'ai laissé au fond du trou s'accuser à ma place parce que contrairement à lui, je ne suis qu'un petit con.

Un petit con. Voilà ce qui peut parfaitement conclure l'autobiographie résumée que je viens de vous pondre. Je suis un petit con qui devient petit à petit un grand con, qui risque de se faire haïr par les rares personnes qui l'aiment et de les perdre par simple connerie innée. Présentations avec Jimmy Peters faites. Le pire dans tout ça ? Je continue ma vie sans trop d'encombre, sans vraiment me poser de questions, ignorant l'ampleur du mal que je peux faire autour de moi. Parce que de toute façon, quand on naît dans la merde, on est dans la merde. C'est ainsi.



   
Luckylau
passe ta souris !
Hello les copains ! Alors moi c'est Laurie, j'ai 20 ans, toutes mes dents et je déambule dans le sud-est entre chez mes parents et mes études. J'essaye de passer régulièrement, ne serait-ce que pour faire un coucou sur la cb, ou répondre à un rp. Je ne sais pas encore le temps que mes études me prendront à la rentrée mais je devrais réussir sans problème à venir vous répondre !


Dernière édition par Jimmy Peters le Dim 16 Aoû - 17:53, édité 5 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5129-silver-o-high-all-the-t
avatar


▹ MESSAGES : 3635
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : vingt-sept ans
▹ APPART : #1401 - 14e étage
▹ TAF : je me suicide à petit feu.


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: jimmy + et bah si on t'dérange, tu t'casses.   Dim 16 Aoû - 12:52
Luke OMG Super choix d'avatar BRILLE
Bienvenue au Parking & bon courage pour ta fiche :l:



.
Je marche dans des villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude. Que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude.
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jimmy + et bah si on t'dérange, tu t'casses.   Dim 16 Aoû - 12:56
Bienvenuuuuuuue :l: Super hot :PERV:
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jimmy + et bah si on t'dérange, tu t'casses.   Dim 16 Aoû - 13:02
MON POTO DE L'AMOOUR BAVE2 SLIP JAIME JAIME I love you I love you FAN
trop trop trop trop trop conteeeeeeente que tu le tentes BRILLE BRILLE BLBLBLBL HOT (oups, je m'emballe un peu Smile )
J'ai super hâte de lire ta fiche et pis n'hésite pas à nous harceler charlotte et moi de mps si tu as des questions sur quoi que ce soit Cool PERV SUPER LOVE LOVE
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jimmy + et bah si on t'dérange, tu t'casses.   Dim 16 Aoû - 13:05
Bienvenue ! Super choix, j'vais vous suivre de près la famille Peters PERV
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jimmy + et bah si on t'dérange, tu t'casses.   Dim 16 Aoû - 13:22
Mon frère que je vais adooooorer détester ! J'ai hâte qu'on se crêpe le chignon ensemble (trop d'amour fraternel en moi !!!) encore merci d'avoir craqué pour mon pre-liens je suis vraiment contente ! N'hésite pas à m'envahir de MP !!!!
Hâte de lire ta fiche !!!!
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jimmy + et bah si on t'dérange, tu t'casses.   Dim 16 Aoû - 13:28
Merci à tous pour cet accueil BRILLE Contente que l'avatar vous plaise ! Luke quoi BAVE2 LECHE

Tommy, on va se calmer dans la coloc hein SIFFLE Chacun sa chambre ! MDR

Cat, tu peux même suivre le frangin Peters de très près si ça te tente PERV

Charloooootte, j'ai hâte qu'on se hurle dessus entre le 7ème et le 3ème étage, qu'on rende fou tout ce Parking avec nos histoires de famille SUPER
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jimmy + et bah si on t'dérange, tu t'casses.   Dim 16 Aoû - 13:38
HAN HAN HAN
Bienvenue BRILLE
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jimmy + et bah si on t'dérange, tu t'casses.   Dim 16 Aoû - 16:04
oh bon d'accord, d'accord, si on peut même plus s'amuser entre mecs HUM BOUDE :bouh: MDR MDR MDR
et le début de ta fiche tue tout punaise, j'suis supra fan OMG I love you I love you
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jimmy + et bah si on t'dérange, tu t'casses.   Dim 16 Aoû - 16:58
j'me permets de venir baver jusqu'ici :l:
j'm bien ton type, réserve moi un lien POTTE
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jimmy + et bah si on t'dérange, tu t'casses.   Dim 16 Aoû - 17:18
J'adore :YEAH: bienvenue !
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jimmy + et bah si on t'dérange, tu t'casses.   Dim 16 Aoû - 17:56
Merci Tomtom BRILLE I love you On s'amusera à la coloc PERV

Luna, tant que tu veux, je t'attends SIFFLE

KOVU BAVE2 Mon dieu tu t'appelles Kovu , je t'aime JAIME BAVE2 JAIME Donc merci et à très bientôt MIAOU
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jimmy + et bah si on t'dérange, tu t'casses.   Dim 16 Aoû - 18:34
Pouaaah en plus je tombe sur un fan de Fauve comme frère, j'ai eu la bénédiction du scénar' je crois SMILE YOUPI AAAAH
Rien à redire à ta fiche p'tit con ! J'aime, j'aime, j'adhère t'as tellement bien cerné le personnage haha !

VIVEMENT TA VALIDATION !!! HAN JEREM LE HERISSON
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5395-leo-ses-baisers-laissai
avatar


▹ MESSAGES : 1847
▹ NOMBRE DE RP : 2

▹ AGE : vingt et un ans, toujours pas adulte.
▹ APPART : #1014, le F4 de papa. L'appart trop grand, trop vide.
▹ TAF : Elle a trouvé ce petit job à la supérette du quartier, derrière le bip abrutissant de la caisse enregistreuse. Elle vole encore, de temps en temps, des relent d'argent facile.
▹ DC : Marshall le branleur, Carl le taulard & Kosta l'enfoiré



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: jimmy + et bah si on t'dérange, tu t'casses.   Dim 16 Aoû - 18:37
Oh Luke OMG Qu'il est bandant OMG

Tu me garde un lien au chaud ROBERT
Bienvenue, et bon courage pour ta fiche qui semble finis en fait MDR HUM



Rien. Rien d'important. J'te disais juste que j'allais pas bien et que je partais en couille ces derniers temps, que j'avais un peu envie de crever et beaucoup envie de chialer mais tu sais c'est pas important tout ça, ça vas passer, ça finit toujours par passer.
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: jimmy + et bah si on t'dérange, tu t'casses.   Dim 16 Aoû - 19:21
j'aime ME GUSTA en voilà un qui s'entendrait bien avec shani BLBLBLBL
bienvenue ! HEHE LOVE
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: jimmy + et bah si on t'dérange, tu t'casses.   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.