Partagez|


SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ... Sam 1 Aoû - 19:57

Saga Nellie Peterson
j'me suis perdu, j'ai bu la tasse.
Nom Peterson, Prénom Saga, Date et lieu de naissance 13 juin 1990, Âge 25 ans, Nationalité Américaine et Suédoise, Origines Suédoises, Statut matrimonial Célibataire, Orientation sexuelle Hétérosexuelle Job ou Activité Serveuse , Date d'arrivée au Parking septembre 2013 Groupe nous sommes de ceux qui vivent, Type de perso scénario Crédits sophy,  Autorisez-vous, en cas de suppression, l'utilisation de vos scénarios et/ou familles par d'autres joueurs ? oui.

Quand et comment avez vous emménagé au Parking ? Je suis arrivée à New York il y a 4 ans. J'ai bataillé avant de pouvoir arriver jusqu'au Parking. Ancienne SDF, j'ai longuement fait partie d'un gang ; Jusqu'à ce que je rencontre mon premier amour et qu'il se fasse tuer par le chef du gang dont je faisais partie. Le cœur en miettes et la haine au ventre, je suis repartit vers le Bronx, pour changer de vie et fuir un passé que je détestais. Après avoir trouvé un taff de serveuse, j'ai pu me payer un appart à la résidence et c'est ainsi que je suis arrivée jusque là !
Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ? Je suis quelqu'un d'assez solitaire. Si j'avais pu, je me serais simplement payé une maison en pleine campagne, loin de tout le monde. Malheureusement, ce n'est pas réellement possible. Je me sens pas la tête ni l'envie de partir néanmoins. J'apprécie mes voisins mais je ne suis pas proche d'eux. La résidence est à l'image de celle de mon enfance, bruyante, animée et avec une ambiance légèrement violente. Ca ne me choque pas et pour le moment, je n'ai pas les moyens de partir.
Quelle est votre réputation au sein du quartier ?  Je pense être celle qui peut intriguer. Je ne parle pas des masses et je baisse souvent les yeux lorsque je croise les autres résidents. Ils doivent peut-être me prendre pour une fille sans éducation … et ils n'auraient pas torts. Je ne pense pas être plus appreciée que cela. Mes tatouages en dégoûtent certains, d'autres peuvent me prendre pour une fille facile à mon simple comportement déluré, ma façon de m'habiller et mon air parfois un peu froid. Ce n'est pas comme si c'était mon but non plus. J'ai en soi une réputation d'insolente silencieuse. Et ça me va très bien.


feat Hannah Snowdon
Elle a commencé à se faire tatouer à l'âge de 16 ans. Elle fume énormément, lorsqu'elle stress ou juste par envie.  Elle est, au fil du temps, devenue plus introvertie et plus secrète sur sa vie. Elle ne parle jamais du fait qu'elle a fait partie d'un gang ou du fait que ses parents l'ont rejétés. Elle a une passion maladive pour les capsules de bières. C'est débile mais elle aime ça. Elle ne quitte jamais ses Docs Martens. Elle est plutôt grande pour une femme. Elle est un peu cynique et brut de décoffrage, bien qu'elle veuille s'énerver le moins possible. Elle n'a plus aucun contact avec ses parents. Elle est suédoise de part sa mère qui est une immigrée.    C'est une handicapée des sentiments. Elle est tombée amoureuse en ne s'y attendant pas du tout mais, foncièrement, elle ne sait pas aimer.  
Je trinque à mes maux les plus durs, à mes blessures les plus profondes et à mes idéaux piétinnés. Piétinnés par la vie. La dure vie que tout le monde à en cadeau à la naissance. Est-ce que javais un jour demandé de naître ? Est-ce que je devais ressentir une quelconque culpabilité du fait que j'étais venu au monde ? Non. Pourtant, mes parents m'ont toujours fait sentir qu'ils ne me désiraient pas. Je leur coûtais cher après tout. Je devais bouffer, boire, m'amuser, sortir, voir des gens, m'habiller. Trop dur pour un couple qui n'avait pas un revenu supérieur à 1000 et quelques dollars. C'était trop dur pour eux. Alors ils m'en faisaient baver. Ils m'ont jamais levés la main dessus. Heureusement d'ailleurs. Mais ils me rejetaient à leur façon.

Ma mère, trop jeune, trop fragile. Aucune autorité en elle. Elle m'observait de ses grands yeux noirs comme si j'étais la cause de tous ses problèmes. Et j'ai cru longtemps que c'était vrai. Elle ne m'a jamais embrassé le front avant que je m'endorme, tenue dans ses bras lorsque mes larmes coulaient sans jamais s'arrêter, rassurer lorsque j'avais peur. Rien. Elle observait, bêtement, en attendant que ça passe.

Puis mon père. L'odeur de la clope et de la bière bon marché me dégoûtait parfois. Il a jamais été tendre avec moi, me parlant comme si j'étais une gosse de quartier, une inconnue. Il m'a jamais vraiment aimé, lui. Puis il giflait ma mère lorsqu'elle s'aventurait à vouloir prendre le dessus sur la situation. Alors, je disais rien. J'étais lâche. Je voulais pas qu'il s'y mette sur moi aussi. Je baissais les yeux et montais dans ma chambre lorsque ça dégénérait. Attendant que le feu s'éteigne en mon père.

Je ne dis pas que j'étais la plus à plaindre. J'en avais juste ras le bol de cette vie de merde. Alors je suis entrée dans l'adolescence en me prenant pour une rebelle. J'ai fréquenté les mauvaises personnes. J'ai commencé à fumer, boire, à seulement 15 ans. Triste enfant perdant doucement son innocence. Puis à mes 17 ans, il s'est bien passé ce qu'il devait se passer.  J'ai totalement foiré ma scolarité. J'ai donc foutu la merde dans ma classe, me la jouant rebelle des rues alors que j'avais peur, je tremblais au fond. J'ai entubée la vie puis elle a fini par me rendre la pareil.

Mes parents n'ont pas supportés que je parte en live, ne comprenant même pas qu'ils étaient la cause de mon déraillement. Je pense, que même aujourd'hui, ils n'ont toujours pas compris.
Mon père m'a jeté dehors. Il a prit un sac et m'a littéralement poussé dehors. Le choc, l'incompréhension et la haine. Surtout la haine. J'avais la colère contre eux, contre le monde entier. Je voulais qu'ils souffrent aussi. Mais je suis partit. Grâce à mes maigres économies, j'ai pris un bus direction New York.

Arrivée là bas, j'ai simplement traîné dans les rues. J'avais plus de maison, plus de parents, plus d'amis. Rien. J'étais seule. Trop seule. Je suis devenue une SDF, une clocharde et j'ai pu voir de quoi était capable l'être humain pendant cette période. J'ai dû éviter les centres d'acceuil, les hommes aimant fortement la chair fraîche. Les viols étaient trop récurrents alors je restais dehors. Les hivers ont été rudes, compliqués mais j'ai survécu. Puis je l'ai rencontré. J'étais dans la rue depuis deux-trois ans déjà. Métamorphosée, je l'étais. J'avais rencontré un gang entre temps. Ils sont habiles pour recruter, ces connards. Ils se font passer pour tes potes, veulent t'aider, te donner ce que tu veux … A condition que. Je m'étais faites avoir comme une bleue. J'ai vu des horreurs, j'ai tenu des flingues, j'ai blessés des gens. Et j'étais l'une des favorites du chef de ce gang. Un gars dangereux, un mec effrayant. Il a pas accepté que je rencontre celui qui avait, pour la première fois, réussi à refaire battre ce qui me servait de cœur. C'était d'une niaiserie impossible mais ma vie n'était pas toute rose, emplie de licornes et de paillettes. J'étais une autre femme à cette époque et je suis encore quelqu'un d'autre aujourd'hui. On s'est aimés, rapidement, trop rapidement. Le chef du gang dont je faisais partie à finit par intervenir. Et tout a éclaté, une seconde fois. Une nuit d'hiver particulièrement froide, il a débarqué, un flingue à la main, menaçant, froid, imposant. J'ai voulu résister … Mais j'étais pas du genre à faire la fière, surtout pas devant une arme, sachant parfaitement qu'il avait le cran de tirer. Je me suis donc soumise à son ordre de repartir avec lui avant que Ten pète totalement un câble et se prenne pour un sniper d'élite. J'ai rien vu venir, j'ai rien compris. Un coup de feu, une douleur. Je me rappelle encore avoir percuté l'alsphate, en gémissant. Des pas rapides et rien, le silence.

J'ai mis quelques mois à me remettre d'une blessue à l'épaule. Mais celles que j'avais au cœur et au cerveau n'ont jamais cicatrisées. J'avais la haine, la haine contre mon chef. Je me suis barrée de ce gang et j'ai fui. Je suis sûre qu'ils me recherchent, on ne quitte pas un gang aussi facilement après tout.

J'ai débarqué dans le Bronx un an plus tard, l'esprit empli d'une haine toujours aussi puissante mais l'envie vouloir débuter une vie moins sanglante prenait le dessus. J'ai trouvé un taff de serveuse dans un bar irlandais. Les gars sont sympas, je n'ai plus à me plaindre. Il y a quelques temps, j'ai pu trouver un appartement dans une résidence où bons nombres de gens se connaissent. Je suis pas là depuis longtemps mais je m'y plais, comme l'étrange impression d'avoir trouvé ma place bien que je sens toujours ma colère, noire, brute, bouillire au fond de moi. Mon deuil de Ten n'est pas fait et ne le sera sûrement jamais alors j'avance, avec ce boulet autour de la cheville, comme prisonnière d'une vie que j'avais pas demandée.  

Biscotte Cynique
passe ta souris !
Je m'appelle Whitney, j'ai 18 ans et je suis une droguée d'Harry Pottr (oui, c'est important de le savoir). J'ai découvert le forum y a un loooong moment mais j'ai jamais osé m'inscrire par manque de temps, à l'époque, puis pour un tas d'autres choses. Mais là j'ai craqué sur le scénar  JAIME Sinooooon, je suis dans le monde du RPG depuis trois ans et jeeeee suis folle, comme la plupart des gens sur les fo' RPG  YOUPI  :hihi:


Dernière édition par Saga Peterson le Mer 5 Aoû - 18:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Le Loup »
« Le Loup »
› Âge : 26 ans (12 novembre)
› Appart : #520 (F4) avec les orphelins Williamson et l'orpheline de la vie
› Occupation : en taule
› DC : la tatouée espagnole, le cuistot italien et l'hystérique enceinte
› Messages : 3040
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ... Sam 1 Aoû - 20:13

bienvenue parmi nous BRILLE



monsters are in your head
williamson ⊹ mais j’passerais pas ma vie à m’demander quand elle commence. (by anaëlle)

PERSONNAGE EN PRISON. ho
(mais possibilité de rp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t1711-avery-un-coeur-c-est-lo


avatar

› Âge : vingt-sept ans
› Appart : #1401 - 14e étage
› Occupation : je me suicide à petit feu.
› Messages : 3626
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ... Sam 1 Aoû - 20:32

Bienvenue au Parking :l:



.
Je marche dans des villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude. Que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5129-silver-o-high-all-the-t


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ... Sam 1 Aoû - 20:40

J'adore Hannah, j'adore ton prénom, je t'adore HAN
Bienvenue ici BRILLE :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ... Sam 1 Aoû - 20:48

Je suis en train de réaliser que c'est la meuf de Oli non? MDR
Bienvenue :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ... Sam 1 Aoû - 20:53

Roooh ! Personne n'a encore fait la blague ?

SAGA AFRICA AMBIANCE DE LA BROUSSE !

Krr Krr Krr

Bienvenue jeune fille o/
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ... Sam 1 Aoû - 21:00

bordel sasha tu m'as tuée, j'y ai pensé aussi en plus MDR MDR
BIENVENUE CHEZ TOI, sinon, ton pseudo il est canon tout de même ROBERT
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Connasse »
« Connasse »
› Âge : 34 ans
› Appart : Manhattan
› Occupation : Maquerelle
› DC : Al Kelley et Misha Azarov
› Messages : 2567
› Nombre de RP : 3

Message(#) Sujet: Re: SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ... Sam 1 Aoû - 22:30

Bienvenue parmi nous HAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10589-ekat-o-letal-blonde


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ... Sam 1 Aoû - 23:54

Bonjour, on est pas potes HEIN

Mais bienvenue quand même HAN :l: FAN
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ... Dim 2 Aoû - 12:02

Aaron Dickens a écrit:
Je suis en train de réaliser que c'est la meuf de Oli non? MDR

C'est même plus que sa meuf maintenant, c'est sa femme ! Surprised MDR

J'aaaaaaaaaaime le pseudo HAN HAN mais je suis perturbée Saga ça veut bien dire dix ? HIDE mais en quelle langue ? MDR
Encore merci beaaaaaucoup de prendre mon scénario FAN FAN FAN :l: :l: :l: je me réjouis déjà de rp avec toi BRILLE
En attendant, bon courage pour ta fiche MIAOU :l:

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ... Dim 2 Aoû - 12:14

Bienvenue jolie toi GNOE HUM J'appelais ma télé Saga quand j'étais petite HUM (yep, anecdote de ouf)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ... Dim 2 Aoû - 14:13

Je voulais faire la blague sur le prénom mais Sacha m'a devancé xx

Bienvenu ! *lui offre des cookies licornes*
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ... Dim 2 Aoû - 15:39

Merci à touuuus ! :**: coeur coeur Contente que le prénom vous plaise !  :hihi:

Sasha Maury a écrit:
Roooh ! Personne n'a encore fait la blague ?

SAGA AFRICA AMBIANCE DE LA BROUSSE !

Krr Krr Krr

Bienvenue jeune fille o/

MDRRR j'y avais pas pensé en plus MDR Je vais pas dire mon prénom ni ma couleur de peau sinon vous allez en trouver d'autres des chansons concernant l'Afrique ARROWluvCharlie :hihi:

Merci à toi !

Ten Mandy a écrit:


J'aaaaaaaaaaime le pseudo HAN HAN mais je suis perturbée Saga ça veut bien dire dix ? HIDE mais en quelle langue ? MDR
Encore merci beaaaaaucoup de prendre mon scénario  FAN FAN FAN :l: :l: :l: je me réjouis déjà de rp avec toi BRILLE
En attendant, bon courage pour ta fiche MIAOU :l:


Malheureusement j'ai trouvé aucun prénom voulant dire dix donc si y en a qui te viennes hésite pas du tout parce qu'internet m'a entubé à ce niveau là MOUSTACHE
Contente en tous les cas que le prénom te plaise et je suis ravie d'avoir trouvé ton scénar BRILLE Merciii I love you

Frédéric Honegger a écrit:
Bienvenue jolie toi GNOE HUM J'appelais ma télé Saga quand j'étais petite HUM (yep, anecdote de ouf)

MDRRR C'est original :hihi: Merci BRILLE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ... Dim 2 Aoû - 16:29

Bienvenue :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ... Dim 2 Aoû - 16:57

Bienvenue, bon courage pour ta fiche ROBERT
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ...

Revenir en haut Aller en bas

SAGA - L’imperfection, c’est la beauté. La folie, c’est le génie ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Plus jamais d'imperfection !
» Qu'utilisez-vous comme produits de beauté?
» U. Eco Histoire de la beauté/de la laideur
» LE CHEMIN DE L'IMPERFECTION : La sainteté des pauvres
» La beauté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)