AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Calliste | un océan d'Ø   Sam 11 Juil 2015 - 16:09
Calliste Phoenix Maleïnos
Le couchant me regarde avec ses yeux de flamme
La vaste mer me parle, et je me sens sacré
Nom Maleïnos, un nom connu et respecté - voire craint - en Grèce et un peu à New-York en fait. Prénom Calliste prénom du grand-père paternel, Phoenix du grand-père maternel - oui ça devait être dur à porter, Date et lieu de naissance , Âge le onze mai mille-neuf-cent-quatre-vingt-un, à Corinthe, Nationalité il possède la nationalité grecque et américaine, Origines exclusivement grec, aucune souche 'impure' dans sa famille jusqu'à ce jour, Statut matrimonial marié à l'océan, à la mer et à ces sautes d'humeur - bon d'accord, célibataire, Orientation sexuelle purement et exclusivement hétérosexuel. il n'est franchement pas à l'aise avec l'homosexualité affichée, Job ou Activité autrefois navigateur, trafiquant quelques armes en cours de route pour la mafia grecque. aujourd'hui, loin du business familial il a toujours un pied dedans, en solo pour des petites affaires qui lui permettent de vivre, il est officiellement dans la vente en ligne pour sauver les apparences,Date d'arrivée au Parking c'était en 2011, en novembre, le 18 même,  Groupe De ceux qui vivent, Type de perso inventé Crédits shiya,  Autorisez-vous, en cas de suppression, l'utilisation de vos scénarios et/ou familles par d'autres joueurs ? non.

Quand et comment avez vous emménagé au Parking ? Calliste a emménagé au Parking il y a de cela quatre ans maintenant. Fuyant la famille, les amis, fuyant le traître océan et cachant son voilier dans l'ombre. Finit les voyages, finit les vagues et l'odeur iodée de la mer. Le Bronx, c'est un trou comme un autre. Un trou où on lui foutra la paix. On ne pensera pas à le chercher là-bas. On ne le cherche d'ailleurs même pas. Perdu en mer, disparu. En Grèce, sa mère est en deuil et son père digère. Après tout, Calliste a abandonné, il s'est échoué. Il est parti, se foutre là où on ne le rechercherait pas. Au Parking, comme il aurait pu choisir une Yourte en Mongolie. Mais il fait meilleur quand même ici.  
Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ? L'immeuble est sombre, peu chaleureux. Les voisins méfiants et inquisiteurs. Mais ils ont tous une histoire, et personne ne veut vraiment se mêler des affaires des autres. Calliste s'est méfié de tout le monde à son arrivée, autant qu'eux se sont méfiés de lui. De toute façon, ce n'était que temporaire, disait-il. Le temporaire s'est transformé en une année, puis deux et maintenant quatre. Aujourd'hui, il se sent du décor, il s'est ouvert aux gens, a appris à les connaitre. Il s'est intéressé à eux, a commencé à les aider. Et ces étrangers sont devenus des voisins, avec le temps on s'habitue à Calliste et à ses petites manies.
Quelle est votre réputation au sein du quartier ? Calliste est le voisin charmant, serviable, un peu dragueur et toujours disponible. Il a toujours des histoires étonnantes à raconter sur ses voyages, sur ce qu'il a pu vivre. Mais Calliste est également le voisin un peu insaisissable. Il ne dit pas tout, il détourne beaucoup de questions personnelles. Il a des excentricités qui dérangent, des habitudes .. inhabituelles. Ses placards ne sont pas très nets si vous voyez ce que je veux dire. On ne trouve rien à redire de Calliste, c'est un bon garçon, mais dans le fond, personne dans l'immeuble ne sait rien à propos de lui. Et ça peut finir par rendre méfiant.



feat Lee Pace
Il a grandi en Grèce, au cœur de l’organisation mafieuse familiale. Son père était le bras droit du Parrain, en tant que fils aîné, Calliste est appelé à prendre sa place un jour. Mais ce n’était pas dans ses ambitions. A dix-huit ans, il a pris la mer et s’est écarté de la place qu’il était censé prendre. Mais son père ne s’inquiétait pas, une mauvaise passe, se disait-il. Calliste est devenu trafiquant d’armes, pour financer ses voyages aux frais de la famille.   Il a vu le monde, à travers les océans, il a vécu beaucoup de choses et rencontrés des gens aussi extraordinaires qu’inquiétants. Il n’était pas particulièrement fan de ses activités clandestines, mais c’était un moindre mal comparé à ce qui l’attend s’il était resté au pays. Au moins pouvait-il aller où il voulait, entre deux commandes. Voir le monde.   Il a une cicatrice qui zèbre tout son flanc gauche. Il y a plus de quatre ans, un échange qui se passe mal, une trahison au sein d’une branche un peu éloignée de la maison mère. Calliste était presque le fils du Patron. Presque, mais c’était suffisant. Ses hommes se sont retournés contre lui. Mais il a réussi à en réchapper. Il s’est enfui et n’a toujours pas réapparu. Des mésaventures, Calliste en avait déjà connu, mais pas des comme ça. Il en a eu assez. Il s’est caché. Dans le Bronx. Chez lui, on le croit mort. Les traitres ont récupérés des affaires à lui et l’ont déclaré mort. Sa mère est en deuil en Grèce. Son père se tourne avec désespoir sur son fils cadet.   Depuis l’accident, il a développé une maladie souvent incompréhensible. Il n’a jamais été très tactile de base, mais depuis la tentative d’assassinat, Calliste est devenu complètement haptophobe. Il ne supporte pas qu’une personne le touche. Lui par contre, arrive à toucher les gens mais panique quand on l’effleure. Cependant, il s’efforce de trouver une parade pour éviter que sa panique ne se voie trop. Il s’échappe rapidement de l’emprise des gens, de façon plus ou moins particulière. De fait, il passe pour un excentrique parfois. Calliste ne prend jamais l’ascenseur. Jamais. Il a bien trop peur de se retrouver coincé dedans en compagnie d’autres gens. De peur de se retrouver obligé d’être touché par quelqu’un d’autre. En réalité, il évite toute situation qui risquerait de l’amener à être touché par quelqu’un. Ca fait quatre ans, qu’il évite le médecin par exemple, les boites de nuit et autre. En réalité, il est assez vulnérable dans la plupart des situations. Calliste a toujours son voilier, et un jet-ski en passant. Mais tous deux sont rangés dans un hangar qu’il a acheté à son arrivée. Ils prennent la poussière depuis quatre ans, Calliste n’a plus la foi de retourner à la mer, plus pour le moment. Il n’a toujours pas osé retourner voir ses bijoux.   Il reste néanmoins un amoureux inconditionnel de la mer et des océans. Il est actif dans leur préservation et ne mange rien de ce qui pourrait venir de la mer. Pas de poisson, pas de crustacés, pas de homards, non. Par contre pour le reste, il n’est pas végétarien pour autant.   9. Calliste a un problème avec l’homosexualité des autres. Il n’est pas insultant, méprisant. Mais c’est quelque chose qu’il ne comprend pas et qu’il a du mal à admettre. Il est très mal à l’aise avec les gays, homme ou femme. Il a toujours grandit dans un milieu machiste, il ne sait pas comment se comporter et il est très facile – et très drôle – de le mettre dans l’embarras. 10. Il n’a jamais été marié, jamais vécu en couple et n’a jamais gardé une fille très longtemps. Il n’a d’ailleurs jamais emmené de femme avec lui dans ses voyages, superstition de marin. Oh si, il a déjà frimé au port pour en ramener l’une ou l’autre dans son lit, mais jamais il ne les a emmené voir le monde avec lui. Tout simplement parce que, avant de s’installer au Parking, il n’était pas stable et refusait de se coincer avec la mauvaise femme, au risque de devoir l’abandonner sur la première île qui passe – qui sait ?
Il n’y a pas de vue sur la mer dans le Parking. Il n’y a en fait aucune jolie vue du Parking. Ce serait trop en demander. Mais justement, Calliste ne demande rien. Bien qu’apercevoir la mer d’ici lui aurait peut-être mis du baume au cœur, quitte à le réconcilier un peu avec le grand bleu. Mais la mer est trop loin et puis dans le fond, s’il désirait vraiment avoir vue sur la mer, il ne serait pas ici. Dans l’ombre. Au Parking, même le soleil lui semble sombre alors qu’il l’a connu éclatant, brûlant sur les vagues. C’est juste une impression, le soleil est le même sur terre que sur mer. Mais ici, les immeubles le cachent, alors que là-bas, seuls les nuages pouvaient prétendre à l’obstruer. Calliste s’est habitué.

On s’habitue à tout. A la vue misérable, aux pièces malgré tout trop étroites, aux odeurs nauséabondes, aux bruits que font les voisins dans le couloir – ou au rire de l’autre original de l’appartement à côté, on s’habitue à la nourriture de seconde zone, aux bruits des sirènes – et elles n’ont rien à voir avec celle qu’il a pu rencontrer sur les îles, à la petite délinquance et aux adolescents qui viennent vous piéger au bas de votre porte. On s’habitue à tout. C’était provisoire en même temps, on ne rechigne pas sur du provisoire. Et puis le provisoire s’est transformé en quatre ans.

Pour payer son loyer, Calliste vend. Ça aussi, on finit par s’y faire. Il était plus facile de revenir à d’anciennes habitudes que d’accepter qu’on n’est nulle part, sans diplôme et de recommencer à zéro. Plus facile de retomber dans ses travers que d’affronter le plus difficile. Alors Calliste continue à trafiquer des armes. Mais seul, il refuse de s’associer. Il use de ses anciens contacts pour continuer un petit trafic, discret mais qui roule. Il informe et donne les bons plans. Et paye son loyer toujours en liquide. Pour ce qu’il s’inquiète de ce que la Concierge en pense.

Enfin, Calliste s’intègre. Presque. Ce n’est pas provisoire, alors on s’intéresse aux gens autour. A ce nouveau voisin qui rit sans raison, à la jolie veuve du septième étage, les petits jeunes d’en bas qui font trop de bruit le soir, Madame la Concierge. Il se rend agréable et cherche le sourire des gens plutôt que la méfiance. Mais Calliste ne se dévoile pas, il esquive les questions. Il a le mot juste et le sourire ensorceleur, vous oubliez très vite votre question et vous ressortez de la soirée comme si vous saviez tout. Alors qu’en fait, vous ne savez rien. Calliste ne ment pas pourtant, il détourne ses phrases et vous échappe. Comme ça, l’air de rien. Mais tous ces mystères un jour, vont lui attirer votre suspicion.


eulalie°
passe ta souris !
rapidement, j'suis du petit pays de Belgique, où il pleut tout le temps et où on fait du bon chocolat ( BAVE ) j'ai bientôt 22 ans, en couple, le chien, le cheval, et un jour l'appartement. Je fais des études de lettres, et je trouve encore le temps de passer tous les jours et de rps au moins une fois par semaine pour chacun de mes personnages (au nombre de cinq  Twisted Evil ). Wala. Je suis gentille sinon. Sasha et Frédéric vous le diront. 'fin surtout Fred. Sasha n'avouera jamais qu'il m'aime.  DE CEUX


Dernière édition par Calliste Maleïnos le Dim 12 Juil 2015 - 21:14, édité 8 fois
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Calliste | un océan d'Ø   Sam 11 Juil 2015 - 16:11
Toi. Je te mange. NIARK
Bienvenue ici.
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Calliste | un océan d'Ø   Sam 11 Juil 2015 - 16:17
Lee POTTE Quel choix !
Bienvenue HEH
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Calliste | un océan d'Ø   Sam 11 Juil 2015 - 16:23
merchi mes choux :l:
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5129-silver-o-high-all-the-t
avatar


▹ MESSAGES : 3637
▹ NOMBRE DE RP : 0

▹ AGE : vingt-sept ans
▹ APPART : #1401 - 14e étage
▹ TAF : je me suicide à petit feu.


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Calliste | un océan d'Ø   Sam 11 Juil 2015 - 16:27
J'aime le choix d'avatar BRILLE
Bienvenue :l:



.
Je marche dans des villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude. Que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude.
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Calliste | un océan d'Ø   Sam 11 Juil 2015 - 18:07
Bienvenue :l:
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Calliste | un océan d'Ø   Sam 11 Juil 2015 - 19:23
Welcome. :l:
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Calliste | un océan d'Ø   Sam 11 Juil 2015 - 20:07
T'es beau, t'es chaud :l: Bienvenue, hâte de voir CUTE
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Calliste | un océan d'Ø   Sam 11 Juil 2015 - 22:09
*Touche* Calliste

Bienvenue o/
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Calliste | un océan d'Ø   Dim 12 Juil 2015 - 10:31
Bienvenue, bon courage pour ta fiche :l:
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Calliste | un océan d'Ø   Dim 12 Juil 2015 - 13:11
Ce prénom BAVE

Bienvenue ! HAN
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Calliste | un océan d'Ø   Dim 12 Juil 2015 - 13:20
Super choix de vava ! Bienvenue par ici ! JAIME
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Calliste | un océan d'Ø   Dim 12 Juil 2015 - 13:24
merci tout le monde, j'avance, j'avance CUTE
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Calliste | un océan d'Ø   Dim 12 Juil 2015 - 16:54
Welcome here. :l:
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Calliste | un océan d'Ø   Lun 13 Juil 2015 - 2:12
lee pace, tuerie hormonale, ahem...bienvenue !
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Calliste | un océan d'Ø   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.