Partagez|


angie | bang bang, you shot me down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: angie | bang bang, you shot me down Mar 16 Juin - 17:34

Angelina Lullaby Gonzales
j'aurais ta peau, mi amor.
Nom Gonzales. Ay caramba, comme Speedy, la souris la plus rapide de tout le Mexique, ce cliché ambulant stéréotypé du mexicain de bas étage.
Prénom  Angelina, ou plus simplement Angie. C'est joli, c'est doux à l'oreille, ça sonne comme l'interprétation d'un ange gracieux descendu des cieux tel un messager céleste. Des balivernes.
Date et lieu de naissance 11 mai 1992 dans le Queens, New York. Je suis jamais sortie du Queens. Le Queens, c'est ma vie, mon ghetto, ma famille. Je suis la petite princesse de ses rues, la fille du R'n'b qui bouge son cul au rythme du son. C'est marqué dans mes veines, sur ma peau, dans ma tête. Le Queens, baby.
Âge Vingt trois ans. Comme le dit si bien Anna Gavalda, cet âge décourageant où l'on croit encore que tout est possible. Tant de probabilités et tant d'illusions. Tant de coups à prendre dans la figure aussi. Surtout avec une mioche de deux ans dans les jambes. Nationalité Américaine. Je suis une fille de l'Oncle Sam, chéri, qu'il l'ait voulu ou non.  Née sur le territoire américain, droit du sol oblige. Et je mange autant de burgers que de burritos, c'est la cosmopolitany.
Origines Mexicaines et brésiliennes. Enfant d'un immigré mexicain, expulsé depuis, et d'une Américaine d'origine brésilienne, je peux pas renier mes racines. Ça se voit sur ma gueule, tant par mon teint hâlé que par mes cheveux blonds bouclés, sans parler de mon nom de famille.
Statut matrimonial Célibâtarde avec un enfant à charge. Princesse désabusée, je crois plus aux rimes des belles paroles. J'ai compris que la vie était une chienne et qu'il fallait lui tenir tête si je ne voulais pas sombrer. Alors les hommes, si faut leur marcher dessus pour survivre, je le fais.
Orientation sexuelle Hétérosexuelle. En vérité, j'ai sans doute menti, j'aime les hommes. Je rêve pas du prince charmant, mais d'un mec charmant qui d'un regard me fera sentir belle et unique. Une pauvre chimère.

Job ou Activité Adepte des petits boulots en tout genre. J'ai déjà été caissière dans un super-marché, femme de ménage dans une compagnie, employée dans un célèbre fastfood, mais je n'ai jamais réussi à garder mon travail très longtemps, notamment à cause de ma fille. Là, je viens juste d'être engagée comme serveuse au Starbucks Coffee du Bronx. 
Date d'arrivée au Parking À peine quelques jours. Je débarque tout juste dans cette jungle, je sais pas si je vais réussir à en faire un foyer, parce que mon ghetto, c'est le Queens. Enfin, c'était.  
Groupe Je suis de ceux qui vivent.
Type de perso Scénario d'Avery Williamson
Crédits Applestorm.  
Autorisez-vous, en cas de suppression, l'utilisation de vos scénarios et/ou familles par d'autres joueurs ? Oui, vu que c'est déjà un scénario.

Quand et comment avez vous emménagé au Parking ? Je viens tout juste de débarquer au Parking, et c'est pas un hasard si j'ai débarqué ici, je sais qu'Avery y vit. Comment je l'ai appris ? Je ne vous révélerais pas mes sources, mais vous voyez, j'ai plus de ressources que j'en ai l'air. Puis, je viens du Queens, ça aide aussi. Enfin, j'ai bien l'intention d'aller lui demander de la thune à ce connard d'Avery. Parce que c'est autant sa fille que la mienne, cette gamine. Enfin, juste financièrement parlant, parce qu'il est hors de question que je lui laisse Zoila un seul instant. Ce mec ne sait pas s'occuper de lui-même alors d'une gosse, n'en parlons pas.
Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ? Dans le fond, l'immeuble est pas si dégueulasse. Ouais, il y a bien les graffitis sur les murs, certains d'un goût douteux, l'escalier n'est pas d'un tout jeune âge, les portes et les fenêtres non plus, et parfois, ça pue un peu, mais ça reste vivable. Et c'est tout ce que je demande. Ça me change pas trop du Queens, l'immeuble en briques rouges pourraient très bien s'y trouver et le quartier y ressemble un peu, surtout quand on voit le niveau de vie des populations qui y résident. Pour ce qui est des voisins, je n'ai pas encore eu le temps de me faire une réelle opinion. C'est comme partout, il y a les vieux cons, les jeunes cons, les mères de famille désœuvrées, les chômeurs alcoolisés, les grand-mères qui cancanent, les trafiquants, ceux qui pensent encore qu'ils peuvent s'en sortir et ceux qui savent qu'ils sont déjà au fond du trou. C'est la vie du Parking quoi.
Quelle est votre réputation au sein du quartier ? Bonne question. Je ne crois pas avoir déjà une réputation au sein du quartier. Je suis arrivée depuis quelques jours, c'est trop peu pour juger, non ? Enfin j'entends certaines messes basses, à propos de ma gamine. Des « elle est à peine adulte et elle a déjà une gosse de deux ans », « regardez-là, elle sort encore, en laissant sa gamine chez sa voisine », « encore une gamine qui finira par se faire adopter »... ce genre de propos. Mais, je m'en fous, j'en ai que faire. Je peux encore me regarder dans une glace, moi, et c'est tout ce qui m'importe. Je ne trempe pas dans la magouille, je fais rien d'illégal, je ne vends pas mon corps, je ne me drogue pas, et ma gamine a peut être pas une vie de rêve, mais elle mange à sa faim et est propre et bien habillée tous les jours que Dieu fait. Alors ma réputation, je m'en contrefous.



feat Ste Bertram Rose
Elle a toujours vécu dans le Queens. Elle n'a jamais quitté son quartier, son ghetto, et ne connaît donc rien au Bronx. Elle a la sensation de voyager et de partir vers l'inconnu en s'installant au Parking, même si dans le fond, c'est seulement dans un autre quartier de New York.
Elle a un frère, qui s'est vite cassé du quartier une fois qu'il en a eut l'occasion. Il était intelligent le gamin, et il avait promis qu'il reviendrait chercher Angie, sauf qu'il ne l'a jamais fait. Mais, il lui envoie un peu de thune tous les mois, ça compense son absence.
Enfant, elle voulait travailler dans une animalerie, mais après s'être fait griffer par un chat, elle a vite changé d'avis. Depuis, elle déteste les chats, elle en a horreur, et même si elle ne l'avouera jamais, elle a la phobie. Oui, elle a peur des chats.
Quand elle est triste, que tout va mal et qu'elle a l'impression que rien ne pourrait s'arranger, elle écoute Angie des Rolling Stones, en imaginant que cette chanson ait été écrite pour elle. Étrangement, cela l'apaise.
Elle a fait des claquettes pendant un temps. Elle était plutôt douée d'ailleurs, mais elle arrêta tout brusquement après que certains camarades de classe se soient moqués d'elle à un spectacle de talent organisé par l'école.
Elle crapote plus qu'elle ne fume. Elle n'a jamais touché à la drogue et s'est juré de ne jamais y toucher après que l'un de ses amis et voisins a fait une overdose à l'âge de quatorze ans. Bon, elle a déjà fumé quelques joints, pour jouer à la rebelle, surtout devant Avery, mais jamais rien de méchant ou de trop défonçant. Par contre, elle a un petit faible pour les boissons alcoolisées, et surtout les cocktails.
Elle est sujette à des crises d'angoisse dès que le stress est trop important. Ça la paralyse totalement, elle a du mal à respirer, et si personne n'arrive à la calmer, elle peut partir dans des excès de paranoïa.
C'est une grande fêtarde, elle adore enchaîner les soirées tous les soirs, balancer son corps sur le rythme de la musique, même si c'est pour que les mecs matent son cul. Enfin adorait. Parce qu'avec la gamine, elle a plus trop le temps ni l'occasion pour.  
Angie croit en Dieu, elle croit en une force invisible qui échappe à tous. Elle croit au Paradis, elle croit aux Anges, cela lui vient de sa mère, une Brésilienne très croyante, qui l'emmenait souvent à la messe.
D'ailleurs, c'est en partie en raison de ses croyances que sa mère l'a mise à la porte une fois qu'elle a sut que sa fille était enceinte. Santa Maria, mãe de Deus, Angie était la honte de la famille. Enfin, c'était aussi parce qu'elle venait de trouver un nouveau mec blindée de fric et qu'elle voulait refaire sa vie avec lui, sans les ''traces de son passé''.
Quand elle a appris qu'elle était enceinte, il était trop tard pour avorter alors une fois le bébé né, elle a envisagé de le tuer. Seulement envisagé car elle n'est jamais passé à l'action, même si elle considère que le fait de l'avoir envisagé un seul instant la rend coupable d'un crime.
Elle claque la majeure partie de son argent dans ses fringues et les fringues de sa fille, Zoila, dont le prénom était celui de sa grand-mère maternelle. Mais, elle se force à économiser peu à peu dans une boîte à chaussures pour les futures études de sa gamine. Parce que dans le fond, même si elle lui rappelle tous les jours qu'elle a gâché sa vie, elle l'aime cette mioche. Et surtout, elle sait qui détester pour ça. Et ce n'est pas sa fille, non. C'est Avery.
« Santa Maria, mãe de Deus, qu'ais-je fait pour mériter ça ?! », disait une femme d'un peu plus de quarante ans, en levant les bras et les mains vers le ciel, comme si elle s'adressait à une force invisible alors que sa fille se trouvait face à elle. Que je me trouvais face à elle. Oui, cette folle était ma mère. Enfin est toujours ma mère, mais je n'étais plus très sûre de la reconnaître à cet instant précis. Elle avait le visage du démon, de celui que l'on voyait dans certains ouvrages de l’Église, ceux en manuscrits enluminés. Elle avait la face rouge, rouge comme une cerise, comme une fraise, comme une tomate bien mûre. Oui, surtout comme une tomate bien mûre, de celle qui menaçait d'exploser à chaque instant en envoyant valser tout ce qui se trouvait à l'intérieur, les alvéoles de la chair, l'eau et surtout les pépins. Ma mère était une tomate et moi, et bien moi, j'étais un pépin. Et bientôt elle allait m'envoyer valser. Je le sentais venir. Cela ne sentait pas bon cette histoire. De toute façon, rien n'allait depuis que j'avais appris la nouvelle. Moi aussi, j'avais un pépin à envoyer valser, sauf qu'il était trop tard selon la Loi. Qui respectait encore la Loi de nos jours ? Moi, apparemment. J'étais foutue.
« Dégage de mon appartement. Prends tes affaires et déguerpis. », prononça-t-elle finalement d'une voix plus sereine subitement, comme si tous ses soucis s'étaient envolés d'un coup. Pouf, envolés les problèmes, envolés les responsabilités, tout se résolvait d'un seul coup. Elle me mettait littéralement à la rue. Et pour quelle raison ? Pour quelle raison ? À cause d'un foutu pépin qui s'était mis à germer dans mon ventre.
« Mais Mama, non... Mais... Je suis ta fille, mama... ». Les larmes me montaient aux yeux, je n'arrivais déjà plus à contrôler le torrent de pluie qui inondaient mes joues, mon mascara dégoulinant par la même occasion. Je n'en avais rien à foutre, je me mettais à genoux devant elle, je l'implorais de me garder. J'étais sa fille, bordel. Sa fille. Je venais tout juste d'avoir vingt-un ans, elle ne pouvait pas me mettre à la rue d'un claquement de doigt pour une erreur. Une seule erreur. Cette erreur que je regretterait sans doute toute ma vie. Elle plaisantait, elle plaisantait. Ce n'était pas possible. Je n'arrivais pas à y croire. Je n'étais sans doute pas la première fille à être reniée par sa mère à cause d'une grossesse non désirée, et certainement pas la dernière. Mais je ne voulais pas être ce genre de fille. Ce genre de fille-mère, élevant seule un gosse, à bout de bras. Ce genre de fille-mère désespérée qui enchaînait les boulots pour joindre les deux bouts. Non, je n'allais pas être ce genre de fille. Je ne voulais pas. Je préférais mourir.
« Je n'ai plus de fille. Ma fille est morte quand elle est devenue une prostituta. ». Ses mots étaient durs, violents, tranchants, acides. Je n'arrivais pas à croire qu'elle avait osé dire ça. Une putain. Je n'étais pas une putain. Comment une mère pouvait tenir ce genre de propos. Elle se dégagea, me donnant un violent coup de pied dans le ventre alors que j'étais au sol, avant de s'enfermer dans la cuisine. Je ne ressentis à peine la douleur pourtant fulgurante du coup, la souffrance se trouvait dans mon esprit. Pourquoi ne pouvais-je pas seulement mourir ? Tout aurait été plus simple. J'étais déjà morte à ses yeux, de toute façon. Est-ce que j'irais au Paradis ? Ma mère pensait que je brûlerais en Enfer par mon action, mais je n'étais pas d'accord. Si Dieu était miséricordieux, il m'accorderait forcément sa clémence, non ? Je me relevais doucement, essuyant les larmes qui coulaient toujours, et essayant de reprendre mes esprits. Je n'étais pas une putain. Je n'étais pas une putain. Je n'étais pas une putain. Cette phrase défilait dans ma tête sans arrêt alors je touchais mon ventre, responsable de mon malheur. Il s'était brusquement arrondi au fil de ces derniers jours. D'un coup, il était apparu, avait doublé de volume. Déni de grossesse avait dit le médecin en m'auscultant. J'avais un pépin dans le ventre. Ce pépin de malheur. J'espérais qu'il était mort sous le coup de ma mère. Sinon, ce serait moi qui le tuerait à sa naissance.

Wld
passe ta souris !
Bonjour ! Mon petit prénom, c'est Estelle, j'ai vingt-quatre ans, et je pense que c'est aussi un âge décourageant où on croit encore que tout est possible. Dans la logique des choses, avec ma période de révisions intenses, j'aurais jamais du m'inscrire mais je l'ai fait. C'est mal, mais c'est bien aussi. Je suis adepte de l'entre deux, entre l'ombre et la lumière, le jour et la nuit, le bien et le mal. En général, je me connecte tous les jours, sauf impossibilité, mais je préviens toujours mes absences. J'adore rp, je joue plus souvent des hommes, pratiquement d'ailleurs, mais ce scénario m'a donné envie de jouer une femme, un bout de fille qui a encore tout à apprendre de la vie. Un peu comme moi.


Dernière édition par Angie Gonzales le Mer 17 Juin - 9:53, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: angie | bang bang, you shot me down Mar 16 Juin - 17:55

Bienvenue POTTE Excellent choix de scenario OMG Et Ste, hein, inutile d'en parler HEH
Revenir en haut Aller en bas


avatar

› Âge : vingt-sept ans
› Appart : #1401 - 14e étage
› Occupation : je me suicide à petit feu.
› Messages : 3626
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: angie | bang bang, you shot me down Mar 16 Juin - 18:01

Bienvenue au Parking :l:
Elle est trop jolie OMG



.
Je marche dans des villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude. Que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5129-silver-o-high-all-the-t


avatar

« Connasse »
« Connasse »
› Âge : 34 ans
› Appart : Manhattan
› Occupation : Maquerelle
› DC : Al Kelley et Misha Azarov
› Messages : 2567
› Nombre de RP : 3

Message(#) Sujet: Re: angie | bang bang, you shot me down Mar 16 Juin - 18:41

T'es juste trop belle quoi ! HAN

Bienvenue parmi nous HEH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10589-ekat-o-letal-blonde


avatar

« Le Loup »
« Le Loup »
› Âge : 26 ans (12 novembre)
› Appart : #520 (F4) avec les orphelins Williamson et l'orpheline de la vie
› Occupation : en taule
› DC : la tatouée espagnole, le cuistot italien et l'hystérique enceinte
› Messages : 3040
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: angie | bang bang, you shot me down Mar 16 Juin - 18:50

JEREM LE HERISSON JEREM LE HERISSON JEREM LE HERISSON JEREM LE HERISSON JEREM LE HERISSON HAN HAN HAN HAN HAN HAN BANANE BANANE BANANE BANANE BANANE I love you I love you I love you I love you PITIE PITIE PITIE GEEK GEEK PERV PERV PERV PERV
BIENVENUUUUUUUUUUUUE ! *saute de joie*



monsters are in your head
williamson ⊹ mais j’passerais pas ma vie à m’demander quand elle commence. (by anaëlle)

PERSONNAGE EN PRISON. ho
(mais possibilité de rp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t1711-avery-un-coeur-c-est-lo


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: angie | bang bang, you shot me down Mar 16 Juin - 19:54

Avery, ce gars qui voit débarquer ses scénarios à peine créés alors que d'autres galère un max. MDR
Bienvenue ici Angie ! Et je confirme, très bon choix de scénario, faut bien quelqu'un pour lui pourrir la vie à ce petit hihi.
Bon courage pour la suite de ta fiche et amuses toi bien chez nous !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: angie | bang bang, you shot me down Mar 16 Juin - 20:06

Uhuh, bon choix en effet, tu fais un heureux ! BANANE

Bienvenue et bon courage pour ta fiiiche ! DE CEUX
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: angie | bang bang, you shot me down Mar 16 Juin - 20:13

bienvenue toi ho
t'es pas mal HEHE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: angie | bang bang, you shot me down Mar 16 Juin - 20:17

Oh t'es joulie BRILLE HAN
Bienvenue au Parking ! :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: angie | bang bang, you shot me down Mar 16 Juin - 20:19

Qu'elle est belle ROBERT
J'lui ferais bien un deuxième mioche

Bienvenue ici et bon courage pour ta fiche UP
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: angie | bang bang, you shot me down Mar 16 Juin - 20:33

Bienvenue! :l: Bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Le Loup »
« Le Loup »
› Âge : 26 ans (12 novembre)
› Appart : #520 (F4) avec les orphelins Williamson et l'orpheline de la vie
› Occupation : en taule
› DC : la tatouée espagnole, le cuistot italien et l'hystérique enceinte
› Messages : 3040
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: angie | bang bang, you shot me down Mar 16 Juin - 20:36

J Holloway a écrit:
Avery, ce gars qui voit débarquer ses scénarios à peine créés alors que d'autres galère un max. MDR
Bienvenue ici Angie ! Et je confirme, très bon choix de scénario, faut bien quelqu'un pour lui pourrir la vie à ce petit hihi.
Bon courage pour la suite de ta fiche et amuses toi bien chez nous !

on m'a suggéré d'aller jouer au loto (#nonaswennjeparlepasdetoi), du coup, demain j'y vais HEHE



monsters are in your head
williamson ⊹ mais j’passerais pas ma vie à m’demander quand elle commence. (by anaëlle)

PERSONNAGE EN PRISON. ho
(mais possibilité de rp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t1711-avery-un-coeur-c-est-lo


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: angie | bang bang, you shot me down Mar 16 Juin - 20:51

Raff : vas y tu dis ça à toutes les mères célibataires ARROWluvCharlie
Angie, il nous faudra absoooooooolument un lien vu le lien que j'ai avec avery et puis le fait qu'elles soient mères célibataires toutes les deux JAIME du coup finis vite ta belle angie qu'on voit tout ça
(ah oui, et au passage, t'es bonne HEHE )
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: angie | bang bang, you shot me down Mar 16 Juin - 21:45

Antonin | Chouette le prénom. HEHE  Merci pour l'accueil. Et non, inutile d'en parler. ROBERT

Silver | Merci. Le pseudo va bien avec le personnage ! DANCE

Daniel | Merci ! FAN Je viendrai demander un lien à ton DC, j'ai vu qu'il était serveur au Starbuck, comme Angie.

Avery | Toi, je te parle pas. PAN Je sais pas ce qu'Angie a pu te trouver un jour. MIAOU Si tu gagnes au loto, on partage ? JAIME

J | Le pseudo en impose. Juste une lettre. PERV J'ai pas pu résister à ce scénario. Je vais lui pourrir la vie, il s'est cru roi du monde. Faut qu'il redescende un peu de son piédestal de pacotille. MDR Merci en tout cas.

Arellys | Merci, t'es une sacré escort girl. FAN

Mordred | Merci, mais t'es pas mal non plus. HEHE

Frey | étudiant en art visuel et vendeur de rêve, wow. BRILLE Je te remercie pour l'accueil !

Raffaele | C'est gentil mais non merci. Un, c'est déjà trop, alors deux... Bonjour le congélo. ARROWluvCharlie Merci.

Abel | Merci beaucoup ! AAAAH

Jack | Je connais pas votre lien (pas encore MIAOU ) mais avec plaisir ! Je vais essayer de la finir ce soir. RESTONS ZEN (t'es bonne aussi, j'aime trop sky).

Et bien quel accueil. SUPER


Dernière édition par Angie Gonzales le Mar 16 Juin - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: angie | bang bang, you shot me down Mar 16 Juin - 21:56

Cette femme est d'une beauté CUTE DE CEUX
Bienvenue parmi nous, très bon choix PITIE DE CEUX
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: angie | bang bang, you shot me down

Revenir en haut Aller en bas

angie | bang bang, you shot me down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Kiss Kiss Bang Bang
» Y avait quoi avant le big bang?
» Vidéo documentaire Arte "A la recherche des secrets du big bang"
» évolution , big bang etc...
» La NASA et la recherche pour réduire le bang supersonique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)