Partagez|


Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
les locatairesles potins


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend." Lun 15 Juin - 3:35

Aliyah Astrid Williamson
Alors j'enfile une veste et un verre de vodka et tant pis si j'empeste la trouille et le tabac. Je danse jusqu'à rire, la nuit la vie et moins pire. J'ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir. Et on s'en fous de nos raisons la nuit se pose moins de question.
Nom  Williamson, plus une réputation qu'un nom, Si ont exclue ses frères, Aliyah n'y a aucun rattachement encore vivant et le côté émotionnel est passé au broyeur il y a longtemps ce n'est plus qu'une chose qui figure sur ses papiers, quelque chose qui l'étiquette comme une bête de plus à avoir foulé le sol de cette planète.Prénom  Ailyah et Astrid, une tentative d'originalité manquée de leurs parents en nommant tous leurs enfants avec des prénoms et des deuxièmes prénoms en a. Il y a tant d'appellation qui lui sont attribués que la jeune femme ne fait plus vraiment attention, du mec dans le parking qui la confond avec une des filles de ce groupe de pute et lui offre de l'argent en retour de quelques minutes de plaisir à la fille jalouse qu'elle se soit rendue à l'université et qui la traite de salope en racontant à tout le monde qu'elle à dû couchée à droite et à gauche pour obtenir cette bourse d'étude .. il y a aussi un côté plus lumineux quand elle pense à cette vieille dame pour qui elle fait le ménage qui la traite comme sa petite fille et qui lui donne séance cesse des petits noms ... ou encore ces enfants qui la voient comme la grande soeur cool car elle s'arrête pour jouer avec eux dans la rue ... Pour elle, un prénom ne reste jamais le même. Il change à chaque heure. Date et lieu de naissance Le 10 juillet 1995 à Chicago. Un quartier pauvre ou un autre, ça ne change pas vraiment l'ambiance. Le seul avantage qu'elle a maintenant est qu'elle peut pratiquer ses activitées artistiques plus librement et ne plus se cacher par peur de faire rire d'elle. Aujourd'hui, elle s'en bat bien les couilles de ce que les autres pensent d'elle, mais étant plus jeune, elle réagissait toujours avec exagération. Aujourd'hui, c'est elle qui fait à sa tête, pas le contraire.
Âge 20 balles, presque 21. Dans moins d'un mois, elle accèdera à cet âge que l'a dit renouveau. On dit que la majorité change une vie, mais c'est encore une illusion de riche ça. Ici, y a rien qui change. Ici, les cauchemars ne s'arrêtent pas et la vie ne va pas en s'améliorant simplement parce qu'on le veut. Il faut travailler fort, très fort pour se sortir du trou et même si elle est sur le bon chemin, Aliyah est loin d'y être encore ...  Nationalité Américaine. Elle pourrait être tawanaise, brésilienne, anglaise ou australienne que sa changerait rien dans sa vie.Origines Encore une fois quelque chose qui n'a pas d'importance .. à quoi bon se renseigner sur des gens qui sont mort et enterrés ? appart une balle dans la tête il ne lui apporterait rien de bon de toute façon Statut matrimonial Elle a longtemps cherche à mettre un qualificatif sur la relation, à définir ce qu'elle ne pouvait exprimer en paroles .. mais elle n'y est jamais arrivée sauf pour cette phrase si souvent entendue .. : Suis-moi je te fuis, fuis moi je te suis. Orientation sexuelle Elle à tout fait pour être originale et se démarquée .. elle à si longtemps essayée .. mais finalement c'est en étant elle-même qu'elle est devenue originale. Elle à donc ouvertement déclaré son hétérosexualité il y à quelques années de ça. Eh oui, elle aime les hommes.Job ou Activité Étudie pour devenir Infirmière, se fait de l'argent en faisant des tutoriel et des chorégraphie à son studio de danse qui entretient une chaîne youtube populaire et le reste se fait avec la "business" familiale. Date d'arrivée au Parking quelque part durant l'année de ses 12 ans.  Groupe Ceux qui rêvent. Type de perso Pré-lien de mon Averychou d'amour  Smile  Crédits Hopeless Whisperer, Frenchaddicted & Anaelle. Autorisez-vous, en cas de suppression, l'utilisation de vos scénarios et/ou familles par d'autres joueurs ? oui.

Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?Je pourrais inventer une histoire spectaculaire et un passé émouvant, mais ça ne servirait qu'à me remettre dans la figure que je déteste ma vie. Ma vie est tout simplement un gros tas de merde. Ma mère est partie alors que je n'avais que 12 ans et mon père n'est qu'un criminel de pacotille qui venait se faire vivre alors qu'il était entre deux séjours derrière les barreaux. Mes frères et moi avons souhaité un nouveau départ, un endroit plus calme, mais nous n'avions pas les moyens de nous payer ce calme. Nous sommes donc déménagés au Bronx et c'est comme ça que nous sommes arrivés au parking ... tout simplement.
Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ? Je ne vois franchement pas de différence avec les autres immeubles du coin. C'est une vieille bâtisse avec des appartements défraîchis, mais qui font largement l'affaire. Nous les Williamson n'avons jamais eueut besoin de beaucoup pour survivre. Nous avons toujours fait beaucoup avec peu et c'est ce que nous continuons de faire jour après jour. Une des preuves les plus réfutables est mon entrée à l'université l'année dernière. Certes, je n'ai pas obtenu mon diplôme en même temps que les autres quand j'ai fini mes études au lycée, mais après une année à l'école pour adultes, j'ai finalement réussi à obtenir mon diplôme et m'inscrire à la New York University. Je ne sais pas pourquoi, mais je suis celle qui voit toujours la lumière dans ma famille. Je sais qu'à force de travailler, je trouverais un moyen de me sortir du trou et peut-être même de sortir mes frères aussi. Les habitants de l'immeuble me font un peu penser à un troupeau de bêtes de ferme. Certains suivent le mouvement sans se poser de questions, et puis il y a des groupes qui ressortent ... les malfaiteurs, ceux qui veulent profiter des moutons suiveurs et les rêveurs comme moi ... Ceux qui veulent changer le monde sans savoir comment.
Quelle est votre réputation au sein du quartier ? Hmm ... Vous voulez vraiment vous aventurer là? Très bien, soyez bien assis ... Je suis celle qui fouine trop. Je suis celle qui pousse jusqu'au bout pour obtenir ce qu'elle veut et qui n'hésitera pas à manipuler les gens jusqu'à un certain degré pour obtenir satisfaction. Je suis celle qui traque les proies et qui s'assure que justice soit faites. Je suis un peu comme une lionne en y pensant bien. Ma traque à aussi un autre sens quand une envie soudaine me prend. Il y a eu un temps où je me foutais de qui, tant qu'il était dans ma tranche d'âge et qu'il avait un condom, mais j'ai passé cette passe et je suis beaucoup plus sélective. Je choisis soigneusement ma proie et je prends le temps de l'amadouer, de l'ouvrir complètement jusqu'à pouvoir la feuilleter comme un livre ouvert. Je suis la gardienne des secrets et à gardienne de son lit pour le temps qu'il faut. Des sentiments, il y en a parfois, parfois pas. Ce n'est pas une priorité, pas maintenant, je ne suis pas prête à perdre contrôle de moi-même à ce point. Je suis la clef qui ouvre les portes, la carte qui vos guides les couloirs mal éclairé de l'immeuble ... Je suis la rôdeuse du parking ...



feat Nastya Shmakova
Aliyah n'est pas une grand parleuse, Quand elle à quelque chose à dire, elle le dit et c'est tout, Autrement, elle écoute et elle enregistre le moindre détail qui pourrait lui être utile plus tard, même la chose qui semble inutile. + Elle possède un chien , une berger allemand prénommée Paisley qu'elle à adoptée des surplus des chiots de polices + Elle adore tout ce qui apelle à être en contact avec l'eau, prendre un bain, une doucher, aller à la piscine, à la plage .. elle fait chier ses frères en monopolisant la salle de bain à cause de sa passion pour l'eau. + Elle est tatouée et l'assume pleinement,  ne planifiant pas cesser de se faire marquer le corps prochainement. + Elle danse depuis qu'elle est toute petite, c'est une grande passion en plus du cheerleading , du théatre et de la musique. + Est claustrophobe. Elle ne supporte pas les petits espaces. Les ascenseurs sont ses rivaux. + Fait une allergie à une forme de pennysiline, chose qui à faillit la tuée lors d'une visite à l'hôpita alors que les médeçin  lui en ont donné pour faire diminuer la douleur. Elle porte une bracelet médical depuis ce temps. Elle est aussi allergique aux piments et aux kiwis. + Elle c'est droguée étant plus jeune. Mais elle à décidé d'entrer en désintoxication à 17 ans. Elle est libre de toutes drogues + Elle écris pour se détendre. C'est son moyen d'évacuer et elle ne pourrait pas utiliser autre chose.  + Aliyah à un style bien à elle, elle se fou bien de ce que les autres peuvent penser de sa manière de s'habiller, l'important pour elle c'est d'être elle-même, chaque jour. + Aliyah est quelqu'un de sportive qui surveille sa ligne et son alimentation. Elle pratique beaucoup de sport, passant de la course au arts martiaux au basket ou encore au football. + Aliyah est une passionnée de voiture. Elle est meilleure en mécanique que tout ses frères et conduit une vieille camaro 67 qu'elle à retapée elle-même. +


«  Où vas-tu? »

Encore cette question. Il te la posait à chaque fois que tu venais pour passer la porte. C'était devenu une habitude pour lui, et il savait que ça te faisait grincer des dents. Tu n'étais plus la mioche naïve qui se foutait dans la merde volontairement quand vous aviez emménagé ici. Tu avais grandi, changé, vieillit et le plus important vécu. Tu avais faits des conneries, tu avais mordu la poussière, mais tu t'étais relevée à chaque fois pour mieux te casser la gueule à nouveau. Après ta plus grosse chute pourtant, tu avais compris. Tu avais compris que tant que tu ne ferais rien pour changer ta vie, elle ne changerait jamais. Tu ne pouvais pas faire comme lui. Tu devais t'en sortir, faire ce qu'il n'avait jamais fait. Tu ne pouvais pas compter sur les jumeaux pour t'aider ... ils étaient gentils, mais aussi, sinon plus tarés que ton frère. Tu aimais tes frères, tu aurais tout fait pour eux ... mais tu ne pouvais pas gâcher ta vie. Tu le savais et il le savait bien aussi et ça le faisait chier. Ça le faisait chier de te voir réussir là où lui n'avait même pas fait l'effort de se rendre. Il finirait sans doute en prison, comme ton père, mais il s'en foutait. Il était déjà détruit, démoli de l'intérieur.

«  Je vais au studio ... je sais pas à quelle heure je rentre, je vais sans doute aller faire mes devoirs à la bibliothèque après ... m'attendez pas pour bouffer, je me prendrais un truc en chemin. »

Sans attendre sa réponse, Tu pris la porte et la refermais le plus rapidement possible. Tu n'avais pas envie de t'engueuler avec lui parce qu'il trouvait que la danse était une perte de temps pour toi. Il aurait voulu que tu participes plus à son petit commerce, mais tu ne pouvais pas. Au contraire, tu essayais d'éviter le plus possible d'avoir quelque chose à y faire. N'importe quelle excusé était bonne et ça frustrait ton frère encore plus. Pourtant, il ne pourrait jamais lever la main sur toi. Il t'aimait trop pour ça et tu le savais. Tu voulais le détester, tu voulais vraiment, mais tu ne pouvais pas. Malgré toutes les fois où il t'avait insultée, tu'avais rabaissée ... tu finissais toujours dans ses bras à 3 heures du matin en pleurant à cause du cauchemar que tu faisais toujours. Ce cauchemar, il aurait raison de toi. C'était toujours la même chose. Tu étais dans une pièce sombre, et tout à coup ton père arrivait. Ce qu'il te faisait dans ce cauchemar n'était pas racontable. On t'avait suggéré d'aller consulter, mais tu n'avais pas les moyens de te payer un psychologue. Peut-être plus tard, quand tu aurais un salaire convenable et que tu serais sortie du Bronx ... car oui, tu allais en sortir. Tu aimais tes frères, tu ferais n'importe quoi pour eux, mais tu n'allais pas finir comme eux.

***

« Attends, peut-être que si on place le levé là et le déplacement groupé ensuite ça enfilera mieux avec la musique ... ouais essayons ça ... »

La caméra filmait dans le coin pendant que vous étiez en ébauche de création. C'était un projet spécial qui vous avait été commandé directement d'une artiste et c'était une grande opportunité à ne pas perdre pour vous. Si vous convainquiez cette chanteuse, les choses pourraient réellement décoller pour vous. Avec tes études, ce studio était vraiment ta priorité. Tu y passais le plus clair de ton temps libre, tout simplement car c'était ici que tu te sentais capable d'être toi-même, Aliyah. On te disait toujours que tu rêvais trop que tu reviendrais sur terre un jour et tu étais déterminée que non, que tu n'étais pas comme les autres. Tu le savais à l'intérieur de toi, mais les autres eux, s'en foutaient. Ils voulaient juste te voir mordre la poussière comme eux l'avaient fait tant de fois avant d'abandonner et de se convertir à la vie de mouton qu'ils menaient. Ici, vous étiez un petit groupe, une famille de rêveurs. Ici, vous aviez le droit d'exister.

Ce ne serait pas toujours facile, tu le savais bien. Il y aurait de la merde et de la douleur ... mais tu étais prête à te sacrifier et prendre le temps qu'il fallait pour ne pas devenir comme les autres. Tu allais tout faire pour prouver à ton frère qu'il avait tort ... Vous n'étiez pas tous pareils ... tu étais différente.

Eternal Hunt
passe ta souris !
Arianne, 18 ans, 19 ans dans 10 jours, étudiante et travailleure au service à la clientèle, Je suis accro au catch, à l'écriture et aux animaux. J'adore aussi faire du théatre et chantée. Je suis sur  les forums depuis 8 ans maintenant et ce n'est pas dans mes projets d'arrêter bientôt  SUPER  Au plaisir de vous connaître plus amplement  GEEK  INTELLO  SADIQUE  HEU  CAÏN LE CAÏN  SLURP  KING


Dernière édition par Aliyah Williamson le Ven 19 Juin - 15:50, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend." Lun 15 Juin - 3:51

Je ne connais pas ton avatar mais elle est jolie CUTE
Bienvenue sur De Ceux et bon courage pour ta fiche ho :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Le Loup »
« Le Loup »
› Âge : 26 ans (12 novembre)
› Appart : #520 (F4) avec les orphelins Williamson et l'orpheline de la vie
› Occupation : en taule
› DC : la tatouée espagnole, le cuistot italien et l'hystérique enceinte
› Messages : 3040
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend." Lun 15 Juin - 3:53

ouiiiii ouiiiii ouiiii la petite sœur is heeeeere! HAN
bienvenue ceci dit JAIME BANANE



monsters are in your head
williamson ⊹ mais j’passerais pas ma vie à m’demander quand elle commence. (by anaëlle)

PERSONNAGE EN PRISON. ho
(mais possibilité de rp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t1711-avery-un-coeur-c-est-lo


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend." Lun 15 Juin - 5:04

bienvenue par ici, Nastya est magnifique, garde-moi un lien au chaud. :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend." Lun 15 Juin - 5:13

Bienvenue! :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Connasse »
« Connasse »
› Âge : 34 ans
› Appart : Manhattan
› Occupation : Maquerelle
› DC : Al Kelley et Misha Azarov
› Messages : 2573
› Nombre de RP : 8

Message(#) Sujet: Re: Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend." Lun 15 Juin - 9:09

Bienvenue parmi nous HAWW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t10589-ekat-o-letal-blonde


avatar

› Âge : vingt-sept ans
› Appart : #1401 - 14e étage
› Occupation : je me suicide à petit feu.
› Messages : 3627
› Nombre de RP : 0

Message(#) Sujet: Re: Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend." Lun 15 Juin - 9:27

Elle est tellement jolie BRILLE
Bienvenue :l:



.
Je marche dans des villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude. Que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nous-sommes-de-ceux.com/t5129-silver-o-high-all-the-t


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend." Lun 15 Juin - 10:26

j'suis choquée de la rapidité, trop de chance avery MDR
en tout cas t'es toute belle, bonne chance pour ta fiche coeur
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend." Lun 15 Juin - 12:02

Bienvenue avec la bombasse Nastya, très bon choix coeur coeur
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend." Lun 15 Juin - 12:21

Trop belle BRILLE bienvenue :l:
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend." Lun 15 Juin - 12:24

Quel choix ! JAIME
Bienvenue parmi nous, bon courage pour ta fiche. HELLO
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend." Lun 15 Juin - 13:01

Trop jolie. :l: bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend." Lun 15 Juin - 13:09

Bienvenue parmi nous, bon choix d'avatar, elle est jolie I love you :l: CUTE
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend." Lun 15 Juin - 13:09

Ce choix d'avatar tellement ouf OMG Nastya est magnifique POTTE

Bienvenue ici, excellent choix de .. Bah de tout MDR POTTE FAN
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité

Invité
Message(#) Sujet: Re: Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend." Lun 15 Juin - 13:16

Jouulie BRILLE :l:
Bienvenue ici ! Smile
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend."

Revenir en haut Aller en bas

Aliyah + " La séparation, c'est aussi comme l'amour, quelque chose qui commence. Comme l'amour, quelque chose qui s'apprend."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Méditation Quotidienne : Aimer comme Dieu nous aime : d'un véritable amour
» Vidéo Chant : Jésus comme une rose tu as vécu pour donner ta vie....
» Bénédiction du 06 juillet : "Seigneur, ton amour soit sur nous, comme notre espoir est en toi."
» Aimons-nous les uns les autres comme Jésus nous aime
» TFE: L'art comme moyen de communication dans une autre culture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE CEUX :: Les Fiches Abandonnées-
LES RP LIBRES

Apolline au chantier Marshall se marie (groupe) Kendall fait la fête (groupe) Panique au Lumi (Groupe) Bianca matte du porno Independence Day (groupe) Azur fête ses 30 balaisBronx Boxing (groupe)