avatar
« révolé sa mère. »« révolé sa mère. »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 5439
▹ INVESTISSEMENT : 83

▹ AGE : 20 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ AVATAR : Callum
▹ DC : Henry et Elliot



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: We need to talk...(Jacek)   Mer 20 Juin - 23:24
Tu ne t’étais pas tout de suite rendu compte de sa disparition. Ce n’était pas que tu ne t’en préoccupais pas mais tu étais allé te terrer chez Art quelques jours, n’osant pas vraiment revenir affronter la colère et surtout, la déception de ton ami…Parce qu’en colère, il l’était très clairement, la table et les chaises cassées en disaient long. Quand s’était-il acharné dessus ? Pendant que tu étais allé rejoindre ton mec, le même dont il était amoureux ? Bordel, tu savais qu’Art lui plaisait mais jamais tu n’aurais cru que Jacek pouvait en être tombé amoureux.
Tu te sentais profondément désolé de la tournure des évènements mais tu n’avais pas la moindre idée de la manière de te sortir de ce merdier. Jacek, tu l’aimais comme un frère, c’était un ami qui t’était cher et jamais tu n’aurais voulu le blesser de la sorte…mais tu ne pouvais pas te résoudre à renoncer à ton histoire avec Art.
Tu étais donc resté plusieurs jours sans réellement bouger, laissant à Jacek un peu de temps et d’espace même si pour ça, il s’était très bien débrouillé tout seul. Puis quand le temps t’avait semblé suffisant, tu t’étais mis à sa recherche. Le retrouver n’avait pas été aisé : quand on voulait disparaître à New-York, on disparaissait.
C’est à cause d’une erreur que tu avais fini par le retrouver : le pauvre s’était arrêté à un bar et vu son état quand tu passais le seuil d’entrée, tu compris qu’il n’en était probablement pas à son coup d’essai. Poussant un profond soupire, tu t’approchais de lui sans savoir à quoi devoir t’attendre.
« Jacek ? »


avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11985-jacek-tonnesen-je-m-ap
▹ MESSAGES : 186
▹ INVESTISSEMENT : 15

▹ AGE : 22 ans
▹ APPART : 1410
▹ TAF : Ex-SDF, dealer de weed et danseur au Paradis
▹ AVATAR : Emil Lennstrand
▹ DC : Casey Andersen



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: We need to talk...(Jacek)   Jeu 21 Juin - 0:43
Combien de verre ? Il ne savait plus trop... Il s'en fichait surtout ! Après tout maintenant il avait un travail... une putain de paye comme tout le monde pour quelqu'un qui lui avait bien fait à l'envers... alors merde, les billets verts ils allaient lui servir pour le coup, il allait même pas essayer de faire son radin, d'avoir des prix, il avait juste envie de boire, boire et encore boire jusqu'à plus être capable de penser, capable d'oublier comme il le faiait depuis plus d'une semaine maintenant. Car oui c'était bon, il y ressemblait à ces SDF clichés, à ces épaves qui au final le soir trouve le sommeil par l'ivresse car il n'y a plus que ça pour les endormir et leur faire tout oublier. Il était dans un état déplorable Jacek, des yeux cernés de fatigue, le teint livide, le regard éteint... comment il avait pu être aussi con franchement ? Comment avait-il pu croire... il n'aurait jamais dû quitter la rue, il aurait dû rester à ce qu'il avait très bien fait durant toutes ces années, vivre seul, en marge et sans attache, jouant simplement de ses charmes pour avoir parfois droit à un peu de confort mais retournant toujours dans la rue... toujours... comme ça au moins il était protéger des émotions humaines et des douleurs qui allaient avec.

Mais c'était trop tard à présent, trop tard... il avait baissé sa garde et maintenant... il en chiait juste ! Alors oui il se noyait dans l'alcool pour ne pas se noyer dans sa peine mais au final... il n'arrivait qu'à se noyer dans les deux et c'était pathétique. Au final même le barman le remarquait bien, un ami pourtant, un qu'il avait connu de son temps dans la rue avant putain d'Al et qui lui avait tendu la main et qui a présent tentait sans doute de le faire... mais pas comme Jacek avait envie de l'entendre. En effet, il avait fini par refuser de le servir, par lui dire de rentrer chez lui mais putain... il avait pas de chez lui ! Il en avait jamais eut, c'était qu'une putain d'illusion... Le seul accord qu'il avait pu trouver c'était d'aller au moins se passer un peu d'eau sur le visage, ce que Jacek avait fini par accepter non sans emporter sa bouteille de bière dans laquelle il restait un fond de bière mais à peine avait-il quitté son tabouret qu'il avait fortement titubé, obligé de se rattraper à une chaise qui se trouvait non loin pour s'installer dessus le temps que ça arrête de tourner... puis il y eut cette voix cette putain de voix « Putain... » Il releva difficilement les yeux vers Al, vérifiant que cette fois il n'hallucinait pas comme ça lui était souvent arrivé ces derniers temps, avant de lâcher un très amer « T'as pas fini de me pourrir la vie sale PD ? Ou même ma tranquillité tu comptes me la prendre ? » Ceci après lui avoir dit que ça l'intéressait pas de préférence... bah ouai ! « Oh pauvre Jacek, je t'aime juste comme un frère, pas plus... Par contre le mec que t'as fini par vraiment kiffé je lui suce la queue voyons, normal ! » marmonnait-il dans toute son amertume, audible de Al mais pas du reste de la salle « Juste casse toi putain... » avait-il fini par dire en plongeant sa tête dans ses bras sur la table.
avatar
« révolé sa mère. »« révolé sa mère. »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 5439
▹ INVESTISSEMENT : 83

▹ AGE : 20 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ AVATAR : Callum
▹ DC : Henry et Elliot



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: We need to talk...(Jacek)   Jeu 21 Juin - 22:21
Tu ne te souvenais pas d’avoir déjà vu Jacek dans cet état et pour cause, en général tu finissais sous la table bien avant lui, c’était pour dire son état ce soir. Ça te faisait mal au cœur de le voir ainsi et tu commençais à douter du bienfait du temps que tu lu avais laissé. Est-ce que tu aurais du rester avec lui le soir de la révélation ? Assurément mais il était trop tard pour regretter, en plus ça ne serait pas la première fois que tu prenais une mauvaise décision. A présent, il ne te restait plus qu’à tenter de recoller les morceaux et te faire pardonner ou au moins, le ramener à la maison.
Prenant une profonde inspiration, tu t’étais approché de lui d’un pas rapide, pour te donner du courage mais arrivé à sa hauteur, tu ralentis jusqu’à t’immobiliser, te doutant bien que tu n’aurais pas un accueil très chaleureux. Adressant quelques mots au barman, tu le vis se lever, tituber avant de se laisser tomber sur une chaise, visiblement en un bien sale état. Merde. Tu te mordis la lèvre, peut-être un peu pour te punir d’être la cause de ses malheurs mais t’apitoyer ne l’aider pas. C’est alors que tu te décidais à l’aborder.
Comme tu l’avais prédit, Jacek ne semblait pas ravi de te voir et dans sa maladresse saoule, il releva le nez sur toi, non pas pour t’envoyer chier mais te marquer au fer rouge de son insulte. « C’est toi qui m’traite de PD ? T’es sérieux Jacek ? » soupirais-tu, encaissant le reproche avec difficulté, sentant la panique grouiller dans ton ventre. Et si quelqu’un l’avait entendu ? Tu ne pus t’empêcher de jeter un coup d’œil autour de vous mais c’était inutile, personne ne s’en souciait. Le truc c’est que Jacek n’en avait pas fini avec toi, il reprit d’un ton plaintif avant de reprendre avec plus de rage à peine contenue. Et ça te fit l’effet d’une claque bordel parce que même si techniquement, ce n’était pas arrivé, pas dans ce sens là du moins, il n’était pas loin de la vérité. Et ça te faisait mal de devoir l’admettre. En fait non, tu ne voulais pas. « Arrête ça. Tu sais très bien que c’est pas ça ! » Ah bon ? Non, tu n’avais pas encore le courage pour affronter la réalité en face. Tu pris néanmoins sur toi, tentant ta chance malgré tout. « Viens avec moi, on en parlera à la maison… »


avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11985-jacek-tonnesen-je-m-ap
▹ MESSAGES : 186
▹ INVESTISSEMENT : 15

▹ AGE : 22 ans
▹ APPART : 1410
▹ TAF : Ex-SDF, dealer de weed et danseur au Paradis
▹ AVATAR : Emil Lennstrand
▹ DC : Casey Andersen



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: We need to talk...(Jacek)   Dim 24 Juin - 23:44
Qu'est-ce qu'il avait à venir l'emmerder comme ça ? Ne lui avait-il pas fait suffisamment de mal déjà ? Avait-il vraiment besoin de venir le voir alors qu'il était aussi pathétique histoire de l'achever une bonne fois pour toute ? Qu'il dégage... Jacek n'avait aucunement envie de le voir... aucunement envie car actuellement ça lui faisait trop mal car il y a pas si longtemps il se voyait affronter le monde avec lui sans que jamais rien ne puisse les séparer... mais ils l'avaient été finalement... tout ça pour Art... putain de merde. Alors oui il voulait qu'il se casse et oui... il l'avait bien traité de PD « Bah quoi ? C'est ce que t'es, non ? T'es pas un PD car tu suce des bites, t'es un PD car tu suces la bite du mec que j'aime et t'as même pas été capable de me le dire en face ! Cela t'avait pas suffit de me dire que tu m'aimerais jamais ? Fallait que tu sautes sur le seul autre mec qui me donnait vraiment envie ? T'es qu'un gros PD ! » voilà tout ce qu'il avait à dire, voilà ce qu'il avait craché, en hurlant il espérait alors qu'en réalité il marmonnait surtout dans son ivresse. Il avait envie de chialer... mais il ne lui offrirait pas ce plaisir.

Non à la place il laissait son amertume parler, marmonnant tel un gosse tout ce qui était allé de travers et tous les reproches qu'il avait à lui faire. Il ne comprenait toujours pas qu'il était de trop ? Il voulait juste rester là... rester là avec son alcool jusqu'à ce qu'on le foute dehors et qu'il se réveille le lendemain sur le trottoir dans un état pitoyable mais moins que celui dans lequel Al l'avait mit. Mais voilà, Al était con, très con... décidant de nier au lieu de jouer cartes sur table. Comment osait-il se foutre de sa gueule comme ça ? La bouteille de bière vola sans le moindre avertissement, frôlant le visage de Al uniquement car Jacek était trop bourré pour viser et venant s'éclater sur une table plus loin qui fort heureusement était vide mais fit sursauter la clientèle « Arrêtes putain ! ARRÊTES ! Assumes un peu, t'as juste agit comme une pute ! Et j'ai pas de maison, j'en ai jamais eut ! Je l'ai cru un temps mais ça a jamais été chez moi, vous m'avez toujours prit pour le dernier des cons ! » Cette fois il avait retrouvé de la puissance dans ses cordes vocales pour lui hurler ça tandis que le barman approchait, histoire de lui faire comprendre qu'il devait partir maintenant, ami ou pas. Jacek grogna simplement avant de se diriger vers la sortie non sans mal, rejoignant la rue, titubant un peu dans cette dernière jusqu'à se trouver dans la ruelle voisine et de s'écrouler contre le mur car de toute manière il ne pouvait plus avancer. « Je pensais que toi et moi ce serait éternel... qu'on mènerait notre guerre face au reste du monde ensembles et ceci jusqu'à notre dernier souffle. Mais maintenant... s'il te plait, tu veux faire quelque chose pour moi ? Alors ramène moi à avant que je te donne mon cœur, mon âme, tout ce que je possédais... ramène moi à ce jour où tu m'as ramené chez toi et surtout laisse moi dans la rue. » Il ne savait même pas si Al l'avait vraiment suivit en vrai... mais il avait besoin de le dire, cette fois craquant et commençant à pleurer comme jamais.
avatar
« révolé sa mère. »« révolé sa mère. »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 5439
▹ INVESTISSEMENT : 83

▹ AGE : 20 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ AVATAR : Callum
▹ DC : Henry et Elliot



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: We need to talk...(Jacek)   Lun 25 Juin - 1:22
Tu aurais mieux fait de le laisser tranquille. Il n’était visiblement pas prêt à te parler, à t’écouter ou mieux encore, te suivre. Et de toute évidence, tu n’étais pas prêt non plus. Toutes les alarmes se mettaient en route et pourtant, tu continuais à forcer, insistant alors que le plus sage aurait été de laisser tomber pour le moment. Revenir un autre jour peut-être. Ou une autre vie pour ce que t’en savais ! Mais non, il avait fallu que t’insistes et la réaction du blond ne se fit pas attendre, tel un orage une nuit d’été, menaçant d’éclater à tout instant. Chacun de ses mots te firent l’effet d’une bombe et instinctivement, tu serrais tes poings, déglutissant avec difficulté. « Mais ta gueule putain ! Tu sais que dalle ! » feulais-tu en faisant preuve d’une patience qu’on te connaissait mal. Puis surtout, tu avais envie de lui hurler que toi aussi tu l’aimais, à en crever, que tu ne lâcherais pas l’morceau, même au nom de votre amitié. C’était moche et tu ne pouvais pas le dire sous cette forme, d’autant plus que tu ne te sentais pas prêt à en parler du tout en réalité. Ce qu’il y avait entre toi et Art, ça vous concernait. Il n’y avait pas de mots assez forts pour décrire votre histoire, votre relation, ce qu’il te faisait ressentir.
Mauvais choix. La vengeance de Jacek ne tarda pas et sa bouteille te frôla de près si bien que tu te retournais pour voir les dégâts un peu plus loin, les yeux ébahis. « mais t’es malade ? » d’ivresse. De douleur. Tu comprenais bien mais tu n’étais pas connu pour ton calme, ni pour ta maîtrise de toi et regardant autour de vous, tu te sentis oppressé par les regards, si bien que tu te rapprochais d’un pas, le regard furibond. « Mais d’où tu m’traites de pute bordel de merde !? Tu passes ta vie à mater tout ce qui passe et quand une fois je merde, c’est moi la pute ? C’est une putain de blague sérieux ! » te défendis-tu sans réellement te rendre compte que tu avouais entre les lignes ton histoire avec Art. Tu n’eus pourtant pas le temps de poursuivre parce que déjà on vous mit à la porte et si tu avais de la rage en toi, tu ne parvins néanmoins à te résoudre à le laisser seul. Et pour la première fois, tu envisageais de lui la vérité. Toute la vérité. Mais ça c’était juste avant qu’il ne se mettre à dire ces horreurs, laissant les larmes inonder ses joues. « Arrête ça Jacek...ce n’est pas parce que…remet pas tout en question à cause de ça s’te plait… »


avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11985-jacek-tonnesen-je-m-ap
▹ MESSAGES : 186
▹ INVESTISSEMENT : 15

▹ AGE : 22 ans
▹ APPART : 1410
▹ TAF : Ex-SDF, dealer de weed et danseur au Paradis
▹ AVATAR : Emil Lennstrand
▹ DC : Casey Andersen



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: We need to talk...(Jacek)   Lun 25 Juin - 8:03
Que dalle ? Il ne savait que dalle ? Bien sûr que non il savait que dalle ! Tout ça parce que Al n'avait pas eut les couilles de le lui dire... comment voulait-il qu'il sache ? Alors en attendait il s'était fait des idées, il s'était fait son opinion. Il n'était pas content ? Il aurait alors dû jouer cartes sur table au lieu de jouer aux cons avec lui... il méritait au moins ça putain... d'avoir le droit à la vérité, au respect mais non... il lui avait tout refusé en un joli doigt. Du coup il ne comptait pas se la fermer, il ne comptait pas se montrer moins amer et en plus plus Al parlait et plus il le rendait dingue avec sa merde, au point de lui lancer sa bouteille de bière dans la gueule ! À côté du moins, assez pour le surprendre. Mais au moins il était un minimum honnête maintenant, admettant qu'il avait merdé, consentant sur le fait qu'il y avait bien eut quelque chose... non, qu'il y avait bien quelque chose plutôt. Était-ce si difficile que ça au final que d'assumer ? Il aurait bien eut des répliques acerbes à lui balancer par rapport au fait qu'il le traitait de pute... mais il était trop bourré et surtout on ne voulait plus d'eux ici alors il s'était contenté de sortir en grognant.

Il avait alors titubé jusqu'à une ruelle à côté, s'effondrant contre un mur avant... avant de continuer ses lamentations, de tout remettre en question en effet pour finalement se mettre à fondre en larmes. En tout cas Al l'avait en effet suivit... ou alors il commençait à vraiment grave halluciner et là ce serait mauvais signe. Il lui disait surtout de ne pas ainsi revenir sur tout ce qu'ils avaient vécu. Mais comprenait-il simplement que si il pensait cela c'était justement car c'était terriblement important et que la blessure en était d'autant plus grande ? « Je voulais juste de l’honnêteté... je pensais que je méritais au moins ça, un peu de respect, surtout de ta part... Comment ne pas tout remettre en question quand la personne qui m'est le plus important me dis rien et pire... essaye de me mener en bateau de la pire des manières ?... Et ça me fait mal car j'ai que toi Al... j'ai vraiment que toi... Pourquoi tu m'as rien dit ? Pourquoi tu as gardé le silence et que tu m'as laissé me faire de faux espoirs ? » Il s'était alors recroquevillé sur lui même, rapprochant ses genoux de son torse, entourant ces dernières de ses bras et plongeant sa tête contre ses genoux, sanglotant. Il avait besoin de réconfort... mais est-ce que ça Al le comprendrait ?
avatar
« révolé sa mère. »« révolé sa mère. »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 5439
▹ INVESTISSEMENT : 83

▹ AGE : 20 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ AVATAR : Callum
▹ DC : Henry et Elliot



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: We need to talk...(Jacek)   Lun 25 Juin - 8:46
Tu n’étais pas venu pour te disputer avec Jacek mais pas non plus pour te faire insulter, surtout qu’il était complètement à côté de la plaque ! Enfin non, il ne l’était pas mais ça ne se passait pas comme ça ! Tu ne pouvais pas le laisser te traiter comme ça quand tu avais à peu près fait les choses comme il fallait : tu avais quitté Mily avant qu’il ne se passe quoi que ce soit. Ton seul tort à tes yeux, c’est d’avoir voulu garder cette histoire pour vous. Parce que tu n’étais pas prêt, parce que tu ne voulais pas briser votre bulle de rêve. Ni Jacek ni Lincoln n’avaient été mis au courant mais il pouvait être certain qu’ils seraient les premiers prévenus…mais tu ne pensais pas que ce moment arriverait si vite. Vous aviez encore tant de choses à vivre tous les deux, vous découvrir, vous dévoiler l’un à l’autre…tu avais besoin de temps, beaucoup plus de temps que ça.
Mais Jacek souffrait. Le voir aussi mal te fendait le cœur. Tu n’avais pas voulu ça, tu ne voulais blesser personne mais il fallait croire que tes choix apportaient toujours de la souffrance autour de toi. Tu pensais pourtant t’être sorti de cette spirale infernale, tu pensais avoir réussi à devenir meilleur mais non, tu brisais encore et toujours les gens que tu approchais. Après Leo, Mily et Badz, était-ce au tour de Jacek de crever à petit feu par ta faute.
Serrant les dents, tu t’approchais alors, bravant encore une fois ton refus de te voir, de t’approcher même, tu te laissais glisser le long du mur à côté de lui, encaissant sa peine avec difficulté. « J’ai rien dit parce que j’suis pas prêt pour ça. Tu peux comprendre ça ? Tu crois que c’est facile pour moi de remettre en question toute ma vie ? Je sais bien que ça te donne l’impression que je me suis foutu de ta gueule mais Jacek putain, est-ce que tu peux comprendre que j’ai encore des choses à regler avec moi avant de vouloir en parler aux autres ? » commençais-tu en mettant les cartes sur table, le cœur battant. Peut-être bien que ça t’aiderait de dire les choses, au moins à lui. « C’est pas juste comme ça, pour rigoler Jacek. J’suis amoureux. Ça me fait mal tellement je l’aime, ça me tue parce que ça me crève d’avoir honte d’aimer un mec alors que je suis fou de lui. C’est ça la vérité. »


avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11985-jacek-tonnesen-je-m-ap
▹ MESSAGES : 186
▹ INVESTISSEMENT : 15

▹ AGE : 22 ans
▹ APPART : 1410
▹ TAF : Ex-SDF, dealer de weed et danseur au Paradis
▹ AVATAR : Emil Lennstrand
▹ DC : Casey Andersen



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: We need to talk...(Jacek)   Lun 25 Juin - 23:39
Il était en vrac Jacek, là dessus il n'y avait vraiment rien à redire. Pourtant la raison était quelque chose qu'il aurait trouvé tellement ridicule autrement, en étant pas concerné et pourtant... la blessure était bien là, la blessure était profonde et pour le moment elle refusait de se refermer, ayant bien au contraire l'impression qu'elle ne faisait que s'agrandir de minute en minute avec parfois quelques jets de sel dessus sous la forme des mots de Al qui continuait de lui raconter de la merde. Alors oui il avait fini par éclater et si il n’avait pas été trop ivre pour viser c'est même une bouteille qu'il aurait éclaté sur la tête de Al et ça lui avait valu de devoir quitté les lieux... tout ça par sa faute ! Tout ça car en plus de le briser il ne pouvait même pas le laisser se saouler tranquille... il avait donc titubé un peu plus loin avant de s'écrouler, sentant son cœur fissurer s'effriter petit à petit. Il était juste à bout, au fond du trou actuellement Jacek et finalement il avait craqué, lâchant que ce qu'il aurait aimé finalement... c'est qu'il ne le sorte jamais de la rue. Et oui c'était dur et sans doute ne le pensait-il pas réellement... mais là tout de suite ça lui faisait tellement mal... il voulait juste que ça s'arrête, que tout ça s'arrête et redevenir le petit con exigeant qu'il était quand il faisait la manche devant les supérettes du coin.

Mais Al fit alors l'impensable... Al retrouva ses couilles pour enfin faire les choses comme il faut, pour enfin avouer la vérité. Il l'aimait donc ? Il l'aimait... Jacek n'était pas certain que cela lui fasse réellement du bien mais... comment ne pourrait-il pas comprendre ? Il l'aimait lui aussi et c'était bien ça le drame « Et toi tu peux comprendre... le choc que ça m'a fait de découvrir que mon meilleur ami sortait secrètement avec le mec que j'aime ? Al... putain Al... depuis le premier jour où Art et moi on a traîné ensembles c'était flagrant, même Lin voyait bien que je le kiffais... Tu aurais eut mille moment pour me faire comprendre ! Me dire de pas le toucher, me demander ça comme une faveur à défaut de dire quoi que ce soit. Tu... Mais pourquoi art m'a embrassé putain ? Pourquoi il m'a fait croire lui aussi ? Vous êtes vraiment des salauds ! » C'était l'alcool qui reprenait le dessus, les prises de conscience tout ça, sanglotant de nouveau avant de s'essuyer les yeux, cherchant à retrouver une contenance « Je l'aime aussi... je sais ce que ça fait. Mais pourquoi lui ?! Non... c'est pas juste, pardon... Qu'est-ce que je deviens moi ? Pas juste non plus je crois de demander ça... je sais plus... je sais juste plus, je suis paumé. Et j'ose plus rentrer car je sais pas si j'aurais plus mal de te voir ou mal de pas t'y voir et de me faire des idées... Lui il t'aime ? » c'était peut être pas la question à poser, la réponse lui ferait sans doute plus mal que tout le reste.
avatar
« révolé sa mère. »« révolé sa mère. »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 5439
▹ INVESTISSEMENT : 83

▹ AGE : 20 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ AVATAR : Callum
▹ DC : Henry et Elliot



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: We need to talk...(Jacek)   Sam 7 Juil - 9:00
Ça te crevait de le voir aussi mal. Jacek, tu ne l’avais jamais vu pleurer, vous n’étiez pas trop du genre à partager vos états d’âmes à l’appartement et tu t’en voulais d’être à l’origine de sa tristesse. Tu tentais néanmoins d’imaginer comme tu aurais pu éviter de lui causer cette peine mais tu ne voyais définitivement pas comment : peu importe la manière dont il l’apprenait, le résultat serait le même. Et tu avais beau adorer tes gars, tu n’allais pas renoncer à Art pour lui. C’était cruel mais ça ne fonctionnait pas comme ça. Tu n’étais pas resté loin de Mily à l’époque quand Marshall te l’avait demandé, tu ne t’étais pas non plus éloigné quand Jacek t’avait glissé au détour d’une ou l’autre conversation qu’il le trouvait vraiment très beau. Peut-être que tu aurais du mais tes pensées, tu les avais gardées pour toi.
Il n’était plus question de ça ce soir alors tu vins le rejoindre et pour la première fois depuis plusieurs mois, tu lui avouais la vérité. Malheureusement, vous étiez tous deux des monstres d’égoïsme, il ne voulait pas comprendre ta situation, aveuglé par la sienne. Forcément ça aurait été trop simple et tu ravalais ton envie de lui dire tant pis pour lui. Ce n’était pas le moment de t’énerver, pas si tu voulais récupérer Jacek parce que tu en étais presque certain, si après ce soir tu ne parvenais pas à rabibocher votre amitié, demain ce serait trop tard. « Merde Jacek fais aussi un effort ! Je viens de te dire pourquoi ! » soufflais-tu, ne voulant pas encore une fois lui dire à quel point la situation était compliquée pour toi. Quand il reprit, tu accusais pourtant le coup. Art qui embrassait Jacek ? De la version d’Art, il te soutenait qu’il n’y avait rien, que ça ne signifiait rien du tout pour lui. « J’sais pas, c’est arrivé quand ? » tu n’étais pas sûr d’avoir envie de le savoir. « C’est depuis février que ça a vraiment commencé, même si on le savait pas trop encore… » finis-tu par indiquer. C’est à ce moment-là qu’Art avait voulu de toi, t’avait-il dit. Toi, c’était bien plus vieux encore mais tu préférais taire cette partie-là.
L’écoutant reprendre, ça te fit mal encore de voir qu’il n’était pas juste attiré, il l’aimait lui aussi. Ce n’était pas juste un jouet qu’on lui retirait des mains. « Rentre avec moi Jacek, s’te plait. » demandais-tu en tournant le visage vers lui. Ce serait pas facile et tu ne pourrais pas lui promettre qu’il ne croiserait plus Art, ni que tu arrêterais de le voir, il devait bien s’en douter. A sa dernière question, tu sentis pourtant ton cœur s’accélérer. Est-ce qu’Art t’aimait ? Tu donnerais tout pour que ce soit le cas. « Oui. » La vérité, c’est que tu n’en savais rien mais si le doute persistait chez Jacek, ne s’accrocherait-il pas à l’espoir que… ? « Viens, on en parle à la maison »


avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11985-jacek-tonnesen-je-m-ap
▹ MESSAGES : 186
▹ INVESTISSEMENT : 15

▹ AGE : 22 ans
▹ APPART : 1410
▹ TAF : Ex-SDF, dealer de weed et danseur au Paradis
▹ AVATAR : Emil Lennstrand
▹ DC : Casey Andersen



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: We need to talk...(Jacek)   Sam 7 Juil - 16:59
Jacek était vraiment dans un sale état... il n'aimait pas gérer avec toutes ces choses, avec les sentiments. L'amour, la déception, la tristesse... tout ça n'était pas pour lui. Il avait fait tout son possible... vraiment tout son possible pour être libre, pour vivre en ne s'inquiétant de rien, en ayant jamais d'attache et pourtant... ça avait fini par arriver et ça avait juste fait des ravages dans son esprit, dans son cœur, comme un putain d'ouragan qui avait absolument tout arraché. Il avait juste envie de rester là maintenant... qu'on le laisse pourrir dans l'alcool dans lequel il s'était baigné, mourir dans la fraîcheur de la nuit et rôtir sous le soleil du matin. Il voulait devenir une ombre se faire oublier dans le décors, oublié de tous, s'oublier lui même... il avait pas envie de se battre ni rien. Mais voilà... Al refusait de le lâcher.

Alors oui, ok, il l'avait écouté. Après tout quelle autre option lui restait-il ? Et... il se rendait bien compte que ce n'était pas volontaire, que ça torturait sans doute tout autant l'autre garçon mais... c'était tout de même tellement difficile à assimiler. Pourtant Jacek faisait des efforts pour le comprendre mais chaque fois... ses angoisses, ses peurs reprenaient le dessus et ça se ressentait dans ses paroles, des paroles que le blond tentait de retenir, des paroles pour lesquels il s'excusait en vain et qui mettait très certainement Al à bout et qui pourtant tenait... tenait par il ne savait quel miracle « Je suis désolé... je fais ce que je peux... et puis je suis bourré... » avait-il dit, vraiment désolé mais aussi avec une pointe d'amertume dans sa voix. Ce n'était pas facile d'être compréhensif et d'oublier que son cœur avait été piétiné, même involontairement. « Et c'est vers... son anniversaire... non, c'était le jour de son anniversaire. Et je pensais que lui et moi... on était devenu un truc... j'ai été tellement con... » oui, vraiment con ! Car si lui s'était fait des films... au final Art ne l'avait jamais aimé, il l'avait juste utilisé pour oublier son chagrin. C'était pourtant flagrant ! Il était sortit avec quasiment tout l'immeuble mais lui jamais il n'avait voulu avant ce fameux jour alors que depuis le départ il lui faisait la cour... quel gros con il avait été...Al avait alors proposé de rentrer, le lui demandant avec une telle détresse... peut être qu'il était bien temps qu'il rentre oui « D'accord... on rentre à la maison.. » avait-il alors répondu d'une petite voix, tendant les bras pour qu'il l'aide à se relever car clairement, seul il n'y arriverait pas. Il se laissa alors traîner jusqu'au Parking, jusqu'à leur petit appartement bien trop haut. Une fois arrivé en haut il se laissa tomber dans le canapé « J'ai besoin d'une douche... » mais il avait pas la force de se dessaper alors il resta simplement là en silence. « Al... ne lui brise pas le cœur... mais surtout le laisse pas te briser le tien. » C'était dit un peu maladroitement mais Jacek s'inquiétait vraiment pour son ami au final. Autant il savait que Art... oh il souffrirait, c'était certain ! Mais Al... il n'était pas certain de comment il pourrait encaisser ça si ça tournait mal. Et il ne voulait pas que ça tourne mal bien sûr mais là... ses sentiments étaient toujours partagé, il fallait au moins qu'il dessaoule pour être optimiste et joyeux pour eux.
avatar
« révolé sa mère. »« révolé sa mère. »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 5439
▹ INVESTISSEMENT : 83

▹ AGE : 20 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ AVATAR : Callum
▹ DC : Henry et Elliot



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: We need to talk...(Jacek)   Mer 25 Juil - 0:54
Est-ce que tu étais condamné à toujours faire souffrir les tiens ? Il fallait croire que tel était ton fardeau parce que même par amour, tu finissais par faire du mal aux autres, à Jacek, sans doute aussi à Mily ou même Badz s’ils l’apprenaient. Pouvais-tu seulement y échapper ? Sans doute que non. Heureusement pour toi, Jacek semblait se calmer et commencer par t’entendre dans ce que tu tentais de lui faire comprendre. Il ne semblait plus vouloir ta mort, c’était déjà un bon début. Plus qu’à le ramener pour t’assurer qu’il verrait la couleur de l’aube.
Les excuses du blond te passèrent par-dessus la tête, ce n’était pas grave, il n’y pouvait rien, sans doute que tu aurais réagi de la même manière à sa place, pour ce que t’en savais… « Je sais » soupirais-tu simplement, oui tu savais qu’il était bourré. Plus que ce que tu avais jamais pu voir de sa part. Tu aurais pourtant voulu qu’il ne réponde pas à tes questions, qu’il ne te raconte rien sur lui et Art parce que sans le savoir, il ravivait ta propre jalousie. Son anniversaire ? Oui, tu t’en souvenais très bien, cette même soirée où vous aviez joué au Poker tous ensemble, probabement la dernière soirée que vous aviez d’ailleurs tous passés ensemble, avec Marshall, Badz, Mily…Tous ces gens qui avaient disparu du tableau. Tous ces gens qui t’avaient abandonné, tourné le dos, laissé tombé. Tous des enculés. Sauf Mily. Mily tu l’avais poussée à partir et même si aujourd’hui encore, tu crevais de l’avoir blessée, tu savais que c’était mieux de la tenir éloignée. Tu te souvenais aussi d’avoir partagé une bouteille avec Art ce soir, la faisant passer sous la table comme une bonne blague connue de vous seuls. Il ne le savait pas encore à ce moment-là, toi probablement pas non plus, mais déjà alors ce qui t’importait, c’était d’avoir son attention. « Putain mais on est était tous torchés ce soir là… » soufflais-tu comme un air de reproche. Art ne pouvait pas être conscient ! Il ne pouvait pas l’avoir embrassé consciemment alors que vous aviez été quasiment tout le temps à jouer aux cons, tous les deux…Mais peut-être que lui aussi l’était ? Peut-être que ce n’était qu’une erreur ? Un égarement dû à l’alcool ?
Te torturer l’esprit ne servirait à rien t’en était bien conscient alors d’une dernière offre, un peu désespéré, tu soupirais de soulagement quand il finit par accepter de te suivre. « Allez viens, je t’aide » fis-tu en te relevant, lui tendant le bras pour qu’il se relève en prenant appui sur toi, l’aidant revenir jusqu’à l’appartement.
Cette danse-là, tu la connaissais et c’est tout naturellement que tu l’aidais à virer ses chaussures, hochant du menton à sa déclaration. « J’confirme, tu te sens comment ? Tu vas gerber ? » questionnais-tu en tirant un peu sur son bras pour lui retirer sa veste avant de l’aider à se relever et le pousser vers la salle de bain, stoppant quelques instants quand ses mots tombèrent. « Jacek…commence pas s’te plait… » soufflais-tu avant de te remettre en marche. « On va commencer par s’occuper du tien maintenant… » repris-tu avant de l’aider à s’assoir contre le rebord de la baignoire. « Tu arrives à te désaper ? Je vais t’aider à te doucher puis tu vas te coucher »


avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11985-jacek-tonnesen-je-m-ap
▹ MESSAGES : 186
▹ INVESTISSEMENT : 15

▹ AGE : 22 ans
▹ APPART : 1410
▹ TAF : Ex-SDF, dealer de weed et danseur au Paradis
▹ AVATAR : Emil Lennstrand
▹ DC : Casey Andersen



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: We need to talk...(Jacek)   Mer 25 Juil - 4:20
Tous torchés... tous torchés en effet ils l'avaient été... mais non ce n'était pas juste une erreur dû à l'alcool, un moment de faiblesse. Jacek était convaincu, il avait... il y avait eut quelque chose ! Même après ils avaient été assez proches... enfin il ne savait pas trop... il avait surtout plus trop envie d'y penser car franchement il n'était pas certain que cela puisse leur faire le moindre bien. Du coup il n'avait rien dit, rien répondu, préférant fermer les yeux sur tout ça alors que Al lui tendais la main pour le relever et le ramener à la maison. Est-ce que ça l'était toujours du coup ? Sa maison ? Il n'était plus tout à fait certain de savoir quoi penser de tout ça... mais là de suite oui, il voulait retourner à l'appartement, se laisser tomber sur le canapé et y dormir pendant des heures, des jours même si il lui était possible.

Une fois là bas Jacek s'était donc laissé tombé comme un poids mort, laissant son camarade lui retirer ses chaussures. « Gerber ? Non... enfin... non ça devrait aller... » il en avait zéro idée, il avait tellement bu au final... ça pourrait très bien arriver sans prévenir mais il voulait croire qu'il pouvait tenir. Il continuait alors de se laisser faire tandis que Al retirait une par une les couches qu'il portait... une chose qu'il n'aurait jamais pensé arriver dans de telles conditions malheureusement... avant de lâcher cette phrase... cette phrase qu'il aurait tout aussi bien fait de garder pour lui mais qu'il ne pouvait pas car il était bourré, que ça lui avait paru important et car il espérait que ça lui permettrait de mieux encaisser la chose... ce qui marchait pas hyper bien « Désolé... Et le miens je l'ai laissé derrière le bar vingt minutes avant que tu arrives... oh... c'est pour ça que j'ai plus envie de gerber en fait... » oui, il avait oublié. Il s'installa alors contre le rebord de la baignoire avant de le regarder en fronçant les sourcils, un petit sourire amusé par l'ironie de la situation « Sérieusement ? Après tout ça tu veux me désaper et me laver ? » ce n'était pas dit en reproche, juste ça l'amusait vraiment. Son sourire s'estompa cependant lentement « J'ai été exécrable avec toi... pourquoi t'es aussi gentil avec moi ? Mais... je pense ça devrait aller t'inquiète pas... quoi que... juste le haut, je vais rester coincer je sens. Au pire laisse moi en caleçon, met moi sous l'eau... ça me réveillera assez pour que je me douche tout seul, promis. » Pour le coup il se sentait coupable de l'obliger à s'occuper de lui comme ça. Il avait beau être en colère... il aimait toujours autant Al, c'était bien pour ça qu'il était si en colère.
avatar
« révolé sa mère. »« révolé sa mère. »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 5439
▹ INVESTISSEMENT : 83

▹ AGE : 20 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ AVATAR : Callum
▹ DC : Henry et Elliot



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: We need to talk...(Jacek)   Jeu 2 Aoû - 0:07
Tu ne voulais pas penser au passé, encore moins à ce qu’il a pu se passer entre Jacek et Art. La vérité, c’est que tu étais prêt à te foutre la tête dans le sol pour ne pas voir ton image d’Art abîmée. Tu étais fait comme un rat, pris au piège par tes propres sentiments et tu ne voulais pas en changer. C’est donc sans répondre que tu aidais Jacek à revenir à l’appartement, le laissant s’assoir mais seulement le temps de se reprendre. Tu l’avais déjà fait plein de fois ça, avec Badz, quand il était rentré dans un sale état et lui avec toi sans doute aussi. Aucun de vous n’avait jamais été très au clair avec les limites. « Mouais, t’as pas l’air fonctionnel » te contentais-tu de répondre d’un ton distrait avant de faire valser les chaussures et le forcer à se relever pour l’installer dans la salle de bain.
Tu détesterais devoir nettoyer à sa place alors tu ne lui laissais pas vraiment le choix, l’aidant à le déshabiller d’un mouvement mécanique, sans sourciller. « ça va aller Jacek, on se relève de tout. » assurais-tu en levant le nez sur lui d’un air sérieux, stoppant tes mouvements pour l’observer. « Crois-moi, j’sais ce que c’est quand tu penses avoir touché l’fond. Quand t’as l’impression que crever, ce serait encore ta meilleure option. J’ai eu tort de l’penser et j’crois que toi aussi, t’as tort » lui-racontais-tu d’une profonde inspiration, lui avouant à demi-mot ta tentative de suicide. L’histoire avait prouvé que tu avais fini par toucher le bonheur du bout des doigts. Si Lincoln ne t’avait pas trouvé ce jour-là, tu n’aurais jamais vécu tout ça.
Sa question eut pourtant de quoi détendre l’atmosphère et tu laissais un sourire creuser ta joue. « J’ai espoir que tu sois capable de te doucher seul » mais malheureusement, il trouva moyen de casser l’ambiance aussi vite. « T’inquiète, j’imagine c’est mérité » soufflais-tu avant d’hocher du menton à sa suggestion et l’aider à retirer son t-shirt avant d’aller regler la température de l’eau. « J’t’attend dehors, si ça va pas, gueule. »


avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11985-jacek-tonnesen-je-m-ap
▹ MESSAGES : 186
▹ INVESTISSEMENT : 15

▹ AGE : 22 ans
▹ APPART : 1410
▹ TAF : Ex-SDF, dealer de weed et danseur au Paradis
▹ AVATAR : Emil Lennstrand
▹ DC : Casey Andersen



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: We need to talk...(Jacek)   Jeu 2 Aoû - 3:29
Il n'y avait rien à dire, Jacek était dans un sale état. En même temps il s'était fait avoir, il était tombé dans le piège des sentiments et pourtant il le savait... il le savait à quel point ça pouvait bousiller les gens. Après tout il avait pu le voir bien assez souvent, toutes ces âmes brisées le regard perdu dans le vague, ceux qui parfois se foutaient en l'air à cause de déceptions, ceux qui finissaient mal... Jacek s'était promis de ne jamais se laisser avoir et pourtant... voilà qu'il avait suivit leur exemple à tout ceux là... évitant de peu le pire en étant récupéré avant qu'il ne finisse par totalement se foutre en l'air. Il n'aurait pas dû se laisser avoir... mais il n'avait pas pu résister, pas face à ces deux garçons parfaits...Mais voilà, cela n'avait jamais été son histoire, elle ne l'aurait jamais été. Ces deux garçons étaient en effet de ces âmes que tout attirait et allaient bien ensembles mais n'iraient jamais avec lui, il n'était pas là pour ça. C'était triste mais c'était comme ça... juste ça faisait atrocement mal et ironiquement le seul qui aurait été capable d'apaiser cette dernière était un d'entre eux. Et... en réalité... il ne s'en sortait pas si mal Al.

En effet il avait déjà réussit à le ramener à la maison, ce qui représentait vraiment beaucoup, mais en plus... il l'avait aidé à vider son sac, à essayer de voir toute cette histoire sous un autre angle et maintenant il s'occupait de lui alors qu'il était pas bien... putain de merde, en vrai ce mec était vraiment parfait et ça lui faisait autant de bien que ça le faisait chier ! Ne pouvait-il pas juste être un connard ? Non il fallait qu'avec lui il soit un ange... c'était affligeant... il s'était donc laissé emporté dans la salle de bain, écoutant ses paroles putain de réconfortante... ça aussi c'était chiant ! Car oui Al le comprenait, qui d'autre que lui aurait pu mieux le comprendre franchement ? Jacek avait alors simplement fait une petite moue avant de dire « Tu le crois seulement ? Han... même pas une certitude pour m'éviter de me foutre en l'air ? » lança-il d'un ton gamin avant de légèrement sourire, essayant de rajouter un peu de légèreté à cette ambiance lourde qu'il avait lui même créé « Comment t'as fait pour te relever ? » demanda-t-il alors plus sérieusement car lui même ne savait pas encore comment il allait réussir à y parvenir.

Il l'avait alors laissé le déshabiller, lâchant une connerie aussitôt suivit de quelque chose de plus sérieux, à croire que ce serait son pattern du soir de raconter de la merde avant d'attaquer sur ce qui le tracassait réellement. Mais l'avait-il vraiment mérité ? Ouai... il avait quand même été con... il aurait pu tellement mieux le jouer avec lui ! Mais bon... il s'en voulait quand même de le traiter comme une merde quand lui s'occupait si bien de lui. Il n'ajouta donc rien, laissant Al finir avant de quitter la salle de bain. Retirant les dernières couche de tissu il se glissa sous l'eau, crissant des dents à cause de la température trop chaude... ou trop froide... trop quelque chose quoi ! Mais il s'en sortait, ça lui faisait même du bien. Il hurla alors « AL !!!... J'ARRIVE A ME DOUCHER TOUT SEUL, C'EST BON ! » ayant l'intime impression que c'était important de le préciser. Il resta donc sous l'eau un temps, jusqu'à retrouver un peu plus ses idées avant de quitter la douche, se séchant à la va vite et enroulant une serviette autours de sa taille. Jacek quitta la salle de bain, marchant un peu plus droit mais toujours pas hyper assuré dans ses pas, avant de chercher Al du regard « Al... ça... ça te dérange si on dort ensembles ? Je sais que vu la situation... mais je veux pas dormir seul ni avec Lincoln... » demanda-t-il timidement, se sentant vraiment pas de passer une nuit en solitaire vu le trop plein d'émotions qu'il avait ressentit ces derniers temps et Lincoln ayant la compassion d'une pierre tombale.
avatar
« révolé sa mère. »« révolé sa mère. »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 5439
▹ INVESTISSEMENT : 83

▹ AGE : 20 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ AVATAR : Callum
▹ DC : Henry et Elliot



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: We need to talk...(Jacek)   Ven 10 Aoû - 23:15
Tu trouvais que t’avais plutôt bien réussi ta mission. Jacek était revenu à l’appartement, au moins le temps de dessouler et que vous puissiez vous expliquer, c’était mieux que rien. Tu détesterais le savoir disparu quelque part dans la rue et ne plus jamais le revoir sans savoir dans quel état il se mettrait. Il n’y avait qu’à voir comment tu l’avais récupéré ce soir, ce n’était pas rassurant. Tu te gardais pourtant bien de faire le moindre commentaire à ce sujet, tu restais d’ailleurs très neutre évitant de remettre les sujets douloureux sur le tapis. Aussi longtemps qu’il serait ivre, parler ne servirait à rien. Au lieu de ça, tu l’aidais à se préparer pour aller sous la douche, le laissant néanmoins finir le travail tout seul. Vous aviez beau être copains, enfin avant du moins, tu ne tenais pas spécialement à l’avoir nu sous le nez, même si aucun d’entre vous n’était pudique. « Tu vas pas te foutre en l’air » annonçais-tu simplement d’un ton calme, relevant vaguement les yeux sur lui, comprenant néanmoins qu’il l’avait davantage dit pour plaisanter. C’était plutôt une bonne chose alors, non ? Sa question demandait pourtant réflexion et tu te laissais quelques secondes de silence en te mordillant l’ongle du pouce. « Quand tu t’rates, sois tu réessaie, sois tu essaies de régler tes problèmes puisque t’as plus rien à perdre. Enfin j’crois que j’ai pris comme une seconde chance. » expliquais-tu avant de cracher l’ongle que t’avais arraché. « Je me suis ramassé plus d’une fois, surtout avec Mily » Mily…elle avait été ton premier grand amour et d’une certaine manière, tu l’aimerais toujours mais elle était aussi celle que tu avais bousillée avec tes conneries. « T’es pas l’premier à qui j’fais du mal Jak… » murmurais-tu avant de le laisser prendre sa douche.
Dans le noir de l’appartement, tu allais dans ta chambre sans trop savoir quoi y faire. Cette soirée t’avais mis les batteries à plat alors d’un mouvement lent, tu te laissais tomber sur ton lit écoutant d’un oreille discrète Jacek te crier que ça allait. Cool mec. Songeais-tu en te redressant pour retirer ton pull avant de tirer vers toi une tasse depuis déjà remplie de mégots. Tu vivais vraiment dans un tas de merde, même toi tu l’captais. Ça ne te motivait pas pour autant à faire le ménage. Fumant ta cigarette couché sur le dos, tu te redressais alors qu’il réapparut au coin de la porte. « ça dépend, tu comptes me vomir dessus ou ça ira ? » te moquais-tu doucement avant de lui faire un petit signe de tête pour qu’il vienne.



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: We need to talk...(Jacek)   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.