avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 7889
▹ INVESTISSEMENT : 120

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202, avec le serbe
▹ TAF : Cambrioleuse / Hackeuse / Organisatrice d'événements pour le Sapphire
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: I tried to hold these secrets inside me - Slavina   Dim 17 Juin - 11:40

   
I tried to hold these secrets inside me
Slavenko & Nina


    18 juin ; 8h50 (Louisiane)

Le nez collé au hublot, je redécouvre l'aéroport Louis Armstrong, absolument magnifique vu du ciel. La dernière fois que je l'ai vu, il faisait nuit noire et les bâtiments illuminés semblaient s'éloigner sous mes pieds. J'ai les mains moites, ce qui ne m'empêche pas un seul instant de broyer celles de Slavenko, que je tiens entre les miennes depuis au moins cinq minutes maintenant. J'ai voulu annuler le voyage. D'abord lorsqu'on a appris la mort de Jelenko, parce que soudain le fait de partir me semblait inapproprié. Ensuite, quand la mission de Slavenko a été annulée, je me suis dit que décidément la période n'était pas du tout propice à ce retour aux sources douloureux. Mais, sans que je sache trop pourquoi, le slave a insisté pour qu'on parte malgré tout. Et moi, je suis affolée. J'ai peur qu'il ne soit pas assez stable psychologiquement pour supporter mes angoisses, j'ai peur de ce que je vais découvrir, d'être un poids pour lui, que ce séjour soit une épreuve plutôt que des vacances et qu'il m'en veuille de ne pas être capable de le soutenir. C'est lui qui est en deuil, je ne devrais même pas avoir le droit d'aller mal, et pourtant je suis morte de trouille.

La voix du pilote annonçant l'atterrissage imminent me ramène à la réalité et je tourne un regard inquiet vers Slavenko. On a seulement à récupérer la voiture, ensuite la location est à... Vingt minutes. Pratique, penser pratique, factuel. L'aéroport n'est pas loin du centre, mais nous ne sommes ni l'un ni l'autre de grands fans de transports en commun, alors on a loué une bagnole. Je finis par relâcher ses mains, tire nerveusement sur ma robe noire, malgré le ciel nuageux les températures sont bien plus élevées qu'à New-York, il ne faut pas se fier à la pluie. Finalement, je me glisse sous son bras dans un besoin de réconfort pour les quelques minutes qu'il nous reste avant d'atterrir.


   
©️ Nous sommes de ceux
   




▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• The feeling of your skin is locked in my head •

(c) Miss Pie



Dernière édition par Nina Kovacs le Sam 23 Juin - 12:47, édité 1 fois
avatar
« Srpska_tigar »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 9769
▹ INVESTISSEMENT : 111

▹ AGE : 40 (12 Avril 1978)
▹ APPART : #202
▹ TAF : Co-Propriétaire du Pussybox video club porno (et bordel), gérant de la salle de Boxe le Bronx Boxing. Proxénète, trafiquant d'armes et mercenaire.
▹ AVATAR : Josh Hartnett
▹ DC : Attila Veccini



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: I tried to hold these secrets inside me - Slavina   Dim 17 Juin - 15:03
Contrairement à Nina, je suis serein. Rien ne me fait plus plaisir que m'éloigner du Bronx quelques temps, pour penser à autre chose qu'à mon père. Chaque fois que je vais au Pussybox, c'est à dire tous les jours, je passe devant l'immeuble où il a habité ces derniers mois. C'est une période difficile, entre notre séparation, la mort de Jam, celle de mon père...et la psy qui ne veut pas que j'aille sur le terrain ! Heureusement que Nina et moi ça va bien, sinon je sombrerais ou pèterais un câble, plus surement. J'ai finalement décidé de faire enterré mon père à Belgrade, près de Mirko. C'est ce qui a le plus de sens, et je crois que c'est ce qu'il aurait voulu. Il a protégé toute sa vie son petit frère, au détriment de sa femme, et de ses propres enfants. Je ne me suis pas rendu à l'enterrement, j'aurais pu puisque je ne suis plus en conditionnelle, mais je ne voulais pas et très franchement je n'en étais pas capable.

Je ne sais pas pourquoi Nina est si anxieuse de retourner à la Nouvelle-Orléans, mais moi, je suis content de découvrir où elle a grandi. J'ai hâte d'arriver et je me colle le nez au hublot pour regarder dès qu'on arrive. Un sourire éclaire mes traits fatigués, je dors très mal en ce moment, et je presse la main de Nina avant de la récupérer contre moi, le temps de l'atterrissage, nos ceintures verrouillées. J'embrasse Nina et caresse sa joue en geste de réconfort, je sens bien qu'elle est tendue. "Oui, t'en fait pas, on sera vite installé."

A la sortie, je constate qu'il fait chaud et lourd. Je suis bien content de n'avoir que ma veste sous le bras et d'être en tee-shirt. Une fois dans la zone après la douane, je fais sortir Buba de son sac de voyage et la chienne s'ébroue, toute heureuse. On gagne le service de location de voiture où on récupère les clefs et la caisse. "Tu as l'adresse srce ?"



Running from Babylon

I liked the way we slept
On rooftops in the summertime
.
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 7889
▹ INVESTISSEMENT : 120

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202, avec le serbe
▹ TAF : Cambrioleuse / Hackeuse / Organisatrice d'événements pour le Sapphire
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: I tried to hold these secrets inside me - Slavina   Dim 17 Juin - 15:50
​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Les derniers jours n'ont pas été faciles, même si tout va bien entre Slavenko et moi l'annonce de la mort de son père a été difficile à digérer. C'est malgré tout assez compliqué de prendre de nouvelles marques depuis notre retour dans le Bronx, disons que le terrain n'est pas vraiment propice à ce qu'on se ré-apprivoise. En plus je sais bien qu'il ne dort quasiment plus, malgré les cachets qu'on lui prescrit pourtant, et je culpabilise vraiment de ne pas réussir à prendre soin de lui comme je le voudrais. Cela dit, je suis vraiment soulagée d'être rentrée chez nous, je n'aurais pas pu continuer à vivre ailleurs le temps qu'on décide quoi faire en sachant qu'il va si mal. J'ai besoin d'être là, présente, pour m'occuper de lui et lui apporter le soutien que je n'ai pas pu lui offrir lorsqu'il est rentré de Johannesburg.

Je laisse Slavenko s'occuper de la voiture tandis que je laisse Buba monter à l'arrière. Yep, c'est sur Esplanade Avenue, attends... Je sors mon téléphone avec les informations pour pouvoir rentrer l'adresse exacte dans le GPS. Le propriétaire nous a écrit hier soir pour dire qu'il laissait les clés sous le pot de fleurs devant l'entrée, il travaille aujourd'hui et n'aurait pas pu être disponible pour nous accueillir. Honnêtement ça m'arrange, on va pouvoir s'installer directement. Je reviens me coller à Slavenko, observant le trajet indiqué par le GPS, un sourire aux lèvres. J'ai du mal à croire que je suis de retour. Malheureusement on emprunte forcément les grands axes, ce n'est pas ce qu'il y a de plus joli à voir. Tu vas voir, c'est en plein centre. Enfin... Pas là où il y a tous les bars non plus, donc on sera tranquilles, mais juste à côté.





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• The feeling of your skin is locked in my head •

(c) Miss Pie

avatar
« Srpska_tigar »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 9769
▹ INVESTISSEMENT : 111

▹ AGE : 40 (12 Avril 1978)
▹ APPART : #202
▹ TAF : Co-Propriétaire du Pussybox video club porno (et bordel), gérant de la salle de Boxe le Bronx Boxing. Proxénète, trafiquant d'armes et mercenaire.
▹ AVATAR : Josh Hartnett
▹ DC : Attila Veccini



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: I tried to hold these secrets inside me - Slavina   Dim 17 Juin - 17:32
Je rentre l'adresse dans le GPS et on démarre. J'aime conduire sur des routes nouvelles, fenêtre entrouverte pour pouvoir fumer. J'aime cette sensation de partir quelque part, vers une destination, j'ai toujours aimé conduire pour cette raison et aussi parce que mes pensées glissent sur moi, s'envolent. En plus depuis que j'ai Nina dans ma vie, elle se blottit contre moi et ça me donne une raison supplémentaire d'aimer prendre le volant.

En vingt minutes nous atteignons la rue où se trouve la demeure. Je reste bouche bée, toutes les maison ou presque sont colorés, du rose, du bleu, du vert, de l'orange...parfois les façades complètes, soit les boiseries autour des fenêtres. Notre hacienda est parmi les plus sobre, jaune pâle avec des boiseries vertes. Le portail est ouvert alors j'entre la voiture dans l'allée pour nous y garer. "On y est mon amour !" On descend et je ferme le portail pour que Buba puisse galoper et explorer son nouveau domaine, cette chienne est d'une curiosité maladive. Je me charge des deux valises et du sac. Mon regard parcourt les lieux avant que je n'emboite le pas à Nina, la laissant se charger d'ouvrir la maison.



Running from Babylon

I liked the way we slept
On rooftops in the summertime
.
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 7889
▹ INVESTISSEMENT : 120

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202, avec le serbe
▹ TAF : Cambrioleuse / Hackeuse / Organisatrice d'événements pour le Sapphire
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: I tried to hold these secrets inside me - Slavina   Dim 17 Juin - 17:41
​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​J'ai beau rester contre Slavenko tout le trajet, mon regard ne quitte jamais la route, et un frémissement me parcourt l'échine chaque fois que je reconnais quelque chose. A mesure qu'on atteint le cœur de la ville, quittant l'autoroute, mon regard s'illumine. J'avais oublié à quel point la Nouvelle-Orléans était vivante, colorée. Lorsque j'en suis partie, j'étais brisée, terrifiée aussi et tous les souvenirs que j'en ai gardé sont devenus sombres, comme s'ils étaient soudain passés en noir et blanc. Aujourd'hui pourtant, malgré le ciel chargé de nuages, ce sont les couleurs qui dominent, partout. L'air est lourd, la chaleur presque étouffante mais je sais qu'il ferait bien plus humide si nous étions venus en plein été. La température n'est pas beaucoup plus élevée que lorsque nous avons quitté New-York, pourtant, mais c'est une atmosphère complètement différente.

Je récupère la clé sous le pot de fleurs malgré mon envie maladive de crocheter la serrure, et j'ouvre la porte pour qu'on puisse entrer. J'ai vu qu'il y avait une piscine et une terrasse, mais elles doivent être de l'autre côté de la maison et on ne peut pas faire le tour, il faut forcément passer par l'intérieur. J'ai beau avoir vu les photos sur internet, je reste bouche bée face à la décoration hyper originale des lieux. Le parquet au sol est très foncé, et tous les murs chargés de boiseries, de tapisseries ou de tableaux. J'ai la sensation d'avoir débarqué à une autre époque. Je me tourne vers Slavenko, un large sourire aux lèvres. Ca a l'air immense ! Sur le site ils disent qu'on peut dormir à dix ici ! Encore une fois on a vu les choses en grand. Il y a cinq chambres normalement ! Faut qu'on fasse le tour pour choisir dans laquelle on met nos affaires. Je me croirais dans un parc d'attraction, et soudain la perspective de visiter les lieux dissout mon angoisse.





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• The feeling of your skin is locked in my head •

(c) Miss Pie

avatar
« Srpska_tigar »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 9769
▹ INVESTISSEMENT : 111

▹ AGE : 40 (12 Avril 1978)
▹ APPART : #202
▹ TAF : Co-Propriétaire du Pussybox video club porno (et bordel), gérant de la salle de Boxe le Bronx Boxing. Proxénète, trafiquant d'armes et mercenaire.
▹ AVATAR : Josh Hartnett
▹ DC : Attila Veccini



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: I tried to hold these secrets inside me - Slavina   Dim 17 Juin - 18:54
L’enthousiasme soudain de Nina après le calme de l'habitacle de la voiture, me fait sourire. Je pose les valises et le sac dans l'entrée, stupéfait par le décor baroque, surchargée, des lieux. C'est encore plus impressionnant que sur les photos. Maladroit, je piétine sur le tapis central, un peu horrifié d'être là avec mes grosses rangers. Mais Nina file déjà comme un cabri alors "d'accord, mais je laisse les sacs ici, je les bougerais quand tu seras décidée"

En visitant, mon cœur balance entre la chambre violette et l'autre, celle aux miroirs et à la balancelle. Ce sont les deux les plus remarquables. De toute façon, je laisse Nina choisir. La maison me pleit surtout par le patio avec sa piscine et le bassin à remous. Je regarde par la fenêtre, trouvant l'endroit magnifique. J'ai hâte de visiter la ville, ça me démanger, j'abandonnerais volontiers la maison de suite, impatient. Je suis fasciné par les couleurs de cette ville quand ma Sarajevo est presque monochrome avec ses briques orangées et ses façades blanches.

Je suis à la fenêtre d'une des chambres, en train de chercher à voir au delà du mur de la résidence (peine perdue on le pense bien) quand je me tourne vers Nina. "tu as vu en passant les deux trônes ? A quoi ça sert ?" Non franchement ça m'intrigue, il y a une cage avec. En fait toute la maison m'intrigue ! J'avais imaginé des jeux avec la balancelle mais en fait...il se dégage de la maison une ambiance sexuelle omniprésente dans chaque pièce.



Running from Babylon

I liked the way we slept
On rooftops in the summertime
.
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 7889
▹ INVESTISSEMENT : 120

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202, avec le serbe
▹ TAF : Cambrioleuse / Hackeuse / Organisatrice d'événements pour le Sapphire
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: I tried to hold these secrets inside me - Slavina   Dim 17 Juin - 19:05
​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​J'ai eu beau regarder les photos et lire la description avec attention lorsqu'on a choisi cette location, je suis malgré tout surprise, comme Slavenko, par l'érotisme qui émane du lieu, partout. Ce ne sont pas que les chambres ou les accessoires clairement sexuels, même la décoration en elle-même ! Il y a des tableaux, des photographies sur les murs, des sculptures ou autres objets très tendancieux disposés un peu partout. J'ai l'impression d'avoir foutu les pieds dans un temple du sexe. Et pourtant, en-dehors de la chambre de jeux ou des pièces vraiment trop chargées, je me sens bien ici. Certaines chambres sont très chaleureuses, en fait. Oui, j'ai vu ! Je sais pas du tout... Peut-être que c'est pour quand ils organisent des soirées ? J'ai cru comprendre que le couple n'avait aucun problème à ce que les locataires organisent des soirées spéciales dans la maison, c'est rare !

Contrairement à Slavenko, je n'hésite pas vraiment quant au choix de la chambre. Celle avec la balancelle est merveilleuse pour jouer et à dire vrai j'ai des picotements dans le ventre rien qu'à imaginer ce qu'on va pouvoir y faire... Mais pour dormir, et juste laisser nos affaires, j'aimerais autant aller ailleurs. Je propose donc : Dis la chambre avec la balancelle ressemble à une salle de jeux alors... Je propose qu'on la garde pour jouer, qu'est-ce que tu en dis ? Je ne sais pas si j'ai envie de dormir dans une pièce avec une cage incrustée dans le mur, vous voyez ? D'autant que la Louisiane éveille déjà des souvenirs douloureux... On devrait prendre la violette, c'est celle qui a la plus jolie salle de bain ! Tu as vu la taille de la douche ? En plus elle a même un balcon. Et rien ne nous empêche d'essayer toutes les autres pièces de la maison, de toute façon !

Je laisse donc à Slavenko le soin de récupérer les valises pour les monter jusque dans la chambre, et je l'attends dans l'entrée, moi aussi prête à partir. Mark et ses parents habitent sur la même avenue, un peu plus loin. Mais ils travaillent aujourd'hui et on ne les verra que demain. Je vérifie que j'ai bien mes lunettes de soleil avant de demander : Tu veux faire quelque chose en particulier ce matin ? Ou on se balade dans le quartier ?





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• The feeling of your skin is locked in my head •

(c) Miss Pie

avatar
« Srpska_tigar »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 9769
▹ INVESTISSEMENT : 111

▹ AGE : 40 (12 Avril 1978)
▹ APPART : #202
▹ TAF : Co-Propriétaire du Pussybox video club porno (et bordel), gérant de la salle de Boxe le Bronx Boxing. Proxénète, trafiquant d'armes et mercenaire.
▹ AVATAR : Josh Hartnett
▹ DC : Attila Veccini



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: I tried to hold these secrets inside me - Slavina   Dim 17 Juin - 19:29
"Ah parce qu'ils organisent des soirées ?" D'accord...je n'avais pas du tout compris ça comme ça moi ! Bon ok, on a encore loué une villa pour dix juste pour nous deux, mais j'étais surtout attiré par la piscine et le jacuzzi figurez-vous, et un peu par la salle qui se révèle être une salle de jeux SM ! Jebote ! On a bien acheté quelques nouveaux jouets sur internet mais je ne suis pas sur qu'on soit à la hauteur de la baraque !

"Humm hum, j'aime bien la chambre violette et on aura le temps de jouer dans l'autre hein ?" On reste ici plusieurs jours, je suis sur qu'on aura le temps de visiter et d'explorer les possibilités de la maison. "Je vais chercher les sacs" Je remonte les sacs dans la chambre où la canapé fait face au lit. Je touche timidement le velours violet, doux, impressionnant ! Je ne crois pas qu'on ait déjà été dans un décor aussi luxueusement ostentatoire ! Je rejoins rapidement Nina dans l'entrée pour venir me coller dans son dos, dans un brutal besoin de câlins. "Visiter le quartier, les environs, et on mangera un bout quelque part ce midi avant de venir faire une pause cet après-midi. J'ai envie d'essayer la piscine..." et je ne veux pas faire des projets trop longs, loin de sa peau.

Avant de changer d'avis (essayer la maison est tentant) je siffle Buba pour lui passer sa laisse et on sort. Je prends la main de Nina dans la mienne, n'adoptant pas encore notre allure de tortue car j'ai bien l'intention d'aller plus loin que le bout de la rue ! "Tu venais souvent dans le quartier alors ? Si Mark habitait ici. Tu ne m'a jamais dit s'il avait été ou non ton petit ami ! Oh ça va, je ne vais pas lui péter la gueule, tu peux me le dire."




Running from Babylon

I liked the way we slept
On rooftops in the summertime
.
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 7889
▹ INVESTISSEMENT : 120

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202, avec le serbe
▹ TAF : Cambrioleuse / Hackeuse / Organisatrice d'événements pour le Sapphire
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: I tried to hold these secrets inside me - Slavina   Dim 17 Juin - 19:41
​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Je hausse les épaules. Je crois, oui. Enfin j'ai pas demandé mais d'après les avis sur le site, il me semble bien. En tout cas je sais que la maison est souvent louée pour des enterrements de vie de jeune-fille/de garçon par exemple. En même temps, il y a cinq chambres, sept lits et cinq salles de bain, à quoi est-ce qu'il s'attendait ?! Je ne suis pas du tout effrayée par le côté clairement BDSM de la villa, cela dit, parce que je ne me sens obligée de rien. J'aime beaucoup le décor, les envies que ça éveille en moi, en nous sans doute, et ce n'est pas pour ça que je vais subitement demander à Slavenko de me suspendre au plafond pour me fouetter le dos ! En plus c'était écrit sur le site "vanilla folks are welcomed too". Alors tout va bien.

Je souris quand il vient se coller à moi et j'approuve dans un hochement de tête. J'espère bien ! J'ai très envie de jouer dans l'autre chambre, mon amour. De jouer dans toutes les pièces, d'ailleurs, et particulièrement dehors aussi, dans le jacuzzi et la piscine. Ca me va, on commence tranquillement aujourd'hui, la journée de demain sera chargée de toute façon. Le père de Mark nous emmène visiter le bayou, je ne crois pas qu'on chassera les alligators malheureusement mais on devrait en voir et je suis sûre que ça plaira à Slavenko ! Ensuite on est censés manger chez eux le midi. Donc on peut bien profiter d'aujourd'hui pour simplement se balader et se laisser porter. Il y a mille choses à voir à la Nouvelle-Orléans.

Je ferme soigneusement la porte à clé, Slavenko se charge du portail et on ressort dans la chaleur étouffante. Étonnamment, la villa garde bien la fraîcheur. Sa question me fait rire et je secoue la tête. Non, je suis jamais sortie avec Mark ! Je le connais depuis... Toujours quasiment. Enfin si, je mens, ça a été mon amoureux quand j'avais quoi... Cinq, six ans ? Je roule des yeux dans un sourire amusé, il n'y a jamais eu d'ambiguïté entre nous. Ils ont emménagé ici après l'ouragan Katrina, qui avait complètement ravagé leur maison. J'avais 13 ou 14 ans, par là, donc ouais on venait souvent.





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• The feeling of your skin is locked in my head •

(c) Miss Pie

avatar
« Srpska_tigar »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 9769
▹ INVESTISSEMENT : 111

▹ AGE : 40 (12 Avril 1978)
▹ APPART : #202
▹ TAF : Co-Propriétaire du Pussybox video club porno (et bordel), gérant de la salle de Boxe le Bronx Boxing. Proxénète, trafiquant d'armes et mercenaire.
▹ AVATAR : Josh Hartnett
▹ DC : Attila Veccini



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: I tried to hold these secrets inside me - Slavina   Dim 17 Juin - 20:17
Jouer dans l'autre pièce me dit bien aussi, et je mords ma lèvre sans répondre. Inutile de verser dans la provocation sinon on ne va pas sortir de cette maison. Et j'ai quand même envie de visiter la ville avec Nina, d'observer ses réactions quand elle redécouvrira sa ville natale. J'ai hâte de l'imaginer, gamine, courant dans les rues. Demain on visitera le bayou, j'ai hâte aussi, mais c'est surtout de savoir ce que Nina faisait ici qui m'intéresse. Elle a vu Sarajevo, et je suis heureux de voir à mon tour les ruelles qu'elle a arpenté.

"Quoi ?! A cinq ans ?! C’est bien les femmes ça ! ha j'avais oublié l'ouragan. Mais avant ils habitaient où ? Et toi ? Montre-moi srce, fait moi visiter !" Je me penche vers elle avec une moue joueuse et rieuse. Je calcule qu'à l'époque, en 2005, je faisais partie du Klan, pas encore en taule. Je devais tout juste avoir divorcé après avoir obtenu ma nationalité américaine. Nina, quant à elle, abordait l'adolescence. Ouai, on a quand même pas mal d'écart !

Le climat est chaud, mais surtout moite, mon tee-shirt me colle au dos. J'ai mis un pantalon treillis, large et mes rangers, parce que c'est confort pour marcher. Je suis curieux de tout "C’est marrant, est-ce que toutes les maisons sont colorées comme ça partout ?"



Running from Babylon

I liked the way we slept
On rooftops in the summertime
.
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 7889
▹ INVESTISSEMENT : 120

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202, avec le serbe
▹ TAF : Cambrioleuse / Hackeuse / Organisatrice d'événements pour le Sapphire
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: I tried to hold these secrets inside me - Slavina   Dim 17 Juin - 20:31
​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​J'éclate de rire à sa remarque, à laquelle je ne m'attendais pas je dois bien l'avouer. Arrête je sais même pas si on s'est fait ne serait-ce qu'un seul bisou ! Je crois qu'on se tenait par la main et qu'il m'offrait... J'en sais rien, des colliers de pâtes ? Quoiqu'il en soit ça n'a pas duré parce qu'ensuite on a décidé que c'était dégueu. Je crois que je disais qu'on était amoureux surtout pour faire comme les autres enfants, et lui pareil sans doute, mais ça ne veut pas dire grand chose. Non, mon premier vrai petit-ami, j'avais quatorze ans, et je n'étais pas encore complètement brisée à l'époque.

Son enthousiasme me fait sourire et me touche, vraiment beaucoup. En plus, d'une certaine façon, lui en parler c'est me permettre de me détacher un peu de tout ça... Et de m'y préparer aussi. Ils habitaient déjà dans ce quartier, mais plus loin. On y passera sûrement aussi. Le quartier dans lequel on se trouve a beaucoup été touché par l'ouragan, enfin surtout plus au Sud cela dit. Et moi... J'ai habité dans plein d'endroits différents, tu sais ? Mais pas ici, je te montrerais aussi. Je dépose un baiser sur sa joue, dans un besoin perpétuel de câlins, avant de reprendre la marche. Machinalement, je nous entraîne vers le Sud et le quartier français, là où il y a tout à voir. Plus ou moins, ouais, enfin y a des endroits où elles le sont plus que d'autres, c'est surtout dans les quartiers créoles en fait. On passe devant une maison rouge aux volets bleus et je la pointe du doigt. Tiens tu vois, parfois c'est juste les volets qui sont colorés, et d'autres fois c'est tous les murs.





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• The feeling of your skin is locked in my head •

(c) Miss Pie

avatar
« Srpska_tigar »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 9769
▹ INVESTISSEMENT : 111

▹ AGE : 40 (12 Avril 1978)
▹ APPART : #202
▹ TAF : Co-Propriétaire du Pussybox video club porno (et bordel), gérant de la salle de Boxe le Bronx Boxing. Proxénète, trafiquant d'armes et mercenaire.
▹ AVATAR : Josh Hartnett
▹ DC : Attila Veccini



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: I tried to hold these secrets inside me - Slavina   Dim 17 Juin - 21:02
"Tu lui tenais la main ? C'est trop mignon ? Je lui pèterais les genoux pour ça." Je ris en volant un bisou à Nina "Je plaisante ! Je lui pardonne ! Tu ne me connaissais pas encore et ça aurait franchement été glauque d'ailleurs !" J'étais déjà adulte quand elle avait six ans ! Notre rencontre est étrange au fond, inespérée, on vient de deux univers différent, deux mondes, presque deux âges si j'osais dire. Je mesure toute ma chance.

"Oui je sais que tu as connu plein de maisons, mais je voudrais voir les endroits où tu allais... Là où tu t'évadais. Les endroits importants pour toi, ceux qui t'ont marqué. Tu ne me parles jamais d'ici." je tempère mon enthousiasme, le réfrène pour ne pas la saouler ou lui faire peur. C'est toute sa vie qui me manque et que je veux connaitre !

Pour une fois, j'ai pensé à prendre mon appareil photo, dans le sac qui fait maintenant parti de nos excursions, ne serait-ce que pour avoir de l'eau et une gamelle pour Buba. Je fais une pause pour le prendre, lâchant la main de Nina au passage. "Créole c'est français ?" Je confie Buba à Nina pour prendre des clichés, des maisons, et surtout d'elle, l'amour de ma vie. "est-ce que ça a beaucoup changé après Katrina ? en fait, je me dis que ça devait ressembler à une zone de guerre. Tu étais ici quand l'ouragan est passé ?"




Running from Babylon

I liked the way we slept
On rooftops in the summertime
.
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 7889
▹ INVESTISSEMENT : 120

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202, avec le serbe
▹ TAF : Cambrioleuse / Hackeuse / Organisatrice d'événements pour le Sapphire
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: I tried to hold these secrets inside me - Slavina   Dim 17 Juin - 21:43
​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Oui t'as raison, lui péter les genoux c'est la meilleure façon de t'assurer que son père te jette à bouffer aux alligators ! Cela dit j'espère bien qu'il plaisante et qu'il n'est pas sincèrement jaloux de Mark, parce qu'on a passé tellement de temps ensemble que s'il avait du se passer quelque chose entre nous, ce serait fait depuis bien longtemps. On n'a même pas couché ensemble un soir d'ivresse, on ne s'est jamais embrassés... Je le considérais plutôt comme un frère au même titre que Thomas, d'ailleurs on traînait beaucoup ensemble tous les trois jusqu'à ce que Thomas et Mark s'éloignent. J'écarquille les yeux. Bon sang c'est vrai ! Quand j'avais six ans t'avais... Déjà vingt ans ! J'oublie toujours la différence d'âge entre nous, vraiment je ne la ressens jamais.

Je viens coller mon épaule à son bras, acquiesçant doucement. Je sais oui, j'en parle jamais... Tu sais ça me fait drôle d'être là. J'ai passé tellement de temps à essayer d'oublier cet endroit. Ne pas en parler c'était une façon de nier ce qu'il s'était passé. Contrairement à Slavenko je ne sais pas cloisonner, je ne pouvais pas penser à la Louisiane sans penser au Manoir. D'autant que j'aime profondément cette ville et que j'ai été exilée contre mon gré, pour survivre. J'ai très mal vécu de devoir partir. Ici c'est surtout un quartier résidentiel mais t'en fais pas, on verra plein d'endroits top quand on sera plus dans le centre.

Je souris en récupérant la laisse quand il sort son appareil. Euh en général c'est pas forcément français, mais ici en Louisiane ouais. C'est les descendants des colons, en fait. Danielle le lui expliquerait bien mieux que moi. C'est un peu ça j'imagine oui... Comme une zone de guerre, mais j'ai jamais connu la guerre alors... J'étais là mais pas dans les zones les plus touchées, j'ai surtout vu les dégâts après. Et puis la ville a pas du tout été reconstruite à la même vitesse partout, les quartiers pauvres ont vraiment souffert et je crois bien qu'il y a encore des zones qui se sont pas totalement remises. Il paraît que s'il y avait un deuxième ouragan de cet ampleur, on ne reconstruirait pas la ville du tout, faute de moyens. Oh, là normalement, tout en bas de l'avenue y a le lycée où j'étais. Mais l'avenue est vraiment immense alors on n'y est pas encore.





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• The feeling of your skin is locked in my head •

(c) Miss Pie

avatar
« Srpska_tigar »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 9769
▹ INVESTISSEMENT : 111

▹ AGE : 40 (12 Avril 1978)
▹ APPART : #202
▹ TAF : Co-Propriétaire du Pussybox video club porno (et bordel), gérant de la salle de Boxe le Bronx Boxing. Proxénète, trafiquant d'armes et mercenaire.
▹ AVATAR : Josh Hartnett
▹ DC : Attila Veccini



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: I tried to hold these secrets inside me - Slavina   Dim 17 Juin - 22:15
"Peuh ! J'ai pas peur des alligators !" J'ai un rire amusé quand elle semble réaliser notre différence d'âge. Moi je n'oublie pas même si je m'y suis fait à force. J'ai épousé une jeunette ! Peut-être est-ce pour effacer ma vie passée, quelque chose comme ça. Je n'ai jamais posé la question à ma psy ! "Oui vingt ans ! Et j'arrivais à NY !" A partir de là nos destins étaient scellés !

"Je sais bien srce, mais ici, c'est où tu as grandi..." J'espère que le Red Manor n'a pas annihilé ce qu'il y a pu avoir de bien. Cette ville, c'est celle où elle est devenue ce qu'elle est, celle que j'aime. J'aime déjà tout d'ici, parce qu'elle y est née. Quoique soudain, j'ai un doute "Tu es née ici zlato ? "

Tout en prenant des photos, j'essaye de retenir ce qu'elle me raconte sur l'Histoire d'ici. J'aime bien l'Histoire en général, surement à cause du fait que je viens d'une zone où j'ai été baigné dedans, de l'histoire vivante ! "Ton lycée ?" J'ai été à l'école de Subotica jusqu'à mes douze ans avant qu'on déménage, ensuite, je n'avais plus cours, en tout cas, je n'y allais pas. Les rares cours organisés par des mères, je les séchais, je voulais déjà rejoindre l'armée. Nina est cultivée à mes yeux, elle est allée à l'école - même si elle me soutient qu'elle n'aimait pas ça - et puis, regardez, elle a repassé et obtenu un diplôme ! Ça prouve combien elle est intelligente.






Running from Babylon

I liked the way we slept
On rooftops in the summertime
.
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 7889
▹ INVESTISSEMENT : 120

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202, avec le serbe
▹ TAF : Cambrioleuse / Hackeuse / Organisatrice d'événements pour le Sapphire
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: I tried to hold these secrets inside me - Slavina   Dim 17 Juin - 22:29
​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Je me presse soudain contre lui. C'est fou quand même, on a quatorze ans d'écart, tu te rends compte ? Il a du attendre 38 ans pour me rencontrer, ça me paraît incroyablement long. Je l'ai rencontré jeune mais paradoxalement j'avais déjà la sensation d'avoir vécu mille vies et au moins autant de blessures. J'ai vraiment la sensation de l'avoir attendu toute ma vie. Je relève le nez en demandant : Est-ce que ça t'a déjà dérangé...? La différence d'âge entre nous. J'imagine bien que ça ne doit pas lui poser tant de problèmes que ça, après tout il m'a demandée en mariage, mais je me demande s'il la ressent au quotidien, s'il a parfois l'impression d'un décalage. Est-ce que mes attitudes de femme-enfant le dérangent, par exemple ? Je ne crois pas qu'elles soient dûes à mon âge pourtant, je serais peut-être encore ainsi dans dix ans.

Oui, je suis née ici. J'ai toujours vécu ici. Et d'ailleurs j'ai beau avoir... Connu pas mal de choses ici... Ça a vraiment été difficile de partir. J'adorais la Louisiane. Et j'en parle encore au passé, j'ai du mal à réaliser que nous sommes ici, ensemble. Me balader dans ces rues me paraît surréaliste. Pour l'instant je n'ai pas peur de croiser d'anciens visages, les clients du Manoir ne vivaient pas, pour la plupart, dans ce quartier. Pas assez friqué. Je suis contente qu'il prenne tout un tas de photos, j'ai envie d'avoir d'autres souvenirs, je n'ai rien gardé qui me vienne d'ici. Je séchais déjà la moitié des cours au lycée mais ouais, c'était dans ce quartier là. Mark et Thomas y allaient aussi. Prononcer ce nom me fait drôle soudain et je fronce les sourcils pour chasser ce sentiment désagréable. En marchant encore un peu, on passe à côté d'un grand terrain de sport, qui fait face à un bâtiment blanc. Je souris en désignant le tout. Tiens, c'est là. Joseph S. Clark High School, et vraiment ça n'a rien de poétique, je trouve même ça plutôt laid !





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• The feeling of your skin is locked in my head •

(c) Miss Pie

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I tried to hold these secrets inside me - Slavina   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.