avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11563-popi-l-extase-totale
▹ MESSAGES : 302
▹ INVESTISSEMENT : 4

▹ AGE : 29 y.o.
▹ APPART : #1409 ( quatorzième étage )
▹ TAF : directeur de l'hôtel l'Etoile
▹ AVATAR : Pierre Niney
▹ DC : Franz - Rauera - Nikita - Apolline

MessageSujet: I SOLMENLY SWEAR THAT I'M NOT GOOD ♦ Isaak   Mer 30 Mai - 17:00

     
i solemnly swear
that i'm not good


Isaak & Popi





Lorsque son nez est apparu sur l’écran de ton téléphone, tu as pu sentir un frisson te parcourir l’échine. Comme ce jour là.
Etrangement, tu n’as pas remis les pieds au Sapphire après ce jour là, te sachant pourtant lié au maître des lieux. Eviter le Sapphire, c’était aussi éviter une confrontation avec tes fantasmes et tes penchants, c’était éviter de faire face à ces filles que tu ne désires plus, à ces hommes qui te mettent en émoi, à cet homme qui incarne tout ce qui te fait perdre les pédales.
Depuis le départ de Sly, tu t’es résolu à retourner vers l’hétérosexualité, parce que contrairement aux hommes mûrs, les petites demoiselles semblent capable de s’enticher de toi. Manque de bol, la réciproque n’est vraiment pas valable.

Albert t’a regardé avec l’air de celui qui sait, parce qu’il sait toujours, et a disparu simplement dans les couloirs de l’hôtel. Tu lui as donné sa soirée: tu sais que peu importe l’heure à laquelle tu l’appeleras, il viendra si tu en as besoin.
Assis derrière l’imposant plateau de bois de ton bureau, tu fais pianoter tes doigts contre le verre de whisky qui s’y trouve. Derrière toi, les grandes baies vitrées de ton bureau au septième étage s’étalent sur le Bronx et le soleil couchant. Tu t’attends au pire et dieu seul sait pourquoi, mais ça te plait foutrement comme horizon d’attente.

Tu as eu vent d’une soirée, organisée il y a peu au Sapphire, soirée où tu n’as pas mis les pieds. Peut-être que Coalman vient te tirer ta carte de membre? Peut-être que Coalman vient te mettre la fessée?
Tu avales une gorgée d’alcool, alors que la porte de ton bureau s’ouvre sur un groom: Monsieur Coalman pour vous monsieur
Hochant la tête, tu te lèves et contournes le bureau: - Monsieur Coalman, que me vaut l’honneur? Laissez nous Franck. Merci.


©️ Nous sommes de ceux
     


SISTER
Little sister, can't you find another way ? No more living life behind a shadow. Little sister, can't you find another way ? No more living life behind a shadow.
©️ by anaëlle.
avatar
« Knorr, Chadore »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13338-isaak-satyre-sociale
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 4265
▹ INVESTISSEMENT : 451

▹ AGE : 34 ans (21 décembre)
▹ APPART : Greenwich Village. Pas de voisins, pas d'invités. Personne n'entre dans son antre.
▹ TAF : Trafiquant d'influence et d'informations (PDG de la Coalman Compagny DATA BASE Security et propriétaire du " Sapphire 39 " (club privé réservé à l'élite, spécialisé dans le porno chic).
▹ AVATAR : Tom Hiddleston


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: I SOLMENLY SWEAR THAT I'M NOT GOOD ♦ Isaak   Mer 30 Mai - 21:19

C'est toujours une historie d'offre et demande. De satisfaction client et de qualité de service. Plus un membre est satisfait, plus il t'en demande mais aussi plus il te donne. Parce que tu n'offres jamais rien qui ne puisse engendrer une dette, le monde est ainsi fait. Une loi de la physique avec ses actions et ses réactions, surtout en affaires, surtout dans le trafique d'influence. Aujourd'hui, tu as besoin de plus d'offre pour attirer plus de convoitise. Les grands de ce monde ont le don de demander l'impossible et ta grandeur à toi consiste à leur montrer que rien ne l'est pour Isaak Colaman. Tu t'imposes comme une évidence ; cette espèce de joker que l'on sort quand la cause semble perdue d'avance. Ton pouvoir dépasse celui des simples billets verts, c'est pourquoi il est si prisé. Un pouvoir à la portée de tous, pourtant, mais personne n'est aussi patient et manipulateur que toi quand il s'agit de se forger un réseau en béton armé, capable du pire comme du meilleur, en fonction des fils que tes doigts de marionnettiste accepte ou non de secouer. A croire que tu es né pour ça, que tu n'as jamais rien fait d'autre que de berner ton monde pour le plaisir de le faire, allant jusqu'à te faire payer pour ça ...

Pour arriver à tes fins, tu prends soin d'avoir toujours plus d'un tour dans la manche de son costume toujours taillé sur mesure. L'image à son importance dans les hautes sphères. Ce soir, tu es un joker qui vient en réveiller un autre. Le tiens s'appelle Popi et t'est redevable. Bref, un type qui n'est pas en position de négocier, c'est pourquoi tu as dis à Chad que tu n'en aurais pas pour longtemps. C'est la première fois que tu mets les pieds à l'Etoile. Ton regard inquisiteur examine tout, sans s'en cacher. Tu te contentes de politesse d'usage et te laisses guider jusqu'au bureau de celui pour lequel tu as fait le déplacement. Tandis que tes pas te rapprochent de sa porte, tu passes en revue les informations trouvées sur lui depuis votre première et dernière entrevue, un an auparavant. Un petit sourire t'échappe quand la première image qui s'impose à toi est celle de son visage transporté par l'orgasme. Il y a bien longtemps que tu n'as plus joué à ce jeu, sûr que Chad te collerait une claque si tu te mettais à le manipuler de la sorte. Concentré sur tes affaires, tu chasses Graham de ton esprit pour rester focus sur l'objectif de ta venue : exiger de Wallerstein qu'il te laisse espionner l'un des clients de son établissement. L'un de tes membres rêves de faire chanter son concurrent direct avec des preuves de ses infidélités, tu vas te faire un plaisir de lui en donner de premier choix.

- Monsieur Wallerstein, quel plaisir de vous revoir. Inflexion recherchée, pour planter le cadre d'entrée de jeu : tu n'es pas venu pour te laisser distraire, ce soir - comme souvent - c'est toi qui mènes la danse. Malgré tout, tu n'insistes pas en lui serrant la main ni même en souriant, entretenant la neutralité parce que vous êtes ici chez lui et que, tout aussi despotique que tu es, tu te refuses à faire ouvertement ta loi chez le despote d'à côté. Il n'y a pas que les bons comptes qui font les bons amis, il y a aussi les bonnes manières et le ménagement de l'ego de chacun. Le groom disparu derrière la porte, tu t'avances jusqu'aux fenêtre pour observer le Bronx s'embrasser dans le coucher de soleil. Jolie vue ... Vous m'offrez un verre ? Coup d'oeil par dessus ton épaule, comme une accusation amusée. Alors, où sont passées les bonnes manières, joli Popi ?




« Every ...


Breath you take
move you make
bond you break
step you take
single day
word you say
game you play
night you stay



I'll be watching
YOU. »
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t11563-popi-l-extase-totale
▹ MESSAGES : 302
▹ INVESTISSEMENT : 4

▹ AGE : 29 y.o.
▹ APPART : #1409 ( quatorzième étage )
▹ TAF : directeur de l'hôtel l'Etoile
▹ AVATAR : Pierre Niney
▹ DC : Franz - Rauera - Nikita - Apolline

MessageSujet: Re: I SOLMENLY SWEAR THAT I'M NOT GOOD ♦ Isaak   Mer 30 Mai - 22:14





Tu devrais avoir grandi. Ca fait un an. Ca fait un an que tu ne l’as pas vu, alors les choses devraient avoir changé, tu devrais avoir réussi à devenir cet homme que tu espérais devenir en franchissant la porte du Sapphire. En vain. Isaak ne t’a laissé que les images affolantes d’un fantasme qui revient parfois troubler tes nuits. Ces nuits que tu passes à essayer d’aimer les femmes. En vain.
Tu sais qu’il vient probablement réclamer sa dette, et ta parole est d’or, alors tu l’honoreras. Mais tu sais aussi que tu voudrais réussir à lui tenir tête, à ne pas flancher. Coalman ne tentera pas le diable ce soir. Tu as appris pour son mariage. Ca t’a serré un peu le coeur: pas que tu ais jamais été amoureux d’Isaak. Pour être amoureux, il faut connaître l’autre. Non. C’est juste qu’Isaak représente toutes ces choses contradictoires: tes fantasmes les plus intimes, ce que tu rêverais de devenir. Peut-être même que tu envies un peu son mariage: avoir la certitude d’être aimé par quelqu’un. Pas forcément parfaitement, mais toujours. Peut-être que tu envies un peu son mari aussi. Tu t’es souvent demandé à quoi il ressemblait quand tu as appris qu’ils étaient ensemble.

La porte se referme, la voix de Isaak claque dans l’air et l’inflexion de sa voix te ramène déjà à cet ordre qui avait claqué à ton oreille: Maintenant! Tu caches ton trouble derrière une poignée de main simple: il n’y a rien d’appuyé, sauf peut être ton regard, sur l’os de sa mâchoire.
Putain de fantôme, putain de fantasme. - Heureux qu’elle vous plaise. Vous n’aurez qu’à venir loger ici un soir. Vous verrez, elle est très appréciable. Bien sûr. Que buvez-vous? Tu te penches, la courbe de ton corps soulignée par le tissu parfaitement cintré d’un costume trop cher. Servant le verre qu’il te demande, tu daignes enfin lui faire face, planter tes yeux dans les siens. Tes joues s’empourprent. - Que… Que puis-je pour vous? Je doute que vous soyez là pour… comment disiez vous? Mes jolis yeux? Un rire nerveux échappe à tes lèvres.
Bien sûr qu’il n’est pas là pour ça.
Ils sont partis ceux qui auraient pu être là pour ça.
Tous. Un par un.

Les choses ont changé depuis un an: au gamin timide et maladroit a cédé le jeune homme deçu, et blessé.




SISTER
Little sister, can't you find another way ? No more living life behind a shadow. Little sister, can't you find another way ? No more living life behind a shadow.
©️ by anaëlle.
avatar
« Knorr, Chadore »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13338-isaak-satyre-sociale
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 4265
▹ INVESTISSEMENT : 451

▹ AGE : 34 ans (21 décembre)
▹ APPART : Greenwich Village. Pas de voisins, pas d'invités. Personne n'entre dans son antre.
▹ TAF : Trafiquant d'influence et d'informations (PDG de la Coalman Compagny DATA BASE Security et propriétaire du " Sapphire 39 " (club privé réservé à l'élite, spécialisé dans le porno chic).
▹ AVATAR : Tom Hiddleston


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: I SOLMENLY SWEAR THAT I'M NOT GOOD ♦ Isaak   Jeu 31 Mai - 0:00

- Whisky, quoi d'autre ? Requin notoire, tu tires sur la corde de ses souvenirs. En toute normalité, comme si ta réponse n'avait strictement rien à voir avec ce verre qu'il avait demandé au club. L'alcool servi, tu le laisses en venir au fait. Il est important que les questions viennent de lui car, même si sa dette ne lui laisse pas vraiment le choix, tu aimes à croire que c'est l'illusion de l'avoir qui compte. On appelle ça les bonnes manières. Question de savoir vivre et de délicatesse, probablement, et il faut bien reconnaître qu'une année de luxe aura suffi à te faire prendre goût aux velours des conversations ainsi qu'au confort des richissimes.

- Eh bien si, justement, je suis là pour eux. Gorgée d'alcool qui va bien, pour appuyer ton effet. Vous recommencez à douter ... Un sourire indulgent étire tes lèvres, comme le rappel à l'ordre d'un professeur à l'un de ses anciens élèves, gardé en mémoire parce que prometteur. Puis tu te racles la gorge et reviens à la raison de ta visite. J'ai effectivement besoin de vos yeux pour récolter une information importante. Je sais que l'un de vos clients trompe sa femme entre ces murs. Je souhaite savoir avec qui. De sa réponse dépendra la flexibilité de ta requête. Tu es prêt à arrondir les angles pour éviter que son établissement n'en ressorte entaché de la réputation d'endroit peu sûr pour les secrets ; ce qui fait, rappelons-le, l'essence même du milieu dans lequel vous évoluez, lui et toi. Mais tu n'hésiteras pas à te montrer plus ferme s'il avance à reculons et ne tient pas sa promesse.

Si ta parole se résume à la chronologie du nombre de couteau que tu as planté dans le dos de tes ennemis, tu n'acceptes pas que celle de tes collaborateurs soit aussi abstraite que la tienne. D'ailleurs, la seule parole que tu lui aies donné tient toujours : tu n'as révélé son secret à personne.




« Every ...


Breath you take
move you make
bond you break
step you take
single day
word you say
game you play
night you stay



I'll be watching
YOU. »
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I SOLMENLY SWEAR THAT I'M NOT GOOD ♦ Isaak   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.