avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t14482-jae-inh-erika-linder
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 153
▹ INVESTISSEMENT : 30

▹ AGE : 24 ans.
▹ APPART : #1301 (13ème)
▹ TAF : Etudiant en cinéma, photographe et concierge à la morgue.
▹ AVATAR : Erika Linder.
▹ DC : Aucun.

MessageSujet: Fast food and beer on the roof.(Feat Lala)   Jeu 24 Mai - 17:43
Une bonne petite soirée, en prévision, là. Tu te prépares, vous avez prévu un truc, avec Lala. Tu te fais beau, un peu. T'es pas partit pour la séduire. Quoique tu cracherais pas dessus, elle est plutôt mignonne, carrément canon même. Elle est dans son monde, elle a ses délires chelou et toi ça te fait grave kiffer. Mais ce qui te fait encore plus grave kiffer, c'est qu'elle pense dur comme fer que t'es un mec, un vrai. Et ça, ça te fait hyper plaisir. Tellement plaisir que t'oses même pas lui dire que t'as une chatte et pas de bite. Tu ramènes quelques couvertures et des bières. Elle, elle doit s'occuper de la bouffe, fast food. Parfait. Tu enfiles ton blouson et tu récupères les couvertures et les bières et puis tu montes les escaliers, pour atteindre le toit.

Elle est pas encore arrivée. Tu installes tout ça au sol, dans un coin tranquille, et puis tu te plantes debout, prés du petit muret, les yeux perdus au loin. C'est beau l'horizon. Tu en profites pour faire une jolie petite photo du paysage. Tu trouves ça magnifique, ça te rend rêveur. Tu fumes une petite cigarette, face au vide, le regard rêveur vers l'horizon. Dans tes pensées. La fumée qui sort d’entre tes lèvres, de temps en temps. T'es sur ton petit nuage, perdu dans ta tête, le regard vague.

Tu redescends doucement sur terre en entendant du bruit derrière toi. Tu te retournes doucement, et tu peux pas t’empêcher de sourire en voyant que c'est Lala. "Voilà enfin la plus belle", que tu dis en la regardant arriver. Tu termines rapidement de fumer et tu la jettes par-dessus bord. Celui du rez-de-chaussée se la prendra peut être sur la tête, tu seras pas là pour voir ça, dommage. Tu t'approches de Lala et tu lui déposes un petit baiser sur la joue. "Comment ça va, ce soir, Witcha?", que tu lui demandes en t’asseyant sur la couverture que tu as installé là, tout à l'heure. C'est un surnom que tu lui as donné, un peu affectueux, ça lui colle bien à la peau, tu trouves.

Tu tapotes la couverture, à côté de toi pour la faire s'asseoir et puis, tu ouvres une bière, pour finalement lui tendre en souriant. Les petites soirées détentes, tranquilles et sans prises de têtes comme ça, tu adores ça. En plus, la nuit va bientôt tomber, regarder le ciel étoilé, c'est tellement un petit kiffe pour toi. C'est vraiment magnifique, tu trouves ça fascinant. Tu t'ouvres une bière et tu tapes doucement dans sa canette, avec la tienne. "A notre petite soirée cool", que tu dis en souriant pour trinquer avec elle. Tu bois une gorgée en fermant les yeux. C'est frais, ça fait du bien. Tu prends une frite en buvant. Ouais, une soirée vraiment parfaite, qui commence tout juste.




_ R . E . A . L . I . Z . E _ Y . O . U . R _ D . R . E . A . M _
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t14520-lala-labbadie-kehlani-
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 77
▹ INVESTISSEMENT : 16

▹ AGE : 25 ans
▹ APPART : #301 (F1 + 3ème)
▹ TAF : pâtissière de meth, shaman de cérémonie d'ayahuasca et diseuse de bonne aventures, l'une des curiosités du Chat Noir.
▹ AVATAR : Kehlani Parrish
▹ DC : le petit vietnamien à son papa.

MessageSujet: Re: Fast food and beer on the roof.(Feat Lala)   Jeu 24 Mai - 18:49
T'avais passé la journée à cuisiner alors que t'avais passé ton adolescence à dire à te mère que tu ne serais jamais une femme à la maison. Fuck off. Maman était plus là pour juger et emmerder, ni te faire des tresses, ni te serrer quand ça allait pas, même si souvent c'était de sa faute, si ça allait pas. T'avais cuisiné un peu de meth dans la matinée, puis une fois les cristaux rangées et le masque enlevé, tu t'étais mis à la vraie nourriture. Un bon gombo pour te ramener en Lousianne, en dansant et chantant sur du Blues. T'as fait des cupcakes aussi, des biscuits red velvet au chocolat blanc, de la nourriture pour dix. Oopsi. Y'allais falloir que t'invites des gens avant que toute cette bonne bouffe ne se perde. Dionysos, Bastet et Papa Legba, tes trois chats noirs, qui gravitaient autour de toi. Papa qui volais des morceaux d'homard du gombo, Bastet qui dansait autour de toi et Dionysos qui dormait sur le rebord de la fenêtre, la tête perdue dans l'herbe à chat et le soleil. Avec tout ce soleil qui percait à travers les cristaux accrochés à tes fenêtres, t'en oubliait que t'avais un rendez-vous ce soir. Le temps te filait entre les doigts comme de l'eau. C'est un message du beau Jae qui te ramena dans cette dimension. « J'prend quoi comme bière ? » T'arques un sourcil en rigolant, continuant de danser. Pourquoi il te demande ça ? Il a une date ? Oh oui, ça te reviens. Avec toi. Merde. Tu sens l'océan et les piments forts, t'as de la farine sur les joues comme une guerrière et tes minets sentent la panique. Oopsi.

Tu sers trois petits plats de gombo sur la table, un pour chacun de tes bébés et puis un grand, pour personne, pour quelqu'un qui se laisserait happé par l'odeur, la porte grande ouverte. Lauryn chantes Killing me softly et tu montes le volume en chantant avant de laisser tomber tes vêtements et de filer sous la douche pour chanter plus fort encore. Passant trop de temps sous le jet chaud et dans les vapeurs de lavande et vanille. Quand tu ressors, t'es à la course. Pas le temps de sécher tes cheveux, juste le temps d'enfiler un short en jeans et un soutif et un petit haut blanc en macramé. Bien sur, t'enfiles tes colliers aux beaux cristaux, améthyste et quartz sur ton coeur. Bracelets des chakras, de chanvre et tout le tralala aux poignets. Et cette chaîne de cheville à la gitane qui cligne partout où tu vas. Attrapant une petite veste et un sac réutilisable bien rempli de tout ce que tu songes à amener. La musique sur tes oreilles, dansant dans les escaliers du parking, c'est qu'une fois en bas que tu réalises que t'as pas de chaussures, tant pis.

T'as passé la journée à faire de la bonne bouffe et pourtant vous mangez de la merde ce soir, pas bio. Tu marches jusqu'au burger king le plus près, détournant les regards à cause de tes pieds nus. Ils disent que tu vas marcher sur du verre ou des aiguilles, mais non. Non, pas toi, toi t'es protégée. C'est ton tour, pour Jae, c'est pas compliqué, un whooper, des frites. Pour toi, c'est autre chose. « Z'avez quelque chose qui est pas mort ? » De la salade, un burger végé, ils ont ça au moins. Tu prends ça, sans mayo, sans fromage, avec beaucoup de légumes et un thé glacé, même si c'est plein de sucre. T'es un peu en retard, donc tu cours jusqu'au toit. Sautes dans les bras de Jae, l'entourant de tes jambes comme un petit singe tandis qu'il fout un bisou sur ta joues. « Coucou gros moche ! Pardon du retard ! » Que tu lui souffles et déposant un bisou sur le sommet de son crâne avant de sauter de nouveau sur tes pieds. Tu lui as déjà dit qu'il était beau, que t'adorais son style et sa jolie gueule, donc t'as le droit de le traiter de moche et de gros. Parce qu'il t'énerves un peu avec sa jolie gueule et toutes les jolies filles qu'il peut te voler. Comment ça va ? « Ça va vite, et toi ? » Que tu rigoles doucement avant de le rejoindre au sol, tes pieds toujours nus et un peu sales, mais tant pis. Tu retires ta veste, tu t'installes, sort le bouffe mordant dans une tomate de ta salade tout en attrapant la bière qu'il te tend. Cognant ta bière contre la sienne pour célébrer votre petite soirée. « Yeah ! Ohh, j'ai l'impression que c'est la première fois que je respires ou que je m'arrête de la journée. Ça fait du bien. » Que tu souffles en fermant les yeux un instant pour laisser l'air froid happer tes poumons. Laissant la bière couler dans ta gorge avant d'ouvrir ton végé burger et de bouffer les cornichons en premier, parce que les cornichons, c'est la vie.



This ain't sitting real good in my soul
© FRIMELDA
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t14482-jae-inh-erika-linder
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 153
▹ INVESTISSEMENT : 30

▹ AGE : 24 ans.
▹ APPART : #1301 (13ème)
▹ TAF : Etudiant en cinéma, photographe et concierge à la morgue.
▹ AVATAR : Erika Linder.
▹ DC : Aucun.

MessageSujet: Re: Fast food and beer on the roof.(Feat Lala)   Jeu 24 Mai - 21:43
Qu'est-ce que c'est calme et reposant, de ne pas être en société. Tu souris en la serrant contre toi, doucement. Parce que elle dit que t'es moche. Ça te fait rire. Parce que dans sa bouche à elle, ça veut dire le contraire, c'est que de la gentillesse. Quand elle te dit que t'es moche, c'est qu'en vérité, tu es beau. Donc tu le prends pas mal du tout. Elle est nature, Lala, c'est ça qui te plait chez elle. Contrairement à toutes ces filles trop superficielles et déguisées en pseudo princesse-pot-de-peinture. Lala, elle est simple et complètement barge dans sa tête. Et ça, c'est vraiment cool. Tu regardes ses pieds nus, du Lala tout craché. Pas de prise de tête. Tu te demandes même comment ça se fait, qu'elle ne s'est pas encore mise au naturisme. "Moi, ça va bien", que tu réponds, quand elle te retourne la question.

Elle te parle, elle te dit qu'elle a l'impression que c'est la première fois qu'elle s’arrête de la journée? "Alors profite à fond de ce moment, parce que c'est rare, un moment de détente", que tu lui dis. Tu t'allonges à moitié, sur tes coudes, en mâchant ton hamburger, comme un sauvage qui sait pas vivre en société. Tu t'en bat les couilles, toi. Tu fais du bruit en mangeant, et même en buvant, des fois. Y'en a bien qui font du bruit en dormant et en baisant. Tu peux bien te permettre de mâcher comme un petit cochon, non?

Tu te rassois convenablement, sinon tu vas finir par avaler de travers en mangeant. c'est pas le moment de faire une faute route, de s'étouffer et de devoir appeler les pompiers. Sauf si il est sexy et musclé, le pompier, là ça peut être sympa. Tu te forcerais même à arrêter de respirer pour profiter de lui rouler une pelle, pendant qu'il te fait du bouche à bouche. Rien que de penser à ça, ça te fait rire bêtement, tout seul. Ouais, on va pas étaler tes fantasmes ici, hein Jae. Tu sirotes ta bière lentement, pis tu lui demandes, "t'as fais quoi alors, pour pas avoir pu te reposer?". Tu la regardes, en souriant. Elle est chiante à être belle, comme ça, aussi!

A cause d'elle ça te déconcentre, tu fais tomber une frite par terre, t'as raté ta bouche. Tu la rattrapes et tu la jettes plus loin. "Ça sera pour les oiseaux,celle-ci", que tu dis en regardant la frite que tu viens de jeter par là bas. Petite pause clope dans le repas. T'as finis ton sandwich, sans aucune discrétion, il te reste plus que des frites. Tu fumes en mangeant. Des frites goût clopes, c'est pas trop sympa? non? Tu souffles doucement la fumée, pensif.

Elle était comment ta journée à toi? Ça va, pas trop horrible. T'as travaillé un peu, mais pas trop. Tu lui demandes, "Alors, tu me racontes quoi de beau? Y'a quoi de neuf dans la vie d'une Witcha?" Tu souris en coin, en la regardant, un air amusé sur le visage. T'es bien curieux de savoir ce qu'elle fait de ses journées. A part bouffer le minou de ses voisines et jouer a Breaking Bad, avec ses petits morceaux de cristaux.






_ R . E . A . L . I . Z . E _ Y . O . U . R _ D . R . E . A . M _
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t14520-lala-labbadie-kehlani-
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 77
▹ INVESTISSEMENT : 16

▹ AGE : 25 ans
▹ APPART : #301 (F1 + 3ème)
▹ TAF : pâtissière de meth, shaman de cérémonie d'ayahuasca et diseuse de bonne aventures, l'une des curiosités du Chat Noir.
▹ AVATAR : Kehlani Parrish
▹ DC : le petit vietnamien à son papa.

MessageSujet: Re: Fast food and beer on the roof.(Feat Lala)   Dim 10 Juin - 7:19
Tu bouffes lentement, là où Jae est affamé, tu respire doucement. Buvant un peu de bière avec ta salade. Ouaish, c'est quand même medium comme mix. Il a raison, Jae, c'est rare des moments où le seul but est la détente, sauf quand tu médites, sauf quand tu fais du yoga, sauf quand tu vas te faire masser. Jae te demandes ce que t'as fait pour que la journée ailles si vite. En fait, t'as pas fait grand chose, mais le temps t'as tout de même filé entre les doigts comme de l'eau. Tu regardes Jae en haussant les épaules, tandis qu'il te sourit tout grand, beau comme un coeur. Il a des belles lèvres, pour un mec. Et t'y perds un peu tes yeux qui traînent.

« J'ai fait de la bouffe et puis, c'est ça. » Que tu réponds en haussant des épaules. Jae échappe sa frite en ratant sa bouche et ça te fait doucement rire tandis qu'il dit que ce sera pour les oiseaux. « Ce sera en partie de ta faute, quand on aura des mouettes obèses ! » Que tu déconnes tandis qu'il s'allume sa clope, bouffe en même temps, ça doit pas être très bon. Tu profites de sa question pour lui piquer sa clope dans un doux sourire.

« Tiens, jt'aide, fini tes frites d’abord, ça doit être degg. » Que tu rigoles avant de lui voler aussi une frite et de tenter, une drôle d'expression sur ta tronche. C'est pas mauvais, mais c'est pas bon non plus. « J'suis très confuse. » Que tu rigoles avant de chasser l'étrange mélange avec une gorgée de bière, restant sur la clope et la bière pour l'instant. « Same old, Jaja. Et puis toi ? » Que tu renvoies la question. Parce qu'il se passe des milliers de trucs dans ta vie, mais rien pour la changer brutalement. Pas de meuf meilleure que les autres, pas de vilaine sirène venue ensorceler ton coeur ou d'âme soeur retrouvée pour faire exploser ton univers. Qu'un flow tranquille et c'est pas si mal. Ça te vas.



This ain't sitting real good in my soul
© FRIMELDA
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fast food and beer on the roof.(Feat Lala)   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.