avatar
Invité
Invité
MessageSujet: LINDOW KAYSER ► sam claflin   Mar 22 Mai - 23:24

Lindow Kayser
Elle a coloré ma vie de mille et une couleurs, puis s'est envolée, tel un oiseau.



(NOM) Kayser, ça s’écorche au creux de tes lèvres, délicatement, il se glisse tel un serpent t’empoignant le cœur. Poison de racine germanophone, une époque révolu que tu tente en vain de balayer du revers de la main.  (PRÉNOM) Lindow, sans valeur, sans le moindre honneur. Il n’a pas de racines nobles ou une quelconque histoire derrière ce nom qu’on t’a affublé par le passé. Identité vulgaire, quelques lettres qui s’entremêlent sur quelques bouts de papier. (ÂGE) vingt neuf années de tourments, d’instant de bonheur, de sourire, de musique et d’un tas d’autres choses. Vingt neuf années de vie, mais seulement six mois qui ont réellement eu de la valeur à tes yeux, six petit mois où tu as vu le monde débordant de couleur. (DATE ET LIEU DE NAISSANCE) La douce Cologne, au cœur de cette grise Allemagne, un cinq Mai mille neuf centre quatre vingt neuf. (05/05/1989) (OCCUPATION OU ACTIVITÉ) ancien pianiste, métronome humain puis amant passionné, désormais devenu simple enseignant, tu transmets douloureusement ce don maudit (NATIONALITÉ) Né Allemand et pourtant si bien implanter sur ces nouvelles terres, loin des souvenirs, que tu as obtenu ta nationalité Américaine  (ORIGINES) Tant d’années passé sur des terres usés par l’histoire, descendance d’un peuple barbare et puis ensuite cruel, tu viens de ces terres qu’on appelait auparavant Germanie. Allemagne comme patrie, tu as fuis sans la moindre once de patriotisme. (STATUT CIVIL) Cœur perdu depuis qu’elle n’est plus, éternel célibataire prisonnier de ton passé. Romantique, mais bien trop fier pour l’admettre, tu n’attends plus rien de l’amour depuis qu’elle t’a été enlevé. (ORIENTATION SEXUELLE) Aucun doute, seule ses courbes ont effleurés tes draps. Délicate, féminine, idylle vaincu. Une seule et unique femme fut ton amante, et plus que tout tu l’as aimé. Alors oui, tu pourrais dire que tu es hétérosexuel, mais cela serait sans doute un mensonge, car c’est ton cœur qui régit ton corps (DATE D'ARRIVÉE AU PARKING) Deux mille seize (2016), année maussade, comme toute celle qui l’ont précédé. Sous un ciel gris, tu as poussé pour la première fois la porte d’un nouveau refuge.  (GROUPE) Tu es de ceux qui vivent, sans lendemain, la tête vide et toujours un œil vers le passé

« Le printemps sera bientôt là. Le printemps, la saison que je t'ai rencontrée, arrive. Un printemps sans toi ... arrive.  »

(Quand et comment avez vous emménagé au Parking ?) Errance quelconque, sans réel importance. Vulgaire vagabondage, depuis trop longtemps tu te laissais porter par cette douce brise qui te mena devant cet immeuble miteux. C’était en Avril, le même mois où elle t’est apparu, où elle s’est fait une place, dans ta vie et dans ton cœur, elle, nostalgie et mélancolie s’emmêlant dans une valse tragique, incapable de faire un pas de plus, tu resta figé longtemps devant cet amas de béton. Pitoyable, n’est-ce-pas ? Tu posas alors tes valises dans ce lieu, sans même chercher un sens, un coup quelconque du destin. Après tout, ce gris s’accordait si bien à ta vie, depuis qu’elle n’était plus. C’est ainsi que tu t’installa au sein du parking, lieu de rendez-vous de nombreuses âmes errantes apparemment.

(Que pensez-vous de l'immeuble et vos voisins ?) Tu n’en penses rien. Toi, jeune homme renfermé, peu bavard, tu n’es point apte à les juger, tous autant qu’il soit. Tu te contentes de leur délivrer ce sourire bienveillant, factice, d’échanger de vulgaire banalité sans plus. Tu ne cherches plus rien, tu ne désires rien en retour, tu te laisses porter par ce quotidien devenu ta propre croix. Au final, à ton étage, tout y est si paisible, excessivement paisible que cela apaiserait presque ce fardeau qui pèse que trop durement sur tes épaules. Éternel sensible, à fleur de peau, tu ne t’attaches plus, tu détournes simplement le regard, baisse les yeux à la moindre contrariété. Toi qui n’est que coquille vide, humain factice, tu ne peux les juger, c’est pauvre gens qui se rassemblent en ce lieu.

(Quelle est votre réputation au sein du quartier ?) Vague, discrète. On te connaît peu, on ne perçoit que quelques notes qui vibre depuis ton appartement, se perdent dans le vide avant de disparaître. Quelques douces notes de piano. On ne voit que trop rarement ton visage hors de ces quatre murs fins, jamais on entend de cris sortant de chez toi, à part quelques sanglots tard la nuit. Tu n’es pas un voisin à problème, ni un voisin attentionnés. Tu n’es qu’un homme égoïste, tu te confortes dans cette optique sous ton masque cordial, tu ne t’intéresse ni aux ragots, ni aux vices cachés de chacun. Tu te contentes de répondre aimablement lorsqu’on t’adresse la parole, tu fais attention à ne blesser personnes. Paroles mesurés, réactions calculés, en permanence. Presque faux, on sent le mal qui règne en toi, sans parvenir à le saisir, on voit ce regard qui se perd dans le vague, ces yeux presque larmoyant, mais on oublie vite.

PSEUDO/PRENOM : narcotique ÂGE : 25 ansPAYS : Belgique FRÉQUENCE DE CONNEXION : variable COMMENT AVEZ VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : il y a longtemps, à ses débuts, j'étais membre de ce forum REMISE EN JEU Why not (TYPE DE PERSO) inventé PARTICIPATION AU SPEED DATING DU RP ? : Oui (CRÉDITS) tumblr COMMENTAIRE OU SUGGESTION : nope AVATAR : sam claflin

©️️ Nous sommes de ceux



Dernière édition par Lindow Kayser le Mer 23 Mai - 14:47, édité 10 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: LINDOW KAYSER ► sam claflin   Mar 22 Mai - 23:25

C'était au printemps, en Avril...
Que tu as éclairé ma vie, que tu m'as fait voir un millier de couleur.

Comme n’importe qui, tu es né en poussant ton premier cri, comme n’importe qui, tu fis tes premiers pas, comme n’importe qui, tu émis tes premiers mots. Au fond, tu étais juste un enfant quelconque, simplement que tu avais un don, un magnifique don qui éclaira la vie de plus d’un enfant. Tu étais un prodige face à cet immense instrument, le piano. Au plus loin que tu te souviennes, tu as grandis aux côtés de ce magnifique outil, le prenant d’abord pour un meuble avant d’entendre le magnifique son qu’il produisait. Avant toi, celle qui te mit au monde était comme toi, une pianiste, amoureuse de l’instrument, elle te transmit son amour pour lui. Elle te guida, te souris et puis… Tout bascula. Femme épuisé par le quotidien, délicat rictus rassurant devenant peu à peu des coups, tant d’amertume, de regret, quête absurde de l’excellence. Quelques mois, ou quelques années suffirent à te faire craindre cette chose qui ne t’apporta que les reproches d’une mère. Tu perdis toute passion, tout amour pour sa mélodie, ne devenant qu’un vulgaire métronome humain. Elle fini par partir, précocement, te laissant seul entre les mains délicate d’une femme que trop familière, amie, pas complètement, elle était à tes yeux membre de cette famille qui se brisa entre les doigts d’un monde bien trop cruel. Dès lors, tu ne fus plus capable de toucher le moindre piano. Mais finalement, cela n’a que trop peu d’importance. Chacun à ses coups durs, ses traumatismes avec lesquels ils coexistent, c’était le lot de tout être humain.

C’est alors qu’elle apparu, le printemps de tes dix-sept ans. Tu t’en souviens encore, de cette jeune fille qui te tomba, littéralement, dessus par maladresse, tu te souviens encore de son parfum, du son de sa voix. De chacune de ses expressions, cette violoniste excentrique. Un sacré bout de femme, c’est ce que tu te dis sans cesse aujourd’hui, lorsqu’elle persiste à hanter tes pensées et ton cœur. Insouciante, débordante de vitalité et même exubérante. Tout l’inverse de ce que tu étais, de ce que tu es, mais étrangement, tu trouvas en elle une étrange étincelle qui te transperça immédiatement. Une lueur, mêlant tristesse et liberté, un infinité de couleur que tu avais fini par oublier, sous cette masse de regrets et de rancœur qui avaient fini par t’étouffer, tu avais perdu quelque chose d’important, quelque chose qui te rendait heureux, auparavant.

A ses côtés, tu as souris, tu as ris, tu t’es énervé, tu as pleurer, oui cette jeune femme t’en a fais voir de toute les couleurs, mais ce n’est pas grave. Tu ne peux en vouloir a celle qui t’a rendu la vie, celle qui t’a fait redécouvrir toute ces sensations que tu avais oublié. Ce petit brin de jeune fille, elle t’a rendu cette passion que tu avais perdu, grâce à elle, tu as pus à nouveau te dresser fièrement derrière un piano,grâce à elle, tu as aimé et au final, c’est tout ce qui compte. Cette petite insouciante, en à peine six mois, elle a dérobé ton cœur. Elle s’est installé profondément en toi, son sourire a éclairé chacun de tes jours durant ce délicat printemps, avant de finalement disparaître. Car oui, finalement, elle a menti. Un petit mensonge, futile en apparence, dans le but de ne rien regretter, cachant le mal qui l’habite, c’est par une vulgaire petite combine qu’elle t’avait approché, sans jamais rien dévoilé sur ses intentions, sur le dénouement de ce printemps, une fin qu’elle connaissait d’avance. Une fin bien trop cruelle, qui te révolte encore aujourd’hui.

Car oui, aujourd’hui, elle n’est plus à tes côtés, car oui, aujourd’hui, son âme repose sûrement en paix. Et au final, tu ne sais rien du mal qui l’a touchait, étais-ce par respect que tu n’as jamais désiré en savoir plus ? Ou par peur ? Incapable de répondre, tu aurais put balayer d’un revers tout ce qu’elle avait construit, te laisser une nouvelle fois sombrer, ronger par cette tristesse. Sous le regard figé de ceux qui t’entoure. Pourtant, tu abordas ce nouveau printemps, ce premier printemps sans elle avec ce léger sourire aux lèvres, le regard vers l’horizon, malgré cette tristesse dans le fond des yeux. Au moins, tu connaissais ses sentiments, unique réconfort, dernier bastion qui te permet chaque matin de te lever. Son sourire persiste quelque part, dans ton être, son existence n’a pas été vaine, au moins, elle a put sauvé quelqu’un, au moins, elle aussi a connu l’amour.

Mais depuis son départ, tu ne retrouves plus les couleurs qu’elle t’avait montré, durant ce doux printemps. Juste quelques éclats fugaces, quelques notes qui s’envolent d’un claquement de doigt. Quotidien devenant de plus en plus difficile à supporter, cette tombe que tu visites bien trop souvent. L’esprit et le cœur s’égarent, tu ne peux plus supporter de voir ces mêmes décors seul, les années s’enchaînent avant que tu prennes à ton tour ton envol. Espoir futile d’aider un inconnu à ton tour, de retrouver ces couleurs qu’elle t’a fait voir, il y a déjà de nombreux printemps. Tu quittes ta terre natale, pose un pied sur ce nouveau continent et trace une nouvelle mélodie, un nouveau chapitre. Histoire vaine aux yeux de beaucoup, récit essentiel à ton cœur. Musicien meurtri, douloureuse passion qui te consume, elle est la croix que tu portes sur ton chemin. Tes pas te mènent jusqu’à cet immeuble maussade, le jour même où tu l’as rencontré pour la première fois, il y a dix ans maintenant.


©️️ Nous sommes de ceux


Dernière édition par Lindow Kayser le Jeu 24 Mai - 15:44, édité 3 fois
avatar
« en mode vibreur »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t9860-chad-a-ceux-qui-nous-on
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 3532
▹ INVESTISSEMENT : 275

▹ AGE : quarante-et-un ans. (10 mai)
▹ APPART : greenwich village, dans un bunker.
▹ TAF : en break ; passe son temps à s'entraîner pour un ultime combat dans l'octogone. (berserker) / donne des cours d'arts martiaux quelques soirs par mois aux jeunes défavorisés du colyseum gym / bénévole dans un refuge pour animaux. / bénévole dans une association pour parkinson, organise des réunions d'informations un peu partout en ville.
▹ AVATAR : Matthias Schoen-hearts.


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: LINDOW KAYSER ► sam claflin   Mar 22 Mai - 23:34
oooh CANDICHOU tu m'intrigues, je veux découvrir ce petit FAN
Bienvenue :l:



sur le tremplin de ma porte sur les objets familiers sur le flot du feu béni j’écris ton nom
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t12957-nimue-odalyn-comme-une
▹ MESSAGES : 1406
▹ INVESTISSEMENT : 43

▹ AGE : 23 ans et autant de plaies mal cicatrisées
▹ APPART : 1009 - F1 (10e)
▹ TAF : Prostitution, gardienne d'enfants
▹ AVATAR : Ashley Moore
MessageSujet: Re: LINDOW KAYSER ► sam claflin   Mar 22 Mai - 23:42
Bienvenuuuue jeune homme Smile


I don't believe in the existence of angels But looking at you I wonder if that's true. If I did I would summon them together and ask them to watch over you, to each burn a candle for you, to make bright and clear your path, and to walk, like Christ, in grace and love and guide you into my arms  
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13517-cal-bauer-reece-king
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 355
▹ INVESTISSEMENT : 114

▹ AGE : 17
▹ APPART : #1504
▹ TAF : SALOPIOT QUI FAIT DES CHOSES SALES AU PIEU
▹ AVATAR : ELIAS BENDER R.
MessageSujet: Re: LINDOW KAYSER ► sam claflin   Mar 22 Mai - 23:51
vraiment hâte d’avoir la suite MIAOU
(Sam JAIME)
bienvenue parmi nous !


J'veux un gramme de finesse dans c'monde où je chute. Je vis, je trame la tristesse dans c'monde de brutes.
avatar
« The Cheetah »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t14422-karver-stolen-ken-sama
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 49
▹ INVESTISSEMENT : 25

▹ AGE : 27 ans
▹ APPART : #701 (7ème)
▹ TAF : Rien d'officiel, du trafic d'arme dans les faits
▹ AVATAR : Ken Samaras (Nekfeu)


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: LINDOW KAYSER ► sam claflin   Mar 22 Mai - 23:54
Bienvenue !

J'approuve l'avatar et le pseudo, j'attends le reste avec impatience ! HAN
avatar
« Knorr, Chadore »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13338-isaak-satyre-sociale
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 4265
▹ INVESTISSEMENT : 451

▹ AGE : 34 ans (21 décembre)
▹ APPART : Greenwich Village. Pas de voisins, pas d'invités. Personne n'entre dans son antre.
▹ TAF : Trafiquant d'influence et d'informations (PDG de la Coalman Compagny DATA BASE Security et propriétaire du " Sapphire 39 " (club privé réservé à l'élite, spécialisé dans le porno chic).
▹ AVATAR : Tom Hiddleston


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: LINDOW KAYSER ► sam claflin   Mer 23 Mai - 0:03
Pianiste ! CUTE * ravale une blague douteuse *
Bienvenue sur DC et bon courage pour cette fiche :l:




« Every ...


Breath you take
move you make
bond you break
step you take
single day
word you say
game you play
night you stay



I'll be watching
YOU. »
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: LINDOW KAYSER ► sam claflin   Mer 23 Mai - 0:12
sam OMG OMG OMG

je te souhaite la bienvenue parmi nous, hâte d'en apprendre un peu plus sur ce personnage prometteur :hihi:
avatar
« doudou-peluche »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t4006-kyllien-les-gens-sont-c
▹ MESSAGES : 1267
▹ INVESTISSEMENT : 4

▹ AGE : 23 ans
▹ APPART : #1014 avec Leo, le joli bébé et l'ado boudeur.
▹ TAF : Plume d'Or.
▹ AVATAR : Luke Newberry
▹ DC : Bambi, Iris



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: LINDOW KAYSER ► sam claflin   Mer 23 Mai - 0:47
YOUR LIE IN APRIL
MON ANIME PREFERE
DE TOUS LES TEMPS
LA PLUS GRANDE BEAUTE DE CET UNIVERS
BEN WSH JE T'AIME DEJA
(et dire que j'avais fais un perso ici un peu basé sur la même story que YLIA mdr)(les grands esprits se rencontrent)
Du coup les gifs les citations j'adore toutoutout et ton avatar aussi il est seks bref je voudrai un lien. Absolument. Surprised




I'M THE KING BITCHES:
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t14520-lala-labbadie-kehlani-
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 77
▹ INVESTISSEMENT : 16

▹ AGE : 25 ans
▹ APPART : #301 (F1 + 3ème)
▹ TAF : pâtissière de meth, shaman de cérémonie d'ayahuasca et diseuse de bonne aventures, l'une des curiosités du Chat Noir.
▹ AVATAR : Kehlani Parrish
▹ DC : le petit vietnamien à son papa.

MessageSujet: Re: LINDOW KAYSER ► sam claflin   Mer 23 Mai - 6:46
Mais attend, t'as déjà le film que j'ai fait ? ROBERT
Parce que ça va parfait avec ta citation du haut JAIME D'ailleurs le film s'appelle l'oiseau MIAOU
Rawwww, mais que de douceur ici. :l:
Bref, bienvenue petit petit papillon HELLO coeur



This ain't sitting real good in my soul
© FRIMELDA
avatar
« révolé sa mère. »« révolé sa mère. »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t2900-al-o-la-bombe-a-retarde
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 5439
▹ INVESTISSEMENT : 83

▹ AGE : 20 ans, l'âge batard, trop vieux pour garder un pied dans l'enfance, trop jeune pour ta récente paternité.
▹ APPART : #1411 (F3) avec tes pioupious.
▹ TAF : Dealer local du Parking et environs proches, il est également l'associé de Deirdre Haynes au garage 8Ful.
▹ AVATAR : Callum
▹ DC : Henry et Elliot



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: LINDOW KAYSER ► sam claflin   Mer 23 Mai - 12:33
Bienvenue parmi nous HAWW
J'suis curieux, tu jouais qui ? LOVE

(Par contre, faudra juste penser à mettre le titre en conformité POTTE )


avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13944-dalya-el-kaim-gigi-had
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 146
▹ INVESTISSEMENT : 52

▹ AGE : 25 ans
▹ APPART : #308, un F4 que Georges a bien voulu partager avec elle.
▹ TAF : Strip-teaseuse au Paradis
▹ AVATAR : Gigi Hadid


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: LINDOW KAYSER ► sam claflin   Mer 23 Mai - 16:50
Il a l'air trop chou ce petit Lindow !! CUTE

Bienvenue parmi nous et bon courage pour la suite de ta rédaction ! :l:


What waits for you?
Believe that time is always forever. And I'll always be here. Believe it till the end. ▬ I won't go away and won't say never. It doesn't have to be friend.You can keep it till the end.
avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t14502-castille-rosier-elle-f
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 19
▹ INVESTISSEMENT : 7

▹ AGE : dix-sept morceaux d'âme brisée.
▹ TAF : ancienne danseuse embobinée pour devenir putain.
▹ AVATAR : elle fanning.


MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: LINDOW KAYSER ► sam claflin   Mer 23 Mai - 21:04
Bienvenue ! :l:
Je sens que Castille va squatter devant ta porte pour écouter de la belle musique ! Laughing
Ta plume est sublime.
Bon courage pour la suite de ta rédaction :l:



Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
avatar
« Maman Tapin »« Maman Tapin »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t13065-mimi-fapfapfapfa-splou
▹ DISPONIBILITE : Oui
▹ MESSAGES : 2744
▹ INVESTISSEMENT : 24

▹ AGE : 18 ans (27)
▹ APPART : #1310 avec Tom-Tom & Nana (Tom & Iris)
▹ TAF : Thésarde en Histoire de l'Art renconvertie en Succube du Pussy Box || CamGirl et Photographe de Charme pour arrondir les fins de mois.
▹ AVATAR : Sasha Grey
▹ DC : Niilo, Ness, Dei, Natacha.



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: LINDOW KAYSER ► sam claflin   Mer 23 Mai - 21:08
@Isaak Coalman a écrit:
Pianiste ! CUTE * ravale une blague douteuse *
Bienvenue sur DC et bon courage pour cette fiche :l:

Est-ce que tu as un bon doigté ? MOUSTACHE

(de rien)

Bienvenue, c'est très classieux tout ça chou


GOLDEN AGE OF GROTESQUE
The devils are girls with Van Goh's missing ear, you say want you want but filth is all that they hear, and I've got the jigger, to make all of you bigger.
avatar
« Srpska_tigar »
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7739-slavenko-kovacs-en-cons
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 9769
▹ INVESTISSEMENT : 111

▹ AGE : 40 (12 Avril 1978)
▹ APPART : #202
▹ TAF : Co-Propriétaire du Pussybox video club porno (et bordel), gérant de la salle de Boxe le Bronx Boxing. Proxénète, trafiquant d'armes et mercenaire.
▹ AVATAR : Josh Hartnett
▹ DC : Attila Veccini



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: LINDOW KAYSER ► sam claflin   Jeu 24 Mai - 1:44
hé Bienvenue, ou plutot re bienvenue d'il y a longtemps à ce que j'ai compris !



Running from Babylon

I liked the way we slept
On rooftops in the summertime
.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: LINDOW KAYSER ► sam claflin   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.