avatar
« Moelleux comme un Pitch »
Voir le profil de l'utilisateur
▹ MESSAGES : 1581
▹ INVESTISSEMENT : 11

▹ AGE : 59 y.o
▹ APPART : #907 (neuvième étage) entre le ciel et la terre, à mi chemin entre dieu et l'enfer
▹ TAF : prêtre, passeur de la parole divine, engagé dans un tas d'associations locales.
▹ AVATAR : Lambert Wilson
▹ DC : Franz ; Popi ; Éléazar; Nikita



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Les revenants ne vont pas en revenir - Serge   Sam 26 Mai - 0:17





​​​​​​​​​​​​​​Le prêtre ne s’attendait sans doute pas à ce que la soirée se déroule ainsi, mais il n’en est que plus heureux. Ce soir, à ses côtés, il a une prêcheuse bien impie, et une pêcheuse à absoudre, et il le fera: dûsse cela se faire du bout des doigts. Le simple effleurement de la main de la jeune femme contre sa braguette fait frémir Serge qui sent sa queue se tendre de douleur et de frustration sous les vêtements. Elle rouvre la bouche, demande à ôter son pantalon, et en croisant ses yeux, le supplie même de pouvoir le faire. Serge ferme les yeux une seconde, pour se concentrer sur la sensation des doigts féminins sur sa braguette. Il les rouvre à la seconde d’après pour croiser le regard sulfureux et érotique de la jeune femme: - Nina vous êtes si belle. Il déglutit lorsque le pantalon tombe sur ses chevilles. Ce matin, le prêtre était d’humeur coquine: il a passé l’un de ses jockstrap noir qui mettent ses fesses à nues et moulent sa queue tendue.

Il sent très nettement les doigts de la jeune femme sur le galbe de ses fesses et c’est tout son corps qui se tend, alors qu’il a un mouvement de bassin vers l’avant. Serge ne tient plus, il ne tient jamais longtemps face au désir: il y plonge toujours corps et âme parce que le manque d’habitude le pousse à savourer chaque occassion qui se présente. - Allons Nina, ne faites pas la timide. Vous voyez bien qu’on vous réclame là dessous. Serge sait déjà comment il va la prendre, il sait déjà ce qu’il veut voir, ce qu’il veut sentir, et il souffle, en collant à nouveau à la joue féminine, la bosse formée par le sous vêtement tendu: - Dis moi. Dis moi ce que tu veux que je te fasse. Sa voix est rauque, presque un souffle, et lascivement, il frotte sa queue tendue contre le visage de la jeune femme en soupirant, approchant un peu plus à chaque fois le centre tendu de ses lèvres.



La Vérité
Nous savons en effet que la loi est spirituelle mais moi, je suis charnel, vendu au péché. Car je ne sais pas ce que je fais : je ne fais point ce que je veux et je fais ce que je hais.
Épitre de Saint Paul aux Romains.

avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 7889
▹ INVESTISSEMENT : 120

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202, avec le serbe
▹ TAF : Cambrioleuse / Hackeuse / Organisatrice d'événements pour le Sapphire
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Les revenants ne vont pas en revenir - Serge   Sam 26 Mai - 14:20
​​​​​​​​​​​​​​Son compliment me semble être à des kilomètres de la réalité. On ne peut pas être belle quand on ingère tant de drogues, quand on se fait tant de mal, quand on se donne si facilement comme si notre propre corps ne valait rien. Je cherche l'envie dans son regard, m'en repais parce que me sentir désirable me donne au moins l'impression de ne pas avoir tout perdu de ce que je suis, pas encore en tout cas. La scène semble surréaliste, à tel point qu'il m'est facile d'imaginer qu'il s'agit d'un rêve, dissocier l'action de la réalité m'aide à m'oublier. Ce soir, je m'aliène encore. Je parviens même à faire taire le désir qui gronde dans mon ventre parce que l'heure n'est pas encore venue pour lui d'être assouvi. La patience et la frustration ne font-elles pas aussi partie de la punition ?

Du bout des doigts j'accroche l'élastique du jockstrap sans encore tirer dessus. Je me contente de jouer avec, flirtant avec l'envie de l'ôter pour dévoiler ce qu'il ne dissimule que trop mal. Sa façon presque anodine, naturelle, de passer du vouvoiement au tutoiement me soumet un peu plus et je relève sur lui un regard noir, dilaté par le désir autant que par la kétamine. Je me penche un peu mieux, me cambre pour lui offrir la vision de ma croupe relevée, tendue alors que ma bouche glisse le long de sa verge. J'entrouvre les lèvres, lèche le sous-vêtement pour le mouiller, le caressant lascivement par-dessus le tissu, mon regard toujours rivé au sien. Je sens sa queue qui tressaille sous mes lèvres et je réponds dans un murmure : Je veux que vous me baisiez la bouche.





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• The feeling of your skin is locked in my head •

(c) Miss Pie

avatar
« Moelleux comme un Pitch »
Voir le profil de l'utilisateur
▹ MESSAGES : 1581
▹ INVESTISSEMENT : 11

▹ AGE : 59 y.o
▹ APPART : #907 (neuvième étage) entre le ciel et la terre, à mi chemin entre dieu et l'enfer
▹ TAF : prêtre, passeur de la parole divine, engagé dans un tas d'associations locales.
▹ AVATAR : Lambert Wilson
▹ DC : Franz ; Popi ; Éléazar; Nikita



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Les revenants ne vont pas en revenir - Serge   Dim 27 Mai - 0:40

Les yeux du prêtre brillent, ils brillent d’envie, de délice, de tentation et de stupre: tant de pêché qu’il lui faudra confesser un jour mais dans lesquels il se vautre avec plaisir aujourd’hui. L’élastique du jockstrap se tend et comprime la toile autour de sa queue. Il serre les dents, doucement, sous cette douleur, et la regarde se cambrer sous ses yeux. Son sexe pulse, il a mal. Il a mal d’envie. Sa verge frotte encore un peu contre les lèvres qui s’ouvrent et viennent mouiller le tissu qui colle à la queue tendue. Il soupire de plaisir et de soulagement, il perd doucement pied avec le réel. Son regard se fait plus sombre, sa main glisse dans les cheveux de Nina pour lui interdire tacitement de s’éloigner de lui. Il sent la chaleur grimper dans ses reins et son murmurre se perd dans les mailles du tissus gorgé d’envie.

Il n’attend plus Serge. Il ne prend pas la peine d’ôter son jockstrap, il en sort juste sa queue tendue à l’extrême par l’érotisme de la situation conjugué à l’effet des médicaments. Il tire fermement les cheveux de Nina pour lui faire ouvrir la bouche: - Qu’il en soit ainsi. Serge n’attend pas, il s’enfonce entre les lèvres humides de la jeune femme et la chaleur moite lui arrache un râle de plaisir rauque qui n’a plus rien de celui d’un homme. Sa prise sur les cheveux de la jeune femme se raffermit, ses yeux, eux, glissent de la scène lubrique à la croupe lascive de la jeune femme. - Oui… Il en crèvera de sa débauche, à petit feu, ou dans les flammes de l’enfer.



La Vérité
Nous savons en effet que la loi est spirituelle mais moi, je suis charnel, vendu au péché. Car je ne sais pas ce que je fais : je ne fais point ce que je veux et je fais ce que je hais.
Épitre de Saint Paul aux Romains.

avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 7889
▹ INVESTISSEMENT : 120

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202, avec le serbe
▹ TAF : Cambrioleuse / Hackeuse / Organisatrice d'événements pour le Sapphire
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Les revenants ne vont pas en revenir - Serge   Dim 27 Mai - 20:04
​​​​​​​​​​​​​​Sous l'impulsion des doigts masculins, le tissu s'écarte pour libérer le sexe durci par l'excitation. Il n'a pas besoin d'insister, ni même de forcer le mouvement, déjà mes lèvres s'ouvrent, prêtes à l'emploi. Devenir simple objet de désir est la chose la plus facile qui soit : vous n'avez plus besoin de réfléchir, ni même seulement de penser. Sa queue coulisse dans le velours chaud de ma bouche et mes lèvres se referment sur la chair tendue dans un bruit de succion lubrique. Je tends les mains, crispe mes doigts sur ses hanches pour accompagner ses mouvements, les amplifier, le faisant coulisser plus loin, buter au fond de ma gorge. Les cils baissés sur mes yeux mi-clos, je me laisse guider par son souffle erratique, ses mains accrochées à mes cheveux qui impulsent la cadence à suivre. Sa queue emplit ma bouche, pulse contre ma langue sans que je cherche à accélérer les mouvements. Je lui ai demandé de me baiser la bouche et je le laisse faire, docile et obéissante, qu'il ait l'intention d'aller au bout de son plaisir de cette façon ou non.





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• The feeling of your skin is locked in my head •

(c) Miss Pie

avatar
« Moelleux comme un Pitch »
Voir le profil de l'utilisateur
▹ MESSAGES : 1581
▹ INVESTISSEMENT : 11

▹ AGE : 59 y.o
▹ APPART : #907 (neuvième étage) entre le ciel et la terre, à mi chemin entre dieu et l'enfer
▹ TAF : prêtre, passeur de la parole divine, engagé dans un tas d'associations locales.
▹ AVATAR : Lambert Wilson
▹ DC : Franz ; Popi ; Éléazar; Nikita



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Les revenants ne vont pas en revenir - Serge   Ven 15 Juin - 12:29

Les yeux révulsés dans une expression de plaisir, le prêtre se laissa aller à ses plus bas instincts. Il était loin, l'homme de l'absolution, ne restait guère plus que celui de tout les pêchés, le plus sombres et les plus inavouables: ceux où sa queue raclait contre la gorge brulante de cette femme qu'il connaissait à peine, qu'il n'avait jamais vu avant ce soir, et qui avait, ce soir, l'air de ces superbes succubes qui avait longtemps hanté les rêves du prêtre.

Mais le jeu perdit de sa saveur au fil des mouvements de langue, car c'est là l'angoisse permanente de Serge: ne plus savoir jouir à se lasser trop vite. Alors il tira un peu sur les cheveux de la jeune femme pour s'écarter de sa bouche: - Offre moi ton cul Nina. L'ordre claqua, en même temps que Serge retirait sa chemise pour sentir l'air glisser contre sa peau, épiderme brulant et rêvant de plus, de toujours plus. Sans attendre, il vint se placer derrière cette femme, offerte à sa guise, profitant du miroir en pied en face duquel il enfilait, chaque matin, son aube. Aujourd'hui, ce qu'il s'aprêtait à enfiler n'avait rien à voir.


La Vérité
Nous savons en effet que la loi est spirituelle mais moi, je suis charnel, vendu au péché. Car je ne sais pas ce que je fais : je ne fais point ce que je veux et je fais ce que je hais.
Épitre de Saint Paul aux Romains.

avatar
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.nous-sommes-de-ceux.com/t7945-nina-don-t-tell-me-this
▹ DISPONIBILITE : Non
▹ MESSAGES : 7889
▹ INVESTISSEMENT : 120

▹ AGE : 25 ans (05/08)
▹ APPART : #202, avec le serbe
▹ TAF : Cambrioleuse / Hackeuse / Organisatrice d'événements pour le Sapphire
▹ AVATAR : Meg Myers
▹ DC : Eden



MA RENOMMÉE DE MERDE :
MessageSujet: Re: Les revenants ne vont pas en revenir - Serge   Lun 18 Juin - 12:07
​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Ses doigts tirent sur mes cheveux et je bascule la tête en arrière, recrachant sa queue à laquelle un filet de salive me lie toujours. Je l'essuie d'un revers de la main, plantant mon regard dans le sien en attendant la suite, mais l'ordre ne tarde pas à venir, réveillant un instinct jusqu'alors endormi dans le creux de mon ventre. Une décharge de désir me hérisse l'épiderme et je sens la chaleur inonder mon bas-ventre, souillant un peu plus la culotte dont j'avais presque oublié l'existence.

​C'est lui qui bouge pour me contourner, nous laissant face au miroir pour que je ne manque rien de la scène qu'il nous réserve. Mes pouces glissent sous l'élastique de la culotte en dentelle et je la fais glisser le long de mes cuisses avant de me redresser pour pouvoir l'ôter tout à fait, me débarrassant enfin de l'ultime barrière qui séparait son corps du mien. Pendant ce temps il s'éloigne, quelques secondes seulement pour récupérer près du lit ce que je devine être un préservatif. Mon rythme cardiaque s'est ralenti, suspendu à ses gestes et chaque battement de cœur résonne dans mes tympans, faisant grimper la tension d'un cran. Je me penche en avant, toujours agenouillée au sol, et mon corps se cambre tandis que je lève ma croupe vers lui, avec cette impression étrange de faire une offrande.





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• The feeling of your skin is locked in my head •

(c) Miss Pie

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les revenants ne vont pas en revenir - Serge   
Sauter vers:  
Partagez | 
© NOUS SOMMES DE CEUX | Optimisé sous Google Chrome et Firefox.
Merci de respecter notre travail, nos idées ainsi que celles de nos membres.